AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lettre à Sheva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lettre à Sheva   Mar 21 Juil - 12:57

Je ne sais pas si vous avez déjà vu cet article de blog, que je trouve relativement énorme, je vous le fais donc partager !

Ma chère Sheva,

Quand tu liras ces lignes, je serai déjà loin, aussi loin qu'une jeep lancée à toute blinde dans la savane le peut. Tu m'en voudras peut-être pour t'avoir abandonnée avec un seul chargeur et une herbe en tube, mais dis-toi que c'était pour le bien de la mission.

Permets-moi tout d'abord de te remercier. Sans toi, je ne pourrais pas faire convenablement mon travail. Pas sur un plan pratique mais éthique. Les ronds-de-cuir du BSAA ont eu l'idée du siècle en me donnant un chocolat pour binôme. Sans toi, les autorités locales m'empêcheraient de buter les infectés, sous couvert de racisme, de droit humanitaire ou de convention de Genève.
Que des trucs qui ne sont là que pour faire chier les militaires quand ils veulent faire leur mission correctement. Ca fait déjà pleurer dans les chaumières quand on bute un négro en légitime défense sur le sol américain, alors je te laisse imaginer comment l'ONU ou Amnesty International m'auraient emmerdé pour chaque banania que j'ai aligné depuis que je suis arrivé.

Tu es ma carte blanche. Enfin, façon de parler.

En revanche je ne te remercie pas pour le reste. Pourquoi tu crois que je bouffe autant de shakers aux protéines? Ce n'est pas pour combler un déficit comme n'arrête pas de le rabacher mon psy, c'est pour avoir une forme irréprochable. Tu te serais frotté un jour à Wesker tu comprendrais ce que je veux dire. Cet enfoiré s'est servi de moi comme d'une serviette sale pour essuyer une table lors de notre dernière rencontre. Si je veux lui mettre ma main en travers de la gueule, je dois être au top.
Ne me dis pas que tu n'as pas remarqué, tu mates mes pecs presque aussi souvent que moi je mate tes fesses. Fais pas l'innocente. Mais je te comprends hein, je sais que je suis irrésistible, quoiqu'en disent les plaintes pour harcèlement sexuel déposées par Jill.
Franchement j'adore les protéines, ils les font au chocolat, à la pistache, et même à la banane. Tu devrais essayer

Enfin bref, j'ai la santé, alors arrête de gaspiller les herbes vertes dès que j'ai la moindre égratignure. Je veux dire, ça devient ingérable. Je ne peux pas t'en laisser une seule, parce que tu ne peux pas t'empêcher de les claquer sans me demander mon avis. Il n'y a que les mélanges que je peux te confier, parce que tu ne les utiliseras qu'en dernier recours. Et encore, je garde le reste dans mes poches.

Parce que j'en ai de la place dans mes poches, c'est pas comme si ça se bousculait côté munitions. Le couteau, tu connais le couteau ? On nous a donné une machette, c'est pour l'utiliser et économiser les balles. Ca pousse pas sur les arbres ces trucs. De toutes façons, il n'y a rien qui pousse dans ce Bambouli. Il faut trop chaud, c'est moche et ça pue, et je tuerais pour un bon Coca bien frais. Je dois te le dire comment pour que tu piges que tu dois arrêter de tirer à bout portant ?
Ca devrait te parler pourtant, la machette, c'est dans tes gènes.

J'en ai vraiment ma claque de te donner mes munitions parce que tu as gaspillé les tiennes en shootant un mec mort debout depuis 5 minutes. Tu n'es qu'un foutu parasite, pire que les Plagas, parce que tu passes ton temps à réclamer. Tu tires comme une gonzesse et t'as même pas le réflexe de changer d'arme quand ces tarés à tronçonneuse nous courent après. Je t'ai passé le fusil de snipe et la mitraillette, c'est pas pour décorer ton treillis, bordel. Pour quelqu'un qui a eu des parents scientifiques, c'est pas brillant. Ils étaient scientifiques en quoi ? En découpe de manioc ?

Tu veux que je te dise, tu es un boulet. Et, oui, c'est moi qui ai tiré dans ton mollet ce matin pour te faire tomber dans les vapes. Il fallait bien que je trouve un truc pour te semer.

Ne me cherche pas, je poursuis la mission seul.
De toutes façons, tu ne me retrouverais pas, je suis une ombre, un fantôme.

Bisous,

Chris

PS : Si c'est okay pour baiser, tu m'envoies un mail à chris.le.bogoss@gmail.com


Lien vers l'article original : Lettre à Sheva
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Sheva   Mar 21 Juil - 13:10

Haha, j'ai bien rigolé Smile j'ai pas joué à RE5, mais avec ça, on voit bien les problèmes d'IA de la coéquipière ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Sheva   Mar 21 Juil - 13:59

Ha ha trop bon Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Sheva   Mar 21 Juil - 15:57

Tout simplement LOL lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Sheva   Mar 21 Juil - 16:40

Razz
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lettre à Sheva   Ven 16 Oct - 11:58

Je me reconnait là dedans en train de lancer des âneries à cet AI qui ne fait que te ralentir et t'emmerder -_-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à Sheva   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à Sheva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: SECTION HORS-JEU :: FLOOD-
Sauter vers: