AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Niagara Falls

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Niagara Falls   Dim 29 Jan - 22:31

Sa fessait deja deux trois jours qu'on était revenu de l'Europe. On avait rapporter Roy avec nous, en laissant mon père chez son amoureuse. De retour a maison, temps de ce changer de décallage horraire, éventuellement on eut la localisation de Intrud3rs.. Niagara Falls. On dirait même qu'il était chez lui. Le Général nous avait envoyer avec son frère rejoindre la police militaire de Borden Ontario. C,était quand même grave ce que l'homme en question essayait de faire. Il voulait rentré dans les dossiers de la défense national NATO. Pourquoi faire? Bonne question.. on allait le découvrire relativement rapidement. On ce fit envoyer dans un mini aéroport voisin de Niagara fall. Pour continuer en véhicule. Un Hummer militaire nous attendait. CE n'était pas un SWAT Team régulier qui allait rentré la, mais des MPs en équipements de combat rural

Capitaine: L'appartement est encercler. J'ai sniper sur le toit du bâtiment de dedas et dans les environs, pis SWAT a porte et en arrière. Toute les accès son bloquer

Je demeura silencieuse, Roy fit qu'un bref signe de tête avant qu'on arrive sur les lieux. La discution avait été fait dans le véhicule du mini aéroport jusqu'au camion de commande.Le monde trouvait ça un peu étrange dans les environs, plusieurs civils prenaient des photos également.. Fallait avoir l'air Sharp en maudit. Bref en arrivant dans le camion j'observa le sous capitaine et les deux officiers de main en demandant

-Alright the guy hacked us a few time, never manage to get away with any classified material, but you all know what that means when we have a hacker trying to infiltrate the gouverment or the military, we're dealing with a possible terrorist. But this time he's going against NATO instead of the Canadien Army. We'll give him one possibility to come out peacefully. But guys, i want him alive, no matter what happend. Understood?

Les officiers quitta pour aller a leur véhicule. J'observai Dei pis Nath quelque seconde, avant de demander a ma partner de travail

- You blocked right his deleting option on his computer?

Roy: either way there's ways for you to go get the info of what he took even if he breaks his hardrive

- I know, just saving some time...

Lui répondis-je calmement, le blocus avait été fait autour de l'appartement en question. Les Hummers militaires devant, Le camion de commande derrière. Roy sortie pour voir le bloque appartement, je m'étais équiper de mon équipement de combat pour sortie dehors, j'avais rien sur la tête, et comme on était en hiver, j'avais un gros manteau de plume sur le dos, pardessus ma veste, honnêtement, j'étais très belle a voir. On me donna un porte voie que je garda a côté de moi. Deux officiers tactique était monté a l'étage pour cogner fortement a la porte.

Officier: Thomas Bower! Canadien Military Police! Come out now with your hands where we can see them!

J'attendais en observant d'un pair de jumelle pour voir l'appartement en question, s'il allait ce rendre ou pas. Étant donnée que s'était une question de crime sur internet, notre laps de temps pour le ramasser avant qu'il ne face disparraitre toute l'information qu'il avait prit était très petit. Cependant je tenais quand même a lui donner une chance de ce rendre avant que je donne l'autorisation aux soldats de défoncer la porte. Je murmura a leur radio

- Give him another nudge, but i want him alive guys. No matter what happens.

Je voulais certainement pas qu'on l'abatte, tiré pour blesser était autorisé s'il ce montrait violent, mais sinon.. je voulais savoir pourquoi il essayait tant que ça de nous avion, ce qu'il recherchait dans nos dossiers et pourquoi il hackait autant NATO.. c'était pas normal. J'Espérais juste qu'on aille pas affaire a un terroriste connu, puisque pour le moment, il me donnait cet impression, être un terroriste... et s'était pas super bon. Pis Niagara Falls... infecter dans la ville voisine... pas fameux pas fameux.... bref on attendis toujours... les officiers avec leur automatiques de pointé sur la porte.

Officier: Come out now with your hands where we can see them!

Roy: Are you really gonna asked them to just go in?

- Why not? If he doesn't come out and decide to start deleting what he took, Yes, and i want to know he works for who in the process.. i have the autority temporary

Dis-je en lui sortant une lettre dans le même format qu'un mandat. QU'il ouvrit et lu en silence pendant que mes yeux étaient rivé sur le bloque appartement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 31 Jan - 1:48

Après leur retour d’Europe, Dei s’était attardé à reprendre son décalage horaire. Sommeil, tranquillité dans sa chambre principalement, en dehors de rester enfermé, elle avait fait ses recherches quant à leur pirate informatique occasionnel « intrud3rs ». Elle remontait sa trace à partir de Niagara Fall pour trouver où il avait frappé avant et avec qui il était affilié. En cherchant un peu plus, elle découvrit le locataire de l’appartement par le propriétaire. Thomas Bower. Il était possiblement le hacker, mais il fallait encore l’avoir et l’interroger. Au final, en collaboration avec une équipe de police militaire de la base de Borden, accompagné par Roy, ils se rendirent au lieu de vie présumé du pirate. Considérant leurs moyens, elle et Sarah se doutaient à 99% qu’il s’agissait de la bonne personne.

Le capitaine de l’équipe de la police militaire, indiqua que l’immeuble était encerclé. Le S.W.A.T. avait la porte arrière, tous les accès étaient bloqués. À regarder à l’extérieur, des civils, dont plusieurs touristes selon l’observation de Deirdre, prenaient des photos dans les environs. Il suffisait quand même juste de traverser un pont pour être aux US. Sarah fit ses demandes quant à l’état de l’homme qu’ils appréhenderaient. En vie, peu importe les circonstances. Sa partenaire de travail lui demanda ce qu’il en était de sa capacité à supprimer les choses de son ordinateur. Roy répliqua qu’elles avaient des manières de le retrouver, mais la blondinette concluait que c’était pour sauver du temps.

« Indeed, we’ll save some time… I did better. Everything he “deletes” goes in a special file of ours called “intrud3rs”. It’s good for a “complete reboot” as well, so we won’t lose anything if he chooses not to collaborate with us. » déclara-t-elle d’un ton presque ennuyé en haussant les épaules.

Suite de quoi, ils étaient montés à l’appartement. L’officier donna un premier avertissement. Aucune réponse sur le coup, un deuxième avertissement fut donné. Toujours rien. Roy s’inquiéta un peu des méthodes de sa petite-fille. Dei, juste derrière, elle haussa les épaules, du même avis que Sarah. Il n’allait pas mourir, juste être arrêter et questionné par elles. Rien de bien dangereux.

________________________________________

Pendant ce temps, Thomas préparait ses choses. Un sac bien serré sur le dos, hoodie et pantalon confortable pour courir, le jeune homme vérifiait par la fenêtre discrètement ce qui se passait. Cube rubik en main, il faisait tourner les pièces comme pour s’aider à réfléchir. Son plan était déjà préparé, un plan d’urgence. Il savait ce qu’il faisait, que c’était illégal. Sauf que c’était pour le bien commun. Il voulait que le monde sache ce qui se tramait contre eux. Rien qui était réellement mal, ça s’était déjà vue. Ça s’était déjà vu des gens qui donnaient des informations aux journalistes pour le bien commun. En travaillant pour et avec Anonymous, il comptait faire de même : informer la population. Sauf que juste que là, ses tentatives avaient été vaines et on l’avait repérer. Conclusion, time to go. Il sortit de son appartement par la fenêtre et sauta sur l’immeuble à côté. Le parcours allait commencer. Il se fit discret pour le coup, le temps d’entre la suite des choses. Sinon, dans son appartement, plusieurs choses tenaient anormalement en équilibre, les uns contre les autres. C’était un illusionniste amateur et faire tenir des choses impossibles en équilibre étaient une activité de choix pour lui. Au final, il prenait la fuite, voyant que son bâtiment était encerclé, sans remarquer le véhicule en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 31 Jan - 18:01

En allant récupérer un homme qui avait tenté a mainte reprise de nous hacké j'avais apporter Dei, ma fidèle partenaire de travail informatique, puis le père a Stephane pour la simple raison qu'il voulait s'habitué a nouveau des actions policières, il revenait a la civilisation après tout. c'était parfaitement normal, et a en voir son comportement, il avait lui aussi, de la misaire a assimilé le fait qu'on travaillait tous ensemble malgré le fait qu'on était de la même famille. Pour plusieurs personnes, s'était étrange, mais pour nous, totalement normal disons... ou a quelque exeption prêt. Jess et Steph s'étaient normal. Moi je trouvais ça un peu wierd d'aller sur le terrain avec Stephane mais d'un autre côté j'avais pas tant confiance en des militaires réguliers, fallait que je les connaissent personnellement.

Arrivé sur les lieux j'avais demander a ma partenaire si elle s'était occuper du problème qu'il pouvait deleter le matériel potentielleemnt voler avait été bloquer. Elle me répondit que oui, puisque s'il déletait quelque chose, sa allait directement dans un de nos folders a Saint-Jean.. fantastique!... M'ahahah, ne jamais laisser deux Geeks avec des ordinateurs, on fait autant de ravages mais a l'informatique par des moyens que le monde ne s'attente pas tellement.

Le temps fut écouler, Les soldats a porte défonça pour faire tout tombé dans l'appartement. Ils ne s'y attenaient pas tant, on avait oui des plans du logement de l'homme, mais savoir qu'il avait tout en équilibre dans son appartement? Donc automatiquement ils s'étaient accroupis le temps que le matériel tombe... en laissant un '' What the?'' décrivant par radio ce qu'ils voyaient, puis un gros chat au loin, trop gros pour faire quoi que ce soit trop rapide, a peine s'ils voyaint les pattes.. juste comme une poule dans son nis.


- Dam it where the hell is he.

J'étais pas contente, pour une des rares fois j'avais pas un sourire aux lèvres. CE qui me frustrait de la situation était qu'il s'en prenait pas au gouvernement Trudeau.. ou Trump. Il était contre NATO. Encore plus gros que deux simples gouvernement canadien ou Americain (Quoi que Americain avait pas mal tombé dans l'oublie, Les douanes Canadienne avec l'armé canadien fessait un très bonne effort pour pas que les infectés passe la frontières mais les états avait déja tombé, puis Trudeau cachait la vérité. Coopératif cet homme

MP1- I got him! He's.. he's on the roof?

MP2- On my way!

MP1- Negatif dude, he's not on the same building!

- What the hell?

Capitaine: I'll get a chopper in the area

- Negatif Captaine, he's a acrobat.. i want the bloc sealed and.. find a way to get to the roof? Chopper he'll use it at his advantage and i don't want to call my uncle if he ends up being a pilot

Capitaine: We can always call for back up. I'll call the Capitaine from the OPP in this region. He'll send what he has available.

- Yeah terrorist attack remember.

Le Capitaine me fit un signe de tête avant de quitter les lieux. Pour une des rares fois j'étais contente de ne pas être en uniforme NATO mais Canadienne. COmme ça les médias qui nous regardaient allait pas pouvoir blamer plus que l'armé canadienne dans cette affaire. Ce qui était totalement mon affaire. Je me retourna de bord vers Roy pis Dei, demandant a Dei pour commencer

- Dei, seems like the intervention's gonna be a little more complicated than what we've expected. Make sure the social media doesn't post anything about that... get the NSA to give you a hand if need be.. last thing the population needs is the Canadien Army having trouble to catch a Circus guy

Je ne le cacherais pas, j'étais faché oui que les MPs avaient de la difficulté a attraper l'homme sur le toit, mais d'un autre côté j'étais très impressionner en même temps, j'Avais un sourire aux lèvres qui venait de ce dresser. Il était bon.Les policiers militaires avaient de la difficulté a eux de bouclé un secteurs, pis essayer d'aller faire du parkour full gear sur les toit des résidences... des forces specials, je les auraient tous envoyer mais des Mps?... OPP allait arrivé.. puisque si j'envoyais des policiers sur les toit, vrai plan pour laisser une faille pis qu'il s'enfuit.. je me retourna vers Dei deux secondes, air pensive avant de reprendre

- He hacked us multiples times over the past few weeks but was never able to get into the TaskForce and BIO apocalypse folder.. but Jen told me he did get something not classified last time he came in our stuff, check if that how he knew we were gonna come today.. because i found him well organised for a last minute thing...

J'étais quand même très intriguer de savoir comment il l'avait su qu'on allait frapper aujourd'hui. Si je me plantais dans mes pensés Dei allait me reprendre anyway la dessus, je tourna la tête vers mon grand père d'un air très suspicieux, je lui demanda

- Roy, Mossad trained in parcours right?... you can probably go ahead and get the guy and from which ever building you're on, the MPs will be able to come up and give you a hand once you catch im

Roy: So you're giving me a order?

- And you'Re complaining?

Il ce mis a rire avant de m'ébourrifer les cheveux! Je n'eus comme expression facial quelque chose qui ressemblait a être outré en plus d'un '' You Bitch!'' avant de ronchonner et faire la baboune pendant qu'il ce mettait une veste pour monté sur les toit aussi. On allait l'attraper, pas quesiton qu'il se sauve. Mais je demeurais très impressionner et curieuse en même temps de comment il savait pour s'être préparer son plan d'urgence ou plutot, le mettre a execution a la perfection..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 4 Fév - 19:37

Thomas s’était sauvé par les toits. Un futé qui savait faire au mieux des pires situations il semblerait. Un athlète des rues, ça n’arrivait pas tous les jours qu’en plus il soit hacker. Sarah pestait, il n’était plus dans l’appartement et Dei, comme toujours gardait un calme hors du commun. Jamais rien ne semblait l’énervé. Du moins, rien en dehors de la femme de Roy, Suzanne. C’était la seule, à ce jour, qui l’avait fait hausser le ton de frustration. Bref, Sarah voulait attraper le hacker. Les MP essayaient de l’attraper, mais sans grand succès. Un gros chat dans un coin, pendant que le propriétaire se sauvait sur les toits des bâtiments. Oups. Le capitaine voulait un chopper, mais Sarah refusa systématiquement. Après tout, il pouvait l’utiliser à son avantage. Déjà, faire du parcours ça n’était pas rien, si en plus il y avait un hélico à sa disposition, n’importe quoi pouvait arriver. Sa partenaire refusait d’apprendre qu’il était pilote en plus. Cela fit sourire Dei demeura silencieuse, son ordinateur sur les genoux. Sarah lui demandait de contenir les réseaux sociaux. Comme si elle avait besoin de lui dire.

« You know. You should stop underestimate what I do… I blocked and crashed the entire social network in the area. So nothing is coming in or out.   » dit-elle en soupirant presque d’ennuie. Tout était toujours si facile.

Sarah était pensive, elle ne comprenait pas comment le gars avait pu être si bien préparé. En y réfléchissant quelques instants, la rouquine finit par répondre assez simplement.

« Well, let’s put it that way in a plausible situation. You hacked, as a normal civilian, a governmental or any other kind of high organization. You know that, if you’re not able to enter the system, they’ll find you one day. So the logic is, if after several attempt you don’t succeed. You have to plan an escape of some sort. Cause, there’s no way the people you hacked won’t find you at some point. So he did the logical thing: prepare himself for any situation. And the more we talk, the more we lose time and him.   »

Sur ces paroles, la rouquine laissa reprendre sa collègue. Elle s’adressait à Roy.Lui demandant s’il était capable de faire du parcours, s’il l’avait appris avec le Mossad. Dei était toujours sur le laptop et calculait les trajectoires possibles du fuyard.

« I know where he’s going. According to probabilities of course. I’m 98% sure where he will go. Roy… I’m coming with you. You’ll need me. Sarah, stay here and keep an eye on the MP and the general people. It shouldn’t be long. Keep track of us, I got my phone… » dit-elle en sortant de la voiture, capuchon sur la tête, cheveux lui couvrant la moitié du visage. Elle se souciait peu de quoi elle avait l’air, tant qu’on n’arrivait pas à voir son visage, ça l’arrangeait.

La demoiselle fit signe au grand-père de Sarah de la suivre et elle se mit à un pas de course soutenu. Après 5 minutes à se déplacer entre les buildings, Deirdre prit une série d’escalier de secours pour monter jusqu’en haut. Une fois arrivée en haut, la demoiselle prit place, assise sur le rebord du toit et attendait, cahier à dessin sur les cuisses. Elle esquissait la vue qui s’offrait à elle en voyant la silhouette de Thomas s’approcher et arriver enfin sur le même bâtiment qu’elle.

« And… I was right. Yet again. Hi. I’m Dei. Oh and please, don’t run away. I’m here to help. »

Thomas la regardait, le souffle un peu court, intrigué, mais sur ses gardes.

« You are military? »

« Sure… with a red coat like that, I’m military. Come on. Use your head. You’re a hacker. There for, you are supposed to be intelligent a minimum. So spare me your stupid questions. Now… you want the easy way out or the hard way? I assure you, the hard way won’t be super nice… Just sayin’ »

« Why should I trust you? »

« Because I know what you did. I know who you are, Thomas Bower, 26 year old. MIT graduate in the programming department in the USA. Canadian born, above average IQ, speaks Japanese and mandarin, besides English, français and programming. Cause, let’s be honest, programming is a language in itself, with rules etc.   »

« Hacker yourself then. What’s there for me if I accept your offer? »

« It depends of my partner. But I doubt she’s not going to offer anything. So, are you willing to come freely ? Or do I have to call for strength? We ain’t got all day. And the MPs are not as patient as me. So… you come along? We just want to talk. »

Thomas hésita un instant en regardant la demoiselle rousse de haut en bas. Il n’avait pas vraiment le choix en un sens. Il lui fallait se sortir du pétrin et une discussion n’avait fait de mal à personne. Deirdre avait fermé son cahier, l’avait rangé dans son sac et attendait patiemment, l’air enfantin.

« Alright. It’s a deal. Dei? »

« Yes. Deirdre. Dei is simplar. Come on now. We lost enough time.   » dit-elle en lui faisant signe de suivre, descendant les escaliers de secours en trotinant, cellulaire en main. « Get your ass here blondy. I got him, nice and easy. I accepted to have a chat. Come with the car. Follow my phone. As usual… » dit-elle en trotinant plus loin dans une petite ruelle à l’écart des regards, attendant que Sarah vienne la rejoindre.

Thomas suivait, sac sur le dos, sagement, tranquillement et calmement. Ses yeux bleus observaient l’étrange demoiselle devant lui. Chaque fois qu’il semblait trop près, elle reculait prestement, visiblement inconfortable. Elle fronçait les sourcils chaque fois, lui lançant un regard étrange. Ça l’amusait à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 4 Fév - 21:37

Arrivé sur les lieux s'était un mess. Genre on avait nos barrières de sécurité, le monde nous prenaient en photo et tout le reste, une des raisons d'ailleurs que je sortais pas du véhicule pour le moment, le temps de pensé a une tactique d'intervention, J'avais demander aux soldats a porte d'annoncer qu'il pouvait sortir avant de demander a Dei de bloquer les réseaux sociaux pour pas que sa emflamme le web. Elle me répondit d'arrêter de la sous estimer, j'eus un petit sourire aux lèvres en la regardant pour lui répondre

- Its not that i underestimate you Dei, i feel more powerfull giving orders around thats all

Le Capitaine et Roy étaient décidément perdu dans nos propos a moi et ma partenaire,l s'est ainsi que sa avait dégénérer pour une poursuite en parcours, J'avais demander a Roy d'y aller en training Mossad, il devrait être capable, pendant que je parlais avec mon grand père qui partie en m'ébourrifant la tête - Sérieusement, je serai décidément jamais prise au sérieux - Dei m'annonça qu'elle y allait aussi, avait calculé ou il passerait et tout. Ils partient tout les deux, et ce fut une fois que Dei était plus dans la van que je remarqua qu'elle ne portait pas de radio

- She's never gonna listent

Capitaine: we can intercept her

- Nah she's with a Mossad Operatif, she'll be fine

Capitaine: She's with WHAT?! INTERCETP

- Hold that order!

Dis-je en me retournant de bord pour étempé le Capitaine dans le mur de la van, je n'étais pas toujours mechante, en fait s'était très rares que je l'étais mais la ils voulaient intercepter Dei pis Roy?... come on dude...

- He's the lost brother of your general. Dei i trust her with my life even if she runs out without a ear piece with her. So now let them go, Hold the perimeter until you hear otherwise from me, And then i'll slip a word to the general that you are interested for NATO Mp. Got it?

On s'était remis sur la même longueur d'onde. Ce fut a ce moment d'ailleurs que Dei n'avait appeler pour me dire que s'était finit. Quand mon cell s'était mise a sonner je le montra au Capitaine pour lui montré que j'avais raison, encore, avant de décrocher pis entendre ma partner... '' Get your ass blondy''...

- Blondy? I give you your real nickname, and you call me blondy?... we're gonna have to work on that dear...

Je l'écouta au complet pour comprendre que Thomas avait accepter de suivre... d'accord?.... je comprenais pas tant mais fallait que je viens avec mon véhicule... connaissant Dei sa allait pas être a Borden qu'on allait lui parler. Je raccrocha pour observer le Capitaine,

- we have a Suburban here right? Not only Hummers and trucks..

Capitaine: Yes why?

- I'll take it you guys seize everything in his appartement. Send it to Saint-Jean, Jennifer will process everything. And euhm... keep the action here so people doesn't know its NATO business. Then you'll be free to go. but i want everything shipped to Saint-Jean

Capitaine: Got it!

Je sortie du véhicule, contrairement a Dei moi sa me dérangeait un peu moins d'être prise en photo. J'étais en habit civil.. j'avais plus l'air d'une détective que d'autre chose présentement. Badge a ceinture, on pouvait pas voir a distance que s'était pas OPP ou MEtropolice Je me dirigea vers le Suburban le plus proche pour y prendre place. Maudit Navire de guerre... J'observa ou était Dei et Roy, avant de nous booker une chambre dans un hôtel a l'extérieur de la ville. Pour m'y rendre par la suite. Arrivé a leur hauteur j'ouvris ma fenêtre, en temps normal je me serai permise de dire une niaiserie, mais je m'étais retenu.

- Taxi's here! We're going to the Delta Hôtel to talk. Get in!

Roy s'assit en arrière de moi, j'attendis que les deux autres embarque dans le véhicule avant de poursuivre, on passa le barrage, les fenêtres étaient asser teinté pour pas qu'on aille de belle image de nous, avant de poursuivre notre chemin vers l'autoroute, Je ne dis pas grand chose durant le voyage. Mon mode travail avait légèrement embarquer bien que a première vue j'avais déja été déconcentré de l'homme... sa allait etre awkward....

Arrivé a l'hôtel je stationna le véhicule. Roy surveillait pas mal, sans vraiment le montré, notre invité spécial jusqu'a temps qu'on arrive dans la chambre d'hôtel ou il alla s'assoir sur un divant un peu plus loin. C'était deux lits doubles la chambre. Quand même bien entretenue.. TV et tout le reste... Je m'assis d'ailleurs en indien sur le meuble a côté de la TV en observant Thomas quelque instant. De la tête au pied avant de reprendre


- Alright, so you're my hacker, What was it that you tried to accès inside our Classified folder. You tried multiple times but never were you able to get inside, what were you looking for. Because so far it looks almost like terrorisme.. but you don't look the type.. so yeah... well euhm.... and be honest, because not only we're hackers... but she's a lie detector and i'm pretty good too for reading body language...

Roy: And i'm

- No you shut up Gramps

J'Attendis une réponse venant de Thomas, c'était décidément... pas évident... mais fallait que je garde ma tête into the game.. et que je dérive nullpart.. sa commençait pas bien.. mais bon, j'allais finir par ravoir le contrôle.. mais pour le moment s'était pas si pire que ça, j'étais encore capable de poser mes questions adéquatement

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 5 Fév - 16:29

Deirdre attendait sagement que Sarah arrive avec la voiture, accompagné de m’sieur Bower qui faisait exprès d’entrer dans sa bulle. Sa partenaire ronchonnait quant au surnom qu’elle lui avait donné : « blondy ». Elle lui donnait le surnom de Dei, ce qui fonctionnait, parce que dire son nom était particulièrement étrange, donc Dei faisait l’affaire. Sauf que faire un surnom avec Sarah? C’était plutôt impossible.

« Well, I can call you Daddy’s girl. Which you are… Because making a nickname with Sarah is kind of impossible. So blondy will do the trick until the princess, that you are by the way, is satisfied with something else. So suck it up, and bring your ass over. » dit-elle en raccrochant le téléphone.

La rouquine rangea son téléphone, retira sa capuche en dégageant les cheveux de son visage. L’air complètement blasé, elle analysait Thomas des pieds à la tête en silence. Il attendait en jouant avec un cube rubik qu’il avait sorti de la poche de son manteau. Il devait être en train de réfléchir, c’était un geste mécanique qu’il faisait, aucune pensé n’était requise pour faire tourner les étages du cubes colorés. Dei finit par concentrer son regard sur le rythme qu’il faisait. Il y avait une constante : 2 déplacements vers la droite de l’étage supérieure, un déplacement du haut vers le bas de la ranger à droite. Et il continuait encore et encore. Roy était prêt d’eux, gardant un œil vigilant sur le fuyard que la demoiselle avait raisonné. Sarah arriva enfin avec une suburban. Elle leur dit qu’ils allaient à l’hôtel Delta pour discuter.

Assise devant, Thomas alla derrière, à porter de bras de Roy. Assise en indien le temps de la balade de voiture, l’autiste analysait Sarah des pieds à la tête. Elle était différente soudainement. Elle la ressentait un peu « awkward »? Sur le coup, la rouquine ne dit rien et continua d’observer en fixant le vide et repassant en revue ce qu’elle avait vu. Une fois à l’hôtel, ils allèrent à la chambre, 2 lits doubles, une télé, un sofa. Ce n’était pas trop mal pour une demande dernière minute. Sans se gêner, l’autiste retira ses bottines et ses bas, pour ensuite passé à son manteau et ne rester qu’en jean et chandail de laine. Elle sauta sur le lit et se laissa tomber assise en indien. Elle faisait danser ses pieds en même temps que le rythme de ses pensées avant de tout arrêter alors que Sarah s’était installée sur le bureau à côté de la télé. Thomas, toujours silencieux observait Sarah d’un air curieux avant d’hausser les sourcils en voyant l’autiste se mettre à son aise. Sa partenaire commença à parler. Deirdre notait mentalement absolument tout ce qu’elle disait, avant de prendre son sac et de ressortir son cahier à dessin. Sur les pages, il y avait des formules de physique mélangé à ce qui commençait à devenir un portrait du jeune homme qu’ils avaient appréhendé. Ce dernier c’était également mis à son aise un minimum, retirant son sac et son manteau, toujours le cube rubik en main.

Selon les observations de la rouquine, c’était vraiment pour lui, une manière de se concentrer. Un peu comme elle le faisait elle-même avec le dessin. Sarah, en somme, lui demandait ce qu’il cherchait dans les dossiers, que ça avait l’air presque terroriste, sauf qu’il n’avait pas l’air du type. Elle lui expliqua que non seulement, elles étaient hackeuses, mais que Dei lisait le langage corporel plus efficacement qu’un détecteur de mensonge. Thomas jeta un coup d’œil intrigué à la rouquine qui avait toujours l’air aussi ennuyé.

« So that’s you partner little ginger? »

« Nice observation. I told you, keep your stupid question to yourself. You’re supposed to have an IQ above average. Can you show it a little bit? You’re getting boring. » déclara la rouquine en se concentrant un peu plus sur ses coups de crayons.

« Alright… First, I am not “your hacker” sweety. I am a hacker. Intrud3rs, but you know that already. Second, I am no terrorist. Hacker yes. But no terrorist. My goal was only to get information on what’s really going on. I wanted to find the truth and give to the right people. Government is lying to us. It’s more than obvious and the population, in my opinion, has the right to know. » dit-il en faisant toujours tourné les différents étages de son cube rubik.

Dei avait un petit sourire en coin.

« Well. That’s better. I have to agree with him Sarah on, at least, one point. You used the wrong word “my” instead of “a”. Which makes all the difference in my opinion. It’s less possessive that way. Unless you know him personally, which I know it’s false, I’m always with you. So… Careful with the words you use… » déclarait Deirdre d’une voix un peu absente en fixant Sarah quelques secondes.

« You are one weird young lady, little ginger. »

« Don’t think your original saying that. I doubt you’ll be the last too. You can call me little fox too. We’ve got a friend that, I’m not even sure she knows my name. But I don’t mind, really, just a suggestion. » dit-elle en fixant son cube rubik avant de reprendre à l’intention de Sarah. « The Rubik’s cube… It help him think or at least focus on what he has or want to say. Keeps is taught in line, like for me and drawing. For what he said, he did not lie. There was no point to it. My question is: let’s say you achieved your primal goal. Which by the way, impossible without our help, who would have received the information? Who are the right people? » dit-elle continuant son dessin.

« I was thinking about the same kind of people that received the wikileak information in 2013. Good journalists, that wants a universal truth being told, we all the point of view possible. The kind of people that wants to make this place a better one. »

« Idealistic. An utopia that doesn’t exist. »

« Well, someone’s got to do something right. Like Australia, a couple months ago, that blew up the city AND on the internet. People are starting to ask question that doesn’t get sufficient answers. Only evasive one that tries to cover up something WAY bigger than it is. »

Deirdre sourit en fixant sa partenaire.

« I can’t say anything. So Sarah, your call…. » dit-elle en continuant de dessiner le portrait de Thomas.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Dim 5 Fév - 21:23

Toujours assise sur le meuble de la télévision, j'observais l'homme qu'on aviat apporter pacifiquement?... okay Dei avait parler avec lui, et comme ma partenaire n'avait aucunement l'intention de porter une radio avec elle, j'ai rien compris de comment elle l'avait apporté ici. Donc dans la chambre je commença mes questions, un peu perdu dans mes pensés ou entrain de l'Admiré, chose que je me rendis compte rapidement et je fis passé ça comme si s'était un frisson avant de poursuivre. J'avais dit '' Mon hacker'' sans vraiment avoir prêter attention a comment ça pouvait être interpréter... chose que Dei me fit réaliser rapidement que je fessais pas attention... Oh My.. GOD! QU'ESTCE QUE JE VIENS DE DIRE! J'eus les yeux aussi rond que des deux piaces pendant deux secondes, les joue légèrement rosé avant de secoué la tête rapidement. Non non non.. je pouvais pas me laissé déconcentré. Il avait attaquer nos systèmes informatique!... fallait que je demeure concentré et non distraite!

Il m'avait dit qu'il n'était pas terroriste, et qu'il cherchait uniquement a trouvé la vérité pour la donner a du monde et faire en sorte que la population soit renseigner... but noble.. mais je savais ce qu'il trouverait de l'autre côté de notre mur ce n'était pas très jolie a voir.

Pendant que je repris mes esprit a 4e vitesse, Dei lui demanda une question, ce qu'il avait l'intention de faire, et il avait aussi mentionner Australie, ce qui était arrivé la-bas... explosion et toute le reste... oh god..... sa allait de tout bord cette conversation la, il voulait savoir ce qui s'était vraiment produit la-bas, et qu'il trouvait qu'il avait le droit de savoir..... bon aller! Concentration, je pris une grande respiration, avant de reprendre mon air interrogatrice, mais très passive


- So if i understand everything, you... tried to get behind our cyber defenses... after the video you've seen on Youtube from Australia..?

Je commençais a computé tranquillement les informations, et gardé ma tête '' in the game'' avant de reprendre

- And you're aiming NATO for your Cyber attacks because of that video.

Toujours entrain de focusé pour essayer de comprendre la situation, mais aux yeux de ma partenaire, j'étais visiblement distraite.... roohhh qu'elle me lâchera pas une fois a maison celle la.

- So yeah screw Europe goverment and Trudeau... what did you expect to find beside '' The stuff you guys are hiding from us''... that could be vaste.. like raids in Afghanistan... international terrorist. Which you're not.. you had a good goal, but what about the concequances of your finding?...

J'approuvais pas mal avec son idées.. a avoir été a sa place, surtout après avoir vur des infecter au coeur de sydney sans doute que j'aurais essayé aussi, mais plus pour mes renseignements personnel. Puisque avertir la population d'une catastrophe biologique en approche... que le Canada avait arrêter de parler des Etats Unis... c'est vrai que s'était louche. Je sortie mon cellulaire de ma veste en me redressant, disant timidement sans regardé Thomas

- Excuse me... i'll.. ill be back

Dis-je en sortant rapidement de la pièce. Premièrement j'avais un appel a faire a Serge, mon patron, mais en plus appeler pendant que j'avais Thomas dans mon champs de vision j'aurais de la difficulté a me concentré, s'était certain... pourquoi j'avais accepter de courir après Intrud3rs?... c'était comme pas a mon avantage.. j'étais dans un mechant dileme présentement

Entre temps Roy m'avait vue sortir, il était plutôt confus de mon comportement, et pouvais aucuenement savoir ce qui ce passait dasn ma tête, a l'origine, il avait apprit ya quelque jours que j'existais


- I'm not up to date yet with what's going on with law and everything... but yeah she can roll terrorist out but hacking NATO... you got nerve kid..... i admire that

Dit-il d'un sourire en effectuant des geste positif de la tête très lentement. Il était lui aussi hors la loi et surtout pas reconnu comme quelqu'un de vivant encore. Il voulait toujours pas aller voir Susanne tout suite. Il ne l'avait pas vue d'ailleurs quand on avait passé a Saint-Jean. Il avait dormis avec nous. Il voulait s'habitué a nouveau de la vie de famille un peu avant de dealer avec ma folle de grand mère...

- I used to be a FBI director.. i know for US crap what is used to be, but NATO?.. First time i work with them.. no idea what kind of deal you can get, but you have been honest the enter time, and you're not terrorist, so you won't end up in Guantanamo Cuba and being forgot there. You might just get your stuff seized... thats what i would do back in California and a fine... since you didn't get anything from there... but thats just me.. She's a sweety, you might get lucky

Dit-il d'un clin d'oeil toujours en demeurant assit sur son divant en attendant que je rentre de nouveau, chose qui prenait quand même un temps vue que la convo n'était pas rapide...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 6 Fév - 0:30

Deirdre écoutait attentivement la conversation qui se déroulait, s’en mêlant juste assez à son avis. La rouquine avait rattrapé sa partenaire en lui disant de faire un peu plus attention aux mots qu’elle utilisait. Quand lui, il lui avait fait réalisé et que Dei le lui avait fait remarqué, elle avait remarqué rapidement le « oh fuck » moment qui lui parut dans le visage. Un coup d’œil vers Thomas lui indiqua qu’il la trouvait charmante. Décidément, les sentiments étaient réciproques. Du moins, c’était selon ce qu’elle observait. Sarah s’était au moins reprise. Le hacker lui se contentait de jouer avec son cube rubik, en écoutant et réfléchissant avant chaque réponse.

« Yes. I made more extensive researches from the moment I saw Australia’s videos. » dit-il sachant que la question était relativement rhétorique et qu’elle réfléchissait plus qu’elle n’avait besoin de connaitre la réponse. Thomas l’observait curieux, un petit sourire en coin avant de reprendre. « Yes. I choose to target NATO since it’s a larger organizations with much more classified information. » dit-il en la laissant reprendre.

Sarah voulait savoir ce qu’il s’attendait à trouver dans tout ça. Elle lui demandait s’il savait les conséquences de ce qu’il trouverait. Il eut un petit sourire vague, presque pensif et rêveur. Rien d’arrogant, juste, la question le faisait rire. Deirdre ne manquait pas un instant de chacune des réactions des deux parties. Le jeune homme, baissant les yeux sur son cube rubik, il le résolu en 20 secondes top, avant de relever les yeux et donner sa réponse.

« Let’s be honest, things are getting out of hands lately. The pasts 10 years have been full of conflict, new technology. And I go by the rule that if you can imagine something really bad happening, it’s more likely to come true. Because someone will find a way to make it happens. So starting from there, I knew that what information I was going to put my hands on, would not be charming. Going from sketchy interrogation method using torture to bombing innocent civilians by “error” that the governments would have covered has “terrorists attack”. » déclara l’homme très clairement et honnêtement.

« So you didn’t mind what you would find. You only wanted the truth as much as possible and get the population updated about it. »

« Yes. I also knew the possibility of getting caught. There’s always bigger and better then ourselves. I’m no exception to that. You guys are proof that I’m not the best, but I’m good enough to get your attention. » dit-il en fixant en alternance Deirdre et Sarah avant de reprendre le mélange de son cube rubik.

« Yeah, we are better. You’re not bad. But like you said, not good enough to get through. » déclara Deirdre presque ennuyer.

Si seulement quelqu’un pouvait lui donner un réel défi dans la vie. Bah non, l’unique personne qui pouvait, elle la lisait comme un livre et c’était simplement trop facile. Pauvre Sarah, elle la connaissait sous toutes ses coutures maintenant. Finalement sa partenaire s’excusa un instant et sortit de la pièce. Roy prit la parole. Il avait disparu pendant plusieurs années, alors les lois étaient loin dans sa mémoires, étant devenu un hors-la-loi lui-même en un sens. Il admirait le hacker, il avait du cran.

« Thank you sir. I’m just trying to do the right thing with the “talent” that I have. » dit-il humblement, assez au moins pour que la rouquine ne le reprenne pas sur le sujet.

Cette dernière réfléchissait. Elle venait de changer de page et de position. À plat ventre sur le lit, elle regardait à peine ce qu’elle faisait. Elle écrivait des formules de probabilités concernant Sarah et Thomas. Ce n’était pas très concluant, puisqu’il s’agissait de sentiments. Maudites émotions qu’elle comprenait à moitié, mais qu’elle repérait sans problème, surtout chez les autres. Accompagné à toutes ses notes, elle y ajoutait des partitions de musiques de la chanson « Arrival of the Birds & Transformation ». Magnifique composition classique qui la faisait se bercer pour chaque note qu’elle ajoutait. Roy s’ouvrit un peu plus au jeune homme quant à son passer. Expliquant que lui, à sa place, en dehors de saisir quelques éléments dans son appartement, il serait chanceux. Il n’avait rien récupérer et donc était relativement sauf. Mentionnant au passage que sa petite fille était adorable et qu’il allait probablement être chanceux. Sur ça, Deirdre avait son mot à dire.

« No such thing as luck in that case. »

« Why’s that? » demanda Thomas, curieux d’entendre ce qu’elle avait à dire, jetant un coup d’œil intriguer aux formules dans son cahier.

« Waw. You’re asking? I’m the one who “suffers” from autism. Come on. I don’t understand emotion as well as you all do and you are not even able to see it? » Son ton était neutre, fade, presque vide, mais elle reprit. « No luck, cause she fancies you. She’s distracted since you are around. She wasn’t before. Just annoyed and curious to see who you were and what kind of person. Knowing it now. That clears up some “questions” that she had. You are rather good looking. Above average in that matter. And that is purely scientific. »

Thomas eut un sourire en coin en même temps que les sourcils froncés. Vraiment? C’était scientifique? En quoi, il se le demandait. Heureusement, la rouquine n’avait pas fini son fil de pensé. Son crayon grattait toujours la surface du papier.

« You have a face that is really proportionate. Da vinci rules. You almost fit perfectly in it. So statistically and scientifically, you are above average in terms of “beauty standards”. But knowing Sarah, because I spend all my time with her since they found out that I am quite above average myself in a lots of things. I can say for sure, that I like making things explode. But I am getting away from the main subject here. Sarah likes you. Like I said, distracted, awkward. More than her usual self anyway. She blushed. She did not look at you when she left the room AND most important of all, her pupils are dilated. Which is a chemical reaction of the body to signify to someone, unconsciously that the person like you. It’s purely primal, instinctive. So… yeah. I can say that you like her to. Your body language is responding to hers. » déclara Dei en fermant son cahier.

Elle soupira et roula sur le dos, toujours dans le lit. La tête légèrement dans le vide, elle ne fixait rien en particulier. Elle s’ennuyait, faisant pianoter ses doigts au rythme d’une musique qu’elle seule pouvait entendre. Thomas quant à lui, avait écouté attentivement. C’était vrai que Sarah l’intéressait. Elle était visiblement jolie et intelligente. Elle travaillait quand même pour l’OTAN. Il ne regrettait pas vraiment de s’être fait prendre compte tenu des circonstances. Il était en étrange compagnie, mais en bonne compagnie.

« Well… You are definitely something. Weird, precise and bored? But entertaining at the same time. Thanks for the heads up about your partner. I’ll keep that in mind. » dit-il en souriant, toujours à jouer avec le cube rubik.

« Careful with what you say. Her grampa is over there. » dit-elle en pointant Roy avant de s’adresser à ce dernier justement. « Sir? Are you afraid of your wife? Cause… We met her and she doesn’t like me. At all. She wants me dead I think. Or at least really far away. Which I don’t mind. I don’t care at all in fact. But she’s stupid, selfish, and irrational. Oh and I was glad the guy killed her little annoying dog. If you want to buy her one, please, not the rest of a “supposed to be dog”. Those things that she had are scientifically not even supposed to be around. In the wild, they would die in the first months. At least pick something useful like a German shepard. Those ones do not bark at all time. Anyway… You afraid of her or not? » demanda la rouquine, les cheveux tout ébouriffé en regardant distraitement dans la direction de Roy.

Thomas se retenait de rire quant à la description que Deirdre avait donnée de Suzanne, mais surtout du ton qu’elle avait utilisé. C’était un mélange de dédain et de désabusement. Elle ne comprenait vraiment pas cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 6 Fév - 1:31

J'étais toujours accôté contre le mur du corridor a côté de la porte de la chambre d'hôtel qu'on avait réservé. Fallait que je me calme les pensés.. honnêtement ce n'était pas ce dont je m'attendais d'avoir un faible pour l'homme qui en temps normal, je viens de l'arrêté la... j'allais l'embarqué pour terroriste... en arrivant, protocole, différent de ce qu'on avait tendance a avoir quand on travail pour un gouvernement, mais la! Il était partie contre la défense national international and bla bla. Quelque chose de 14x plus gros que simplement un gouvernement d'un pays, En theorie, il venait de hacké 15 pays d'un coup. Je soupira longuement, me repassant la main dans les cheveux

- Chto ya sobirayus' delat....
(What am i going to do?...)


Je n'avais toujours pas appeler mon patron dans cette affaire... j'étais pensive, sa fessait déja un certain moment que j'étais sortie de la chambre. J'en étais même rendu a être dans la lune... imaginer l'homme a nouveau qui ce trouvait dans l'autre pièce le voir jouer avec son cube rubik..... je finis pas lâcher un second soupir avant de finalement appeler Serge. Enfin!...

Entre temps Roy lui avait parler a Thomas, lui disant ce qu'il aurait fait en temps que directeur d'FBI. Et ce qui potentiellement pouvait lui arrivé. Étant donnée que j'étais sweet de ce qu'il s'était fait dire. Puisqu'on ce le cachera pas. Roy me connait pas... mais basé sur ce que Steph lui avait dit en Suède il pouvait ce faire une idée. Il n'était pas con. Cependant il lui en manquait un bon bout puisque quand Dei pointa le fait que j'étais amoureuse il fut surpris

Roy: Waaa... i mist alots of things...

Il était vraiment surpris, mais habituellement.. en fait, encore, il m'avait jamais vue travailler. Juste impressionner pis fallait que je le ré-habilite a la civilisation familial et non a sa vie de Mossad assassin. Sa expliquait sa présence surtout. Il laissa Dei faire son exposer sur son analyse, l'homme qu'ils avaient attraper semblait quelque peu surpris lui aussi, mais moins que Roy, en temps normal il l'aurait sentie sa fait un bout mais la...

Roy: Okay... i'll be honest with you Dei. I'm not all that technical anymore... so i mist most of what you've said but... how.. you... you're good Dei.. You'Re dammm good!..

Il avait abandonner. c'était vrai que s'était technique et il voulait pas non plus révéler qu'il était habitué au train de vie de Eira depuis 10 an 15 ans aussi... pas tout suite cependant a l'homme qu'ils venaient de croisé. Un assassin au Canada sa allait pas bien parraitre.. même si de l'autre côté des lignes s'tais des infecter... m'enfin il reprit doucement

Roy: i'm not gonna say anything more... but yeah.. she did look distracted.. i'll.. i'll keep it in mind as well when she comes back in

Dit-il toujours de son ton de voie rassurant et sécuritaire naturelle, avant que Dei lui demande pour ça femme.. Oh god, il eut un face palm moment avant de repondre en soupirant

Roy: Yeah Serge told me what she has become.. and Steph and Amy told me as well... i'm not afraid.. i mean i've been through worse than that. But pist for now about how she treated everyone when they were most likely counting on her... good thing Steph was already in the army, and that my brother helped alot to raised everyone... but Sue.. and she had a dog? from what you'Ve describe.. i don't even know what kind. But Spike and Skype will do, she doesn't need a dog after i'm done with her.

Dit-il encore sur son ton autoritaire plus que rassurant. Il était vraiment pas content de comment sa femme avait viré avec le temps. Très fier de son frère et sa belle soeur cependant pour avoir aidé Amy pis moi quand mon père n'était pas autour pour le faire lui même. Après 20 minutes environs j'avais finis avec Serge au téléphone... entrain de raccrocher j'avais deja ouvert la porte un peu maispas au complet. Roy lâcha doucement

Roy: Si ta plus de charge pour le cyber hack. la theorie de Dei va être vrai

Je ne l'avais pas entendu, je rangea mon téléphone dans mes poches par la suite en rentrant, ne disant pas un mot, déposant un regard rapide sur thomas avant de reprendre ma place sur le bureau, assise en indienne je les observa tous un par un.. remarquant que mon grand père m'observait particulièrement

- Did i... miss something?...

Il secoua rapidement la tête avant de changer son regard de place.. okay...? Je me retourna vers Thomas... oh... yeah... focus ma grande.. s'est pas finit encore avec lui..

- Euhm..

Okay blocage.. c'est gênant la.. j'ai oublié ou ce que j'allais avec çaé Roy eu l'aimabilité de me rappeler que je venais d'appeler son frère

- Oh yeah! haha sorry about that dis-je en redressant mes cheveux derrière mon oreille droite, avant de reprendre. Euhm so you've wanted to know everything we'Re hiding.. Green light on that now. at my discretion but it would shead some light on all the questions you have tried to get answers... but just so you know... it will not sound realistic at all. But it will be the truth i....i promess

Dis-je d'une voie légèrement plus basse. Décidément j'avais de la difficulté a contrôler mes affaires. Une chance que j'étais assise, je cherchais un ordinateur dans les environs.. pas grand chose... mais j'avais Team viewer sur mon cell.. pouvais accéder a mon ordi a maison. Je sortie mon cellulaire qui obviously pour m'aidé tomba a terre. Je soupira en m'accôtant la tête sur mon front deux secondes

- Sorry... a little bit tired.. i know middle of the day... i....i'm still on the Europeen timezone...

Avais-je naivement sortie en regardant a gauche et a droite, avant de déposer mon regard sur Thomas, Tourner le regard, le redéposer... okay.. j'étais vraiment pas a mon aise et je commençais a être maladroite. et en PLUS! je venais de shooté une raison bidon parce tout le monde sait sa fait 4 jours qu'on est revenu donc je devrais être correcte. Ohhh que j'espérais que Roy et Dei ce tiennent tranquille... quoi que Dei

- TimeZone Dei. Thats why i'm tired!

Autant qu'elle me connait, je la connais aussi, je sais très bien que elle a l'avait sniffé tout suite que j'étais pas normal présentement. Quand je lui dis timezone j'avais même pointé du doigt ma partenaire pour vraiment captivé son attention, mais maintenant y'avais un problème. J'étais maladroite. Pas question que je me redresse pour ramasser mon cell. Vrai plan pour que je m'enfarde sur mon pied droit par accident pis je tombe... bref j'attendis des questions plus spécifique... quoi qu'il avait parler d'australie

- You talked about the Video of Australia.. Yes, there was a Bio Attack from terrorist that specialise with virus such as T, G- Uroboros, Las plagas, C... But Las plagas and Uroboros are parasite, not virus, but they'll do pretty much the same thing to you..

okay.. on pouvait commencer par ça.. s'était un bon début, et eventuellement je sentirais plus qui fait aussi chaud dans la pièce, même plus parce j'ai eu le temps de bien enregistré le physique de l'homme qu'on avait arrêter. Mais la autre problème. Je sentais que si je l'observais j'allais rougir.... gêne du père maudit... alors je donnais mes réponses mais prenant plus des airs pensifs sans nécéssairement le regarder, du moins... le moins possible pour pas être aussi cuite qu'un homard...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 6 Fév - 13:48

Deirdre semblait exaspérée par la situation. Roy était perdu et Thomas suivait absolument tout en jouant avec son cube Rubik. Pauvre grand-père, il en avait manqué des bouts. Puis en toute honnêteté il s’était adressé à la gamine, lui disant qu’elle était bonne et pas qu’un peu. Cette dernière haussa les épaules et répondit sans grande modestie, mais très honnêtement.

« I know I’m good. That’s what makes it boring. There’s no challenge whatsoever.   » dit-elle en se replaçant un peu sur le lit et se mettre à faire des anges dans les draps du lit mécaniquement. Elle s’ennuyait, visiblement en attendant la réponse de Roy quant à sa femme, parce que concernant Sarah, elle savait déjà tout avant tout le monde il semblerait.

L’homme lui dit que son frère l’avait informé du comportement de sa femme. Il n’avait pas peur, il avait vécu beaucoup plus pire et ça Deirdre n’avait aucun mal à se ‘imaginer. Thomas lui se contentait d’écouter sans rien dire. Roy poursuivait quant à Suzanne et son chien en expliquant que Skype et Spike allait suffire. Elle n’aurait pas besoin d’un chien quand elle aurait fini avec elle. À ses mots, il y eut l’ombre d’un sourire sur les lèvres de la rouquine qui fixait le plafond en continuant de faire des anges sur le couvre lit. Quand Sarah revint dans la pièce, Dei tourna un peu la tête pour la regarder vite fait, sans cesser ses mouvements. Elle demandait si elle avait manqué quelque chose. L’autiste se contenta de rouler des yeux en fixant le plafond. Ça se vomissait par ses ports de peau qu’elle le trouvait de son goût l e hacker amateur. Elle le regardait, avait un blocage, lui se contentait de sourire en attendant la suite.

En plus, dans tout ça, sa partenaire de travail riait de nervosité. Elle avait eu le feu vert pour parler des évènements. C’était à sa discrétion à elle, le Général avait parlé. Sarah lui disait que rien de tout ce qu’elle dirait ne paraîtrait logique ou réaliste. La réaction de Thomas fut appréciée de la rouquine. Ce dernier resta concentrer sur son cube et le fit léviter d’une quelconque manière au-dessus de sa main. Dei, voyant le « prodige » physique, eut un petit sourire malin.

« Don’t worry about strange things and distorted reality. I do illusions as a hobby. » dit-il en rattrapant son cube nonchalamment.

« Illusions are based on quantum mechanics and physics. So you may not be lost after all with that IQ of yours. » dit-elle presque gentiment en fixant Sarah qui avait le fixe.

Elle avait la distraction plus que facile. S’en était exaspérant pour Deirdre. Elle mettait la faute sur le décalage horaire. Elle insista à son intention et elle eut droit à un regard particulièrement blasé, un sourcil relevé, pendant qu’elle cessait tous ses mouvements. Figée entre deux motions, elle répondit.

« Liar. » dit-elle simplement avant de fixer à nouveau le plafond. « The time zone has nothing to do with your “fatigue”. I was on that same “time zone” 72 hours ago and I am perfectly fine. FYI, I sleep less than you. And that’s what annoys you right now. Because you know, that I know what’s going on in that blond head of yours. Luckily, you still have you chance with him. It doesn’t look like he cares about your distracted self. He likes it. He’s smiling since you’ve come back. He’s more charming in his manners. » déclara Deirdre en berçant sa tête de gauche à droite tranquillement.

Thomas n’avait rien dit, il se contentait de sourire et de se retenir de rire de cette situation. La rouquine ramassait sa partenaire et il trouvait le tout bien amusant. Suite de quoi, la conversation reprit plus sérieusement concernant les vidéos de l’Australie. Sarah expliquait qu’il s’agissait d’une attaque Bioterroriste. Elle alla dans les détails plus précis du Virus qui n’intéressait pas particulièrement Deirdre du moment que ce n’était pas devant elle. Son cahier en avait quand même de beaux exemplaires de représentation.

« So you are telling me that “zombie like infections” are not so much fiction anymore? » demanda-t-il, curieux et concerné. Ce n’était quand même pas rien.

Deirdre, quant à elle, précisa les paroles de sa partenaire. Elle n’avait pas suffisamment bien spécifié les caractéristiques distinctes d’un virus et d’un parasite à son avis.

« Yup. Not anymore. To be precise, Virus are like, the best exemple is AIDS, it’s a disease. It affects the system gradually at a different rate for the host. For example, due to my small constitution, I am more likely to get infected faster than you are. Considering that your physical mass is more important than mine. A virus, almost like a bacteria, will multiply and take over the body system and over time infecting it. You follow? » demanda-t-elle en le voyant du coin de l’oeil faire un signe affirmative avant qu’elle ne reprenne. « In the case of a parasite. A parasite chooses a host, and lives in it. It borrows the body like some aquatic animal will use seashell as a “house”. It’s a form of protection. From there, it infects the body, deforms it, and makes it theirs instead of being ours. It’s common to see it in nature. We’ve seen it in bees’ colonies where a larva is implanted in the Queens nursery. She will nurse it and feed it until it’s big enough and take advantage of it and destroys it all.   » expliqua Deirdre en se roulant sur le ventre, l’air complètement blasé.

« So, they exists and that’s what it was in Australia? Why not make a worldwide public statement? It destroyed of the biggest capital, live. There was civilians, man, woman, child and elders. Rumors are spreading in the deep web you know. It had rumors about Berlin as well and other cities that are starting to fall, like Montreal. » Thomas demeurait calme, mais concerné par l’ampleur de la situation.

« Yes Montreal… It was fun trapping my building to keep it safe with Robin… » dit-elle avec un ton presque nostalgique. Ça impliquait quand même qu’elle avait perdu la trace de son seul ami avant de se retrouver avec le Taskforce et principalement Sarah.

« Ok… that makes a lot to take in… But it’s logic with what I’ve discussed with other on the deep web. Now… I’ve got a question about you two girls. What are you? What are your specializations? Cause that red head knows way too much about everything in general. And how old are you, because for a NATO agent, you’re quite young, both of you. » demanda-t-il curieux.

« Not NATO. Just a consultant in… diverse field we might say… » déclara Deirdre un peu vague en continuant de fixer le plafond, faisant pianoter ses doigts en songeant à de la musique.


Thomas fixait Sarah, attendant qu'elle réponde parce que visiblement, l'autiste n'allait rien rajouter de plus. Il gardait un petit sourire doux à l'intention de Sarah.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 6 Fév - 20:49

En revenant j'étais redevenu nerveuse, décidément j'avais aucune facilité a me concentré sur la raison pourquoi j'étais a Niagara Falls. En fait je me concentrais mais pas pour les mêmes raisons.. lui!.. je serai sans doute jamais capable de travailler in the field avec.. sa fessait maximum 2h qu'onc e connaissait... et déja je perdais la tête. Pas drôle... en revenant je m'étais installer en indien sur ma table, echapant mon cellulaire après lui avoir dit que je pouvais lui dire ce qu'il voulait savoir. Il fit lévité son cube dans ses mains... okay... cooooooolllll... Sa me sortie pendant quelque seconde de mon focus amoureux qui s'était installer et personnellement, dans d'autre circonstance j'aurais été correcte avec moi même, mais la.. anyway son illusion

- Coooll... okay... i want to learn that

J'étais comme hypnotisé. Il fessait ça comme hobbie? je voulais qu'il m'apprend la.... WOW Job! Job! Je redevint légèrement rosé a l'idée qu'il pouvait potentiellement me montré comment ça fonctionnait faire des illusions il fessait. Puis! je en ce qui concernais toute ma déconcentration je voulu me défendre en disant qu'il s'agissait du décallage. Essayant d'insisté sur Dei pour pas qu'elle dise rien avec mon '' Mensonge'' mais s'était beau rêver... '' Liar'' Qu'elle sortie.. je baissa la tête lentement. C'était partie et elle me lâcherait pas. Passé trop de temps avec ce petit demon que je savais très bien qu'elle savait que j'avais un faible pour l'homme. Pas cool... pis en plus, le '' Coup de poing'' qu'elle me donna, s'était quand elle avait dit a voie haute que j'avais mes chances avec. C'était pas un coup de poing pour être méchante. Mais sa m'avait gêner au point ou okay. J'étais redevenu une adolescente qui essayait de cacher son kick sur le gars de l'école mais que toute le monde venait de lui dire. J'étais légèrement rosé au début.. la j'étais rouge au complet, avec des gros yeux ne sachant pas quoi répondre pour contre attaquer ce qu'elle venait de dire

- Euh ah bah.. she's.... you...

Je savais vraiment plus quoi dire ou faire. Elle venait de me prendre hors balant pis effectivement, passé tellement de temps avec moi qu'elle savait exactement s'était quoi que j'avais en tête. '' PANIC MODE ENGAGED'' était le mot exacte. On pouvait presque imaginer le monde de '' Inside out'' chercher '' la raison'' dans ma tête. Sa 'allait pas bien mon affaire, et la gêne prenais le dessus pis sa avait commencer avec un blocage, mais la je bloquais dans mes phrases

- I'm.... euhm....

Je tenta par distraction de me lever pour ramasser mon cellulaire a terre.. essayant de me rapporter sur terre... mais grave erreur... ce fut niaiseux, et vraiment du n'importe quoi, mais après avoir ramasser mon cellulaire je m'étais enfargé dans le surplus de couverte du lit pour tomber a terre. Je lâcha un soupir... a mes yeux j'avais l'air d'une vrai niaiseuse. Pis pour la cerise sur le sunday, j'étais tombé juste a côté de notre '' détenue''

- I'm sorryyyy

Dis-je en arquant mes sourcis rapidement d'un air très gêner. Je me tenais maintenant a côté de l'homme. On avait parler d'australie etc.. virus.. Dei en avait rajouté pendant que moi je disais rien, gardant mon attention sur lui mais mes yeux sur mon cell dans ma main. Je cherchais un video... pendant qu'il encaissait l'information, le dire au grand public pourrait aidé.... d'une voie calme, très timide cependant, je lui répondis

- Its globale now... the only region that are still standing is Europe and Canada.. BSAA are trying to do there best to force it back but no luck so far... here

Je lui tendis mon cellulaire, j'étais dans ma petite voie gêner ayant un peu honte.. oui honte, j'avais vraiment pas l'air de mon age présentement. Il trouvait sa cute... j'avais mes chances... mais comment faire? Comment avoir l'air de savoir ce que je fais quand je suis même pas capable de regarder l'homme que j'aime droit dans les yeux.. Dei venait de me dénoncer. Pis j'avais mes chances. Je sais vraiment pas comment gérer ça.. dernier chum que j'avais eu... double personnalité maintenant après qu'on aille su que s'était son frère qui avait tué mom.

-I basicly have access of my computer back home on my cell. Here's another video from Montreal

Aussitôt que je n'avais plus mon cellulaire en main je reculla d'un pas, j'étais dans sa bulle. du moins je pense. Donc je voulais pas me faire intrusive. c'était la séquance ou Jess remontait Place Ville Marie pour aller affronté Tracy après la mort de Alex. Et naturellement Nath, Amy, Steph, Eira et Cyber étaient tous civible dans le video, Ainsi que Dei vue qu'elles avaient monté ensemble. Je pris une nouvelle grande respiration pour essayer de prendre mon courage a deux mains et parler normalement,... mais rien sortie. Je me retourna rapidement, ce qui fit dansé mes cheveux au passage pour cacher ma joue. avant de me retourner le regard vers Thomas

- I have a member of the unit i work with that carries a Camera when she's out in the field. Its a closer and more gory look of what's coming. Better than what you've seen on Youtube so far

Simplement avec les explications de Dei et le video il pouvait ce faire une idée. J'avais chaud, très chaud, et j'étais a même pas un mètre de l'Homme en question,. Mon focus partie.... ma tête partie faire une balade ailleurs. Je l'observais de la tête au pied pendant que la video jouait avant que finalement il demande on était quoi, spécification parce que la. s'était trop étrange de nous voir deux gamines, Nato? Dei dit conseillaire, Dans mon cas s'était encore plus gênant, parce que sa paressait aucunement jusqu'a date que s'était moi la militaire dans chambre

- She's a informatic expert and explosif, cousultant for NATO, She's Civilian, and with that she's not a agent... i'm the agent tho... and my field of work is informatic, programming, hacking which is all in the same categorie when you think about it. And Medical. I'm field trained too so it does happen that i go out and she back up while i'm not around. and as for the age, she's 20 i'm 24

Je pris par la suite une grande respiration. Il y avait du progres, j'avais pas flancher au milieu et j'avais été capable de dire mes affaires tout d'un coup sans être distraite.. cependant s'était finit la, partie a nouveau... god fallait que j'occupe mon esprit et non avec l'homme qui ce trouvait encore a côté de moi, avec mon cellulaire en main

- And yeah.. we're pretty young.. i was with NATO since i was 17Years Old.. and before that well express education?.. or something like that i'm not sure how to call it.. but when you're grand father's brother is one of the top 5 peoples the more powerfull on this planet, You can get pretty much any kind of education you want, or for that fact, pretty much anything

Je garda ma distance d'un bras de l'homme, avec toujours mon petit air gêner, épaules rentré en dans, la tête basse, cherchant encore a '' évité'' le regard de l'homme comme si j'essayais de me convaincre qu'il ne savait pas encore que j'avais un kick dessus. Dei lui avait dit, s'était obvious, mais j'étais gêner.. en plus d'avoir mes chances? COmment j'étais supposé opérer?.. Une chance aussi j'avais demander au tell a Jen le background Check parce honnêtement pas grand chose que j'allais être capable de cacher.. this is bad...

- Euhm.... for the info we gave you... can you.. Dis-je le poignet fermer devant ma bouche, encore dans ma gêne, que je sentais moins pire que tantot, surtout quand Dei s'en prenait a moi, Can you... try not to send it everywhere?..... i understand they want to know... but with that kind of knowledge... they'll Riot around and might... bright Chaos sooner than we've expected so far...

Je baissa mes bras a nouveau pour les mettres devant moi, vers le bas, main gauche pardessus lka droite en attendant une réponse. C'était une petite requête que j'avais, vue que je svais qu'il y avait des équipes plus loins... qui tentait de préparé le pays pour un last stand.. Riot aiderait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 6 Fév - 23:47

Thomas avait fait léviter son cube. Automatiquement, ça avait attiré l’attention de Sarah et de Deirdre. L’autiste voyait le tout comme mathématique et physique, la faisant presque sourire. Sa partenaire elle, voulait apprendre. Le jeune homme fit un petit sourire avec un petit signe de tête négatif avant de s’adresser à Sarah.

« Maybe… You have to prove me that you are worthy of it. » déclara Thomas, toujours un petit sourire en coin.

Surtout que Deirdre continuait de ramasser Sarah bien comme il faut. Ce n’était pas méchant, presque innocent, venant d’elle surtout. Elle ne faisait que dire la vérité, les faits. S’il y avait bien une chose qu’elle ne savait pas faire, c’était mentir. Jamais elle n’y verrait l’intérêt. Pour elle, c’était illogique. Au final, Sarah s’était « rendue ». Elle avait capitulé, d’un gros désolé en s’asseyant à côté de Thomas. Ce dernier la regardait faire avant que le reste de la conversation poursuive sur l’infection qui sévissait partout. Il y avait quelques endroits dans le monde qui était correct, mais c’était une question de temps. Montréal était tombé et à cet effet, Sarah lui montra un vidéo de l’épisode de la Place Ville-Marie justement.

Thomas regarda la vidéo, c’était effectivement plus détaillé et de meilleures qualités que ce qui se trouvaient sur internet. Il ne doutait pas vraiment de ce qui se passait non plus. Il avait ensuite demandé ce qu’elles avaient comme spécialisation. C’était étrange, elles étaient jeunes, brillantes. Sarah avait répondu parce que Dei n’avait pas dit grand-chose à ce sujet, un peu perdu dans sa tête, mais pas moins attentive à la situation. Sa partenaire fit un résumé de leur curriculum. La rouquine était une informaticienne et experte en explosif. Sarah était l’agent de l’OTAN, spécialiste en programmation et formé sur le terrain également en plus d’être un doc de terrain. Sinon, pour les âges, c’était 20 et 24 ans. Surpris, Thomas fixa la petite autiste qui regardait le plafond.

« Well that’s impressive.   » dit-il en alternant entre les deux demoiselles, mais s’attardant plus sur Sarah qui expliquait qu’avoir un oncle dans les cinq plus puissants au monde. Sur le coup, Thomas eut les yeux ronds, sauf quand même temps c’était parfaitement logique. C’était une fille qui était né dans la bonne famille, tout simplement en plus d’être visiblement très brillante.

« Yeah… Looks like you had the odds on your side for that one. » dit-il en regardant Sarah puis portant son regard curieux sur Deirdre. Sans rien dire pour l’instant. Sarah lui demandait ensuite de garder l’information qu’elle lui avait donnée pour lui-même. Ils voulaient éviter les émeutes qu’ils ne sauraient pas contrôler. À cela, il répondit en souriant.

« I won’t… I’ll keep it for myself. And… You don’t have to be shy with me you know. Even though you look super cute. » dit-il en lui offrant un beau sourire avant que Deirdre ne reprenne.

« Even if you want, you won’t be able to do so. I’ll make sure to track your every move… » déclara la rouquine sans le regarder.

Thomas eut un sourire puis un petit rire avant de reprendre.

« Oh…. I don’t doubt it little ginger. I don’t doubt it…  Specialist in hacking and explosives…. » dit-il pensif en s’adressant plus à Sarah qu’à Deirdre. « How come? She’s far too young for that., even though I can see she’s a surprisingly brilliant little one that ginger. 20 years old you say? »

« Yes… I’m 20. What about it? » dit-elle en le fixant froidement, mais pas méchamment. C’était juste elle et sa nature.

« Explain to me, I’m curious. She explained about herself. What about you. You were so talkative couple of minutes ago. You stopped when it concerned Montreal and a guy. » déclara Thomas gentimment. Il était visiblement curieux.

Deirdre reporta son regard vers le plafond en cherchant des mains son cahier et l’ouvrant à une page bien précise, remplit du portrait de Robin.

« Robin. The guy’s name is Robin. » dit-elle en laissant ses doigts glisser sur les pages. Thomas voulut tendre sa main pour le prendre et regarder, mais expressément, elle le ferma et l’éloigna. « You can’t touch it. »

« Is it private? You know I’m patient and those drawings are more than good. » dit-il calmement et doucement en regardant Sarah d’un air interrogateur.

« You speak like him. It’s strange… But I did not answer your question. I graduated high school at 14 with honour and the best grade in the country at the time. I was still living in Vancouver... I went straight up to Montreal University, in building engineering for fun. Ispeed up through my program and did a Master and everything. By the end of 17 years old I was a graduate. I did a class in programming, it was way too easy. Also one in quantum mechanics with some chemic classes to stay busy.  So explosive have no real secrets, same for building. And yeah… Montreal happened I was nineteen. I just turned 20… That’s everything there is to know about me and my scholar ship. » dit-elle l’air blasé sans parler de Robin.

« I see, your too clever for your own good so everything feels boring quite fast. What about him. You seemed to like him. » déclara Thomas en cherchant à avoir une reaction quelconque de la part de la jeune autiste. Celle-ci roula des yeux et se laissa rouler sur le ventre avant de se tirer sur le bord du lit et fixer le plancher.

« Sketch book is not private. I don’t like people touching it. Especially if I don’t trust them. You say the truth, you are being nice and you like Sarah. But that doesn’t mean I trust you. Therefor you can’t touch my book. Sarah can… if ask. But you can’t… »

« Ok… I won’t touch it until you let me. But do you like Robin? Was he allowed? You have autism right? I’ve read about that. You don’t like being touched right? You don’t understand your and other’s feelings, right? » Thomas questionnait beaucoup Deirdre, cherchant à la comprendre, mais à la faire parler surtout. Il gardait cependant toujours un œil sur Sarah, comme pour voir ce qu’elle lui dirait silencieusement. Elles étaient partenaires, elle devait au moins connaître la rouquine un minimum.

« Yes. I have autism, enough to see emotions in people. Like Sarah whom she is really shy right now. Her shoulders are closed, she’s tense, can’t look you in the eye. She likes you a lot. And so do you Thomas Bower… You’re trying to make eye contact with her, but she won’t let you. She’s hiding behind her blond hair… Trying to get her approval with every word you say to me, strangely… Well… what I can say is, say and ask what you want, I won’t say more about it… » déclara Deirdre en continuant de fixer le plancher. « Sarah, I suggests you to put your pants on and woman up and talk to him. He’s boring and I don’t want to talk to him any longer. Decide what to do… You wanted to catch him… Now that’s done deal with him. » concluait la rousse en prenant son manteau rouge écarlate et se couvrant la tête avec, serrant contre elle son cahier à dessin.

Thomas sur ses paroles demeura surpris et regarda Sarah avant de s'exprimer à nouveau.

« I think I offended her... » dit-il en faisant une petit grimace incertaine à l'intention de la demoiselle qui lui faisait de l'oeil, mais malgré les intentions de Deirdre de demeuré silencieuse désormais, elle ne put s'empêcher un dernier mot.

« Don't get ahead of yourself. » dit-elle toujours d'un ton royalement neutre. Décidément, il lui était impossible de témoigner de ses émotions en présence de ses personnes présentement. Et elle... elle ne comprenait pas trop ce qui se passait. Une petite douleur à la pensée de Robin était revenu au niveau de son coeur... Elle allait devoir régler ça plus tard. Thomas lui avait un petit sourire intrigué toujours en entendant la réplique de la demoiselle qui s'était recouverte de son manteau.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 7 Fév - 15:28

J'avais finalement accepter avec un certain tein de nervosité dans ma voie de lui dire ce qui ce passait, et ce que son gouvernement lui cachait. C'était très simple... mais fallait qui s'attente a ce soit étrange, non possible et potentiellement Gore.... La seule chose qui m'avait répondu fut un sourire fit me fit rougir un peu, pour ne pas dire qu'il m'avait fait fondre, mais un signe négatif de la tête en me disant qui fallait que je lui montre que j'étais worthy of it?... Il allait ou avec ça? J'étais un peu confuse je dois dire.... et la confusion était décidément visible dans mes yeux. Timidement je demanda

- Worthy of it?...how... how can i prove that to you?...

J'étais gêné parce que oui, j'avais tout sorte de scénario de princesse de Disney en tête présentement. Lui montré que j'étais worthy?...... okay?.... Scénario de disney mais visiblement confuse avec ça. Sauf qu'il avait piquer ma curiosité! Je voulais apprendre! Mais bon, je m'étais lever, tombé, bla bla, ramasser a côté de Thomas pour lui montré de mon cellulaire la video de place Ville Marie de la Camera de Jess. Les infectés qui tombait le long de son trajet pour ensuite qu'elle ramasse Tracy et la pousse en bas du bâtiment de 56 étages de haut.. Pendant qu'il regardait la video, je disais, toujours dans mon ton de voie gêné pis '' Soumise'' en quelque sorte, vue que Dei avait gagné contre moi, si on peut dire ça de même

- This is one of the multiple video we show, to the soldiers entering the army to fight Bio-Terrorist and Bio Weapon. BSAA has there own methode as well. but it prepares them to fight off infected and possibly people that you knew, close to you, or were part of your family getting killed infront of you. Camera is waaayy better than cellphone camera. So you can have a really good idea of what's going on against Bio-terror

C'était pas mal le surplus d'information. Je lui avais dis le principale. J'allais aucunement dans les détails, famille etc. Bio-warzone était quelque chose de totallement différent qu'une guerre normal. Puisque nos amis, ou famille pouvait ce retourner contre nous a tout moment. Je n'avais pas de vidéo de Jess contre Stephane.. et je pense que s'était mieu de même. Je savais qu'ils s'étaient deja affronté mais j'igniorais encore les circonstances. Sa remontait a il y a très longtemps.

Ensuite! Il nous avait demander ce qu'on fessait. Je shoota pour les deux, dans mon cas s'était un peu plus complexe vue que j'étais '' Full fledge'' Agent Nato pis formation sur le terrain en plus, mais avoir Serge dans mon entourage, d'ailleurs je l'avais décris comme étant 5 plus puissant. Il eut les yeux rond comme des deux piaces. Chose qui me fis sourire timidement. Au passage, même Roy eux les yeux rond. Il savait qu'il était NATO son frère mais a ce point?... Je replaça mes cheveux doucement en le laissant parler, hypnotisé par ça voie qui me fessait avoir des bouffés de chaleur ici et la. Il était beauuu j'étais contente en un sens d'avoir retiré les charges... pis que Dei aille fait son détecteur d'emotion en même temps. Toute en étant impressionner il rajouta que j'avais eu toute de mon bord. lâcha un petit ''haha'' nerveux, je répondis doucement


- Yeah... well it did help.. that and the military family i live in as well..

J'en rajouta pas la dessus. C'était correcte que je parle de Bio-terrorist mais parler TaskForce en plus? Sa pouvais attendre. Parce qu'il savait que j'avais une formation sur le terrain, mais savait pas a quel point encore, vue que s'était pas simple Marine thing, j'étais formé force spécial sauf aquatique. Vue qu'on savait tous que si je pouvais pas voir le font. J'aimais pas ça être dans l'eau. Une piscine ça va mais Océan? Lac?... Mer?... fuck thaaaattttt mais bref je poursuivis en mentionnant que je voulais que l'information reste a lui. Question d'évité des emeute et tout le reste. Le Canada avait encore une chance d'avoir plus de survivant pendant que le Gouvernement arrangeait des défenses et tout, pas comme US ou Thrump s'était embarré avec son mur pis le Virus. Il me rassura qu'il ne divulgerait rien, pis que je devais pas être gêné?.. Ma première pensé fut '' Yeah, Easier said than done'' Mais ce fut vite coupé quand il me dit que j'étais cute. Je sentie la chaleur embarquer, pis devenir légèrement plus rouge

- oh.. euhm.... bah... euhm.. haha euhm.. i'm sorryy.... i'll try?...

Okay, subtilité 101?.. J'avais visiblement perdu le contrôle, j'aurais pu répondre avec mon '' Easier said than done'' plutôt, mais il me trouvait cute.... j'eus un fangirl moment parce présentement dans ma tête, et Dei pouvait sans doute ce l'imaginé, s'était genre '' OMG OMG OMG OMG OMG OMG '' d'ou la raison pourquoi j'étais encore rouge de gêne, Mais j'étais somewhat un peu plus alaise, surtout m'étant retrouvé, du au fait que je suis maladroite amoureuse, assise a côté de l'homme en question. Il m'aimait bien. Je l'aimais bien, j'étais bloqué par gêne quand a savoir quoi faire présentement.

La conversation par contre dériva entre Thomas et Dei. Je demeura silencieuse jusqu'a temps que je comprend qu'ils parlaient de Robin. Pour moi ça passa automatiquement de '' Omg il me trouve cute'' a '' OMG ALERTE ROUGE!'' S'il y avait quelque chose a ne pas parler s'était bien de Robin. Pas comme si Dei allait vraiment s'en soucier ou nous montré qu'elle s'en souciait. Mais je savais parfaitement ce qu'il représentait, et '' Deep inside'' elle l'aimait, mais avait disparu pour X Raison d'avec elle a Montréal. Chose qui n'aidait pas. Je voulu faire signe a Thomas d'arrêter d'essayer de parler de Robin mais au final, Dei s'était cacher en dessous de son manteau en me disant de faire de quoi avec l'Homme. Je me pencha légèrement au niveau de son oreille, pour murmuré

-You did not, but don't take it personaly. Robin.. well he was her bestfriend in Montreal so its kind of a no topic with her, she's not gonna say not to talk about it, but in time, you learn it hurts her when people talked about her friend

Bon, tout le long je savais que s'étais presque un amoureux pour Dei, mais son Autism barrait la route pour que j'en apprend davantage, et je n'avais pas réussit a mettre la main sur plus d'information pour le moment sur le jeune homme. La seule fois qu'elle m'en avait parlé ce fut des reponses '' Il avait une raison pour partir'' Ou des affaires aussi directement vague que ça. Bref s'étais plutôt complexe comme situation. Mais Dei avait raison, fallait que je face quelque chose la, j'avais l'homme comme détenue.. et on s'aimait. Je voulais prolongé ça mais je voulais pas non plus qu'il ce sente comme un prisonnier

- So euhm... about the Hacking NATO... please don't try again?.. you know the info you wanted to know... and euhm if it leaks it will be total chaos. So euhm.. well.. there's not going to be any charges of some sorte as long as you keep your promess of quiet and euhm... since hmm... well i wasn't really expecting this whole thing to turn out like that... well i have one bad news tho...

Parce que oui, sa pouvait pas être 100% parfait comme situation. En partant du siege policier j'avais ordonner au capitaine de nous envoyer toute les affaires pertinente qu'il saisirait chez lui, a Saint-Jean. Et connaissant le Capitaine, s'était deja partie, je repris, gêner en tapotant mes deux index ensemble, sans le regardé

- Well i... i was suppose to arrest you and everything... so your appartement is kind of empty?..

Oh ho... je baissa la tête un peu plus en gardant mes yeux relever vers l'homme en attendant la réponse qu'il me donnerait, quoi que j'embarqua, toute en glissant ma main sur la sienne, en essayant d'aller chercher mon cellulaire qu'il m'avait pas rendu encore

- But euhm... you could always come and pick it up at the base?

Je finis par prendre mon cellulaire, toujour en flattant la main au passage, avant de finalement revenir a moi et texté a la vitesse de la lumière l'adresse/coordonner

- All your equipement are down there... as well as your Cat. Evidence lock Up... i'll.. i'm... i'm sorry...

C'était très très gênant comme situation la, je venais de l'arrêter pour le renvoyer chez lui pour lui dire que son stuck était a Saint-Jean. En un sens sa fessait mon bonheur parce j'allais le voir a nouveau, et d'un autre j'espérais tellement qu'il ne me pête pas sa coche. Mais connaissant le Capitaine, je savais que s'était deja partie. Surtout parce s'était pas Canadien comme enquête, mais NATO

- Forgive me?... i'll sign everything so you can have everything back ASAP

Roy: Or if you want, you can always moved to Saint-Jean, Anyway hestimation of the infection in this region doesn't look that great. You'll be safer there and with Sarah

- Gramps!

J'étais gêné avec ce qui ce passait, et Roy pis Dei décidément il n'aidait pas. Cependant Roy marquait un point, l'infection arrivait pis Niagara Fall n'était pas tellement loin des lignes américaines. Donc il n'était pas très sécuritaire. C'était une proposition comme une autre que je n'objectais pas, mais que je voulais pas parraitre comme une fille désespérer, donc j'ajoutais pas grand chose a cette effet
. J'étais surtout aussi, plus concentré sur le fait que son stuck arrivait a ma base avec son chat et espérer qu'il ne m'en veuille pas trop....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 7 Fév - 20:38

Sarah s’était fait dire qu’elle devrait prouver qu’elle méritait d’apprendre le tour qu’il venait de faire. Il n’allait quand même pas révéler les secrets de l’illusion à une parfaite inconnue, aussi mignonne soit-elle à son avis. Il y avait des règles dans ce métier quand même. Elle cherchait à savoir comment lui prouver. Thomas n’eut qu’un large sourire en haussant les épaules, l’air de dire « trouve toi-même ». M’enfin. Elle lui avait montré des vidéos qui montraient l’équipe en action à Montréal à PVM. De cette manière, il pouvait voir ce que c’était les actions prises contre le bioterrorisme, mais surtout, de quel type d’ennemi il s’agissait. En somme, ça pouvait être n’importe qui et c’est ce qui faisait techniquement peur. Et à ce sujet Thomas était très respectueux et sérieux.

Suite de quoi la conversation avait dévié sur ce qu’elles faisaient pour l’OTAN en général. En résumé, c’était de la programmation et du piratage au besoin.  Le jeune homme avait déclaré qu’elle avait littéralement gagné à la loterie avec sa famille et en un sens, il n’avait pas tort. C’était réellement le cas. La blondinette ajouta qu’il y avait aussi le fait que sa famille était de base, militaire. Ça aussi, ça relevait de la chance, après tout, on ne choisissait pas dans quelle famille on venait au monde. Au final Thomas lui avait promis de garder l’information pour lui-même, bien qu’une petite partie de lui-même lui démangeait à ce sujet. Il lui avait également dit qu’elle n’avait pas à être si timide avec lui. Elle s’excusa en disant qu’elle allait essayer.

Par la suite, la conversation avait dévié entre lui et Deirdre. La rouquine s’était visiblement refermée à la mention de Montréal et de Robin. Pas méchamment, il s’agissait juste un sujet étrangement difficile pour la demoiselle. Après tout, il était parti du jour au lendemain, sans logique apparente. La seule chose qu’elle voyait, c’était qu’il avait quitté le refuge pour de la nourriture et avait rencontré des ennuis en chemin. Sauf que, comme elle ne pouvait pas tenir longtemps sans nourriture, elle avait quitté sa tour piégé et elle s’était retrouvée avec le Taskforce, sauver de justesse par Ghost après avoir fait exploser un restaurent au niveau de la rue. Essentiellement, Thomas avait insisté, Dei avait à peine réagit. Si ce n’est qu’elle s’était cachée sous son manteau en disant à Sarah de bien vouloir s’occuper de lui parce qu’il l’ennuyait. Sa partenaire avait effectivement prit le relais en expliquant tout bas quand même que c’était un sujet sensible. Après tout, la rouquine ne comprenait pas trop comment elle se sentait en règle général et donc Robin demeurait le sujet sensible. Elle était plus proche de lui et acceptait plus de sa part que n’importe qui d’autre et jamais elle n’avait compris pourquoi vraiment. Elle se doutait que c’était pour des raisons sentimentales, mais lesquelles, ça restaient à déterminés. Au final, discuter de son meilleur ami lui faisait extrêmement mal, sans jamais qu’elle ne montre aucune émotion.

« I’ll keep it in mind » dit-il doucement en observant la rouquine cacher sous son manteau qui fixait toujours obstinément le sol.

Sarah avait repris la conversation à voix haute concernant le fait qu’il piratait l’OTAN. Elle lui demandait simplement de ne plus le faire ou du moins, de ne plus essayer. Principalement, elle voulait éviter la propagation d’informations qui ne serait pas contrôlé par les grands patrons de l’OTAN. Essentiellement, elle ne pensait pas que tout ce passerait de cette manière. Sous son manteau, le duo qui discutait pu entendre Deirdre rigoler quelques secondes. Sarah poursuivit avec le fait que l’appartement était désormais vide et que le chat avait été pris aussi.

« Well I kind of thought so but… the cat really? Like I would torture my cat to carry around a chip full of information, » dit-il en riant un peu alors que Sarah lui disait qu’il lui faudrait peut-être passer à Saint-Jean pour tout récupéré. Au final Sarah lui demandait pardon pendant qu’elle lui avait texté l’adresse exacte. Roy ajouta ensuite son grain de sel, comme quoi il pouvait toujours aller s’installer dans la ville protégé par la base. Ça permettrait qu’il soit en sécurité étant donné que l’endroit n’allait pas le rester bien longtemps encore.

« I’ll make sure to think about it Sir, » déclara Thomas en faisant un clin d’oeil à l’intention de Sarah.

« Don’t think too much about it. In fact, you absolutely should. The US are juste on the other side of the Niagara Falls. A bridge can’t hold up forever. In any case, consider it, and fast cause once there’s a case here, it will spread like the plague in the medieval era… » déclara Dei en sortant de sous le manteaux avant de reprendre. « And by the way, she will be easier to live and work with if she knows you are in a safe place. Oh and… if you try to hack us again, I’ll make sure to set your computer and any devices that you use on fire… » déclara l’autiste en reprenant place assise sur le lit, les cheveux tout croche.

Thomas fit un sourire avec un petit rire nerveux concernant la menace de la rouquine.

« Don’t worry, I believe you. And yes, I was planning to move really soon so… Thanks for letting me know where to find a safe place » dit-il avant de se relever, resserant les sangles de son sac avant de reprendre. « I should get going… It was nice meeting you all, Sir… » dit-il en allant serrer la main à Roy en passant devant Dei lui tendant la main. « You as well Deirdre? » dit-il en attendant qu’elle la prenne.

« I won’t touch it. But yeah, sure… Nice meeting you Bower. » dit-elle en lui faisant un signe de tête alors qu’il se résignait à ne pas lui serrer la main et revenir près de Sarah.

« Take care of yourself Sarah… » déclara Thomas en lui prenant la main, lui faisant un simple baiser dessus avant de faire une dernière illusion toute simple. Il prit son cube rubik, remit toutes les couleurs au bon endroit, puis fit quelques petits mouvements rapides avec ses mains et pouf… Le cube normalement 3 dés de large et 3 dés de haut était devenu miniature. Pas plus gros qu’un seul dé. Il déposa le cube dans la main de Sarah avec un large sourire. « Keep it for me. Until we see each other again… at least… » dit-il en la saluant d’un petit signe de tête et de quitter la chambre et rentrer chez lui dans son appartement vide.

« Tu vois… Tu as toutes tes chances avec lui… » déclara Deirdre avant de reprendre. « Je me demande ce que Stephane, Jess et Eira auront comme réaction. Cause… let’s be honest, Amy will just be happy and Nathalie will just tease you about it… » théorisa la rouquine en reprenant son cahier pour se remettre à dessiner. Il y avait déjà un portrait du beau Thomas qu’elle montra à Sarah. « I can do a full size so you can kiss him good night back home… » se moqua la demoiselle en sachant très bien que le portrait était à la limite de la perfection. Elle pouvait le passer dans une banque de donner et ils trouveraient sans problème Thomas Bower dans les données.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 7 Fév - 22:00

Dei m'avait demandé de reprendre la conversation. Chose que je fis automatique et spécialement parce que Thomas était entrain de dérapé sur Robin, et ce que sa représentait pour dei = Pas nécéssairement de quoi la mettre de bonne humeur, vue qu'elle savait simplement pas ce qui lui était arrivé. J'expliqua rapidement que s'était un sujet tabou, pour finalement arrivé sur ce que je planifiais de lui. Pas de charge rien! Mais il devait pas nous hacké a nouveau. Il savait ce qu'il voulait savoir, donc il n'y avait pas de raison d'essayer de nouveau, surtout que leaker l'information allait empiré la situation. Donc il était libre de partir, cependant, son appartement avait été vidé de toute chose légal etc. Incluant le chat! Même surpris, j'eus un petit sourire en coin avant de dire, toute timide et gêné

- Well the cat.. was taken because i was suppose to trow you in Jail for a while, we didn't want to let him die on hunger while you're not at home..

C'était quand même thoughfull ça. Mais il est vrai que s'était plutôt comique, je lui donna l'adresse de Saint-Jean par la suite pour qu'il vient ramasser ses effets. J'avais le feu vert pour prendre mais retourner s'était plutot complexe. Puis mon grand père rajouta concernant le fait qu'il pouvait déménager vue que Niagara Fall allait justement faller. Il allait le prendre en considération, okay, un petit sentiment d'inquietude s'était dresser dans mon esprit. Et s'il allait pas venir au final?... Si l'infection allait le prendre? Je pouvais quand même pas lui tordre le bras, après lui avoir dit qu'il était libre pour qu'il vient vivre a Saint-Jean.

Dei en rajouta par la suite, mentionnant que j'allais être plus facile a travailler avec si je savais qu'il était en sécurité. Ayant abandonner contre Dei je m'obstina aucunement a ce que ma partenaire venait d'avancé. C'était vrai que au final, j'allais m'inquieter, étrangement j'étais zero inquiete quand mon père,ma tante, grande cousine partaient en mission 15x pire, mais lui, je voulais pas qu'il lui arrive quelque chose. Puis bah la menace de feu, j'eus un rire qui sortie en rajoutant


- She totally can do that

Pas seulement qu'elle le pouvait, mais en plus on avait des virus informatique qu'on pouvait envoyer qui wipait toute le systeme que celui qui l'ouvris. m'enfin, il s'était redresser pour ce préparer a partir, je m'étais redresser également, prêt de la porte en attendant sagement qu'il finisse de dire ses aurevoir. Il allait venir? J'étais inquiete, et sa paressait un peu dans mes yeux. Il serra la main a mon grand père qui lui fis un bref signe de tête, avant d'essayer avec Dei, la tête légèrement pencher vers la gauche, j'eus un sourire aux lèvres, s'était un belle essait. Puis mon tour?.. mon tour, il prit ma main pour y déposer un baisé. Décidément il avait un fun noir a me regardé tourner rouge comme un homard cuit. Avant de me faire un des tours d'illusion, le cube, était rendu petit

- How whut?.. hein?

Je comprenais strictement rien aux tours de magie qu'il effectuait. Sa n'avait aucun sens dans ma tête et honnêtement, j'en avais jamais vraiment vue, il me le donna pour me dire de le gardé jusqu'a temps qu'il arrive le chercher a Saint-Jean. J'avais passé de gêné a confuse a extremement gêné, Sans oublier le bisou sur la main

- Promess!

Dis-je tout doucement, avant qu'il ne décide de vouloir partir, '' Vouloir partir'' était le mot, puisque dans un élant de courage, je voulais aussi un calin. Ce que Dei prenait pas comme '' touchage'' moi je le prenais, Il s'était enligné pour partir

- Hey, wait!..

Je m'étais rapprocher a nouveau pendant qu'il était dans le cadre de porte, glissant autour de l'homme pour les rejoindre dans son dos, lui donnant un colleux en murmurant

- Be.. be carefull out there, okay?

Je le garda dans mes bras jusqu'a temps qu'il me donne une réponse, j'avais un sourire aux lèvres qui s'était dessiner, j'étais heureuse, et me sentait étrangement très bien présentement. Je le laissa partir par la suite en redéposant mon regard sur le cube qu'il m'avait laisser, Dei me disait que j'avais toute mes chances avec lui, au même moment ou je m'écrasais lourdement sur le second lit. J'étais toute heureuse, je garda le cube dans mes mains en l'observant avec beaucoup d'attention. Comment avait-il fait pour le rendre aussi petit? Je comprenais, strictement rien a ca et je cherchais vraiment beaucoup a comprendre, du moins jusqu'a temps que Dei mentionna mon père, Eira et Jess. J'eus tout d'un coup les yeux rond

- Oh My God Non...

Avais-je larguer rapidement. Il allait venir a Saint-Jean la. Sa j'étais contente mais comment les trois autres allaient réagir? Surtout Popa. Ouais sure il allait être heureux, mais en même temps protecteur?...

- Famille militaire.... sa passe mais la mienne... oh noes...

Je colla le cube sur mon torse en m'imaginant plein de scenario différent. En temps normal un marine okay, mais dans mon cas ; Trained Assassin, OTAN Deadliess Special Forces x2 qui n'exist pas en temps normal. C'était pas n'importe quoi!. Je me redressa doucement toute droite, toujours assise sur mon lit en réfléchissant

- Well Eira je sais pas tant comment elle va réagir, après tout bah est plus souvent avec popa que avec moi... Jess pis Popa eux... réagion similaire ce qui veut dire la fin de Thomas... oh noes... l'accord parental a avoir de Eira et Steph...

Je savais vraiment pas comment sa allait être, j'étais techniquement, parce loin de l'être en un toute autre sens, la plus fragile.. si seulement on avait pas appris que le frère a Jonathan s'tait un assassin d'Umbrella!....

Roy: Oh je suis sur que ton père pis Eira vont être content pour toi. Tu panique pour rien sarah

- Ouais bah le fait que Jonathan a viré. double personalité pour essayer de nous tué en Australie pour avoir le titre de mon Ex aide aucunement. Je sais tellement pas comment ils vont réagir.... pis ils reviennent a la fin de la semaine. Du moins, Popa revient, je sais pas trop pour Eira. oh god... pis Nath me teaser? Pfff, ma y montré s'est qui qui run la business dans famille entre nous deux. A va bien ce tenir!

Roy ne laissa qu'un rire amusé de la situation, je lui dressa mon doigt d'honneur en guise de réponse, regardant dehors quelque instant en demandant a la troupe en général

- On dors ici? Ou on retourne a Saint-Jean tout suite?... dans les deux cas je suis pas contre. Surtout que.. bah j'ai du stuck a sortir de la salle des preuvents sa d'l'air.... gawd..

J'étais vraiment amoureuse, l'événement avait prit une tout autre tournure que je ne m'y attendais aucunement. J'étais contente cependant que comment ça avait viré le tout. Sourire aux lèvres, le problème parental.. i guess que j'improviserai une fois devant mais pas avant. Pour le moment je fantasmais sur le sourire qu'il me lâchait, le nombre de fois qu'on s'était regarder. J'en profita pour détacher mon arme de ma ceinture, puisque oui, j'étais armé depuis le début, une bonne chance que mon arme était sur le safe, pis mon holster pouvait pas laisser la balle partir par accident. Le cube tant cas lui, je le gardais précieusement dans mes mains. J'avais deja hate de le revoir ce jeune homme. J'Espérais tellement qu'il vient vite a Saint-Jean...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mer 8 Fév - 22:23

Deirdre avait menacé Thomas qui l’avait pris au sérieux dès l’avertissement. Sarah en avait rajouté, disant qu’elle pouvait absolument le faire, que c’était technologiquement possible. Puis, le jeune homme avait salué tout le monde, fait un baisemain à Sarah avant de lui faire une illusion. Son cube rubik n’était pas plus gros qu’un dé désormais, ayant gardé toutes ses capacités. Dei avait esquissé un sourire absent en voyant l’illusion. La blondinette était en train elle, de se poser mille et une questions. Elle ne comprenait pas mais avait promis à Thomas de le garder et d’en prendre soin. Puis, avec un peu de courage, elle lui demanda d’attendre pour lui offrir un câlin, lui demandant de faire attention. La rouquine aurait presque trouvé le tout mignon si ça n’avait pas été du fait qu’elle trouvait le tout prévisible.

Amusé par la situation Deirdre avait mentionné la famille. Comment allait-il l’apprendre? Pour elle, Amy c’était facile à deviner, elle serait contente. C’était une maman qui avait encore toutes ses émotions si l’on puit dire. Les autres, avec plus d’entraînement, savaient comment dissimuler leur émotion et les réprimer sans problème. Donc Sarah aurait au minimum 3 personnes à convaincre. Roy n’était pas dans la liste. Présent il avait un malin plaisir à torturer sa petite fille avec l’aide de la rouquine qui en rajoutait plus que nécessaire juste pour la faire perdre un peu plus le contrôle.

« Jess est comme ton père, mais plus « drôle » et inapproprié. Même en mission elle dit des imbécilités. Amy c’est une vraie petite maman, elle n’est pas un problème. Ton père sera plus sérieux que Jess. Peut-être plus sévère. Eira sera la pire des trois. » déclara l’autiste avant que le grand-père ne reprenne en disant que Sarah s’inquiétait pour rien.

La partenaire de Dei n’était visiblement pas convaincue surtout après l’épisode Jonathan. Il avait développé une double personnalité. Elle ne savait vraiment pas comment il allait réagir. Elle savait que Stephane revenait à la fin de la semaine, Eira ça restait à déterminé. Et puis, il y avait Nath qui allait agacer bien comme il faut. Elle tenta que de se convaincre que la demoiselle ne réussirait pas à la mener.

« Tu oublis que je vais prendre le partie de Nathalie. Tu ne peux pas lui en vouloir de te teaser. C’est tellement facile. J’ai juste eu besoin de dire ouvertement ce que ton père et sa compagne pour que tu paniques. Maintenant qu’il est obligé de venir à Saint-Jean, c’est comme un passage obligé qu’il passe par chez toi. C’est une longue route, il sera fatigué et il aura plus d’une chose avec lui puisque tu as fait vider son appartement. » dit-elle toujours l’air ennuyé.

Suite de quoi Sarah demandait s’ils restaient là pour la nuit ou repartait tout de suite. Parce qu’elle s’était donné du travail de retour à Saint-Jean. Deirdre haussa les épaules, indifférente, mais  plus elle y réfléchissait, mieux s’était qu’ils rentrent tout de suite.

« Rentrer ne serait pas une mauvaise idée. Je ne pourrai pas dormir s’il y a quelqu’un avec moi dans le lit. Trop de risque qu’on me touche. Je n’aime pas l’idée. Et puis, comme tu dis, tu as du travail à faire. Peut-être que j’en aurai aussi, je m’ennuie. » dit-elle en soupirant longuement avant de reprendre.

« Et puis, moi ça me permettrait de préparer le terrain pour le reste de la famille avec ton futur amoureux. Je pourrais faire de meilleures recherches à la maison… M’assurer qu’il n’a pas de dossier psychiatrique douteux par exemple. Dans tous les cas, c’est toi qui voit. Je ne vois d’inconvénient à rentrer.   » concluait la demoiselle en fixant la peinture le plafond toujours assise en indien.

La demoiselle avait besoin de faire quelque chose de son cerveau. Il roulait à 100 à l’heure sur des choses inutiles. Surtout qu’ils avaient parlé de Robin. Automatiquement son cerveau s’était mis à revoir et repasser en revu les évènements avant, pendant et après son départ. Qu’est-ce qu’elle avait manqué? Ça l’angoissait de l’intérieur, mais extérieurement, personne n’aurait su. Enfin, elle attendait les instructions de Sarah. C’était son opération, sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Jeu 9 Fév - 17:33

Écraser dans mon lit de l'hôtel je continuais de jouer avec le cube que Thomas m'avait donnée. Je jouais avec pour essayer de comprendre comment il avait fait pour le rendre aussi petit. J'avais toute ma concentration dessus. Je voulais apprendre, de manière général je suis quand même une fille asser curieuse puis on vient juste de me montré le domaine des illusions. Comme la, ma curiosité est piquer au top top. Je comprenais absolument rien. Je déposa mon arme pendant que Dei me racontait son estimation de comment sa allait être. Elle me disait pour Amy, petite maman, donc rien de super extreme avec elle, Jess, sans doute un paquet de conneries parce que bah, s'est jess. Stephane et Eira étaient les pires. Selon les estimations de Dei sa serait Eira la pire. J'eus un moment pour y pensé avant d'y répondre

- Bah Eira ça va dépendre, Parce les pires effectivements se serait mon père et Eira, Mais Eira sa va dépendre si elle '' Assume'' son rôle de belle mère. mais il est vrai qui va falloir sans doute que Popa la convaint que s'est une bonne affaire. qu'il est pas méchant ETC. Parce que si elle a accepter son rôle de belle mère... oh god que je suis dans marde

Dis-je en riant doucement avant de reprendre

- Mais je dis sa, mais s'est surtout parce que contrairement a Popa, Eira appart son dossier criminel je la connais pas tant. Steph il l'aime, s'est tout ce qui compte pour moi. Mais en dehors d'un cadre d'une mission X,Y,Z. Ou quand je lui changes les idées pour essayer de la remettre sur pied psychologiquement parlant. J'ai pas nécéssairement eu de temps '' Belle mère/ Belle Fille'' avec... Eventuellement faudrait que je corrige ça

Encore une fois ce fut dit sur un air pensif. Ça venait de me flasher l'idée que j'avais jamais '' Hangout'' comme telle avec Eira plus que ça. Mais il est vrai que je suis une workahoolique. Sans doute qu'il faudrait que j'en parle a Steph éventuellement question de genre remédier a la situation. Surtout si elle est ma belle mère... m'enfin, je roula sur le dos par la suite, toujours entrain de gogossé avec le cube pour essayer de comprendre pendant que Dei en rajoutait concernant Nath, et le fait que j'étais facile a teaser. Ma première réaction fut un visage offusqué. Avant d'attraper mon oreiller, cherchant du regard le cahier a dessin de ma partenaire question de pas l'endommager, puisque l'oreiller et bien, je lui lança sans gêne

- Je suis pas SI facile que ça a TEaser okay!? C'est juste... bah.... okay... quand je suis amoureuse peut-être

Avais-je shooté en grognant légèrement. Ouaip, s'était ma faiblesse... l'homme que je venais de croisé je l'aimais, pis sa empestait dans la pièce. Chose qui me mettait en désavantage devant tout le monde, donc Nath aussi allait s'y mettre, puisque Dei allait prendre de son bord

- Pis hey! Ta pas le droit de prendre du bord de ma cousine! Skype lui va me comprendre!...

Roy: Ta pas peur qui face son chien de garde avec toi une fois que Thomas va passé a maison?

J'eus un blocage, oh goooddd Dei l'avait dit plutôt mais j'avais plus moins ecouté. C'est vrai qu'il allait faire un tour a maison, j'eus encore une fois, comme de nombreuse fois aujourd'hui, le top de mes joues qui devint légèrement rôsé juste a l'idée qui vient a maison, et qu'il allait potentiellement dormir a maison, ou dormir dans ma chambre? Mon rôsé léger devint un rôsé intense avant que je secoue la tête rapidement, rendant mes cheveux en battailles dans mon visage, avant de me le dégager et repondre

- On... Ma checker ça rendu a Saint-Jean pour comment il va dormir etc. Popa est pas en ville... au pire j'y passerai mon lit et je dormirais dans celui de Steph

Roy: Pff, C'est moi qui dors dans son lit, le temps qu'il revient avant que je retourne vouér Susanne.

- Je te hais.. J'vais figuré de quoi!

Okay, j'ai vraiment l'air d'une gamine présentement trop gêné a l'idée que son amoureux vient dormir a maison et dans le même lit que moi. J'étais une grande fille! Faut que je met mes pants! Et puis après, qu'Est-ce qui pouvait arrivé de bad qu'il dormie dans mon lit avec moi?... parlant de dormir j'avais demander s'ils voulaient qu'on dorme a l'hôtel, ou de retourner a Saint-Jean. Dei mentionna son désire de retourner a maison. Pas de probl avec ça. Je me redressa, déposa le cube dans une de mes poches de manteau. Attachant mon holster a nouveau a ma ceinture. Roy remit son manteau et on quitta. Il était aller chercher la voiture, me laissant Dei pis moi ensemble. Une fois signer out de la chambre d'hôtel je me retourna vers ma partenaire, regard intérrogateur

- You're totally not gonna leave me anytime to find a way to tell everybody about thomas Right

J'avais toujours mon regard intérrogateur avec mes sourcis en arque. Je connaissais ma partenaire, elle allait le shooté pas super longtemps après qu'on arrive a maison. Roy arriva avec son véhicule, je laissa Dei prendre place dans le véhicule, avant de m'assoir en arrière. Elle avait aussi mentionner dans l'hôtel qu'elle aurait plus d'outils également a Saint-Jean pour stalker Thomas et s'assuré que ce soit pas un autre Jonathan Type situation. Je pris un moment de réflection - C'est aussi pourquoi je savais que le teasing a Dei était aucunement méchant, elle avait juste un fun noir a dire la vérité, comme elle le fessait toujours, a mon sujet - avant de lui dire comment sa avait viré pour Jonathan

- Jonathan a eut sa double personalité une fois que j'avais tué son frère. Avant il était parfaitement normal et même sweet en sa manière. Son frère cependant était mercenaire, ayant un autre nom on avait jamais fais le lien que s'était son frère. Pis il avait somewhat brisé les liens avec. Mais quand Jonathan a apprit que j'étais l'assassin, il avait eu une genre d'illumination comme quoi son frère était une personne bien et j'étais la méchante. Donc finalement si Thomas a des frère et soeur, faudrait regardé aussi leur background

Essayant de pas trop non plus dire a Dei comment faire sa job. Elle savait deja pour le reste, je tenais simplement a lui expliquer comment Jonathan avait viré de même vue que j'étais pas 100% sur que je lui avait dit par le passé. C'était quand même pas une domaine que j'apportais souvent les Exs... Donc il y avait des bonnes chance que sa l'aide. Puis je m'étais endormis pour le voyage.. Assise en arrière dans le Suburban. En tenant fermement la poche de mon manteau ou il y avait le cube de Thomas

-----------------------------------

Eventuellement on arriva a Saint-Jean. Il devait facilement etre autour de 10h le soir. On était pas revenu bien bien tard, et le véhicule serait rapporter a Borden ou gardé par Roy, tout dépendant que ce que Serge voulait en faire. Je me réveilla pour y voir notre maison. Je sortie du véhicule, Naturellement Skype jappais deja a porte au plaisir de nous voir arrivé et ce fut Nath qui ouvrit la porte pour le laisser courrir en notre direction. Me sautant dessus


- C'est dur de quoi que tu es le chien de Amy toi, M'oui! M'toi! Vieu sac a puce!

Je pris une boule de neige a terre pour la lancé plus loin.Il voulait jouer pis moi bah j'étais quand même un peu fatiguer. mais j'avais faim. On avait pas tant fait de stop non plus, une fois rentré dans maison, Skype de retourner dans son bain respectif pour ce laisser secher de toute la neige, je m'étais servie du Salami, Nath en avant de moi assise au comptoire

Nath: Piiissss C'était comment Niagara Falls,! Vous l'avez attraper Intrud3rs?

- Yeahh we did

Nath: Dans ce cas, tes pas supposer être avec pour l'intérroger ou des trucs du genre?

-m'ouiinnn..... euhm comment je peux dire ça


Okay s'était awkward, comment dire que je l'avais laisser aller parce je le trouvais beau pis j'étais amoureuse? C'était quelque peut dérangeant.. J'étais entrain de formulé la bonne manière de le dire a Nath, et espérer non plus que Jess et Amy n'entend pas notre conversation, bien que Skype qui jappe a notre arrivé n'avait certainement pas aidé a ce qu'elles restent endormis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Lun 13 Fév - 17:55

Deirdre avait mentionné que sa famille serait intéressante à regarder aller concernant le nouveau prétendant de Sarah. Ceux qui semblaient l’inquiéter le plus étaient son père et Eira. Stephane, selon la rouquine, c’était parfaitement compréhensible. Elle était sa seule et unique fille, unique descendante de sa première amoureuse qu’il avait perdue tragiquement en même temps que son fils. Dans tous les cas, Dei ne pouvait pas vraiment tout comprendre quant aux émotions, mais elle voyait sans problème la logique derrière. Essentiellement, il serait un tantinet protecteur. Quant à Eira, Sarah expliqua que sa dépendrait d’abord et avant tout de si elle accepte son rôle de « belle-mère ». Retournant dans sa mémoire, elle se rappelait de la femme comme froide, tacticienne, solitaire, directe et téméraire. Elle était « bonne » avec eux, pas méchante, mais son côté maternel ne sortait pas trop.

« Well… Eira est particulière et contradictoire de ce que j’ai vue. Par exemple l’Australie, elle était très protectrice, mais je pense que c’est à cause de ton père. Elle comprend ce que tu es à ses yeux et ne veut pas le laisser tomber de ce côté. D’une autre part, ça semble la déranger quand tu es là. Pas méchamment, du moins je ne crois pas. Elle n’aime pas vraiment la responsabilité qui s’ajoute en ayant toi dans le portrait si je peux dire… » déclarait l’autiste avant de reprendre. « Essentiellement, elle ne veut pas devoir garder un œil sur toi en cas de problème et faillir à la tâche. Elle s’en voudrait plus que personne d’autre et s’éloignerait sans doute de ton père dans le processus parce qu’elle jugerait qu’elle était la responsable. » conclua Deirdre avant de dire que Sarah était effectivement facile à agacer.

En réaction, cette dernière lui lança un oreiller qu’elle n’essaya même pas d’esquiver, elle ne fit que le repousser plus loin. Sa partenaire de travail s’indignait de voir qu’elle prendrait le parti de Nathalie et non le sien. La rousse haussa les épaules l’air désintéressé et l’air de dire : « et alors », surtout quand elle ajouta que Skype allait la comprendre.

« Ce chien ne comprendra qu’une chose : ta nervosité. Il tentera ensuite de la calmer avant de s’énerver et de devenir lui-même insupportable le temps que tu te calmes… » déclara la demoiselle avant que Roy ne rajoute qu’il était possible que Skype face le chien de garde. « M’sieur Roy a raison. C’est aussi un risque qu’il devienne possessif, même si généralement un chien, à la base, c’est particulièrement stupide… » termina la rouquine toujours d’un ton ennuyer alors que Sarah réfléchissait à pleine vitesse.

La blondinette allait vérifier le tout une fois à Saint-Jean, à savoir où il dormirait. Son père n’était pas en ville, alors il pouvait prendre le sien et elle dormirait dans le lit de son père. Un bon plan… Ruiné quand Roy mentionna qu’il le squattait le temps qu’il se déclare à sa détestable femme. Sarah se retourna vers Deirdre alors qu’ils quittaient l’hôtel, comme quoi elle ne lui donnerait pas le temps de le dire à tout le monde. La demoiselle haussa encore les épaules.

« Meh. It depends on how long you take to say it. If it takes forever, then yes, I will speak up about it, because you’re just a mess when it comes to it really. Oh and don’t forget, you’re not a couple yet. Not even dating each other really either. It doesn’t mean it won’t happen. It just means you have to be patient about it and not being so clingy about it. You might scare him off before your family does, which I doubt. If he supports you and your overly attached manners… He might be alright with everyone else…   » dit-elle avant de la laisser parler au sujet de Jonathan, comme quoi il était devenu un mini Gollum quand il avait appris l’assassinat de son frère et que son amoureuse était responsable.

Toujours en haussant les épaules, Deirdre reprit.

« He had predispositions to became psychologically dismantled like he was. I would not be able to became even close to that kind of illness because I have no predisposition for it. Robin has no family record in that manner. I know I checked. I don’t care about being abducted really, it’s just annoying more than anything else. Especially if it is you psycho ex. But anyway… We forgot someone in the mix of people to be “scared of”… » commença la rouquine avant de pointer Roy au volant. « On a oublié Gramma… Elle sera tellement contente de voir que sa petite fille a un « amoureux ». » dit-elle sur un ton presque moqueur.

Puis, bien installé dans la voiture, ils arrivèrent éventuellement à Saint-Jean. Le chien jappait à la porte que Nath ouvrit en allant sauter sur Sarah. Cette dernière leur demandait comment ça s’était passé. Gentille, Dei laissait le temps à Sarah de possiblement faire mention de la situation. « Ils » avaient attrapé intrud3rs, mais ne l’avait pas ramené. Impatiente sur le sujet, mais surtout sur l’exactitude des faits. Sans compter qu’elle tournait autour du pot. Laissant aller un soupir, Deirdre prit la parole.

« Premièrement J’AI attrapé et convaincu Intrud3rs de gentiment se rendre et venir discuter. Ensuite, madame ici présent s’est trouver dans l’incapacité de l’interroger de long en large. D’abord, ce n’était pas nécessaire puisqu’il fallait prendre en considération ses motifs et le non-succès de celles-ci. J’étais là, il n’a pas menti. Il a été franc et coopératif en plus de démontrer un certain intérêt pour ta cousine ici présente. Sauf qu’il se trouve qu’elle aussi a un petit faible pour lui. Petit étant sarcastique.   » dit-elle en soupirant avant de reprendre. « Conclusion, elle n’a pas pesé de charge contre lui, mais toutes ses choses sont à Saint-Jean, incluant son gros chat et il est supposé repasser dans la semaine pour venir les récupérer. » déclara Dei qui mangeait du chocolat en silence adossé contre le cadre de porte l’air complètement désintéressé en attendant la suite des choses et surtout, la réaction de Sarah.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Mar 14 Fév - 1:31

Avant de partir de la chambre de la chambre d'hôtel moi et ma partenaire on jasait de notre rencontre de Thomas. C'était claire qu'il y avait de quoi, et elle n'avait pas attendu une seconde pour commencer a ce moquer de moi. On avait commencé avec le présenté a la famille. Oh god sa commençait bien, mais au final sans doute que les deux seuls qui allait avoir une vrai réaction, s'était Eira et Stephane. Popa lui on savait deja un peu comment sa allait être, et faut dire que contrairement a beaucoup d'enfant avec leur parent. Dans mon cas, j'étais très proche de mon père, spécialement après les événements de Raccoon City. Avant.. c'était quelque chose d'autre. Mais Eira, Eira... Dei me donna son point de vue la dessus qui fessait parfaitement du sens. Faut dire aussi que, quand Eira ce trouvait a aller sur le terrain avec popa, non seulement a y allait avec son amoureux, mais en plus cousin, cousine, Soeur, frère. Donc y rajouté la fille cadette de son amoureux en plus? C'est vrai que pour Eira s'était potentiellement trop. Elle préfèrerait sans doute m'avoir avec elle par radio que physiquement a côté.

Ensuite bah il n'était pas question que Dei prend mon bord, elle allait être du bord a Nath, je voulu mettre skype de mon bord, mais j'étais '' Sa maitresse'' Donc DUH qu'il allait être avec moi, et même être un chien de garde, même s'il n'était aucunement formé pour ça. Donc finalement serait autour le temps que je me calme. Encore, elle voyait juste, je pouvais difficilement la contredire.

En attendant Roy j'avais demander a Dei si elle avait dans les plans de me laisser en parler aux autres en arrivant. Oui.... sauf si j'étais trop lente, donc non, au final... mais fallait quand même que je face attention, présentement j'étais '' Aux anges'' mais je sortais pas avec encore. C'était juste une personne que je trouvais de mon gout, et lui de même. Puis qui me rendais toute maladroite en même temps


- Yeah... i know... i need to calm myself about it

Dis-je avec un certain ton de '' soupir... fuck'' en même temps. Dur a décrire mais bon, j'avais quand même du travail a faire. C'était pas vrai qu'il allait juste m'arrivé tout cru dans ma vie. Surtout dans l'entourage que j'avais.. j'étais quand même stresser a l'idée qu'il vient a Saint-Jean. Je l'avais chercher un peu quand même a être partie avec son stuck incluant son chat. Une chance que mes parents n'étaient pas dans le pays.

Dans la voiture on avait parler beaucoup de Jonathan, on voulait s'assuré que Thomas ne soit pas un potentiel Jonathan cacher.. mais faut dire que s'était une badluck intense cette homme. on parlait parlait, puis le sujet avait dérivé sur la dernière personne qui n'avait pas été mentionner, ma grand mère. Aussitôt mes yeux devint Rond.


- WOW WOW WOW! On mentionnera pas Susanne tout suite dans l'équations! vrai plan pour cas vieille qui prend un bin d'eau benite avant toute chose. Non, concentration sur famille immediate. Sue elle.. bah no offence Roy, But fuck that shit! She doesn't need to know i've got someone of interest in my life. Not yet at least, since we all know she'll find out eventually

Elle avait mentionner Susanne, ce fut ma réaction, Roy me répondit '' None Taken'' quand je lui avait dis le '' No offense'' a propos de sa femme, ou plutôt pour lui Ex femme, vue qu'il ne l'avait pas vue depuis 25 ans.

Après un certain temps on était arrivé. Of course Skype était content de mon retour, je l'envoya dans neige pour ensuite qu'il aille dans baignoire comme d'habitude, pis qu'il s'endorme. Nath voulait des details sur l'aventure, Roy était partie ce coucher donc il n'était plus de la partie. Je voulu dire ce qui s'était passé mais je savais pas comment formulé ça pour, plus moins, ne pas avoir l'air D'une tarte. CEpendant, Dei ne s'était pas gêné pour shooté ce qui s'était passé. Plus elle parlait, plus je voyais la face a ma cousine grossir avec un large sourire. Je reculla pour me coller sur le comptoire un peu plus loin. Nath était captivé par ce que Dei y disait. En gros j'avais pas pris Intrud3rs, Dei l'avait attraper, et j'avais pas mis de charge de rien? Laisser partir avec juste un avertissement?

Nath: Dammmm Sarah...! Je m'attendais pas à ça venant de toi!

Me shoota-elle d'un clin d'oeil amusé. Elle savait que Dei mentissait pas, c'était pas dans ses fonctions, de la manière qu'elle était '' Programmé'' pour mettre sa sur un therme d'informaticiens. continuant a mangé mon salami sans rien dire, Nath reprit a l'intention de Dei

Nath: So..... j'aurais beaucoup de difficulté a croire que tu n'as pas un dessin du future chum a ma cousine

- Shut up Nath

Nath: Rooohhh Toute cute,

Dit-elle en attendant patiament de voir si Dei avait une image de l'homme. On sait tous que pour ce changé les idées Dei a besoin d'écrire, travailler ou dessiner, sinon ça run a 1000 a l'heur dans ça tête. Je repris par la suite en disant

- So yeah. i let him go, with the General approbation, mais son stuck du moment que Dei la convaincu de venir nous parler, a, quand j'ai décidé de dropper les charges étaient deja en route pour Saint-Jean. Incluant le minou

Nath: Pourquoi le chat?

- y'aurais fallu qui ce défende contre beaucoup de charge, le chat aurait jamais survécu s'il perdait pis allait en dans.

Nath: Ah.. fait du sens..

- D'ailleurs ma aller le chercher, devrait être arrivé.

Nath: Pff! Vous deux vous allez vous coucher, long route que vous venez de faire, pis je vais aller chercher le minou

- Wait ta ton permis de conduire?

Nath: Pff, 16 ans et un jours j'étais inscrite a mes cours, 17 ans j'ai mon permis

- Fait enough.

Nath: Hey, De ce que Dei vient de dire il semble t'apprécier. Même si tu viens de le forcé a faire un tour a Saint-Jean. Il semble t'aimé et tu l'aime aussi, manque juste une couple de Dates pis le tour est joué! Mais ta rien a perdre et ta beaucoup a donnée Sarah, ta pas a avoir peur même si tu es maladroite etc. Quand y va venir chercher son stuck. invite le a faire quelque chose. Mais la, faut que j'aille chercher le chat avant qui ferme l'entrepot!

Le tout, elle l'avait dit en prenant mes clés de véhicules, mettant son manteau, Elle était même venu me donner un colleux pour me dire qu'elle était contente,

Nath: Enfin! Tu vas sortir de derrière tes écrans! Je suis contente!

Dis-elle toute souriante, ce retourna vers Dei, s'enligna pour un hug mais arrêta sans s'approcher, toucher? Pas avec madame, elle ce retourna, me regardant deux secondes, avant de chuchotté a Dei

Nath: Continue de la teaser. C'est tellement drôle

Dit-elle en ricannant avant de partir, j'eus juste un visage de '' Wait a second!'' Mais elle ferma la porte sans plus attendre, je l'observai très intérrogateur, avant de regardé Dei par la suite, baillant un coup, commençait a être fatiguer, pour demander a ma meilleure amie/ partenaire de travaille.

- Okay, What did she told you before leaving? Je doute que s'était a mon avantage


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 1:11

Arrivé à Saint-Jean et accueilli par Skype et Nathalie. Comme Sarah prenait trop de temps à répondre, Deirdre répondit à sa place quant à Intrud3rs. Ce dernier n’était pas là parce qu’il devait venir récupérer ses choses, ayant été acquitté de toutes charges contre lui à condition qu’il cesse de pirater ou tenter de pirater la base de donner de l’OTAN. Essentiellement la rouquine l’avait assez clairement menacé que s’il tentait quoi que ce soit, elle ferait faire de la combustion spontané à ses ordinateurs. Bref, Thomas allait revenir dans les parages. La cousine de sa partenaire était surprise de la situation, ne croyant pas que sa cousine était du genre à tomber si facilement sous le charme de quelqu’un. Elle était quand même toute un bourreau de travail.

Nathalie s’était retournée vers Dei lui demandant si elle avait fait un dessin, bien que comme elle l’avait mentionné, elle se doutait fort bien que c’était fait. Sans dire un mot, l’autiste ne fit qu’acquiescer avant de prendre son cahier et l’ouvrir à la bonne page. Le jeune homme y était bien représenter, comme d’habitude. Détaillé, il avait ce petit sourire en coin presque énigmatique, un peu malicieux, mais sans méchanceté. Des yeux sombres, cheveux courts, mais avec une bonne longueur, assez pour y glisser ses doigts. Sur un autre dessin, on le voyait assis nonchalamment sur le lit d’hôtel, cube rubik en main. Il était relativement bien bâti, solide et en forme. Pas le choix, il était sensei d’arts martiaux. Au final, un beau spécimen. Il y avait même un portrait uniquement du visage avec des lignes directrices qui prouvait la théorie des proportions de Léonard de Vinci. Son visage était presque parfait selon les règles mathématiques de ce génie de la renaissance. Partout sur la page il y avait des annotations et des formules mathématiques qui s’étalaient le long des pages et autour des dessins. Ses formules tentaient de calculer la probabilité que les deux parties aient des atomes crochus. Déjà, les deux s’étaient souris, Sarah avait perdu ses moyens et lui avait joué de ses charmes.

« C’est lui. 6 pieds. Juste assez large pour demeurer proportionnel. Cheveux brun foncés, yeux bleus creusés, avec une arcade sourcilières assez prononcé et toujours un petit sourire en coin. Surtout en regardant Sarah. Il l’aime bien et ne s’en cachait pas vraiment. » dit-elle en toute honnêteté.

La blondinette reprit la parole concernant le fait qu’elle l’avait laissé partir. Expliquant qu’une fois qu’au moment où il avait accepté de venir discuter, son appartement avait été vidé et son contenu transporter vers Saint-Jean, incluant son gros chat. Essentiellement la conversation allait bon train. Dei écoutait pas mal à moitié. Suite de quoi Nath déclara qu’elle allait chercher la boule de poils. En passant près de la rousse, elle lui dit de continuer de la teaser, que c’était drôle. En guise de réponse, la demoiselle haussa les épaules avec un petit sourire en coin. Évidemment qu’elle allait continuer, c’était purement logique. Et puis, ça permettait de remettre les idées à Sarah en place d’une certaine façon et de la sortir de ses rêveries. Sarah, méfiante, lui demanda ce que sa cousine avait dit avant de partir.

« Rien qui ne soit à ton avantage en effet. Bonne nuit. » dit-elle sans plus de cérémonie en se dirigeant vers sa chambre pour se changer et se laisser tomber dans son lit sans prendre le temps de se changer. Mine de rien, elle était fatiguée d’avoir été dans un espace si restreint et si près de d’autre personne pendant tout ce temps en voiture.

___________________________________

Deux jours plus tard, on sonna à la porte vers 8h30 du matin. C’était Thomas. Sarah lui avait donné l’adresse de la maison, pas de l’entrepôt. Rien qui pouvait étonner la rouquine désabusé par la maladresse flagrante de sa partenaire de travail. Installé dans la cuisine à manger un bol de céréale de type corn flakes avec plein de cassonade. En pyjama trop grand, comme si elle avait volé les vêtements d’un garçon, ce qui n’était pas si loin de la vérité en fait. Le chandail de laine – trop grand et troué par endroit, surtout au niveau des rebords, du bas et des manches – était celui de Robin. Il en allait de même pour les joggers gris. Dans cet accoutrement, elle paressait encore plus petite et chétive qu’elle ne l’était vraiment.

Les cheveux en chaos total, cahier à dessin à côté d’elle, ouvert, à écrire différentes choses et mangeant ses céréales, elle ne daignait pas vraiment aller ouvrir la porte. Elle n’en avait simplement pas envie. Bien qu’elle se doutait déjà de qui il s’agissait. Surtout à cette heure de la journée, 8:30am, c’était assez tôt. Sarah dormait encore. Grosse marmotte qu’elle était. Le gros chat prenait plus ou moins ses aises, à se faire griller dans un petit rayon de soleil au sol. Quand elle eut fini son bol de céréales, elle le mit dans le lavabo et repris son cahier en main.

Thomas, quant à lui, demeurait patient sur le pas de la porte. Vêtu d’une paire de jeans bleu marine, des bottes d’hiver simples, un chandail de type hoodie et une la même veste/manteau gris sombre que lorsqu’il s’était fait appréhendé. Il attendait patiemment, main dans les poches. Son vieux camion était stationné devant la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 2:00

La semaine commençait a être longue. Faut dire que quand on passe tout notre temps a essayer de faire parler un infecté qui veut rien savoir de coopérer mais qu'on peu pas s'en débarasser tout de suite. c'était quelque peu dérangeant comme situation. Encore un matin, je m'étais lever de bonheur pour jogg matinal au travers de la ville. Avant de retenir, et prendre ma douche, avant de m'habiller avec mes pantalons cargos, bottes militaire et chandail NATO. C'était un peu prévisible ou j'allais passé ma journée encore. C'était avec Frog encore qui était demeuré dans sa prison, dans la base de Saint-Jean.

Je descendis au premier niveau, accrochant les deux chiens, puis mon chat qui lui fessait la dicipline avec les deux monstres. Je laissa Skype sortir dans la cours arrière. Spike, étant donnée son training de chien de combat ne semblait pas être intéresser plus qui faut d'aller jouer avec la boule d'energie sur 4 pattes dans la cours.

Je me fis un smoothie a mangue vite fait pendant que la partenaire de ma fieule mangeais ses cérérals. On échangeais pas tant de paroles, la laissant s'occuper de ses affaires, pendant que je m'occupais des miennes, Amy arriva pas très longtemps après dans cuisine, encore un peu endormis mais ses cheveux non en battailles. C'était claire qu'elle avait prit sa douche, puis Nath monta du sous sol pour aller rejoindre Dei. Je m'adressa a ma cousine


- Sleepy head, tes même pas venu courir a matin

Amy me lâcha un soupir décourager pendant que Nath elle etait aller rejoindre Dei un peu plus loin. Amy de me demander

- Il n'a toujours pas parler Frog?

- Nah monsieur prétend rien savoir sur la localisation des deux autres frères a Tracy. En plus de savoir ou ce trouve le trafficant humain qu'elle a comme frère. Comme really?

- Well peut-être qu'il sait vraiment pas ou il ce trouve

- Softy little cousin. Il fait just staller pour pas aller a Alkatraz. Il sait qu'on a besoin de lui vivant avant de l'Envoyer glé sa vie dans une prison glacial.

Je me dirigea par la suite pour prendre mon manteau. J'allais prendre de lavance sur ma cousine pour me rendre au travail. Je me retourna cependant vers la partenaire de Sarah pour lui demander. A titre de renseignement sur justement l'affaire

- J'ai pas eu la chance de vous accrochez toi pis sarah hier. Aviez vous été en mesure de vérifier ce que Frog avait mentionner concernant Kevin? pis son traffic humain au Quebec?

Ce fut a ce moment précis que Spike ce mis a japper, mais pas n'importe quel jappement. C'était un jappemant d'attaque. Comme si on avait un dangé imminant a côté de la maison. Amy donna une directive a son chien pour qu'il arrête, et une seconde pour qu'il ce couche au sol. Quelque chose n'allait pas pour le berger allemand? Chose certaine, on est en plein coeur de Saint-Jean, There was no fucking way qu'il avait un danger a porte. D'ailleurs C'était ce que Amy me dit, quelqu'un a porte. Le temps qu'elle calme son chien, en fait elle l'avait apporter avec elle dans sa chambre au deuxieme

- 8h30 AM pis on a de la visite?

Je soupira un coup rapide avant de me diriger vers la porte. Décidément on avait pas besoin d'un système d'alarme si on avait Spike qui nous servait de chien de garde. Skype lui continuai de jouer dans neige en arrière, ne ce souciant guère de son '' Frère'' canin. J'ouvris la porte pour arrivé face a face avec le jeune homme bien habiller, bien présentable. Que le gros chat alla voir automatiquement une fois que j'avais ouvert la porte asser grande pour qu'il voit son maitre. Curieuse, je demanda de manière non aggressive et plutôt très pacifique. A Noté que moi, je n'avais pas vue les dessins de Dei concernant l'homme. Trop focusé en fait a faire parler Frog que j'avais pas non plus compris pourquoi on avait un gros chat en plus dans maison.

- Euhm Salut. Que puis-je?...

Amy redescendit après avoir laisser son chien dans sa chambre. Elle reconnu tout suite qui ce trouvait devant moi. Ayant moins de responsabilité que moi au TaskForce pis intérroger de manière très peu.. humain... notre sujet. Elle en connaissait plus sur l'histoire

- Hey Salut! Rentre rentre!

Euhm pardon? c'était quand même moi a porte mais d'accord, i guess que s'était un ami a Amy?... pas trop certaine de ce qui ce passait j'ouvris la porte sans rien dire, laissant ma cousine faire le bla bla, mais comme elle voyait parfaitement que je suivait pas temps elle m'explica rapidement

- C'est Thomas. Le dessin que Dei a fait de lui quand elle pis Sarah sont aller a Niagara Falls. Tu l'as pas vue?

- Busy with works... mais oh... OH!...

Okay la je compris parfaitement ce qui ce passait et qui s'était. Sa m'avait pas prit de temps, fallait juste que je me face mettre en contexte pour comprendre que j'avais l'homme dont Sarah avait un faible pour, qui ce trouvait droit devant moi.. Mahahaha mine!

- Oui oui rentre, vient t'assoir dans le salon... Sarah dors encore.. mais rentre! Pas peur des gros chiens?

Je lui designa le salon de ma main droite pour qu'il vient s'assoir. Je vis Nath qui était plutôt '' Exité'' de voir l'homme que sa cousine avait un faible dessus. La pauvre, a dormait.. pouvait même pas ce défendre ou le défendre. Pour le moment il était notre. Je pris place sur un futon pas très loin du divant ou je lui avais fais signe de s'assoir. Nath était aller s'assoir a côté de lui et sans gêne

Nath: So! Comment ce que tu l'aime ma cousine!

Encore jeune et sa paressait. Surtout dans le ton de voie qu'elle prenait. C'était facile deviner qu'elle n'avait que 15 ans et qu'elle était très exité a l'idée que sa cousine avait un oeil dessus. Je ne dis pas un mot en prenant place sur mon futon. Il eu juste Amy qui ''pris la défense '' de Sarah en répliquant a sa fille

- Bon bon, laisse le respiré Nath, on est pas barbare... okay appart Jess, mais Thomas c'est bien ça? Je peux tu te servire quelque chose a boire?

- Je suis plus curieuse de savoir comment ce qu'il s'est rendu jusqu'ici au travers de Saint-Jean. Sarah avait pas dit qu'il devait aller sur la base ramasser son matériel?

C'était en fait MA première question, vue que Nath elle avait déja sauté dans les questions discrète qui pouvait en un certain sens, le rendre plutôt mal alaise. Je gardais mon air plutôt décontracté pendant que ma cousine attendit la réponse pour le brevage. Steph et Eira se sera plus '' Rock N Roll'' que nous présentement, mais la first things first, comment s'était-il rendu jusqu'ici?
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 15:03

Deirdre était dans la cuisine accompagné de toutes les femmes de la maison sauf Sarah qui dormait encore. Sans vraiment faire de cas pour la porte, elle laissa aller Jessica ouvrir la porte. Amy alla la rejoindre alors qu’il s’agissait de Thomas. Il n’eut pas le temps de parler que maman Gas s’occupait de l’introduire à sa cousine. Elle avait vu le portrait du jeune homme en question qu’elle avait fait pendant leur première rencontre. Au bout du compte, Thomas n’eut qu’un sourire avant de dire.

« Bonjour… Pardon je » dit-il sans avoir le temps de dire quoi que ce soit de plus, en acceptant d’entrer dans la maison après l’invitation que lui avait donné Amy.

Willow avait poursuivi l’invitation jusqu’au salon où il y prit place sans dire un mot de plus. Deirdre alla rejoindre tout le monde dans le salon. Nathalie l’avait devancé en posant des questions un peu trop avancé pour ce qu’était la situation. La rouquine roula des yeux avant d’aller saluer Thomas en allant s’asseoir sur un fauteuil en petit bonhomme, cahier entre ses cuisses et son ventre, alors qu’elle avait les genoux sous le menton.

« Hey Ginger.   » dit-il gentimment en voyant la rouquine s’installé dans le fauteuil.

Elle ne fit qu’un simple signe de tête pour le saluer en entendant Amy poursuivre en lui demandant s’il souhaitait avoir quelque à boire. Pendant que Jess reprenait sans lui laisser le temps de répondre à la question. Celle-ci lui demandait pourquoi Thomas était ici et non à la base de Saint-Jean pour récupérer ses affaires.

« D’abord… pour répondre à votre question Ma’am… Un verre d’eau serait apprécié, merci. » dit-il très poliment accompagné d’un sourire avant de reprendre concernant l’adresse. « Sinon, c’est l’adresse qu’on m’a donné. Que Sarah m’a donné pour être précis.   » dit-il en sortant son téléphone pour montrer l’adresse indiqué.

Deirdre riait assise sur le fauteuil en reprenant ses dessins et formules mathématiques. Elle savait très bien ce qui s’était passé. C’était écrit dans le ciel et un peu partout pour être bien honnête. Thomas fixait la demoiselle perdu dans ses vêtements.

« J’imagine que tu connais la réponse Ginger, » dit-il curieux toujours un sourire aux lèvres.

Relevant ses yeux glacier de son cahier, à travers les mèches de ses cheveux roux, elle haussa un sourcil. Fixant l’homme pendant un instant avant de dégager son visage en secouant un peu sa tête et de prendre la parole.

« Tu as gradué du MIT et tu n’as pas déjà trouver la réponse? Tu deviens aussi inutile qu’elle, vraiment…   » dit-elle sur un ton neutre à la limite du sarcasme avant de reprendre. « C’est clair non. Elle s’est trompée parce qu’elle était trop « oblivious » à te parler… Elle pensait à rentrer à la maison, et c’est probablement imaginé toi venir avec elle. Conclusion, elle a donné la mauvaise adresse comme une débutante. And she is the NATO member… Limite pathétique, vraiment… » conclua la demoiselle en reprenant ses dessins.

« So elle m’aime bien alors ? » demanda le jeune homme pas peu fière, avec un grand sourire.

« Comme 1 + 1 fait 2 oui. Je ne crois pas qu’elle ait quitté ton cube Rubik une seule journée depuis qu'on est revenu. » déclara Deirdre en relâchant un soupir décourager de la situation. C’était si évident, même pour elle qui ne comprenait pas parfaitement les émotions.

« Merci de confirmé Ginger… Sinon oui je devais venir récupérer les effets de mon appartement à Saint-Jean, littéralement. Et mon gros chat, Fluff.   » dit-il en haussant les épaules avant de reprendre une dernière fois. « Elle m’avait dit qu’elle signerait les papiers pour me permettre de tout récupérer. » concluait le jeune homme en attendant une réponse. Sarah dormait encore, ça l’amusait quelque peu qu’elle soit toujours endormi à 8h45-8h50 le matin, alors que tous les autres étaient réveillés.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 15:43

On avait un ''intru'' dans la maison, Thomas était arrivé chez nous, j'avoue trouvé la chose plutôt étrange mais bon, faut dire que j'étais la dernière a avoir été informé de ce qui s'était passé avec cet homme.Bah la dernière au Canada étant donnée que Stephane et Eira étaient encore en Europe présentement. Quand j'ouvris la porte celui-ci semblait autant perdu que moi, ce fut Amy qui l'invita et je lui désigna le salon. Il était arrivé ici, ma cousine lui offris a boire pendant que moi je me demandais comment s'était-il rendu jusqu'a chez nous. Je savais qu'ils avaient pas poser de charge et devait venir récupérer ses effets mais la?... Chez nous? Vraiment ? Bah appart le chat mais je me serais attendu a ce que sa ce passe dans base et non dans ville.

Bref Amy revint avec le verre d'eau qu'elle donna au jeune homme. Elle s'installa dans le cadre de porte, la fille de celle-ci s'était montré envahissante en demandant des questions sur sarah a Thomas tout suite. Il me montra le texto qu'il avait reçu de Sarah pour l'adresse. Effectivement s'était d'ici. Dei s'était mise a rire et moi de même. Oh boy... petite Sarah innocente..

- Ah bah sa explique ta présence ici en tout cas

Je trouvais la situation très cocasse. Sarah aussi '' Clumsy?'' C'était pas toujours que je pouvais voir ça. Elle patinait et décidément en arrachait. Dei explica a l'homme qu'elle avait fait une erreur de débutante concernant l'adresse vue qu'elle, indirectement, aurait voulu qu'il passe a maison. Et devait pensé a ça quand elle lui avait remis l'adresse. Nato officer... Nath repris pour avoir des réponse mais aussi enrichire sur le fait qu'elle l'aimait bien

Nath: Mais biensur qu'elle t'aime bien! mais la je dois savoir. C'est quoi que tu penses de

- Nath come on., laisse le respiré

- Nah retourne t'occuper sur ton PS4. Ta un boss a Final Fantasy a passé la

Nath: Mais Mom!

- A va t'aidé a le battre le boss si tu Dé***

La seule chose que la fille de ma cousine me répondit fut une grimace avant de s'éclipser avec Amy dans sa chambre en bas. Laissant que moi et Dei dans le salon. Je demeura les bras croisé. Analyse de l'homme en question venait d'être effectuer. Sarah avait du gout. Je me redressa pendant que celui-ci expliquait qu'elle signerait les papiers pour faire sortir son matériel. Pour attraper l'énorme chat et le rapporter dans le salon

- Ouais ça elle en avait fait mention. Je trouve le tout plutôt comique qu'elle perde ses moyens aussi intense. Elle a fait sortir ton chat le jours qu'elles sont revenu. En fait, c'est Nathalie, la fille qui te bombardait de questions, qui est aller le chercher. c'est ça petite cousine de 15 ans.

Je lui remis son chat pat la suite en me retournant vers Dei quelque instant, air intérrogateur,

- J'imagine que, sa t'ennuira pas de pouvoir nargé Sarah pour la réveiller?

En d'autre therme je voulais qu'elle aille lever la fille de Stephane. Après tout il n'y avait rien de plus a dire pendant que la demoiselle dormait encore. Grosse marmotte qu'elle était. Cependant je me rappela que nous on savait s'était qui. Mais lui appart Dei, il devait pas tant savoir qui nous étions, Dei et maintenant Nath. Je repris par la suite d'un ton plutôt amical pour lui faire les présentations, même si Nath et sa mère étaient partie jouer sur le playstation dans la chambre a Nathalie

- J'ai presque oublié les présentations. Dei vous vous connaissez Deja, L'autre adulte qui était ici s'est ma cousine, et la tante a Sarah. Amy, dans mon cas je m'appel Jessica, mais tu peux m'appeler Jess, sa passe aussi. Les chiens j'espère que ça ne fait pas peur? Surtout Spike s'est un chien de garde. Il est enfermer dans chambre en haut vue qu'il n'est jamais fort sur les visiteurs la première fois. Mais étant donnée que tu es rentré. Laisser ton ''odeur'' sur le divant etc, il devrait pas vouloir ta mort la prochaine fois que tu viens

Je pris une légère pause avant de reprendre, pour emplifier les dires du cube Rubik

- Et comme Dei le disait, Effectivement, sa été plutôt complexe essayer de faire en sorte que Sarah lâche le Dé. Bon.. elle a essayer de nous faire a croire que s'était un cube Rubik, mais a grosseur que ça la.... tu lui a fais un tour de magie?

J'étais curieuse mais bon, appart savoir qu'il avait un MIT, puisque Dei venait de le dire, j'avais été un peu trop focusé sur le travail pour vraiment me rendre compte de ce qui s'était passé avec lui. Pouvions vraiment me blâmé? J'avais Frog en captivité présentement... mais bon, tant cas l'avoir devant moi l'homme que Sarah avait un faible et qui puis être. C'était réciproque quand même a première vue, j'aurais la confirmation quand elle serait debout. Pourquoi ne pas essayer d'en connaitre un peu plus?...

-Sinon Diplôme MIT, informatique... s'est quoi sinon tes hobbies en général? Simple curiosité, tu peux aussi ne pas me répondre dépendant a quel point tu es Alaise présentement, Surtout sachant que tu viens probablement de rentré dans un '' Piège'' Familial, vue que tu viens en moins de 10 minutes de rencontré sa cousine, tante et sa marraine d'un coup

Je lâcha un petit soupir amusé de la situation, en attendant de voir ce que le jeune homme aurait a me répondre face a mes questions. C'était moins, pointilleux que ce que Nath avait shooté en arrivant. Mais quand même, je voulais le connaitre un peu plus quand même. Sinon j'en avais une autre question a l'intention de Dei et Thomas en même temps

- Sinon ça s'Est pour les deux. J'étais plutôt occuper s'est dernier temps, depuis l'Europe, Comment ça s'est passé a Niagara Falls? parce la s'est vrai que ma fieulle a d'l'air vraiment a slidé de gauche a droite. Pas une mauvaise affaire, mais plutôt... pas a son habitude. Aussi assidue que son père en général.... donc bah par pure curiosité la que je demande, jusqu'a temps cas vient nous rejoindre.

LA je demeura silencieuse, j'avais poser mes questions. c'est vrai que de manière général j'étais très occuper, spécialement quand Stephane avait un temps off s'est moi qui couvrait pour lui, donc j'étais encore plus occuper de cette manière. J'attendis en observant Dei, et Thomas a tour de rôle, probablement en ayant une réponse honnête et directe de Dei, mais j'étais aussi curieuse de voir comment le jeune homme allait répondre a cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 17:58

Deirdre était assise tranquille. Elle ne disait plus rien et laissait la parole aux deux membres du Taskforce sans rien dire. Jessica riait de Sarah qui avait littéralement fait une erreur de débutante. Nath posait les mauvaises questions, se faisant un peu trop envahissante pour l’occasion. Amy l’avait envoyé dans sa chambre jouée à Final Fantasy sur sa PS4. Elle serait rejointe par sa mère qui lui donnerait un coup de main après. L’adolescente était partie dans sa chambre après avoir fait une grimace à Jess. Cette dernière reprit concernant le chat et ses choses. Présentant aussi Nath comme étant la cousine de la demoiselle qu’il trouvait de son goût. Après quoi, elle reprit en s’adressant à la rouquine. Elle pouvait aller réveiller Sarah. Perdu dans ses vêtements, les manches beaucoup trop longues, elle se releva en se dirigeant vers le sous-sol.

« C’est trop facile la narguer. Ça devrait pas être bien long vue l’argument qu’il y a sur le sofa… » dit-elle en faisant référence à Thomas qui gardait un petit sourire au visage.

L’attention du jeune homme se redirigea vers les deux femmes, spécialement Willow qui posait plus de question qu’Amy. Elle se présenta, elle et Amy. Puis, elle expliqua les règles vraiment sommaires quant aux chiens, surtout le berger allemand. Ce dernier n’aimait pas spécialement les étrangers et nouveau venu dans la maison.

« Non, je n’ai pas peur des chiens.   » dit-il avant que Jess ne reprenne concernant le dé qu’il avait rendu tout petit et mini. La femme était visiblement sceptique, il pouvait le savoir uniquement par l’utilisation du mot « tour de magie ». Thomas sourit, pas du tout offenser par l’appellation. Si Deirdre avait été présente, elle aurait repris la femme sur le champ. Mais non, elle était en bas. Devant la porte à Sarah, elle frappa à celle-ci presque violemment avant de l’ouvrir sans avoir été invité.

« WAKE UP SNORLAX! » dit-elle en criant clairement pour la forcer à se réveiller en plus d’ouvrir la lumière. « Thomas est venu récupérer ses choses et Jess n’y va pas de main morte avec les questions. » dit-elle avant de tirer les couvertes pour les sortir de sa chambre et la forcé à se lever. Suite de quoi, Dei était remontée au rez-de-chaussée.

Thomas reprit Jess concernant le « tour de magie » qui était en fait une illusion.

« Moui, un « tour de magie » comme vous dites. Plutôt une illusion. Je ferais l’inverse quand elle me le rendra pour prouver que c’est bel et bien un cube Rubik. » dit-il un petit sourire en coin.

Dei qui était revenue se réinstalla sur le fauteuil, cette fois de travers, comme s’il s’agissait d’un lit. Jambe sur le bras du fauteuil, tête sur l’autre appui-bras, cahier toujours en main en l’ouvrant et continuant d’écrire ses formules avant de parler.

« Snorlax Sarah ne devrait pas prendre trop de temps. Le réveil ne fut pas des plus doux… » déclara l’autiste sans aucune expression dans le visage, continuant de griffonner attentivement et méthodiquement dans son cahier.

Jessica poursuivait toujours avec l’interrogatoire. Elle lui demandait ce qu’était ses hobbies en général, par simple curiosité. Il avait le choix de ne rien répondre s’il n’était pas confortable ou à l’aise. Surtout en considérant qu’il venait de rencontrer la marraine et la tante de la demoiselle qui lui faisait de l’œil. Il était charmant quand même, mais toujours poli.

« EUhm, non ça va. C’est généralement ma « chance » si on veut que je tombe sur tout le monde ou presque en même temps. J’ai souvent ce type de probabilité de mon côté. » dit-il en se retournant un peu vers Dei qui semblait ne pas s’occuper de lui du tout, mais qui demeurait absolument attentive. « Pour autre hobbies en fait, c’est normalement mon travail de jour et de soir selon les périodes de l’année. Je suis Sensei d’arts martiaux,  Karate, Jiu-jitsu et Kick-boxing principalement. Sinon, je fais de la programmation sur demande avec des contrats pour des étudiants et firmes professionnels. Je fais aussi du parcours pour garder la forme. » dit-il avec confiance.

« Tu as oublié le piratage informatique pour Anonymous. » ajouta Deirdre.

« Oui, mais tu as menacé de faire exploser mon ordinateur si je recommençais. Je t’ai pris au sérieux alors je ne recommencerai pas de sitôt. » déclara-t-il toujours un petit sourire en coin.

« Pas de ma faute. Un accident est si vite arrivé… » dit-elle tout à fait sérieusement en continuant sa ligne de formules de physique quantique.

Suite de quoi c’est Jessica qui avait repris la parole concernant comment c’était passer Niagara Falls. Avant la réaction de Dei, elle avait déjà sa petite idée. Ça ne s’était pas mal passé, c’était simplement différent des habitudes de Sarah.

« La rencontre ne s’est pas mal passé je pense. J’ai été honnête, j’ai dit mes intentions clairement et Sarah a choisi de laisser tomber les charges tout simplement. Mes intentions n’étaient pas mauvaises, c’était juste ambitieux de ma part. Et puis, Ginger peut vous le confirmer. C’est un détecteur de mensonge selon Sarah. »

Dei ne dit rien si ce ne fut qu’un sourire pour acquiescer à ses mots. Elle ne fit que regarder Jess en acquiesçant toujours d’un signe de tête pour confirmer qu’il disait la vérité. De toute façon, si ça n’avait pas été le cas, elle aurait repris Thomas sans perdre de temps. Dei finit par reprendre.

« He’s lucky… Ghost and Chaos aren’t there yet… Nor the Gramma… But that one can wait… She is despicable anyway… » dit-elle malicieusement en continuant de gribouiller dans son cahier, laissant la conversation reprendre entre Thomas, Jessica et Amy qui au final ne demeurait qu’observatrice jusque-là.

« Ghost and Chaos? » demanda le jeune homme curieux, en regardant Willow et Gas à tour de rôle, cherchant une explication.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Niagara Falls   Sam 18 Fév - 18:28

J'ecoutais avec attention ce qui ce disait entre les deux, Dei était revenu d'aller réveiller Sarah en bas. J'avais gardé Thomas avec moi, je tenais a en connaitre un peu plus sur l'homme en question. Lui demandant des affaires sur son cube Rubik que Sarah avait qui me paressait plus comme un Dé de jeux de table que d'autre chose. Donc obviously, n'étant pas familier avec le domaine des illusions ce n'était pas ce dont je pensa en premier. Et je ne le garda pas très longtemps pour moi d'ailleurs. Quand il me répondit qu'il me montrerait que s'était une illusion une fois qu'il aurait son cube a nouveau

- Donc un illusionnist?.. hmm.. je dois avoué que je trouve ça hors de ce que j'ai l'habitude de voir. Pas d'offense, mais habituellement ce que j'ai tendance a voir dans des moments calme s'est la magie, donc s'est pourquoi j'ai pensé a ça toute suite et non une illusion, mais ouais, je serai curieuse de voir ça, si elle te le rend tantot avant que j'aille travaillé that is

Répondis-je calmement, c'est vrai que sa pouvais être somewhat dérangeant le fait que j'avais appeler sa magie en premier mais bon. J'allais voir le tour un peu plutard. Et surtout que dans ma carrière j'avais vue un paquet d'affaire, mais des illusion, si fallait que je croise un adversaire illusionniste sa serait somewhat problèmatique. Du moins, jusqu'a temps que les filles nous tourne la base contre notre adversaire en question mais bon.

Il reprit en disant qu'il fessait beaucoup de programmation pour des firmes professionnel, et beaucoup de combat corps a corps. Dei le corrigea en lui rappelant qu'il avait aussi été membre Anonymous mais après tout, S'était avant qu'elle ne le menace de tout faire sauté chez lui. Je souris discrètement

- Et je suis même pas surpris qu'elle ta fais cette menace la. Bonne idée de ne plus continuer après

Non mais s'est vrai, Dei était quelque peut..... dangereuse.. plus que Sarah vue que Sarah aurait certain '' Regres'' Hesitation etc avant de passé a l'action, ou attenderait un ordre quelconque. Dei... a tire, et poserait des questions par après. Ensuite pour terminer la discutions j'avais demander comment s'était passé leur rencontre a Niagara Falls. Ce fut Thomas qui me répondit. connaissant Dei si elle avait quelque chose contre, elle le corrigerait. Mais s'était bien passé, il avait été honnête et avait donner sa parole comme quoi il essayerait pas a nouveau - Anyway connaissant Sarah allait sans doute y donner des accès plutard - Chose qui avait plus a tout le monde, et me dit aussi que je pouvais confirmer avec Dei puisque selon ma fieulle s'était un polygraphe marchant.

- Oh s'est pas juste selon Sarah qu'elle est un detecteur de mensonge. Plusieurs inspecteurs vont utiliser des polygraphes pour faire parler du monde. D'autre technique d'intimidations, pis nous bah... quand est disponible on peut assoir Dei devant un suspect qui va réussir peut importe la methode d ele faire parler vue qu'elle va lui dire en pleine face qui ment

Ensuite vint la partie ou elle mentionna Ghost et Chaos. Et ma tante a moi... joie.. pourquoi mentionner elle. Thomas s'intéressa surtout a Chaos et Ghost plus que la grand mère. Chose parfaitement compréhensif, je repris cependant pour la grand mère

- Ouais mais Susanne elle a pas le droit anyway de venir ici. Je doute fortement qu'il va la croisé eventuellement. Sarah n'est pas plus proche de sa grand mère que ce que son père l'est... donc ouin...

Je demeura assise sur mon fauteille en attendant patiament que ma fieulle sorte de son ''antre'' dans le sous sol. Attendant par la même occasion de voir si Thomas avait quelque chose a répliquer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niagara Falls   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niagara Falls
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» MYSTIC FALLS [Inactif]
» Mystic Falls, forest of souls ~Pv Sarah.
» Quel personnage de Gravity Falls es-tu ?
» Résultat wwe Raw du 23/01/12

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: LE CANADA :: Toronto-
Sauter vers: