AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite Mission a L.A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Petite Mission a L.A   Ven 28 Oct - 0:36

Alors voila deja un moment que les evenements de Montréal avait terminé. J'étais maintenant rendu en charge de Deirdre qui était ma nouvelle partenaire au travail. Ou plutot mon '' Trainy'' qui ce résumait pas mal a être une bonne amie au final, et avant qu'on ne laisse Amy être avec sa fille. On m'avait demandé de m,occuper de la santé mental de Nathalie avant tout chose. Moi et Deirdre en fait. En même temps que je m'occupais de trainer Deirdre. en d'autre mot... j'ai du pain sur la planche. Pratiquement pas de temps pour aller voir mon père ou Jess, Ni ma tante mais elle avait commencé son training avec le TaskForce Donc elle n'était pas vraiment plus disponible que moi. Et Stephane et Jess eux étaient partie en europe pour retrouvé Eira et Lincoln. Popa avant de partir m'avait demander de lui envoyer une certaine piste en Suede. Pas de problème, mais j'avais trouvé les Londoriens a place.. Eira pas encore.. mais il semblait presser de revoir l'assassin donc ouin... Il aurait pu attendre quand même!

Quand a moi mon grand oncle? Bref le Général Leroux m'avait demander de partir avec Deirdre a Los Angeles, récupérer Suzanne... la mère a Stephane. C'était une mission personnel et je comprenais, mais la les virus étaient trop actifs, on pouvait pu contrôler comme on le souhaitait.. MIA TaskForce dehors.. ils savaient que j'existais, mais ils avaient l'honneur de pas s'en prendre a moi. du moins les seuls qui auraient pu présenté un danger, soit Gollem ou Tracy. Les deux étaients morts. Donc finalement fallait que j'y aille avec Dei, et Mark qui nous apportait encore a bord de son avion super sonic. Depuis qu'il s'était fait donner ce joujou.. il était plus arrêtable...

En cours de vole j'avais mal au coeurs. N'importe quel appareil s'était correcte, mais le super sonic.. lui c'était différent. Notre objectif s'était d'aller a la base de L.A pour ensuite aller en véhicule chercher Suzanne........ oh gawd....Arrivé sur les lieux je pris les clés d'un Suburban dans les environs, pour ensuite observé Deirdre quelque instant avant de lui dire


- C'est maintenant que l'enfer commence

C'était pas méchant.. mais ma grand mère était peut-être super riche et tout le reste... mais j'avais un peu de difficulté a la gardé avec moi plus que genre.. 3h max? Elle était très croyante et surtout, pas super d'accord avec le choix de papa que je le join dans l'armé. C'était plus mon choix que le sien, mais a ses yeux ce n'était comme pas le cas. Bref une fois dans le véhicule on quitta la base en direction de Beverly Hill. Fallait que je met Deirdre en contexte.

- Alright, en premier lieu Suzanne.. Soit pas surprise, elle est un peu étrange. Charmante en son genre... mais depuis la disparition de son mon grand père, celle-ci est pas capable de pensé a autre chose que le travail et Jesus. Elle est très croyante.

Je pris une petite pause, croyante? Yup... Et c'était loin d'être tout.

- elle ma déja dit qu'elle priait a chaque soir quand elle savait que Stephane partait en mission. s'assuré qu'il revient en un morceau. Elle est cependant pas d'accord entièrement avec le choix que j'ai fais d'allé travailler dans l'OTAN. Elle le dira pas ouvertement mais va laisser beaucoup de sous entendu la dessus.. Ça va être limite déplaisant a entendre.. mais s'est normal si elle parle d'actrice... Professeur... Cheerleader... etc... a pas décrocher encore..

On traversa ensuite les barrières de beverly hills. Montrant ma passea l'agent de sécurité avant de poursuivre dans les rues. C'était paisible et tranquille... jeunes qui jouais dehors... quand même surpris de voir un gros Suburban noir avec vitres teinté noir foncé traversé les rues. ah et rails devant le véhicule pour pouvoir Rammer au besoin. On traversa ensuite une deuxieme cloture pour arrivé devant un gros manoir. Je poursuivis en disant

- Oh et dernière chose.. comme mon père a parle pas Français... elle a deux chiens.. don un shih tzu et un chihuahua... des calamités mais bon elle les aime.. et aussi.... Elle aime sa maison pis a croit uniquement ce qu'elle va voir.. s'pour ça qu'on a notre laptop

Clin d'oeil amusé avant de soupiré un bon coup en ouvrant la porte du suburban. J'étais en habit militaire mais pas armé. Retirant mes lunettes soleil j'observa la porte principale ou un homme d'entretient arriva

- Sarah!... Its been a while!

- Yess it has!... Is Suzanne here?

- She's inside. Want to come in?

Je fis signe a Deirdre de suivre.. l'enfer allait commencé.. en marchant dans la bâtisse les deux chiens s'étaient mis a japper en me tournant autour et tournant autour de Deirdre.. des rats... j'étais dégouté mais bon. Ma grand mère arriva, toute heureuse en me serrant dans ses bras

- Dress as a military girl to come and visit me?.. and who is your friend dear?

- This is Deirdre. Deirdre Suzanne, Suzanne Deirdre.

- Nice meeting you Deirdre!... Where are you from? when did you joint the army? What division are you in? how long have you served

- Alright! Thats enough!

- I want to know your friend Sarah.

-Yess but thats all the question you ask, we're here for other reasons.

Je soupira décourager avant d'observer Deirdre. elle pouvait voir que j'étais décourager. chose plutôt comique, mais Suzanne elle était trop concentré sur le nouveau visage qu'elle invita simplement ma collegue et moi a s'assoir dans le salon. mais voulais toujours en apprendre davantage sur Dei.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 31 Oct - 22:13

Deirdre était à la charge de Sarah. Une fille que la rouquine analysa des pieds à la tête, de long en large. Elle était gentille, simple et d’une certaine intelligence. Le duo dans la jeune vingtaine s’occupait également de la demoiselle rescapée à Montréal. Fortement atteinte, ça allait prendre du temps. Dei apprenait rapidement et s’ennuyait facilement. Le problème et le privilège qui venait avec le fait d’être une autiste juste assez avancer pour avoir l’obsession d’apprendre et de résoudre des problèmes en tout genre. Elle n’avait pas fini son bac et fait une maîtrise avant l’âge de 19 ans sans raison. Déjà qu’elle était curieuse et qu’elle avait un sens particulièrement poussé du raisonnement et de la logique, aider Sarah dans ses affaires ne posaient absolument aucun problème.

Le Général, le père de Willow avait demandé à la blondinette et la rouquine d’aller récupérer Suzanne, la mère de Stephane et par conséquent d’Amy. Donc essentiellement, aller chercher la Grand-mère des deux filles qui l’accompagnaient. Dans l’avion, en route pour Los Angeles, Dei remarqua bien vite l’inconfort de sa nouvelle partenaire de travail. Atterri et en route pour aller dans la voiture, Sarah s’était retournée vers elle, lui faisant froncer les sourcils. Celle-ci disait que l’enfer allait commencer. Sans rien dire, Deirdre suivit et la conversation reprit dans la Suburban. Suzanne était étrange? Mais encore? C’était loin d’être un truc qui pouvait déranger la jeune demoiselle. Quand elle eut finalement comprit qu’elle était simplement très croyante et peu encline avec le choix de carrière de ses enfants, particulièrement après la disparition de son mari, elle haussa les épaules. Son visage était d’un naturel indifférent, de même que son timbre de voix.

« Elle est croyante parce que c’est la seule chose qui lui parait logique. Malheureusement, ça n’a rien de rationnel pour nous et c’est la seule chose qui lui semble normal à elle. Et les sous-entendus sont normaux. Elle n’a pas eu et n’a jamais eu de contrôle sur ses enfants j’imagine… » disait la rouquine en regardant par la fenêtre. Les contacts visuels n’ayant jamais été particulièrement son fort. Ça la rendait inconfortable, et le fait de ne pas comprendre les émotions des autres rendaient le tout plus difficile. Finalement dans le fameux quartier de Beverly Hills, il y avait des enfants qui jouaient, qui riaient.

Puis, avant d’entré dans la maison de la femme. Elle l’avertit des deux pestes de chiens qu’elle avait et qu’elle aimait. La demoiselle haussa les épaules. Au pire? Un homme d’entretien ouvrit la porte. Sans dire un mot, elle suivait son amie. À peine entré, les deux calamités lui tournaient déjà autour. Sans démontrer la moindre émotion, la moindre affection, elle resta sur place en silence alors que la femme s’approchait. Sarah en habit militaire, elle avec son classique manteau rouge écarlate. Sa coéquipière la présenta à sa grand-mère et vice versa. La femme se mit alors à poser de nombreuses questions. Sans bouger, démontrer un seul pli dans son visage, elle observa la blonde prendre le relai avant même qu’elle ne parle. Elle voulait savoir d’où elle venait, etc. etc. Toutes des questions qu’elle pouvait répondre rapidement, bien que ce ne fût pas le moment. Inviter à s’asseoir dans le salon, Dei ne rouspéta pas en faisant un bref signe à Sarah comme quoi ça allait. Bien qu’au fond, la rousse ne savait pas trop pourquoi on pouvait s’intéresser autant à elle de manière si superficiel.

« To answer your questions ma’am. I’m from British-Columbia, Canada. I have a psychological condition called autism. Which means, I don’t like being touched/approached by people. I avoid any human contacts. I don’t understand emotions, since they aren’t based on logic.  I graduated from a master degree in University of Montreal at 19. Technically because I was bored and I find that learning about mechanics of things, buildings and chemical formula or devices, etc. is more interesting than human feelings. Since like I said, they are far from logic, and that I don't understand them, even my own. Except the basic ones like anger, sadness, joy, fear. », dit-elle en se callant dans le sofa, prenant une courte pause avant de reprendre. « As for my study, because I didn't mention it. I’m specialised in building and engineering. I also draw precise photorealistic portraits of whomever I encounter because I have an exceptionally good photographic memory. It helps me not being overloaded with information that can prevent me from solving a problem. I learn how to hack by myself at the age of 11, because it's a basic "mathematic" problem. I’m not in the army. But, I do help whenever I can. Especially since the last month, because solving problem is more productive than answering superficial questions like yours. Now. Can we get to the reason why we are here? We are losing time that we cannot afford to lose technically. That was 3 minutes of unnecessary content, since we don’t have time to lose » déclara Deirdre sur un ton blasé, l’air complètement désintéressée de la conversation. Cependant, ce qu’elle disait, ce n’était que purement logique avant de reprendre une dernière fois.

« Yes you may find me cold, detached, but I frankly don’t care. So… Sarah do you want to explain and proceed? She is your grand-mother. Or do I say it? I’m afraid that she won’t listen either way because of what you said in the car. So basically, showing de footage would be more efficient and logic. Since she is obviously a nice Christian woman, and I seriously doubt that simple words will suffice. Strangely enough, she can accept to believe in something that hasn’t been proven by science yet…   » concluait la demoiselle en regardant autour, sans jamais fixer plus de quelques instant la femme, prenant finalement son cahier dans son sac et esquissant ce qu’elle voyait par automatisme, l’aidant ainsi à réfléchir et rester concentré.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mar 1 Nov - 22:04

La conversation avec ma grand mère avait commencé de manière étrange, je l'avoue, je n'étais pas certaine comment m'y prendre avec la mère a mon père. En temps normal Stephane était toujours autour quand on allait la voir. Mais la, il était partie en mission d'interception a Berlin. Jen s'occupait de les guidé. C'est pourquoi j'étais dans cette situation présentement. Elle s'était annoncé en demandant un paquet de question que même moi j'étais mal alaise... et dire qu'on avait laisser Nathalie dans le char. Une maudite chance.. me semble on rentre'' Salut grand mère. Voici la fille que tu connaissais pas son existance a ta fille'' Le niveau de malaise que sa crérait....

Deirdre cependant avait répondu aux questions de Suzanne que celle-ci continuait de flatté son Chihuaha tranquillement. Sans brocher en observant Deirdre droit dans les yeux. Je sentais que quelque chose la tracassait.. et sans doute, avec le temps que j'avais passé avec Deirdre depuis Montréal. Que je savais exactement ce qu'elle pensait. Elle voulu prendre la parôle après les propos de connaissance sur deirdre. Mais celle-ci l'avait prit plus vite

Suzanne: You are definitly quite a person Miss Deirdre. And yes you are rude. But on the other hand. Am i going to be impress but a Autiste girl? No.. you said it yourself it is

- Suzanne! No time like she said!

Suzanne: Well excuse me for making the conversation going foward

Au même moment pendant qu'elle parlait je sortais une camera '' Gopro'' sur mon ordi que je flippa de bord pour montré a ma grand mère. Il s'agissait d'un vidéo de Montréal a Place Ville Marie? J'avais réussit a filmé ce qui s'était passé?

Suzanne: Was thaT?....

- Yes. It was Alex who died on the camera. Basicly Jess has a GoPro on her uniform when she's out on the field.

Suzanne: I want you all... if you'd excuse me

- No you can't leave. Its hard but what comes after.. More so..

Suzanne: Well i'm sorry Sarah if i can't take the fact that my nephew just got murdered on screen in front of his sister! LET ME TAKE A MINUTE HERE!

-Can'T! We need to leave.

Suzanne: I'm not leaving Beverly Hill dear. It will be without me

- Not a Option

Suzanne: Why would i leave! I'm safe here. In my home, with my mens walking around and takes care of everything i need

-God! You're a stubburn as my dad. Now i know where he gets that from

Suzanne: Excuse me?! Watch your language

- Virus are spreading accros the globe right now, Millions are dying as we speak. L.A Is a pretty big city in north america and a pretty target to Bio-Terroriste. You are not safe here!

Suzanne: I just said that i was! I know my city young lady. and i raised your dad in this house! There is no more secure place in the entier city of L.A!

J'allais répliquer. J'étais vraiment fâcher la.. je pensais que sa allait être pas si pire, non.. bien au contraire. Le fait que la Camera avait filmé Alex. Chose que j'ignorais d'ailleurs que Jess avait filmé la mort de son frère. avait tout fait dégringoler. J'avais même lever mon doigt en pointant Suzanne quand Nathalie débarqua en trombe dans piece

Nathalie: Dei. Sarah, We have a problem.!

Suzanne: Who are you? Another Autiste?

-Sue!..

J'étais fâché encore, je fis signe a Dei de me suivre, après tout mon back up était mon amie et non ma cousine pour l'instant, et encore moins ma grand mère. On ce dirigea rapidement vers l'entré pour y voir un major d'homme.... entrain de ce faire manger par un infecté, en observant au travers de la porte je pu voir d'autre infectés s'approcher du manoir... et la porte était grand ouverte. Sans plus attendre je me dirigea, profitant du fais que l'infecté mangeait pour aller fermer la porte du manoire et l'enclencher pour qu'elle se barre.. Ma grand mère perdit connaissance

- You've got to be kidding!...

Nathalie commençait a rentré dans un moment de panique. Panique pardessus une dame âgé inconsciente. J'observa Dei deux secondes avant de lui faire signe de calmé Nath visiblement pas habitué d'être dans une zone ou elle était contre les infectés, et non avec comme quand elle était avec Malcom.é Entre temps je m'installa a côté de Suzanne pour lui glisser ma main dans le cou. Je lui pinca sur un point de pression dans le coup pour qu'elle se réveille

Suzanne: What.. what happen?

- I'll tell you on the way. Get up!

La porte ce fessait enfoncé et éventuellement défoncer... okay.... not a good plan.. la cuisine était pas très loin. Fessant signe au groupe d'aller dans cuisine, encore une fois en arrivant la dernière je bloqua la porte pis barricada avec ce que j'avais autour

Suzanne: Okay who is she, and what the hell is going on in my home! Who are those guys

Nathalie: I'm one of your gran dautgher Sue

Suzanne: What the?...

- Hey! No time. Nath, help build a barricade. Dei, if you can fine something to help us it would be great.. did you manage to see how many they were?

Suzanne: What.. what can i do to help

- stay put, i'll be with you in a second.

Entre temps pendant que Nathalie mettait pas mal n'importe quoi cas pouvait trouvé a porte pour empêcher les infectés de rentré. Je tourna en rond autour des murs de la bâtisse.. donnant des petits coups de doigts sur le mur... vide.. vide... vide... vide..... plein. En un rien de temps je donna un coup de point dans le mur, enfonça ma main au travers em hauteur pour détruire le Gproque et en sortir un MP5 du mur.. pas familier avec cette arme mais sa allait faire l'affaire... deux chargeurs. Un holster avec un berreta dedans. Que je me mis a ceinture

- What happens here. Yes Nathalie is the lost daugther of Amy. Yes she's my cousin. Yes Dei shoots what she thinks. and YES! There are infected people in L.A Now. coming towards here. Like in a horror movie but right now you're the actresse of that movie. We're moving to Saint-Jean-Sur-Richelieu. A town in Canada. Serge whats you to safety. It was not according to plan that we ran into zombies.. but good thing your sons are in the military and your daugther is a police officer, and 2 out of the 3 were survivor from the Raccoon City incident They hidden weapons in the house, 4 rifles and handgun with 2 mag eatch. Which means i have 90 bullets to get us through.. we need a alternative if there are more.

Encore une fois ce fut beaucoup d'information obtenue pour Suzanne. Elle demeura autant que possible calme. Tandis que moi je demandais surtout le point de vue a Dei la dessus. Je connaissais pas encore les talents de ma cousine. Je n,osais pas lui en parler tout suite et qu'elle se sente mal si on a des pépins, avec une nouvelle envis de ce pitcher en bas d'un pont. Elle s'était prise un très très long couteau pour ce défendre par contre...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Dim 6 Nov - 17:49

Deirdre s’était fait entendre clairement quant à ce qu’elle était et ce qu’elle n’était pas, tout ça sans l’once d’une hésitation et d’émotions. Elle se savait différente, mais jamais ça ne l’avait empêché de dire ce qu’elle pensait. Le résultat était généralement déplaisant pour les autres et en résultait en un manque absolu d’appréciation de sa personne. Elle ne comprenait pas les gens et les gens la comprenaient peu ou pas du tout en dehors de sa logique implacable. Suzanne ne faisait pas exception à cette règle. Visiblement, les réponses que la rouquine avait données insultèrent la femme. Sans l’ombre d’une expression sur le visage, Dei regardait la dame en silence, alternant parfois vers Sarah. La grand-mère tenta une insulte qui ne fit pas broncher une seconde la demoiselle qui continuait de dessiner la femme et les alentours sans aucune difficulté.

Sa partenaire de terrain et petite-fille de la propriétaire de la demeure tentait de faire avancer les choses. De faire avancer leur mission qui, juste sur papier était particulièrement simple. Dans les faits, c’était une toute autre histoire. Bornée, Suzanne n’allait pas se laisser convaincre aisément et comme prévu. Dei connaissait la vidéo. Elle avait été aux premières loges. Alex l’avait défendu alors que Tracy était penchée sur elle. Et puis, bah, la suite on la connaissait. Il avait fini noyé dans son propre sang. La dame prenait les images très mal, comme le commun des mortels qui s’impliquait trop émotionnellement dans les relations humaines. En plus de ça, elle insistait pour rester à Berverly Hills. Prétextant que c’était l’endroit le plus sécuritaire et protéger de Los Angeles. La rouquine ne dit rien et c’est Nathalie qui parla d’abord. Il y avait un problème. Problème voulait dire trouver une solution. Rangeant son cahier. Suzanne demanda qui la fille d’Amy était, une autre autiste?

« Wrong. She’s normal aside from her post-traumatic stress disorder… » rectifia la demoiselle en se relevant, observant la gamine. Puis, tout le monde eut la réponse. Le major d’homme servait de déjeuner à un infecté. Puis la bonne femme tomba dans les pommes. Sarah était découragée, l’autre était en panique. Calme, sans montrer la moindre peur, elle tira Nathalie par la manche et lui fit signe de respirer avec elle. Pendant ce temps, la fille de Ghost réveilla sa grand-mère. Puis c’était vers la cuisine parce que la porte principale venait de céder. Sarah donnait des indications. Nath barricadait, la dame restait là et elle devait trouver une solution. « They were a douzen from what I’ve seen… But there’s gonna be more in… five minutes or least… Best solution is a bomb. Which I can make with what I have on hand. That would give us time to go to the car. » dit-elle aussi calmement que si elle parlait de la météo. Son cœur allait pourtant à cent mille à l’heure, de même que son cerveau.

Deirdre fouillait les armoires. Deux cannes compressés avec une indication : risque d’explosion si exposé à une chaleur trop intense. Parfait. Elle partit l’un des ronds de four et pris une casserole pour mettre les deux cannes dedans. Elle fit monter la température au point critique. Quelques degrés à peine avant que ça cède. « Ok. Ready. This just need to hit the ground hard enough and it’s gonna blow off. Molotov cocktail can be good as well, » déclarait la demoiselle en déchirant des linges à vaisselles et les insérant dans des bouteilles d’alcool probablement plus cher que ce que ses études avaient coûtés. « We can break a window go out. Make the inside explode, get rid of the zombies. Get to the car. They are attracted to sound as well, even if they can see. They act like simple animal. Stupid one. Primal. Keep your bullets unless necessary. » dit-elle avant de penser et de se retourner vers la grand-mère.

« Lady? Do you have a barbecue? Propane can are the most reactive homemade bomb… One can do the job much faster than 2 cans and couple of Molotov Coktail, even though you have a lot of alcohol here… So yeah… Propane can could be much more effective… 85% more effective in fact. So barbecue? Yes no? » déclarait-elle en continuant de regarder partout. Partir le four pouvait être la prochaine idée, mettre les cannes dedans au dernier moment. Ça déclencherait aussi une explosion. « The stove is also an option for explosion. So… What do you prefer Sarah? Stove and propane can is the most effective, » dit-elle pesant ses mots, sans pour autant paraître plus nerveuse qu’il ne fallait. Elle avait vécu seul dans un édifice en construction à Montréal. Peu avait le don de la faire paniquer de l’extérieur. Pourtant l’intérieur était un chao permanent.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mer 9 Nov - 0:34

J’avais donné des instructions a Dei, Nath, et naturellement ma grand mère comprenait rien de ce qui se passais. J’avais balancé tout ce que je savais de la situation, ou plutot tout ce qu’elle devait savoir. En aucun cas j’Avais mentionner qu eStephane était membre TaskForce. J’Avais utiliser Militaire. Elle savait cependant qu’il avait été dans les forces de police de Raccoon City quand j’étais encore tout jeune.. donc s’était déja un plus. Dei avait réussit a concoté des explosifs, en plus de proposer de faire sauté la cuisine. J’eus un moment de bug, autant que sa déplaisait a ma grand mère l’idée, je ne l’aimais aps plus.. i mean... pour le peu de fois que j’étais venu dans cette barraque je l’aimais bien. Mais bon.. oh well.. Dei demanda barbec

Suzanne : There is a Barbabue.. outside...

- Stove will do. Probane fueled.
Suzanne: You’re really going to blow my home?.. at least i have insurrance
Sarah: There’s not going to be! Inssurance compagny in 6 month!

Les fours était au propanne. Le temps qu’on les partes et qu’on sors de la cuisine. Il allait avoir asser de propanne dans l’air pour faire exploser le tout. La mère de Stephane entre temps elle comprenait vraiment rien de ce qui se passait. C’était plutôt triste a voir, mais parfaitement comprehensif compte tenu cas l’avait toujours vécu dans un véritable confort.. Nathalie vint me voir par la suite

Nathalie : Give me your side arm?
Sarah: What for?
Nathalie: As much as my dad was a ass... before he brought me hunting.. i know my war around to a side arm
Sarah: Euhm okay, but i shoot. You know whatever i miss or that is about to get one of us killed got it?
Nathalie: Aye sir!
Sarah: Oh please don’t start with the ‘’ Sir’’

Soupirais-je avant de donner mon arme de point et les chargeurs a ma cousine. Elle avait effectivement l’air de savoir ce qu’elle fessait autour de l’arme. Déja rassurant. Je me retourna vers Dei qui avait proposer de brisé une fenêtre pour sortir, j’eus un sourir en coin, pendant que ma grand mère continua de faire les 100 pas un peu plus loin. Jusqu’a temps que je l’entend crié. M’Approcha rapidement, un rampeur l’avait attraper son pied pour la faire tombé.. Ma première réaction fut simplement d’écraser la face a moitier manger de ma botte. Aidant ma grand mère a ce relever encore plus appeuré que jamais, je me retourna vers Dei par la suite pour reprendre sur le nombre qu’elle avait dit, une douzaine maintenant, more to come

Sarah : On va faire tout explosé. J’vais envoyer Nath en premier dehors par la fenêtre, tu iras par la suite. On va gardé les molotov et la bombe pour ce rendre au véhicule. Je vais être la dernière a sortir. Besoin de toi dehors avec NAth question de pouvoir nous sécurisé un secteur. Derrière la maison devrait pas avoir tant d’infecté. Donc on devrait être correcte. There’s noway que Suzanne va vouloir passé par la fenêtre, mais j’y donnerai pas le choix. Donc on procede avec ça. Objectif, ce rendre au Suburban au plus criss.

Suzanne : Dear what are you saying

Sarah: we’re going to blow your house, complain to your son if you’re not happy about it. Nath! I need you first out with Dei. Secure but don’t shoot unless there’s no other option. Sue you’ll be after. I’m last

Suzanne: No dear. I’ll be last

Sarah : Oh for!.. Are you going to argue!?!??!? Take it up to Steph! For fuck sake!


Petit moment de pause avant de reprendre plus bas pour Dei

Sarah: Blow the kitchen as soon as i'm out

Ma grand mère me pissait off a un très haut point. Nath ce dirigea vers la fenêtre, monta sur le rebord, et l’ouvris d’un bon coup de pied. Quand même un mêtre a descendre.. c’était pas si mal. Elle sauta sans hesité. Il y avait des infectés mais ils étaient facile a 50 metres de la maison. Entre temps je me promenais dans cuisine a la recherche d’un couteau de cuisine. Improvisation d’une arme. J’Avais une allure sérieuse.. la même que Stephane – No shit – en relâchant un soupir décourager en meme temps avant de retourner voir Dei et Suzanne avant qu’elles ne sorte

Sarah : Oh i forgot. From what i’ve remember, you have 3 barbecue outside right? If they’re close get the tanks. No go.

Je me rapprocha par la suite de la porte principale de la cuisine. Bien barricadé, Nath avait fait une bonne job sauf cas commençait a être ouverte. Je stabais les infectés les plus proche le temps que Dei et Suzanne ne sorte pour eventuellement me préparer a sortir moi too. La piece commençait vraiment a sentir le propanne. Ce qui veut dire que l’utilisation de mon MP5 que mon père avait mis dans maison était impossible. Seulement du corps a corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mar 15 Nov - 19:53

Deirdre avait donné les options à Sarah. Dans tous les cas, la maison finissait en feu. Oups? Pas vraiment, c’était ça ou bien finir en repas pour les infectés. Sa partenaire de terrain et petite fille de la propriétaire de la maison choisi le four. Il était de propane. Un sourire légèrement diabolique étira les lèvres de la rouquine. C’était une chose qu’elle aimait : faire exploser des choses. C’est certain que dans un environnement contrôlé c’était mieux, mais l’improvisation ce n’était pas trop mal non plus. Ça mettait ses capacités cognitives à rude épreuve. Pendant que la jeune femme préparait la « bombe », Nathalie demeurait près de Sarah et de sa grand-mère. La fille d’Amy semblait savoir tirer. Tant mieux, Dei ce n’était pas son département. Elle préférait être un cerveau et tendre des pièges. Moins « dangereux » selon elle et sa logique implacable. La jeune militaire lui dit qu’après avoir tout fait exploser, qu’elle enverrait Nathalie par la fenêtre, elle-même ensuite, la grand-mère et finalement la blondinette. Les cocktails Molotov allaient servir pour se rendre à la voiture.

« Parfait avec moi. Sauf que le four, je ne contrôle pas la porter de l’explosion. Il faut sortir avant que ça explose. Je peux m’en occuper une fois que tu seras sortie. » déclara la rousse sur un ton complètement neutre et calme en remplissant un sac d’épicerie avec les cocktails molotovs déjà prêts à être utilisé. Le four tournait à plein régime et l’odeur montait à la tête. Il ne manquait qu’à les partir en feu. La dame s’inquiéta de ce que sa petite fille lui disait en français. Meilleur moyen de communication pour éviter qu’elle comprenne et s’énerve. Sauter par la fenêtre ne représenta pas un problème et puis les infectés les plus proches étaient encore à bonne distance pour l’instant.

« Sarah come on! » lança Dei et utilisant un Molotov pour maintenir des infectés à bonne distance. « Come on lady… » dit-elle toujours aussi calmement à Suzanne en la tirant doucement par la manche pour l’éloigner et la pousser vers Nathalie. Dieu qu’elle n’aimait pas le contact humain. Un frisson lui parcouru la colonne avant qu’elle ne se concentre sur le reste, se parlant à elle-même. « The explosion… The pipes are probably all around the floor… Can’t control it… Probably too strong as well… We’ll need a cover… Quoi que… s’écraser au sol fera l’affaire… l’onde de choc sera à un mètre au-dessus… pas au niveau du sol… » se disait-elle en voyant finalement Sarah sortir.

« Everybody, you get on the ground right now… » ordonna l’autiste en prenant l’une de ses cannes sous pression qui n’attendait qu’à exploser. Elle attendit que ça se fasse avant de lancer de toutes ses forces la canne dans la cuisine. Assez pour qu’elle heurte un mur pour créer un sursaut de pression et la faire céder. À peine l’eut-elle lancé que Deirdre s’était couchée au sol et l’explosion suivit. Plutôt importante, il y eut de nombreux débris. Le premier étage était techniquement une perte totale. Les fenêtres qu’elle voyait avaient cédées et l’onde de choc avait affecté le reste. Ça avait probablement affaiblit les murs porteurs. Un coup d’œil rapide de la part de la rouquine lui fit remarquer les fissures bien nettes créées dans les fondations de béton de la maison. Finalement, l’intérieur était en feu et les infectés cramaient comme le reste de la maison. Du moins, ceux qui n’étaient pas morts sur le coup.

La rousse releva sa tête en se secouant un peu pour retirer les débris de verre. «   Everybody is fine? We should go… Now… » dit-elle toujours sur un ton neutre en prêtant l’oreille aux grognements qui se faisaient entendre. Elle avait beau être autiste et ne démontrer qu’une quantité réduite d’émotions, il n’en demeurait pas moins qu’elle les ressentait toutes. Son cœur, malgré son calme olympien extérieur, battait à 100 milles à l’heure. Son cerveau fonctionnait à vive allure, en plein mode survie. Si elle ne savait pas si bien contenir ses émotions, ses mains auraient tremblés, mais ce n’était pas le cas. Elle avait l’air en pleine possession de ses moyens, calme, posée et attendant que tout le monde se relève pour se diriger vers la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Dim 20 Nov - 21:11

J’avais eu uen couple d’idée.. pour sortir on allait y aller par la fenêtre, personne ne s’ostinait avbec moi. J’avoue j’étais pas très alaise avec le fait d’être a la tête de comment on allait s’en sortir d’ici.. mais quand même... s’était plutôt agréable comme sentiment. Certain verait sa comme un stresse supplémentaire. Je voyais le tout comme un challenge que je pouvais surmonté. I mean.. j’avais déja suivis Stephane dans des endroits plus dangereux que chez ma grand mère avec plein d’infectés autour.... donc m’Arranger pour que Dei, Nath et Suzanne survive devrait être fessable. Dei me dit aussi qu’elle ferrai sauté le tout une fois que je serai sortie. J’eus un sourire aux lèvres pendant que Nath fessait sa sortie, Arme en main, mais ne tira sur aucun infectés, seulement ceux a moins de 20 metres de la fenêtres.. pour le moment il en avait pas énormément... Pendant que Dei et Suzanne s’organisaient pour sortie. Dans mon cas j’ouvris le plus de chose qui pouvait echapper du gaz dans la piece. Or course ma grand mère n’était pas en accord avec ça

- Suzanne : What are you doing?! Its dangerous Sarah!
- Already aware!

Elle sortie avec Dei et Nath. Nath prit en charge rapidement sa grand mère qui ne savait pas qu’elle existait. Pendant que moi je m’appreta a sortir également. Mais.. infecté dans le chemin... okay?... Celui-ci je ne dépenserai pas de balle.. nis de couteau.. juste de l’energie. Je sortie une poele dans les environs pour le fesser jusqu’a temps qu’il n’y ai plus grand chose sur la tête. Même moment la porte principale avait défoncer

- Time to get out..

Pensais-je rapidement avant de sauté sans hésitation dehors par la fenêtre, Roulade au sol j’avais attraper en même temps le MP5-K que mon père m’avait laissé a l’insue de sa mère. Je trouvais ça comique qu’il avait été capable de cacher 5 armes dans maisons sans que sa propre mère ne le sache... enfin bref, je continua ma route vers Dei quand elle disait de ce pencher. Nath forca Suzanne a ce pencher, avec une certaine gentillesse... pas comme çâ cousine qui pour ce pencher, toujours sur un pas de course je ne fis que slider sur le gazon pour faire une jambette a ma grand mère au passage – For the record, oui je me sentais mal pour ça, mais j’ai pas le temps de niaiser - pour finalement attraper la tête de ma grand mère et la tenir au sol

- Suzanne : LET ME GO SARAH! YOUR FATHER WILL HEAR ABOUT THAT! WHAT’S WRONG WITH

La cuisine explosa par la suite. La face de ma grand mère..... oh... my.... good!...

- Suzanne : MY HOME!
- And you have enough money to buy 10 time that mansion! Now lets move!
- Suzanne: I’m not going anywhere until you tell me exacly
- Oh for god! If i need to knock you out to bring you back in Saint-Jean. That’S what i’ll do! You follow, or i knock you, your choice!

Nath, pendant que je m’occupais de notre grand mère, s’occupait des infectés qui s’Approchait trop prêt. La maison était en flamme.. J’observais ma grand mère droit dans les yeux sans broncher.Attendant une réponse, juste avec la jambette elle pouvait savoir que j’allais effectivement la knocker.,.. pis obviously la trainer jusqu’au véhicule n’allait pas être un problème. J’avais deja trainer Stephane full gear.. donc ma grand mère avec rien sur le dos.. parlant de rien sur le dos son chit tsu venait d’arriver a la course. Elle le prit dans ses bras sans dire un mot. Mais je compris qu’elle allait suivre. Parfait!... tant qu’elle avait son chien i guess. Je me retourna de bord, fessant signe a Dei qu’on était prêt.. bien que.. Dei allait lancé des molotov pour tenir les infectés a une certaine distance... ceux trop proche... Balle Numéro un dans le front de l’infecté. Deuxieme trop proche avait tenté de m’attraper, un bon coup de pied sur le côté de son genou pourri le fit tombé au sol, rampé.. Coup de couteau dans le crane avant de tiré un 3e infecté trop proche. Le tout jusqu’a temps qu’on arrive au Suburban. Nath elle je ne le remarquai pas tout suite. Mais il n’Y avait aucun infecté derrière qui tenaité. Jusqu’a temps qu’elle me dise qu’elle n’avait plus de balle

- Normal, les armes sont pas supposer tenir un siège. Juste pour.... * Coup de canon dans la bouche d’un infecté* pouvoir * coup de pied derrière le genou pour le faire tombé* ce sauvé. Pas tenir un siège. Take care of Suzanne
- Suzanne : I have nooo idea what’s happening here
- Just follow. You’ll be able to ask all you’re question in the car

J’observais Dei légèrement decourager avant de retourner au combat. Arts martiaux. Combat au couteau.. combat avec le MP5.. une chance qu’il m’avait pas laisser un SCAR dans le building.. ce serai drôlement plus complexe faire tout sa..... je repris une certaine vitesse question de tenir le combat a une certaine distance de ma grand mère.. encore une fois je me fit slider sur le gazon en frappant les Tibiat de deux infectés qui tomba, me redressant un 3e m’Attrappa pour essayer de me mordre a la gorge... Un pied sur la cuisse de l’infecté pour me donner un boost. Le deuxieme pour le frapper sous le menton en grimpant sur mon adversaire. Celui-ci tomba avec la machoire quelque peut.. non accrocher. Je me retourna vers un second que je tira une balle entre les deux yeux. Second pareil... Toute en débarrant les porte di véhicule de ma main libre... Nath s’empressa de rentré Suzanne dans le char.. j’Attendais que toute le monde soit dans le véhicule avant de moi même entré et prendre un long soupire avec une grande respiration

- Fortified window.. infected can’t get to us while we’re in here...

Je repris mon souffle.. j’étais entrainer sur le terrain, mais plus souvent j’étais derrière un ordinateur.. pas au front comme ça.. les infectés commençait a encerclé le véhicule en le bougeant de tout bord, tout côté... mais comme il s’agissait pas d’un véhicule blinder, mais modifier.. il n’Y avait aucun risque de dangé rellement qu’ile brise une fenêtre... puis j’entendis le Shih Tzu Japer derrière, J’observa Dei quelque secondes d’un air ‘’ Le rat a survécu?’’ avant de partir le véhicule, Suzanne pas très contente de la tournure d’evenement. Elle demandait a moi et ma partenaire (Dei) de s’expliquer vue qu’elle était en crise de panique et comprenait rien, pis le chien continua de japer sans relâche du a la présence des infectés autour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 21 Nov - 22:36

Dei avait fait sauter la maison et surprise, une vermine en était sortie vivante. Le chien de la propriétaire avait accouru jusqu’à cette dernière. La femme semblait perturber d’avoir vue la maison sautée. Tant pis, comme Sarah ne se gêna pas de le dire, elle avait assez d’argent pour s’en acheter une autre sans regarder son budget. Et elle ne voulait aller nulle part. Décidément, cette dame n’entendait pas ce qu’on lui disait, malgré les preuves. Elle continuait de résister, de s’opposer à sa petite fille qui n’entendait pas rire. Elle n’avait pas envie de crever à cause de sa grand-mère qui s’entêtait encore à vouloir rester. En se dirigeant vers la voiture, Nathalie manqua éventuellement de munitions. Question de couvrir leur arrière, Deirdre avait protégé leurs arrières avec un cocktail Molotov. Sarah s’occupait de devant en expliquant que les armes à feu ne servaient pas à tenir un siège. La rousse était bien d’accord, ça servait à dégager le passage et continuer pour trouver un lieu sécuritaire. Nathalie devait s’occuper de Suzanne.

La fille de Stephane savait parfaitement comment faire, quoi faire et dégageait le passage sans trop de problème. À bien y penser, les infectés, ce n’étaient pas bien compliquer à comprendre ou à abattre. La blondinette s’occupait parfaitement de dégager le terrain et tenir les zombies à distance de la grand-mère qui ne comprenait vraiment pas ce qui se passait. Au final, tout le monde se retrouva dans la suburban. Dei n’avait pas l’air énervé le moins du monde. Au contraire, elle avait ressorti son cahier et s’était remis à dessiner et détailler certaine chose de la maison ou même le visage de certains infectés. Vraiment, ce n’était pas vraiment le moment, mais c’était la seule chose qui intérieurement, la gardait « saine » d’esprit. Le chien de la dame se manifesta finalement. Le regard que lui lança Sarah aurait fait sourire n’importe qui. La réaction de la rouquine fut plutôt un signe affirmatif, l’air désabusé.

La dame commençait à s’énerver, ce qui énerva le chien. Grognements, jappements et complaintes d’une femme en crise d’hystérie, ça avait de quoi faire exploser n’importe qui. Et pour une autiste, ce type de stimulation n’était pas franchement agréable. Au contraire, elle devait gérer ses émotions qu’elle était incapable d’exprimer en plus de gérer celles des autres. Assise bien droite, Deirdre ferma les yeux en soupirant, tentant de faire taire ce qui se passait à l’intérieur de son crâne. Trop de choses. Trop de choses dans un espace restreint. Posant son regard glacé sur Sarah qui en avait aussi marre qu’elle alors que Nath subissait à l’arrière, l’autiste referma son cahier, le mis sur au sol et se retourna rapidement.

« THAT’S ENOUGH! »

Ça sortait de nulle part. C’était autoritaire, impérieux, clair qui ne laissait place qu’à une chose : le silence. Puis, plus rien, de retour à son calme et sa neutralité légendaire, la rousse avait repris son cahier sans regarder Sarah et avait mis sa ceinture de sécurité. Elle notait certaine chose, des observations à côté du visage de la dame qu’elle venait d’esquisser.

« Panic and fear won’t do any good. You’re projecting fear, that encourages your annoying dog to bark. Calm yourself. Sarah doesn’t need anything like that. She has to drive back to the airplane. So will you shut it for a moment and listen, for once, to someone else other than god. God is not here. In my sense, he does not exist and someone that do not exist can’t help. Sarah is here. She can help. She knows about infected humans. I know about infected humans, Nathalie does too. So can you just stop panicking and listen to us and stay quiet? » déclara l’autiste en poursuivant ses annotations avant de reprendre.

«  Now. Don’t think, or argue and just accept the facts that we are about to tell you. What you see, is what you get. The people that you see are not conscious anymore. They are consciously dead. They have been infected by a virus. Get bitten and you become one of them. You’ll lose control and crave for fresh meat. And the virus is spreading like crazy and can’t be contained everywhere. Beverly Hills was equipped to stop thinking human, not beats. Now, we are bringing you back with us, on the General’s orders and that is all. Unless Sarah or Nathalie wants to add something else. » déclara la rouquine qui continuait de dessiner et d’écrire.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mer 30 Nov - 19:04

Sans vraiment avoir eu de la difficulté on était arrivé au véhicule, je m’étais assuré que tout le monde soit monté a bord avant de moi même prendre place derrière le volant. Le niveau de stresse était plutot élever présentement. Faut dire que en temps normal j’arrivais pas dans des situations ou j’étais seul face a des infectés, en plus de devoir protèger du monde. J’Avais toujours des membres de l’équipe a papa dans des situations de même.

En fessant le tour du véhicule Nath elle avait décidÉ d,ouvrire le toit pour m’aidé un peu. Il commençait quand meme a avoir du monde autour du Suburban. Je passa de semi auto a full automatic sur les infectés pour me crée un passage. Je savais que le véhicule tofferai l;a run jusqu’a l’avion..

Nath m’aida par le toit, je finis par rentré dans le véhicule, ma grand mère toujours en panic je pouvais rien faire pour le moment, reprendre mes pensés adéquatement pour pouvoir nous tiréd e d’la. On avait pas de renfort après tout.. et fallait passé sur la rue sans doute la plus occuper de Los Angeles pour ce rendre a la base. Dei s’occupa de calmé le chien qui, aussitôt qu’elle dit que s’en était asser, le chien se tu aussi vite. Je hais ses animaux. Je donna mon ordinateur a Nath pour qu’elle lui montre des images avant de partir le véhicule, une fois que mon souffle était reprit, a pleine vitesse dans les rues de Los Angeles

- Merci Dei, Alright so Nath’s gonna show you a few pictures of what’s going on, and what happend since Raccoon City, Basicly everytime Jess and dad went inside a biohasard warzone, Jess is most likely wearing a Camera, that ways it helps with the situation, analyse and futur training.

- Suzanne: Biohazard..?

- Yess, like Dei said, its a virus that Umbrella created back in Raccoon City, went you died it regenerate your cells but not in a healty way. You walk around like a Hollywood zombie, acte the same but this time they’re real

- Suzanne: And how.. how are we suppose to survive to that?

- We’ll start by bringing you to Saint-jean in Canada, Serge is Waiting for you there...

- Suzanne: And you said.. WATCH OUT!

A la vitesse que je roulais je pouvais pas nécéssairement m’arrêter a toute les obstables, le Surbuban allait les prendres.. forte heureusement j’avais des rails en avant. Je frappa de plein fouet un véhicule a la renverse qui était en flamme avant de poursuivre ma route a pleine vitesse, frappant quelque infectés au passage.. des Hunters étaient a nos trousses aussi

- Like i said, yes Jess and Stephane went into those things, Amy as well..
- Suzanne: Just how.. how do you know all of this?.. and drive and fight.. that wasn’t a regular marine training
- Ask Dad for that, i’ll just bring you back in Canada

J’étais un peu tanner, et S’était visible elle posait vraiment trop de question et encore une fois, mon expertise était de ramasser des informations par hacké, et non par enquêter... en plus d’être une aide médicale... sa fait que s’était un peu visible que j’étais pas très alaise avec cette situation, et ne savait pas tellement comment la gérer... je tenta en meme temps d’essayer de rejoindre la base de L.A.. mais rien... j’arriva a pleine vitesse, les portes étaient ouvertes,

- On dirait que la base est deja prise, j’espère qu’on a l’avion quand même...

Je savais juste piloter un hélicoptère, pas un avion, et ce s’était parce que popa me l’avait montré. Cependant on pouvait entendre des coups de feu. Une fois passé la porte de la base on pouvait voir sur la piste de décollage un avion privé avec 5 soldats a côté qui repoussait les infectés. J’ouvris mes lumières d’urgence pour montré que j’étais friendly avant d’arrivé a côté de l’appareil, derrière les ailes

- Soldat : We’ve been expecting you! The base is over run, we have to get out of here!

Nous dit-elle en prenant les affaires, pour le peu de chose qui avait a ma grand mère, Nath s’Empressa de monté a bord, je ne demanda pas mon reste avant de monté aussi dans l’Avion, ma grand mère elle resta a l’arrière, tenant fermement son chien dans ses bras, en attendant que j’aille la rejoindre, Nath de son grand coeur, comme ça mère disons, était aller la rejoindre question de pas la laisser seul, et de la connaitre un peu plus, tant cas moi je demeura a l’avant avec Dei

- This was kind of easy for a escape.. and the base that has fallen...

Il y avait quelque chose de ‘’ off’’ mais je pouvais pas pin pointé s’était quoi encore, j’observai les passagers en dehors de nous. Tous des militaires de L.A avec leur uniforme comme prévue de la base.. rien de nouveau... les visage étaient différent mais on savait qu’on changeait d’équipage entre les deux volles... l’appareil monta dans les airs.. la cabine des pilotes était fermer, je me redirigea vers ma grand mère, un peu sur mes gardes

Nath : Tes correcte Sarah?
- M’ouais..

Clairement je ne l’étais pas.. s’était trop facile, ou moi qui n’était pas habitué, je me retourna la tête pour voir une militaire cheveux blond, berret mais tourner dos a nous qui parlait avec un des gardes avant qu’un des pilotes ne sorte de sa cabine.. et vint nous voir

- Jonathan : we’re gonna have to make a small detour Miss Leroux

Je me tourna la tête pour remarquer automatiquement mon ex, je me redressa rapidement, pis mon premier reflexe fut d’attraper l’arme de Nath, qui elle lui restait encore des balles mais pas moi, cependant quelque chose de visqueux m’attrapa le poignet pour me désarmer en me tirant a l’autre bout de l’appareil. Tracy venait de m’attraper, Jonathan fis signe a Dei, Nath et Suzanne de pas bouger du doigt, Gardant son autre main dans son dos avant de reprendre

- Jonathan : Aren’t you happy to see me.. or her for that matters... But don’t worry.. we’re
- Wesker: Enough

De l’autre extremité de l’appareil un homme en manteau noir fit son apparition, blond et ses cheveux ‘’geler’’ vers l’Arrière avec lunette soleil. Jonathan demeura silencieux avant de reprendre

- Wesker : We need them alive.
- Bastard! Aren’t you suppose to be dead! Chris Killed you!
- Tracy: And your father’s cousin ‘’ Killed’’ me

Me dit-elle avant de me knock out, je perdis connaissance, Wesker ce retourna vers Dei, Suzanne et Nath pis le chien qui jappais a tue tête, celui-ci prit le chien de force des bras de ma grand mère qui suppliait de le laisser tranquil, mais wesker arracha, a main nue, la tête de l’animal pour la déposer devant elle en disant

- Wesker : I’ll do worse, if you guys are not coopératif with us.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Sam 3 Déc - 20:54

Deirdre avait surpris tout le monde en haussant le ton pour faire taire le chien et la grand-mère. Déjà que tout se bousculait dans sa tête, si en plus la bestiole jappait, ça avait de quoi la faire hurler. La rouquine essayait de réfléchir, de rationnaliser tout ce qui se passait. Elle en avait déjà conscience, elle l’avait connu à Montréal. La frénésie, la panique, l’angoisse, etc. Puis là, à L.A. tout ce qu’elle avait déjà connu quelques mois plus tôt recommençait. Ce n’était pas parce qu’elle ne le montrait pas qu’elle n’angoissait pas pour autant. Être normal, elle aurait été agité, hyper ventilé, figé par la peur, sans jamais être capable de réfléchir. Mais là, en possession de ses moyens, de sa tête, elle avait expliqué, en gros, ce qui se passait à Suzanne avait finalement arrêté de paniquer, en un sens. Sarah l’avait remercié au passage. La jeune canadienne avait simplement haussé les épaules, indifférente. Pas besoin de la remercier, c’était pour le bien commun de tout le monde dans la voiture.

Sarah continuait les explications pendant que Nathalie montrait les images qui allaient avec. La conductrice se débrouillait bien malgré les circonstances. Rendu à la base militaire, celle-ci avait déjà été prise par les infectés. La blonde espérait qu’il y aurait quand même l’avion à leur disposition et comme de fait, oui. Sorti de la voiture, cahier rangé dans son sac, Dei suivait sans dire un mot.  Un soldat les avait approchés les informant qu’ils étaient attendus. À ses paroles, la rouquine fronça les sourcils. Étrange. Plus qu’étrange…  Sa partenaire semblait surprise et Nath lui demandait si tout allait bien. Elle répondit un « mouais » très peu certain. Dans l’appareil, assis et tranquille, la jeune demoiselle reprit son cahier et continua d’esquisser. Cette fois-ci, elle choisit de reproduire l’avion dans lequel elles étaient montées. Puis, un homme sorti de la cabine de pilotage. Personne qu’elle ne connaissait, bien entendu, à la différence de Sarah puisqu’il l’avait nommé par son nom de famille.

Relevant les yeux de son cahier, elle le fixa un instant avant de porter son attention sur Sarah et de reposer son regard sur l’homme qui avait à peu près leur âge, dans la vingtaine. Miss Leroux s’était relevé sur ses pieds et Tracy l’avait ramené à elle. Le jeune militaire avait intimé d’un simple geste de ne rien faire. L’aire complètement indifférente, Deirdre demeura immobile. Elle n’avait pas l’intention de bouger, de s’imposer. Elle n’avait pas les capacités requises. Du moins, pas physiquement et puis, elle avait encore le souvenir trop clair et parfait du toucher de Tracy. L’idée lui donnait un frisson d’énervement et de dégoût. Puis, un homme blond plus âgé, qui aurait pu être le père de Sarah, s’était interposé. Il disait qu’il avait besoin d’eux en vie. Sarah mentionnait qu’il devait être mort, tout comme Tracy, mais non. Le virus était si fort que ça pour cette femme? Réfléchissant à toute allure, la rouquine faisait les connexions qu’elle pouvait, les déductions qu’elle voyait. Sarah était inconsciente, la femme venait de la mettre « hors d’état ».

Puis comme le chien s’était remis à japper comme la petite merde poilue qu’il était, Wesker s’en occupa. Il décapita le chien à force de mains. Arrachant la tête du corps, comme si c’était une miche de pain. Évidemment, Suzanne avait de quoi être surprise et Nath aussi. Dei ne fit que fixer sans l’ombre d’une émotion, comme toujours. C’était l’avertissement de Wesker. Si elles ne coopéraient, il leur ferait pire. Les yeux bleus glaces de la rouquine fixaient l’homme sans dire un mot pendant un instant. Les connexions qu’elle avait faites s’empilaient dans sa tête. Puis, elle finit par ouvrir la bouche et s’adresser à lui.

Nice trick... for the dog I mean... But euhm.. This woman… Tracy, she survived because she was infected. Didn’t she? commença-t-elle avant de poursuivre sa réflexion, le ton doux, clair à la limite d’être rêveur. And if so, am I right to think you have the same kind of conditions? I mean, Sarah said that a man claimed to have killed you, and yet, here you are. Alive and well, but that’s a matter of perspective… if infected, you are technically sick. But I’m getting far from the main subject. Are you infected? And why do you need us alive? For what purpose? Without you saying anything, I have my own thoughts about it.   dit-elle, ramenant ses jambes en indien, toujours son cahier d’ouvert sur les genoux en observant Jonathan, Tracy et l’homme de la situation à tour de rôle avant de reprendre.

He knows Sarah, too well. And that’s just based on the way you said “aren’t you happy to see me”. That means you have a history together and there for, around the same age. You, Tracy, you know the Taskforce, so you technically knew Sarah without really knowing her. But you sir… you’re your sunglasses… You have, what so ever, no connection to her, so it must be about her dad? And if my deductions are right, it is a matter of revenge. Again.. Personal feelings drives you a lot… Anyway.. Can you at least answer the questions? Are you infected and why do you need us? For what purpose and oh yeah, where are you taking us? Sorry if it bothers you, I can’t help it. I’m curious and would like to understand the situation as much as possible. But also, I know that the answer will also profit me, Nath and the lady.   concluait la jeune femme calmement en haussant les épaules et fronçant les sourcils, attendant les réponses, crayons en main. Elle était assise le dos droit, complètement attentive.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Sam 10 Déc - 23:44

On venait de ce faire highjack notre avion de retour pour Saint-jean. Le tout n’allait certainement pas a notre avantage quand on regardait la situation, je venais en plus de me faire mettre inconsciente. La mère a mon père était au bout de la crise, Dei dans son calme légendaire et Nathalie ne savait clairement pas comment gérer la situation, surtout que sous l’effets de la drogue s’était Tracy qui lui fessait peur. Elle était donc adossé contre son dossier d’avion sans dire un mot. Terrorisé a l’idée que la rivale a Jess ne l’approche. Wesker avait également fait son apparition pour décapité le chien et nous signalé, tout comme Tracy, qu’il était encore en vie.

Dei avait commencé a parler a nos ravisseurs. Demandant un paquet de question a celui qui semblait être l’homme en charge de la situation. Celui-ci tourna lentement le regard vers la demoiselle. Tracy me tenait encore dans ses bras sans dire un mot. Et Jonathan aussi était pas très loin. Wesker sans rien dire ce retourna en direction de l’arrière de l’appareil, son long manteau pris dans le vent, et il poursuivit son trajet pour aller s’assoir sans rien dire comme réponde a Dei. Suzanne cependant ce laissa aller en disant

Suzanne : You’re a Monster!

Tracy : Oh.. believe me... he can do worse than this old lady


Celle-ci semblait avoir prit les commandes de la conversation. Wesker ne semblait peut intéresser a répondre aux multiples question de la jeune demoiselle. Ce fut tracy et Jonathan. Bien que Jonathan lui était aller chercher un des pilotes dans la salle de bain de devant. Encore vivant mais attacher de gauche a droite, haut en bas avec un morceau de duck tape sur la bouche pour ainsi l’empêcher de dire quoi que ce soit.

Tracy : Yes, he is. And yes he is after Ghost and Amy. The two survivor from the RPD in Raccoon City. As we went into the city when it all went to hell. Jess was only a Spec Op officer, she had no connection to him what so ever. So its not about her. Its all about the dad of Sarah. So mainly the reason why we captured you is because of revenge. Wesker is after Ghost so if he gets Sarah, he will come after her. Nathalie is here because he want’s to get Amy to come down. And as for the mother... we need a messenger.

Dit-elle en ce redressant les yeux vers Suzanne en pleure devant son animal décapité avant de reprendre en disant

Tracy :Wesker knows the relation they have with there mom, because we knows who she is

Suzanne: How do you know that! Who are you?! What are the spec ops? Jess is part of this? Who’s Ghost?!

Nathalie: Stop it Sue... Ghost is the name of your son when he’s on the field. That way they don’t know who he..

Tracy: Oh darling.. we knows he’s name is Stephane. But its way cooler calling him ghost. And in case we run into a third party, we don’T want them to figure it out right away... Anyway so Yes Sue, will be a messenger, now the plan is to drop her in Saint Hubert Airport. From there the Nato will be able to pic her up.. as for you 3, will be visiting our base pretty soon

Nathalie: Where is your base?... i know malcoms base... but not Weskers

Tracy: That darling, you shall know that once we dropped your granny in Saint-Hubert. We don’T want her to spook it right away to her brother in law and the rest of my team... only once she’s out you’ll know where we’re going, and her.. we need to make sure she doesn’t wake up until we’ve arrived

Jonathan s’Approcha par la suite avec une seringue. Il venait de me droguer avec un somnifer... faut croire que s’est dans l’armé que je prenais le plus de drogue. Je continua d’être inconsciente toute en dormant... j’allais dormir un bon bout de temps S’ils voulaient pas me faire voir ou on allait.. tout ce que je savais s’est que j’allais pas vivre un tellement bon moment jusqu’a l’Arrivé de mon père.. j’Avais confiance..... d’Ailleurs Tracy en avait plus a dire pour Dei

Tracy : And now the fun part. While we wait for our Arc Nemesis to arrive, Jonathan has more to do, you see... he has a bef with Sarah because she killed in cold blood his brother. The only family he has and after that, just like me when Jess left me to die, he lost everything and everyone he loved after that tragic event... poor soul...

Dit-elle en ce baladant au tr de ses passagères, éfleurant le visage de Nathalie au passage, qu’elle démontra un dégout très élever, avant de reprendre pour Dei

Tracy : He has soo much to discuss with sarah, the only thing is she might not want to talk with him. There for this is were you come in. As colatoral if she doesn’t cooperate... and just be warned... she might not be allowed to cooperate. She’s not only stubburn like her father... but legally speaking she’ll end up as a Nato traitor if she talks to us... so YUP! I have no idea what’s gonna happen with her to be honest. But you’re on this trip as a tool...

Avait-elle dit avant de finalement terminer la conversation en demandant a Dei

Tracy : Anything else you want to know? Trip won’t be super long.. this jet is quit fast... and plus there’s no police in the air to stop us.. so yeah... you won’T be stuck with me super long darling.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 12 Déc - 16:23

Dei avait pris en charge la conversation. Suzanne était en état de choc, chose complètement normal. Tandis que Nathalie demeurait tranquille, connaissant mieux Tracy que les autres. L’homme en charge, le blond qu’elle ne connaissait aucunement, n’avait pas répondu à ses questions. Contrarié, mais sans dire quoi que ce soit de plus, la rousse le fixait curieusement. Ses questions, elle les jugeait normal et par conséquent, jugeait qu’elle méritait une réponse. Elle n’insultait personne encore. Elle l’avait même complimenté pour avoir décapité le chien ! Et il ne daignait même pas répondre. À l’intérieur, cela chicotait et dérangeait grandement l’autiste qui était rongée par la curiosité. Sauf qu’extérieurement, rien n’y paressait, elle dessinait, sagement, sans dire un mot de plus. Quelqu’un allait bien finir par lui répondre. Tracy confirmait que Wesker pouvait faire bien pire que simplement décapiter un petit chien jappant.

Au bout d’un instant, elle eut finalement toutes ses réponses et même un peu plus, de la part de la seule femme qui faisait partie du groupe d’enlèvement. Elle lui confirma qu’il était effectivement infecté. Que oui, il était après Ghost et Amy, les deux survivants de Racoon City. Tout était en lien avec Stephane. Il voulait également qu’Amy soit présente et donc la présence de sa fille était un moyen un peu plus convainquant encore. La femme avait été capturé parce qu’ils avaient besoin d’un messager. Et elle, Deirdre, était un dommage collatéral. Et Tracy continua d’expliquer que Wesker connaissait la relation plus ou moins tendu entre Suzanne et ses enfants. La bonne femme s’était énervée, ne comprenant pas tout à fait la situation, visiblement, ses enfants lui en avaient dit peu et la rouquine comprenait parfaitement pourquoi. Cette femme était d’une hystérie sans pareil. De quoi taper sur le système et la psychologie d’une autiste comme Dei. Nathalie prit sur elle d’expliquer que Ghost était Stephane quand il était en mission.

Nathalie tentait d’obtenir un peu plus d’informations. Demandant où était la base. Elle connaissait celles de son père, mais pas celles de Wesker. Tracy répliqua qu’elles le sauraient assez vite une fois que Suzanne aurait été déposée à St-Hubert. Celle-ci expliquait qu’elle ne voulait pas que Stephane et le reste de l’équipe les trouve trop rapidement. Puis, elle mentionna que Sarah ne devait pas se réveiller avant d’arriver à destination. Fronçant les sourcils intrigués, Deirdre garda le silence en fixant Jonathan s’approcher de K-mart avec une seringue. Enfin, endormi, elle ne pourrait plus vraiment nuire à l’équipe qui les gardait en otage pour l’instant. La femme expliquait que Jonathan avait une assez grosse dent, voir un dentier complet, contre Sarah. Sa partenaire aurait tué l’unique famille qui lui restait. Il en avait donc beaucoup à dire à son ex petite-amie. Finalement, elle lui expliquait que si la fille de Stephane parlait, elle allait être traitée comme un traitre par l’OTAN et en subir les conséquences. Donc Dei était principalement là comme un outil. Au bout du compte, Tracy lui demandait si elle avait d’autre question.

« So if I do a summary of what you told me: I was right. I’m not surprise to be right you know. It happens a lot. So Sarah and Nath are there as bait for Wesker to get his hands on Ghost and Amy. Fair enough. I’m just there because I was with Sarah and Nath. Technically, I am no use to you, dead or alive. Unless Jonathan wants to torture me in order to make Sarah talk. Which won’t be easy, because, like you said, she is stubborn. But that’s alright. And you are there to enjoy the ride? You know that if Ghost is there, Willow will, for sure, follow him. Oh and by the way, sending this lady is probably your best hope of bying time. She’s hysterical and unable to control her anxiety. » dit-elle calmement en continuant d’esquisser les visages sans réfléchir aux mouvements de ses mains. Le résultat était plutôt remarquable, de véritable portrait-robot. Puis, elle reprit.

« Anyway… as for “do I have more questions?” Yes I do have a lot of questions. But you’re not the one that can answer them. It’s too technical and you don’t have the knowledge for it. » expliqua Deirdre avant de rapidement reprendre. «The only one that I can’t read, without stating the obvious is the man in charge. Besides his desire of revenge, which is basic, the rest… I can’t wrap my mind around it. I’m mostly curious about his medical condition than his boring motivation for this abduction. » déclara la rouquine avant de poursuivre sur Tracy. « You Tracy, on the other end… You are super easy to read. A real open book, reckless, stubborn, egomaniac, self-centered and most of all, driven by your primal emotions. Especially anger and rage, which leads to your desire to have revenge over your mistakes of “auto-sabotaging” yourself on the field. But, blaming it on someone else, because it’s easier that way to cope with the pain that you endured then and still do now. » concluait Deirdre en continuant ses dessins sans jamais lever des yeux une fois de son cahier.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mar 20 Déc - 22:12

Tracy avait continuer les discutions avec Dei. Celle-ci semblait dire que Tracy était du type a ce faire remarquer, naturellement celle-ci s'était fâcher mais n'avait pas frapper Dei pour autant. Elle avait préférer partir plus loin dans l'avion laissant Jonathan avec ces hotages.. excellent.. all according to plan pour lui... ce fut après un certain moment qu'ils arrivaient a saint-hubert pour dropper Suzanne et repartir vers l'Australie. Arrivé en Australie Tracy et Jonathan  avaient fait signe a Nathalie et Dei de les suivre. C'était pas nécéssairement comme si s'était une option. Sarah était présente aussi mais celle-ci une fois arrivé dans la bonne salle de torture a Jonathan. A Noté qu'il s'agissait d'une platforme pardessus un bassin a une certaine hauteur. Nathalie s'était fait attacher les bras et les pieds sur une chaise, comme Dei. Mais Sarah fut la seule attacher aux poignet debout, ne touchant plus le sol d'ailleur. Mais toujours inconsciente. 6 hommes étaient rester, Tracy avait fait bien comprendre qu'ils devaient tous êtres vivant encore jusqu'à temps que Stephane et sa troupe ne descende dans la base...

Jonathan : Shish! She's no fun.

Dit-il en ce retournant et reprenant aussitôt par la suite

Jonathan : Shush shush, tu es avec Sarah maintenant, tu devrais être content Hey wait, why would i be happy about this? She... she...

Dit-il en prenant une pause avant de m'observer, toujours inconsciente, une certaine fureur fessait rage dans ses yeux. Il observa Dei et Nathalie avant qu'il ne s'avance vers moi pour me donner un bon coup dans le ventre avant de m'aspergé d'eau

What the hell.. where.. where am i?

[bJonathan : Apparently what we gave you was good enough for the entier trip même si tu aurais du mourir a place d'être ici. Le boss souhaite te gardéen vie asser longtemps pour que ton père voye ta mort. Wait why are you telling her all the plan  you moron! Roh ta geule!
[/b
Décidément je comprenais plus rien, j'avais l'impression d'être dans le seigneur des anneaux avec Gollum.. seulement s'était une pièce... sombre?... un peu bizard puisqu'il y avait des petites poupées un peu partout, quelque une manquait des bras.. jambes... têtes... la pièce était rouge, mais pas rouge de peinture.. s'était vraiment une salle de torture..? Il allait me torturé?

jonathan, What the hell are you doing? Where's my grand mother?

Jonathan : My name is François! Not Jonathan?

Okay! Clairement, il avait quelque chose de pas straigth avec mon ex... what the hell is he doing?... j'étais quelque peu '' non certaine'' et appeuré. Pas par ce qui ce passait, mais plus ce qui ce passait dans la tête a Jonathan. François? C'est son frère.. celui que j'ai tué. Mais pourquoi me disait-il qu'il était françois? Je comprenais plus rien

Okay, François?... On est-ou présentement?

Jonathan : Tu es dans ma chambre de torture ma grande. En fait bienvenue a tous! Nous sommes en Australie. LA ou tout ce que vous trouverez sur cette ile, veux vous tuer. Mais soyez sans crainte! Je suis celui qui ce chargera de cette tâche!... mais avant j'ai du menage a faire! Et j'ai une jasette a avoir avec cette demoiselle si sa ne dérange personne naturellement

Dit-il d'un large sourire aux lèvres, '' cette personne'' il m'avait pointé du doigt en même temps. Il s'avança vers une table d'écartellement ou il y avait encore un mort. Le pilote d'ailleurs était pas très loin, attacher a une chaise lui aussi.

Jonathan : Vous allez voir! La pièce est superbe, mais la j'ai besoin de nourrir mes animaux! Wait dude, leave the body here, it will scare them a little! Non mais sérieux François. Tu penses sérieusement qu'ils auront peur? L'une est la fille d'un ancien membre S.T.A.R.S, la seconde est la fille a Malcom, et la troisième.... minute.. la troisième.

Dit-il en s'approchant rapidement de Dei, sans la toucher, celui-ci était clairement dans la bulle a Dei, il reprit, pendant que moi je cherchais a comprendre ce qui ce passait. Il lui dit finalement,

Jonathan : I think we've forgot to entreduce ourselves! I'm François! Pis moi s'est Jonathan!

Les deux fois il sétait pointé du doigt le torse comme s'il était deux personnes différente, mais s'était la même personne au final. Il reprit encore en disant

Jonathan : As-tu peur des cadavres?... Sinon je vais juste me débarasser de celui qui traine la, pour le donner a mes Salt Water Crocodile qui traine en bas... d'ailleurs as-tu peur de l'eau ou des Crocodiles?... parce que ELLE SI ELLE A PEUR!

Dit-il en augmentant son ton de voie, en me pointant du doigt. Alors s'était sa les tâches que je voyais dans l'eau!.... merde! J'étais plus confortable, je tenta de ''shaker'' les chaines qui me retenait dans les airs pour voir s'il n'y avait pas un moyen de s'échapper. Entre temps Jonathan attendait toujours de voir la réaction a Dei. Fallait que je sorte de la.. Il pouvait pas nous tué, mais sa allait pas tardé après que mon père soit rentré dans la base, Fallait vite qu'il nous trouve sinon je savait déjà comment sa allait finir, et j'aimais pas l'idée mais pas pentoute. Je sentais deja mon cœur battre a milles a l'heur et a chaque fois que je baissais le regard, l'eau, je la voyais qui tournais rouge

Jonathan : Voyon sarah! Je veux juste te piquer une jasette en premier lieu. Inquiete toi pas des monstres marins qui traine en bas. Ils ne te ferront pas de mal.. par contre! J'PEUX PAS EN DIRE AUTANT DE TON PILOT!

Le mon '' Pilot'' avait été dit en anglais. Deux hommes attrapa le pilote qui tentait de ce débattre, Le 3e ouvrit la trappe pis il ce fit balancé dans l'eau... pour tourner le bassin bien rouge sang. Avant qu'il ne lance la dernière victime de la chaise d'écartellement dans l'eau également. Des cries d'horeurs ce fessait entendre avant de ne plus rien entendre. J'avais le cœur qui battait, déjà une larme a l'oeil.. sa venait me chercher psychologiquement cette affaire. Nathalie comprenait pas grand chose, et sans doute que Dei non plus, je me rappelais pas, ou plutot je pouvais pas me rappeler si je lui en avais deja parler...... mais clairement Jonathan lui en avait après moi.... Il m'observait aussi avec un très large sourire, il prenait gout a ce qui ce passait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Dim 1 Jan - 21:27

Deirdre suivait ce qu’on lui demandait à la lettre. Ils avaient laissé la grand-mère à St-Hubert. La rouquine avait frustré Tracy qui s’était éloignée. La demoiselle avait su toucher une corde sensible. Puis la femme blonde avait aussi bien fait comprendre au jeune homme qui tenait absolument à s’occuper de Sarah que les trois demoiselles se devaient de demeurer en vie. Du moins, jusqu’à ce que l’équipe de Stephane arrive sur place. Mais le jeune homme était étrange. Il se parlait ? Ou quelque chose du genre. Dei tentait de comprendre en demeurant attentive et suivant toujours ce qu’on lui demandait. Se faire attacher fut la partie la plus désagréable pour l’autiste qui, de prime à bord, détestait les contacts physiques avec qui que ce soit. La proximité ne la dérangeait pas vraiment, mais se faire toucher, même si ce n’était que les poignets et les chevilles. La demoiselle angoissait énormément à l’intérieur d’elle-même. Prisonnière de ses émotions qu’elle ne comprenait qu’à moitié et n’était pas capable de gérer convenablement.

Mais bon, une fois assise et attaché et que plus personne ne la touchait, Deirdre reprit lentement le dessus sur elle. Elle se parlait énormément dans sa tête, comme son meilleur ami le lui avait appris avec les années. Ça lui permettait de rationaliser ses émotions et de mieux les comprendre et les contrôler le temps d’un instant. Jonathan continuait dans ses désillusions. Décidément il avait un problème. Plus sérieux qu’un simple autisme en tout cas. Il avait un sévère dédoublement de personnalité. Il était Jonathan et François à la fois. Intéressant. Sarah s’était réveillée et elle lui demandait où ils étaient. Chambre de torture, ah oui, ça on pouvait le constater assez facilement. Il y avait de tout pour faire hurler quelqu’un. Il déclara également qu’ils étaient en Australie. Il l’avait bien décrit en disant que c’était l’île qui tentait de tuer n’importe qui en fait. Statistiquement parlant, il n’avait pas tort avec toutes les bestioles qui peuplaient l’île.

Jonathan fini par s’approcher de Dei pour se présenter. Il était proche, elle sentait son souffle sur sa peau. De quoi la rendre inconfortable sans qu’elle puisse le montrer. Tout ce qu’elle faisait c’était de le fixer froidement sans émotion. Il lui demandait si elle avait peur des cadavres. C’est d’une voix absente et froide qu’elle répondit à Jonathan/François.

« Non. Ce ne sont que des corps inertes. Rien de bien épeurant. Plutôt fascinant, mais pas épeurant. Et non, je n’ai pas peur des crocodiles ou de l’eau. Ce sont des éléments certes dangereux, mais pas épeurant à ma connaissance, » concluait Deirdre en regardant Sarah qui était désigner par l’homme. Ce dernier déclarait qu’elle, elle avait peur de l’eau et des crocos. Sinon, il voulait simplement lui parler qu’il disait. Fronçant les sourcils, la rouquine parcourait la pièce du regard, cherchant des solutions à leur problème. Elle était attachée, mais rien ne l’empêchait de réfléchir à cent à l’heure. Au mieux, ils gagneraient du temps.

« Il a un dédoublement de personnalité. Il a rempli le vide avec ce François… » murmurait-elle pour elle-même en cherchant à comprendre même si ça lui était difficile. Les gens n’avaient vraiment pas de sens pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 2 Jan - 16:19

Jonathan, ou François, s'était dur a dire, venait de lancé le pilote de notre appareil dans une maré de crocodiles, deja j'aimais pas ça, mais de voir les bêtes s'attaquer a l'homme, entendre les hurlements de terreur melanger a ceux de douleur.. puis ne plus rien entendre, puisque needless too say, s'est bestioles la sont pas reconnu pour être plaisante quand elles mangents, pogne leur victime, la traine dans l'eau pour la noyer, and then maybe elle est morte, sinon sa commence a déchiré la chaire pendant que l'animal est encore vivante. Je le sais d'expérience et Jonathan le savait.

Dei avait répondu a la question de notre ravisseur. Nathalie ce tenait tranquile et silencieuse, elle n'avait pas peur de l'eau ni des crocos... okay.. je donnerai pas mal tout pour avoir la même pensé que mon amie présentement... j'avais une fixation sur le planché qui n'était qu'un grillage en faite. Donc en plus de l'espace plutôt.... distingué... je sentais l'odeur répûgnant de l'aquarium qui ce tenait en dessous de nos pieds... i have to get out of here..

Jonathan: voila donc qui est fait! Maintenant que j'ai votre attention!... En faite je sais pas trop ce que je vais faire de vous, s'est vrai! Je suis pas autorisé a faire grand chose jusqu'a temps que le daddy ce présente dans la base. Après ça, bah le tout vas dépendre de ce que Wesker veut faire de vous.  I think they need to stay here.. just the presence of the beast downstaire will keep them in check from doing anything stupide... Je te l'accorde. De toute manière... je vais avoir besoin d'un Taser pour m'amusé un peu. C'est dommage... Vous deux, vous ne m'intéresser pas tant. Le boss voulait Nathalie en plus vue que Amy fait partie des survivantes de Raccoon City, mais Toi... J'ai pas tant besoin de toi en fin de compte

Dit-il en s'approchant rapidement comme sur un coup de tête de Deirdre, prenant le dossier de sa chaise pour la trainer vers la trappe ou il venait de balancé le pilote dans l'eau

Jonathan: Need to make some room, so my brother can take care of your friends.

Nathalie : Hey! Tracy said you can't kill any of use before our parents gets here!

Jonathan: Elle a raison Frank, Raaahhh don't listent to her, what tracy doesn't know won't kill her, its not like she's gonna care anyway


Okay, On était vraiment dans une situation des plus merdique la... Nath était entrain d'essayer de parler a Jonathan, ou François pour qu'il laisse Dei tranquille... mais il continuait de tiré sa chaise... Nath attacher sur une chaise aussi, et moi debout les bras attacher, mais mes pieds couchaient pas le sol? Je me redressa la tête pour voir ce que j'étais attacher... un toyeau de gaz... ou d'eau? Je suis pas sur.. mais chose certaine s'était que s'était pas super solide. D'un mouvement de bassin, d'un deuxième... je finis par m'accrocher a l'envers et remonté la chaine comme si je montais une corde... jusqu'a temps que j'arrive a une certaine hauteur, pour me laisser tombé. J'allais encore etre attacher aux mains, mais pas de manière a ne plus bouger, la chaise brisé. moi sur le dos... outch... Je pouvais voir les gardes avec Jonathan '' What the'' avant de me redresser avec la chaine et assomer le premier Jonathan toujours dans ces menaces

- Don't! trow her down there!

Jonathan: Why? It will remind you how i killed your brother and your mom?.. did it came back to you when i trowed the pilot?... DID IT!

-  François killed my family, you didn't. Don't do the same with Dei, she's got nothing to do with this!...


Le deuxième garde avec Jonathan avec sortie sa mattraque. Il n'était pas autorisé a me tuer, mais avait quand même le droit de me garder sous contrôle utilisant la force nécéssaire... entre temps je tenais fermemenr la chaine qui autrefois, me tenais au plafond. Jonathan, toujours prêt a balancé Dei pardessus bord.... il gardait un regard sérieux en me regardant. Sans dire un mot.... il y un long silence.. avant que finalement il eu un rire en laissant la chaise a Dei tombé sur le dos, sur le grillage qui servait de planché

Jonathan: How did you do that!.. Those ninja skills... you didn't had them when you went out with my little bro!...

- You know my dad, i don't need to say anything more

Jonathan: Héhéhé....

dit-il faiblement en sortant un taser rapidement, en me le tirant dessus, ce fut rapide, je ne l'avais pas vue venir.. pis ouais... j'ai beau être la fille a Stephane.. je peux pas toujours gagner... je tomba comme une planche a terre... le garde redressa la chaise a Dei pour la mettre a côté de Nathalie qui ce tenait discrète, tandis que Jonathan s'approchait de moi, ce penchant a mon niveau, toujours sous l'effet du taser

Jonathan: Tu sais Sarah, tu es vraiment de mon gout. C'est dommage que tu as du tué mon frère... Même s'il était pas parfait.. n'en demeure pas moins qu'il était ma seule famille. Après quoi j'ai dévier avec Wesker et compagnie. You know... we could have made a great couple... good family as well.. i'm sure you would have made a great mother... my little brother, a great father.... and you could even have taken Dei as the aunt of your child... but you've screwed everything by killing me.

Dit-il en m'empoignant fermement par la gorge, me redressant par la suite pour me mettre sur une chaise métalique, sans aucune délicatesse, J'eu même droit a un coup de poing dans le ventre avant qu'il ne reprend en me disant

Jonathan: Don't try to get away again. You try one of those move.. and the ginger goes down. if you don't try anything stupide, she'll live. But in all scenario, you'll be dead as soon as your little daddy gets in the base, or maybe i'll even wait until he gets in the room, before i kill you both you and your cousine. Mais pour le moment... je vais juste te faire des blessures invisible, après tout.. tu as une belle peau.. ce serai dommage de l'abimer avec un coup de couteau comme ÇA!

Dit-il en sortant un poignard, frappant directement entre mes doigts. Je dois avoué que j'eu le coeur qui s'était arrêté quelque seconde. Qu'est-ce qui venait de ce produire? les yeux fermer.. respiration bruyante.. j'étais plus que stresser. Comme on l'avait deja dis, je n'étais pas formé pour ce genre de situation.. ou j'étais la prisonnière, mais Dei était correcte, et en un seul morceau jusqu'a temps

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 51
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 2 Jan - 16:59

Deirdre avait répondu très simplement aux questions très simples de l’homme qui, au bout d’un moment après un dialogue interne, déclara qu’au final : la rouquine ne lui était pas nécessaire. Sur le coup, elle n’en fit pas de cas vraiment. Ça ne prenait pas la tête à Papineau pour le réaliser qu’effectivement, il n’avait pas besoin de la petite autiste. Elle était là par défaut, en tant que partenaire à Sarah. Familialement parlant, elle n’avait AUCUN lien avec le Taskforce et donc, même si elle mourrait, les deux personnes les plus importantes, Sarah et Nathalie,  retrouveraient leur famille. Un peu triste de pensé comme ça, mais Dei n’était que rationnelle, de a à z. Donc quand Jonathan empoigna la chaise pour la tirer vers la trappe où le pilote avait disparu, extérieurement, la rouquine avait presque l’air blasé. Elle ne se débattait pas, ça ne servait à rien. Nathalie avait rapidement pris sa défense en disant que Tracy avait spécifié que tout le monde devait rester en vie jusqu’à l’arrivé de l’équipe pour Wesker.

Sarah finit elle aussi par s’en mêler. Elle venait de frapper leur kidnappeur? Ok. Toujours sans aucune expression, la demoiselle continuait de regarder un peu partout. Extérieurement, c’était le calme plat. Psychologiquement, c’était autre chose. Elle cherchait un moyen de se sortir de là à long terme. Se défendre comme la blonde venait de le faire servait techniquement à rien. Ça ne faisait que donner un peu plus de temps. Elle fut rapidement neutraliser et c’était un « retour à la case départ » pour le trio. Personne ne mort encore, mais personne dont la vie ne tenait pas à un fil. L’autiste, coincé sur sa chaise, sur le dos, se fit redresser et replacer près de Nathalie. Son calme olympien avait de quoi faire peur. Ce n’était pas normal. Normalement, les gens criaient se débattaient. Elle, elle attendait sagement.

Jonathan continuait son petit jeu auquel Dei ne comprenait absolument rien. Le désir de blesser Sarah allait en contradiction avec le fait qu’il la trouvait jolie et de son goût. Décidément, les gens étaient étranges. Il voulait attendre que Stephane arrive pour tuer sa fille et sa nièce. Deirdre voyait le problème que ça occasionnait pour lui. Il jouait sur la psychologie de sa partenaire. Elle respirait fort, elle pouvait l’entendre. Elle était nerveuse. La rouquine aussi, mais elle en avait un meilleur contrôle grâce à sa maladie. Ça pouvait servir pour essayer de calmer le jeu.

« Sarah? Calme-toi. Je sais c’est difficile, mais stresser comme ça va te faire faire un faux mouvement éventuellement et tu vas te faire blesser. Pense à autre chose. Quelque chose qui te calme. Comme la programmation. » dit-elle d’une voix extrêmement calme avant de reprendre à l’intention de Jonathan.

« Maybe you should consider another solution. Like negociation. Because if you want vengeance, killing her or her cousin won’t serve you at all. Even in the short term…  It’s too… predictable. And you are more likely to die than survive this. And if you do survive, it won’t be pretty…   » déclara la rouquine avant de reprendre une dernière fois. « Do you like games and puzzles? » demanda-t-elle innocemment avant de continuer à regarder la pièce et tout analyser. Les tuyaux, Sarah en avait brisé. Ils étaient vieux, rouillés et probablement vidés de leur contenu. En tout cas celui que sa partenaire avait brisé était vide, inutilisé depuis un moment.

« On est dans un sous-sol. À quel point sommes-nous sous terre au juste? » Question « random » qu’elle continuait de s’agiter doucement sur sa chaise pour se faire un panorama de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 497
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 2 Jan - 17:49

Je venais de me faire menacer par Jonathan. Nathalie elle, était trop stresser pour faire quoi que ce soit.. mais chose certaine s'était qu'il avait été claire. Je devais plus rien faire, et malheureusement, dans toute les aspects, il avait le dessus sur moi. J'étais nerveuse.. très nerveuse... Dei avait essayer de me calmé a distance, je l'écoutais, et essayait de pensé a autre chose que le fait que j'étais coincé avec quelqu'un qui m'en voulait a mort pour avoir tué son frère.... programmation.... j'étais en larme.. j'étais vraiment pas bien, mais a mon avantage, l'attention de l'homme qui voulait ma mort vue rediriger vers Dei qui avait commencé a lui poser des questions.. a savoir si il aimait les jeux? Mais ou elle va avec ça?

Jonathan: Négociation?... Négocier pour quoi? J'aimerai la gardé pour moi cette fille la vois tu!

Dit-il en s'assisant en indien devant Dei avant de reprendre, large sourire aux lèvres comme s'il s'agissait d'un enfant qu'on lui racontait une histoire. Il reprit par la suite

Jonathan: Je m'entendais bien avec Sarah. C'est vrai! J'étais en amour pardessus la tête avec elle. L'ennuie est que sauvagement, elle a abattu mon frère... mon frère qui travaillait comme scientifique chez Umbrella Corporation. Pis dans un Raid avec son père. Elle a finit par l'abattre.. comment veux-tu que je vive avec ça sur ma conscience? que la personne que j'ai donnée tout ce que j'avais, ma trahis en abattant la seule famille qui me restait?.. Oh yeah, and don't forget she killed me with the excuses that i was going to kill her dad in that base... Rohh ta geule François. Je pense que Dei a le droit a ma version des faits. On va l'avoir ta vengance... même si pour un moment... Wait.. are you saying you're okay with her killing me? I need to be avenged! Not.. negociate so you can go out with her again you dum fuck!

Dit-il en ce tappant la tête dans sa main, toujours assit en indien devant Dei et Nathalie, Nath nerveuse mais silencieuse, observait Dei sans poser de question. En ce qui me concernait je tenais quand même a ecouter ce qui ce passait, mon attention était encore sur Jonathan mais comme celui-ci avait perdu interest sur moi, je pouvais en profité pour me calmé. Il ce fit aussi demandé s'il aimait les jeux, d'un large sourire en tappant des mains il reprit

Jonathan: Oh oui oui oui! J'aime les jeux et les casse tête!.... Ou j'ai besoin de réfléchire!.. etc..!

Il garda un silence après avoir répondu a la question, en ce qui me concernait j'étais silencieuse, encore des grosses respirations, mais toute fois, je demeura silencieuse, sans regarder Jonathan et je ne pleurais plus vraiment... mais fallait que je continue de me calmé. Il avait le dessus.

Jonathan: Oh! pis pour répondre a ta question. On dois être facilement l'équivalent d'un gratte ciel sous terre!... Roh shut up, we're only on the 4th floor of the base. Nothing cool about that.

A la suite de quoi on eu le commentaire de Wesker a l'intercome. Sa l'air que mon père était arrivé. Cependant j'avais de la difficulté a contrôler encore mes emotions adequatement. Jonathan ne semblait pas tant s'en préoccuper de leur arrivé. Il demeura avec Dei pour jouer avec jeux. Nathalie comprenait absolument rien a la situation. Le surplus de garde s'étaient tous retrouvé autour de la porte pour empêcher quiconque de rentré dans la pièce

Jonathan: Come on! Are we doing enigmes? I mean.. i want to play but i'll have to kill you all shortly... so wE'll have to be quick about that. Okay?

Encore une fois Jonathan était partie dans ses délires. Il alla même jusqu'a flatté la joue rapidement a Dei avant de s'installer confortablement devant sa prisonnière. Large sourire aux lèvres en attendant de savoir quel jeux qu'ils allaient jouer. François '' ne semblait pas vouloir intervenir'' durant ce moment. S'était vraiment Jonathan qui ce trouvait devant Dei. Et qui semblait avoir démontré qu'il m'aimait encore. Mais ne ce le permettait pas du a ce que j'avais fais subir a son frère

Jonathan: Le TaskForce va être ici bientôt... jouons!.... But they have to go through Wesker. Remember, he said you can keep the hostages as long as you like after they've arrived. They're here... but Wesker will take care of them pretty quick if you ask me.. after all, he adapted from Kijuju... he won't go down easy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amy Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 2226
Âge Réel : 25
Localisation : A Montreal
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 32 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 2 Jan - 20:00

Jonathan demeurait devant Dei, toujours dans l'attente de pouvoir jouer a un jeux avec elle. Entre temps moi j'avais reçu l'Ordre d'aller chercher les kids plus bas, je dois dire que j'avais bien hâte de les mettres en sécurité eux, surtout que Wesker avait donnée la consigne qu'ils pouvaient tous mourir une fois qu'on arrivait dans la base. Stephane m'envoya Eira avec moi, aussitôt arrivé avec moi elle me dit qu'elle changerait d'oreillette aussitôt qu'elle trouverait une oreillette ennemi, sinon on bouge vite et en silence, j'eus un sourire en coin, en rajoutant doucement

- Oh j'ai pas de problème avec ça

Je me mis donc a avancer, Eira avait demander a Jennifer le trajet le plus simple pour ce rendre sans ce prendre pour des acrobates. Le trajet était très simple en fait. Au bout du corridor il y avait un escalier de secours. On avait juste a le descendre jusqu'a leur niveau. Il y avait des systèmes d'alarme mais ce n'était pas un problème pour jennifer. Trajet plutôt simple donc. Je me mis donc en marche vers le corridor. Chaque gardes qui passait, s'était une balle dans le front. J'avais mon silencieux sur mon MP5 d'installer. Je n'attirais pas tant l'attention disons. jusqu'a temps qu'on arrive aux escaliers. J'ouvris d'un mouvement sec. Personne dans les marches, on pouvait descendre jusqu'a leur niveau

Entre temps Jonathan attendait toujours en indien, il voulait jouer a des jeux avec Dei.. comme un enfant impatient cependant, il ce redressa en marchant vers une chaise a bureau plus loins pour la lancé a bout de bras. Il pétait sa coche.. s'était trop long

Jonathan: Deiiii aller! Je veux jouer! Mais la tu prend trop ton temps a me demander des affaires. Vois tu, j'ai le TaskForce qui affronte mon boss. Bien qu'ils n'en viendront pas a bout, mais t'Imagine? Si jamais ils me trouvent en premier, which i highly doubt, i'll have to kill both Sarah and Nathalie before they open the doors!...

Dit-il en allant prendre Sarah par les cheveux pour lui tiré la tête par en arrière d'un coup sec, en sortant un poignard lentement de ça ceinture.. entre temps nous on était encore en direction. Les gardes étaient principalement tous occuper avec ce que mon frère fessait comme ravage aux niveaux inférieurs. Les corridors étaient pas très peuplé disons... selon les directives a Jennifer ils étaient dans la pièce d'accôté. Mais la porte était fait en fer... et il n'y avait pas de camera a l'intérieur. Je deposa mon sac a dos, une fois dans le corridor de la porte principale. Je sortie un lecteur thermique de mon sac. avant de poursuivre, Ayant rétracté la crosse de mon arme, d'une main je tenais mon MP5 et de l'autre le lecteur thermique en disant la situation a Eira

- Sont juste de l'autre côté de la porte. Local du fond, Overwatch n'a pas accès aux cameras dans la pièce, pis la porte bah '' Re-enforced steel'' donc on peu pas voir. Il a prévue le coup le drôle.

J'étais pas très contente de la porte d'acier mais encore, s'est pas comme si sa allait faire grand chose pour m'empêcher de rentré dans la pièce. Arrivé sur le bord du mur je promena le lecteur thermique le long du mur pour voir comment la situation ce passait a l'intérieur. 3 personnes attachers sur des chaises, 5 personnes debout, don une de ces personnes, tenait l'un des otages par les cheveux. Je sortie un crochet de mon lecteur thermique, pour le plugger sur mon MP5. Question de toujours avoir une vue sur ce qui ce passait dans la pièce, sans pour autant en perdre un otage, vue que s'était pas mal la dessus que je m'enlignais si j'établissais pas un contacte

- This is the TaskForce! I want to speak to the men in charged!

Jonathan tant cas lui, repris a Dei, mais laissa le couteau tombé a côté de Sarah

Jonathan: Bon tu vois! Le TaskForce est arrivé a notre porte! ON A MËME PAS EU LE TEMPS DE JOUER!

Un moment de rage. Il sortie son Python de son holster pour tiré deux coups dans la porte. Me fessant signe ainsi qu'il n'était pas d'humeur a négocier au travers d'une porte. Ayant tiré sur la porte sa me donnait juste l'impression qu'il n'y avait pas d'autre entré dans la pièce. Je reculla rapidement, gardant mon arme pointé vers la porte en question, avant de retourner un peu plus loin et dire a l'intention de Eira

- Bah négociation au travers d'une porte ne l'allume pas. Tu t'occupe de ces gardes, je m'occupe de l'homme en charge?

Dit de même s'était quelque peu bizard comme scenario, on savait même pas qui était en charge, mais j'avais une bonne idée que ça devait etre celui qui m'avait tiré dessus et parler fort a ces otages. Je déposa mon sac pour sortir 3 cartouches de C4 de mon sac, pendant que j'entendais au travers de la porte

Jonathan: Wait WAIT! THAT WAS IMPULSIF! MY BROTHER DOESN'T KNOW WHAT HE'S DOING!... He just wanted to play a game, AND NOW EVERYBODY RUINED IT!

- Open the door! So we can speak face to face!.. Jonathan?

Jonathan: A le sait.. SHUT UP! She doesn't know who we are! Leave it at that! and DON'T Open the door! If its Amy, she's a expert Maskman, she'll shoot you even if you only avec 1 cm of the door open!. Leave it close, AND GUYS! BLOCK THE DOOR!

Okay.. plus ça avançais.. plus s'était étrange, chose certaine s'était qu'il voulait pas nous parler, okay.. raisonnable i guess... je lui avais parler, mais en même temps j'installais mon M4 sur le mur adjacant a celui de la porte principale. J'allais quand même pas rentré par une porte ou on m'attendait avec des automatique?... j'installa mon C4 en recullant avec la détente. J'avais repris mon sac naturellement, question de pas le laisser dans le chemin

Jonathan: See! Told you! Ils ne peuvent pas nous faire face le TaskForce.

Au moment même ou il avait finit sa phrase pour ce retourner vers Sarah qui semblait drôlement plus calme que plutôt... le Mur explosa, fessant tombé majoritairement tout le monde qui n'était pas attacher sur des chaises.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://echoes.forums-rpg.com/
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 234
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Lun 2 Jan - 22:28

Jonathan ou François, peu importe, elle leur avait demandé s’ils aimaient les jeux et les puzzles. Tout content, l’un d’eux lui avait répondu que oui ou encore n’importe quoi qui lui permettait de réfléchir. Parce que clairement que l’idée de négocier, qu’elle avait proposé un instant avant, ne l’intéressait pas. Donc assise, en fait attaché sur sa chaise, Dei fut contente d’obtenir son attention loin de Sarah pendant un moment. Ses grands yeux bleus fixés sur leur kidnappeur, la rouquine esquissa même un sourire. La petite était brillante, elle avait beau ne pas comprendre les gens et leurs émotions globales, elle réussissait généralement à capter leur attention. Il était venu s’assoir devant elle avec un large sourire d’enfant démoniaque. Ça en prenait plus pour faire peur à l’autiste. Il lui avait même répondu quant à leur position sous terre. Et voyant que la voix menaçante prenait le dessus, quant à leur emplacement sous terre peu palpitante, Deirdre répondit.

« It’s not cool if you know nothing about engineering. But I know a thing or two…   » mentit-elle. Puis qu'au contraire, elle en connaissait trop sur le sujet. « À cette profondeur,  on est techniquement protégé du danger nucléaire. C’est plutôt pratique. Sauf pour l’eau, il y a des risques d’inondation, surtout s’il y a un tremblement de terre qui affaiblit la structure générale du bâtiment.  Mais 4 étages sous la surface c’est aussi la profondeur des métros en général. Être creux comme ça permet aussi de l’économie sur l’utilisation de l’énergie pour chauffer ou dans le cas de l’Australie, refroidir le bâtiment. Puisqu’il fait chaud ici, c’est presque plus logique de construire sous terre qu’en hauteur… » dit-elle innocemment avant que Jonathan ou François, peu importe demande s’ils allaient faire des énigmes. Il lui flatta même la joue pendant un cours instant. Ça eut l’effet d’une décharge dans son corps et ça l’empêchait de réfléchir sur le coup.

Ce dernier lui répétait que le Taskforce allait bientôt être là, mais le contact physique, même bref comme celui-là, l’avait profondément troublé. Il finit par s’énerver et saisir Sarah par les cheveux en sortant doucement un couteau. Solution en cours, Deirdre se resaisit rapidement. « J’ai une énigme. Tu aimes réfléchir non? Alors réponds à mon énigme… Je mange et ronge tout, les armes, la terre, les oiseaux, les hommes. Personne ne me voit et pourtant, tous je les affecte. Que suis-je? » demanda-t-elle calmement de sa voix toujours innocente.

____________________________________

Pendant ce temps, Eira et Amy venait d’arriver. Chemin rapide, tout droit vers une cage d’escalier de secours. Elles ne pouvaient pas se tromper. Sur leur chemin, Gas avait abattu tous les soldats. Rapidement, la mercenaire avait fait sa pilleuse et s’était équipée d’une radio ennemi en coupant le micro. Suivant sa « belle-sœur », elle cherchait la chaine radio qui concernait les gardes avec les trois filles. Trouver, mais peu se disait. Elle entendait Dei au loin, mais sans plus. Les gardes restaient silencieux et une voix masculine semblait légèrement dégantée. « J’ai entendu une des filles… le p’tit renard je pense… Très calme et un gars… il semble calme et énervé à la fois comme un enfant… Mais c’est en background…  Pour le reste, je ne pourrais pas te dire… J’entends comme une respiration nerveuse… Je ne saurais dire si c’est un des gars qui respire comme un train ou une des filles… » dit-elle doucement avant de reprendre. « Il perd patience avec le ptit fox… Il veut jouer à un jeu… mais elle prend trop son temps selon lui… Il dit que si on les trouve, il doit tuer ta fille et celle de Ghost… We got a hurry up before he loses it a little bit more… » déclara Eira en arrivant finalement à destination.

La « rookie » l’informa rapidement de la situation une fois qu’elles arrivèrent sur place. Ils étaient l’autre côté de la porte, local du fond, aucune visibilité à l’intérieur à part avec le lecteur thermique. La porte c’était de l’acier renforcé, donc impossible de voir ou de défoncé avec l’équipement qu’elles avaient.  Puis Amy fit son « entré » dans le vif du sujet. Elle se présentait comme Taskforce et souhaitait discuter avec l’homme en charge. Il s’énervait comme quoi il ne pouvait pas jouer parce qu’ils n’avaient plus le temps. Deirdre le fixait avec un léger sourire, car la réponse à son énigme était le temps. Elle lui en avait fait perdre et elle leur en avait fait gagner. Tant mieux… Peu après, il avait tiré deux coups dans la porte derrière laquelle se trouvait Eira et Amy. Amy en concluait que les négociations n’allaient se produire derrière la porte. Sa partenaire de l’heure lui proposa de s’occuper des gardes pendant qu’elle s’occuperait de « l’homme » en charge. « C’est pas un homme, c’est un gamin avec un sérieux problème de personnalité... » déclara Eira rapidement, visiblement impatiente et de mauvaise humeur quant à la situation.

Amy venait d’aller placer une belle quantité de C4 sur un mur qui donnait à l’intérieur de la pièce. Couteau de combat dans un main et arc dans l’autre, elle attendit que sa « belle-sœur » fasse sauter le mur. Une fois fait, Chaos n’avait pas perdu de temps et s’était charger de neutraliser les gardes qui étaient assommés par l’onde de choc. Deux avaient eu la chance de se relever, mais pas pour longtemps. Eira, de petite taille, leur avait tranché la gorge sans y réfléchir deux fois. Le troisième elle lui brisa la nuque à l’aide de son arc et le dernier, encore assommé au sol, elle lui avait cassé le cou d’un coup de pieds. C’était presque trop facile. Suite de quoi, l’assassin était revenu vers Nathalie et la rouquine. Le reste, c’était à Amy de jouer parce que miss Black et la diplomatie ça faisait deux. Déjà qu’elle n’avait pas l’air de plaisanté avec son œil au beurre-noir de la veille et ses cheveux qui commençaient déjà à être tout croche.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 2226
Âge Réel : 25
Localisation : A Montreal
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 32 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mar 3 Jan - 17:46

J'avais attiré un peu son attention sur moi, sur le coup sa avait fonctionner mais d'un autre pars, on savait très bien que ce n'était pas quelque chose qui allait duré a long terme que j'aille son attention. Donc fallait agir vite. Eira me dit qu'il avait un sérieux problème de personnalité... euhm d'accord... what the hell? Était ma pensé dans le moment présent. Sa allait être complexe lui faire dropper les armes. eira allait s'occuper des soldats autour tandis que je dealerai avec la personne du problème de personnalité. C4 en place. Je mis mes lunettes protectrices avant d'appuyer sur la détente. Le monde a l'intérieur s'attendait plus a ce qu'on passe par la porte que par le mur. L'effet surprise y était. Eira s'était lancé contre les soldats tandis que moi j'avais rentré pour me mettre en position devant ma nièce puisque Jonathan s'était placé derrière avec son magnum a la tampe. Pour une des rares fois, je voyais vraiment la peur dans les yeux de ma nièce. Sa me rendait somewhat inconfortable, puisque je n'étais pas habitué, mais sans pour autant faire en sorte que je ne serai pas capable d'accomplir ma tâche dans cette affaire

- Drop the Weapon!

Jonathan: Amy? Why are you here?! You're not the one i wanted!

- Sorry to dissapoint you, he won't come. Busy with your boss, but Jonathan, you're better than this. don't do it

Jonathan: You don't know who i am woman! Stay out of it!

- I know you're a kind person, never intended to do any arm to anyone. You were a brave little boy, all the opposite from your brother

Jonathan: You know... you knew my brother?

- Never met him to be honest, but i've heard of the type of person he was. And you're not like him. You being on this base, going against someone you loved above all. The Jonathan i heard of would have never done something like that.

Jonathan: Well.. he's gone.. right now you're talking with François. The big brother that this PERCISTANT BITCH KILLED!

Dit-il en levant son arme pour me la montré au complet avant qu'il veuille tiré sur ma nièce. Je repris une position de sniper, mais avec un MP5 a place. Respiration lente, ralentissement de mon batement cardiaque. On dirait que sa prendrait une éternité avant qu'un de nous deux tire. La seule chose que je pu lui dire avant d'ouvrir le feu

- Drop it!

D'un ton de voix très autoritaire (Sa cours dans la famille) Mais même la, je savais parfaitement qu'il était passé la négociation. TaskForce s'était décidément très différent que la police. J'allais devoir m'Y faire disons. La seconde que je dis le '' It'' J'avais appuyer sur la détente. Je visais pas le front de Jonathan.. le corps... rien de ça. Puisque heureusement pour lui et malheureusement pour moi. Il s'était très bien cacher derrière ma nièce. Bien au contraire, j'avais visé son index a place. Celui sur la détente. Ce qui lui fit lâcher son arme avant que je tire une autre balle dans l'épaule de ce dernier, ma nièce tant cas elle s'était dégager en lui donnant un coup de tête sur le nez et ce donnant un coup vers ça gauche pour ne plus être dans mon chemin. Ce qui me permis de lui enfiller une nouvelle balle dans l'épaule gauche mais il était pas encore mort... contrairement a tout ceux qui était présent dans l'équipe de sauvetage, tué de sang froid j'avais encore de la misaire... Je m'approcha, toujours mon automatique en main en donnant un coup de pied sur son arme et l'éloigner

Jonathan: Une famille... Pff.. tu.. tu tien ta réputation de tireur d'élite Officier Leroux. Et ce, même quand tu n'as pas grand chose a tiré..

Dit-il pendant que je me retrouvais devant lui.. cependant, en tant que débutant je fis un erreur qui aurait pu m'être fatal, j'avais baissé ma garde, considérant mon adversaire hors d'état de nuir, je venais de lui bloquer un épaule, mais pas la seconde, il ce donna un boost avec son poignard contre moi. M'atteignant sur la veste mais nullement une blessure serieuse. Je le fis retomber au sol, prenant ma crosse d'automatique pour lui infliger plusieurs coup au niveau du visage. Je gèrais pas très bien la situation, oui j'avais eu la formation, mais contrairement a Stephane et Jess, s'était la première fois que officiellement je travaillais avec de la famille sur le terrain. Et de voir ma nièce qui avait passé proche d'y passé. Et ma fille dans la pièce que je venais juste de récupérer. Sarah m'arrêta pas, mais ce fut d'Entendre Nathalie lâcher un

Nathalie: Mom! Please Stop!

Mon mode de '' bersek'' s'était calmé, mais je remarqua que ma crosse d'automatique était ensanglanté, jusqu'au bout de mes manches de chandail et mes gants. Jonathan bougea presque pu au sol, son système nerveux continua d'Envoyer des spasm ici et la, mais sans plus.

- Thanks Chaos, for the rescue

Lâcha Sarah tout doucement. Elle était correcte physiquement au final, mais psychologiquement elle avait mangé un coup, et visiblement elle fessait tout pour ne pas voir au travers le grillage qui avait une piscine de croco en dessous de nous. Moi je demeura près de Jonathan encore en observant son corps interte au sol... essuyant mes lunettes au passage des goutelettes de sang qui avait revoller.. j'avais décidément un tempérament aggressif

Nathalie: Mom, ça va?

- C'est quoi la situation concernant Wesker? la savez vous? J'imagine que Ghost est partie après....

Sarah était un peu inquiete également, mais il y avait de quoi l'être, s'était Wesker l'adversaire après tout, ce qui veut dire que ce n'Est pas n'importe qui. et Surtout, l'affronté sous terre signait leur arret de mort assuré. Trop restrein...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://echoes.forums-rpg.com/
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 234
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mar 3 Jan - 19:46

Eira était rentré et dans le temps de le dire, les quatre gardes étaient morts. Amy l’avait suivi de près et voilà que la situation tournait en négociation plutôt douteuse. La mercenaire était retournée vers les deux gamines, celle de Gas et la rouquine pour les détacher de leur chaise. Comme elle l’avait dit à sa partenaire temporaire, le gamin avait un sérieux problème de personnalité. Il s’appelait Jonathan, mais c’était François qui parlait. Intéressant, mais assez perturbant aussi. Ça rendait la chose plus difficile et imprévisible. Sans parler, l’assassin fit signe aux deux demoiselles libérées de garder le silence et de rester assises. Ça ne servait à rien qu’elles se lèvent et parlent, etc. Du moins, pas tant que Sarah restait coincé entre les pattes de ce schizophrène. Le ton monta assez rapidement et un coup de feu plus tard, le garçon était au sol. Amy savait tirer et pas qu’un peu, comme son frère le lui avait dit. Évidemment, sur le coup, Eira se détendit un peu. Les épaules se relâchèrent un peu, alors qu’elle gardait une oreille attentive à la radio ennemi en changeant d’onde, pour en trouver une bien chargée en conversation. Voilà qui serait utile pour plus tard. Se retournant vers Nathalie et Deirdre, elle s’adressa à elle d’une voix douce en prenant quand même soin de garder ses distances. Être personnel avec les gens, ce n’était pas son truc, mais ça c’était des « gamines » à ses yeux.

« Vous allez bien? Pas de blessures? » demanda-t-elle en voyant la rouquine faire signe que non de la tête. «Good job pour avoir gagné du temps Little Fox. » lui dit-elle en lui faisant un bref signe de tête alors qu’elle lui répondait simplement.

«C’était la meilleure chose à faire. On savait que vous arriveriez éventuellement. » avait conclu Deirdre de son éternel voix calme.

Amy s’était rapprochée de Jonathan et Sarah qui semblait encore en choc. Chose normale, être prise avec un fou dans ce genre-là, même avec un entraînement, ça avait de quoi déstabiliser. Puis, alors que Gas avait à peine baissé sa garde – erreur de débutant, normal pour une première mission – que Jonathan tentait de l’attaquer avec un poignard. En réaction, la petite mère de famille l’assomma avec sa crosse. Puis, continua de le frapper et de le frapper encore au visage. Sans dire un mot, Eira croisa les bras, l’air complètement neutre, attendant de voir la suite. Essentiellement, l’assassin analysait la petite nouvelle du Taskforce. Elle venait essentiellement de perdre le contrôle. Le stresse de savoir que sa fille s’était fait enlever, l’anticipation d’être dans sa première mission officielle, baisser sa garde trop vite et se faire prendre par surprise. Tout ça en plus d’être une maman, pas évident, mais ce n’était pas à Chaos d’intervenir. Elle jugeait que ce n’était pas à elle de le faire. Elle se défoulait, relâchait la pression et l’angoisse qui l’avait prise depuis les dernières heures. C’est Nathalie qui fit arrêter sa mère. Le pouvoir des mots d’un enfant. Retirant son attention d’Amy, Eira ne se formalisait pas du sang partout et du crâne renfoncé. Elle qui s’était « amusé » presque 24h auparavant. Sarah la remercia pour être venu à leur rescousse.

«No problem kid… Come over here please… » lui dit-elle en lui faisant signe de la main. Premièrement, elle voulait l’éloigner un peu de son assaillant, mais aussi faire une brève analyse physique. Des blessures mineures au niveau physique. Ses muscles semblaient tendus aux yeux experts de la mercenaire. «You alright? » lui demanda Eira en voyant clairement que les traits de son visage était crispé, angoisser et à la limite de la peur. Puis, Nathalie demanda à sa mère si ça allait. Celle-ci ne répondit pas. Eira se doutait bien que quelque chose clochait, mais ça allait être pour plus tard. Sarah lui demanda finalement c’était quoi la situation concernant Wesker.

« Ghost et les autres sont en effet, à la recherche de Wesker. Sinon, aucune idée. Je ne suis plus branché sur la radio de l’équipe… » dit-elle en haussant les épaules pour détaché justement la radio du Taskforce et l’oreillette de son chandail pour le lui donner. « Tiens, prend ça, je préfère la leur.» » dit-elle en faisant un signe vers les gardes morts au sol. « Plus pratique de savoir ce qui nous attend avec ça… » expliqua la mercenaire avant de reprendre. «Vous avez des informations pertinentes à nous donner au sujet de Wesker ou Tracy ? » demanda-t-elle en s’adressant aux trois filles.

« L’homme… Wesker, c’est un infecté comme Tracy, mais pas comme elle. » déclara Dei avant de reprendre. «Il a survécu alors qu’il aurait dû mourir comme elle… Mais il est calme, composé, réfléchi. Il n’a pas du tout parler et il a arraché la tête du chien de Madame Suzanne à mains nus. Oh et j’ai besoin de mon sac et de mon cahier. » dit-elle en cherchant autour l’air absent, presqu’anxieux à l’idée de ne pas trouver son sac et son cahier.

Fronçant les sourcils, Eira observa la rouquine un instant avant de parler.

« Je crois l’avoir vue avec les gardes, près de la porte minute… » dit-elle en se retournant vers les quatre cadavres. En même temps, elle fit sa pilleuse et pris leurs armes à feu. Fallait bien équiper les gamines un minimum. Peut-être pas la rousse, mais Sarah certainement, Nathalie, elle n’en était pas certaine. Prenant le sac, elle s’assura que tout semblait être là, sans être plus intrusive et elle revint vers les trois filles et Amy. «Voilà ton sac Little Fox… Sarah tu auras besoin d’une arme ou deux et Nathalie? Oui, non? Je ne sais pas, alors je me suis dit peut-être sinon, ce n’est pas grave on garde les munitions pour Sarah. » dit-elle en gardant la ceinture de grenade. «Et je me suis dit que des grenades pouvaient toujours être pratique… » termina Eira en regardant Amy.  «Gas? Ça va? Va falloir commencer à penser de bouger. Ils ne peuvent plus communiquer avec eux, ils vont finir par envoyer d’autres gardes pour vérifier ce qu’il en est. » conclua la mercenaire prête à partir et sortir les trois filles de la base.
Revenir en haut Aller en bas
Amy Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 2226
Âge Réel : 25
Localisation : A Montreal
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 32 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mer 4 Jan - 1:30

Ont était rentré dans la pièce sans plus tardé, dealant avec Jonathan, a ma grande surprise, ça finit ou je l'avait abattu avec des moyens que personne n'aurai cru possible. Depuis quand pouvons nous tiré un index dans une gachette d'arme a feu? Et pourtant, j'avais réussit. C'était sans doute la seule partie qu'il m'avait montré. Cependant celui-ci n'avait pas finit, il m'avait poignardé mais avait manqué son coup. J'avais finit le portrait a cet homme. Ce fut en fait ma fille qui me sortie de mon moment de rage.  c'était pas normal pour moi tout ça encore, j'étais habitué avec les règles policières et le niveau de violence plutôt très bah, rarement on s'attaquaient a des membres d'une famille, mais la sa avait débordé avec Jonathan, Nathalie et Sarah. Surtout a en voir la face a Sarah quand on s'était mis dans cette position a la prise d'otage.

L'homme défiguré, Nathalie s'était fait détacher par Eira, Eira et Dei étaient demeuré ensemble, ma fille était venu me voir, voir si j'étais correcte et tout. J'étais un peu perdu dans mes pensés.... S'était ce qu'on m'avait entrainer a faire la, dans un sens...

-Je suis correcte, donne moi une petite minute

C'était visible que Nathalie s'en fessait. Chose qui venait me chercher personnellement étant donnée que la majeur partie de la vie de Nathalie je n'avais pas été autour mais la..... fallait que je reprend mes sens asser vite. Eira n'avait rien dit face a la défiguration de Jonathan. Sarah reprenait ses esprit. eira leur avait proposer de prendre les armes aussi, étant donnée qu'ils étaient en territoire hostile, et personnellement, toute le monde savait que Dei ne prendrait pas d'arme, appart peut-être une pelle si on en trouvait une a quelque part.

Nathalie: Mom, Une des rares choses que popa m'apportait faire, peut de temps après que vous vous soyez séparé, s'était de la chasse, je sais mon chemin autour des armes a feu, si tu veux

Okay, la je me sentais quelque peu confuse, J'avais mon esprit maternel et militaire qui rentrait en confusion. Sarah tant cas elle s'était prit un MP5 d'un des gardes avec ses chargeurs. MP5 avec arme secondaire et la veste parball. En me disant, pour répondre a ma place

- On a eu besoin d'utiliser les armes a feu pour sortir de chez Suzanne. Elle sait effectivement s'en servire. Elle restera avec moi, t'en fait pas

Okay.. j'avoue que en temps normal j'aurai pas eu de '' Euhm tes sur?'' mais a en voir comment j'avais trouvé Sarah.. Nath reprit par la suite, déja un berreta en main et holster d'attacher a sa cuisse gauche

Nathalie: Its alright si tes confuse, anyway s'est pas comme si on avait beaucoup de temps pour réfléchire a une solution la dessus, et puis après, on a encore des gardes a passé au travers avant de sortir d'ici, the more we are, the better

Le tout avait été dit avec un fort accent britannique, autant le côté français que anglais.. et en plus, dans ça on pouvait voir que son père n'avait pas fait uniquement des affaires mauvaise avec sa fille. Il lui avait montré comment ''dealer'' dans des situations de merde comme celle-ci? Je comprenais pas tant ce que Malcom avait fait comme jeu psychologique a Nathalie mais bon, fallait que j'aille confiance. J'allais simplement gardé les 3 filles prêts de moi. De toute manière fallait que je les sorte pour qu'elles puissent prendre la fuite au plus vite, et dans notre cas sans doute qu'on allait ce rendre a Wesker. D'ailleurs, Eira pouvait l'entendre sur les ondes ennemis, moi ce fut une discution a voie basse avec Stephane, pendant que Sarah ce remettait une radio a la ceinture

-It seems like Wesker knows you're in the base somewhere.. he's giving you 20 minutes to get out and join us.. you know what you need to do, and have plenny of time to do it

-Whats going on? You guys okay?

- Lets say he has a pretty good defensif strategy that involved the Australien army. Which was not expected

Okay... c'était déja pas bien vue la... mais la ils sont contre l'armé du pays?... je sais qu'ils sont bon, mais a ce point la... fallait pensé, et pensé vite a une solution... de ce qu'on pouvait entendre aussi sur les ondes s'était le bruit des hélicoptères dans les environs qui survollait Stephane et son équipe. Je me retourna vers Eira, Sarah, Nath et Dei.. fallait que je leur face confiance la dessus...

- Sont Stuck avec l'armé Australienne, sans doute autour. J'ai 20 minutes pour sortir les rejoindres. Sinon quoi ils seront tous abattu, mais then again, si je sors sa revient pas mal au même. Tu penses tu être capable de rentré dans le système pour voir s'il n'y a pas d'autre sortie Sar?..

Je me retourna a gauche et a droite pour voir que ma nièce était deja assise avec un ordinateur sur les cuisses, deja dans le système, mais surtout pour voir la situation dehors. Tank, voiture de police, SWAT, Hélicoptères... Wesker... bref il ne manquait de rien.. un vrai merdier. Je repris mon sang froid, ce n'était pas le moment. Sur d'autre Cameras on pouvait voir des gardes passé, mais la majeur avait prit un corridor vitré. Ce fut pas bien long avant que ma nièce déclanche le système de sécurité, Ils étaient tous mort.

- Eira, Wesker semble pas savoir que je suis pas tout seul, Reste hors de poté. Si tu trouvé un moyen d'aller dehors par une autre sortie, pour abattre le plus de soldats possible sans te faire remarqué... bah je te laisse pas mal a cette improvisation la, ton domaine.. pis les filles... bah si vous êtes capable de vous trouvez des Snipers. D'après ce qui s'en est dit j'ai qu'une seul sortie, mais ça s'parce que Wesker a barré les autres. Tes sans doute capable de les débarré Sarah right?

Dis-je d'un clin d'oeil a ma nièce. J'aimais pas l'idée, mais moi pour faire gagner du temps fallait que je sorte, et en ce moment on avait pas grand atout pour ce sortir de la. Sarah reprit par la suite en me disant

- On va être correcte matante. Pis de toute manière je pense que mettre des snipers un peu partout autour serai plus avantageux. Eira itou sait ce servire d'un snipe right? - Dit-elle d'un clin d'oeil - Mais Gas, tu serai plus utile au sniping que comme appat itou. Surtout que si on s'installe 4 Snipers sur 3 bâtiments différents. On devraient avoir un avantage. Et la plus grosse distraction qu'on peu donner a Ghost pis son monde. S'est si on est capable de placé un headshot sur Wesker. Sniper y ne s'y attendera pas, pis en plus on est 4 tireurs. Il ne saura pas d'ou sa proviendra, puisque je doute que sa va le tuer, mais encore, sa va crée un moment ou notre équipe pourra se tiré de la marde, ou ce mettre en position pour pas qu'ils soient coincé comme ils sont. Bref tu vois le genre?

Décidément ma nièce était trop brillante pour ce que je savais. J'aimais bien son idée, mais eira au sniping? elle utilisait pas juste des couteaux?... dÉcidément j'en avais manqué un morceau aussi... mais bon, s'était une idée potentielle, et pendant tout le temps Sarah tournait la camera pour montré dans quel building on devrait ce placé, surtout que s'était 4 bâtiments tous connecté par sous sol. Fallait juste s'y rendre, ce mettre en position pour tiré.. ah et naturellement leur voler 4 sniper au passage, 3 bâtiments, 4 sniper, je me doutais bien que se serai moi un, Eira un, Sarah et Nathalie dans l'autre, Avec Dei mais Dei était loin d'être une guerièrre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://echoes.forums-rpg.com/
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 234
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   Mer 4 Jan - 20:40

Amy se remettait tranquillement de ce qu’elle venait de faire. Eira savait très bien que ce n’était pas dans les habitudes de la petite maman d’être aussi violente. La mercenaire allait devoir en glisser un mot à Stephane éventuellement. Enfin, la femme avait été récupérer des armes pour les filles, ou en tout cas, de quoi les équipés pour qu’elles puissent se défendre. Devant Nathalie, elle hésita un instant, incertaine si elle savait ou non s’en servir. Pour Chaos, ça demeurait un « most », même si elle ne les aimait pas particulièrement. Dans le cas de cette famille, c’était particulièrement nécessaire. Ils avaient toujours le nez dans la merde. Bref, une fois qu’elle eut apporté les armes, la fille d’Amy la prit sans problème. Sur le coup, la maman sembla perturber. Dei, tout le monde savait très bien que son cerveau était amplement suffisant et que jamais elle n’utiliserait d’armes à feu. De souvenirs, Eira se rappelait que c’était elle qui avait fait exploser la Place-Ville-Marie. Bref, Nathalie rassura sa mère, mentionnant que son père avait jugé qu’il était bon pour sa fille de l’apporter à la chasse. Sarah rajouta qu’elles avaient eu besoin des armes à feu pour sortir de chez la grand-mère. Well, ça ne s’était pas trop mal passer si tout le monde était demeuré en vie jusque-là. La jeune continua en rassurant sa mère et en lui indiquant qu’elles devaient encore sortir de là. Plus ils étaient, mieux c’était.

«Good thinking… Now, gear up and let’s prepare ourselves… They won’t forget us for long… » dit-elle en vérifiant que les filles étaient correctes. Puis à ce moment, Amy semblait recevoir des messages de la part de l’équipe. Fronçant les sourcils, Eira se concentra sur sa propre radio, qui était celle de l’ennemi, question de comprendre ce qui se passait. La mercenaire entendait les hommes déclarés qu’ils étaient « in position, waiting for instructions », « Target locked », etc. L’assassin inspira profondément, ça n’augurait rien de bon… Amy lui confirma assez rapidement la situation du point de vue du reste de l’équipe…

«Je les entends sur la chaîne que je suis… Très occupé, beaucoup de monde… Ils attendent juste l’ordre de tirer…   » déclara Chaos en regardant Sarah, déjà installé avec un laptop sur les genoux. Elle s’était connectée au système et cherchait déjà une autre sortie. Parce que c’est ce que Wesker voulait, qu’elles sortent rejoindre le reste de l’équipe d’ici 20 minutes. Gas l’informa ensuite que Wesker ne semblait pas non plus savoir qu’elle était présente.

«Comment ne sait-il pas que je suis ici, il y a des caméras. Il n’a pas regardé? »

«Il faut croire que non. » déclara la rouquine qui semblait trouver l’homme soudainement très stupide.

Amy continuait en suggérant un plan qui concordait en plein avec ce qu’Eira avait en tête. Elle devait sortir, ou en tout cas, trouver un moyen de sortir et d’abattre le plus de soldats possible sans être vue. À ces mots, la femme eut un petit sourire en coin. Elle proposait ensuite aux filles de se trouver des Snipers. Sarah reprit, mentionnant qu’une route alternative n’était pas un problème. Elle rajouta également que plus ils étaient à sniper, mieux ce serait.  Lui lançant un clin d’œil en lui demandant si elle savait se servir de ça.

«Tu devrais voir le custom que j’ai chez moi… » dit-elle en souriant avant de reprendre. « Je sais tirer depuis trop longtemps, j’ai juste choisi le silence et la discrétion des couteaux… Mais je sais tirer comme ta tante, alors ça devrait aller… » conclut-elle en laissant Sarah continuer. Elle ajoutait qu’Amy serait plus utile avec elles que comme appât. Sans rien dire, la mercenaire ne fit qu’approuver d’un signe de tête. Avant de reprendre quand sa « belle-fille » eut terminée. «En résumer, j’assassine en silence pour nous ouvrir le chemin derrière le rang. Tant qu’à faire, on peut remplacer leur sniper à eux. Suffit juste de savoir où ils sont… Je les entend… »dit-elle en tapotant son oreillette avant de reprendre rapidement, ayant une idée.

« Sarah, hack leur communication à partir de ma chaîne…. Et trouve leur positionnement. De là, on devrait savoir où son camper leur sniper. De là, je peux vous faire un clean up et vous vous installer une après l’autre. Je m’installe en dernier et on sème le chaos dans leur rang. Tu devrais pouvoir trouver les leaders aussi avec les radios… Si on les élimine eux d’abord… Le reste ce ne sont que des soldats… Sans capitaine, ils ne savent généralement plus trop comment se débrouiller. Donc on s’installe, on s’occupe des têtes dirigeantes et on s’assure de garder l’équipe en vie… » concluait Eira en inspirant profondément, attendant la réponse à Sarah. C’était la meilleure idée ou en tout cas, le meilleur plan possible vu la situation et le temps qu’elles avaient pour intervenir dans tout ça. L’adrénaline et l’appréhension de l’action lui pompait dans les veines. Elle était aussi inquiète que fébrile. C’était pour elle, une partie de plaisir. Elle carburait quand même aux dangers. La fatigue dans ses muscles causés par ses matchs était complètement disparue. Ça allait être plaisant comme 20 minutes. Le reste, elle essayait d’éviter les pires scénarios, même si elle les connaissait tous par cœur.

Dei, quant à elle, n’avait rien à dire. Tout ce qui était dit était logique. Sauf qu’elle n’aimait pas sentir qu’elle ne servait à rien. Alors elle proposa un truc, toujours aussi calme. «Une fois en place, je peux faire le boulot de Sarah. Il faut le plus d’arme à feu possible. Je peux surement me débrouiller pour transformer leur téléphone cellulaire en explosif. Ou quelque chose du genre. Tu as des grenades. À partir de ça je peux créer quelques choses de plus gros. Et si l’armé est là, il doit y avoir un support aérien. Ça ne peut pas qu’être terrestre. Je peux peut-être brouiller leur signal et dérégler leur système et leur faire perdre le contrôle des appareils. » déclara-t-elle d’une voix beaucoup trop calme pour les plans machiavéliques qu’elle venait de présenter.

« Moi tant que tu sais ce que tu fais, je n’y vois aucun problème. Rappelle-moi simplement de ne pas te laisser aux mains des ennemis. » déclara Eira très sérieuse en attendant pour la suite des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite Mission a L.A   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite Mission a L.A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien qu'une petite mission de routine en territoire ennemi. [Pv : Soul & Howard]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: LES ÉTATS-UNIS :: LOS ANGELES-
Sauter vers: