AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bastion Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant
AuteurMessage
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 22 Oct - 15:40

J'étais gêner, je venais de demander a Eira une seconde ''date'' en quelque sorte. C'était pas commun venant de moi, même la premièere a dire vrai. C'était quelque chose que je n'étais pas habitué et d'au plus grand mon point faible. Gêner j'attendis une réponse de Eira, et visiblement, elle était somewhat surprise de ma demande. mais au plus grand contente. J'étais également content qu'elle me dise oui, et elle était toute adorable, autant gêner que moi. Mais elle aimerait bien que je me joins a elle pour un entrainement matinal. Tout doucement, je lui pris la main en la levant tranquillement en ma direction, et lui donner un bisou dessus en lui répondant, d'un ton de voie doux

- Its a go then for a morning training tomorrow morning. Good night Chaos.

Dis-je avant qu'elle ne rentre a nouveau dans sa chambre pour rejoindre Cyber. de mon bord, je m'étais viré de bord pour retourner a ma moto dehors. Arriver a l'extérieur je repris mon casque en observant les environs. C'était calme, je me disais qui faudrait peut-être que j'aille voir ma soeur. C'était pas fait ça encore.. Casque sur la tête, je partie a pleine vitesse pour l'infirmerie ou ce trouvait Amy. Arriver sur les lieux. C'était naturellement fermer. Mais avec mon passe droit de TaskForce je pouvais rentré pas mal ou bon me semble. la Clearance était la plus haute sur le marché. Si on peut dire ça de même.

Après avoir rentré dans l'informerie. Je montra ma passe au policier militaire, pour ensuite qu'il me dirige vers ma soeur qui n'était pas entrain de dormir, mais qu'elle écoutait la TV


- Caliss de TV a marde!

- I'm guessing its not working properly?

- Heck no!

La TV buggait un peu, je m'installa a côté d'elle pendant qu'elle ferma la TV. Pour reprendre

- How was your day with Chaos?

- How did you?

- Jess told me

-  I hate you both

- Not true otherwise you woudn't be here. And judging by your happy face. It went well

- Well to be honest yes. She appreciate me alot.. We're even gonna go for a small morning run tomorrow

-  I'm happy for you! She's your type!

- You sound like Sarah

- We're the same family remember?.. or sort of.. we were both ''raised'' if we put it that way, by the same guy. You're on a good go Steph. Maybe you'll end up as her boyfriend

Je rougis quelque instant. C'était effectivement ce que je voulais et ma soeur, bah la connaissant, surtout pour avoir remplacé notre père une bonne partie de sa vie. Alors au total toute en étant membre TaskForce, j'avais élever Sarah et Amy, en quelque sorte. Dit de même s'était plutôt wierd...

- Oh don't start rumors. we'll take it slow and see what happen.. i've even been invited to her place

- Which is where?

- In sweden

- Awwwhhhh i'm really happy for you! Does that means we're gonna see her more often at home?

- We'll see after sweden what happens. Like i said, taking stuff slow.. speaking of home Spike and Skype are in Saint-Jean. They've extracted them from Brossard

-Really?!

Amy était visiblement contente que ses chiens étaient en ville. Elle n'avait donc pas été mise au courant?.. hmm.. d'accord. Je me redressa en continuant de parler

- They are perfectly fine at home. Good thing they knew Sarah.. otherwise youre german sheperd?

- Skype

- Yeah, skype, trained as K9 dog might have attacked us.. but everything's cool... When are you getting out of here?

- Doc said i can leave tomorrow for home.. and my arm should be ready in a week.. so i can start TaskForce training.. but a week?

- Yeah.. i'll explain how another time. Good night Amy

Dis-je en m'approchant de ma soeur sans vraiment lui expliquer la drogue militaire qu'on venait de lui administré pour accélérer sa guérissons. Je me redressa pour la serrer dans mes bras quelque instant avant de la laisser se reposer, pendant que moi je flyais a maison a pleine vitesse. Arrivé Toute le monde dormais.. encore.. je ne perdis pas de temps pour aller dormir a mon tour.. jusqu'au matin ou encore même procéder, je m'habilla pour retourner sur la base de Saint-Jean. PAssage VIP sur la base, personne ne s'y trouvait encore. C'était le temps du couvre feu encore. Deposant mon casque sur ma moto, j'observa l'hôtel ou ce trouvait Eira. j'étais le premier arriver faut croire, bien que, on le cachera pas.. il restait quand même un 15 minutes avant 5h qui était l'heur a laquelle elle avait le droit de sortir dehors de l'hôtel des visiteurs, qui serait transformer éventuellement en '' tour a condo'' si on veut, une fois que le virus aurait prit son expension comme estimer.

- She should be out soon

Je l'attendais maintenant, les drills militaires allait reprendre dans leur secteurs d'entrainement. Tandis que nous on allait jouer dans le notre plus loin...

-
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 22 Oct - 19:40

Un baiser sur la main et des souvenirs plein la tête, Eira s’était réfugiée contre son partenaire et meilleur ami de toujours. Il la connaissait bien. Trop bien et c’était presque inquiétant en un sens à quel point il pouvait prédire comment elle se sentait. Elle avait fini par s’endormir à force de films et d’émissions inintéressantes à la télévision, bien au chaud contre Lincoln qui avait pris soin de la remettre dans son lit. Il était le couche-tard et le lève-tard, elle était simplement dérèglé au niveau du sommeil. Elle dormait et se réveillait à son bon désir, bien qu’il en résultait généralement des heures plutôt ridicules pour le commun des vivants. Rares étaient les fois où à 3h30 ou 4h00 du matin, Chaos était réveillée, prête à débuter sa journée, peu importe le fuseau horaire. Comme la veille et comme prévu, 3h45 elle avait les yeux tout grands ouverts malgré la pénombre de la chambre. Cyber ronflait, confortablement emmitoufler et endormi dans son lit. Il n’était toujours pas l’heure. On lui interdirait la sortie pour cause de couvre-feu qui ne prenait fin qu’à 5h du matin.

Tournant dans son lit, elle décida de délier ses muscles dans la douche. La chaleur ne pouvait que lui être bénéfique. Elle remarqua que son frère avait pris la peine de nettoyer sa veste de la veille. Avant de se rhabiller, la femme s’observa dans le miroir un instant, particulièrement son dos. La couleur ne s’était pas améliorée. Elle était toujours aussi intense, une vrai nébuleuse de couleurs. Au moins, chaque mouvement ne lui faisait plus aussi mal. Douloureux, mais plus inconfortable qu’insupportable. Ça revenait tranquillement. Fallait dire que sa tolérance à la douleur était nettement plus élevée que la moyenne des gens normaux. De quoi faire pâlir n’importe qui qui se plaignait d’un simple maux de dos après avoir soulevé trop de boîtes. Au bout d’un moment, elle mit son soutien-gorge de sport et sa « camisole/veste tactique ». Elle serra les sangles sur le côté, permettant à son dos d’avoir le plus de soutien possible sans entraver ses mouvements. Sa veste montrait quand même beaucoup son dos et toutes les cicatrices qu’elle portait. N’importe qui, qui la regardait de dos pouvait voir l’auréole de couleurs le long de sa colonne. Sangler de partout, enrobé de bandage au niveau des chevilles et des poignets, elle tournait en rond. Faire les cents pas, pendant qu’elle attendait le temps de sortir. C’était une torture. L’angoisse, une bonne cependant, l’envahissait. Elle n’avait pas la tête à manger quoi que ce soit.

Eira s’attachait les cheveux, toujours à tourner en rond, à regarder les minutes passés. Tressés de chaque côté et ramener en chignon plat, elle regardait encore l’heure. 4h35 du matin. Dieu que l’heure n’avançait pas, mais 5h n’était pas si loin. Si elle sortait d’avance, était-ce vraiment mal? Elle enten son partenaire marmonner :  

« Tu stresse pour rien. »  
« Retourne dormir. »
« I was. But you keep walking around in the room… Go find him already! » dit Lincoln impatient et grognant,
« Shut up. », rétorqua la femme sachant très bien qu’il avait raison.

Trop impatiente, elle enfila ses bottes, prit son kangourou de la veille, et marcha impatiemment vers la sortie. Regardant sur le téléphone, 4h51. Sur le bord de la porte, elle attendit que le MP s’éloigne un peu avant de sortir sans faire de bruit. Il ne pouvait quand même pas se faire engueuler alors qu’il restait 9 minutes au couvre-feu. En douce, comme l’assassin qu’elle était, Chaos se glissa entre les ombres en silence. Le militaire ne l’a vit pas, tant mieux. Tout sourire, Eira jeta un regard autour avant de remarquer une silhouette. Fronçant les sourcils et ajustant sa vue à la lumière crépusculaire, la demoiselle analysa celle-ci. Masculine de toutes évidences, forte carrure, similaire à celle de Lincoln, en un sens, elle n’osait pas trop s’approcher. Le MP n’était pas loin, mais ne semblait pas gêné par la présence de l’homme, alors ça ne pouvait qu’être Stephane. Regardant rapidement l’heure. 4h54. Il n’allait quand même pas faire une crise pour 6 minutes. Sans plus attendre, elle jogga jusqu’à l’homme. Elle était tout sourire.

« Good morning Ghost… Hope I didn’t make you wait to long? » dit-elle en se balançant innocemment sur ses pieds. « Thanks again for yesterday… It… it was lovely…. Did you had a good night? » demandait-elle en commençant, serrant ses bottes comme il faut. « Oh and hope you can keep up… » conclu-t-elle en souriant avec un air de défi. Puis, elle se mit à jogger, sachant qu’il allait la suivre, sans même attendre sa réponse. Elle devait se réchauffer les muscles et le corps en général. Pas question de faire quoi que ce soit avant. Au bout d’un moment, elle accéléra au pas de course. Son dos lui offrait quelques douleurs, mais vraiment rien d’insupportable. Être avec lui, sans nécessairement discuter, ça faisait du bien, malgré l’étrangeté de la chose. Une belle chaleur, une belle douceur lui faisait garder le sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 23 Oct - 16:04

J'étais arrivé de bonheur a la base. Comme on s'y attendait, j'avais montré ma piece d'identité a la porte pour qu'on me laisse rentré. Installer dans le stationnement je retira mon casque et j'attendais. Je savais que j'avais le droit d'être la, mais j'étais un des seuls. Seul les Navy Seals, Joint TaskForce 2, pis TaskForce 164 avaient le droit de ce baladé sur la base la nuit. Personne d'autre. Ah! et quelque officier BSAA aussi, mais eux leur secteur de la base était sous construction encore. Donc pas pour le moment. Je repensais a ma discution avec ma soeur de la vieille. J'étais content d"apprendre qu'elle sortait de l'infirmerie aujourd'hui. Faudrait peut-être que j'aille la ramasser puisqu'elle ne savait pas encore on habiterait ou. Mais s'était un détail

Au bout d'un moment Eira était venu me rejoindre. Elle était sortie avant l'heur qu'elle était supposé! Petite rebelle! Mais s'était quelque chose qui me fis sourire, de la voir allée pour moi. Juste l'idée qu'elle ce plaisait a passé du temps avec moi, puisqu'on ne le cachera pas. C'était très visible. Me fessais rougir. En arrivant celle-ci espérait que j'avais pas du l'attendre bien bien longtemps. Ma seul réponse, sur une allée de plaisanterie fut


- Oh.. i've been here for the last hours.. what took you soo long?

J'attendis sa réponse quand même avec un petit air de défis, avant de reprendre en disant

- Just kidding, i almost just arrived. Special Force, i can go everywhere i want anytime of the day

Après quoi elle m'avait mentionner qu'elle avait bien aimé sa journée la vieille. J'eus un large sourir aux lèvres. Elle n'était pas la seule a avoir apprécier sa journée. Je lui répondis

- It was a pretty nice day, i've really enjoyed it, As for the night was good. I Hope you had a good night too Chaos. I went to see Amy as well. Apparently she's coming out of the infirmery today. I'll have to go get her later on

J'avais mainly les yeux en N comme un animé ( n_n ) après avoir parler que j'avais bien aimé ma journée également. J'avais également mentionner que ma soeur sortait de l'infirmerie. C'était quand même un bon moment.. Elle allait pouvoir focusé sur sa guérissons et après. Training pour qu'elle vient sur le field avec nous. Suite de quoi elle me sortie une nouvelle phrase '' I hope you can keep up''

- Is that a challenge?

Air de défis également, je débarqua doucement de ma moto en y laissant son casque, Puis elle quitta en joggant. Sourire aux lèvres encore. Elle n'allait pas se sauvé de moi rapidement. Cardio?.. je peux la rattraper. Y mettant mes lunettes soleil également avant de partir jogge également... sauf que je finis par courir plus vite pour la rattraper avant qu'elle ne ce mette a courir également plus. Pas de misaire sa non plus a suivre la mercenaire

- Not bad not bad! Lets go to another level of challenge if you don't mind

Clin d'oeil amusé je pris les devant pour l'apporter a une autre section de la base. Une place ou on pouvait faire du Parkour au besoin. En temps normal s'était encore une fois force special only. L'infantrie n'Avait pas d'affiare la de manière permanante. Ils étaient moins exposé aux forces adverse qu'on fessait affaire nous. Alors sur le terrain il y avaiut 4 cabanes.. 3 vehicules normal. Un hummer. Un Tank Russe, Un autobus a côté d'un 747, et plusieurs boites ici et la

- Rule, Don't touch the ground

Clin d'oeil amusé encore, je sauta sur le premier véhicule pour me rendre au premier autobus dans les environs. Sautant d'un véhicule a un autre pour remonté sur le deuxieme autobus en roulade. Cette autobus la était relier a un avion pas très loin. Le fameux 747 rapporter d'Afghanistan. Il y avait également deux poigners pour ce donner des boosts pour monté de l'autre côté de l'appareil. Pour ensuite redescendre sur l'aile de celui-ci, rejoindre le toit d'un véhicule de police, avant de remonté d'un bon sur un 3e autobus.. et arrivé a l'autre extrêmité du parkour, reprenant mon souffle en attendant que ma partenaire n'arrive.

- Its Small, but we learn how to use out environnement here while we're on the field. Infantry don't use that area. Its only special force but they start there training here at 6 for the JTF2 and 9 for the Navy seals. We have the parkour all for ourselves

Clin d'oeil amusé toujours avec large sourir aux lèvres. Je passais décidément un bon moment avec Eira. oubliant completement qu'elle quittait aujourd'hui. J'étais heureux, et encore très content que ma cousine m'aille poussé dans l'derrière pour que je m'essaye avec l'Assassin. Plutôt comique que ça cliquait entre un membre des forces speciale.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 23 Oct - 17:09

Avant de partir en joggant, l’homme l’avait informé que sa sœur serait prête à sortir de l’infirmerie/hôpital dans la journée. « Tant mieux » que l’assassin s’était dit en lui faisant un sourire. Puis, elle partit en joggant, Stephane la rattrapa rapidement quand elle accéléra au pas de course. C’était plutôt amusant, elle légère et lui particulièrement « lourd » qui la suivait. La différence de motion dans les gestes était flagrante. Il était large et prenait beaucoup plus d’espace, un peu comme Lincoln son partenaire de tous les jours. C’était pour elle son rythme de croisière, rien à voir à avec les sprints qu’elle pouvait se taper simplement pour déstabiliser un adversaire. C’était principalement pour se réchauffer qu’elle courait et pas pour autre chose. Ainsi que tester son dos et jusque-là, tout allait bien malgré quelques élancements qui n’avait rien d’insupportable. Le membre du Taskforce n’avait aucune difficulté à la suivre, comme elle se doutait. Puis il lui proposa d’augmenter le niveau de « difficulté ».

N’ayant rien contre l’idée, elle le suivit vers une autre section de la base, un terrain de parcours s’y trouvait. Plusieurs véhicules et bâtiments s’y trouvaient. C’était une recréation d’un vrai terrain ou du moins, ça se voulait tel quel. Stephane lui dit l’unique règle : ne pas toucher au sol. En riant, elle lui lança : « So it’s the game “Lava floor” but for adult! » Son ton de voix était joyeux, rieur, naturel. Restant là, elle le regarda prendre les devants alors qu’elle retirait ses bottes. Si elle pouvait, jamais elle ne porterait de bottes ou de chaussures. Être pieds nus était pour elle quelque chose de tellement agréable. Plus de contrôle, sentir le matériel et les vibrations sous ses pieds. Avant de s’élancer à son tour alors que Ghost était à mi-parcours, elle retira son kangourou. Elle était vêtue comme ils s’étaient rencontrés, moins les armes et les bottes. Elle refit le même trajet que l’homme, sans problème ni difficulté. La seule différence était la légèreté de chaque geste. Tout ce qu’elle faisait était contrôlé, calculé et naturelle. Habitué à travailler chaque parcelle de muscles qu’elle possédait, particulièrement le haut du dos et les bras, tout semblait trop facile. Pour s’amuser un peu, alors que Stephane était en fin de parcours, la femme ajouta quelques pirouettes à ses transitions éléments à l’autre pour le rejoindre finalement.

Expirant longuement, son souffle s’était légèrement accélérer, mais sans plus. C’était son domaine de bouger rapidement, facilement d’un endroit à l’autre. Il lui expliqua que c’était dans ce genre de lieu qu’ils apprenaient à utiliser leur environnement pour se déplacer. C’était uniquement réservé aux forces spéciales et aux Navys Seals. Ils avaient donc jusqu’à 6am le parcours pour eux. « Well, that’s good. It’s good basic training to learn how to move from a place to another like this.  It’s also good training for partners. We did a lot of that Cyber and me. He’s like you, strong and move easily, but that’s not your kind of field. He makes too much noise for my own standards... It is my field though. Usually, I’m the one who finds a way to infiltrate a place without going through regular paths, like doors, » déclarait-elle en riant.

« How’s your teamwork on that kind of field? I guess it’s good with Willow, but what about someone else? Did you ever try with anyone else? Just for good practice, to be… ready for anykind of situation or unusual team up, like we did? Oh and I guess you train with your stuff on as well? » demandait-elle avant de s’expliquer. « Because on PVM, you have so much gear on you, and not just small ones. Like… You got massive weapons and all that kind of shit I don’t bother having on me. I usually don’t even have a gun. Cyber force me most of the time… But…my question is: Why so much? It’s just too much. For me at least it is too much, not only because of the weight, but I can’t move around properly with all this. It must slow you down, especially if you’re tired or took a good amount of hits…   » dit-elle en faisant craquer son dos solidement, attendant sa réponse.

Le « crac » aurait fait peur à des médecins, étrangement sonore et métallique. Elle n’en resta pas là, elle se disloqua l’épaule sur commande pour vérifier un truc avant de la remettre en place sans broncher. C’était plutôt écœurant, mais c’était la preuve qu’Eira connaissait son corps et que la douleur n’était vraiment pas quelque chose qui la dérangeait. Ou du moins, elle la gérait sans aucun problème. Gardant un œil attentif autour, elle constata que peu de gens circulaient dans le coin, ce qui en un sens la détendit un peu. C’était tranquille et personne pour l’énerver. Une fois qu’elle eut sa réponse, elle regarda Ghost.

« We go again? But this time, rule number 2: try to be as quiet as possible… Let’s see if you could be an assassin… » concluait la mercenaire en reprenant le parcours, silencieuse et acrobate comme la fois précédente. Elle connaissait si bien ses limites et avait suffisamment conscience de son corps qu'elle contrôlait ses transferts de poids à la perfection, réduisant ainsi le bruit au maximum. De retour sur l’aile de l’avion, elle s’y assit, les pieds pendant dans le vide, en attendant que Stephane vienne la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 23 Oct - 22:51

Durant notre runn du matin j'avais décidé de l'apporter faire le terrain de Parkour qu'on avait sur la base. C'était pas gros, mais déja un bon debut pour apprendre a utilisé notre environnement pour ce déplacé. Sa arrivant souvent d'avoir des problèmes sur le terrain qu'on devait ce fier avec ce qu'on avait pour ce rendre a notre objectif. Rien d'Anormal.... je pris donc les devant pour traversé le terrain, sans toucher le sol, la seule chose qu'elle pu me répondre s'était que s'était presque comme le jeu ''Laval Floor'' des enfants... on peut dire ça

Une fois rendu de l'autre côté elle m'avait rejoin. Parlant du terrain, qu'elle fessait des affaires similaires avec Cyber mais elle était plus du genre a infiltration que lui.

- Well i'm not that surprise. Specialy with the material you'Re using on the field. Its no surprise you have better luck than Cyber or myself perhaps to make your way around to get the target

Dis-je d'un clin d'oeil amusé avant qu'elle ne reprend en me demandant comment je fessais en équipe.. appart avec Willow je devais certainement être capable de faire des ''Surprise Team up'' dépendant des situation.. d'autre en plus que j'étais sans doute capable de faire ce trajet avec toute mon équipement sur mon dos. Présentement je n'avais rien.. donc sa pouvait parraitre plus facile. Elle s'expliqua même sur le point de vue de l'équipement, beaucoup mais pourquoi beaucoup?

- We're traine to sneak into a Umbrella Facility, and Take down everything they can trow at us. So we're prepared for everything, This parkour we just did, Jess already did it with a Stinger on her back, while i had a AT4 plus our M4 you'Ve seen at PVM, Really when we go down into a ennemi base, And they happen to know we're there.. Usually we scare the crap out of them. The only thing we didn't do yet is PArkour with a Gatling Gun. But i'm not sure we'd be able to do it, Rocket Lunchers are easy to carry around if you can attached them on your back. Gatlint usually you have the Ammo case on your back, so nowhere to put the actually gatling

Je pris une légère pause, je venais de répondre a la deuxième question, mais la première n'avait pas été répondu encore. Après deux secondes je repris pour la première question

- As for the teamwork part. We'll for sure i'm used to work with Jess.. Specialy because we're cousine we've knowed eachother for the past 38 years.. so it helps, but usually when we train we're the entier team here.. and plus, it happens alot that we ran into the BSAA that we're mixte up. So i would say we don't have any problem to work with other people outside of our team. Or any other Mercenaries dash Assassin number two in her guild

Dis-je d'un clin d'oeil amusé avant que celle-ci ne me propose une seconde run pour voir a quel point je pouvais être sneaky, au travers du Parcours, et voir a quel point je pourrai faire un assassin

- You'Re testing me on my sneakness? Alright! You'll hear bees first instead of me

La le challenge était partie! Fallait que je face le parcours, pas de problème! J'avais un pas rapide mais pas de cours comme plutôt. C'est vrai que je pouvais déplacé beaucoup d'air si j'allais trop vite. Pis Anyway on chargeait pas mal en situation d'urgence, pis situation d'urgence = On a été repérer = On doit partir au plus vite! Fessant le parcours je traversa les toit des véhicules sans problème, Remonte sur l'aile de l'avion, pour monté sur l'avion en temps que telle. Et finalement arriver prêt de Eira pour faire une roulade a mon atterrisage, un peu plus bruyante que le reste du parcours. Avant de me relever en disant rapidement

- You didn't hear nothing!

Puis je pris place a côté de Eira, Garda une certaine distance quand même pour pas qu'elle se sente comme si je la collais.. l'envis était la, mais j'avais dis aussi la vieille que je ferrai rien de bruque a l'intention de Eira, qui pouvait potentiellement faire en sorte qu'elle ce sente mal alaise a côté de moi. Je repris en disant

- So yeah this is our parcours. Huge isn't in the country for the next few month as far as i know. With him around i woud have offer you to see a training, or even train with us. See how it works. We have a pretty good team spirith.. I wonder how its going to be when Amy's going to joins us.. but anyway, we have this area for training, of course we have a shooting range... a pool for diving or just swim. If we want to practice boarding scenario we're doing that in London, Unite Kingdom. Since Trump got the presidential title in US we moved everything out of the country. too much power, he would get over his head with it

Les raisons étaient plutot rigolo pourquoi on avait bouger, rigolo mais réaliste. Il savait pas plus qu'on avait pris une bonne portion du budget de l'armé américaine pour nos navires en dévelloppement dans les provinces maritime... anyway

- So with all of this. Do i make a good assassin? Or the final move was too loudy?. I thought i was doing good.. but you're the judge in that domaine. I'm going to have to accept your decision

Encore une fois clin d'oeil amusé avant de lui passé ma main sur sa tête pour l'ebourrifer légèrement. Oui oui, je m'étais risqué, mais je sentais pas d'onde négative venant de Eira, elle ce plaisait bien en ma présence et je pouvais le sentir. Ce n'était pas un gros geste non plus, une petite marque d'affection. J'attendis ensuite en regardant au loin le soleil qui ce levait tranquillement
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 24 Oct - 0:18

Stephane lui avait expliqué rapidement que oui, avec tout son équipement, il était habitué. Et qu’il jugeait évident qu’Eira était du genre à être la plus silencieuse de son duo et du genre à s’infiltrer rapidement et faire son boulot en silence. Il lui expliqua qu’ils étaient entraînés pour s’infiltrer dans les bases ennemies, Umbrella et compagnie pour détruire tout ce qu’ils pouvaient. C’était la raison pourquoi ils traînaient autant d’équipement. Ils s’assuraient par la même occasion de terrifier l’ennemi. Pas une mauvaise stratégie en y songeant un peu. Son duo était réputé pour être particulièrement imprévisible, changer d’alliance et de côté, à trahir l’employeur si nécessaire. Finalement, la seule chose avec laquelle lui et son équipe n’avait pas fait le parcours, s’était avec un Gatling gun. Le problème c’était les munitions. Pas étonnant avec la taille que ça faisait.

Par la suite, il lui répondit concernant le travail d’équipe avec d’autres que sa partenaire habituelle. Ghost en avait l’habitude, BSAA, autres membres de son groupe, allié de terrain inhabituel, comme eux deux jours plus tôt. Tout remis en perspective, ils avaient faits un bon boulot ensemble. Il lui fit un clin d’œil amusé en la mentionnant indirectement comme étant la numéro 2 de sa guilde. « Yeaaah. It was good team work for a first time… The only thing that saved us I think, it’s because you’re a “Cyber” type. You don’t get in the way as much as a sneaky, close combat like me. So I guess we were lucky on the spot… » déclarait-elle pensive avant de lui proposer de refaire le parcours en mode assassin.

Pour elle, ce n’était pas un problème. Sa remarque la fit rire quand il lui dit qu’elle entendrait des abeilles arrivées avant que lui ne fasse du bruit. Elle lui fit un regard de « we’ll see about that » avant de s’élancer jusqu’à se retrouver sur l’aile de l’avion en silence. Sans le regarder faire, elle ferma les yeux et l’attendit. Prêtant attention à tout. Il se débrouillait pas mal pour un poids lourd, du moins, jusqu’à son dernier atterrissage qu’il tenta d’étouffer en roulade. Son commentaire la fit s’esclaffer de rire alors qu’il venait s’asseoir à ses côtés. « Sure… real sneaky that last part… » se moquait Eira en secouant sa tête, toujours un sourire aux lèvres. Respectueux comme la veille, il garda une certaine distance, sans s’imposé à sa proximité. La mercenaire était contente qu’il respecte son espace. C’était elle qui devait faire les premiers pas, pas l’inverse. Du moins, jusque-là, c’est ce qu’elle préférait.

Stephane reprit en expliquant que Huge était en dehors du pays. Réfléchissant un instant, ça ne pouvait qu’être leur capitaine, le chauve sans doute. S’il avait été autour, il y aurait probablement eu un entraînement et le lui aurait même offert de s’entraîner avec eux. Leur équipe avait une bonne chimie et Amy, sa sœur, allait s’y intégrer. Il lui dit aussi que tout ce qui était scénario sur l’eau se faisait à Londres, pas si loin de chez elle à cause de l’affaire Trump, qu’elle allait devoir se mettre à jour. Puis, Ghost lui demandait s’il serait un bon assassin. Ou bien avait-il échoué à cause de la finale? Il lui fit un autre clin d’œil en lui ébouriffant les cheveux. Sans réfléchir, elle neutralisa son bras avec un point de pression, passant à cheval par-dessus lui, le regard indéchiffrable. Son visage près du sien, Eira attendit quelques instants avant de laisser un sourire étirer ses lèvres et relâcher son bras doucement.

« You have a sister. You should know the “hair” rule: you don’t touch them. It’s sacred ground. Unless you want to declare war… » dit-elle en riant, toujours à cheval par-dessus les jambes de l’homme. Puis, comme la veille sur le sofa, la femme se perdit dans le regard de Stephane. La chaleur était toujours là, à rougir ses joues et réchauffer son corps. L’envie de goûter ses lèvres se faisaient insistantes, plus que la veille. Sa main qui avait fait le point de pression caressait doucement la peau de son partenaire d’entraînement matinal. Perdu dans sa tête, elle revint à l’ordre quand le bout de son nez effleura celui de l’homme. Secouant sa tête, elle demeura en place, reculant son visage avant de  dire son verdict.

« As for the test… You failed miserably because of that sad little landing sir… But for a noob, it wasn’t so bad… » déclarait la femme en lui faisant un clin d’œil. Elle n’avait toujours pas changé de position. Il lui suffisait de perdre le ballant vers l’arrière et la chute lui causerait un mal de dos pour les deux autres semaines à venir. Sans le quitter des yeux, elle revint finalement à sa position initiale, les pieds dans le vide, avant de reprendre en regardant le soleil se lever, après s’être poser la tête sur l’épaule de l’homme. « But seriously, for a guy your size, you’re good. It’s kind of obvious that I’m gonna make significantly less noise then you, but still, it’s not bad. You’re what, double of my weight with your gears and everything… Anyway… If I have the chance, I never wear boots. That’s why I move without making any noises. Especially when I have to kill someone. And bear feet, it’s easier to feel the ground, sudden movements and other things that, with boots on, you can’t really feel unless it’s super obvious. And I have more control on where I put all my weight and distribute it. » conclut-elle en gardant sa tête coller à l’épaule de Stephane.

Une partie d’elle n’avait aucune envie de partir, l’autre ne supportait pas la base. C’était vraiment frustrant à l’intérieur, sans oublier qu’un éventuel combat à mort se pointait lentement le bout du nez. Le cœur serré, elle reprit avec un ton doux et timide. « Are you sincere? When you say you want to come and visit me in Sweden? I would understand if you don’t want to or can’t. We are not really supposed to hang out… Like I know that enemies can respect each other. That’s technically what we, mercenaries, are about with those challenges. Yeah you’re killing your opponent, but there’s a form of respect. It’s technically a fair fight. You accept the risk. And I’ve had friends, from other “worlds” but never from your field… » dit-elle en restant bien coller contre lui, évitant de le regarder, prenant une courte pause avant de reprendre, toujours sur le même ton. « You’re an enemy… My enemy, but it seems I can’t wrap my thoughts around it….And I’m a threat. I’m your enemy…  You’re supposed to take me down, and I’m supposed to do the same thing… So I’m wondering if it’s all right. If the way I feel about you is all right… Like… I fear that when I go home, things will go back to normal… » termina Eira en soupirant longuement, avant de chercher la main de l’homme et d’y glisser ses doigts. Le regard toujours perdu dans le vide avec ce soleil qui se levait, elle craignait réellement de partir. Elle avait peur de perdre comment elle se sentait si elle partait loin.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 25 Oct - 1:01

Le trajet de parcours effectué a la ^perfection, je n’avais fais aucun bruit jusqu’a mon arrivé a côté de Eira, ou la j’avais manqué mon atterrissage, chose qui fit bien rire la jeune assassin qui ce trouvait avec moi. Ça me fessait sourire de la voir rire de la sorte, ça me fessait chaud au coeur également de voir ce magnifique sourire aux lèvres de la demoiselle. Clairement elle ce moquait de moi, mais qu’importe, j’allais vraiment m’en laisser aller avec ça? Nonn... On jouait surtout sur le terrain. Donc pas la peine de devenir Grumpy après qu’elle ce soit moquer de moi. J’avais un large sourir aux lèvres, en prenant place toute en disant, a ma défense

- It was sneaky okay!?

Rien de plus a rajouté. J’avais gardé mes distances jusqu’a temps que je décide de l’ebourrifer les cheveux pour la taquiner. Celle-ci s’était défendu d’un point de pression. En premier lieu mon métabolisme de combat était revenu rapidement. Le tout s’était fait en une fraction de seconde pour que j’aille une pensé a me défendre, avant de me rappeler que je n’étais pas en terrain hostile, et que Eira ne me ferrait pas de mal comme telle. Elle c’était mise a cheval sur moi, pour me faire face et me regardé dans les yeux. Automatiquement pour m’Assuré de sa sécurité, mes mais s’étaient placé au niveau de ses hanches pour ma tenir au cas ou elle perderait ballant ou quelque chose du genre. Elle me dit que étant donnée que j’avais une soeur. Je devais connaitre le ‘’sacred ground’’ des cheveux. J’eus un sourire en coin avant de prendre un air innocent pour répondre, en regardant partout ailleur sauf Eira

- Well.. to be honest...... even if it was sacred ground, i wasn’t really giving the option to Amy

Suite de quoi j’eus un large sourire innocent qui s’était dresser sur mes lèvres avant de me perdre dans son regard. Elle était proche, très proche de mon regard, mon nez, mes lèvres. Il eu un moment de silence entre nous deux, j’avais les joue rouge flamme. Sentant des bouffés de chaleur m’envahir. Le désire de l’embrassé était la... Elle était tellement proche que je pouvais sentir sa respiration de sa bouche, jusqu’a temps que nos nez s’éffleure avant qu’elle ne reculle. Une chance, un peu plus longtemps et j’aurais sans doute pas été capable de maintenir la promesse que je lui aurai fais. Quand elle ce remis a côté de moi, la seule pensés qui m’Avait traversé l’Esprit fut un ‘’ Oh god..’’ l’envis était désormait la, et je le savais.. un autre moment de même et sans doute qu’il faudrait que je lui dise que l’envis est la et de faire attention, sinon je pouvais pu garantir que j’allais tenir ma promesse. Bref! Résultat du teste j’avais manqué mon coup misérablement. Les yeux grand ouvert je lui répondis, spécialement pour la partie de ‘’Noob’’

- Excuse me?! A Noob? The floor was slippy okay? I was going to land perfectly otherwise!

Je me cherchais des excuses, s’était totallement comprehensif que je me cherchais des excuses. Mais en revenant aux fais. Elle me dit que s’était pas mauvais, mais naturellement a ma carrure j’allais scoré moins haut que elle. Anyway dans mon domaine, sneak fessait une bonne partie de la job, si j’avais le malheur d’être spotté en mission, j’avais le devoir d’abattre la personne qui m’avait vue. C’était claire que le TaskForce ne devait pas être connu ainsi. Le tout avait été dis après qu’elle ce soit collé la tête sur mon épaule, je continua de regarder le soleil se lever avant qu’elle ne reprend en me demandant si j’allais vraiment venir en Suède. Je me retourna la tête vers Eira avec un petit regard intérrogateur. Avant qu’elle ne reprend en me disant que j’étais un ennemi?.. hein?.. C’était comme ça que les mercenaires fonctionne.. respect mais tu tue ton adversaire.. décidément elle m’avais perdu.

Elle continua ensuite a dire que j’étais son adversaire.. a quelque reprise avant de dire qu’elle savait pas si s’était correcte ce qu’elle ressentait pour moi. Okay! La elle a besoin d’être rapporté sur terre et ça presse. Tout en ayant pris l’une de mes mains, délicatement je pris ma main gauche pour relever le menton de Eira, Pour qu’elle m’observe droit dans les yeux

- Eira, I’ve said i am going to sweden to find you and spend time with you. I’ve meant it. There is nothing that will keep me from coming to visit you. You have my word

On était quand même a une distance de visage très proche. Mais pas au moins ou ça pouvait porter confusion pour que je tente de l’embrassé. Je repris ensuite pour la partie d’Ennemi

- And second, we are not ennemi. And never will we be. It is true that i am from the army and you are a mercenary. But what is the difference between us? We are the same. That is why they didn’t feel bad about releasing the two most dangerouse Mercenarie on the globe. The only difference is that i have a ‘’ Permit’’ to kill from the OTAN, and you don’t. Side from that.. we are not ennemi. And if we were.. they woudn’t have allowed you to stay here. In Quebec with us.. and more so.. we woud have receive the order to take you guys down in PVM. Which we havn’t. We’re not ennemi. We’re allies. And yes it will be the same when you guys will leave Saint-Yean.

A la suite de quoi je déposa ma tête déliquatement sur la sienne avant de reprendre, d’une voix douce et basse, toujours en tenant la main a Eira

- So please, don’t consider us as ennemi ever, we’re allies more than we are ennemi.

De mon aurtre main celle-ci s’était gllisser dans ma poche pour ensuite sortie un morceau de papier que je donna a Eira, lui expliqua s’était quoi. Des Numeros de telephone

- Those are our phone Number. Jess, Amy, Mine and Sarah. I didn’t put Huge, John or Moussa on them since you havn’t really spend time with them. But i’ve appreciate all the moment we’ve spend together since we got back. And from what i’ve heard from jess and Sarah, they did enjoyed your compagny. Whatever you need, where every you are, or whatever trouble you ran into.. we’ll be there, okay?

C’était quand même un peu lourd, mais une pensé de gentillesse pareil. J’avais pas donnée les numeros non important, juste ceux de ma famille pas mal qui tenait les armes. En plus de Sarah qui trackait pas mal rapidement du monde au besoin. Mais s’était une preuve, je trouvais, comme quoi elle s’était fait des amies et non des ennemis en sortant de la CIA. Suite de quoi un homme en habit militaire arriva, celui-ci porta un maquillage noir et blanc.. Capitaine Kiss...

- Capitaine Kiss : I’m here for Chaos. There’s someones at the main gate of the base for her and the other guy called Cyber?

Intriguer je me retourna la tête vers Eira deux secondes, avant d’observer Kiss en reprenant

- Did they said who there were?
- Capitaine Kiss: Yeah. Some Elliot and Edith from Unite Kingdom
- Alright we’re coming!

Le Capitaine quitta ensuite les lieux, je me retourna la tête vers Eira pour encore l’observer deux secondes avant de reprendre

- Somehow.. it looks like your ride is here.. and its early. You want to go get Cyber?

J’Attendis ça réponse, en me redressant tranquillement, lui offrant ma main pour qu’elle ce relève aussi et qu’on ce met en route. Faut dire que la porte principale de la base était un peu loin. On allait y aller en moto jusqu’a soit l’hôtel pour aller chercher Cyber, ou a porte principale. Je dois avoué, j’avais un petit pincement a l’idée qu’elle quitte Saint-Jean aujourd’hui... j’allais devoir me trouvé un temps pour aller en Suède
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 25 Oct - 21:23

Eira avait dit à Stephane qu’il était un noob. Ça la fit sourire, particulièrement la réaction de l’homme qui trouvait évidemment des excuses. Selon lui, le sol était glissant et sans ça, il aurait atterrit parfaitement. La femme ricanait avant de regarder au loin, la tête contre l’épaule de son partenaire matinal. L’assassin s’était mis à réfléchir. Demandant au membre du Taskforce s’il viendrait la voir en Suède. Elle lui demandait si c’était normal qu’ils soient amis. Pour elle s’était particulièrement illogique et inhabituelle. Chaos voyait mal comment une mercenaire comme elle pouvait établir une quelconque relation à long terme avec un homme comme Ghost. Ils faisaient partis du même monde, oui, mais pas tout à fait du même côté. Après lui avoir dévoilé tout ce qu’elle pensait, comment elle se sentait vis-à-vis la suite des choses, Stephane attira son attention. Il lui relevait le menton doucement, voulant visiblement qu’elle le regarde. Mal à l’aise sur le coup, elle regardait ailleurs. Ce n’est que quand il dit son nom, que ses yeux gris le fixèrent intensément. Elle avait sa promesse, il allait venir. Il le voulait et rien n’allait l’empêcher de tenir cette promesse. Gardant le silence, Eira mordait sa lèvre inférieure nerveusement en acquiesçant doucement de la tête, comme quoi elle entendait ce qu’il disait.

Puis, il reprit insistant qu’ils n’étaient pas et ne seraient jamais ennemis. Fronçant les sourcils, visiblement elle doutait. La femme se méfiait de tout, toujours et ne souhaitait pas se faire de faux espoirs. Lincoln lui avait demandé de faire attention. Selon Stephane, ils étaient similaires. L’unique différence était que lui avait la permission de tuer. Selon lui, s’ils avaient été ennemis, le tandem n’aurait pas eu la permission de résidence temporaire. Sans oublier, que le Taskforce aurait reçu l’ordre de les exécuter si ça avait été le cas. Eira acquiesçait toujours en silence en mordant toujours sa lèvre. Il lui assurait qu’ils demeureraient des alliés une fois qu’ils quitteraient la base de Saint-Jean. À ses mots, elle serrait un peu plus la main de l’homme dans la sienne. Il lui demandait donc de ne plus considérer qu’ils fussent ennemis.

« I’ll do my best Stephane. I promess… » dit-elle d’une voix douce et basse.

Suite de quoi, il sortit de sa poche un papier qu’il lui donna. Un simple coup d’œil lui permit de comprendre ce que c’était. Des numéros de téléphone, ce n’était pas rien. Il s’agissait du sien, de celui de sa fille, sa sœur et sa cousine. Celui des autres membres de son équipes n’étaient pas utiles simplement parce qu’elle n’avait aucun lien d’établi avec eux. Sa main tremblait un peu, son cœur battait rapidement. Visiblement, Eira était touchée par le geste. Tous ses numéros si jamais elle tombait dans des ennuis plus grands qu’elle.

« I did not expect that… Euhm… Thank you I… »

La femme ne terminait pas sa phrase, elle serra simplement le bout de papier dans sa main avant se serrer un peu plus fort contre Stephane. Clairement qu’elle n’était pas habitué de recevoir ce genre de chose. Elle appréciait grandement le geste plus qu’elle n’était capable de l’exprimé. Puis, un homme vint, un militaire. Il était étrange avec son maquillage noir et blanc. Ce dernier venait pour venir la chercher. Des personnes étaient là à l’entrée principale pour elle et Lincoln. Intriguée, la mercenaire avait regardé Ghost qui s’était lui aussi retourner vers elle avant de poser la question qu’elle-même se demandait. Le Capitaine répondit qu’il s’agissait d’un certain Elliot et Edith du Royaume-Uni. L’homme quitta les lieux et Stephane se retourna à nouveau vers elle. Le cœur d’Eira se serrait un peu, ça signifiait que le départ était plus proche que prévu. Il lui tendait la main pour l’aider à se redresser.

« They probably tracked down the phone you gave me yesterday. I showed them how and they know mutual friends that do that too… To be honest, from them, I’m not surprised at all. » dit-elle en serrant la main de l’homme dans la sienne, encore un peu plus. « We’ll go get Cyber, but first I must warn you about Elliot and Edith. They are… extravagant? Not at all like me or Cyber… So yeah, they’re special and nice, in their own awesome way…  Oh and before I forgot. Euhm Elliot is gay and Edith a queen? In her mind anyway… Euh…they might not filter their thoughts at all… » dit-elle en rangeant soigneusement le morceau de papier entre les bandes de tissus de ses poignets. Puis, elle fit le reste du parcours jusqu’au début pour aller récupérer ses bottes et son kangourou. « A last run to the hotel? Or you’re too old for this…? » avait-elle déclarer un large sourire aux lèvres en prenant soin d’attacher le kangourou à sa taille.

Sans vraiment attendre la réponse, Eira reprit son pas de course en riant comme un petit démon. Arrivé à l’hôtel, la femme entra et se dirigea vers sa chambre. Avant d’entrer, elle se retourna vers Stephane. « You can enter with me… He might be grumpy. He’s not an early bird at all… So if he hits me, don’t worry about it, ok? » dit-elle en souriant avant d’entrer dans la chambre en silence. Il faisait sombre, elle voyait à peine. Elle alluma la lumière de sa table de chevet et observa son frère d’arme un instant. Doucement, elle s’approcha de Cyber en tendant doucement la main sur l’épaule de l’homme assoupit.

« Cyber? Wake up? » dit-elle doucement en lui brassant l’épaule. Pour unique réponse, il grogna. Soupirant et roulant des yeux, Chaos reprit. « Cyber! Get the fuck up you lazy buttface! Come on! »
« What a pleasant voice… Is it satan? » grogna-t-il en se cachant le visage sous les couvertures.
« I’m worst. » dit-elle en tirant solidement sur les couvertures. « Go. Up. Now!  Elliot and Edith are waiting. They tracked my phone call. »
« You’re evil… » dit-il en se redressant péniblement. « Where’s your boyfriend? »

Se figeant sur place, alors qu’elle récupérait ses effets à elle, laissant les armes que l’OTAN lui avait fournies pour la mission sur place. L’appellation de « boyfriend » gênait évidemment Eira qui jeta un regard furtif à l’homme qui s’était entraîné un peu avec elle.

« Open your eyes you blind fuck. Ghost is by the door. »
« Always so nice and eloquent when you're nervous. Hein Chaos? » lui dit Lincoln, moqueur en tirant sa partenaire par la veste et la prendre en sac à patate. « That is for waking me up and cursing at me. » dit-il en la secouant un peu avant de la projeter solidement sur le lit, alors que celle-ci se plaignait. Suite de quoi, Cyber avait mis des pantalons, un chandail, sa veste et son foulard avant de finalement enfiler ses bottes. « Good morning. Ghost. So, Chaos. Ready set go? »

Eira s’était relevée et diriger dans la cuisine crayon et papier en main qu’elle rangea discrètement dans sa poche avant de finalement acquiescer d’un signe de tête. « Yes… I’m ready… » dit-elle en sentant son cœur serrer à nouveau. La femme semblait piétiner sur place, indécise à vouloir partir. Ce qu’elle ressentait pour Stephane la retenait énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 26 Oct - 15:06

La conversation continua entre moi et l’Assassin. Celle-c9i semblait plutot dans tout ses états d’avoir les geste de gentillesse que je lui donnais et de bonté. En temps normal j’aurai pas donnée mon numero personnel pour être rejoint. Mais la s’était différent. J’Avais un faible pour la demoiselle avec moi. Un gros faible amoureux.. je voulais qu’elle puisse m’appeler quand elle aurait des ennuis. Et dans son demaine, on le cachera pas, s’était pour arrivé, et contrairement a nous si jamais on est pas capable de gérer une situation, les généraux envoyez l’infantries complete venir nous récupérer avec helicoptère de combat etc.. Généralement d’ailleurs ça avait toujours été Mark et Eden qui étaient venu a notre secours quand on avait eu de la misaire. La carte de l’infantrie n’avait pas été jouer encore, Mais pour Eira, qui avait-elle appart Cyber pour faire confiance si jamais elle était dans merde?

Elle s’était sérer davantage a moi, je déposa ma tête doucement sur la sienne en petite guise d’affection et de gentillesse encore, jusqu’a temps que le Capitaine Kiss n’arrive pour nous dire qu’il y avait du monde a porte pour Eira et Cyber. En me redressant Eira me dit qu’ils avaient tracker son cellulaire que je lui avais donnée la vieille

- One things for sure.. they really miss you those two.. for coming right away after you called them yesterday.

Dis-je d’un clin d’oeil sauf que la le problème allait être que. J’allais être celui qui allait s’ennuyer après son départ.. chose que je n’aimais pas tant.. oui j’avais dis que j’allais venir en Suede la voir.. sans doute apporter Jess avec moi puisque les généraux ne nous laisseront jamais sortir sachant que nos mentors étaient vivant au final, sans back up au besoin. Et Eira et Cyber ne comptaient pas a leur heur comme back up..

Eira me serrait toujours la main, elle me fit qu’on allait aller chercher Cyber en premier, mais me donna un avertissement concernant ses deux amis. Ils étaient... étrange et wierd dans leur manière d’être sympathique... okay?.... je crois que je serai capable de dealer avec ça..? pis Elliot est Gay.. et Edith est une reine... ne filteront pas trop leur pensés

- Well we need to make sure they don’t spend too much time with the guards at the front.. otherwise they’ll drive them crazy.

Suite de quoi elle avait me donna le défis du dernier arriver a l’hotel.. tout en ce moquant de moi. MA première réaction quand celle-ci me traitiat de vieux fut ‘’ She did not just...’’ avec les yeux grand ouvert et la bouche ouverte aussi... Avant qu’elle ne parte a courir en direction de l’hôtel. Sans dire un mot je me suis mis a ses trousses sans plus attendre. Arrivé a l’hôtel pour ensuite nous retrouvé devant sa porte de chambre. Celle-ci me dit que je pouvais rentré mais que Cyber allait peut-être être de mauvaise humeur vue qu’elle allait le réveiller...

- I’ll stay.. at the door, leaving you too to ‘’ Morning fight’’ eachother

Dis-je d’un clin d’oeil avant d’Entré dans l’appartement/Chambre d’hôtel. Eira s’était diriger pour le réveiller. Je demeura silencieux a la porte, les bras croisé en réfléchissant a ce qui allait ce passé par la suite, une fois qu’elle allait partir... MIA TaskForce... bref un paquet d’affaire.... je prêta cependant une petite attention sur Eira qui essayait doucement de réveiller Cyber.. sans résultat employa la manière forte

- Well that escalated quickly

Fut ma seule réaction. Passé d’un petit ‘’ Wake Up’’ a ‘’ get the fuck up’’ ... c’était différent. J’eus un sourire aux lèvres en la regardant aller. Ils s’obstinaient... jusqu’A temps qu’il demande ou était le chum. J’eus un moment de panique... Chum ? Moi. Euh... ? J’étais tellement concentré sur ce que Cyber venait de dire que, je n’avais pas eu conscience qu’elle avait pas négligé le fait qu’on ne sortait pas ensemble. Elle avait répondu que j’étais a porté... mais ça, moi j’étais encore coincé sur le fait qu’il avait parlé de chum.

Le temps avança, finalement Cyber s’était relever pour me souhaiter bon matin. Je secouai la tête rapidement pour me sortir de mes pensées avant de reprendre


- Morning Cyber.

Je n’avais pas trop idée de quoi dire. Eira finit par dire qu’elle était prête à partir mais piétinait sur place. Je remarquais son moment de confusion... elle avait les mêmes tendances que Sarah quand elle essayait de me dire de quoi mais savait pas par ou commencé. Je me dirigeai vers elle. Prenant délicatement sa main pour la rapporté sur terre

- Hey... Are you alright?

Je comprenais a moitié ce qui se passait dans sa tête. En fait j’Avais une bonne idée, mais je voulais qu’elle me le confirme sans que je lui demande... ensuite on se dirigea vers la porte principale de la base militaire ou Elliot s’y trouvait avec Edith, mais à ma grande surprise Jess et Moussa y étaient aussi, mais les Policiers militaires eux commençait a trouvé la conversation plutôt mélangeante

- I think you guys can leave it to us.. we’ll take it from here

Avais shooté Moussa en voyant qu’on arrivait vers la porte d’entré de la base. Eira m’Avait prévenue qu’ils risqueraient probablement pas de filtré leur pensés.. j’Avoue, je m’attendais pas mal a n’importe quoi présentement.... mais j’Avais une concentration plus grande sur le fait que la fille que j’aimais était sur le bord de quitté pour la Suède.. S’était pas tout a côté sa... un pincement au coeur.. voila ce que j’avais.. je tentais par contre par tous les moyens que j’Avais de pas trop le montré. Elle voulait retourner chez elle. Sans doute d’Apprendre que je ne voulais pas qu’elle parte pourrai rendre le départ plus difficile pour elle comme pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 26 Oct - 19:12

Eira semblait un peu perdue, figée et indécise. Partir ne l’enchantait pas vraiment et elle le gérait mal ses émotions du moment qui étaient nouvelles pour elle. Elle s’était drôlement attaché rapidement à cette homme qu’elle avait du mal à voir autrement qu’un « ennemi » par défaut étant donné qu’elle était considéré comme une criminelle et pas lui. Elle avait rangé subtilement un bout de papier. Elle comptait lui laisser son numéro, il lui avait bien laissé le sien. À son sens, elle se devait de lui rendre l’appareil, mais en plus, elle le voulait. Piétinant sur place, Stephane s’était rapproché d’elle alors que Cyber, bras croisé observait en silence. Il savait pertinemment ce qui trottait dans la tête de sa partenaire. Il la connaissait comme si il l’avait fait lui-même. Une fois à sa portée, l’homme prit sa main. Il avait le don de la perturber. La mercenaire avait l’habitude de la méthode forte, bruyante, stressante? Sauf que là, la douceur, les gestes délicats, tout ça n’étaient pas habituels. Ça lui rappelait constamment l’unique douceur qu’elle avait réellement connue bien avant tout ce qu’elle était devenue. Les souvenirs de sa mère étaient bien loin, mais toujours présent. Bref, cette douceur qui la dérangeait tant, trop en si peu de temps. Il lui demandait si elle allait bien.

« Euhm. Yeah I… I’m fine. Sorry about that. Let’s go. Like you said earlier, Elliot and Edith might pissed off the guards… » dit-elle en secouant sa tête en passant à côté de Cyber.
« You think they “might”. I’m pretty sure they did. » confirma Lincoln en riant, sachant très bien à quoi s’attendre des deux londoniens.

Une fois arrivée à l’entrée principale, il y avait déjà Jessica et Moussa de présent. Les deux autres mp semblaient exaspérés. Ça ne prit que quelques instants pour que les deux extravagants se rendent compte de l’approche d’Eira.

Edith: « ROSIE ! »
« Hope you’re ready Ghost. It’s only the beginning. » dit-il à Stephane en ce penchant à son intention alors que la concerner avait prise de l’avance. Edith s’approchait rapidement avant de sauter directement dans les bras de Chaos en continuant de crier comme une hystérique. La femme l’attrapa en riant, visiblement contente de retrouver la demoiselle 5 ans sa cadette.
Elliot : « Geez Women… Don’t scream at her like that. Poor child… » déclarait l’homme en s’approchant nonchalamment. Edith portait des vêtements à la dernière mode, Elliot faisait dandy britannique classique, chemise, veste et soulier de cuirs bruns. Le duo avait une classe indéniable par rapport à tout ce monde militaire.
Elliot : « Hello my darling. Give me a kiss before she keeps you to her own and I go take a closer look to that hunk of man over there beside forever manly and gorgeous Cyber. »

« Hey guys… Glad to see you too… » dit-elle en redéposant Edith qui détaillait de haut en bas la mercenaire. Elle se dirigea et fit la bise à Elliot qui la serra fort  contre lui.
Edith:« Euhm. Rosie? What is all of this? Are you okay? »
« Precision Edith. Cause I am fine… »
Edith: « Well… This place… Soldiers and bucket heads everywhere… and your clothes. It’s tragic. Good thing I brought clothes for you. There’s no way you get on our plane wearing this. »
Elliot: « Hmm Rose darling. That man, who is he? Is he single? »
« Edith, all I have to say is I was working. Elliot, Ghost is single, heterosexual and has a daughter. Anything else? »

Il y eut un silence. Les deux londoniens se regardaient en silence, conspiraient télépathiquement, alors qu’Eira attendait patiemment sans relever le fait qu’elle se faisait appeler Rosie. C’était son second prénom et quelques personnes utilisaient ce surnom. Cyber, resté poster avec les deux autres, saluant de loin avec un petit sourire s’adressa à nouveau à Stephane et les deux autres présents.

« FYI: Rose is Chaos’ middle name. Never use it unless you need to calm her down right away. » l’informa Lincoln suffisament bas pour qu’Eira n’entende rien.

La mercenaire, toujours en silence, les mains dans ses poches alternaient son regard entre ses deux amis et Ghost. Son estomac se nouait chaque fois qu’elle songeait que d’un instant à l’autre, elle partirait. Ses doigts effleuraient en permanence le dit morceau de papier qu’elle souhaitait lui donner.

Edith : « Oh. My. God. »
Ellioth: « Edith don’t. »
Edith: « Did you bang with that godlike looking man?! »

Figée et haussant les sourcils, Eira ne dit rien sur le coup. Ses joues rougirent à l’idée, mais non, ils n’avaient rien fait. Inspirant profondément, rejetant la tête en arrière en expirant longuement, visiblement exaspéré avant de répondre d’un ton sérieux qui ne laissait place à aucun doute.

« No we did not Edith. »
Elliot: « I told you Edith. She will be our sacred little virgin forever. »
Edith: « Well, you are my hero. Now. Clothes. Let’s change you quickly before we leave. » dit-elle avant de reprendre en lui murmurant. « I don’t want him to remember you wearing sad baggy working clothes. Come on, in the car, there’s clothes. . » Sans lui donner le choix, Eira se laisse trainer jusqu’à la voiture de luxe noire. Elliot demeura sur place en se rapprochant de Cyber et Stephane avec un petit sourire. Sans aucune gêne il s’adressa à Lincoln.

Elliot: « Don’t worry handsome. I’ll prep you for your darling Swedish wife. With clothe and everything in the plane. You look fine all the time anyway. Edith can’t just stand there and watch Rose wearing “army” pants and all… »

À peine 10 minutes plus tard, Eira était en dehors de la voiture. De grandes bottes noires à talons au-dessus du genou, un jean bleu ajuster et un chandail noir, manche longues au décolleté plus plongeant que de coutume pour la mercenaire. Edith, fière de présenter son amie, la traina de nouveau vers tout le monde.

Edith : « See now, Ghost. She has curves underneath all those shitty clothes. Isn’t she gorgeous? »
« Edith please… » dit-elle en rougissant et regardant ses pieds.
Elliot : « You’re a vision… » dit-il en la serrant dans ses bras comme un teddy bear. Cyber eut un petit sourire en remerciant les membres du Taskforce présent pour l’hospitalité.
« Thanks for everything. Many thanks to the general as well. Take care of yourself. And you, stay here a moment, »dit-il en s’adressant à Stephane, l’air sérieux comme un grand frère trop protecteur, se dirigeant vers sa sœur d’armes. « Go give him that note that you did. Now. »

Eira rougit d’avantage en mordillant sa lèvre. Les deux londoniens jubilaient derrière elle. Une partie d’elle voulait s’enfoncer dans le sol, disparaître et partir en courant. Son cœur débattait, elle n’avait décidément aucune envie de partir. La demoiselle tortillait le bout de papier qu’elle avait préparé entre ses doigts dénudés. Celui qu’il lui avait donné, elle l’avait rangé dans ses bottes. Sans se gêner, Cyber la prit par le bras et la poussa dans la direction de Ghost. Elle ne put protester parce qu’Elliot et Edith ne firent que lui crier : « GO! » Secouant sa tête négativement, elle marcha nerveusement vers l’homme qu’elle n’avait étrangement pas envie de quitter. Arrivé devant lui, elle piétinait, encore incertaine de quoi dire.

« Euhm.. I.. I’m. Euhm… Come and see me soon okay? I would love it… Really love it… » dit-elle en lui prenant la main et lui remettant son bout de papier avec son numéro de téléphone et un petit « call me » ajouter en dessous. « Take care Ghost… » conclut-elle à voix basse, le regard bas avant de s’approcher, poser sa main sur l’épaule de l’homme et de l’embrasser sur la joue, tout juste au coin des lèvres. Après un moment qui lui sembla duré une éternité, Eira se retourna et jogga jusqu’à ses trois amis visiblement satisfaits du développement. Edith et Elliot applaudissaient en souriant largement.

Elliot: « Rosie darling, you know how to make yourself desirable… I’m proud of you. », dit-il en passa son bras par-dessus les épaules de la femme. Le quatuor entra dans la voiture, Elliot au volant et ils étaient partis. La mercenaire ne regarda pas en arrière. Elle ne fit que reprendre le bout de papier que Stephane lui avait donné et le garder dans ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 30 Oct - 0:58

Ramasser Cyber a l’hotel, nous étions partie a porte ou les Mps devenaient fou, jess et moussa étaient présent. Edith était très contente de voir Eira en un morceau. La seule affaire par contre dans mon cas qui s’était produit, était que j’eus un ‘’ Rosie?’’ Sooo much i dont know yet.. Cyber s’était penché a mon intention pour me dire que s’était le commencement.. j’eus un ‘’ Oh damm’’ qui me traversa l’Esprit avant que Moussa et Jessica vient nous rejoindre un peu plu tard.

La conversation roulait entre Edith, Elliot pis Eira, on demeura silencieux. J’entendi smême un ‘’ Who are they?’’ venant de Moussa. MA cousine répondit qu’il s’Agissait de leur ride home. Dans mon cas j’étais un peu concentré sur ce qui ce disait, surtout quand Elliot avait dit a Eira qu’il allait venir prendre un ‘’ Closer look’’ a moi.. Y veut dire quoi pas closer look lui? Après avoir demander a Eira j’étais qui. J’étais content qu’elle avait utiliser le nom Ghost a place de Stephane. Moussa quand a lui eu un petit

- Moussa : Did he just?
- Yup He did
- Quiet

J’étais assé proche pour entendre ma cousine et notre éclaireur discuté même s,ils le fessais a voie basse. Il eut un moment de silence, Cyber fit la lumière sur le nom ‘’Rosie’’ Il s’agissais du middle name a Eira. Mais on ne devait pas l’utiliser a moins qu’elle virait trop bersek dans une situation critique ou un truque de même. J’Eus qu’un signe de tête en guise d’acceptation face aux parôles de Cyber, avant que mon attention tourne quand j’ai entend la question de Edith. Okay! La s’est plutôt complexe de retenir.. SNIPER BREATHING!... ralentissement du rythme cardiaque.. devrait pas parraitre aussi rouge qu’un homard. Mais l’idée me fessais faiblement rougir. Ma concentration était totalement la dessus. Et Moussa lui ne pu répondre quelque chose genre ‘’ He still knows what bang means?’’. Sa détruit mes fleurs rougissante sur mes joue pour que je reprend un mode ‘’ Travail’’. En me retournant très doucement en sa direction je l’observa droit dans les yeux

- You’re a dead men once they’re gone.

Il venait de me narguer dans un moment que j’Appréciais pas... Eira avait disparu, Elliot dit a Cyber qu’il allait le mettre tout beau pour sa femme.. puis quelque instant plutard Eira sortie en civil. Bien habiller, aucunement un allure militaire. MA seule réaction j’avais les yeux grand ouvert, la bouche ouverte également... vraiment?! Waawww.... j’en bavais.. Moussa ce gêna pas pour me sortir un kleenex et m’Essuyer le rebord de la bouche

- Willow.

MA cousine le prit en point de pression pour le trainer plus loin. Hors de vue des Londoriens pour pas qu’ils déterminent rapidement qu’ils étaient des forces special. Vue que présentement, Jess et Moussa étaient entrain de ‘’ s’entrainer’’ violament.. pour calmé les niaiseries que l’éclaireur avait tendance a faire. Tant cas moi, toujours dans le même ‘’state of mind’’ en observant ma fréquentation.

Trop concentré a détailler chaque détails de Eira. La seul réaction qui me vint a l’Esprit face aux remerciments de Cyber fut ‘’ hu hmm’’ C’était difficile a caché la que l’Assassin me plaisait. Jusqu’a temps qu’il me dise moi de rester ici. Regard changea vite d’Admiration a interrogateur. Pourquoi?.... une note?.. je me retourna la tête vers Eira ayant mon attention sur elle. Elle était gêner... le fait que je la sentais gêner me mettait légèrement gèner aussi. Pourquoi était-elle de même?.. C’était quoi la note? Après que tout le monde l’ai poussé vers moi. Gêner celle-ci voulait que je viens la voir bientôt. Premier battement de coeur manquant. Quand elle me prit la main pour me donner son numero de telephone avec un ‘’call me’’ J’eus au moins 32 bouffés de chaleurs qui venait de passé. Sourire timide et gêner venait de faire leur apparitions également.


- I promess i will come as soon as i can, otherwise i’ll call you

Dis-je avant un large sourire aux lèvres. Mais LA! La Goutte qui fit en sorte de me mettre dans toute les états. Irruptions volcanique, Bouffé de chaleur qui en même temps aurait pu faire en sorte que je perte connaissance de joie. CE fut quand elle m’avait donné un bisou sur le coin de la lèvre... j’étais rouge.. content que les deux nouveaux ne sache pas que j’étais dans les forces special.. sa parraiterait bizard... avant qu’elle parte je ne pouvais plus tenir ‘’ ma promesse’’ que je lui avais fais la vieille. Après le bisou j’en profita avant qu’Elle ne quitte pour la serrer dans mes bras en lui disant, tout bas et dans le creux de l’oreille

- I promess i’ll come soon. You take care Eira.

CE fut après en la regardant partir que j’eu un pincement. Fallait que je trouve un temps rapidement pour venir en Suède. Jess était revenu en me tapant sur l’épaule toute fière de moi. Moussa n’était pas avec elle

- I’m proud of you!
- What happen with Moussa?
- Don’t ask. Come! Lets go see Amy!

Dit-elle en passant sa main pardessus mon epaule pour quitter les lieux par la suite

_____________________________________________


LE temps avait passé. L’infection prenait une empleur démesuré au travers Le japon avait completement succombé tout comme moscow, l’inde, plusieurs territoire en afrique.. Brezil... la situation n’était plus secrete... et les gouvernements tentait de trouvé des solutions.. l’OTAN tant cas eux continuait d’effectué des bases de survie au travers du globe. Le Denmark était d’ailleurs le pays en Europe qui allait avoir la base de survie de l’OTAN. En asie on avait oublier sa. L’Australie avait décrocher du plan de l’OTAN. Thailande avait réussit a ce crée une base. Le Pentagone aussi, maison blanche non mais bon. Au Quebec Valcartier et Saint-Jean. En ce qui nous concerne on avait eu une mission de sauvetage a Berlin. Puisque de manière temporaire, on avait évité la catastrophe de Bio-terroriste a Berlin. La situation devenait grave, mais les Généraux pouvaient pas toujours nous envoyer sur le terrain a tout bout de champs. Ils utilisaient plusieurs équipe.. et maintenant s’était un moment de pause

- You know, we’re in Europe right now.. you could go see her

M’avais shooté ma cousine d’un clin d’oeil en rangeant ses armes a l’armurie. J’eus un moment de gêne avant de reprendre


- Yeah.. i really want to go
- Go where? Can i come?
- Heck no Captaine. Anyway Général don’t need you back in Washington tomorrow?
- I hate you. If you want to go somewhere you bring Willow with you. With MIA TaskForce running around i’m not allowing a exit without a back up.
- Hmmm alright
- So it seems i’m coming to Sweden too.. Alright. We’ll call the base when we want to leave
- Oh come on, you know its going to be never

Lui dis-je d’un clin d’oeil avant qu’on quitte. On s’était rendu en Suede dans la capital du pays a l’aéroport. Petit transport privé et non militaire, conduit par nos pilotes militaires. Arrivé sur les lieu ma cousine sortie de l’appareil. Mettant ses lunettes soleil tout comme moi. On était habiller en civil avec deux sacs de rendonner. Arrivé aux douanes... bah on arrivait par une porte spécial donc pas de douane a checker

- Being a member from OTAN has soo much power
- Heck you have no idea. Keep on that power trip of you Steph

On sortie de la zone privé pour ce rendre dans le publique. Maintenant on ce fondait dans le paysage comme de simple civil. CE que le monde ne savait pas était qu’on avait chacun notre magnum a ceinture. C’était également pourquoi moi je portais une veste grise pardessus. Et Jess un kangourou gris et un mangeau noir pardessus. Personne voyait nos armes. Mais on avait chacun un Desert eagle avec deux chargeurs supplémentaire ah! Et notre badge d’officier de l’Armé a ceinture. Arrivé a la sortie de l’aéroport.

- When is she coming?
- Need to call first
- Wait you didn’t ask?
- Be seriouse. She’ll be happy to have surprised guest
- I can’t believe i’Ve followed you in this madness

J’Eus un sourir amus. Avant de composé le numero a Eira. Attendant patient qu’elle réponde a l’appel... pouvais sans doute avoir un certain décallage. Jess en avait même profité pour me lavé le derrière de l’oeil

- You had blood. And i’m guessing it wasn’T yours

J’Eus un sourire aux lèvres avant de reprendre, une fois que la ligne était décrocher

- Hey Eira, Its Stephane.. uhm.. i was wondering if you could help us... we’re like at the Sweden capital national Airport... and have no idea how to get to your place.. maybe you can help out with that?

Sourire aux lèvres mais je voulais pas rire. C’est vrai que la situation était comique.. on était partie du Denmark pour arrivé en Suede donc s’était pas si pire, mais on avait aucune idée comment ce rendre chez Eira, et encore.. on avait pas annoncer notre venu.... mais j’Avais mon guts feeling qui me disait que ce ne serai pas un problème
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 30 Oct - 22:00

À peine avait-elle tournée le dos, Eira aurait déjà voulu retourner se réfugier dans les bras de l’homme à qui elle avait donné son numéro. Il l’avait fait sentir bien et en confiance en l’espace de 24h. Pour elle, ça lui semblait impossible et pourtant, ses sentiments étaient bien là. Une fois dans la voiture, c’était le point de non-retour. Ils seraient de retour en Suède dans les prochaines heures. La contradiction dans la tête de la jeune femme fut difficile à passer outre pour le début du voyage. Cependant, une fois dans l’avion, elle ne pouvait penser qu’à une chose, retrouver sa petite maison, ses affaires, ses choses, ses amis, sa routine, la famille qu’elle s’était choisie. Elle jubilait presque à cette idée. Deux ans passés dans un trou, pour récolter de l’information sur la corruption de la CIA. Deux ans à se faire dire quand pisser, quand respirer, quand se doucher, quand tout faire. Restreinte à la vie qui valait littéralement moins que celle d’un humain. Tout ça, pendant deux ans. Réalisant finalement toute la liberté qu’elle avait, qu’elle retrouvait, Eira retrouvait rapidement le sourire, même si elle venait de quitter un homme qui l’avait fait beaucoup sourire.

Une fois atterrit à Stockholm et passé les douanes, la femme de Cyber et leurs deux enfants les attendaient. Dieu que ça leur faisait du bien de les voir. Les serrer, les entendre, leur parler, c’était suffisent pour lui faire oublier son cœur qui serrait. Retrouver son chez elle fut déboussolant et pourtant agréable. La femme devait retrouver ses repères qui n’avaient pas changé de place. Tout était là où elle l’avait laissé, couvert de draps blancs. Ce mettant au travail, elle se réappropria sa demeure un bon ménage plus tard. Tout était propre, tout sentait bon. Ses plantes avaient survécus grâces au bon soin de Lilly, la femme de Lincoln. Finalement, elle regarda autour d’elle. Tout était là et elle n’avait techniquement rien à faire. Tourner en rond, reprendre une routine normale. Retourner à la vie civile était plus difficile que prévu. Déjà, elle devait se faire à manger, ce qui ne faisait aucunement parti de ses talents. Loin de là. Si s’était possible de faire brûler de l’eau, elle en serait certainement capable. Son seul talent de cuisine résidait en la confection de biscuits, muffins et faire du thé. C’était donc plutôt limité.

Enfin, les deux premières semaines de liberté complète furent un ajustement. Elle prenait du temps avec la famille de son partenaire avec les jumeaux. Après quoi, ils étaient partis en petit voyage familial, en randonné en Finlande, le pays voisin, malgré la crise qui sévissait à travers le monde. L’infection faisait son avancé. Seule pour au moins les deux prochaines semaines, Lilly lui avait laissé des plats congeler à réchauffer avec des instructions bien précises pour se préparer des repas. Apparemment, elle avait peur qu’elle meurt de faim, qu’elle ne fasse que commander des plats pour emporter. C’est sûr qu’au final, ce n’était pas si loin de la vérité, mais personne n’allait être là pour le lui reprocher.

Eira avait du pain sur la planche de toute façon. En effet, elle avait reçu la demande d’un combat, qu’elle avait accepté. C’était le 4e au rang des mercenaires. Le dénommé Henry Alexander, mieux connu sous le nom d’Axeman en mission ou dans l’arène. Sur la mezzanine, qui lui servait de chambre avec son toit de verre, il y avait aussi son bureau et un tableau qui se couvrait peu à peu d’informations. Des images, des notes écrites à la main, des dossiers, tout ce qu’elle pouvait trouver sur lui. La femme en oublia de dormir à plusieurs reprises, de manger. Les tasses de thé trainaient un peu partout, s’empilaient sur le bureau, en dessous, sur des assiettes pleines de miettes de biscuits. Elle venait de s’habiller, sortant de la douche et concentrée dans ses dossiers. Une petite robe de laine blanche, les cheveux tressés en cours de séchage, des grands bas de laine gris, Eira était accroupie sur sa chaise. Un thé chaud à la main, elle parcourait des dossiers et des rapports quand son téléphone sonna. Loin de s’attendre à l’appelle de ladite personne de l’autre côté de la ligne, la mercenaire répondit distraite.

« Hellow? » avait-elle dit avant d’entendre les propos de l’homme qui la figèrent. C’était Stephane, il lui demandait si elle pouvait leur venir en aide. Intriguée, elle s’apprêtait à répondre quand il poursuivit. Ils étaient à Stockholm. Elle en échappa presque sa  tasse de thé. Ils n’avaient aucune idée comment se rendre jusqu’à elle, alors pouvait-elle les aider? « Euhm. Yeah! Euhm… I’m two hours away… So euhm. Take a cab to go to a small café. It’s called the Notherners, it’s well known and I know the owner. He’s a good friend of mine…  I’ll call him to warn them that you’re coming. His name is Fredrick… And euhm… I’ll pick you up there? Just say that you’re Eira’s friend… ok? See… See you in two hours, » dit-elle d’une voix enjouée sans dire au revoir avant de raccrocher. Elle se retourna vers son garde-robe prit ses longues bottes brutes, puis sauta en bas de sa mezzanine jusqu’au rez-de-chaussée au lieu de prendre les escaliers pourtant à disposition. Elle prit ses clés et sa sacoche en composant le numéro du café. Elle s’adressa à Fredrick rapidement lui décrivant deux américains, deux amis qui allaient arrivés, s’il pouvait s’occuper d’eux. Il accepta sans problème, heureux de savoir qu’elle viendrait faire un tour.

Elle sauta dans son Jeep Wrangler, grosse lunette de vedette sur le nez. Elle avait le pied lourd et ce n’était pas sans raison. Elle mit effectivement deux heures à se rendre dans la capitale. Elle trouva un stationnement. Eira prit un moment. Elle avait défait ses tresses, ses cheveux étaient ondulés. Elle prit de grandes inspirations pour se calmer avant d’entrer dans le café calmement. Elle passa au comptoir et se commanda un thé, ayant oublié le sien sur son bureau. Retirant ses lunettes en les glissant sur sa tête, Fredrick vint la voir. Il lui fit une bise et une accolade avant de lui indiquer où étaient les deux américains. Inspirant profondément, elle se dirigea vers eux, thé pour apporter en main. Stephane était accompagné de sa partenaire et cousine Jessica.

« Hey guys… How are you? » dit-elle d’une voix timide, sachant très bien qu’elle n’avait rien à voir avec ce qu’ils avaient vue. Déjà ce qu’elle portait était doux. Une robe blanche en laine à manche longue, les bas haut-dessus du genou en laine et gris, des bottes brunes. Rien à voir avec le look militaire qu’elle avait normalement. Rien à voir avec le look sexy que lui avait imposé Edith non plus. Physiquement, elle dégageait de la timidité, les pieds tournés vers l’intérieure, les épaules vers l’intérieur. Elle avait l’air d’une collégienne.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 150
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 31 Oct - 21:04

On était arrivé en Suede moi et mon cousin, celui-ci voulait aller voir Eira. Pas de problème. C’était une personne que j’appréciais bien l’Assassin. Et de plus.. sa commençait a faire un petit bout qu’on l’Avait vue. On était quand même du pour ce voir... donc plusieurs événements m’Avait poussé a accepté le voyage en Suède. D’autre en plus que mon capitaine voulait pas que Stephane parte en Suede tout seul..

Arrivé en Suede j’Avait demander a Steph s’il avait une idée comment ce rendre a Eira. Il m’Avait répondit qu’il ne l’Avait même pas appeler.. le drôle.é.. on est genre pas pentoute proche de notre base principale?... On est vraiment loin de toute notre civilisation habituelle, d’autre en plus que les Allemand terroriste ne nous aimait pas trop trop avec l’intervention qu’on venait de faire dans leur territoire. Mais étant donnée notre côte secrete.. personne savait qui on était. Chose magnifique.. et ceux qui nous avait croisé sur le terrain. Étaient tous mort maintenant. Pendant qu’il appelait Eira je lui avait retiré une tache de sang qu’il avait sur le bord de la machoir. Puis on eut les renseignements nécéssaire pour savoir ou aller. Un café puisque Eira vue qu’elle ne nous attendait pas, était quand même pas a côté Sa lui prendrait un certain temps.. pas de problème.. mais je parle pas un traitre mot suèdois moi.... hmm...arrivé dans le café je laissa Stephane aller s’assoir prendre une table. Moi je pris deux cafés. Je lui payait la tournée. En retournant m’assoir avec mon cousin celui-ci s’observait dans le reflet de la vitre

- You look fine Steph.
- Fine isn’t good enough, i need to be perfect
- You did a really good impression when she was in canada. Relaxe... Everything’s going to be alright
- You Think?
- Dude, don’t push it.. we’re not going to start again a conversation like we had before you start talking to her.

Non mais s’est vrai. Je connaissait mon cousin. Fort dans toute, sauf quand le tous concernait son coeur. Et beside.. il avait quelque tour supplémentaire sous la manche pour montré a Eira

- Donc je reprends. Si je parles lentement tu comprend ce que je dis? Répète après moi

- Si je parles lentement tu comprend ce que je dis?.. Oui.. Je comprend ce que tu dis tant que tu parles lentement
- You see, she’ll be already prouf of you since last time you both spoke, you coudn’t understand shit in french.
- Oui je sais. Je devrais être correcte

Mon cousin était visiblement gêner. Ce qui me fis sourire. Mais oui, on lui avait donnée une bonne base en francais aussitôt que Eira avait quitté Saint-Jean. Il voulait l’impressionner... J’avais un large sourire aux lèvres en observant Stephane droit dans les yeux. Sirottant toujours mon café. Il m’observait d’un regard intérrogateur au travers de sa gêne d’avoir appris le français pour pouvoir parler en Français avec Eira. Et tenté de l’impressionner quand même un peu. En temps normal sa l’impressionnerait pas, mais compte tenu des circonstances et du fais que Eira aussi était amoureuse. Il y avait des bonnes chances qu’elle trouve sa cute... pis mon cousin sais très bien que, s’il parle pas a Eira a son arrivé un peu en français j’allais le planté. Pas mêlant.. on pourrait me rajouté des cornes de satan.

Au bout d’un certain moment Eira avait fait son arrivé dans le café. Tout le monde parlais Suèdois dans les environs sauf moi et mon cousin. C’était pas très difficille de nous spotter dans la foule.. sauf que moi elle m’Arrivait de dos. Donc je compris son arrivé avant qu’elle nous demande comment on était, a cause des yeux de mon cousin qui prit une rondeur remarquable. Avec un peu de ‘’moment figé’’ Je me retourna pour voir comment Eira était habiller.

- Okay.. C’est décidément pas quelque chose que je m’attendais, spécialement après la dernière fois qu’on s’est vue.

Je parlais relativement lentement. Je voulais que mon cousin embarque dans conversation en français. Celui-ci était gêner. Après avoir exprimé le fais que je n’avais pas tant reconnu Eira, je m’étais redresser en guise de politesse pour lui faire un calin rapide avant de m’assoir a nouveau observant mon cousin pour voir s’il allait essayer de dire quelque chose. Puis c’est exactement ce qu’il fit

- Dans mon cas je vais bien, Toi comment vas-tu?
- Good, But next time put a ‘’ Et toi’’ not just ‘’ Toi’’ Sound less agressif

Clin d’oeil amusé en observant mon cousin. Je demeura silencieuse par la suite. LA rencontre était plus entre Stephane et Eira que moi. Moi je n’étais qu’une figurante dans ce film d’Amour a mon cousin. Celui-ci avait parler en français. En un mois s’était très bien, mais s’était visible aussi qu’il avait de la difficulté a parler. Il reprit, encore une fois en français

- Ruhm. Que fessais-tu de bon. Désolé d’avoir caller dernière minute. Je voulais te faire une surprise


Dit-il avec un sourire gêner et sest joue légèrement rouge gêner et timide. Bref toute des affaires que je n’avais pas souvent vue de mon cousin. JE continua de sirotté mon café tranquillement dans mon coin en étant fiere de Stephane qui essayait avec beaucoup d’Effort. C’était visible qu’il essayait, il était rouge tomate. Mais pour quelqu’un avec simplement un mois de training avec 3 professeurs différents. Personnellement moi je trouvais qui s’en sortait bien. Mais en mission il essayerait pas d’utiliser le français pour communiquer avec nos adversaire.

- Nous étions au Denmark... on en a profité pendant un temps mort pour venir te voir en Suède. J’espère que sa ne te dérangerai pas trop

La manière que mon cousin parlait s’était un français très lent. Normal... il est pas billingue, Le tout sonnais comme un mélange de français avec un fort accent anglais américain au travers. A l’origine il était americain.. soo... Toujours silencieurs je restais sur ma chaise en sirottant mon café a vanille en observant la scène. Laissant Stephane et Eira jasé principalement...
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 1 Nov - 21:23

À peine entrée dans le café, elle s’était pris un thé pour l’aider à se détendre en se dirigeant finalement vers les deux membres du Taskforce vêtus en civil qui l’attendaient. Visiblement les deux nord-américains étaient étonnés de la voir, du moins,  Stephane avait un regard à la faire rougir. Jess se retourna vers Eira, alors que cette dernière se cachait partiellement en sirotant son thé. La fille du Général lui fit remarquer que ce n’était pas ce à quoi elle s’attendait. Fronçant les sourcils, elle ne comprenait pas pourquoi ni en quoi. Elle lui parlait en français aussi, ce qui lui paressait curieux. Au dernière nouvelle, Stephane ne comprenait pas vraiment le français. Enfin, la femme se redressa et lui fit une accolade qu’elle lui rendit, légèrement inconfortable. Ça lui faisait bizarre. Suite de quoi, l’homme s’adressa à elle en Français? Surprise, la mercenaire esquissa un sourire.

« Je vais bien, merci. Jess, It’s alright. It’s not agressive since he inverted the verb and the subject « comment vas-tu ». It’s more like a redundancy, then an “agressive” form of saying it. Mais quand même, c’est très bien pour un anglophone…dit-elle en haussant les épaules, quand même contente de voir que l’homme avait mis de l’effort dans tout ça.

Après quoi, Stephane reprit à nouveau. Il lui demandait ce qu’elle faisait de bon dernièrement en plus de s’excuser pour avoir appelé à la dernière minute. Il voulait simplement lui faire une surprise. Chaos lui fit un large sourire, visiblement, elle était loin d’être contrarié par l’attention. Bien au contraire. « Oh… Ne t’excuse pas. Ça me donne une pause. Une vraie pause. Ça fait une semaine que je ne fais que travailler.. Que je ne sors pas de chez moi… Donc… c’est parfait… » déclarait l’assassin en haussant les épaules. Il reprit, toujours en français, lui expliquait qu’ils étaient au Danemark, donc juste à côté, pendant un temps mort pour venir la voir. Il espérait que ça ne la dérangerait pas. « Non non, pas du tout. Ça me fait un peu de compagnie… » dit-elle en regardant autour, spécialement par les fenêtres. Eira demeurait alerte et méfiante. Moins que de coutume, mais quand même. Il y avait quand même des chances qu’un imbécile ce pointe et tente de l’assassiner la veille de son match.

« Euhm. Je ne sais pas ce que vous vouliez faire, mais j’habite à deux heures d’ici… Donc euhm… La journée est quand même peu avancer, mais euhm… », avait-elle commencé avant que son téléphone ne sonne. C’était Viking. « Donnez-moi un instant… » dit-elle en répondant en suédois et sortant à l’extérieur, loin des oreilles indiscrètes.

Ce dernier lui demandait si elle était prête pour le lendemain. Faisant des allers-retours devant la façade du café. La femme avait un air inquiet sur le visage, même si elle s’était préparée au mieux. Le problème c’était Stephane. Il arrivait la veille. Alors qu’elle devait se concentrer, elle avait cet homme qui lui faisait perdre ses moyens. Viking avait des ordres biens précis, il lui demandait de se préparer physiquement, de préparer son sac et tout ce qui était nécessaire. Elle ne fit qu’acquiescer en lui disant à demain. Elle inspira longuement avant de retourner dans le café.

« Pardon…  Je devais vraiment le prendre… C’est pour demain… Euhm. Je ne devrais pas en parler ici… Même si c’est en français ou peu importe la langue.... Do you guys mind if we go back to my place right now and I’ll explain in the car? Oh and, my jeep is bulletproof, so nothing to worry about security… »

Eira tournait autour du pot, mais elle ne pouvait pas vraiment en parler. Et les gens autour avaient des conversations sur la crise mondiale en cours. Certaines informations concernant l’Allemagne lui faisait bourdonner les oreilles. Son attitude de travail était légèrement revenu, malgré la douceur de sa voix ou simplement de ce qu’elle portait. Fronçant les sourcils, elle continuait de laisser son regard parcourir la pièce et les conversations. Décidément, être recluse pendant une semaine faisait bouger bien des choses. Puis visiblement, la femme était plus raide, nerveuse. Secouant sa tête pour revenir sur terre, en sirotant toujours son thé, avant de finalement prendre la décision de se diriger vers la sortie puis vers son Jeep Wrangler. Elle déverrouilla les portières et la « valise » leur permettant de mettre leur sac à l’arrière. Derrière son volant, elle attendait, laissant une main pianoter sur le volant. L’autre lui servait d’appui-tête. Son coeur battait rapidement et l'appréhension du lendemain prenait beaucoup de place. Conduire et retourner chez elle lui permettrait de reprendre son sang froid et son calme. Elle appréciait la visite et pourtant, le timing la tuait. Elle aurait aimé que ce soit bien avant. Cependant, elle savait bien que c'était vraiment hors de leur contrôle. Tout simplement parce que leur boulot était hors du commun.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 2 Nov - 15:43

Eira était arrivé, ma cousine lui fit un calin et moi aussi en guise de bienvenue. C’était quand même une surprise pour elle de nous voir en Suede, mais j’avais tenu ma promesse. J’avais promis a Eira qu’on allait venir la voir (Bah plus spécifiquement moi, Jess s’était juste pour accompagnier... je ne hais pas ma cousine mais j’Avoue j’aurais préférer être seul.. même si en un sens a me gardait en ligne et m’empêcherai de dérailler sous la gêner ou des affaires de mêmes.) J’avais parler a Eira en français. Jess s’était mise a parler lentement question que je comprend. Depuis que l’assassin s’était éclipsé de Saint-Jean. J’avais beaucoup pratiquement mon français pour pouvoir l’impressionner, je voulais être capable de parler avec elle en français et sa paressais.

Je m’étais excusé de la visite surprise.. (Niaiseux..) mais elle me répondit qu’Elle sortait pas depuis une semaine, donc sa lui ferrai du bien.. excellent then! On lui ferrai de la compagnie après tout.. et personnellement on savait qu’elle devait être sur le bord d’aller a la fameuse confrontation.. reste a déterminer quand.. mais on avait pas oublier qu’elle allait devoir y passé avec son groupe de mercenaires prochainement. Elle reçu un appel qu’elle prit en suèdois... la seule pensé que j’eus fut ‘’ Prochaine langue après le français sa va être le suèdois que j’apprend’’ avant de continuer a sirotté mon café

D’une table plus loin j’entendis du monde parler en suedois encore.. je comprenais rien.. mais j’entendis ‘’ Berlin ‘’ revenir a plusieurs reprise. Je pouvais donc deviner de quoi il parlait. D’autre en plus qu’il y avait un allemand dans les environs qui parlait avec son ami concernant ce qui s’était produit et comme quoi les terroristes avaient pu donner de signe de vie, et que le siege militaire s’était lever sans rien dire de plus. Mes yeux se tourna vers Jess, toujours pendant que Eira était au téléphone avec Viking, sans ce dire de quoi verbalement on venait de ce faire toute une jasette. Il y avait des réfugier de Berlin ici...

Ensuite après la conversation au téléphone de Eira. Celle ci nous proposa de retourner chez elle. Elle nous expliquerai ce qui s’est dit au téléphone sur la route. Elle était très sur ses gardes. Pour une personne normal sa paressait pas. Pour du monde dans le domaine s’était une toute autre chose et en plus le Jeep était blindé.


- Pas de trouble, une bonne ride de Jeep... Et puis, on avait pas grand chose en tête, seulement que je voulais venir te voir un peu étant donnée que j’étais dans le continent

Oui oui dans le continent. J’eus les joues rouge d’ailleurs après ça. Non seulement ce n’était pas dans une langue que je connaissais bien. Mais en plus je venais d’affirmé que je voulais passé du temps avec Eira.. d’ailleurs je lâcha également un, de voie tout basse

- I miss you....

Je n’étais ^pas certain a quel point s’était dit bas. Je voulais qu’elle l’aille entendu mais en même temps, pas tellement. Sa me gênais plus que d’autre chose. Demeurant silencieux je me redressa par la suite pour ce rendre au Jeep a Eira. Jess s’assit en arrière sans même dire un mot. Tandis que moi je m’installa a côté de la conductrice. Les valises dans le coffre du véhicule. On était prêt a partir. On remis nos lunettes soleil avant de partir

- Sweden is definitly like you’Ve said. A Quiet place compare to north america

Je pouvais quand même tenir so much en français... j’apprenais et ma cousine savait qui fallait parler lentement pour que je comprend tout a 100%. On s’était mis en route pour la demeure a Eira, avant que je reprend

- So what’s happening tomorrow?.. is it the possible challenge you mention when you left Saint-Jean?

Oui oui j’avais une bonne mémoire. Jess elle prêtait pas tant attention a conversation en avant. Elle observait a gauche et a droite ce qui avait dans les environs, comme une vrai touriste elle allait même a prendre des photos de ce qui avait autour. Après tous, on était réellement des touristes présentement. Pas tant légale dans le pays mais sa dérangeait pas tant que ça... J’Attendis une réponse de l’assassin qui nous servait de hôte pendant notre temps ici. Attendant la réponse même si je la connaissais deja d’avance.. donc j’apprendrais juste comment ça se déroule et potentiellement l’aider/l’encourager, même si l’idée cas rentre dans un tournois a mort ne m’enchantais guère... j’avais confiance en Eira.

Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 2 Nov - 23:35

Eira était revenue pour leur dire que la meilleure chose à faire c’était d’aller chez elle en prenant son jeep. Stephane avait approuvé, mentionnant qu’il n’avait pas vraiment prévu quoi que ce soit. Le seul plan était de venir la voir. Elle en était contente. Puis l’homme laissa un petit « I miss you » faible, mais bien présent qui la figea sur le coup. Les joues rouges, elle aurait voulu le dire aussi, mais n’avait pu. Les mots étaient morts sur le bout de ses lèvres. À la place, elle s’était retournée et s’était dirigée vers son Jeep Wrangler. Une fois tout le  monde installé dans le véhicule, la mercenaire démarra. Après quoi, Ghost fit un commentaire comme quoi la Suède était définitivement tranquille comparé l’Amérique du Nord.

« Well… here 80% of the population lives in cities like this. And the population is only 9 million at most. So it’s really small compare to Canada actually, and even smaller compare to the US. » dit-elle en se mettant en route vers chez elle. La ville était simple, superficie de Montréal, mais avec nettement moins d’habitants. Ça ne prit que peu de temps avant de sortir de la ville et prendre une route qui s’apparentait déjà plus à celle de campagne. Stephane s’interrogea ensuite avec ce qui se passerait le lendemain. Lui demandant si c’était le challenge qu’elle avait mentionné à Saint-Jean.

« Yeah… Let’s say that you have a really good and bad timing at the same time. Good because I was free. Bad because, yes, my challenge is tomorrow in late afternoon. Cyber can’t be there, so it’s Viking, a good friend of ours and third, just behind me in the ranking. So yeah, he called me to brief me a little. He asked me if I’ve done all my research, if I trained, etc. I trained obviously but all the training in the world won’t do shit if I don’t know the man in front of me. Which I know as much as I can, but I’ve never trained with him so I don’t really know on the spot really », dit-elle en continuant de garder ses yeux sur la route, prenant une courte pause avant de reprendre.

« So yeah. I have my challenge tomorrow. I’ve been working on it for the past week.  It’s the last dual of the event as well. Before you ask, euhm… you could come with me, Viking and Björn…. By the way Björn is Viking son. So yeah… you could come with us, I guess. But frankly, I wish you don’t. You could stay at my house. It would be safer for both of us actually. Because of the rules and also because I don’t want you to see me like that… Even if you might have watched the videos already…  I don’t know. I’m more worried about you being there than fighting tomorrow… » avoua-t-elle en se dirigeant encore plus vers la campagne. Les routes étaient Presque désertés, le paysage était similaire au Canada, vert, vaste, plus montagneux par contre, avec certain sommet enneigé, même en été. La plus part des lacs et paysages qu’ils voyaient étaient des parcs nationaux. Elle garda le silence pendant un moment, une main sur le volant, l’autre détendu sur le bras de vitesse.

Puis Eira changea de sujet. Elle n’avait plus envie de parler de son match ou de quoi d’autre, puisqu’elle savait que ça reviendrait bien assez tôt. « I must warn you… I’m a terrible cook. If I could burn water, I would… BUT ! I make good cookies, muffins and tea… That’s the only thing I’m good at in a kitchen… So euhm, yeah when we get home. Just… Don’t bother asking for a drink, food or anything, just make yourself home, okay? » dit-elle en ralentissant et faisant un crochet serré dans un petit sentier qui montait en montagne. Ce dernier était difficile à voir. Il passait inaperçu si tu ne savais pas où il était. « Almost there by the way… » dit-elle en  retrouvant un terrain relativement plat et passant à côté de la maison de  Cyber. « This is Cyber’s house… » déclarait-elle en pointant la demeure assez vaste et ressemblant à un chalet très luxueux digne du Mont-Tremblant. C’était rustique, avec des murs en bois ronds.

Finalement, au bout de deux petites minutes après la demeure de son partenaire, elle arriva à la sienne. Une demeure de couleur bois grisâtre et recouvert de plusieurs plantes grimpantes. Stationnée, Eira expira longuement avant de reprendre. « Welcome to my little home… » dit-elle en sortant de sa Jeep et allant débarré sa porte à l’aide d’un code et d’un lecteur optique. Elle laissa la porte entrouverte déposant ses choses comme d’habitude. Le rez-de-chaussée était une aire ouverte. Tout était blanc, gris, crème, bleu clair. Essentiellement, tout était doux cousiner. Le plafond était cathédral sauf au-dessus du salon sur lequel reposait une mezzanine. Au fond, il y avait un escalier camouflé en bibliothèque qui menait au second étage, sa chambre et bureau. « Jess, you can take the guest room, first door on your left. The second door on the left is the bathroom. Stephane you can take mine over there… But before, I’ll go clean a little bit… It’s kind of a mess… »déclarait-elle en montant sur le bras du sofa et de sauter pour attraper le rebord du plancher de sa chambre. Ce n’était pas si mal, si on oubliait la pile de tasse de thé et la pile de vêtements. Elle ramassa rapidement, observant son large tableau rempli d’informations à propos de Axeman. Vêtements dans son panier et tasses plein les mains, elle déposa le tout sur le comptoir avant de remplir son lave-vaisselle. Elle les laissait s’installer en se préparant une nouvelle tasse de thé aux fruits.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 3 Nov - 2:11

Une fois dans le véhicule nous étions en route vers la maison de Eira. elle nous avait dit qu'elle avait effectivement son challenge demain en après midi. Donc on avait un bon timing parce qu'elle pouvait nous revoir avant, mais mauvais par la même occasion puisqu'il s'agissait d'un moment ou elle devait étudier son adversaire, et non pas ce faire cruiser quand potentiellement elle allait mourir le lendemain. Jess demeura tranquil derrière. Je demeura silencieux aussi au fur et a mesure qu'on s'avançais vers la demeure ou nous allions rester quelque jours. elle avait un homme qui s'appelait Viking qui allait être la avec elle. Un ami avec son fils.. nous elle préférait autant que possible qu'on assiste pas. Deja j'aimais pas l'idée.. mais then again pouvais-je vraiment retiré la mercenaire en dans d'elle? Spécialement quand moi même je fessais des activités aussi '' flyer'' que Eira. Et activités... on sait tous de quoi il s'agit.

Il y avait également des règlements a suivre et qu'elle voulait pas qu'on la voie dans cette état la... euhm kay?... Même si potentiellement on avait vue les vidéos. Jess repliqua rapidement

- Actually we havn't!

- hmm indeed we did not.

Avais-je rajouté d'un air un peu intriguer.. je comprenais toujours pas pourquoi elle insistait autant a ce qu'on ne vois pas les vidéos... mais sans doute qu'elle avait les mêmes raisons pourquoi on ne voulait pas plus cas sache ce qui s'était passé au Rwanda.. a Raccoon City et d'autre éléments du genre.. ou a Miami for that matters. mais bon je repris

- I'll think about it.. but if it worries you too much that we're there. It will cloud your focus on the fight at hand, and that i won't allow that. I don't want you to die because i screwed your focus... if you think it would be safer.. we'll stay

Jess était un peu surprise, je l'avoue je l'étais moi même. Mon mode de combat avait un peu prit le dessus la dessus. Je voulais pas qu'elle soit déconcentré par ma présence dans l'arène... la je me sentais comme mes parents quand ils ce demandaient si j'allais revenir de mission, ou sa allait être un coroner qui allait frapper a porte. Peut importe, on arriva maintenant a la maison de Eira. J'étais impressioné, elle nous avait dit qu'elle était pas super bonne en cuisine, appart muffin et biscuit. Jess repliqua rapidement

- I'll make something! With that kitchen of yours!

Dit-elle avant de disparaitre dans la cuisine. Je continua d'être très attentif a mon entourage, chaque detail de la maison. C'est claire que s'était un style différent de maison de ce qu'on avait a Saint-Jean.. très différent et magnifique. Et je me gêna pas pour lui dire

- Waw... like you said last time we've seen eachother.. its little.. more comfy etc.. i believe you now

bon, je l'avais crue au départ mais encore... fallait le voir pour que je crois au complet, Juste la simple ambience, comment la maison était fait... les racoins... le fait qu'elle appartenait a Eira (Chose qui me fis rougir a y pensé d'ailleurs) Je me sentais bien, Elle nous expliqua par la suite comment ça marcherait les chambres.. Jess dans la chambre d'invité et moi dans la chambre a Eira..? Oui mais elle a dort ou?

- Euhm, Where are YOU going to sleep?... Don't tell me the couch, you have a important duel tomorrow.. you'll need a comfy night before to have all of your energy ready

Je lui avais dis sa sur un ton doux et calme, J'étais monté la rejoindre aussi dans sa chambre pour lui dire. J'étais prêt a dormir moi sur le divan, même si en temps normal les invités par politesse ne devraient pas s'ostiner sur ou ils vont dormir, mais dans le cas de Eira s'était un peu différent. Donc j'étais prêt pour le divan ou même a limite aller dormir avec ma cousine (I mean, on a quand même prit notre bain ensemble quand on avait 5 ans - ) alors dormir avec n'étais pas une option, ou même dormir avec Eira.. quoi que je l'avoue s'était mon idée préférer, mais l'idée me fessait encore légèrement.. cependant sa pouvait pas êtr envisagable. Je devais pas la brusquer et encore moins la vieille d'un tournois a mort... bref Jess cependant ce fit entendre plus bas

- Eira! Why does all of your Ziploc container has expiring dates, names of what are inside it ?and you have lunch for almost 2 weeks in there... !

Way the goo Jess pour brisé un moment, j'eus juste une réaction de '' Whut''. J'avais pas encore vue la cuisine... je me dirigea lentement vers Eira, je voulais un autre calin..... chose que je fis lentement sans la brusquer, pour lui dire doucement

- I'll still hold the promess i've made last month.. but i wanted a hug right now, hope you don't mind...

Je la laissa aller quelque secondes plutard,j'étais encore rouge, mais la je voulais un huge, une partie de moi n'étais aps du tout en accord avec son tournois, mais then again je n'étais pas de cette univers de mercenaire.. c'est comme si je lui disais que je partais en mission puis qu'elle pouvait pas venir, et n'aurait pas de contacte radio avec moi pendant des semaines.... même principe... fallait que j'aille confiance même si de l'intérieur sa me démangeais l'idée qu'elle pouvait ce faire abattre ans ce tournois...
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 150
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 3 Nov - 16:34

Je me tenais un peu a l’écart dans la conversation. J’étais pas nécéssairement présente pour être ‘’l’attraction’’ principale a Eira, mais plus par but d’aidé mon cousin aussi si jamais nos ennemis frappait. Et en plus, une fois dans le véhicule elle nous dit qu’on avait pas le meilleur timing du monde vue qu’elle avait son duel demain de mercenaires, alors on peu rajouté a la liste qu’il pouvait potentiellement avoir une trâller de mercenaire qui serait content d’apprendre que Stephane est autour.

Le tournois demain on était pas dans le meilleur timing imaginable, mais bien un des pires. Le seul point positif qui avait s’était qu’Elle avait du temps libre. Continuant de regarder dehors pendant qu’on traversait la Suède pour ce rendre a destination Eira continua de nous renseigner la dessus. Elle avait un ami appeler Viking, Sans doute un autre code de mercenaires, qui l’avait appeler tantot au resto pour savoir si elle était prête. Et naturellement elle avait de l’étude a faire sur son adversaire cas savait s’était qui... voila! Ou sa changeait nos professions. Nous on étudiait pas nos cibles. On ce fessait envoyer sur le terrain, et disait comment le terrain ressemblait en cours de route.


- From what i’Ve seen in Montréal, i’m pretty sure you’ll do fine against your adversary. I’m not too worried about that

Lui avais-je dis sur un ton encourageant. Déposant ma main sur son épaule, j’étais vraiment en mode ‘’ Je l’Encourage ‘’ Elle nous avait aussi dit qu’on pouvait venir y assisté... Oh boy!... Je connaissais asser mon cousin, sachant qu’il était amoureux. Il aimerait ça voir Eira cassé des geules, mais si elle ce fait cassé la geule je me sentais pas plus safe selon la réaction qu’il pourrait avoir. Cependant mon cousin eu la pensés que j’Avais également. Il avait peur que sa distrait Eira qu’elle sache qu’on soit la.. spécialement lui.. il voulait pas qu’elle ce face abattre par défaut sachant qu’ils étaient présent..


- What kind of rules do you guys have in those duels? I mean we’ve seen militia trained... but a actual ‘’ Mercenary culture’’ Still not sure how to call those events, i’m sorry, Its a first.... Usually mercenary when we see them.. they’re usually against us..

Dis-je en riant légèrement. Mais s’était vrai, après tout quand on était aller a Raccoon City, Rwanda, Rockside.. pis la liste continue de grossir, les mercenaires qu’on croisaient s’était généralement des ennemis. On continua notre trajet, je lui dis qu’on avait pas vue les vidéos, en tout cas pas moi.. et Sarah ce serai ouvert la trape si elle avait hacké les videos de Eira qui éliminait du monde sur internet... donc ouin.. personne aurait vue.

- This country reminds me aloootttt of Canada.. but smaller.. i like it. If we didn’t had a apocalypse at hand, i woud probably hangout here a bit more

J’aimais bien le paysage, en cours de route aussi on passa dans les montagnes, devant la maison de Cyber, encore la nature.. s’était une des raisons (En plus de l’adrénaline et le fait qu’on arrêtait des catastrophe international inhumaine) que j’étais dans l’armé. Passé beaucoup de temps dehors dans des paysages de même... Je repris pour Eira, après qu’elle nous avait dit qu’Elle était pas fameuse en bouffe

- Oh not too worried, i’ll take care of the Kitchen part, i like cooking.. and actually i’m a good cook, but we’ll do!

Le we’ll do était pour la partie de faire comme chez soit. Pas de problème avec ça. Tant que j’Avais le ‘’ ok’’ de Eira, puisque je l’avoue, je n’étais pas très alaise sinon dans une maison que je connaissais pas a faire a manger. Chose parfaitement normal, je fouille dans les affaires de quelqu’un, que ça ne m’appartient juste pas. J’aimais pas ça..... bref arrivé au chalet a Eira, s’était typique d’un chalet.. dans le sens que le tout était de bois. Confortable s’était dans le bois, loin de la civilisation. J’Eus un sourire aux lèvres toute en ecoutant les directions de notre hôte. Celle-ci nous dit comment les chambres fonctionnait. J’allais avoir la chambre d’invité, Stephane sa chambre... okay!.. je rentra ma valise dans maison tout en observant le décors, comment les choses étaient placé, Les marches bibliotheque.. la seule chose qui me vint a l’Esprit, toujours en observant la maison de gauche a droite

- Yup. From Montréal to here.. you don’t look the type of being a assassin at all

Non mais s’Est vrai! Avec ce qu’elle portait en plus, pis maintenant on voyait la maison ou elle demeurait quand elle était pas sur un contrat. Je trouvais le tout bien rigolo, on dirait presque qu’on avait affaire avec une version meurtrière ( Montréal) de Eira, et une version poupée/Grand mère (Suède) de Eira. C’était plutôt comique, j’abandonna Stephane et Eira ensemble pour aller installer mes affaires. Connaissant Stephane je suis pas mal sur qu’il lui avait fait mention que si elle avait un tournois demain, elle devrait bien dormir avant et non prêter son lit. Il pourrait le prendre la journée suivante au pire... Je me dirigea ensuite vers la cuisine pour remarquer dans le frigo des plats déja pré-fais.. okay?... Je me gêna pas pour demander a Eira comment ça ce fessait qu’elle avait deja des plats préfais. Avant d’ouvrir le congélo pour y voir ce qui avait, murmurant a moi même

- Yeah well.. on va devoir travailler la dessus.

Je cherchais des ingrédients pour faire a manger. Sinon sa ce résumerait a ce qu’elle avait de fais dans le frigo, quoi que s’était pas mauvais l’idée. Mais étant donnée des dates d’expirations, nom, tout bien coordoner, le nombre de plats. Je me doutais qu’elle avait quelqu’un qui lui fessait a manger. Devant pas avoir grand chose pour que je cuisine dans les environs dans ce cas.... mais bon, je commençâ par lui voler une pomme en attendant, pendant que je me cherchais des idées de quoi faire, commençait a avoir faim après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 3 Nov - 22:55

Eira insistait souvent quant aux vidéos, qu’elle redoutait que Stephane voit plus que les autres. La raison était simple, elle n’était pas comme d’habitude. Oui ils s’étaient rencontrés directement sur le terrain. Ils avaient entrevus son mauvais caractère envers Malcom ou encore sa ténacité à toutes épreuves contre l’Ustanak. Là, présentement, ils la voyaient en civil. Jess l’avait encouragé, lui disant que de ce qu’elle avait vue à Montréal, elle était solide et n’était pas inquiète pour elle et l’issu du combat. Puis elle n’avait pas de problème à ce que les deux viennent voir le match. En fait voir le match, surtout si elle gagnait, ne présentait pas un problème. Si elle perdait, elle voyait mal comment l’homme à côté d’elle allait réagir. Elle ne répondit pas de suite pour les règles des combats, elle préféra attendre d’être à la maison pour le faire. Elle leur avait dit de faire comme chez eux. Pas question qu’ils demandent la permission en permanence. La mercenaire était une catastrophe en cuisine alors bon. Jessica lui fit remarquer que, ne pas savoir, jamais elle n’aurait su qu’elle était une assassin. Elle était une civile parfaite de l’extérieur. « Well, that’s part of my job, being invisible… » lui fit-elle remarquer.

Stephane, une fois entré, confirma ce qu’elle lui avait dit à Saint-Jean. C’était effectivement petit, mais très confortable. Bon petit, ça ne l’était pas tant, mais comparé la maison de Saint-Jean, oui c’était petit. Eira leur expliqua où ils dormiraient. Jess se dirigea donc sans tarder vers la chambre d’ami. L’homme lui, demeura réticent à l’idée de la laisser dormir dans le salon. Aux paroles de ce dernier, elle se mit à rire.

« Yeah, I’ll sleep on my couch like I do 90% of the time. Especially when the twins come over for the night.  It’s as comfy and fluffy as my bed over there. So shut up, and take my room. Have I made myself clear? If you don’t believe me, just go take a closer look of that magnificent and huge IKEA couch and don’t tell me I don’t sleep there. I won’t change my mind. And just a reminder, it’s my house, my rules, » conclut-elle en lui faisant un clin d’œil. « Oh and look up there. You might see the sky dance… » dit-elle en pointant le toit de verre. Puis, jetant un coup d’œil en bas, Jessica était déjà en train de fouiner dans le frigo et lui posa une question. « Remember that I don’t cook. Lilly is afraid that I might die from hunger… Lilly being Cyber's wife. So she made me some things… lots of things… So I don’t always eat take out or stuff like that… If you want there’s four large piece of steak like… way back in the freezer. And the rest in the fridge… Well you could just take two or three of them that mix well with meat and we could just serve ourselves ? I don’t know. I’m really no good in a kitchen… », dit-elle en haussant les épaules, un peu embarrassé.

Stephane lui demanda ensuite s’il pouvait avoir un câlin. Elle se retourna vers lui et lui fit un sourire. Elle se réfugia dans ses bras, inspira longuement et expirant lentement. « You’re one of few that can just give me a hug without asking… So don’t bother ok? The only time I’m really not in the mood for a hug, I promise, you’ll see it right away. Alright? », dit-elle en fermant les yeux, appréciant le moment. Son odeur, sa chaleur, son rythme cardiaque palpitant lui avait manqué. L’avoir près d’elle avait un effet calmant plus qu’efficace. Elle se détacha doucement en lui faisant un sourire.

Elle se retourna vers son bureau et pris son ordinateur portable, un MacBook. Elle invita Stephane à la suivre et elle alla s’installer à l’ilot sur les bancs de barre, pour accompagner Jess dans son périple culinaire. Elle lui avait demandé plus tôt dans la voiture qu’elles étaient les règles des duels. « So euhm, Jess you wanted to know our rules? Well, I assume Steph you want to know them too… Euhm.. Keep in mind that our group is really similar to an assassin guild. Our code of honour is really similar to what we could find back in the Renaissance. I don’t know how old is our guild, but I assume it’s really old, since certain rules and codes are… highly respected and followed? » dit-elle en réfléchissant un peu. Elle baignait dans cet univers depuis tellement longtemps, que ça lui paraissait naturel, normal.

Puis elle reprit. « So euhm. Yeah militia are more like army or soldiers. They follow orders but there training is less sophisticated. Ours… it’s similar to Navy Seals… We know how to torture, as well as being the one tortured. Kill, survive, extract, team work, etc. Really similar to yours in fact… » commença-t-elle avant de reprendre. « So yeah euhm about the rules for the fight. They are imperative. We swear by them in the arena… » expliqua-t-elle en ouvrant un dossier qui regroupait toutes les règles, une dizaine. « So here’s the rules…

Notice: Any infractions that goes against any of these rules below will stop the fight and the person responsible for the interruption or the breaking of those rules will be put to death.

No.1 One on one. No exception. No tag-team.
No.2 Each fighter is accompanied by a partner. This person assumes the responsibility of the body, if his fighter loses the fight.
No.3 Only one can be the winner. The loser can’t live.
No.4 No time limit.
No.5 The fight is made public. It’s podcast on protected and hidden servers that only mercenaries or privileged people have an access.
No.6 If one of the two participant is caught cheating. The cheater is automatically declared as the loser and is killed right away by is opponent.
No.7 Intrusions by any partisan won’t be tolerated. The intruder will be taken down, and usually put to death.
No.8 It’s a hand-to-hand fight and each fighter is allowed 2 main weapon and 1 finisher. No firearms, bow, arrow, or crossbow are permitted.
No.9 Once the winner is crowned. This one is immune to any challenge for the next three months.
No.10 If one of the fighter back off after he accepted the challenge, there’s two possibilities: either put to death anyway or has to publically apologise (will be down-graded in the ranks as well).
So yeah… those are the rules… They are others, but those are the most important ones and apply to everyone.
» dit-elle en soupirant longuement. Eira les connaissait par cœur, toutes, sans exception. Eira reprit pour conclure.

« Before you ask, there’s two judges. They are not mercenaries. I don’t know what they are really. But euhm, they make sure that the rules are respected. They’re the one who calls the broken rule, specially cheating. They count the points at the end of each fight as well. There’s a chart and everything… Besides that… euhm do you guys have any question? » demanda-t-elle en regardant Stephane et Jessica en alternance. La femme était légèrement anxieuse. Elle anticipait le lendemain. Elle se savait prête, au mieux de ses connaissances et capacités, mais tout pouvait arriver. « Oh I forgot. If I win, I’ll probably be called a cheater. The reason is quite simple, how a women like me, small like me, can beat up and kill a guy almost twice as big as you Steph? I did it a couple of time. The guy tomorrow is around your calibre. So I’m expected to lose. Since it has been two years and that he is the 4th in the rank. So I really don’t know what to expect tomorrow, in all honesty. I’m known to cope with the pain like no one, but everybody knows my weakness…. Which is my back. Broke it, you broke me, so yeah… I guess I’ll see… I’ve made my homework… » concluait Eira en haussant les épaules littéralement incertaine, pointant son tableau remplit d’informations au sujet de son adversaire. Ça allait être particulier.

Puis changeant de sujet, elle se rappelait les conversations vagues et inquiètes des gens du café concernant l’Allemagne et Berlin. « Hm guys… I’ve got a question for you… I think I already know the answer, but I’ll ask anyway. Danemark wasn’t a coincidence. Am I right? Do you have something to do with Berlin? I heard people talk. I haven’t watch the news so… I’m guessing here »  dit-elle en riant un peu, attendant une réponse, cherchant la main de Stephane avec la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 5 Nov - 1:18

En arrivant dans maison Eira nous avait expliquer un peu comment elle voulait que sa fonctionne. En gros, on fais comme chez nous. Elle nous avait aussi dit comment le dodo allait fonctionner, j’étais pas très alaise a l’idée que Eira dorme sur le divant la vieille d’un match a mort. Celle-ci s’était mise a rire avant de me donner une réponse qui n’allait pas du tout avec ce que je m’attendais. D’aucune importance, il semblerait même que je n’avais pas le droit de répliquer quelque chose.. c’était ça maison et donc ses règlements... d’Autre en plus que le divant IKEA en bas était très confortable de ce qu’elle racontait

- Hmm.. Alright i won’t argue BUUTT the couch i’ll have to be judge of that later

Je le dis avec un petit allure de défis en même temps. Pourquoi? Pourquoi pas, j’étais dans un humeur pour jouer quand même. Ensuite le toit en verre... décidement l’assassin avait une très belle demeure de cacher en Suede. Je restais figer la pendant que Eira répondait a la question de Jess sur la bouffe. Celle-ci ce fessait faire a manger par la femme s Cyber, Étant donnée que si sa tenait que de elle. Elle mangerait toujours du ‘’ Take out’’ du resto. Ensuite elle donna quelque directives a Jess pour la bouffe. LA seule affaire a quoi je pensais s’était l’image de Eira qui ce fessait faire a manger par le femme a son partner

- If only i had a personal Cook at home

- Shut up! You’re not even cooking on your own!


Shoota ma cousine avant de me lancé une pomme question de me faire taire, j’étais trop perdu dans mes pensés que j’avais pas prêté attention – En zone infecté sa aurait été une autre histoire mais présentement s’était en territoire neutre – donc j’avais mangé la pomme dans le front avant de l’attraper sur son chemin au sol. Ensuite j’eu un envis d’un calin, j’avais demander permission avant de m’Executé. Ma partenaire assassin me dit pendant le temps du colleux que je n’avais pas a demander. J’Eus un sourire aux lèvres qui se dressait de plus en plus large, mon menton d’accoté sur la tête de l’assassin, mes bras s’était glisser autour de sa taille. J’étais bien, je la serra tout doucement contre moi pour lui répondre

- M’alright

Je garda la demoiselle dans mes bras jusqu’a temps qu’elle ce détache pour aller chercher son nmote book et aller rejoindre Jess. Je la suivais doucement et tranquilement. Arrivé sur place Elle decriva son groupe comme étant presque une guild d’assassin, code etc.. regles a suivre. Des regles plus sévères a suivre que d’autre. Je demeura près de la demoiselle en gardant un oreille très attentif a ce qu’Elle disait, pendant que Jess fessait cuir de la viande sur le poele avant de se sortir des legumes. Entre temps moi pour la partie questions je répondis

- So Basictly.. if something happens what so ever in any angle possible.. punition is Death.. exept if they do a no show for the challenge, they’ll be put do death or public excuse...

Cétait en gros une forme de résumer de ce que j’Avais compris ça. Des judges.. mort pardessus mort pardessus mort.. finalement bah j’étais content d’avoir un training TaskForce. En temps normal on était supposer surpassé Navy Seals et JTF2 ensemble.. a avoir des problèmes avec les mercenaires de cette guild la on aurait sans doute un avantage dépendant de la situation.

- And yeah with all those rules i can understand why you are scared about what i might do during the challenge... i’ll stay put i promess

Même si au préalable on lui avait dit qu’on allait demeuré a maison, Eira devait forcément ce douté que j’aurais pas de difficulté a trouvé ce Axeman si jamais il sortait de l’arène vainceur, mais bon, elle rajouta également qu’elle serait sans doute appeler tricheuse si a gagne compte tenu de sa carrure VS celle de son adversaire.. le monde comprend pas.. Jess rajouta face a cette remarque

- Knowing they might call you a cheater because of your size, i already don’t like them. I mean.. i’m not super buff or anything special.. i don’t even look like a military.. and yet i’m pretty sure i can take on a bunch of those guys....

J’observa ma cousine entrain de couper ses carrots avant de reprendre

- Sorry, i get upset when they can’t see a woman can do the job of a man. In our team i’m the only one who can take him on and get out okay

Encore une fois ma cousine se laissait emballer. Je demeura silencieux pendant qu’elle parlait. Faut dire aussi que Tracy comme Jess, pour rentré dans le TaskForce avaient du faire leur preuvent. Maintenant Jess n’a pas trop besoin de faire de preuve pour rien, juste une lettre de recommendation de son père pis elle était correcte. Mais dans le temps Serge n’était pas encore Général, ou du moins, pas au même titre de pouvoir que ce qu’il a présentement. Moi je repris pendant que Jess était entrain de passé sa frustration sur ses patates

- If they go for your weakness. Isn’t that cheating? I mean, if they were not part of this guild they woudn’t know your back is broke

J’avoue avec cette information la j’étais pas très alaise, fallait simplement que j’aille confiance en son tournois demain.. sinon bah.. se sera difficile de ne pas tracker Axeman par après... je me redressa pour aller voir le tableau par après. Information sur l’homme. Memoire photographique en cours... je zyeuta rapidement mais pas longtemps. Je n’étais pas présent pour étudier l’Adversaire de Eira qui potentiellement, serai mort le lendemain. Je retourna donc au pres de la jeune demoiselle quand celle-ci posa des questions sur Berlin. Pis que le Danemark n’était pas une coincidence... puis qu’elle essayait de me prendre la main.. l’ayant remarquer je lui pris délicatement la main avant de m’assoir a côté. Air pensif. Ce n’était pas une question de vouloir ou pas y dire, mais plutôt comment y dire sans nous faire tombé dessus vue qu’elle était une assassin et par l’occurance, n’avait pas la clearance nécéssaire pour avoir ce genre d’information du taskForce... toujours en pensant a ma réponse j’observais Jess quelque instant, avant de retourner mon regard vers la demandeur, sa main toujours dans la mienne, et d emon pouce je lui flattais la main, sourire aux lèvres, très heureux d’être en Suède même si je me demandais pareil comment répondre a la question.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 150
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 6 Nov - 17:27

Ayant laisser Stephane et sa futur bien aimé tout seul je m'étais réfugier dans cuisine. Tant cas être dans visite et savoir que Eira n'était pas tant une cook dans cuisine, j'allais m'y mettre, me familiarisé avec le secteur comme telle. et puis après, j'étais pas mauvaise dans une cuisine, ma mère m'en avait appris pas mal quand mon père était partie au Danemark avant que je rentre dans les forces speciale.. m'ayant prit une pomme, j'entendis mon cousin lancé sa phrase sur un cook personnel. Je lui lanca une pomme qui le frappa avant de retourner dans cuisine. Viande d'orignal.. Patate.. Carrot.. j'allais m'en sortir de même

Peu de temps après ils étaient venu me rejoindre, Eira nous expliqua les règlements, mon cousin parlait pour moi. Puis on arriva a fin vers la partie ou s'était de tricher, par sa grandeur et sa carrure, j'avais jumpé dans ce bout de conversation la uniquement parce que j'avais eu quelque flash de quand j'étais rentré dans le taskForce.. pas évident non plus donc je comprenais parfait parfaitement ce qu'elle disait, j'espèrais simplement qu'elle ne soit pas mise a mort pour ça...

Suite de quoi stephane avait demander pour le dos.. Weakness..? De mon point de vue s'était pas super légal non plus comme combat s'ils s'attaquaient a ça mais bon, je laissa Eira répondre jusqu'a temps qu'on parle de Berlin.. Pourquoi n'avait-elle pas la clearance de l'OTAN pour qu'on puisse dire le tout rapidement sans tourner autour du pot..


- Well Berlin. We've received a MEssage from the General over there saying apparently there was a building Downtown that didn't want to pay there electric bill. State police were send in but came out in body bags.. BUT the bag started moving again in the trucs, They didn't like that.. So the BSAA were called in to contain the situation and us.. well..

Comment détourner de l'histoire original pour en dire le plus possible sans nécéssairement tout dire. Je poursuivis par après:

-So yeah it was easier since this time we could go as '' BSAA membre'' Easier to get inside the building full of reporter everywhere around the perimeter. but we had a total different objectif than the BSAA. They contained the infection pretty well. We got to the person up the building that barricaded themselfe with the missiles virus. For Berlin. When we’ll be facing a apocalypse of undead because of Bio-terrorist, we already know its with missiles they’ll infect cities. Easier to hide exept when they’re in the air but usually the strike is made in a small distance so army can’t intercept mid flight

Moment de pause, j’En donnais pas mal d’information au final mais bon. J’avais un bon feeling pour Eira, et ce que je voyais de Eira envers Stephane, je me sentais alaise d’en parler même si elle était une assassin a l’origine.. mais quoi bon.

- So yeah what the people have heard is probably all the reporter that was there saying there was a Bio terrore attack in a building downtown. BSAA moved in since local police doesn’t have the equipement to deal with it. Got scared.. its pretty hard now that the virus is pretty much everywhere. And used for terrorisme... its a good way to make money, country that are not infected are either with a really strong military force, or they paid when they were treated by terrorisme

Pas mal répondu a question de Eira et un peu plus encore. Donner des informations sur la situation contre les virus.. sa pouvait lui être utile aussi pour ce qui est de la Suède. Bien que présentement on avait pas eu d’information comme quoi le Bio-terroriste s’était rendu en Suède.. Berlin.. Moscow il y avait des activités mais rien de super alarmant

- For now sweden is fine from what we’ve knowed.. Paris local police knows that they have a groupe of rebelle trying to aquire a simple of the Virus. And Moscow, the goverment is contrôle by the Russian Mafia, and apparently they have a simple of a Virus over there too.. BSAA are suppose to move in soon.. so it won’T be a surprise if we heard of a bio Outbreak in Russia within the next couple of days.

Suite de quoi je continua de jouer avec ma nourriture. Fessant cuire mes legumes en les fessant sauté


- Anybody wants something to drink?.. you have Alchool here?

Oui oui j’Avais bien demandé pour de l’Alcool. JE voulais une biere après tout.. ou un autre drink, dependant ce qui me traversait l’Esprit avec ce que je pouvais trouvé. Je finis par me trouvé un brevage et fit des drinks pour Eira et Stephane en même temps. J’étais de bonne humeur.. s’était visible en même temps.. même si j’étais pas la raison de ce voyage, j’étais bien reçu. En ce qui concernait le lunch j’étais rendu a faire une sauce pour le repas pendant que l’orignal cuissais.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 6 Nov - 19:26

Stephane n’allait pas argumenter d’avantage avec la femme qui lui demandait de prendre sa chambre sans rouspéter. Il allait cependant devoir être le juge du divan, avant de pouvoir dire que c’était vraiment confortable. Il lui avait dit le tout sur un air de défi, qu’elle répondit avec la même attitude. Peu de temps après il lui avait quêté un câlin avec sa permission. Elle lui avait précisé que demander permission n’était pas nécessaire, qu’il n’avait qu’à faire. Elle lui faisait suffisamment confiance pour ça et puis, son touché lui faisait du bien. C’était calme et apaisant. Elle décrivit ensuite son groupe de mercenaire et les règles qui allaient avec les duels. Ghost résumait donc que peu importe l’angle ou l’action, le résultat était généralement la mort. En haussant les épaules et acquiesçant de la tête elle lui répondit.

« Well yeah. Kind of… It keeps people to accept challenges, hoping they can cheat their way to victory. Or just prevent any attempt of stupid people wanting their part since it’s usually to get a bounty reward. So yeah… It’s to keep the fight fair as much as possible.  It’s also to make sure that, the rules are not being taken lightly as well. And in a certain way, it helps to keep a certain order among mercenaries… » expliqua-t-elle. Elle avait toujours vécu par ce genre de règle drastique, mais efficace pour tenir les gens en rang dans une certaine mesure comme elle avait dit. « Like… put it that way, it’s not fun and games. I didn’t get those scares for anything. I disobeyed a direct order. So… yeah… It’s the usual technically… » dit-elle haussant à nouveau les épaules. Elle se rendait compte qu’elle vivait un style de vie particulièrement drastique. Littéralement vit ou meurt ; c’était noir ou blanc.. Il n’y avait aucune zone grise, aucune demi-mesure. Puis Stephane ajouta qu’il comprenait pourquoi, à cause de ses règles, qu’elle était inquiète de sa présence.

« It’s not against you. I just know the kind of nature that you have and it’s mostly helping people in need or in danger. I accept the risk of dying “properly”. I just don’t to die because of an avoidable simple mistake… » rajouta la mercenaire en avant de regarder Jess qui s’insurgeait contre le fait qu’elle puisse se faire traiter de tricheuse. Ça fit sourire Eira qui comprenait très bien le sentiment d’être une femme dans un milieu d’hommes, un milieu très misogyne qui ne pardonnait pas la « faiblesse » des femmes ou qui les stéréotypaient comme naturellement faible, etc. Stephane reprit ensuite disant que c’était de la triche de connaître les faiblesses de l’autre. En l’occurrence, l’ennemi avait un avantage contre elle, sachant qu’elle avait le dos en miette. À ses paroles, la femme sourit également.

« Hmm.. Jess I understand that you get upset. I get upset as well. But mostly, the ones that calls me cheater for my stature or just the obvious fact that I’m a women, doesn’t come from “veteran” like myself or Cyber. Usually, it’s the rookies. They are fresh, young and arrogant. Something that I can easily forgive since they don’t know what I can do or what I am… » expliquait la femme en regardant sur son ordinateur un bref instant. Stephane s’était relevé quant à lui pour aller jeter un coup d’oeil à son tableau qui regroupait les informations d’Axeman. Il y avait sa formation, sa spécialité en combat, ce pour quoi il était reconnu, etc. Toutes des informations qui s’avéraient utiles. Pendant ce temps, Eira répondit à la question de l’homme concernant son dos et etc.

« Well… Let’s put it like this. If I knew your weakness is looking at my ass… Than as your opponent, I would take that and put it at my advantage to beat you. Sometime you have to use what you know about the other in order to win. My back is my weakness, yes. But my strength is part of that weakness… I’ve prove it more than once. Pain drives me…. A little bit crazy? And puts me in a zone that transforms that pain in rage… blood thirst… and wanting to kill anyone that put me in that zone… » dit-elle un peu perdu avant de reprendre. « It’s the main reason why I fear in fact that you guys look at those videos… The one I am in the arena is nowhere close to what you have seen so far. Yes, you saw me on the field, aggressive and wanting to kill Malcom. But that’s not even close to what I do in those events. » expliqua un peu plus la femme avant de reprendre. « My job, in those fights, is to prevent anyone wanting to go against me. I’m not number 2 for no reason. Cyber it’s different in his case… but yeah. My job is to make sure that no one is willing to take the risk. At least I make them think before going after me. Axeman is no amateur. He’s a “veteran”. He knows what he’s doing. He thought about it. He studied me, as much as I studied him. Like I said, he’s fourth in the ranking list. He did not take the fight lightly. » conclua-t-elle en cherchant la main à Stephane qui avait pris la sienne après être revenu près d’elle.

Suite de quoi, Eira avait changé de sujet, dirigeant le tout vers Berlin, changeant l’attention de personne. Jess lui expliqua sans tout dire ce qui en était. Elle fit le reste des déductions sans intervenir ou interrompre la cousine de Ghost. Elle lui fit un état de la situation et la Suède n’était pas encore dans la ligne de mire du bioterrorisme. Il fallait s’attendre à une éclosion d’infectés en Russie, ce qui étonna peu la mercenaire. Puis, Jess lui demandait s’ils voulaient un breuvage ou de l’Alcool. « I’ve got beer if you want it the fridge door. Otherwise, I have vodka, Whiskey, Brown rum, cognac and other in the cabinet above the fridge. I’ll take just some ice and Vodka… » dit-elle en entendant son cellulaire vibré dans son sac à main. Ce n’était qu’un message texte, la vibration avait été trop brève. Doucement, elle relâcha la main à Stephane et alla prendre son téléphone. C’était Viking, encore. Il lui disait de faire son sac. Elle roula des yeux en soupirant en rapportant son téléphone près de son ordinateur. Il vibra de nouveau. Arrachant un second soupir énervé de la part d’Eira.

« Sorry about that… Viking is annoying me… Telling me to do my weapons bag… Even though I know exactly what to put in it, since I never bring anything new… » dit-elle visiblement lasse en secouant sa tête de gauche à droite. « So euhm… for the match tomorrow, you have two options actually… Either you come with me and stay put, whatever happens or I can plug in my Mac here on the podcast and you can watch it from here… Also… It might be a good idea after all that you see glimpse of fight that I’ve won… It can prepare you, see how it goes, the procedures and everything… How I can be as well… » termina-t-elle plus faiblement en buvant sa vodka en silence, répondant à Viking qu’elle le ferait après avoir mangé.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 9 Nov - 0:00

La conversation continua entre moi, Eira et Jess dans la cuisine., on avait eu un compte rendu des reglements qui se resumait a la mort. Mais Eira nous fit comprendre que le monde pouvait accepter, ou demandait des challenge pour espérer monter dans les grades et potentiellement tricher en même temps dans le tournois.. hmm okay.,.. je continua d’ecouter avec une grande attention ce qu’elle disait sans dire un mot. LE tout n’étais pas supposer etre plaisant après tout. Elle avait pas eu les cigatrices qu’elle avait sans raison. C’était violent et s’était parfaitement normal. Plus s’était violent après tout, plus sa fessais peur aux adversaire, moins de chance qu’elle avait d’avoir du monde après elle. Elle DEVAIT être aggressive sur le terrain.

Ensuite on aprlait du fais que les reglements, tout de punition de mort.. donc finalement si j’intervenais.. elle était morte.., je pouvais donc voir parfaitement pourquoi elle tenait pas tant a ce qu’on y soit pour la voir physiquement... et dans mon cas, fallait que je me contrôle pour pas aller l’Aidé si elle perdait. Elle acceptait les risques en montant dans l’Arène après tout.... puis Jess avait rajouter une partie concernant les femmes dans le domaine... ouais... je connaissais deja sa vision la dessus. Eira lui répondit d’ailleurs pis elle fit également mention que, c’était principalement des nouveaux qui la traitait de tricheuse, pas des anciens. Et principalement, ils ne savaient pas de dont elle était capable, donc s’était facile de juste mettre sa sur le dos qu’elle serait entrain de tricher. Puis par après la mention sur son dos.. elle me remis en situation en mettant ses fesses comme exemple. J’étais devenu légèrement rouge a l’idée qu’elle me parle de son derrière qui pouvait être une de mes faiblesses... mais je n’avais pas compris la partie ‘’ If’’ Donc ma première reaction, légèrement gêner en meme temps


- Your ass.. isn’t.. my weakness....

Même ma cousine s’était arrêté deux secondes pour m’observer dans le blanc des yeux. Regard noir a son intention celle-ci continua de faire à manger. Tandis que Eira contiuait dans sa ligne de pensés comme quoi elle utiliserait son derrière comme distraction a son avantage pis que moi faudrait je deal avec. Elle fessait pareil avec son dos sauf qu’au défaut d’avoir mal. C’était aussi ce qui la rendait Berseker en terrain de combat.

- Yess it really does sound like you are totally different in those warzone than what we’ve seen in Montreal but if it drives you crazy, as much as its your weakness. Its also a advantage...

Puis encore, elle nous dit qui elle affrontait.. c’était vraiment organiser cette histoire de tournois. Plus que ce qu’on pensait disons et pour survivre elle devait etre féroce. Jess en profita pour répondre a la question de Berlin avant de ce faire proposer de voir quelque chose. Elle servie Eira en premier et moi en second avant de ce servire elle même. Pendant qu’elle fessais a manger le telephone a Eira sonna. Viking voulait qu’elle soit prête. Toute en nous proposant deux options pour demain. Soit venir avec elle, ou rester a maison. Mais elle nous disait qu’elle ne voulait pas qu’on vient honnêtement. Bah qu’elle préférait qu’on ne vienne pas.... Ça commençait à être mélangeant cette histoire de venir ou pas venir... pis qu’on devrait potentiellement observer des vidéos avant le duel de demain


- Alright, i’ll watch them to have a idea of what to expect tomorrow.. but like you said, maybe not the best idea if you’re around while we watch them.

C’était vrai après tout. Elle nous l’avait dit a mainte reprise qu’elle ne voulait pas etre autour quand on allait voir les vidéos... mais la sa devenait confusant la question d’y aller ou regarder un podcast de son duel

- But now i’m a bit confused... are we suppose to come?.. or not.. caus i would enjoy coming and i promess, even tho i don’t like it and you probably guest it Dis-je sur une voie légèrement ‘’rieuse’’ avant de reprendre So if we do come.. will you be alright? Or knowing we’re in the facility might put you in a disadvantage? Because, i really don’t want to be the one saying to Cyber you didn’t make it out of there alive

La dernière phrase avant été dite sur un ton de joke, avant que je glisse mon bras autour d’Eira pour la serrer doucement et très délicatement contre moi. Déposant mon manteau sur sa tête avant de reprendre d’une voie plus basse. Jess était trop occuper a faire a manger anyway pour prêter attention a ce qu’on disant.

- Promess you’ll do everything you can to get out of there alive?

Ma voie était légèrement incertaine. Je ne voulais pas qu’elle sorte de la dans un ‘’body bag’’ je tenais a ce qu’elle s’en sorte en un seul morceau... je demeura silencieux en attendant sa réponse. Ayant certaine bouffé de chaleur... je commençais à être plus confortable a la présence de Eira, et de l’avoir aussi prêt de moi pendant un bout de temps. De mon autre main je pris rapidement une gorger de mon drink avant de me remettre la tête délicatement sur celle de Eira.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 254
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 9 Nov - 21:11

Eira avait expliqué que connaître la faiblesse de son adversaire n’était pas triché si c’était un fait connu. Elle donna un exemple plutôt explicite, mentionnant que si elle avait connaissance que la faiblesse de Stephane était ses fesses, forcément qu’elle utiliserait le tout. Or, sur le coup, l’homme rougit et lui dit que ses fesses n’étaient pas sa faiblesse. Elle eut un grand sourire, il n’avait pas compris qu’il s’agissait d’un exemple. « Hihi, don’t be shy, I said “if”, not that it is… » dit-elle, elle-même rougissante en riant un peu. Puis la mercenaire leur avait expliqué qu’elle utilisait la douleur comme un outil. Celle-ci la rendait particulièrement agressive, sauvage, dangereuse et lui permettait d’avoir des poussées d’adrénaline supplémentaires qui n’étaient pas négligeables. Du moins, pas pour elle vue sa taille par rapport à son adversaire. Stephane semblait de plus en plus comprendre que dans l’arène, elle était une tout autre personne. Elle avait expliqua que son travail était de dissuader quiconque voulait la mettre au défi. Son but était réellement d’avoir une réputation plus terrible que ce qu’elle n’était vraiment.

La femme était confuse. Une partie d’elle ne lui posait pas de problème, qu’ils viennent ne lui posait pas de problème. Sauf quand même temps, elle préférait tout simplement qu’ils ne soient pas témoin de tout ça. Elle leur proposa quand même deux options : soit ils venaient, soit ils restaient et elle leur branchait le podcast sur la télévision. Stephane avait ajouté que peut-être leur présence pouvait représenter une distraction. Elle leur proposait aussi de regarder une vidéo ou une compilation pour savoir à quoi s’attendre. Cependant l’homme était confus. Il voulait s’assurer que s’ils venaient, lui et sa cousine, qu’elle serait correct. Ghost ne voulait pas avoir la responsabilité d’annoncer à Cyber qu’elle n’avait pas survécu. Il la serra contre elle et lui demanda de promettre qu’elle ferait tout son possible pour rester en vie. Eira lui adressa un sourire avant de répondre.

« If you guys come or not, it will be the same for me… I’m a professional, and I have no reason to give up on life. So yes, I’ll do everything I can, to stay alive out there. » dit-elle en lui embrassant l’épaule sans réfléchir avant de reprendre. « And even if I die, Cyber will know about it as soon as it happens, because he’s going to be watching the match. I’m expecting a call from him tomorrow morning. He’s my big brother, my only family, since I’m a teen... So yeah don’t worry about having to tell him. » dit-elle en lui caressant la main.

Eira finit son verre cul-sec en regardant son ordinateur, parcourant d’une main distraite le site de mercenaire. Les paries commençaient déjà à grimper. C’était plutôt 50/50 en général, même concernant son combat. Les commentaires spéculaient, parfois négatifs, parfois positifs, d’autrefois simplement indifférent. Généralement, ça la faisait sourire. Elle reprit finalement en regardant Stephane.

« You are adult, so you’ll have to choose. Either coming to the event or not. In any case, I’ll act as usual because I want to live a little bit longer, like everyone else in fact. But before you take your decision, I want to make sure you know what I can be. Therefore, I’ll show you two footage of my previous fight while I pack my back I little bit later. After lunch that is… Cause I’m hungry and don’t want to gross you out with my videos… » dit-elle avec un petit sourire embarasser avant de s’adresser à Jess. « So master cook, how long before we can eat? », dit-elle en regardant ce qui se faisait Ça sentait bon et la femme s’était redresser sur ses avant-bras pour zyeuté où le tout en était. La femme se redressa, presque trottinant, vers les armoires où se trouvaient les assiettes. Elle les déposa à porter de la cuisinière avant de sortir les ustensiles et les napperons qui allaient avec tout le reste pour aller les mettre sur la petite table rectangulaire.

Après quoi la jeune femme attendit la réponse de Jess. Elle chercha une vidéo qu’elle avait déjà regardé. Elle le choisit et le garda en stand-by, sur pause, le laissant charger avant d’ouvrir une autre page et d’aller farfouiller à travers sa liste d’arme. Classifier, répertorié et tout. Elle regardait entre-autre ce qui allait être le plus efficace pour contrer les armes principales de son adversaire. Plusieurs entraient dans la catégorie. Elle avait littéralement, 50% de chance de s’en sortir vivante. 1 chance sur 2, ce n’était pas si mal du tout. Mieux que rien du tout. Un regard vers Stephane lui rappella qu’elle l’appréciait plus qu’elle ne se l’avouait. Ses lèvres, ses yeux, son sourire, sa voix… De drôle d’émotions la submergeait et une anxiété l’envahissait à l’idée qu’elle ne puisse revenir. Pas le temps, pas le moment. Elle secoua un peu la tête, sortant de ses pensées, lui faisant un sourire distrait, avant d’abaisser toutes les pages et d’ouvrir un dossier qui était directement sur le bureau. Le dossier ouvert c’était une panoplie de photos des jumeaux et d’elle-même ensemble. Parfois en selfie, d’autrefois à jouer dehors.

« I did not present you my two darlings… Two little devils, Sigrid and Sven… I’m there godmother. Twins… you can see little thing here and there from them… Toys mostly in the living room. Oh and a teddy bear somewhere in my bed Steph… Sigrid said it would keep me company and Sven left me a wooden knife that he crafted under the pillow I think… I don’t know. Just be careful? » dit-elle en riant un peu embarrassé. Entendant son ventre gronder, elle fronça le nez, l’air presque contrarié. Elle avait vraiment faim.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 690
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 10 Nov - 18:20

La conversation avec Eira avait continuer. Celle-ci, après que je lui ai dis que je trouvais le tout pas très faire qu’elle accepte que son adversaire utilise sont dos comme point faible. Me donna l’exemple que si moi j’avais la vue sur ses fesses, elle l’utiliserait a son avantage. Sa m’Avait fait rougir et j’Avais essayer de me défendre. Cependant celle-ci me clarifia en me disant de ne pas être gêner la dessus. Qu’il s’agissait d’un exemple. Je me sentie encore plus rouge et chaud que avant. J’eus juste la bouche qui fit des mouvements comme si je voulais me défendre, mais rien n’en sortie. Je me sentais quelque peu.. vulnérable présentement. M’ais pas dans un mauvais sens, S’était un sentiment que j’Aimais bien présentement. Vulnérable parce que j’étais amoureux, et non parce qu’on utilisait quelque chose contre moi, ou quelqu’un. Bien que le fait que je voulais sortir a Eira pourrait sans doute me nuir.. bien que a bien y réfléchir, n’importe qui pouvait utiliser n’importe quel membre de ma famille. Bref j’étais bouché, je savais pas quoi répliquer.

Ensuite de quoi le moment de confusion tira a sa fin. J’allais finalement savoir si Eira voulait qu’on vient ou pas. Mais avant fallait regardé des vidéos. J’observa ma cousine.. non seulement elle était ma partenaire sur le champs de bataille.. mais en plus elle était ma famille. Dans toute l’équipe, les team up qu’on avait fait jusqu’A date. On avait été les deux seuls capable de ce regardé et lire ce que l’Autre pense directement, et c’est ce qu’on fit.. Une belle conversation télépathique.


- Alright, we’ll come. But i really want a make sure it will be fine with you and we won’t be a distraction, okay?... and beside.. what will be the diffirence to watch you on the internet do the same thing you’ll be doing inside the arena, it will probably help me not to do anything stupid

Dis-je d’un clin d’oeil amusé avant que ma cousine me reprend sur ma tête a prix

- Yeah, well that would be a problem, but during those event the only two that are allowed to fight are the person in the arena. I should be fine.. and beside, i have you around if something goes wrong

- Always need a baby sitter

- Oh shut it


Dis-je sur un ton annuyer pendant que ma cousine était encore entrain de faire a manger. Elle avait presque finit d’ailleurs. Eira s’était mise a faire la table tranquillement, mais jsute avant elle m’Avait dit qu’Elle nous montrerait des vidéos après souper.. pourquoi après? Très simple..e lle voulait pas que le coeur nous lèves, j’eus un sourire en coin, tout comme Jess mais elle était encore entrain de jouer autour du poêle, donc s’était moins visible.. d’un ton doux, amical et même légèrement affectueux, je lui répondit

- One day, we’ll have to be clear about eachothers past. I’ll tell yu a little bit more about what we’ve done so far as Black Ops.. i don’t think the videos will gross me out, might be more surprising than anything else.. considering how you act while you’re at home, and how you’ll be acting while on the arena

Malgré tout j’Espérais réussir a ‘’ rassuré’’ Eira par rapport a ce qu’on allait finir par voir sur les vidéos, ou même dans l’arène demain.. elle ne semblait pas très ‘’ Enjouer’’ a nous montré cette partie la d’elle. Dans mon cas après avoir dit sa je pensais simplement au Genocide qu’on avait passé au travers. Sans doute que s’était une des pires missions qu’on avait fait. Et celle qui m’Avait marquer le plus d’ailleurs. Entre temps Jess répondit a la question a Eira, en lançant une carrot dans les airs pour l’attraper avec sa bouche et la manger.

- Sorry, best part of cooking, you eat at the same time. Buttt for the lunch well its almost ready, maybe another like 5 minutes or so?

Suite de quoi elle s’était mise a nous parler de ses neveux? Elle avait de la famille?... oh wait, Lincoln oui, et elle le considérait son frère donc tout s’expliquait. Je me déplaca pour voir les photos sur l’ordinateur, de jumeaux. Et apparament qu’il y avait un ourson dans le lit pour ce soir qui fallait que je face attention. Le tout la gênait, mais dans mon cas j’eus plus une face de ‘’ Tes sérieuses la?’’ Avant d’Avoir un petit rire et de lui répondre

- Promess, i’ll be carefull.. but if i dont get up tomorrow morning.. you’ll know why.

Je pris quelque instant supplémentaire pour continuer d’observer les photos des enfants. Mon côté paternel prit le dessus.. oui oui, je ne l’avais pas enfouis ben comme faut, spécialement pas avec Sarah dans les environs.

- They’re cute. Cybers Kids right? You know what that means right?.. you’re forbidden to leave the arena in a body bag tomorrow.

Lui dis-je encore sur un ton rassurant, j’avais peur au début, mais la confiance s’était installer. J’Avais confiance que Eira allait s’en sortir en un seul morceau, et pas en 2 de l’Arèna. Jess s’interposa par la suite en me disant, tout en apportant les morceaux de viande sur une poele, pinces dans l’autre

- Give it a rest steph, she’ll be just fine, Fearless warrior as she is, i woudn’t want to be in the place of Axeman tomorrow.

Ma cousine en dehors d’une zone de combat ou de moment important agissait beaucoup en disant sa sincérité au travers d’une blague ou deux. Elle avait toujours été de même. Elle avait confiance en Eira, mais la manière qu’elle le disait n’Avait absolument rien à voir avec de l’agressivité ou rien que ce soit. Elle retourna ramasser les légumes, salade, sauce... Moi entre temps je m’étais installer a table en demandant à Eira

- Now i said we’re coming, and what i think, but to be sure.. since there’s a price on my head because of Raccoon City, and everybody thinks i’m dead.. if i show up tomorrow, they’re not suppose to attack me while i’m around? Just to know how much on my guard i need to be.. and Viking won’t be interested into my bounty?

Fallait quand même certaine assurance. Mercenaire je n’Avais pas l’habitude je l’Avoue... du moins, pas l’habitude de faire affaire avec eux. C’était généralement plus pour les abattre quand on les croisait sur le terrain que d’autre chose. J’Attendis par la suite une réponse de Eira pendant que j’étais en train de déguster le repas que Jess nous avait préparé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastion Part 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastion Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 22Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 13 ... 22  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: MONTREAL :: Centre Ville-
Sauter vers: