AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Niagara Falls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 18:50

Bon une autre journée de travaille d'effectuer. J'étais retourner a maison plutôt tard pour la simple raison que j'avais fait une clérange a Thomas on the side. Je voulais lui en montré un peu plus de ce qu'il voulait savoir du site. Mais la seule manière que je pouvais le faire. s'était de faire une clérance ultra Top secrete a son sujet. Chose plutôt complexe vue que j'étais entrain de la faire dans son dos. Au point de forcé sa signature et tout le reste. Creepy je sais, mais décidément... en dehors de mes moments d'ouvrage, et même la, je pensais trop a ce jeune homme que j'avais embarqué toute ses effets, même son chat, pour l'arrêter pis finalement j'avais rien fait... Soupir.... J'étais retourner a maison dans les environs de 4h du matin, Naturellement skype, le husky a Amy qui m'aimait drôlement trop était toujours très content de me voir. Mais moi, épuisé, et penché sur l'affaire des sources de Frog pour les frères a Tracy... je voulais pas jouer avec. Cependant je demeura sur le balcon pour le laisser courire un peu partout dans la cours. Faire ses besoin puis rentré

J'étais descendu dans ma chambre dans un silence total. Du mieu que je pouvais en tout cas, vue que mon chien me suivait. Je lui chuchotta une commande en allemand pour qu'il remonte dormir en haut. Comme, il est 5h AM lâche moé!

Arrivé dans ma chambre je m'écrasa sur mon lit comme une baleine qui venait de S'échoué sur la plage. Prendant deux grandes respirations avant de me redresser et me changé. Grande fan de Star Wars que je suis. Pyj était des pantalons de Star Wars, avec un gros chandail de Darth Vador. Puis je m'étais endormis....

Le temps Passais, plus sa avançait plus je me rendais aucunement compte qu'on avait de la visite dans maison. Et ce, jusqu'a temps que ma partenaire de travail, que je pouvais considérer légèrement comme une petite soeur maintenant, vint frapper a ma porte. Sa me réveilla, grognant jusqu'a temps cas m'ouvre la lumière dans face

- God dam it Dei!... Snorlax? Really?

Lui dis-je en marmonant encore endormis jusqu'a temps que je comprend la situation. Thomas était dans maison. Oh... My.... God! Et Jess y allait pas doucement avec?! Je me redressa, me dirigea vers la salle de bain. Étrangement mes cheveux n'étaient pas tout emêler. Je me redirigea vers ma chambre pour attrapper ma robe de chambre. Laissant Amy et Nath dans la chambre a Nath a jouer sur le PS4. Je retourna a nouveau dans salle de bain pour me passé de l'eau dans face. J'étais encore endormis. Je me dirigea vers les escaliers pour monté, avant de rebrousser chemin et prendre le cube de l'homme. Sur mon bureau, la mettre dans ma poche de robe de chambre avant de monté.

Arrivé en haut j'écoutais un peu ce qui se disais. Sa parlait de ma grand mère comme quoi j'étais pas tellement proche. Mais Thomas avait plus sticker sur Chaos et Ghost. Mes parents.... joie. J'apparu dans le cadre de porte, deja légèrement rosé sue le top de mes joue mais très souriante (Ouaiiss.. un peu gêner qu'il me voye en pyjama, quand la dernière fois j'avais un gun a Ceinture) pour répondre a la question des deux noms de codes

- Ghost s'est mon père. Chaos s'est sa blonde

- Well well la belle au bois dormant vient de ce réveiller?

- Gne gne

Répondis-je a Jess avant d'aller m'assoir a côté de Thomas. Avant de regarder Dei et Jess deux secondes. Retournant mon regard, toujours un peu endormis mais rien de super extreme

- Euhm okay... elles t'ont tu fais des menaces quelconque? Autre que Dei pour faire sauté ton ordinateur?


Je retourna mon regard par la suite vers Thomas parce que quelque chose me chicottait dans l'Esprit... comment avait-il trouvé la maison? J'avoue ne pas avoir re-regardé mon cell après lui avoir texté l'adresse mais la? C'était l'entrepot que je lui avais donnée pas chez moi. Pour qu'il arrive, pendant que j'étais en robe de chambre avec un gros signe de l'alliance rebelle dans le dos de ma robe de chambre. Je bailla un coup rapidement, signe comme quoi que effectivement, j'étais fatiguer présentement

- Scuzé, je me suis pas coucher de bonne heur hier......

C'était quand même un peu gênant la situation la. Je demeura assise a côté de l'homme en l'observant un peu plus que ce que j'avais été capable de le faire a Niagara Falls. Prêtant pas nécéssairement attention non plus a Dei parce que de son bord, je savais ce qui arriverait. Demone comme elle est.

- Oh... euhm... comme promis..

J'eus un flash rapide concernant le cube, je le sortie de ma poche pour lui redonner. okay... décidément l'homme me donnait des sensations qui ne m'étais pas inconnu, cependant jamais j'aurais crue qu'elles viendraient devant un homme que j'avais techniquement fait mettre en état d'arrestation. Faut croire que le '' hors la loi'' Cours dans famille..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 19:33

Sarah était insulté de se faire appeler Snorlax. Tant pis, elle était remonté s’installer et discuter avec les autres. Sarah apparu dans le salon à la mention de Suzanne. La rouquine pouvait facilement la menacer et faire du chantage avec celle-là à l’intention de Sarah. Une bonne arme de secours si elle était malcommode et refusait de sortir de sa chambre. Sa partenaire répondit à Thomas concernant Ghost et Chaos. C’était normal que ça attire son attention quand même. Ce n’était pas des prénoms, mais des noms de codes. Dei avait tendance à les appeler ainsi simplement parce qu’elle ne passait pas autant de temps avec eux que Jess, Amy et Sarah. Et puis, Eira appelait toujours Dei « fox » à cause de la couleur de ses cheveux, maintenant Thomas avait ajouté une variante avec « Ginger ». Il savait au moins de qui il s’agissait dans la vie de Sarah au moins : père et belle-mère. Jess traita Sarah de belle au bois dormant. La réponse de la blondinette fut relativement vague. Des onomatopées qui voulaient tout dire pour Deirdre qui en rajouta une couche.

« Sarah est un Snorlax. La belle au bois dormant ne peut pas ronflé. C’est une princesse ensorcelé par Maléfique après s’être piqué le doigt sur un fuseau. Techniquement elle est morte jusqu’à ce que le prince, son « coup de foudre » vienne la réveillé. Conclusion. Sarah est plus proche du Snorlax que d’une princesse ensorcelé qui est morte et attend que la malédiction soit levée.   » déclara la rouquine d’un ton complètement neutre.

Thomas ne put retenir un rire en regardant Sarah du genre : « ah bon? Tu ronfles? Mignon… ». Tout pour la taquiner essentiellement et la faire rougir. Il la trouvait tellement charmante quand elle rougissait comme un coquelicot. La blonde reprit quant aux menaces qui auraient pu être faites en dehors de celles de sa partenaire concernant les ordinateurs.

« Non, non. Pas du tout. » dit-il en lui adressant un autre sourire chaleureux en la voyant bailler aux corneilles. Elle s’excusa pour ça. Elle s’était couchée tard la veille. Rien qui ne pouvait vraiment offenser Thomas d’ailleurs.

« Ne t’en fais pas. J’avoue qu’il est un peu tôt par contre. Sauf que tous semblaient réveillés dans la maison… Tous sauf toi évidemment… » ajouta-t-il gentiment avant que Sarah ne lui rende son cube Rubik. Avec un sourire, il le reprit. « Merci… » dit-il avant de regarder Jess.

« None taken about the “offense” earlier. C’est normal. Tous sont sceptiques, surtout les gens dans vos positions d’autorité. Vous raisonnez par logique au lieu de vous laisser émerveiller un minimum.   » expliqua-t-il en prenant le cube et le présentant à Jess. « Prends-le. Assure-toi qu’il est bien réel et physique. Que rien ne semble anormal. » dit-il en attendant qu’elle s’exécute avant de reprendre la parole. « Mettez-le dans l’une de vos poches. N’importe laquelle, vraiment ça n’a pas d’importance. » rajouta le jeune homme avant de se retourner vers Sarah.

« Tu es d’accord Sarah qu’il est bien dans la poche de Jessica. Oui? » dit-il en attendant qu’il réponde alors que Dei s’était mise à observer la scène du coin de l’œil. « Tu es aussi d’accord avec moi que je n’ai pas bouger du divan. Je n’ai que tendu le dé à Jess? Dei tu peux attester que je n’ai pas non plus parcouru la pièce du tout. Je me suis simplement assis ici. Jess aussi tu peux confirmer. Oui? » demanda le jeune homme. Dei ne fit qu’acquiescer en silence d’un signe de tête.

« Bon… maintenant que c’est réglé je vais claquer des doigts au compte de 3. 1.. 2… 3.. » dit-il en claquant des doigts. « Sarah, va donc vérifié si le cube est encore dans la poche de ta tante… » dit-il avec un petit sourire.

L’illusionniste savait pertinemment que le cube gros comme un dé n’y était plus. Après avoir reçu les réactions, surtout celle de Sarah. Il fixa une table sur lequel reposait une lampe, à côté du fauteuil de Deirdre.

« Ginger? Tu peux vérifier dans le tiroir de la petite table à côté de toi s’il te plait? »

Sans poser de question, l’autiste ouvrit le petit tiroir et à l’intérieur se trouvait le cube rubik, pleine grosseur. Un petit sourire en coin, la demoiselle le prit et le lança à Jess. Sur un ton confiant et taquin, il s’adressa à Jess et Sarah.

« Here you go… Il est revenu à sa grosseur normale. »

« Nice algorithm… » déclara la rouquine en reprenant. « Don’t worry. Your secret is safe with me. » dit-elle un petit sourire en coin. Elle avait compris le truc. C’était de la physique, son domaine, essentiellement. Elle aurait pu marquer la formule et son exécution, mais n’allait pas le faire. Fallait quand même ne pas révéler tous les secrets de ce monde. Surtout que Sarah voudrait comprendre et ça gâcherait le moment.

« C’est apprécier Ginger » lui dit-il en lui faisant un clin d’oeil avant de retourner son attention sur les deux autres femmes de la pièce. « Toujours sceptique? » demanda Thomas en s'adressant surtout à Jessica pour cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 20:13

En arrivant dans le salon ma marraine m'avait appeler '' Belle au bois dormant'' Ce fut un automatisme pour Dei de la corriger en disant que je ronflais... hey boy. en expliquant parfaitement ce qu'était une belle au bois dormant. Pour réaction, encore endormis, je n'eus qu'un facepalm de fait. Pendant que l'homme qui me fessait de drôle d'effet, lui me lança un regard du genre '' Ah ouin'' Face aux propos de Dei, J'Eus un regard timide avant de lever ma main et lui pousser doucement le front en disant, ''bougonneuse''

- Ta pas le droit de prendre son bord!

Avant de continuer le tout avec une grimace. Je lui sortie son cube par la suite pour qu'il me le reprend en me lançant un sourire. Je fondais sur place. C'était déja un peu awkward pour moi qu'il me voye dans mon gros pyjama et robe de chambre. La bah.. je fondais sur place. Faut dire qu'il devait avoir un malin plaisir a me voir de même. Et devait certainement fait exipret aussi.

Puis il donna le cube a Jess qui le mis dans sa poche?.. okay.. je suivais avec une grande attention ce qui ce passait autour. S'assurant que tout le monde sache que s'était dans la poche de Jess. Il m'avait même demander d'aller checker? Je me redressa tranquilement en tapotant la poche de pantalon cargo de la partenaire a mon père. Je retourna m'assoire a côté de Thomas qui continuait de donner des directives ici et la pour son tour d'illusionniste. Et ce fut Dei qui trouva le cube. Jess eut comme réaction

- Nop, pu septique pentoute. Impressionnant tho

- How. Comment! Je comprend rien

Moi en tout cas je comprenais pas grand chose. Je voulu comprendre mais sa fessait aucun sens dans ma tête a comment ce que Thomas s'y prenait pour faire ses tours d'Illusions Puis en plus! Il semblerait même que Dei avait compris comment il fessait! J'eus les yeux gros en regardant ma partenaire, puis Thomas. La j'étais plutôt ''Enervé'' Je voulais savoir.

- Comment tu faaaiiissss

- Pff si tu penses qui va te le dire Sarah,

Dis Jess en ce redressant du divant. Elle avait vue ce qu'elle voulait voir de l'homme. Et présentement, fallait quand même qu'elle aille faire parler Frog dans tout ça. Pouvait pas tant resté sur place, Cependant elle nous lâcha une dernière question

- ouais non il est plutôt bien élever et distraillant ton ami

Me dit-elle d'un gros clin d'oeil aucunement discrèt, a la vue de tous, ce qui me fis encore rougir. J'étais gêné bon! Elle reprit par la suite a l'intention de Thomas

- Je peux malheureusement pas rester plus longtemps. Duty call pis mon sujet n'es pas très coopératif. euhm, si vous voulez aller faire de quoi dans Saint-Jean. Il y a une patinoire pas très loin. Genre a deux blocs d'ici.

Okay quoi? Aller patiner? J'avais jamais fais sa. De la Snow oui, Ski aussi, mais patiner? En plus avec Thomas? J'étais un peu nerveuse et gêné a l'idée. Mais pas contre, cependant j'avais pas de patin non plus

- Euhm Jess... S'est parce qu'on a pas de patin? pis euhm... on a quand même ses effets a aller chercher...

- Bah! None Sens! Tu peux ben prendre une heur ou deux pour aller patiner. Pas de patin? Come on, Il peux prendre les patins de ton père, et toi les miens, Pis Dei, si tu veux les joindres tu peux prendre ceux de Amy, pas mal sur que sa ne la dérangera pas. Tu pourras prendre le temps par la suite de lui montré ce que tu fais, ton environnement et bla bla bla pour le moment, allez vous amusé! A moins que tu veux ravoir ton matériel au plus vite.. dans un telle cas... bah... donne le temps a snorlax de s'habiller pis sa peut s'arrangé.

A la mention de Snorlax je m'écrasa sur le dossier du divant en soupirant décourager. Dei avait commencé une nouvelle mode avec les pokemons et moi maintenant. pis Jess embarquait la dessus. Décidément je n'aurais pas la paix. Mais la le problème n'étais pas le surnom plus comme le fait que je n'avais jamais patiner. J'étais nerveuse a l'idée. Sans doute avec n'importe qui j'aurais été correcte, mais la, s'était avec Thomas. L'homme qui pouvait sans doute me rendre tellement chaude que je pourrai faire fondre la glace sous moi. Je me repris sur moi.. avant qu'il dise quelque chose fallait sans doute que je le met au parfum par rapport a sa. Discrètement je glissa ma main sur sa manche de hoodie. Pour attiré son attention, pour ensuite, timidement avec un sourire gêné

- Euhm... tu... bah.. just so ya know... j'ai jamais patiné avant..

C'était gênant. Je pouvais faire milles et une chose, mais patiner? Je n'avais jamais fais sa. Jess qui avait entendu, avec son manteau sur le dos lâcha un

- SA VA RENDRE LA SORTIE ENCORE PLUS CUTE!

-DAM IT JESS

J'entendis simplement un rire avant que la porte principale ne se ferme, laissant la partenaire de papa partir avec son véhicule sa base, fessant quelque drift au passage sur la neige. Je soupira longuement. Ma famille était vraiment...

- Je m'excuse pour leur comportement... ils sont... généralement ils sont plus calme quand ya des visiteurs a maison....

J'en avais jusqu'a me caché le visage dans mes mains, laissant ma bouche sortie pour bien parlé. Attendant de voir ce qu'il voudrait faire en premier. Une sortie patinage, s'il acceptait le fait que je savais pas patiner? Ou aller chercher son matériel en premier. Dans toute les cas j'allais devoir aller m'habiller. Mais savoir ce que j'allais faire aujourd'hui allait grandement m'aidé aussi a savoir ce que je me mettais sur le dos. Et potentiellement aller prendre une douche rapide au passage. Pas fait encore. En dégageant ma face, cette fois ci je m'adressa a ma partenaire de travail

- Say it, je sais que tu n'as pas finis sur mon cas encore toi

tête toujours sur le coussin du divant, a côté de Thomas, je la pencha légèrement pour observer l'homme en question qui ce trouvait a côté de moi. Attendant de savoir ce qu'il me réponderait, mais surtout son point de vue sur le fait que j'avais jamais embarquer sur des patins. Toute sauf ça en fait. Plutôt cocasse quand tu y penses...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 21:02

Thomas était content de sa performance. Jess aussi d’ailleurs qui ne chercha pas vraiment à comprendre plus que ce qu’il y avait là devant elle. C’était une illusion, de quoi émerveiller. C’est sur ça suscitait le questionnement et l’intérêt chez tout le monde, surtout Sarah qui semblait énerver que Deirdre comprenne, mais pas elle. Jess se mit de la partie comme quoi, l’homme n’allait pas révéler ses secrets. À cette réponse, il se mit à rire. C’était quand même drôle qu’une sceptique, au départ, accepte les faits de cette illusion, sans même comprendre le fond des choses. Willow ne pouvait pas rester. Elle devait quitter pour aller s’occuper de Frog. À ce sujet, Deirdre n’avait pas répondu à sa question plus tôt le concernant lui et un certain Kevin. Elle s’était écrite des notes à son sujet quand même, pour se rappeler sur le coup, pendant que la conversation se poursuivait. Elle leur avait indiqué qu’il y avait une patinoire à deux blocs de la maison.

Sarah, mauviette et gênée, avait déclaré qu’ils n’avaient pas de patin. Thomas semblait intéressé par l’idée. Comme tout bon petit canadien de souche, ses parents lui avaient faits faire du hockey dans sa jeunesse avant qu’il s’intéresse davantage aux arts martiaux. Essentiellement, ça ne le gênait pas du tout, bien qu’il puisse sentir que la demoiselle à ses côtés n’était pas l’aise. Jess en rajouta encore un peu. Ils pouvaient toujours emprunter les siens, ceux de Stephane et même ceux d’Amy si Deirdre voyait y aller. Un sourcil haussé, l’air de dire « vraiment? Je vais servir de third wheel? » en regardant la femme planifier le premier rendez-vous du duo.

« Mon intérêt quant à servir de chaperon est dans le négatif. Ça sera sans moi. » dit-elle en haussant les épaules avant de s’adresser à Jess. « Ça me donnera le temps de regarder ce que ton sujet à dit Jess. Je te fais ça pendant qu’ils patinent et t’envoies mon rapport. » dit-elle en se redressant en position assise, cahier à demi fermé sur les cuisses.

Thomas se fit ensuite dire par Sarah qu’elle ne savait pas patiné. Un grand sourire s’étira sur son visage. Ça ne le gênait visiblement pas. Ses choses pouvaient attendre et apprendre à connaitre la demoiselle l’intéressait plus que d’aller s’installer dans son nouvel appartement dont le bail avait été signé la veille. Il avait fait vite pour se débrouiller. Il avait pris les conseils à la lettre. Il tenait à vivre quand même. Et si en plus il pouvait fréquenter une fille brillante dans le processus, pourquoi pas.

« Pas grave si tu ne sais pas. Apparemment je suis un bon prof… » lui dit-il en lui faisant un clin d’oeil. Jess, prête à partir, fit un dernier commentaire comme quoi le rendez-vous allait être encore plus adorable.

Finalement, Willow partit, il ne restait que les trois jeunes gens dans le salon. Sarah s’excusa du comportement de sa famille. Ils étaient généralement plus calme en temps normal. Thomas lui fit signe de non de la tête.

« Pas de mal, ils sont sympathiques. Et l’idée du patin me plait bien. Apprendre à connaître un peu Saint-Jean et toi, par la même occasion ne me fera pas mal. Mes choses peuvent attendre encore un peu, j’ai signé pour mon nouvel appartement hier soir. Alors il n’y a pas de presse. » dit-il toujours souriant. « Tu ne veux vraiment pas venir Ginger ? » demanda-t-il gentiment.

« Affirmatif. Comme j’ai dit. Servir de Third Wheel ne m’intéresse pas. J’ai du travail à rattraper puisque Sarah était occupée hier. Et il n’y a qu’une seule personne qui puisse me convaincre de faire du sport et elle n’est pas présente dans cette pièce. Conclusion, ça reste non. » dit-elle en se relevant pour aller voler du chocolat dans la cuisine et revenir alors que Sarah lui disait de cracher le morceau.

« Dire quoi? Que tu essaies de te défiler de manière pathétique. Que ta première excuse était et je cite : «  on a pas de patin ». Pour ensuite te faire dire que oui, vous en aviez et que ton deuxième argument, encore moins convainquant que le premier est et je te cite à nouveau : J’ai jamais patiné avant ». À part de ça, non. Bon c’est sûr que Snorlax est un pokémon de type « normal ». La glace ce n’est pas franchement son truc. Son truc c’est dormir. Ce dont tu manques cruellement en ce moment. Je t’ai entendu à 5am. En fait non, rectification, j’ai entendu le chien. » dit-elle avant de repasser devant le « couple », les pieds trainant dans ses pantalons de jogging beaucoup trop grand. « Sauf que, tu as tellement envie de passer du temps avec lui que tu te dis : « tant pis pour le sommeil, ça ira à ce soir ». Pas la peine de me le dire que j’ai raison, je le sais. Sur ce, je vais aller travailler et occuper ma tête pour le reste de la journée. Bonne journée Magikarp. » dit-elle en sortant de la pièce et retournant s’enfermer dans sa chambre.

Thomas ne pouvait que rire de la situation.

« Waw, elle ne t’a pas manqué. Aller, habille-toi, mange un morceau et je t’amène apprendre à patiner Miss Magikarp, » dit-il un sourire malicieux aux lèvres avant de reprendre rapidement. « Je te ferai évoluer en Garados. Beaucoup plus utile que Magikarp » conclua le jeune homme en lui faisant un clin d’œil.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 22:20

Toujours assise sur le divan, suivant la conversation, gardant toujours mon air gêné mais s'était décidément moins pire que a Niagara Falls. C'était moins pire... j'avais mentionner a Thomas que pour aller patiner, je n'étais pas très bonne étant donnée que je ne l'avais jamais fais autrefois. Pas nécéssairement eu le temps. Vécu en Californie après Raccoon City, pour ensuite partir a gauche et a droite avec l'armé. Donc prendre le temps pour patiner? Disons que sa n'avait pas été dans mes préoccupation. quand Jess annonça que sa pouvait être cute. Thomas me répondit qu'il sera un bon professeur pour m'apprendre. Mélangé d'un clin d'oeil. Décidément il aimait la situation, ça me fis rougir de nouveau. Il me fessait de l'effet cette homme.

Ensuite une fois que Jess était partie, je m'excusa de son comportement. En fait je devais sans doute excusé aussi le comportement de Nath et Amy, mais faut dire que eux je n'avais aucune idée de ce qu'elles avaient bien pu dire. Elles étaient entrain de jouer a Final Fantasy la dernière fois que je les avais vue aujourd'hui. Chose que Thomas me répondit qu'il les trouvais sympathique. Les Minions oui.. il n'avait pas encore connu les WarLord de cette maison. Hopefully sa allait bien ce passé. Puis aussi, aller patiner allait pouvoir lui faire connaitre le coin, et en plus, vue qu'il s'était loué un appart?! Aussitôt mes yeux devint bien ouvert quand il mentionna sa. Assez pour que je me penche légèrement pour y déposer ma tête sur son épaule, toute souriante a l'idée qu'il était devenu un résident de Saint-Jean. Souriante et en même temps '' Gêné''. Un drôle de feeling, mais s'était parce qu'il voulait plus me connaitre. C'était une gêne qui me donnait chaud au coeur. J'étais heureuse, même si Dei me Roastait en même temps. d'ailleurs quand elle ce fit demandé si elle était sur. Celle-ci refusa en disant qu'elle serait une third Wheel avant d'aller dans cuisine

- Merci... d'avoir écouté nos conseils

Je fessais allusion a son appartement qu'il avait signé. J'étais vraiment contente, Gardant ma tête sur son épaule Dei revint a la charge, étant donnée qu'on savait tout qu'elle n'avait pas vidé son sac au complet encore. Et elle ne m'avait pas manqué. N'importe qui en temps normal aurait sans doute sauté un gasquette mais dans mon cas, s'était de quoi que je m'étais habitué avec le temps, depuis que mon père l'avait sortie de Montréal, et des griffes de Gollem quoi.

Une fois qu'elle quitta, en m'appelant Magikarp. Aussitôt dit, je me donna une claque dans le front. L'évolution de Snorlax a Magikarp. Really?... mon intendant amoureux aussi m'appela Magikarp. Je me redressa, suite a la demande de ce dernier pour que j'aille m'habiller, avec un visage '' Outré'' de comment il m'avait appelé

- Magikarp? Really? Tu vas m'appeler de même!?

Je remarqua son sourire malicieux aux lèvres... oh god, dans quoi m'étais-je embarqué? Cependant j'allais pas em laisser faire!... mais mon envis de défis a remonté s'évapora quand celui-ci d'un clin d'oeil poursuivis en me disant que je deviendrais Gyarados très bientôt.... pourquoi suis-je aussi perdu dans mon esprit quand il est autour, je pouvais même pas répliquer appart d'un sourire aux lèvres avant de me redresser du divan

- Euhm Cuisine a ta disposition si tu veux quelque chose en attendant. Je reviens ce sera pas bien bien long. Le temps de la douche rapide pis euhm.. que je m'habille

Le tout avait été dit avec mon sourire habituelle aux lèvres, pomettes des joues également rosé. Je lui pointa la cuisine pas très loin. tout le monde dans maison saviat s'était qui anyway maintenant, pas très inquiete de le laisser seul, surtout avec Spike d'enfermer dans chambre a Amy le temps qu'il était la.

- J'en ai pour 5 minutes!

5 minutes? Oui oui, Rapido presto je déboula les marches jusqu'a dans ma chambre pour attrapper mes effets, sauta dans la douche par la suite. Douche qui pris un total de 3 minutes. Sans me lavé les cheveux, pas besoin après tout... je ressortie habiller pis tout. Pour remonté dans la cuisine rejoindre Thomas. Contrairement a l'habitude j'étais simplement habiller en civil. J'avais fais attention de ne pas prendre s'insigne NATO ou des choses du genre pour qu'on m'identifie comme une militaire. J'avais juste mon porte feuille avec ma badge NATO dedans pis s'était tout. J'attrapa une pomme au passage avant de m'assoir d'un bon sur le comptoir. Me retenant de ne pas m'assoir en indien comme a Niagara Falls.

- Bon, maintenant que j'ai ma tête la, Magikarp sa passe pas! Sinon...

Okay j'avais pas tant de menace en tête présentement, Sauf que j'avais quand même retrouvé un peu mes moyens. Je ne pouvais c'avoir un simple sourire aux lèvres en observant l'homme. Avec ma pomme dans ma main.

- Chocolat Chaud? J'en fais des merveilleusement bon

Dis-je en ouvrant l'armoire a côté de moi, laissant parraitre toute sorte de confiture différente a mettre dans des chocolat chaud, comme dejeuné et tout le reste, avec des Thermoste pas très loin non plus, différent logo de toute sorte dessus. et naturellement il y avait mon thermost pas très loin dnas le tas avec mes logos de X-Wing dessus, j'aimais peut-être un peu trop la guerre des étoiles. Je descendis du comptoire par la suite en repassant a côté. M'appuyant contre le comptoire a côté de l'homme en question, demeurant cacher derrière ma pomme? Pour lui demander tout doucement, question de me n'assuré

- Euhm.. je parrais peut-être un peu ''craintive'' sur le sujet, mais tes sur right que Jess ne ta pas offenser? Dei est juste directe, sa tu l'as su première journée. Mais ma marraine elle.. étant donnée qu'elle fait partie des forces special a tendance a être très directe itou, la gêne a en a pas tant, a va avoir un côté diplomate mais sinon.... .. okay j'over think. Désolé.

J'étais nerveuse! Bon! C'était pour moi une première '' Date'' avec quelqu'un de normal. Jonathan ne compte pas du tout dans le lot. je donna un '' Coup de tête'' en guise de colleux sur l'épaule de l'homme avant de m'écarté de ce dernier pour aller voir un bac pas très loin. Mon husky lui continuait d'être curieux, sautait dans porte pour rentré. Mais ne jappais aucunement. Je sortie les patins a Stephane, puis ceux a Jess. C'était décidé... j'allais aller patiné.... j'espèrais effectivement qu'il était un bon professeur, vue que je connaissais rien du domaine

- Euhm, Tien Thomas. Les patins de mon père... Tu devrais pas avoir de difficulté a les utilisé. Puis ta pas a avoir peur.. il revient pas avant Vendredi de Suède... Donc ouin... et de toute manière il ne t'en voudrait pas anyway d'utilisé ses patin

Okay, je trouvais que je racontais pas mal n'importe quoi. Pourquoi étais-je nerveuse présentement? Ça commençait a être problèmatique. aussitôt que je dis le mot patin, j'arrêta deux seconde, reprendre mes esprit rapidement avant de reprendre plus calme

- Sa fait quoi ouin, Patin, je suis prête des que tu es prêt!

Sortais-je en me dirigeant vers le chocolat Chaud, attendant de voir s'il en voulait avant qu'on parte patiner.. sa allait être fantastique.. mais je me sentais quand même en confiance d'y aller avec Thomas. En un sens il était du bord a Dei pour m'appeler Magikarp, mais de l'autre il était du mien vue qu'il voulait apprendre a me connaitre, puis aussi, il voulait me faire évolué. J'étais heureuse, et très contente qu'il soit a maison finalement. Après avoir réaliser que dans ma mal adresse je ne lui avais pas donnée les bonnes coordonnée pour qu'il récupère son matériel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 22:55

Dei dans sa chambre entendit Sarah aller prendre sa douche en vitesse. Pendant ce temps, Thomas demeurait sagement assis dans le salon. Il n’avait pas pris ses aises, mais ne semblait pas trop inconfortable, s’amusant avec son cube rubik sans réfléchir vraiment. Il l’avait appelé Magikarp avant qu’elle n’aille dans la douche. En revenant, ils s’étaient dirigés vers la cuisine où Sarah avait pris une pomme avant de s’adresser à lui. Maintenant qu’elle avait toute sa tête, elle ne voulait pas qu’il l’appelle Magikarp. Ça le fit rire, pendant qu’il se contenta de la regarder alors qu’elle lui proposait un chocolat chaud.

« Moui, pourquoi pas… » dit-il en acceptant le breuvage et de reprendre ensuite. « Pour Magikarp, j’ai dit que tu deviendrais Garados. Ce n’est pas rien quand même » ajouta Thomas en riant encore un peu.

Puis, elle s’informa de nouveau à savoir si sa famille ne l’avait vraiment pas traumatisé ou rien. Encore, il fit un signe de tête que non. Elle le bombardait d’information sur sa marraine qui était vraiment directe elle aussi, mais pas tout à fait comme Dei. C’était plus sévère, tordu, moins terre à terre comme la demoiselle avait tendance à faire. Pour la rassurer, il reprit.

« Non, vraiment. T’en fais pas. Elle s’assurait simplement que je ne sois pas un malade. Ça ne court pas les rues, mais on n’est jamais trop prudent. Si elle est généralement sur le terrain, j’assume qu’elle a dû en voir des malades et psychopathes en tous genres. » dit-il avant de reprendre. « Donc vraiment, tu peux relaxer et cesser de t’en faire Sarah. Réfléchi pas trop. Pas besoin avec moi. Même si les deux nous sommes des grosses têtes. » déclara le jeune homme d’une voix calme.

Un coup d’œil vers la porte patio lui indiqua la présence d’un husky beaucoup trop enjoué. Heureusement qu’il n’avait pas peur des chiens, sinon il était mal barré. En regardant au sol, dans le rayon de soleil qui glissait sous la table, il y avait sa grosse baleine échoué de chat. Il avait pris ses aises celui-là. Il n’était vraiment pas nerveux.

« Et bien… Il semblerait que Fluff se sente parfaitement à la maison ici. Pire qu’un pacha celui-là. Il ne vous a pas trop causer de problèmes j’espère? Il a tendance à être stupide et capricieux en temps normal. » dit-il en regardant sa grosse boule de poils blanches. Après avoir eu sa réponse, Sarah après lui avoir donné un léger coup de tête sur l’épaule en guise de marque d’affection.

Décidément, elle ne sortait pas souvent. C’était plutôt rare qu’une fille soit si cajoleuse? Surtout pour un premier rendez-vous. Ce n’était pas mal, c’était juste différent du genre de filles qu’il avait déjà fréquenté avant. Elle alla sortir les patins et lui tendit sa paire. Il noua les lacets ensemble et les mis en poche de patate sur son épaule, parfaitement à l’aise, un devant un derrière. Selon les dires de Sarah, il n’allait pas avoir de mal à les utiliser en théorie. Elle ajouta également que comme son père ne revenait pas avant Vendredi de la Suède,  il n’y aurait pas de problème. Ça n’allait pas le déranger non plus selon ses dires.

« Pour les patins, pas de craintes. Je savais patiner avant de marché », dit-il en haussant les épaules. « Plus canadien que mon enfance, c’est difficile à trouver » déclara le jeune homme en riant un peu. « Sinon je suis prêt, le chocolat chaud, tu as des thermos? Il fait quand même un peu froid, on peut les boire en chemin, » avait-il proposer.

Quand tout fut prêt, ils sortirent de la maison. Devant, stationner dans la rue, il y avait son camion, un dodge, 2 portes, gris foncé. Rien d’exceptionnel, un vieux modèle qui roulait encore et qui faisait parfaitement l’affaire.

« On y va à pied où on prend mon camion? Dans tous les cas, deux blocs c’est pas bien loin et une petite marche c’est bon pour la forme, » demanda finalement Thomas en attendant la réponse de Sarah.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 23:36

J'avais fais la reproche que je voulais pas qu'il prend du bord a Dei en m'appelant Magikarp. Cependant l'homme semblait trouvé la situation plutôt cocasse donc il ne changerait pas de surnom,. Cependant il me transformerait en Gyarados. C'était pas rien, Les Références de pokemons malgré le fait qu'elles ne m,avantageait pas tant, je les trouvais plutôt rigolo.

Par après je m'étais renseigner a savoir s'il n'était pas mal alaise. Il semblait pas l'être a première vue, en fait, il ne l'était pas et me rassura a ce sujet. Ce qui me me fis bien sourire, surtout quand il m'expliqua pas mal ce que Jess avait fait. Oui je connaissais ma marraine, mais l'entendre de quelqu'un d'autre s'était quand même bien. Pis s'est vrai que si sa avait été un malade, non seulement Dei aurait dit quelque chose, mais Jess l'aurait vue tout suite, et sans doute que Spike aurait attaqué. Ce qui retenu mon attention s'était son assumation du fais qu'elle en avait sans doute croisé plusieurs sur le terrain, des psychopathe de tout genre. Le seul qui me vint a l'esprit fut Tracy.

- oh yeah, maintenant que tu le mentionne.. ouaiss... bah je peux te certifier une chose dans ce cas, tu as passé le '' Jess Test'' tantot

sourire aux lèvres. c'était vrai qu'il avait survécu a la cousine a papa. Puis pas très longtemps après le chat de Thomas vint faire son apparition, celui-ci semblait bien correcte et parfaitement a son aise. Il le remarqua et cela me fit sourire de nouveau, lui expliquant large sourire aux lèvres

- Oui, bah le jours que nous on est revenu de Niagara Falls. Nath est aller le chercher directe dans la base militaire. Elle y a pas mal accès étant donnée que s'est la fille d'Amy, et faut dire que j'avais appeler la fille qui s'occupe des saisie aussi pour lui libérer le passage. Finalement Fluff a simplement passé le trajet dans un véhicule, après je l'ai tenu a maison jusqu'a temps que tu arrive en ville, ou bien que tu demenage sa l'air mais sinon nenon, il s'est pas laisser impressionner de Spike et Skype, pis Leo, l'autre chat, na pas démontré d'intérest particulier envers Fluff, donc il a pu ce mettre a son aise rapidement je te dirais

Avais-je sortie d'un ton de voie joyeux. J'avais été prise par surprise qu'il ai décidé de demenager dans la ville aussi rapidement. Bon okay, j'ai saisie son stuck, donc techniquement la rapidité s'était de ma faute mais detail. pis pour ce qui était d'être a son aise pour le chat, les autres animaux l'avait pas tant déranger disons. pour pour la notions des patins, pas de crainte, il était un canadien Pure sang, pas comme Stephane qui venait de Los Angeles et moi de Raccoon City, celui-ci avait grandis dans la glace. Ayant attacher les patins pour les transporté sur son épaule, j'en fit de même, bonne manière de les transporté que d'attacher les cordons ensemble. Puis Thermost

-Oui oui, ce sera pas bien long je t'arrange ça!

Tournant les talons rapidement, Je me mis a l'ouvrage, sa prit pas beaucoup de temps que les chocolats chauds étaient prit. Au total un petit 5 minutes pour les deux ensemble. Avant de refermer mes thermos je me retourna, tenant son chocolat chaud dans mes mains

- Euhm, Aimerais-tu que je te rajoute quelque chose? Bonbon? guimauve?

Le mien obviously avait des bonbons et guimauves en petit quantité pardessus. Je ne l'avais pas encore refermé. J'attendis avec l'armoire ouverte le temps d'avoir une réponse, avant de fermer les thermost pis lui donner le sien. J'enfilla mon manteau noir, avec mes bottes, mes gants dans mes poches, tuque dans les poches également, fessait froid, mais pour le moment la température ne m'énervait pas. En sortant de la maison je me retourna a l'intention des occupants encore présent, mais surtout Amy pour lui dire qu'on était partie, Spike pouvait sortir.

Une fois dehors je vis le Dodge gris deux portes devant la maison. Sourire en coin, je descendis les marches pour me rendre jusqu'a la rue, tenant mes patins dans le coeur de mon bras gauche, et mon thermos dans mes deux mains, Thomas me demanda si je voulais marcher, s'était pas très loin après tout

- Il fait beau présentement. Pas besoin de faire travailler ton pick up plus qui faut

Toujours sourire aux lèvres, J'attendis de voir sa réaction, ayant commencé a marcher tranquillement dans la directions du parc sur le trettoire. Attendant qu'il me suive avant de poursuivre. J'étais curieuse, surtout pour le fait qu'il soit arrivé a maison et non a base en tant que telle. Je pris une gorgé de chocolat Chaud

- Hmm.... sans doute que toute le monde te l'as dis avant que je me réveille. Mais je t'ai donnée la mauvaise adresse right? Pour que tu te sois retrouvé a maison?

Contrairement a JEss et Amy qui avaient fait le saut plutôt. Je connaissais mes tendances maladroite. D'ailleurs, fallait que je garde une certaine concentration pour genre ne pas m'enfargé dans mon pied gauche en marchant pis me péter la tronche sur le trettoire. Je repris par la suite, après qu'il m'aille répondu

- Mais la euhm, tu as ton appartement en ville? Quel type d'appartement pis dans quel secteur?.. Pure curiosité après tout

J'avais même pris un certain air innocent pour poser mes questions. C'était '' Curiosité'' mais tout le monde pouvait savoir que s'était aussi pour que je sache ou aller si je voulais le revoir plutard. J'avais le coeur qui battait a pleine vitesse pendant qu'on marchait. J'étais heureuse et bien, et j'avais chaud par le fait même. Je m'attendais drôlement pas a ce que j'aille faire du patin, après m'être coucher a 5h AM. S'était toute une surprise quand même, que j'avais somewhat chercher aussi. Je repris par la suite

- Pis euhm, tu en prend possession quand de ton appartement?

Petite jasette pour commencé. J'allais pas embellir en lui annonçant que je lui avais fais une clérance top secrete pour que je l'apporte dans nos bureaux tout suite. En fait, mon objectif était principalement de ne pas trop parler de travail, s'était principalement ce que je fessais, donc on ce le cachera pas, s'était pas tellement évident, mais j'allais débloquer, J'avais un bon feeling. J'étais surtout curieuse a sa savoir les informations de son appartement. Je voulais pas faire ma stalkeuse ou fille désespérer a toute connaitre de Thomas. J'allais me forcé a l'apprendre de lui plus que de l'apprendre de moi plutard.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 19 Fév - 0:09

Thomas avait passé le test de Jess, tant mieux qu’il s’était dit. Pas que ça l’inquiétait, mais de savoir qu’on était rapidement accepté ça faisait du bien et avait tendance à rassurer n’importe qui, même s’il n’était pas particulièrement nerveux. Puis, mention de Fluff, ca-chat-lot (oui oui, pas un cachalot mais un ca-chat-lot), Sarah lui expliqua rapidement que le félin n’avait pas été traumatisé outre mesure. Tout c’était bien passé. Il n’avait pas été traumatisé par la présence des deux chiens et de l’autre chat. Tant mieux, encore une fois. La demoiselle mit ensuite les chocolats chauds dans des thermos. Avant de les refermé, elle lui demanda s’il voulait rajouter quelques choses, bonbons, guimauves.  

« Non merci, c’est bon comme ça, » dit-il en prenant son chocolat chaud avant de se diriger dehors et de demander s’il y allait à pied ou en camion. Il faisait beau, donc à pieds c’était parfait. Il était donc inutile de faire travailler le camion pour aucune raison. Suivant la demoiselle, elle lui demanda de préciser et confirmé si en effet, elle lui avait donné la mauvaise adresse.

« Yup you did. J’ai compris avant d’arriver en ville, juste en regardant mon itinéraire. Sauf que j’ai fait tant pis et je suis allé chez toi quand même. » dit-il en riant un peu.

Suite de quoi elle lui demanda concernant son appartement. S’il était en ville, de quel type il s’agissait, dans quel secteur. C’était par simple curiosité. Un sourire en coin, il regardait Sarah, un sourcil arqué. Vraiment, par curiosité? Une stalkeuse professionnelle comme elle n’avait pas fait ses recherches? Bon fallait lui donner une chance, elle était rentrée tard et avait fait de la paperasse toute la nuit pour qu’il puisse récupérer ses effets dès que possible.

« D’abord, c’est un 4 et demi. Comme ça j’ai un bureau. Si jamais j’ai un coloc, il aura l’espace s’il veut. Il est pas très loin de l’épicerie et de toutes les commodités. Il est au dernier étage, un peu comme l’appartement que tu as fait vider, sauf dans un immeuble de 5 étages. C’est tranquille, et l’école primaire est juste à côté, si j’ai bien vue. » dit-il en continuant de marché aux côtés de Sarah. Celle-ci lui demanda également quand il allait prendre possession de l’appartement.

« J’ai déjà les clés. C’est vide et tout. Sauf que le propriétaire veut au moins refaire quelques « rénovations ». Repeindre, changer la douche et les portes, si j’ai bien compris. Donc dimanche ou lundi je peux  emménager. » déclara Thomas avant de reprendre sachant qu’il y aurait une autre question à venir. « Pour répondre à la question qui s’en vient, je dors à l’hôtel pour ce soir et demain techniquement. Donc oui, j’ai un endroit où rester, le temps que je m’installe en début de semaine prochaine. » dit-il avant de reprendre.

« Mon tour pour les questions. Ton père. J’en déduis qu’il fait la même chose que ta cousine dans la vie? Il a un nom de code. Du moins, c’est ce que Ginger m’a fait comprendre. De même que pour sa blonde, Chaos ? Elle est NATO aussi? Si tu ne peux pas répondre c’est correct. Mais ils reviennent vendredi, si j’ai bien cru entendre, donc ça veut dire qu’éventuellement je vais les croiser eux aussi. Donc, voilà, je demande. Par simple curiosité. » dit-il en lui remettant sur le nez les mêmes mots, avant de poursuivre. « Et puis ton père et sa blonde doivent avoir un nom. Ghost, c’est commun comme nom de terrain, mais Chaos ? C’est différent, inhabituel. » fit-il remarquer en poursuivant sa route en regardant autour. « Ton père et sa blonde parle-moi d’eux? » demanda-t-il doucement sans mentionner tout de suite la mère biologique. Il savait que ça pouvait être un sujet particulier. Sinon, il avait aussi noté que Sarah avait dit blonde, pas belle-mère. Ce qui était une différence indéniable dans l’appellation. La relation était peut-être difficile?

Sinon, Saint-Jean n’était pas la plus belle des villes, mais c’était bien, tranquille. Bon, c’est certain que là, c’était à la limite d’être surprotéger, mais vue ce qui s’en venait ou ce qui risquait de s’en venir, ça n’était pas une mauvaise chose être à côté d’une base militaire. Au final, un bon endroit où être pour l’avenir qui n’était pas si lointain. Éventuellement, il pourrait se rendre utile en donnant peut-être des cours d’auto-défense aux gens, question de savoir se défendre un minimum. Ce n’était jamais perdu ce genre de connaissances de toutes façons.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 19 Fév - 0:59

En quittant la maison j'avais commencer a demander quelque questions a thomas. Je voulais en savoir un peu plus, bon, fallait pas que je mentionne tout suite que j'avais fais tout un background check sur sa clérance pour pourquoi y dire tout ce que je savais, ou presque, bref ne plus me sentir étouffer parce que je pouvais pas lui raconté ce que je voulais de ce que je fessais librement. Bref? Je me comprend. Ma première quesiton avait été par rapport a l'endroit que j'avais texté. Il me répondit en riant quer oui, je m'étais trompé. D'un mouvement rapide, je me donna un facepalm en ricannant

- Il vient un temps, quand tu sais que tes maladroite, plus rien ne t'etonne dans ce que tu peux faire

Découragé, durant mon facepalm j'avais également lâcher un soupir de découragement, mais j'appréciais toujours le fait qu'il ne s'était pas posé plus de question, et il était simplement venu cogner a porte malgré le fait que j'étais encerclé. quelque peu.... différent d'une famille normal, disons le de même. Je poursuivis ma marche, en gardant mon attention sur les plaques de glaces et neige sur le trottoir pour ne pas me péter la face, pendant qu'on discutait, mais rien n'étais parfait, et particulièrement étant maladroite, une plaque de glace couverte par de la neige que j'avais manqué. Je glissa légèrement, pas asser pour tombé, mais asser pour que mon premier réflexe fut de m'aggriper au poignet de Thomas. Deux secondes passa je lâcha prise en rougissant un peu, avant de poursuivre



En ce qui concernait l'appartement, j'étais visuelle, il me le décrit asser vien que je pouvais me faire une petite image, dans un immeuble a 5 étages? connais pas asser Saint-Jean pour pouvoir me donnée une meilleure idée d'ou il pouvait ce trouvé. Puis il continua en m'annonçant qu'il avait deja les clés et pouvait rentré Cependant, pour le moment il devait attendre vue que le proprio voulait faire des rénos, Donc il dormira a l'hôtel? None sens! Et je me sentais mal a cette effet


- Euhm.. comme dirait mon popa dans une situation de même '' Fuck Dat! l'hôtel'' je te rapporte a maison pour la semaine

Okay, Dis de même s'était plutôt très étrange et quelque peut gênant, je garda la tête basse par la même occassion parce que la s'est vrai que j'étais gêné. Je venais tout juste august de l'invité une semaine de temps a peu pres a maison. On était simplement Mercredi aujourd'hui, je pris une respiration avant de reprendre,

- Après tout.. c'est quand même de ma faute si tu es dans cette situation, je te ferrai pas payé un hôtel pour le temps que tu attend ton appartement... naturellement, s'est si tu n'y vois pas D'inconvéniant, on peu s'arrangé pour la semaine si tu veux?

Okay s'était dit de manière plutôt gêné, et mon visage en témoignait, mais sa montrait aussi que j'avais quand même un certain désire pour qu'il vient dormir a maison. Il était fort sympathique, aimable et tout, pis deja Jess et amy ne le détestait pas Roy le connaissait deja so... pis son chat était deja a son aise, et Dei en profiterait probablement pour me nargué davantage, J'attendis sa réponse en prenant une gorgé de chocolat Chaud, avant de poursuivre mon chemin.

C'était maintenant son tour de poser des questions, Sa me changerait de ma gêne extreme de l'avoir invité pour la semaine, il me demanda des questions sur ma belle mère, et mon père surtout. Même job que ma cousine? Nath? Il devait être mélanger entre jess et Nath présentement. Bon, je commence par ou parce que l'histoire est plutôt complexe, surtout que s'est vrai que en temps normal, je pouvais pas rien lui dire de ce qu'ils fessaient. Je sortie de mon manteau une envellope pour lui remettre, c'était une enveloppe blanche tout ce qui a de plus normal


- En fait, je peux toute te dire.. parce que bah... sa m'aurais tué de rien pouvoir te raconté... alors euhm... bah... je me suis permise de te crée une clérance top secrete pour avoir droit a ses informations, et plutard, si sa t'intéresse, de pouvoir t'apporter dans la salle de contrôle de Saint-Jean. Et peut-être même assisté a une mission de la salle de contrôle, bref la tu as le droit a tout, naturellement faut un accord d'un patron, donc pas de ton temps libre mais je ne suis plus obliger de te cacher des affaires

Sortais-je en souriant, mais la avait un autre problème, j'avais fouiller dans sa vie privé pour avoir les informations pour le lui crée. Je me plaça droite devant l'homme en question, l'observant droit dans les yeux, encore une fois, mes joues étaient légèrement rosé puisque techniquement, il pouvait m'en vouloir pas mal d'avoir fait ça dans son dos. D'une voie basse et plutôt calme, je voulais qu'il ne m'en veuille pas

- tu m'en veux pas hmm? Que je t'aille crée cette clérance?

C'était quand même gros, mais j'avais quand même mon bon feeling. J'étais droite devant l'homme en attendant ma réponses concernant ce moment de '' Stalking'' que j'avais fais de Thomas. mais au moins maintenant, il savait que j'avais le droit de pas mal tout lui raconté les secrets NATO Je repris donc pour les présentations de Eira et Stephane sommairement, le temps de bien introduire, puis après on ira dans les détails

- En gros, Effectivement, Ghost et Chaos sont deux nom de code. Militairement parlant sa l'aide mon père, Ghost, a gardé ses proches en sécurité lorsqu'il sort du Pay, Pour Chaos. Étant donnée qu'elle est pas NATO mais genre, une forme de mercenaire qui va avoir besoin de sérieux argument pour nous attaqué, sinon elle demeure l'amoureuse de mon père. Elle porte son surnom très bien lorsqu'elle sort executé du monde

Okay dis de même s'était plutôt très froid, je pense que je vais commencé avec chaos pour les détails, vue qu'elle était plus une '' Wild card'' que mon père.

- Chaos, de son vrai nom Eira Blacks. est en faite une mercenaire a qui on a fait appel durant les événements de Montréal. Elle acceptait de rentré dans une zone en quarantaine, puis elle regagnait sa liberté. La majeur partie des crimes qu'elle a effectué s'est surtout contre du monde vraiment pas cool. Donc mon patron, A.k.A Mon grand oncle, le frère de Roy, l'homme qui était avec nous a Niagara Falls... hmm.. je te perd pas? je sais que sa peut être compliqué a suivre..

J'Attendis quelque seconde le temps de voir s'il suivait toujours, avant de reprendre concernant Eira

- En gros en sortant de Montréal, un peu avant même. Mon popa et Eira ont pas mal '' Connecté'' ensemble.. sa dérivé et éventuellement ils ont commencé a sortir ensemble. Elle vit principalement en Suède, s'est pourquoi ils ne sont pas en ville présentement. pis dans le ''Underground World'' est connu sous le nom de Chaos, portant très bien son nom lorsqu'elle sort assassiné. C'est une tueuse en série en d'autre mot

Je disais le tout de manière très calme. J'étais habitué du statue de Eira, surtout que en theorie, s'était moi qui l'avait choisit pour le projet, j'avais juste eu le '' O.K '' de Serge pour faire venir des mercenaires a Montréal pour infiltré Malcome. J'attendis par la suite de voir si Thomas avait des questions supplémentaire, avant de poursuivre sur ce qu'elle fessait en général, etc... Arrivé a 200 metres du ring de glace, personne ce trouvait dans la patinoire....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 19 Fév - 17:56

Thomas avait remarqué que Sarah était maladroite, mais il n’en faisait vraiment pas de cas. Elle lui avait également demandé ce qui en était de son appartement, le look et tout. Elle était relativement surprise de la rapidité de ses choix et aussi qu’il ait signé si rapidement. Bon pour ce qui était de la prise de possession, ça allait aller à la semaine d’ensuite, ce qui n’était pas plus mal. Pour l’instant, il était à l’hôtel, sauf que Sarah lui fit rapidement comprendre que ce n’était plus une option disponible. Elle le rapportait à la maison pour la semaine. Un peu étonné, il ne fit que faire un sourire avant que la demoiselle ne s’explique. S’était un peu de sa faute si toutes ses choses s’étaient retrouvées à Sainte-Jean. Elle ne voulait pas qu’il paie l’hôtel pendant qu’il attendait son appartement. Au final, c’était vraiment lui qui avait le dernier mot. Elle lui offrait.

« Euhm, bah. C’est vraiment gentil, je ne voudrais juste pas déranger. C’est plutôt de ma faute à moi. J’ai insisté pour hacker votre système vachement bien gardée. Donc, c’est un peu de ma faute aussi. Je n’accepte que si tu es certaine que je ne dérangerai pas. » dit-il gentiment avant de poser ses questions concernant le père et la blonde de ce dernier.

Il demandait en s’assurant qu’elle avait le droit d’en parler. Elle lui répondit rapidement comme quoi, oui elle avait droit. Elle lui avait donné une « clearance » qui était top secrète en plus. Comme ça, elle avait droit d’être ouverte à 100% avec lui et ça lui permettrait éventuellement d’apporter le jeune homme avec elle dans une salle de contrôle si ça lui disait un jour. Il était légèrement surpris, mais pas du tout offusqué. Elle lui demandait ensuite s’il lui en voulait d’avoir créé une clearance.

« Well, c’est pas comme si vous n’aviez pas déjà fouillé dans ma vie, » dit-il en lui faisant un clin d’œil avant de poursuivre. « Et puis, je n’ai rien à cacher, alors non, ça ne me dérange pas du tout. Si toi ça rend ta vie plus facile, tant mieux. » concluait Thomas en laissant Sarah reprendre.

Elle commença par confirmer, qu’en effet, Ghost et Chaos étaient des noms de code. Du point de vue militaire, ça permettait à son père de garder sa famille et sa vie privé en sécurité quand il était hors du pays. Quant à Chaos, elle n’était pas un agent de l’OTAN, c’était une mercenaire. Cette dernière allait avoir besoin de beaucoup de bon argument pour attaquer l’OTAN, autrement, elle l’était l’amoureuse du père de Sarah. Thomas ne disait rien, laissant la demoiselle poursuivre, bien qu’à bien y penser, c’était assez particulier, même perturbant. Le vrai nom de la femme était Eira Blacks. Ils avaient faits appel à ses services pour Montréal. Elle avait accepté d’entré dans une zone en quarantaine en échange de sa liberté. Le jeune homme accrocha sur ce détail. Regagné sa liberté?

Il laissa Sarah terminé mentionnant que son patron était son grand-oncle et qu’il avait rencontré son frère Roy. Elle reprit finalement concernant son père et Eira, comme quoi ils avaient simplement connecté et voilà. Elle vivait principalement en Suède. Et dans le monde criminel, elle était connue sous le nom de Chaos et qu’elle était, en quelques sorte une tueuse en série. Il prit un moment pour assimiler l’information, prenant une longue gorgée de chocolat chaud avant de parler.

« Ok… Donc ton père un agent pour l’OTAN est en couple avec une criminelle notoire. C’est intéressant? Voici mes questions : Tu as dit qu’elle avait accepté la mission de Montréal en échange de sa liberté. Elle était donc en prison? Sinon, elle est d’origine suédoise? Si elle vit en Suède? Et tueuse en série… Elle a quel âge? Comment tu m’en parles, j’ai l’impression qu’elle est âgée. » dit-il en riant un peu en voyant devant la patinoire qui se dessinait. Personne n’y était pour l’instant.


« Sinon, ton père, c'est pas contradictoire avait sa job? Je veux dire, un homme des forces de l'ordre avec une assassin, c'est un drôle de paradoxe. Sinon, ton père son nom? Tu ne m'as dit que pour son amoureuse qui a un dossier criminel particulièrement épais dans ma tête » déclara Thomas en essayant de voir la logique dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 19 Fév - 19:59

Thomas m'avait annoncé qu'il s'était déja trouvé un logement dans saint-Jean et y emmenagerait plutard la semaine prochaine. Étant donnée que le proprio devait faire quelque amélioration du logement. Chose parfaitement compréhensif, cepenant il voulait aller a l'hôtel? Really? Non, je le rapportais a maison. Même si ma prise de décision la dessus avait été dite vite et sa m'avait gêné quelque peu, s'était quand même un bout que j'allais tenir qu'il ne paye pas un hôtel jusqu'a temps qu'il ai son appartement. Après tout, s'était quand même pas donnée les hôtels dans les environs. Surtout quand une bonne partie d'entre eux étaient entrain de ce transformé en futur refuge. Il m'expliqua qu'il voulait pas déranger, chose qui me fit sourire, il était drôlement bien élever cet homme. Rien a voir avec l'ex que j'avais eu avans lui, surtout quand son frère fut tué.

- Oh déranger? Je suis certaine a 100% que tu ne posera aucun problème. Principalement parce que tu as déja croisé la majeure partie des habitants de la maison, mais en plus, en général la maison est plutôt vide le jours. Amy et Jess passe principalement leur temps sur la base, Dei, sa varie, des fois de la base, des fois de la maison. On a notre propre set up pour travailler de la maison. Il y a juste Nathalie qui passe principalement tout son temps a maison.

En d'autre therme, il y avait le ''niveau de population'' qui aurait pu déranger, mais d'un autre côté, s'est vrai qui n'y avait pas grand monde la majeure partie du temps a maison. Et en plus, la demeure était tellement grande... on pourrai pratiquement faire une nouvelle chambre pour juste Thomas.

- Je t'offre mon lit pour la semaine, très confortable, queen size bed!

Fier de ce que j'avais a maison, je cachais l'idée de dormir avec qui m'avais traversé l'esprit en même temps, mais lui dire ou il allait dormir s'il dormait a maison pouvait sans doute lui donnée une bonne idée. Dans cave, y dérangera encore moins dans ce coin la.

Puis je lui annonca que je lui avais fais une clearance top secrete, pour être ouverte, je cherchais quand même a me faire pardonner parce sa impliquait que j'avais fouiller dans les 10 dernières années de sa vie pour être capable de la faire. Celui-ci semblait pas très offusqué, pis en fait, s'en doutait qu'on avait fouiller dans ses affaires a distances, automatiquement, levant mon index en le pointant


- Wow, Dei a fouiller. Moi j'ai été sage

Je pris une petite pause, avant de poursuivre

- Okay okay j'ai fouiller aussi. Mais maintenant je peux toute te raconté sans problème ou avoir peur que sa puisse être un bris de défense nationnal!

Je me retourna pour continuer mon récis sur Stephane et Eira. J'avais commencé plus avec Eira vue que des deux. Elle était la plus complexe a expliquer, surtout qui faut pas oublier qu'elle était une assassin, pas une militaire, formation militaire oui mais discipline militaire?... C'était une toute autre pair de manche. Je lui expliqua rapidement son implication a Montréal. et toute le reste, en attachant mes patins, une fois rendu puis il avait commencé a me poser les questions sur ma belle mère. Prisonnière? Mon père sors avec? Sa devenait encore plus complexe a comprendre

- Oui bah en fait on la connu dans le cadre d'une mission d'infiltration a Montréal. La personne a la tête des attentats de Montréal malheureusement connaissaient les membres du taskForce. Fallait avoir une porte d'entré différente. Donc j'ai fais venir les dossiers des prisonniers de la CIA. Puis il y avait Eira et son partenaire Cyber qui ont attiré notre attention. Les meilleures selons les papiers de la CIA. Donc on les a fait venir avec IronHorne, la patronne de la CIA. Cependant celle-ci ignorait totallement que Serge allait les laisser repartir. Après tout, quel prisonnier accepterait de rentré dans une zone ou tu peux te faire infecté d'un virus, et tourné en mort vivant sans quelque chose au bout. La seule chose que Serge pouvait leur offrire qui aurait marché. C'était leur liberté.

Je pris un moment de pause, avant de me redresser et m'accoté contre la rampe de la patinoire, avant de reprendre parce que dit de même. C'était pas mal '' Yay deux criminels de plus'' Donc clarifions ce point

- C'était pas mal risqué aussi de faire sortir deux mercenaires de prisons, que la CIA a pris 5 ans a essayer d'attraper. Mais du point de vue des generaux et du FBI. Ils ne sont pas tant différent des forces specials qu'on a. La seule différence, s'est que eux sont pas '' Autorisé'' a tué ou de rentré dans une warzone pour aller chercher un ennemi. Les membres du TaskForce, Navy Seals, JTF2 et SIS oui. Sa sonne cru hmm?

Dis-je en prenant un regard pas très certain, j'avoue j'avais un peu peur de lui faire peur avec toute cette information concernant le parallelle des forces special et des deux mercenaires avec qui on fait avec. Je repris par la suite concernant les origines de Eira

- Sinon eira elle n'est pas Suèdoise, elle est en fait Canadienne. Mais au nombre de crime qu'elle a fait dans le secteur, s'est pas tellement évident revenir a ses origines, Elle s'est formé une nouvelle vie en Suède et personnellement, après avoir vue ce qu'elle s'est bati comme vie. Je peux difficilement la blâmé d'avoir demenagé en Suède. S'est vraiment beau la ou elle vie présentement

C'était une belle preuve comme quoi que malgré les circonstances qui m'avait apporter en Suède. J'avais quand même aimé mon séjours a me promener dans les bois et tout le reste., petite pause encore, avant que je reprend pour son age maintenant

- Mais non elle n'est pas si agé. En fait mon père en a 42 ans. Il m'a eu a 18 ans.. Et Eira elle en a juste 33 ans. Elle a été élever par contre, a peu pres comme moi, dans une ''Famille'' de mercenaire depuis son très jeune age. Moi j'apprenais a hacké et construire des pièges informatique. Elle bah.. s'était des methodes de torture et combat.. Sa commencé pas mal jeune son affaire, mais maintenant elle est vraiment kick ass, même si elle en as pas tellement l'air

Dis-je en sortant mon cellulaire super crypté et tout le reste, pour le retourner de bord et montré une '' Photo de couple'' de popa et Eira ensemble, Eira qui fessait son adorable a essayé de ce cacher de la camera

- A jamais été très fan de prendre des photos, mais ouin, sa s'est eux. Comme tu peux voir, elle fite pas tant avec ce que je te décris, mais le jours que tu vas la croisé, tu vas voir que s'est plutôt '' intense'' comment elle t'observe et tout. Mon père bah... non seulement son tattoo de Seals sur le bras, juste a carrure tu peux voir qu'il est sans doute militaire

Je lui tendis mon cellulaire par la suite questions qu'il puisse avoir une meilleure vue sur la photo. C'était vraiment Eira = Puce en forme, Stephane = Gorille a côté. Plutôt drôle a voir allée. Puis finalement les dernieres questions, s'était Stephane, effectivement, je n'avais pas dis grand chose

- Ouais bah pour mon Pipa s'est différent, vue que s'est moins long et complexe ces affaires. Il s'appel Stephane, connu sous le nom de Ghost, Techniquement. Il n'existe pas, mon batistaire j'ai juste le nom de ma mère. J'ignore sérieusement comment il a pu vivre avec sa mais detail. Mais effectivement, sa fait pas mal un mélange... disons... très ''over power'' étant donnée que mon père est commando, ma ''belle mère'' est une assassin notoire, mélange plutôt spécial mais Serge, son oncle, na aucun problème avec ça tant que Eira lui reste '' Loyale'' Après tout il sait quel sorte de personne qui a libérer pour Montréal. Donc ouin...on peu presque dire qu'il a le contrôle sur elle par rapport a Chaos VS Nato. Sinon le reste bah... tant qu'elle ne va pas contre mon pipa tout vas bien, sinon... malgré qu'il en est fou amoureux je doute fort qu'il ce retiendrait de l'abattre si elle débasse les bornes...

Encore une fois j'engageais du langague crue avec Thomas, je me sentais légèrement mal a ce sujet, et sa paressait dans mon visage, je doute très fort qu'il est habitué de ce faire dire des choses de même et que s'était réelle

- Je m'excuse.. j'ai un language un peu crue quand je parle des affaires militaire, Assassin et tout le reste... c'est pas de même qu'on parle en général, dans une mission, en briefing ou des affaires du genres...

Je lâcha une petit sourire par la suite, sourire légèrement gêné. Je paressais tout sweet et tout, mais je viens pas mal de dire que si Eira ce tenait pas '' En ligne avec Steph'' y'avait des bonne chances qu'elle ce face abattre, et sa elle le savait, je repris rapidement, question de rassuré Thomas

- Mais présentement, Eira est très heureuse avec mon père, elle le démontrera pas en public, mais de ce qu'il ma raconté jusqu'a date, il n'y a aucune chance a défecte pour le moment, mais reste quand même que s'est une wild card sur le jeux. Mais ta pas a avoir peur, elle ne te ferra rien, elle est sauvage oui, mais pas au point d'attaqué sans raison, quand elle s'en prend a quelqu'un a toujours une raison logique derrière

Je le repointa du doigt, gardant mon poignet sur mon torse en reprenant

- Alors reste toi même, et tu vas voir, elle va être ''intense'' du regard oui, mais n'aura rien de particulier contre toi

Lui dis-je d'un large sourire aux lèvres question de me faire, le plus rassurante possible, avant de zyeuté la porte de la patinoire. J'allais le laisser y aller en premier. Après j'embarquerai, j'avais deja le coeur qui battait a 100000 a l'heur... mais j'avais confiance, surtout confiance avec qui j'étais présentement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 19 Fév - 22:14

Bon, ils allaient s’occupé du lit plus tard. La conversation s’était entamée assez solidement par rapport à Sarah et son entourage. La discussion s’attardait surtout sur Eira qui était l’anomalie du lot. Thomas souhaitait comprendre le comment du pourquoi. Apprendre qu’elle avait été libéré en échange d’un service le surpris plus ou moins. C’était la partie « libéré » qui chicotait son oreille. Elle avait été emprisonnée par la CIA. Ces derniers, surtout la patronne Ironhorne n’avait pas apprécié qu’Eira et son partenaire Cyber eut été relâché en guise de prix. Ça leur avait pris 5 ans avant de les avoir sous la main et encore, ils en avaient peu dit.

« Donc elle a un partenaire… Et ça a pris 5 ans pour que la CIA les attrape? On dirait une histoire digne d’Hollywood. » dit-il avant de reprendre. « Et leur sentence de départ c’était quoi? En me basant juste sur le fait qu’elle soit assassin ou mercenaire, c’est difficilement sous la barre de « prison à vie », sans oublier le « aucune possibilité de libération conditionnelle »… Parce qu’elle représente des possibilités de récidives… » dit-il pensif alors qu’il s’était assis pour enfiler ses patins à glace.

Sarah répondit également quant aux origines de la mercenaire qui lui servait de belle-mère. Elle était canadienne et s’était refait une vie en Europe après avoir commis tous les crimes possibles dans son pays natal et certainement ailleurs aussi. Pour avoir visité, Sarah disait que c’était très beau où elle vivait. Sinon, elle reprit quant à l’âge d’Eira. Quand il l’entendit dire qu’elle n’avait que 33 ans, Thomas resta surprit. Elle avait été élevé par les mercenaires et éduqué au niveau de la torture et du combat. Selon la demoiselle, ça avait commencé particulièrement jeune pour elle, mais elle était vraiment « kick ass » malgré les apparences. Elle lui présenta son cellulaire avec une photo du couple. Eira, ses yeux gris rieurs qui se cachait, en vain, de la caméra alors que Steph était à ses côtés. Le paternel de Sarah n’était effectivement pas petit et l’assassin avait effectivement l’air de « rien ».

« Tu as raison… Elle n’a l’air de rien comme ça. Bon c’est vrai que si comme ça, c’est chien, mais elle est petite et tout. Elle passe complètement inaperçu avec un physique comme ça. » commença Thomas avant de reprendre. « Moui, ton père n’est pas petit… Il est même imposant… C’est plutôt drôle de voir un couple comme ça… Don’t get me wrong.. Ils ont l’air bien, c’est juste… Hors du commun disons de ce faire dire qu’une femme que je croiserais dans la rue est une assassin. Et puis, 33ans, je pourrais être son petit frère… Je vais dire ça comme ça… Soit elle les aime vraiment plus vieux qu’elle, soit c’est ton père qui les aime plus jeune, » dit-il en riant un peu.

Sarah reprit ensuite quant à son père. C’était moins compliqué a expliqué que son amoureuse, visiblement. Stephane aka Ghost, il n’existait nulle part. Même pas sur le baptistaire de sa fille. Elle ajouta que le duo que son père et sa blonde formait était particulièrement fort. Trop fort pour les standards habituels. Homme commando, femme assassin… Ça ne demandait qu’à exploser en un sens. Serge, son patron, n’y voyait pas de problème, tant qu’elle ne se tournait pas contre eux et qu’elle demeurait loyale. Elle était une « wild card ». Si un jour elle dépassait les bornes, Stephane se verrait dans l’obligation de l’abattre. Suite de quoi Sarah s’excusa de son franc parler.

« Tu appelles ça cru? Je vois plutôt ça comme de l’honnêteté. C’est normal, à mon avis, que ton père garde un œil sur les actions de son amoureuse qui est en fait une assassin. Comme on dit : tu peux enlever l’homme de la job, mais pas la job de l’homme. Et j’imagine que c’est pareil pour elle. J’imagine qu’elle est relativement brillante pour être rester en vie longtemps dans le domaine. » dit-il pour commencer avant de s’expliquer davantage. « Ce que je veux dire par là c’est que j’imagine que l’espérance de vie dans son domaine respectif est relativement limité. Plus tu te fait un nom, plus on veut ta peau, non? Sans parler que si la CIA a mis 5 ans pour l’avoir… Ça donne une idée du curriculum vitae de la dame. » termina Thomas en laissant encore une fois Sarah reprendre.

Elle disait qu’Eira et son père étaient heureux. Bon, elle n’allait pas nécessairement le montrer en public. Il y avait aussi peu de chance selon Stephane que son amoureuse dévie, mais elle restait quand même un atout dangereux à manipuler avec précaution. Il n’avait pas non plus à avoir peur d’elle, qu’elle n’attaquait pas sans bonne raison et une bonne logique derrière. Baissant les yeux sur le doigt qui le pointait, Thomas gardait un petit sourire en coin. Elle lui demandait de rester lui-même et que même si elle avait un regard analytique intense, qu’elle n’aurait rien de particulier contre lui.

« Comme je t’ai dit. Je n’ai rien à cacher. J’imagine qu’elle aussi en a vue des tas de chose et je juge normal qu’elle soit sauvage? Comme tu as dit. Elle ne doit pas donner sa confiance facilement non plus. Compréhensible vue le métier.. Enfin… » dit-il avant de reprendre rapidement. « Je ne m’en ferai que le moment venu. Pour l’instant moi, j’ai mes patins dans les pieds. Mets les tiens et vient me rejoindre sur la patinoire que je te transforme en Gyarados, » dit-il en riant un peu, suivit d’un clin d’œil. Il était déjà sur la patinoire en train de faire grincer les lames sur la glace. Ça se voyait qu’il était à l’aise. Aucune hésitation, il semblait presque flotter peu importe la direction qu’il empruntait. Il revint vers la bande et freina, attendant que la demoiselle vienne le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 19 Fév - 22:54

La discutions continuait au sujet de Eira. c'était quand même un cas particulier, et ce qui était plus merveilleux dans tout ça. Je m'étais assuré de pouvoir tout dire a Thomas. Naturellement, pas des affaires très indiscrète de Eira, s'était pas a moi de le dire de toute manière. Mais d'autre information, genre comment on l'avait connu et tout le reste. C'était parfaitement logique. Au total, sa avait prit 5 ans a la CIA a mettre la main sur le duo, parce que oui, elle avait un partenaire, mais ce qui intéressait surtout le jeune dans cette histoire. C'était la sentence qu'elle avait eut. Parce que Assassin, Mercenaire et tout le reste

- Euhm.. sentence... je commence par ou avec ça..

Je pris un air pensif, la liste était longue, pis s'était évident qu'on avait pas tout, pis Eira était quand même têtue a ce sujet. elle ne disait pas tout non plus. Ce gardant une petite ''gêne'' si on veut sur le domaine. Chose compréhensif, tant qu'elle ne s'en prend pas a nous s'était correcte

- Euhm c'est surtout des crimes genre assassina, torture, falcification de documents légaux, chasseuse de prime... Sa s'est pour ceux que je connais de mémoire rapide, le reste... bah elle en a dis a la CIA qui refuse maintenant de nous le dire, puisqu'on aurait '' jouer dans leur dos'' a la libérer. Pis faut dire aussi que Eira est plutôt têtue sur le domaine, elle veut pas nous montré de ce qu'elle fait en général

Suite de quoi pour continuer dans la conversation, je lui avais montré une photo de Eira et de mon papa. celle-ci avait difficilement l'air d'une mercenaire sur la photo. Trop joyeuse avec mon pipa, une mercenaire? Devrais montré plus l'impression qu'elle est sur le travail, anyway, il me confirma que s'était difficile de croire que s'était une méchante a la voir allé. Chose qui me fis sourire puisque s'était vrai qu'une fois chez elle surtout. Elle avait l'air plus d'une petite matante qu'une tueuse en série. C'était hors du commun comment Eira opérait en plus pour une assassin. Un assassin avec un coeur fondamentalement bon au départ.Puis en plus, Thomas me fit aussi la remarque qu'elle pouvait être madame et monsieur tout le monde. Hors du commun comme information a reçevoir. Et puis au final, ce qui me fis rire fut le fait qu'il déclara que soit Eira les aimait vieux. Ou mon père les aimait jeune, je relâcha mon rire avant d'y répondre ce que moi je pensais de la situation

- Oh si tu veux mon avis, mon père est sans doute un sugar Daddy

Je pris quelque seconde pour me calmé je venais de dire ça? De mon père? Oui oui, je repris par la suite plus sérieusement

- Nah mais effectivement, ils ont un bon décallage d'age mais je pense personnellement, pour Eira et comment elle a vécu sa vie jusqu'a date, pas que s'est mauvais, mais en dehors de son partenaire de combat, mon père est sans doute la plus belle chose qui lui ai arrivé jusqu'a présent

Okay une belle parôle pour ma ''belle mère'' de lancé par la suite j'avais poursuivis en présentant mes excuses, pourquoi? Très simple... je trouvais que pour un civil, je m'expliquais de manière plutôt poussé sur la situation, Stephane abatterait Eira si elle déviait ou allait contre quelque chose qu'il tenait a coeur et des trucs du genre. Je me sentais mal pour le language que j'utilisais, chose que Thomas me rassura en me disant que s'était parfaitement normal les thermes que j'avais utilisé. Et que s'était de l'entier honnêteté. Décidément... il était capable de faire en sorte que je me sente a mon aise avec lui. Sa me fit d'ailleurs sourire ce qu'il venait de me dire. Je le laissa parler pour qu'il enchaine par la suite sur l'espérence de vie de Eira, et le fait qu'elle était brillante.

- Je m'y connais pas tant que ça pour le domaine des mercenaires. Mais de ce que mon pipa ma dit, s'est pas mal comme ce que tu le supposais. Plus ton nom deviens populaire, plus le monde vient après toi, l'ennuie pour le monde qui voudrait avoir la peau de Eira, sa maison est caché en suède. Seul deux de nos appareils ont les coordonnée. Dont un des appareil qui appartient a mon père que j'ai encrypté le système de navigation, donc personne peut l'opérer appart lui et son frère. Pilote aussi, sinon quand elle m'est pas chez elle. Elle est ici a Saint-Jean. Donc encore une fois, s'est plutôt complexe essayer de lui tendre une ambuscade. Surtout quand Dei lui a refait des upgrades a son système de défense en Suède.... elle n'est pas touchable. Mais sinon ouaiisss.. est brillante disons que Dei me fait le plus peur, et elle est la suivante sur ma liste

Dis-je en ricannant avant de poursuivre sur le fait qu'elle n'exploiterait pas de ''weakness'' de Thomas sans raison. Celui-ci me répondit qu'il n'avait rien a cacher, donc sa devrait pas être un problème. Puis dans ma tête la seule pensé que j'eu fut '' pis de toute manière, je m'interposerais si sa devait en arrivé a ça'' mais ça, je le garda pour moi. Il avait deja ses patins de mis, et voulait me transformé en Gyarados, puisque pour le moment j'étais encore Magikarp. Pour la partie de l'évolution j'eus un sourire aux lèvres en m'empressant de mettre mes patins, Avant d'avoir un facepalm pour la partie Magikarp que je m'étais rappeler

Ça pris pas très longtemps que mes patins étaient mis, et bien ajusté. Je me dirigea vers la glace, prenant une grande respiration et en me tenant au rebord comme si ma vie en dépendait. C'était que le premier coup a donnée. Après j'allais être correcte je le savais. Pis Thomas était pas loin


- Show off

Dis-je en riant, je relâcha le rebord de la patinoir par la suite, laissant les lames de patins ce faire aller de l'avant sur la glace. Je me concentra principalement a gardé mon équilibre malgré tout pour commencé. Thomas était pas loin. Mon premier objectif avait été d'aller le rejoindre. Je me risqua a donner un coup. Je comprenais le concept, je l'avais simplement jamais appliqué

- Okay, premièrement je freine comment avec s'té affaire la?

Mes mains étaient en équilibre devant moi. J'avançais pas trop pire, mais s'était visible que je savais pas tant ce que je fessais et que s'était nouveau pour moi. Ma tête était principalement entrain de regardé la glace pour ne pas tombé ou de quoi de même. Mais j'avançais, toujours en direction de Thomas jusqu'a temps qu'il me dise quoi faire. Je me débrouillais.... somewhat correctement pour une première fois...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 20 Fév - 13:15

La conversation continuait à bon train. Il avait demandé comment elle s’était retrouvée en prison, mais surtout pour combien de temps elle aurait dû y rester. Sarah expliqua au jeune homme que c’était surtout pour des crimes d’assassinat, de torture, falsification de documents, chasseur de prime, etc. Bref, Eira avait tout un lot d’accusation contre elle. La CIA, par orgueil probablement, avait refusé de dire quoi que ce soit à l’OTAN puisqu’il considérait avoir été trompé et que l’organisation avait laissé partir deux criminels plus que dangereux. Et puis, comme Eira était relativement têtue, obtenir des infos de sa part ou encore montrer ce qu’elle faisait était rarement une option. Elle le gardait souvent pour elle. Puis, le commentaire concernant Stephane et Eira vis-à-vis leur différence d’âge notable. Sarah riait en disant que son père était surement « sugar Daddy », ce qui fit bien rire Thomas. La demoiselle ajouta que la différence d’âge était surement bénéfique pour la mercenaire. Ça lui offrait une certaine stabilité et elle jugeait que son père était l’une des meilleures choses qui lui soit arrivé.

« Je vais me fier à tes mots. Je me doute que sa vie n’a pas été rose et jolie si elle est devenue mercenaire assez jeune. Rien que de se faire entraîner dans le but de tuer marque une vie alors… Je me dis qu’un peu de stabilité de la part d’une personne comme ton père, même si je ne le connais pas, ne lui fait surement pas de mal. » dit-il gentiment.

Sarah poursuivit concernant Eira et sa réputation. Elle expliquait que la femme avait réussi à se cacher assez bien pour qu’uniquement 2 appareils de l’OTAN sachent la trouver avec les bonnes coordonnées. À sa connaissance, la mercenaire avait deux endroits où elle se trouvait, à Saint-Jean ou en Suède. Elle déclara cependant que Deirdre avait la tête au niveau de lui faire peur et que sa belle-mère était juste en dessous.

« Haha ouais… Ginger est particulièrement… spéciale? » dit-il en riant avant d’embarquer sur la patinoire.

Sarah le traita de show off, ce qui le fit grandement rire alors qu’elle mettait les pieds sur la glace. Elle gardait son équilibre s’était déjà ça, mais elle regardait trop le sol et rendait son équilibre précaire. Elle lui demanda ensuite comment freiner. Il prit un instant à la regarder donner de petits coups de patins avant de dire comment faire.  

« Ok… tu as 3 manières de freiner possible. 4 en fait. La première, tu peux foncé dans la bande. La deuxième, tu peux laisser ton patin trainer en arrière de travers par rapport à l’autre… Comme ça.. » dit-il en montrant comment. « Mais pour pouvoir freiner, faut aller plus vite que ça, sinon tu ne vas que tourner sur toi-même. La troisième façon, c’est de freiner comme en ski sur le côté en bloquant tes jambes et forçant la lame du patin à s’enfoncer dans la glace essentiellement. »  dit-il en montrant encore une fois. « Tu peux aussi essayer de freiner en faisant une pointe de pizza avec tes pieds. Mais vraiment les plus efficaces c’est laisser ton pied trainer de travers derrière toi. Ça permet de ralentir graduellement au lieu de t’arrêter complètement. » dit-il en se mettant à reculer pour qu’elle continue de patiner en sa direction. Il ne fallait quand même pas le lui donner trop facile et trop la tenir par la main. Ce n’était pas comme ça qu’on pouvait apprendre selon lui. Suite de quoi, il reprit en gardant un œil attentif sur ce qu’elle faisait.

« Pour aller dans une direction où une autre, il suffit de transférer le poids d’une jambe à l’autre, comme en ski ou en snowboard ou mieux en patin à roulette. » dit-il avant de reprendre sur l’autre conversation. « Donc… si je récapitule ta famille. Ta marraine est la cousine à ton père et Amy. Amy est la sœur à ton père. Sœur cadette? J’ai cru comprendre aussi qu’ils avaient un autre frère. Un pilote. Ton père est un commando qui est somewhat tombé sous le charme d’une assassin, qui a fait du temps en prison et qui est deuxième sur ta liste de gens qui peuvent te faire peur. Il y a Ginger ta partenaire. Nathalie? L’ado qui est la fille de Amy. Ton patron est aussi ton grand-oncle et ton grand-père est l’homme qui t’accompagnait à Niagara Falls? Je ne me suis pas trompé? » dit-il en réfléchissant un peu en attendant sa réponse.

« Come on… Keep going… » dit-il en l’encourageant à continuer d’avancer et la forçant à faire des changements de direction vue qu’il tournait plus ou moins autour d’elle en reculant.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 20 Fév - 17:06

On continua de jasé concernant mon père et ma belle mère. Comme quoi Stephane était sans doute un Sugar DAddy a sortir avec une demoiselle qui était 9 ans de plus vieille que moi. Elle pouvait être la grande soeur de Thomas comme elle pouvait être ma grande soeur également. Décidément Popa avait décidé d'avoir des enfants jeunes. Ou avions nous été des accidents? Oh well qu'importe. Thomas ne semblait pas avoir de difficulté a croire ce que je disais, comme quoi il était sans doute la meilleure chose qui lui soit arrivé. Mon père est awesome, que voulez vous!

Ensuite la conversation avait encore tournée autour de eira, comme quoi elle pouvait être dangereuse et tout, sauf que entre Eira et Dei, J'aimais moins l'idée d'avoir Dei contre moi que Eira et Thomas me suivait pas tant dans cette logique avec son '' Elle est si Spéciale?'' Je fis deux signe de tête de oui, avant de reprendre d'un air enjoué


- Oh... you have no idea my friend!

J'avais essayé de prendre un accent british en même temps, mais j'étais pas anglaise, seulement américaine, donc mon accent,disons que je m'étais planté solide a essayer de le prendre. Chose qui me fis rire légèrement avant de reprendre

- Dei s'est genre une version de moi, mais plus de Vrom!

Dis-je en prenant un allure un peu plus sérieuse avec des mouvements de main également comme si je poussais un objet, avant de reprendre

- Dei est capable de faire explosé un bâtiment sans défaire la structure initial. Donc en gros, elle peut abattre ses adversaires sans même avoir a bouger de son throne en deux trois pitonnages. Eira, elle va plus '' joué'' avec sa victime, comme une lionne, donc ta encore une noble chance de pensé qui a peut-être une chance que tu puisse t'échappé. Contrairement a Dei que sa va être legit '' SURPRIS tu es mort''

Toute le long j'avais parlé comme une enfant comment j'expliquais ma '' Crainte'' de Dei et de Eira. Stephane en temps normal aurait fait peur a n'importe qui, mais s'est mon père. Il me ferra pas peur. J'embarqua sur la patinoire par la suite. C'était partie! Mais les patins avançait tout seul. J'observais ou je mettais mes pieds pour le moment en cherchant a gardé mon équilibre autant que possible. Je savais pas tellement ou je m'enlignais pour être bien honnête. Tant que j'avançais, je me sentais en contrôle. Je demanda d'ailleurs on frainait comment avec s'est affaire la. Thomas me répondit, sans me donnée l'option d'aller le rejoindre, les 4 manières de s'arrêté sur la glace. Première, foncé dans le mur.. A ce propos je me redressa la tête pour lui lancé un regard '' Really?'' Avant de remettre ma concentration sur gardé mon équilibre et écouter le reste. J'étais de bonne humeur, et s'était parfaitement visible, j'avais encore mon sourire aux lèvres même si je ne savais pas tant ce que je fessais.

En gros, pied de travers, Pizza slice ou de côté. Celui de côté, une fois stable au milieu de la patinoire a regardé Thomas faire, me fis avoir de gros yeux. Ce n'était donc pas pour le moment. Je donna quelque coups de patins pour essayer la pointe de pizza. Pas si pire, mais j'avais fais le tous a une vitesse plutôt très lentement question de bien analyser ce que je fessais. Puis après s'était de laisser trainer mon pied derrière. Sauf que l'ennuie pour celui la je n'avais pas pris beaucoup de vitesse. Donc finalement je me suis ramassé a faire deux tours sur moi même, avant de perdre l'équilibre pis tombé sur le derrière en grimaçant

- Ta rien vue!

Dis-je en me remettant en bonhomme pour me remettre sur mes patins. Me frottant le derrière de deux tappes avant de me remettre au ''travail'' pis apprendre a patiné adéquatement. C'était pas si pire. Je commençait a avoir la twist. Je refis le frainage avec mon pied qui traine, et ayant pris un peu plus de vitesse, je ne fis pas 3 tours sur moi même pour tombé au sol par la suite.

Donc au final j'avais la twist du patinage qui rentrait pas pire, cependant je prenais de la vitesse, mais tourné? Ouaaiiss... besoin de pratique la dessus. Je fonça droit sur le rebord de la patinoir. CE fut les patins qui mangea la claque plus que moi comme telle. Je me retourna pendant que Thomas m'expliquais comment tournée. Et je recommença. Il fit un récaputile de ma situation familial. Nommant tout le monde, Pis parlant de Mark ce qui me fis bien rire puisque celui-ci, il retenait quand même pas mal de Susanne.



- Tu as pas mal tout bien saisie. Amy s'est effectivement la soeur cadette. Elle a passé sa vie comme policière tactique au travers des US et Montréal. Nath s'est sa fille que nous on a appris ya deux ans osn existance. Un peu triste quand tu y penses... mais son amoureux/Le père de Nath est un vrai trou d'cul alors ouin. C'est pas évident... et effectivement, entre Amy et Stephane, il y a Mark, sauf que celui-ci il y a très peu de chance que tu le ''vois'' Il a deux choses qui l'anime dans la vie. Baisé avec sa blonde. Pis piloté. Un très bon soutient aérien puisqu'il n'y a pas de pilote qui le surpasse. Mais niveau oncle.... disons que j'ai connu mieu en général

A force de me promener je finis par arrivé très près de Thomas, CE fut avec un frainage en laissant mon pied trainer derrière que j'avais réussit a m'immobilisé prêt de l'homme qui me fessait de l'oeil. Je repris en sortant mes gants de mes poches

- Pis Yup!Roy bah je l'ai enfin connu la semaine passé. C'est en fait Eira qui a réussit a le trouvé puisqu'il avait disparu pendant 25 ans. J'en ai 24... donc en theorie j'en ai entendu parlé, mais je l'avais jamais rencontré. Eira est Sauvage et dangereuse, mais elle a un coeur fondamental bon. Elle a été plus efficace que la GRC' CIA, MI6 pour le retrouvé. Il y avait beaucoup d'agence a sa recherche puisque après tout, Roy était l'ancien directeur du FBI de la californie. Une asser haute tête en d'autre mot

Je repris par la suite a patiné. Fallait quand même pas que je perde ce que j'apprenais. Fallait que je me pratique. Je resta quand même a une distance pour que Thomas puisse m'entendre parler. Je repris encore concernant ma famille, avant d'embarqué avec mes questions

- Donc ouin, j'ai pas mal une famille axé sur les forces de l'Ordre. La seule personne qui n'y a rien fait dasn le domaine s'est ma grand mère du côté de mon père. Sa... tu veux pas la rencontré. Elle est un cas spécial disons... maison sinon la... Tu en sais pas mal sur ma famille. Et la tienne? Je suis curieuse moi tout de savoir dans quel univers que tu as grandis. Et répond moi pas que tu es aller faire un MIT, ça je le sais deja

Dis-je en continuant de gardé un certain équilibre qui s'améliorait quand même, tout en tournant autour de Thomas, a une distance d'environs 2 metres de celui-ci question d'être en mesure de bien effectué mes tournant sans me planté sur la glace. Deja une fois n'avait pas été agréable. Donc Après lui avoir demandé pour sa famille, je lui fis un clin d'oeil avec un doux sourire en attendant une réponse toujours en me concentrant en même temps sur ce qui ce passait sur la glace.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 21 Fév - 20:13

Thomas discutait avec Sarah en patinant un peu autour d’elle en incitant la demoiselle à patiner. Il lui avait expliqué rapidement elle pouvait freiner en patin. Il ne fallait quand même pas la laisser trop à elle-même. Il lui avait donné 4 manières possibles de freiner. Sinon, il avait fait un récapitulatif de la situation familiale de sa date. C’était assez complexe et beaucoup d’un seul coup. Un peu avant tout ça, la blondinette lui avait expliqué que Deirdre était effectivement très spéciale. Elle pouvait faire exploser et démolir, mais sans détruire la structure du bâtiment. De ce fait, elle se débarrassait de tous les ennemis d’un seul coup. C’était plutôt impressionnant. Elle n’avait l’air de rien elle non plus. Sarah expliquait qu’Eira jouait souvent avec sa victime contrairement à Dei qui était plus du genre à ne donner aucune chance. La personne était morte sans s’en rendre compte bien souvent.

« Je vois… Je tâcherai de faire attention avec les deux, » dit-il en adressant un clin d’œil à la demoiselle accompagné d’un petit sourire.

Il n’était pas du genre à s’empêcher de vivre. Au contraire, il s’adaptait aux gens en général et cherchait à accommoder le plus grand nombre. Son but n’était pas de faire suer qui que ce soit ou d’être désagréable. Il allait rester lui-même et c’était tout. Elle tenta les méthodes de freinage. Le premier coup, en pointe de pizza, pas de problème. Le pied à trainer derrière? C’était une autre paire de manche. N’allant pas assez rapidement, elle fit deux tours sur elle-même et tomba sur le derrière. Elle lui dit qu’il n’avait rien vue, ce qui le fit rire. Puis vint le fameux moment où, justement, il fit un récapitulatif des membres de sa famille. Sarah ajouta des détails concernant Amy, qui avait été policière tactiques. Ça ne l’étonnait pas tellement, elle semblait très attentive. Nathalie s’était tout récent pour son existence. Son père, un homme peu recommandable, l’avait gardé hors de portée de sa famille maternelle. Sinon, pour Marc, c’était l’enfant du milieu. Un pilote qui n’était pas tellement présent en dehors du lit de son amoureuse et son appareil. Elle disait qu’elle avait connu mieux comme oncle.

« Chacun son domaine. Il est simplement plus intéresser par sa vie personnelle que familiale. Il ne semble pas avoir le sens paternel non plus, donc.. Pas plus mal en un sens. » dit-il en la regardant patiner de mieux en mieux.

Elle ajouta quelques informations concernant le grand-père aussi. Roy, tout récemment redécouvert dans la famille. C’était Eira qui avait réussi à le retrouver. Il avait disparu un quart de siècle plus tôt. Ce n’était pas rien. Elle en avait entendu parler, mais sans plus. Elle expliqua également que la mercenaire, même si elle était sauvage et dangereuse, elle avait bon cœur. Elle avait été plus efficace que la GRC, la CIA, le MI6 pour retrouver l’homme qui était prétendument mort.

« Waw et elle l’a retrouvé? Alors que des organisations qui ont tout à disposition n’ont trouvé aucune trace? Waw… Alors j’ai intérêt à rester tranquille sinon je sais qu’elle me traquerait jusqu’au bout du monde… » ajouta le jeune homme en riant et se passant une main dans les cheveux.

Sinon, Sarah poursuivit concernant la seule personne qui n’était pas dans le domaine des forces de l’ordre : la grand-mère paternelle. Apparemment, il ne voulait pas la rencontré. C’était un cas spécial? Peu impressionner, sourcils haussé, il la laissa terminé ses explications. Sinon, il savait à peu près tout ce qui était nécessaire. C’était son tour, concernant sa famille à lui. Elle voulait en savoir plus sur sa famille à lui. Dans quel univers il avait grandi, et que MIT ce n’était pas nécessaire, il l’avait déjà mentionné. À deux mètres de lui, il continuait de reculer doucement.

« Lève les yeux quand tu patines. Regarde devant et redresse-toi, tu auras plus d’équilibre. Relaxe-toi, » dit-il avant de reprendre. « Sinon… ma famille… Mes parents sont divorcés depuis que j’ai… 8 ans?  Ouais à peu près 8 ans. Ils s’entendent encore bien. Vraiment, une famille sans histoire. Mon père travaille dans un centre de redistribution des appels d’urgence. Donc, les 911 c’est lui qui gèrent les équipes. Ma mère est bibliothécaire à l’Université. C’est elle qui fait la gestion des livres, les achats, etc. Des bons salaires… Je suis enfant unique, donc je me suis toujours amusé seul. Mon père m’a appris à monter des ordinateurs après il m’a fait prendre des cours à part. Rien d’exceptionnel, vraiment. Mes grands-parents il me reste une grand-mère, mais elle souffre de démence alors bon, je ne l’ai plus revu vraiment. » dit-il en haussant les épaules.

« Je ne suis pas spécialement proche de ma famille, je me suis débrouillé seul assez souvent, par choix et non par obligation, » dit-il avec un petit sourire. « Oh et comme tu sais déjà, je fais des arts martiaux. Je parle français, anglais, mandarin, pratique en informatique de discuter avec les chinois… Sinon un peu de japonais. Assez pour me débrouillé, sans plus. Quant aux illusions, j’ai appris de moi-même avec un ami de MIT. » termina Thomas avant de reprendre. « D’autres questions? » demanda-t-il doucement. « Ma vie est vraiment sans histoire, » déclara l’homme en éclatant de rire devant l’état des choses. Sarah avait une famille complexe dont sa mère demeurait, pour l’instant un mystère et il y avait lui. Simple, sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 21 Fév - 21:40

Discutant avec Thomas, je lui expliquais mon point de vue concernant Dei et Eira, comment elles étaient différente en therme d'être dangereuse mais sans pour autant être très semblable aussi. Dei donnait pas de chance, Eira non plus mais celle-ci jouait plus que Dei avec sa proie.Faut dire aussi que Dei allait ce défendre plus que attaqué. Eira s'était attaque et défense, Finalement Thomas allait faire attention en présence de les deux demoiselle. Chose qui me fit rire, tout en essayant de patiner comme du monde

- Oh ne t'inquiete pas tant que ça, Reste toi même et elle ne te ferront jamais de mal,

Lui dis-je avec un sourire aux lèvres, j'essaya par la suite des methodes pour freiné.. pas trop pire, mais le pied qui traine derrière, s'était totalement un échec. Je tomba en lui disant qu'il n'avait rien vue. Pour ensuite me redresser pendant que celui-ci riait toujours. J'étais légèrement gêné mais s'était parfaitement normal. J'allais quand même pas être une pro en commençant ce nouveau sport. Je recommenca a patiner par la suite quand celui-ci fit le récapitule. Je mentionna les membres manquait, mais encore, je parlais aucunement de ma mère biologique ni de mon frère non plus. Je restais avec les membres encore en vie même si ma grand mère, si elle pouvait y passé je penses pas que je serais tant en peine. Surtout après ce qu'elle dit de mon père...

- Nah effectivement. Mark est un cas spécial faut dire. Pour avoir son attention, en de très rares, et je souligne le très, charactère gras, police 72 sur word. En de très rares occasion, il va peut-être montré un intérest en sa famille. Mais effectivement, ma tante l'intéresse drôlement beaucoup, et volé en hélicoptère ou Harrier. C'est ce qu'il préfère. Un excellent soutient aérien par contre quand on est dans marde. Il va être le premier a foncé pleine vitesse pour venir aidé et nous couvrir pour qu'on sorte du Killzone

S'il y avait bien quelque chose que j'aimais du frère de Steph, s'était effectivement qu'il ne posait pas de question. Il partait et venait aidé peut importe la situation. Même sous terre il avait déja réussit a rentré avec un BlackHawk comme pilote, il n'y avait pas mieu. Sinon on continua la conversation sur Roy maintenant, celui-ci ayant disparu pendant la totalité de mon existance, Eira l'avait retrouvé. Thomas semblait plutôt surpris qu'elle avait devancé toute les agences juridique pour trouvé l'homme autrefois directeur du FBI. Je mentionna aucunement les circonstances dans laquel elle l'avait trouvé. Mais reste que eira était impressionnante. Et il allait ce tenir tranquile en ça présence. J'eus un sourire aux lèvres avant de finalement réussir a gardé mon équilibre asser pour l'attraper par le bras et me placé droite devant lui, lui tenant les coudes, légèrement rôsé au niveau des joue je l'observa droit dans les yeux en lui disant, toute souriante

- Je suis zero inquiete, que malgré les skills qu'elle a. Tu restes quand même très loin des personnes qu'elle a tendance a traquer

Sortais-je avec un clin d'oeil et recommencé a patiner au travers a contre sens de l'homme qui ce trouvait avec moi. Je continua de regardé pas mal ou je mettais mes pieds, essayé autant que possible de gardé mon équilibre pour reprendre en ce qui concernait Roy

- Techniquement, mon grand père est devenu assassin lui aussi. Toute nos agences ont eu de la difficulté, mais pas le Mossad. Eux sa leur a prit 15 ans le trouvé. Cependant Roy était tellement animé par un désire de vengance qu'il voulait pas retenir a nous tant qu'il n'avait pas qu'il n'avait pas mis la main sur ses ravisseurs. Abbas Al-Kaliv, le directeur du Mossad est supposé avoir une rencontre avec Serge a cette effet. Puisqu'il n'a rien dit sous la demande de Roy. Sont supposer ce rencontré a Tel Aviv présentement. C'est pourquoi mon boss n'est pas en ville présentement. Ni Roy

Je finis par me faire prendre sur le fait que j'observais trop la glace. MAIS OUI MAIS LA! Je vois pas ce que je fais! Bon... je redressa mon regard pour observé droit devant moi. pendant qu'il continuait avec sa famille, a ma demande. Effectivement elle était drôlement moins complexe que la mienne. Monsieur et madame tout le monde finalement. Son père l'avait introduit en informatique et travaillait comme réception 911 Ah? Sans doute qu'on avait deja parler avec lui un bon moment, Puis sa mère travaillait dans une bibliotheque. C'était limite, moment de gêne pour moi, si on fait une comparaison rapide, mon père tue du monde, Son père lui envoye du monde aidé des blesser. Sa mère bibliotheque... ma mère biologique morte, ma demi-mère elle est une assassin... Sourire aux lèvres pareil, ça finit que je m'étais mise a faire des tour autour de Thomas. J'avais pris la twist du patin. J'apprenais vite après tout.

Au final Thomas n'étais pas extrêmement proche de sa famille. Pas mal par choix, tant qu'il ne lui avait rien fait de manière général je suppose que s'était correcte. Mais il n'y avait pas d'attachement comme telle. Sa expliquait aussi la non présence de ses parents dans la ville non plus. Sinon les langues qui parlait, et illusion avec un ami de l'Université. Maintenant avais-je des questions pour lui?.. Oh ouii, il avait rapporté l'aspect des illusion sur la table, et disant qu'il n'avait pas nécéssairement d'histoire de famille comem telle, il fessait sans doute allusion au fait que moi s'était sans fin, et eira s'était... hmm.. on en parlera pas.

- Mais c'est bien correcte qu'il n'y a pas tant d'histoire. Généralement elles peuvent être bonne comme mauvaise, mais personnellement, ton entourage et comment tu as gérer le tout, ça ta rendu quand même une personne plaisante a être avec, qui rend son entourage confortable autour de toi

J'avais dis le tout avec une certaine gêne, d'ou la raison pourquoi je l'avais regardé mais pas très longtemps, question de ne pas rougir comme s'il n'y aurait plus de fin. Je repris le patinage par la suite. J'Avais tu d'autre question?... oh oui! Je patinais autour autour, avant de prendre un brin de vitesse, et freiné en écrasant les lames dans la glace. Pour arrivé encore une fois devant Thomas, Lui tenant les bras

- I want to learrnnnn j'veux apprendre un truc d'illusionn s'il te plaaiittt

Je me fessais insistante, mais je voulais quand même apprendre pareil. Je tenais ses bras et l'observa droit dans les yeux. J'étais gênée mais pas au point de pas être capable de pensé, comme la première fois qu'on s'était rencontré. Maintenant, je vivais bien avec, surtout que j'étais pas supposé l'enfoncé en prison ou de quoi de même. J'attendis en fessant la belle devant le jeune homme. A savoir si j'avais le droit d'apprendre un truc.

- Juste un tour! PAs la totalité de tes connaissances dans le domaine, mais juste une illusion, s'il te plaaiitt

Je continuais de me faire insistante en l'observant droit dans les yeux. le rebord de mes joues étaient rôsé mais j'étais confortable autour du jeune homme. Donc ça ne me dérangeais aucunement qu'il me voye de même présentement. Bien que Dei ce gênait pas non plus de le montré a tout le monde quand j'étais gêné. Mais bon, Thomas, s'étais différent.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mer 22 Fév - 19:49

La conversation sur leur famille respective allait bien. Ils apprenaient à se connaître, tout simplement. Connaître la famille permettait souvent de comprendre comment la personne avait grandi et pouvait voir les choses. Dans le cas de Sarah, entourer de membres des forces de l’ordre de tout bord et tout côté, ça n’était pas tellement difficile de comprendre d’où elle tenait son job, son intelligence et tout le reste. Elle avait toujours baigné dans l’univers de l’armée, de la police et compagnie, directement ou non. Au final, ça lui paressait normal qu’elle veuille suivre les traces de sa famille. Sarah ajouta que son oncle, Mark, démontrait rarement de l’intérêt pour sa famille en dehors des moments où il devait leur donner son soutien aérien. Et pour ça, il était toujours au rendez-vous.

Après quoi, la conversation avait continué concernant Deirdre et Eira. Elles étaient toutes deux des cas particulier. Sauf que la mercenaire avait réussi à trouver un homme qui avait disparu de la surface pendant 25 ans. Ce n’était pas rien et à la blague, il avait dit que s’il lui faisait du mal, il n’aurait pas d’endroit où se cacher. Sarah le rassura de nouveau, lui disant qu’il n’avait aucune raison d’être inquiète à ce sujet. Malgré toutes ses capacités, Thomas ne faisait pas parti des cibles habituelles de l’assassin. Sa compagne de glace ajouta aussi d’autre information concernant son grand-père Roy. Apparemment, pendant son quart de siècle loin de sa famille, lui-même était devenu un assassin, entraîné par le Mossad. À cet effet, le directeur de l’organisation devait rencontrer Serge et Roy pour discuter de la situation. C’était pour cette raison que les deux hommes n’étaient pas à Saint-Jean.

« Donc, tout le monde de ta famille et entourage proche, savent tuer et traquer quelqu’un. Tu sais, je ne m’inquiète pas tellement de rencontrer tout le monde. C’est juste impressionnant. »dit-il en souriant et haussant les épaules avant d’ajouter à Sarah de relever la tête et de regarder devant.

Sinon, Thomas s’était fait demander concernant sa propre famille. Vraiment, tout était assez simple : parents divorcés, mais pas de ceux qui s’arrachaient la tête. Un s’occupait de la distribution des appels au 911 dans la région de Toronto. Sinon, sa mère était une bibliothécaire universitaire. Vraiment, une famille sans aucune histoire. Pas de meurtre, pas de maladie, en dehors de sa seule grand-mère encore vivante qui se faisait lentement amené par la démence. En dehors de ça, tout était normal et simple. Sinon, Thomas demanda à Sarah si elle avait d’autre question à son sujet. Celle-ci mentionna qu’une famille parfaitement normale n’était vraiment pas une mauvaise chose. Ça faisait quand même la personne qu’il était, ce qu’elle semblait apprécier. Le jeune homme ne fit que sourire.

Sinon, elle s’était rapprochée de lui, s’accrochant à ses bras pendant qu’il s’amusait à l’entraîner avec lui dans ses mouvements de patins. La demoiselle lui demandait en fait une chose : apprendre une illusion. Un petit sourire en coin, un sourcil haussé, il la toisa un moment avant de parler.

« Hmm hmmm. Et pourquoi je ferais ça ? C’est une partie de mon charme, » dit-il en haussant les épaules, moqueurs.

Toujours rieur, il patinait à reculons en l’entraînant toujours avec lui en se détachant doucement. Elle insistait, justifiant qu’elle ne voulait qu’un seul tour. Elle ne voulait pas tout apprendre, juste une illusion. Il reprit encore souriant.

« Ouais… un tour. C’est ce que je m’étais dit aussi. Un seul et c’est tout. C’est comme une drogue. Une fois n’est pas suffisant et puis, même les tours les plus simples prennent du temps. Ginger comprend la mécanique, mais l’application il lui manquerait surement la dextérité. Et  même ça, je le travaille encore. » dit-il humblement parce que c’était vrai. « Sinon, ton coup de patin est de mieux en mieux, c’est bien, » dit-il sincèrement en continuant de flotter sur ses patins. Il évitait le sujet. Surtout pour voir à quel point elle tenait à apprendre une illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mer 22 Fév - 21:17

Toujours sur la patinoire, je continuais d'apprécier le temps que je passais avec Thomas. Je me débrouillais pas trop pire sur la glace. Okay, j'aimais pas tant ne pas regardé ou je mettais les pieds mais selon l'homme qui ce trouvait avec moi prÉsentement. J'allais avoir une meilleur performance si j'observais devant moi que mes pieds. On discutais toujours, parlant de tout et de rien, et surtout, en savoir sur l'autre un peu plus. C'était plaisant comme sortie, et effectivement, mes militaires étaient plus imposant, et je crois que sa paressait de la manière que j'en parlais vue que Thomas me rassura en me disant qu'il était très impressionner, et non appeuré a l,idée de rencontré tout le monde. Ça me fit vraiment sourire de l'entendre dire ça. Il était curieux, une chose que j'aimais particulièrement du jeune homme.

Ensuite a force de patiner autour, j'avais eu la twiste pour patiné. Je finis par m'accrocher a Thomas qui m'aviat demandé si j'avais d'autre questions pour lui. Étant accrocher celui-ci me tenait pour patiner de recullons... waiittt ça ce fait? Faut dire que je freinais adéquatement maintenant, patinait, mais de recullons ça m'avait pas traversé l'esprit encore. Mais bref! Ma seul question était si je pouvais en apprendre une illusion. Il me sourit, en me disant que ça fessait partie de mon charme ma curiosité. Automatiquement j'eus les joue rouge, encore, en laissant un


- Gne gne gne...

Je me laissa déplacé au travers de la glace sans vraiment faire trop d'effort. Le laissant principalement mené notre '' Danse'' sur la glace. Le laissant parler avec une grande attention. Il avait vue claire dans mon jeux. Donc il ne m'en apprendrait pas. Je lui fis une grimace quand il mentionna que ça commençait toujours avec une illusion, avant de vouloir en apprendre davantage. Il était bon, i'll give him that. Grimace avec un sourire par la suite

- Ta vue claire dans mon jeux

Il était bon, je savais pas trop comment faire pour qu'il m'en apprend une illusion, je pris une grande respiration en l'observant droit dans les yeux. Analysant, cherchant une manière de le faire parlé. Ma curiosité était très présente présentement, mais il trouvait ça charmant le fait que je voulais savoir, par l'occurance, il n,y avait aucune manière qu'il veuille me montré comment ça marche. Logique, de me gardé dans cette état la a place. Il lâcha prise pour me dire que je commençais a avoir la twist en patinant. S'étant écarté un peu, dans mon cas j'avais pas bouger de la ou on s'était lâcher... je l'observais aller sur la glace

- Tu sais...changé de sujet ne t'aidera pas, je vais trouvé un moyen éventuellement de te faire parlé

Lui sortais-je avec un clin d'oeil comme quoi '' Its on'' le défis qu'il me montre comment faire une illusion. Je recommença a patiner par la suite, très contente encore de ma journée jusqu'a présent. Plutôt, quand il me tenait les avant bras pour patiner de recullons ça m'avait fait réalisé que, je n,avais pas essayé encore. Je me remémora comment il avait fait. A quoi ressemblait les mouvements qu'il avait effectué pour recullé. Avant d'essayer. Très lentement mais surement. J'allais figuré comment ça fonctionnait

Eventuellement après un certain temps, la patinoire s'était plaisant mais on pouvait aller faire autre chose de notre journée aussi. Je fis signe a Thomas de me suivre, question qu'on sorte de la patinoire. On aviat quand même ses effets a aller chercher. Sortie de la patinoire et en route pour la base de Saint-Jean

La journée avait passé. on était revenu a maison. J'avais rapporter Thomas avec moi. Il n'y avait que Nath dans le salon en arrivant, et Dei sans doute dans sa chambre entrain de travaillé. Je laissa mes bottes dans l'entré. Spike était venu voir l'intrue dans maison, mais n'avais aucunement japé. Il avait simplement sniffé l'homme sans rien dire. Sniffer de gauche a droite. Je fis signe a Thomas de pas bouger, Étant donnée que Spike était un chien de combat, S'il fessait pas son analyse lui même les chances sont qu'il aimerait pas la personne


- Il fait ça a toute les nouveaux dans maison. Ya presque finis

Il lècha la main de l'homme en guise de '' Tu es accepté'' avant de repartir vaqué a ses occupations de chien. Je fis signe au jeune homme de me suivre. J'allais lui montré ou il dormirait ce soit. Ma chambre.... oh god. Je l'apporta dans le sous sol. Ou Skype lui était entrain de dormir au pied de mon lit. En lui présentant ma chambre

- C'est ici que je te loge pour le moment. Jusqu'a temps que tu aille ton appartement. En bas c'est le territoire '' Des enfants'', Généralement il y a juste moi, Nath ou Dei dans le sous sol. Donc tu seras pas capable de déranger personne ici

Lui dis-je d'un clin d'oeil a nouveau, me redressant les cheveux avant d'installer le lit adéquatement. Dans mon cas, je pris mon Pyj un peu plus loin. J'allais lui laisser ma chambre, du moins, s'était mes intentions, pour aller squatté la chambre de mon papa, étant donnée que Roy était en Israel présentement. Il n'y avait personne dans ce lit.

- Sinon salle de bain. Douche s'est la porte juste en face de la mienne. Tu peux pas mal prendre ce que tu veux champoing etc... si tu vois que s'est ''ordonné'' s'est probablement Dei. Generalement a le coin gauche, moi pis Nath le droit sinon.... hmmm c'est pas mal ça, sa resume pas mal ce que tu dois savoir pour ici

Toujours souriante, j'attendis de voir s'il avait quelque chose d'autre a dire, avant de reprendre, d'un ton doux et très amical

- Merci pour la journée Thomas, j'ai bien apprécié

Lui dis-je un peu gêné mais je ne me cachais pu vraiment avec lui. J'étais rendu un peu trop confortable, plus que ce que j'aurai voulu dans des circonstances comme celles-ci. CE qui rendait la chose plutôt comique quand tu y penses comme du monde. J'attendis encore dans le cadre de porte quelque seconde, pyjama dans mes mains, question de m'assuré qu'il avait effectivement toute ce qui avait besoin avant de le laisser pour la nuit. Espérent en même temps que Dei en profite pas pour un surpris roasting

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Ven 24 Fév - 22:45

Thomas avait vue clair dans le jeu de la demoiselle. Il n’allait certainement pas lui révéler un tour. Sinon un tour en entraînerait un autre et voilà. C’était une vraie drogue l’illusion. Du moins, pour lui ça l’était, parce que c’était repousser les limites de la physique et de l’imaginaire des gens. Créer un émerveillement était un art, surtout chez les adultes et les plus sceptiques de ce monde. Bref, Sarah ronchonnait quelque peu suite au refus du jeune homme. Puis, il avait changé de sujet en continuant de patiner légèrement sur ses patins. La demoiselle allait réussir à le faire parler, un jour ou l’autre. Il roula des yeux en riant.

« Espère encore. C’est joli l’espoir… » dit-il d’un ton de défi, sachant très bien qu’il n’allait pas céder à ce sujet. Les illusions étaient sacrées, en un sens, pour lui. C’était une manière de faire sourire qui que ce soit, un « don » qu’il se plaisait à avoir. Quelque chose d’unique qui n’était pas pratiqué par tous et encore moins réussi par tous. C’était sa « chose » à lui. Et ça lui permettait de se changer les idées au besoin. Donc lui apprendre? Jamais. Il préférait la voir s’illuminer et se questionner plutôt que de lui donner la réponse.

Puis, après quelques minutes de plus, ils continuèrent leur journée et conversation ailleurs. À se balader jusqu’à finalement, retourner à la maison de la demoiselle. Avant de rentrer à l’intérieur, il prit son sac à dos avec quelques vêtements dedans. Il était relativement tard, assez pour aller se coucher bientôt. En entrant, ils furent accueillis par le berger allemand reniflant tout sur son passage, incluant Thomas. L’animal, entraîner pour renifler tout danger, littéralement, Sarah lui indiquait de rester sage et d’attendre, le temps qu’il finisse. Haussant les épaules, il attendit patiemment. Il n’avait quand même pas envie de se faire mordre parce que l’animal faisait son travail. L’inspection terminé, il se fit lécher la main et le chien était reparti tranquille dans son coin.

Sarah l’incita à le suivre pour lui montrer le sous-sol de la maison et essentiellement, la chambre où il dormirait. Un husky dormait au pied du lit, alors que la demoiselle lui présentait la pièce. Il allait « loger » là pour l’instant. Nathalie et Dei cohabitait également dans le sous-sol. Il y avait aussi une salle de bain au besoin. La douche, il y avait du shampoing et tout qu’il pouvait utiliser, mais uniquement le côté le moins ordonné, l’autre c’était à Ginger. Et valait mieux laisser tout ça à sa place s’il ne voulait pas se faire engueuler par la demoiselle. Au final, elle lui dit merci pour la journée. Charmant et charmeur, il répondit simplement.

« Le plaisir est partagé Sarah. Merci pour l’hospitalité. Tu es certaine que je peux garder ta chambre? Je ne veux pas te mettre à la porte de chez toi non plus… » dit-il en déposant son sac au sol, près de la base du lit.

Pendant ce temps, Deirdre était dans sa chambre, consciente de la présence des deux tourtereaux, mais elle n’en fit rien. Vraiment, elle les laisserait faire. Il était tard et avec un peu de chance, elle finirait par se rendormir. Elle attraperait Sarah le lendemain, à tête reposée au petit-déjeuner. Dans le pire des cas, elle croiserait Thomas en chemin vers la toilette où vers la cuisine. Dans tous les cas, Deirdre aurait bien quelque chose à leur dire pour les narguer un peu, mais surtout Sarah, sa victime de choix. La rouquine avait travaillé toute la journée à de divers dossier, spécialement celui de Jess et Frog et ce qu’elle avait pu trouver au sujet de ce dernier, mais vraiment rien de plus. Il ne mentait pas, mais ne disait pas toute la vérité non plus, comme Eira. Elle aussi utilisait cette technique, ce qui empêchait souvent la femme d’être accusée de mensonge alors qu’elle omettait seulement certaines infos, sans les modifier non plus. Au final, Dei était allée se coucher sans faire de cas. Thomas avait fait au mieux pour s’installer un peu, tranquille, joggers et en chest à regarder le plafond jusqu’à s’endormir comme une roche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niagara Falls   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niagara Falls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» MYSTIC FALLS [Inactif]
» Mystic Falls, forest of souls ~Pv Sarah.
» Quel personnage de Gravity Falls es-tu ?
» Résultat wwe Raw du 23/01/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: LE CANADA :: Toronto-
Sauter vers: