AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bastion Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant
AuteurMessage
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 27 Nov - 23:59

Eira dansait doucement avec Henry en lui expliquant la fausse conversation qu’elle avait eu avec Johnson et le Général. L’homme trouvait stupide que les deux têtes dirigeantes lui eut demandé de dévoilé les plans de son patron. La femme sourit, sachant très bien quoi répondre à cela. Elle en avait eu plusieurs conversations à travers sa carrière et une question comme ça servait à tester à quel point quelqu’un faisait attention ou non à ce qu’il disait. Elle savait par exemple qu’Henry pouvait s’échapper facilement simplement par fierté et orgueil. Mara s’était une autre paire de manches. Entraîné pour enduré et faisant dans la loyauté, même si c’était contre son gré. Elle avait un code d’honneur que peu avait.

« They ask to see if I was loyal to you. If they could have made me talk… Someone less experimented would have spilled everything without knowing it. They are the kind of men that don’t need a lot to know exactly what’s going on. So, yeah it was a test question, to see how I would respond. » déclara la femme. Après quoi, elle demanda si c’était possible de quitter l’endroit puisque la fatigue la gagnait. La paranoïa étant apparemment son excuse, mais en fait, elle savait très bien que c’était la drogue.

Une fois dans la limousine, Eira s’était installée près de la fenêtre, à regarder les lumières défiler. Et dire qu’elle était si proche de Suède. Si près, mais pourtant elle se sentait si loin de chez elle. Elle peinait à se rappeler des détails de sa vie d’avant. Se souvenir de Stephane lui était désormais impossible, sa voix semblait lointaine, comme un rêve. Son visage, elle en connaissait la description, mais n’aurait sur en faire une représentation visuelle. La drogue l’engourdissait trop, remplaçant étrangement son visage par celui d’Henry qu’elle savait pertinemment ne pas être celui de Stephane. C’était étrange.

Pendant que tout ça se passait dans sa tête, une main se faisait baladeuse et agaçante. Son patron avait hâte de profiter d’elle. Il lui caressait la cuisse et l’intérieur de celle-ci, la faisant soupirer d’un plaisir qu’elle tentait de réprimer. Elle trembla un coup quand il lui mordilla l’oreille. Il continuait de parler de Jessica, du look secrétaire, mais qu’au final, personne ne pouvait la remplacer.

« I bet nobody can… I’m the only one that was dressed without being concerned about how my body look… So… Yeah… Not difficult to be the only one to you… »dit-elle d’une voix feutrer et basse.

Une fois de retour à l’hôtel, Henry s’était plaint de sa chemise qui, malgré le lavage, allait devoir tout de même se débarrasser de ladite chemise. Eira se foutait de la chemise. Elle savait ce qui s’en venait, qu’elle passerait la nuit avec son patron. Arrivé à la chambre, la femme commença à défaire ses cheveux tranquillement pas vite.

« If you don’t mind, I’ll take a quick shower and be right there ok? Just need to wash the makeup off and the product that is holding my hair that way…» dit-elle en lui faisant un bisou sur la joue. Elle était allée chercher son sac et s’était enfermé dans la salle de bain. Douche partie, elle s’était rapidement lavée. Sorti, elle retira l’émetteur de son talon haut et le mit dans son équipement de combat, question qu’Henry ne tombe pas dessus par hasard. Elle avait ensuite mis son pyjama qui consistait simplement en un long chandail noir. Après quoi, elle était allée s’installé près d’Henry, sans sous-vêtement rien.  La femme avait un petit sourire en coin, sachant très bien que l’homme ne pourrait résister. L’envie n’était personnellement pas vraiment là, mais les médicaments faisaient le travail pour elle.

__________________________________________________

Deirdre de son côté discutait de la situation présente et de ce qui allait venir concernant l’exécution du futur plan. La rouquine avait envoyé l’identité présumée d’Eve à Leo en indiquant très clairement qu’il la fallait EN VIE – ALIVE. Sinon, Jess continuait concernant qu’annoncer la nouvelle à Stephane pouvait représenter un vrai problème. Tous les autres s’étaient gérables, mais lui… C’était une autre histoire. Il était la personne la plus proche d’Eira en dehors de Lincoln et de sa famille. C’est lui que la mort de la femme avait le plus affecté. Dei avait apporté le sujet d’une nouvelle fréquentation de l’homme. Elle n’était pas plus au courant qu’il fallait, c’était sa vie privé et tout. Elle n’avait pas cherché à en savoir plus. Jess confirma que c’était vrai, mais que ça n’avait pas fonctionné, qu’après une dispute ça avait pris fin.

« I don’t know if Sarah knows more. I mean, she keeps an eye on him, but she is not looking after him that close. We’ll have to ask.» dit-elle avant que Serge ne demande pourquoi Sarah pourrait être sous le choc. « Well, she is empathic like Amy. A news like that will most likely disturb her in the sense that she will have automatically her dad in mind. But she won’t make a scene because she knows her dad will need her more than anybody else concerning Eira… » déclara la jeune autiste.

Après quoi le plan de foncer sur l’Ukraine fut diminuer à envoyer graduellement des gens sur le terrain. C’était une mauvaise idée de se lancé dans le pays avec le risque qu’Eira change de lieu à cause qu’Henry avait eu vent de l’arrivé de l’OTAN et de BSAA. Valait mieux le faire en douceur et avec subtilité. Il y avait moins de risques d’effets collatéraux. Serge lui demanda ensuite de s’assurer que Sarah l’apprenne assez rapidement.

« I will in time sir. The mercenaries will accept. I know for a fact that they are still looking for Eira’s “murderer”. Bjorn told us. Lincoln has been investigating with Viking since she disappeared.» ajouta la rouquine avant de conclure. « But yeah, Sarah will be up to date in time. » termina la demoiselle en pianotant sur le clavier d’ordinateur sans rien ajouter de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 28 Nov - 0:33

Dans la limousine Henry s'etait montrer un peu agace envers Eira. Il voulait demontrer a quel point il avait le controle et comme quoi elle ne serait pas facilement remplacable. Meme si ''avoir une secretaire cochonne'' etait une idee qu'il aimait bien, Jamais il ne trouverait quelqu'un pour remplacer sa garde du corps qu'il avait tant droguer puisqu'elle n'etait pas vite vite a l'aime egalement.

Arriver dans la chambre d'hotel ce dernier s'etait plein de sa chemise mouiller. Eira avait mentionner qu'elle aimerait bien prendre une douche en lui donnant une bise sur la joue avant de rentrer dans la salle de bain. L'homme lui, s'observait dans le mirroir de la chambre quelque instant. Avant de retirer son chandail et pantalons. REstant en sous vetements lorsque eira elle sortie simplement avec un chandail. Il ce mordilla la levre inferieur avant de s'installer dans le lit, et que son <> viennent le rejoindre. PAssant sa main dans le dos de celle-ci. Il la caressa contre lui, pendant que sa deuxieme main lui remonta la jambe pour qu'elle soit sur lui


Henry: Oh yeah nah i can't get ride of you my dear. Replacing you would be the worse mistake i'd ever do.

Puis, sans necessairement prevenir, sa main s'etait mise a ce balader. En la positionnant de la sorte il s'etait cree un chemin facile a l'entre-jambe de Eira ou il s'etait mis a la caresser doucement. Pas le moment d'etre tres dominant pour le moment. Il demeurait dans les preliminaire

Henry: So how did you liked the Gala thing? How was your evening actually?

Il continua de lui caresser l'entre-jambe de par derriere Pendant que son autre main demontrait deja qu'il n'aimait pas l'idee qu'elle ait encore un chandail, montrant une certaine insistance pour qu'elle le retire

Henry: Take it off..

Il aimait etre en commande. Il lui donna la directive de le retire malgre le fait qu'il la caressait tres osement. cependant lui, Il ne retira rien encore. il etait en controle apres tout. Elle ferrait ce qu'il desirait d'elle.

_________________________

Entre temps nous on continuait de parler de notre plan d'action. Dei avait mentionner comme quoi Steph voyait quelqu'un. Sarah en savait pas tellement a ce sujet, ou du moins, pas plus que nous. J'avais clos l'affaire en disant que sa n'avait pas fonctionner. J'avais appris sa il n'y avait pas tellement longtemps.

- I doubt Sarah would know more. She's happy for her dad generaly speaking but yeah... who knows.

C'etait une partie de mystere. Je ne m'opposa aucunement a ce que Dei disait de cette derniere. Elle le savais plus que moi, elle passait plus de temps avec a faire de tout et de rien. Mon pere en rajouta demandant le pourquoi elle serait correcte avec l nouvelle. Chose que Dei lui dit qu'elle etait tres semblabe a sa tante. c'est-a-dire tres empathique en cas de crise. Donc devrait pas faire de scene et serait effectivement plus presente pour son pere. Elle etait brillante cette fille la, a un point plutot extra-ORdinaire d'ailleurs.


Elle confirma egalement que les mercenaires seraient present. Elle nous appris que Lincoln cherchait le coupable depuis un temps du meurtre de Eira. Bjorn leur avait dit. En un sens je n'etais pas surprise, cependant il m'en avait pas parler. Then again on est pas dans la meme equipe donc s'etait totalement normal d'avoir des cachetries de la sorte.


Serge: Well i'm glade to hear that. In anycase we'll get a transport leaving next hours for Ukraine. We had a pretty good evening here. So for us we'll leave in the morning

Entre temps Dei eut une notification sur son ordinateur. Le message qu'elle avait envoyer a justement Leo. Il s'agissait d'une photo de l'arrestation de Eve dans les bureaux du BSAA. En gros, aussitot qu'elle avait envoyer la photo. Leo l'avait fowarder en Ukraine ou le BSAA l'avait arreter avec l'aide du TaskForce en back up. La note disait egalement qu'elle etait en detention et serait prete pour eux aussitot qu'ils arrivent.

Serge: Once they capture Eve. i would also like for you Dei to interrogate her. if what Eira stand, which most likely will. She won't be a threat whoever, seeing people such as RoadBlock going into the interrogation room might create a mind block and will say anything not to get hurt, even if its not what we want to know.

Il prit un moment de pause avant de reprendre, encore une fois, concernant la partner de Dei. Sarah.

Serge: Oh and Host will go on the field. So better have her meds ready.....

Il soupira un instant. Moi pis frank on l'observa un peu perdu, quelque chose semblait troubler mon pere. Il n'etait pas a la normal. Son cerveau runnait a 1000 a l'heur. Il reprit ensuite en disant a toute le monde dans la piece

Serge: You know what guys. Pact your things, we're leaving for my carrier. Frank?

Frank: I'll meet you guys in Ukraine. BSAA HQ right?

Je lui fit un bref signe de tete. il quitta la piece par la suite me laissant avec Serge et Dei. J'obsevais plus mon pere que Dei. Il etait entierement serieux. On partait maintenant pour son porte avion. Ce qui etait bien etait que Henry avait causer deja en masse de probleme avec le BSAA que la moitier de notre equipe etait deja sur place. Laissant juste moi, Sarah, Stephane, Dei, mon pere et les mercenaires a arriver. Ah et SandMan. Donc en gros il voulait qu'on punch out de l'hotel. PRendre le premier transport NATO pour ce rendre a son porte avion dans la nuit.... chose que l'ont fit. Steph, sarah et Sandman devraient arriver quelque heurs apres etant donnee qu'on etait plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 29 Nov - 20:27

Eira était retournée dans la chambre après une douche rapide pour se rafraîchir les idées et pensés à sa conversation avec le Général. Elle ignorait dans combien de temps elle réussirait à faire sortir Isabel de la base, mais elle tenterait de le faire le plus tôt possible. Elle suspectait qu’avec le traqueur GPS que son oncle lui avait donné, il s’agissait aussi de savoir exactement où se trouvait la base d’Henry. C’était dans la logique des choses. Bref, retournée dans la chambre, la femme s’était allongée dans l’unique très grand lit de la chambre d’hôtel qu’ils avaient réservé. C’était similaire à une petite suite, très luxueux. Coller contre un homme qui la répugnait, la femme, grâce à la drogue, oubliait presque tous les inconforts qui venaient avec la situation.

Son patron prit rapidement le contrôle de la situation. Ce dernier avait pris sa jambe pour la remonter sur lui, question de lui donner accès sous le chandail et tout ce qui venait avec. De quoi la faire crisper et serrer des poings. Elle avait exactement la même réaction qu’un inconfort, mais Henry n’y voyait que du feu et surtout un « plaisir » étouffé par sa garde du corps. Toute en la caressant de manière un peu trop intime pour ce qu’elle souhaitait réellement, mais ne dit, rien, il lui demandait comment elle avait trouvé le Gala.

« The gala was boring and had me overlooking everyone just in case someone was there to kill you… » dit-elle d’une voix basse, visiblement affecté par la main qui la tripotait généreusement. « Aside from that, my evening was just fine I guess… Was nice to be out and dolled up and dance a little… » ajouta la femme en mordillant sa lèvre inférieure, le coeur palpitant légèrement.

Ça ne fut pas tellement long qu’Henry prit le contrôle de la situation et lui ordonna de retirer le seul vêtement qui la couvrait. S’exécutant, Eira se redressa en position assise et retira doucement le chandail à la demande de l’homme. Assise comme ça, ses cheveux trainaient sur le lit et couvrait partiellement son corps. Elle avait l’air de sortir tout droit d’un dessin animé japonais avec un air innocent, timidement caché dans sa chevelure. Ses joues s’étaient rougies. Ses yeux gris évitaient celui de l’homme par gêne. Intérieurement la petite partie de Chaos, qui restait, hurlait à plein poumon.

« That’s what you want? If so… take it… it’s yours…» avait-elle dit d’une petite voix basse un faux petit sourire aux coins des lèvres. « I won’t object… » termina la femme. C’était la drogue qui parlait, pas Chaos. C’était ce qu’Henry lui avait donné à forte dose pendant les derniers mois. Ce qu’elle souhaitait était bien différent. Dans tous les cas, elle allait juste « oublier » en se cachant quelque part dans sa tête.

___________________________________________________

Jess doutait que Sarah en sache plus concernant la nouvelle relation qui s’était mal terminée avec sa nouvelle fréquentation. La demoiselle n’était pas particulièrement intrusive, tant qu’il était content, c’est tout ce qui lui importait. Deirdre avait ensuite informé Serge que les mercenaires, Lincoln et Viking, cherchaient activement les responsables. Ils avaient des pistes, vagues, mais elles étaient là. Peut-être qu’eux aussi avait suspecté la Silver Warrior qui faisait un tollé sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, le Général était content d’apprendre que les mercenaires viendraient sans problème à la demande d’aide. Il ajouta ensuite qu’il partirait le lendemain matin. Trop occupé à confirmer avec Leo l’arrestation de l’une de ses employés engagés plus ou moins 5 mois plus tôt.

« BSAA arrested the woman. » déclara Dei, pendant que l’homme lui disait qu’elle interrogerait la femme avec l’aide de Sarah. Il expliquait que de les voir, elles, serait moins imposant que Roadblock qui risquait de lui faire dire n’importe quoi. C’était parfaitement logique comme situation. Serge ajouta également que Sarah serait sur le terrain à cause de sa formation.

« She might get in the way sir. Depending on Eira’s condition, it might not be a good idea to send her directly on the field. Yes, she is a medic, but we don’t know exactly what they have inside the base. She has a good training, but I would only send the most experimented on this one… That’s just my opinion sir… That and who’s going to care for Isabel? The kid needs someone she knows and trusts as well… Sarah could be of better help with that kid… »déclara la demoiselle avant que son supérieur ne change d’idée. Ils devaient préparer leur sac maintenant, il partait pour le porte-avion.

Acquiesçant sans protester, la rouquine prépara son sac en 2 minutes avant de suivre Serve et Jess en silence, son cahier en main, réfléchissant à la situation et au meilleur scénario possible qui était évidemment logique. Ça allait être un bordel et la demoiselle le savait. Elle ne dormirait pas beaucoup durant la nuit, si ce n’était que quelques heures à peine. Deirdre avait de quoi faire rouler ses idées pour un bon moment. Il s’agissait d’un défi, d’un puzzle. Une partie de plaisir pour elle, même s’il s’agissait d’une mission de sauvetage assez particulière qui nécessitait des précautions qui allaient en conséquence. Du moment qu’ils auraient avec eux Isabel, l’équipe n’allait pas avoir beaucoup de temps pour agir. Déjà que juste par la conversation, Dei pouvait déterminée une bonne partie des dommages psychologiques bien entamés.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 30 Nov - 0:32

Serge était effectivement content de savoir que Cyber et Viking seraient de la partie. Après tout il allait avoir besoin de eux pour récupérer la mercenaire. Il avait tout un plan a cette effet. Cependant il fallait qu'il aille la confirmation de leur présence. Chose que Dei ne ce gêna aucunement pour lui confirmé en plus de dire que Leo avait attraper Eve. Ou plutôt, étant donnée que le directeur était encore au Denmark, ses hommes l'Avaient intercepter dans la base ukrainienne. Elle ne parlait pas cependant. Enfermer dans une salle d'intérrogatoire et tout

Serge : Well i did not expect him to act soo quick, but i like that.

Suite de quoi il demanda d'appeler Steph, sarah et SandMan. Les absents de l'Ukraine actuellement, mais aussi de demander a Sarah d'apporter son équipement de combat étant donnée qu'elle allait sur le terrain cette fois ci. Je haussa les épaules d'un air indifférente. C'était pas la première fois que j'allais sur le terrain avec la fieuille – Sortie familial..- Cependant Dei semblait s'objecter, basé sur le fait qu'on était pas au courant de l'état que Eira allait être et tout, en plus qui faudrait quelqu'un pour s'occuper de Isabel aussi lorsqu'on la récupèrerait. Je haussa les sourcis, un bug mental,

But, Isabel would be in the base? In Henry's base, i can understand about her confronting Eira in the state we'll find her bu..

Général Leroux : Anyhow, we'll see how things goes, just insure she brings her fighting gear and medical supply. I will not ask her to go after Eira, good plan to get her killed. Its most likely Steph and Jess that's gonna confront her. I need her medical expertise to make sure we can bring her back to base after that. She will not be the same as tonight, '' Body without soul'' she said? Its hard to say, but i need her medical expertise to knock her without creating another drug dependence. So we can cure her even tho she did not seemd to be too optimistic about the odds of that happening

je lâcha un petit soupir en observant mon père. Je savais très bien ce qui lui traversait l'Esprit. J'analysais également ce qu'il venait de dire par rapport a Sarah, le pourquoi elle était demander sur le terrain etc. Je poursuivis par contre pour clarifier concernant Isabel

And what happens? If we find Isabel before Eira?

General Leroux : Most likely all hell breaks loose, because time would be running out faster than anticipated. As for Sarah, indeed, i would like her to stay with Isabel more than being on the field. She'd talk you guys through her medical supply if needed.

Après quoi Serge change d'idée. On décolla de l'hotel dans les debuts de la nuit pour ce rendre au porte avion qui ce trouvait près de la Poland. Le porte avion de mon père, surnommé de même étant donnée la manière qu'il était fait. Ça flotte demeurait encré dans la baie en attendant des instructions supplémentaire. NRAF étaient présent en plus de OverLord qui lui était stationner, prenant une bonne partie de l'Arrière du porte avion a lui seul.

Une fois a l'intérieur mon père s'était mis a parler avec le Colonel. Comme convenu après le Gala lui il s'était diriger tout suite au porte avion. Nous ce n'était pas tant prévue. Il devait être 11h30 PM- Minuit lorsqu'on était arrivé. Étrangement, je ne me sentais aucunement endormis. Serge ce retourna de bord en nous demandant

Serge : What's Cyber's friend name? The one that can pilote helicopter and dropped them in Paris against Tracy?

Il pouvait pas nécéssairement tout savoir. J'eus un blanc en me retournant vers Dei en attendant de voir si elle ce rappelait du nom. Plus de chance que ce soit lui qui les apportes que d'autre chose. Bien qu'on avait demander Viking de venir, Viking travail en équipe avec son fils, Bjorn, deux vikings, j'eus un moment d'hesitation avant d'observer mon père,

Hmm... about that, i'm not 100% sure they will fly here. They might use a Drakkar to get here..

Serge : A what?

You know, viking's ship?.. not a 100% sure because i havn't seen them use it yet, but i know they have one at Viking's and Bjorn home

Mon père me prenait pas tant au sérieux dans cette affaire. Honnêtement j'avais de la difficulté a me prendre au sérieux mais dans les mercenaires qu'il nous avaient demander d'appeler. On avait fait appel a des Vikings post apocalyptique. Donc s'était une possibilité

Serge: Are you for real now?

-Well to be honest i'm not a 100% sure. Never really fought with Viking. I know he has one, now if he use it to go on military ships? Don't take a chance would ya?

Serge : Fine.. Let the pilote of that ship? Get close to ours. No friendly fire even if they are not marked. Just make sure they are friendly. Also, Ghost and Host will arrive around 2 AM. Gi get some rest, as soon as they arrive we're leaving.

Dit-il en quittant par la suite vers son bureau. JE demeura avec Dei quelque instant, cette mission allait être étrange, et complexe. Surtout dans le laps de temps qu'on avait pour arriver en Ukraine, sans ce faire détecter. Au moins on était dans une base allier et pas avec nos véhicule de combat. Juste a porter un chandail BSAA et on passe inapercu.

Want something to eat? They'll arrive in two hours or soo i might go for a nap tho until they get here, before taking one in the LZ.

J'Avais dit le nom de l'appareil parce que j'avais remarquer la présence d'un LZ identifier BSAA sur le porte avion. J'attendis de voir ce que Dei me dirait par rapport a ma suggestion...

Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 695
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 30 Nov - 0:48

En ce qui concernait moi pis ma fille. On était a maison, elle était avec Robin et Thomas au premier étage, j'étais au deuxieme entrain de lire un livre. Appart être un casse-cout dans un combat sa m'arrivait de lire quelque fois. Je lu jusqu'A temps que j'eus ma pagette qui ce mis a vibré. L'appel au combat? A cette heurs si? Étrange, et s'était un appel de Dei. Je me redressa en m'habillant de nouveau avec mes pantalons d'armé pour descendre dans le salon, observant ma fille avec son amoureux, un petit sourire en coin, avant d'avoir un texto de Sandman me disant qu'il viendrait nous ramaaser

You still have a little bit of time before sandman picks us up.

I know, but i need to get ready!

Me shoota Sarah en embrassant son amoureux avant d'aller dans sa chambre ramasser ses effets. J'observa Nath plus loin avec Bruno, avant de retourner mon regard vers Thomas et Robin, Thomas plus spécifiquement, étant mon beau fils? Wierd... j'en profita pour lui glisser quelque petit mots pendant que justement, ma fille n'était pas autour

Thank you, for being there for her, its really been a while since i've seen her that happy

Mon côté paternel venait de ressortir. On avait principalement juste nos BDU a maison et arme de protection au besoin mais pas nos armes pour sortir sur le terrain. En temps normal eux ils étaient a la base donc pas besoin de les avoirs a maison. Sarah ressortie,  BDU urbain/Foret. Un BDU qui pouvait bien ce cacher dans les deux environnements. Sur le texto c'était un déploiment en Ukraine, mais on en savait pas plus que ça. Pis SandMan venait d'arrivé devant la maison

You boys take care. And Nath, you watch over them hmm?

Avait-elle dit pour taquiner sa cousine un peu avant de partir. Sachant très bien qu'ils n'avaient pas besoin de gardiennage. Nath, surprise repondit tout étonner

Nathalie : Wait what?!

Bruno : Can i come?

No, And they'll kick your butt if you are a pain while i'm gone. Be nice!.

Dit-elle en levant l'index comme une mère qui grondait sont enfant. On sortie de la maison, je m'installa en avant avec Sandman, Sarah en arrière avec ses effets. Notre collegue devala la rue jusqu'à la base militaire out on sauta dans le premier BlackHawk de l'endroit. Casque d'écoute sur la tête

Same Texto?

Sandman : Yeah, Nothing special but i'm guessing whatever RoadBlock and Huge went to do in Ukraine, it has something to do with it

Well with the Pryprat incident i'm not surprise we're going there again...

Shoota ma fille rapidement en regardant dehors. Elle s'était également endormis sur mon épaule en partant, l'appareil fillait a toute allure vers le porte avion. Comme prévue on était arriver dans les environs de 2h AM sur le porte avion. En pleine nuit. Je sortie de l'appareil en premier, suivit de Sarah et Sandman. Encore nos casques d'écoute, veste de porte avion. Pour nous diriger a l'intérieur du navir. Jusqu'au bureau de Serge qui lui nous attendait pleinement réveiller. Sarah avait fait une sieste dans l'appareil. Moi j'étais correcte

Serge : Took you guys a while

Sandman : Your pilotes Sir.

- Anyway What's up? Rest of the team are in Ukraine i presume?

Suite de quoi Serge lui s'était renseigner a Dei pour savoir si Viking et Cyber étaient arrivé sur le porte avion. Sinon il ne manquait que eux avant de pouvoir partir en pleine nuit vers l'Ukraine et commencer a planifier le combat a venir.
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 30 Nov - 10:19

Deirdre avait envoyé les alertes pagettes à tout le monde. Le Générale changeait d’idée comme une girouette. Personne ne pouvait le blâmer, il savait qu’il devait agir vite et que la situation était particulièrement délicate. Eve avait été rapidement arrêtée et Serge en était visiblement content. Le changement de direction avait certainement apporté un vent de fraîcheur sur l’organisation qu’était BSAA. Jess se questionna concernant la présence d’Isabel ou non dans la base. C’est vrai que la rouquine avait assumé certaine chose à cause de ce qu’Eira avait dit en compagnie du général.

« Most likely yes. But I can’t get over the fact that she insisted on Isabel safety before her own. Which makes me believe that she will find a way to get her out before we manage to get there ourselves. So I assume Izy might be out before we are even there. We’ll see. If it’s the case, than Sarah will be the best choice with Bjorn.  » dit-elle alors que Serge expliquait pourquoi c’était necessaire d’avoir Sarah sur le terrain. Elle allait certainement pouvoir aider pour calmer Eira avec des médicaments. Personne ne savait dans quel état elle serait. Donc il valait mieux imaginer le pire.

Le Général savait que si Isabel était trouver avant sa mère, que le temps allait grandement être compté. La situation pouvait se compliquer de différente manière. C’était assez inquiétant. Un peu plus tard, la conversation reprit concernant les mercenaires. Le supérieur de la rouquine voulait savoir qui était le pilote qui les avait apportés à Paris. Avant que Deirdre ne puisse répondre, Jess sortit une connerie. N’étant pas certaine qu’il volerait jusqu’à eux, mais qu’ils utiliseraient un Drakkar. Le Général ne semblait pas trop comprendre sur le coup, alors sa fille continuait avec son explication. Elle le menait en bateau, littéralement. Dans tous les cas, elle n’était pas tellement certaine concernant Viking et ses méthodes.

« By the way…  It’s Miyasaki. The pilot from Paris.  He is Japanese. A former trainer of Chaos. » dit-elle toute tranquille, ayant une mémoire pour au moins quinze personnes à elle seule. « As for the “Drakkar” it’s technically not the correct word to use. And since we spend a lot of time with Bjorn, we know they don’t have one. They fight like Vikings, they acted like them sometimes, but they are not archaic. Bjorn’s father, his name is Alexander. His field name is Viking, because he fights like one and looks like one. Same for Bjorn. By the way, that is his real name, Björn. So yeah, Viking is Alexander and he is a strange man, but a nice one. » dit-elle en continuant de faire ses choses, s’assurer que tout le monde était en route.

« And yes, Ghost and Host will arrive around 2am, they are on their way,» dit-elle en s’installant tranquille dans un coin.

Jess avait l’intention de dormir, mais sans plus. Avec tout ce qui se passait, c’était loin de lui donner sommeil. Elle lui proposait un truc à manger, ce à quoi elle haussa les épaules. Elle n’avait pas tellement faim.

« I’m fine. » avait-elle dit simplement en continuant d’évaluer les différentes approches possibles pour la mission. La meilleure, selon Dei, c’était la subtilité, mais le Taskforce faisait rarement dans la subtilité quand l’un des leur était coincés. Il fallait une approche douce si Isabel demeurait dans la base et une approche corsée si Eira était l’unique personne dans la base. Il n’y avait pas tellement de demi-mesure. Le temps pouvait le filer entre les doigts assez rapidement et au point où Eira en était, il ne manquait pas grand-chose pour qu’elle perde la carte.

Robin lui manquait, mais elle s’assurait de lui laisser un message ici et là pour lui faire savoir qu’elle était en un morceau et qu’elle allait bien. Lui il était à Aberdeen, tranquille en compagnie de Thomas, Nath et l’imbécile de Bruno. Thomas eut les remerciements de Stephane pour prendre soin de sa fille. Ce à quoi il répondit simplement d’un signe de tête et d’un sourire. Il aimait Sarah, il n’avait donc aucune raison qu’elle ne soit pas heureuse vraiment. Robin lui était tranquille dans sa chambre à lui et Dei. Il s’ennuyait de son petit démon, mais se doutait que ce qu’elle faisait devait être important. Le Général faisait appel à elle et non Sarah depuis déjà quelques temps.

Faut dire qu’avec la perte d’Eira un peu plus d’un an et demi auparavant, ça avait chamboulé bien des choses. Sarah demeurait présente pour son père et Dei remplaçait la demoiselle en question afin qu’il y ait toujours quelqu’un pour soutenir Jennifer et faire les assignations particulières du général. Il avait justement reçu un message de Dei qui lui disait simplement : « Les choses devraient se dérouler rapidement à partir de maintenant. Et je serai bientôt de retour, Bisou. PS : tu peux tuer Bruno, il n’est pas important. On en trouvera un meilleur à Nath. »  Chose qui fit sourire le jeune homme avant qu’il ne s’endorme. Thomas était aller faire pareil de son côté.

Après quelques heures, tout le monde était arrivé sur ledit porte-avion. Ça en faisait du monde. Cyber, Viking et Bjorn étaient arrivés avec Miyasaki, leur pilote mercenaire. Ça en faisait du monde pour une seule mission.

« Everyone is here. Cyber, Bjorn and his dad with the pilot, Miyasaki. No didn’t use a “drakkar”. » ajouta Deirdre en se frotant les yeux rapidement et de reprendre sur son écran en dirigeant les mercenaires dans la direction du Général.

« What’s going on General ? That’s a lot of people for one mission. Who is the freak this time? Must be important» demanda Cyber de sa voix caverneuse. Il salua d’un signe de tête Stephane. Björn était allé décoiffer Sarah avant d’aller faire un coucou à Dei qui lui fit un petit sourire avant de reprendre sur son ordinateur. Viking et Miyasaki demeuraient silencieux, pas très loin de Lincoln, attentif à la suite des choses.

« We can leave when you are ready General » ajouta la rouquine en fermant son ordinateur temporairement prête à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 695
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 30 Nov - 19:03

Ont étaient arrivé au millieu de la nuit. Il manquait juste les mercenaires a cette rencontre. On avait juste eut la consigne qu'on partait pour l'Ukraine, on savait pas tellement ce qui nous attendait sur place mais bon. En temps normal rare étaient les fois qu'on était mis au courant avant le briefing de mission habituelle. En arrivant mon oncle s'était plein qu'on était arrivé tard, Sandman défendis notre position en blâmant le pilote. C'était pas un des pilotes régulier des forces special. Il ne ce gêna aucunement de le ramasser., Serge n'en fit pas un plat avant de ce renseigner a Dei pour connaître le statue des autres passager. Les Mercenaires venaient d'arrivé. Tous au milieu de la nuit finalement. Étrange comme mission mais pas impossible, si on était demander a cette heurs la s'était que la situation était grave.

Dei confirma la présence de tous, Miyasaki les avait apporter dans son hélicoptère et non son Drakkar. J'haussa les épaules pendant que ma fille elle n'avait qu'un sourire en coin par rapport a la situation. Sourire qui disparu quand Bjorn était venu la décoiffer. Son adorable visage s'était transformé en '' Attend que je te pogne tantot'' type de visage.

Mais juste avant, Cyber avait demander a mon oncle quel type de mission il s'agissait. Beaucoup de monde, Serge prit un moment de pause avant de repondre, toujours dans sa voie autoritaire, pas aggressif, mais pas aussi douce que quand il parlait avec Dei ou ma fille.


General Leroux : Indeed there is quite a few people. Thats only what i have here, rest of the team are already in Ukraine into the BSAA country HQ.

Il prit une nouvelle pause avant de reprendre, toujours sur le même ton de voie

General Leroux : It is one of the most important mission this time. We're going after Neo Umbrella. I'll give a full briefing when we are with the reste of the team

Neo Umbrella? On en avait après Tricell, pas eux encore. Pourquoi étions nous a leur trousses? Dans tout les cas si mon oncle disait quelque chose. Il y avait toujours une raison valable de mettre nos vie en danger. Je ne m'obstina aucunement avec celui-ci. Laissant l'homme poursuivre, je quitta la pièce une fois que ma cousine était arriver de sa sieste. On allait préparer notre matériel, pendant que Serge lui reprit a l'égard des trois mercenaires

General Leroux : I called for you Cyber, and Viking, Bjorn i'm not sure we've met in person. But from what the girls told me you are quite handy in battle. And Miyasaki? All of you are coming? Knowing i will not discuss the mission until i have every parties infront of me?

Il avait fait appel a deux mercenaires mais il en avait quatres pour le prix de deux. Il voulait s'assuré qu'il avait la loyauté de tous avant de les embarquers dans l'appareil du BSA et non identifier NRAF rien. La mission était décidement très étrange, surtout pour ce rendre en Ukraine dans un appareil qui n'était même pas identifier pour nous autres. Sarah tant cas elle demeura silencieuse, contente de voir Bjorn de nouveau, s'étant replacé les cheveux en queue de cheval cette fois-ci. Dei confirma qu'ils pouvaient partir. Serge fit un bref signe de tête. Signe de tête a Jennifer et le Colonel Johnson que eux allaient diriger a partir du porte avion et préparer NRAF en conséquance. Il ce dirigea vers l'helicoptère type LZ sur le pond ou moi pis Jess nous étions deja entrain d'y mettre le matériel nécéssaire. Le pilote BSAA nous salua tous avant de décoller l'appareil quelque minutes plutard.

Traversant la poland, sa pris quelque instant et nous étions rendu en Ukraine. Dormant pas mal tous un peu dans l'hélicoptère. Une fois attérie Huge et RoadBlock nous attendaient deja a l'héliport. Frost et Amy étaient demeuré près de Eve pour surveiller. Arrestation pour Serge et non pour le BSAA. Personne savait vraiment les intentions de l'homme. On ce dirigea automatiquement dans la salle de commande ou Leo s'y trouvait deja. Il était revenu du Denmark pas très longtemps après le Gala.


General Leroux : Leo, Transmission's good?

Il fit un bref signe de tête. Avant que Serge ne s'avance au milieu de la pièce. Les soldats BSAA ce levère pour accueillir mon oncle qui eut une lumière bleu qui l'éclaira. Projecteur puisque la transmission de ce qu'il dirait allait également sur le porte avion.

General Leroux : Attention everyone. General Hawk. I know its a tardive hours to start planning a mission without notice. And i don't blame you, you all must know one thing, i'll be straight up with you all. I did not got any approuval for this mission. I did not spoke to the ONU about what is about to be done here. That being said if anyone wishes to take some days off of this, i will not be holding them here because if we fail this. We are, going to be called Traitor, we are, going to be court marshall. But if we succeed, lives will be saved Ennemi will be destroyed and you all, will be called heroes. Make your choice now, or leave the ship, or the base for the week. Free vacation.

Les derniers mots qu'il fit il les appuya plus fort que le reste de son mini speach. Je dois avoué que d'Entendre mon oncle parler de la sorte, je trouvais l'affaire plutôt wierd. Je vis aussi Roy qui était dans les environs, deja en habit de combat mais juste pas son casque sur la tête. Les soldats qui ce trouvait sur le porte avion lâcha un '' Houra!'' démontrant leur intention de demeuré a leur poste malgré les conséquance qui s'annonçait si on ce plantait. Les membres BSAA s'était un peu plus touchy, il n'avait pas l'habitude d'aller au front avec nous qui les backait, donc d'entendre mon père parler, certain s'observait pour voir s'il y aurait du monde qui quittait. Leo reprit

Leo : Rule apply fur us to. You may leave if you don't feel like we are doing the right thing. But if you don't. And after you learn the objectif of this mission and you decide to leave. It will be desertion and you will be arrested for it. Am i clear?

BSAA operateur : Sir Yes sir!

Ils fient tous un salut militaire démontrant leur envis de rester dans la salle de commande pour nous seconder. Cette mission était décidément des plus étrange. Je me tourna la tête vers Jess pour voir sa réaction facial. Aucune, elle m'observait

You okay?

Yup. I am..

Sarah elle était toujours entre Bjorn et Dei a pas trop comprendre non plus ce qui ce passait. Serge s'était retourner vers Leo qui ouvrit l'emeteur du GPS a Eira sur un écran pour montré la place que le combat allait prendre lieu. Il ce dirigea vers l'ordinateur, prit une pause dans sa marche

You okay sir?

General Leroux : Yes, Steph take a seat please

What's going on?

Just do it

me dit ma cousine en m'observant, okay, je dois avoué que la nervosité me prenait les tripes. Je pris place sur une chaise, Jess a côté de moi, ce fut quand il pluggea la clé que je compris pourquoi. Une série de photos de Eira, Mara, Au Gala, avec Serge mais zero avec Henry apparu sur l'écran principal de la salle de commande. Serge ce retourna pour voir le reaction de moi, Sarah, Cyber et ces compagnions. Pour Sarah ce fut un

Oh my..

Avait-elle fit figé en observant avec attention les photos, effet de surprise mais Eira et Sarah n'avait pas eut tellement une relation belle-mere Belle Fille.. donc elle demeura les yeux grand ouvert de la surprise mais sans plus. Jess était près de moi pendant que je hocha la tête négativement. Comme si je voulais pas y croire a ce que je voyais.

No. Its not...

General Leroux : The Neo Umbrella soldier called '' Mara'' is in fact Eira Blacks. One of our own.
Revenir en haut Aller en bas
Deirdre E. Stoker

avatar

Nombre de messages : 60
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 12/08/2016

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 1 Déc - 0:30

Tout le monde était enfin réuni. C’était assez particulier. Il ne manquait que Frank, mais lui était déjà au courant de la situation et se dirigeait, par ses propres moyens vers la base Ukrainienne de BSAA. Le Général avait saluer les mercenaires ayant répondu à son appel. Il avait spécifiquement demandé pour Lincoln et Viking, Alexander de son prénom. Avec eux, s’étaient automatiquement joint Bjorn, fils de viking et Miyasaki, mentor d’Eira et mercenaire qui sortait de l’ordinaire. Serge n’était pas certain d’avoir rencontré Bjorn en personne, il n’avait qu’entendu parler de lui. Le Général demandait, avec raison, si les quatre venaient. Tous se consultèrent du regard avant que Cyber ne réponde pour tout le monde.

« We are coming along. We assume that if you called us, as well as you called them, it must be important enough, even if we don’t know what it’s about.  » déclara Lincoln avec assurance.

Suite de quoi Serge s’adressa à tous ceux qui se trouvaient à bord du porte-avion. Il leur disait essentiellement qu’ils pouvaient prendre congé, puisque la mission comprenait des risque suffisamment important pour tous les incriminés de trahison si ça échouait. C’était un tout un coup qu’ils se préparaient à faire. L’homme n’allait pas en vouloir à qui que ce soit de se détacher de la mission pour le coup. Il en fut de même pour les hommes de Leo. Le nouveau directeur les assurait qu’ils pouvaient eux aussi, faire de même. Dans tous les cas, la majorité présente avait accepté les risques, prouvant de nouveau leur loyauté envers leur leader. Dei était tranquille, installé dans une chaise. Sarah à côté d’elle qui ne comprenait rien de ce qui se passait. La rouquine était impassible. Personne n’aurait pu deviner ce à quoi la demoiselle pensait. Jess était moins neutre de nature et son visage parlait, en un sens. Elle observait son cousin, Stephane, sachant pertinemment ce qui allait venir.

Le Général fini par se diriger vers son ordinateur. Un émetteur GPS, celui qu’ils avaient donné à Eira, montrait le lieu exact de la base d’Henry. Suite de quoi, Sarah demanda à son grand-oncle ce qui se passait, s’il était correct. Ce dernier répondit que oui en demandant à Stephane de s’asseoir. Une excellente idée, compte-tenu de ce qui allait suivre. Ça faisait deux moins que Dei, Jess, le Général, le Colonel Johnson et Leo travaillaient sur l’affaire, en secret. Ça avait finalement abouti à une certitude que le groupe espérait plus ou moins. Steph finit par s’asseoir visiblement de plus en plus nerveux. Serge montra les différentes photos prises durant le Gala de Mara dont la véritable identité était Eira. C’était évidemment un choc pour tous. Le quatuor de mercenaires s’étaient tous observés en silence, ne disant rien pour l’instant.

Sarah était sous le choc, avec raison, Stephane lui, c’était autre chose. Il secouait la tête négativement, peinant à croire, avec raison, qu’il s’agissait bel et bien d’Eira qu’il avait sous les yeux. Elle avait été enterrée, 7 mois plus tôt. Une lourde nouvelle pour l’homme qui disait être son amoureux. Bjorn c’était penché vers l’avant, observant attentivement les images.

Lincoln: « Well… That explains a lot… We had suspicions for a while… Since we found the jeep. We, us mercenaries, were looking for the one in cause. Not so long ago, we came to the conclusion that this Mara or Silver Warrior like the media is calling her, was responsible for her death. She appeared out of nowhere. And the underground is a “small” world. It didn’t make sense… Not until now at least… » déclara le partenaire d’Eira partagé entre le soulagement et l’inquiétude. Son cerveau allait à cent à l’heure.

Björn:« It’s all good to see that she is alive. But what about Isabel? What about her… Do we know if she is all right? » demanda le jeune homme, visiblement inquiet pour la gamine. Il fixait Deirdre et le Général à tout de rôle.

Dei:« We do. In a way… She said that they blackmailed her with Isabel. They control her that way…» déclara la rouquine en observant son écran d’ordinateur.

Lincoln: « Do you have the record? The conversation you had with her? I suppose you do, right ? Play it. Now. »demanda le mercenaire d’un ton très sérieux.

La rouquine se retourna vers le Général, attendant son approbation avant de faire jouer l’enregistrement. Eira ne parlait pas comme Eira. C’était amorphe, vide et fatigué. Lincoln voulait entendre la conversation pour avoir un meilleur senti de ce que sa partenaire était devenue. Il voulait entendre ce qu’elle disait, la voir bouger, comprendre dans quel état psychologique qu’elle se trouvait. Il la connaissait bien que personne et c’était la meilleure manière pour lui d’évaluer la gravité de la situation. Quand la conversation fut terminée, Cyber soupira en baissant la tête. Miyasaki posa une main de réconfort sur l’épaule de l’homme.

Lincoln: « I hope you know we have to act fast General. I know Eira. Better than anyone here. I was there to pick her up when she was broken. From what I see there, there’s barely anything left. » déclara l’homme en pointant les images.

Björn: « Then let’s go now ! What’s the problem?! »

Miyasaki: « The problem young one is the little girl. Eira wants to get the kid out there. She wants her to be safe. As soon as it’s done, she loses her anchor. The only thing that keeps her going is Isabel. Not any of us, but Isabel. She is still alive and fighting because of the little one. The problem is that we might put them both more in danger if we act now. » ajouta le japonais en soupirant visiblement tout aussi contrarié que tout le monde par la situation.

Viking: « So we wait… Until the last minute…  »conclua le père de Bjorn qui se balançait doucement d’une jambe à l’autre, visiblement prêt à aller massacrer quelques personnes pour faire passer sa colère.

Dei resta silencieuse. Elle aurait pu dire beaucoup plus, mais n’osait pas. Elle n’était pas la tête dirigeante, c’était le Général qui l’était. Tout le monde avait sa manière de prendre la nouvelle. La frustration de tous : pourquoi ils restaient là à rien faire. C’était une situation dangereuse pour tout le monde et particulièrement contrariante. Tous avaient leur désir de frapper pour différentes raisons. Les mercenaires voulaient obtenir vengeances et récupérer leur « reine », mais aussi leur sœur. Le taskforce voulait la récupéré parce qu’elle était de la famille et que personne n’était laissé derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 1 Déc - 20:13

Mon pere venait de devoiler le secret qu'on gardait pendant au moins deux mois. Eira etait vivante et tous avait leur maniere a eux d'apprendre la nouvelle. Les mercenaires etaient surpris. Sarah etait sous le choc mais Stephane? Il etait silencieux malgrer l'image qu'il donnait, ceux qui le connaissait savait tres bien ce qui ce passait dans sa tete presentement. Beaucoup de questionnement en general. Comment pouvait-elle etre vivante? Il venait finalement de faire son deuille sur la demoiselle, elle pouvait pas etre vivante a nouveau, c'etait pas juste, pas sympathique etc etc.

Cyber devoila qu'ils regardaient l'affaire eux aussi. Mara etait apparu pas tres longtemps apres que Eira soit morte. C'etait pas normal. RoadBlock, les bras croiser s'etait avancer de deux pas pour bien observer les images qu'on montrait. Bjorn lui se preoccupa de la plus jeune. ISabel, Eira etait vivante mais la plus jeune? Dei lui confirma qu'elle etait en vie et ce qu'elle servait presentement.

Huge lui etait pres de moi. Avant que Dei ne joue l'enregistrement des conversations a la demande de Cyber. un soldat BSAA reprit


BSAA 1: Forgive me for asking. But why do we

Shut it. you'll get yourself killed for asking that question.

Ce n'etait pas dis mechament par le membre BSAA mais il y avait quand meme matiere a question. Une organisation comme NATO qui s'appretait a partir en guerre pour recuperer une mercenaire. Roy reprit, les bras croiser un peu plus loin.

Roy: Because officially she is a Mercenary, Bounty hunter etc. But none official theses four and her. Are count as civilian NATO officer Which means

Frost: That the general and the Colonel cannot stand aside while one of there own are behind ennemi line captif.

Termina Frost en analysant du regard les images. Suite de quoi l'enregistrement fut jouer Cyber semblait plus decourager. DAns mon cas j'obsevais mon cousin, son etat n'avait pas changer. Cyber demanda a mon pere s'il avait un plan d'action parce qu'ils n'avaient pas grand temps pour agir s'ils voulaient rellement sauver Eira de ce petrin. Bjorn opta pour attacker tout suite. Chose que Myasaki le dissuada avec Viking qui rajouta qu'ils devaient attaquer une fois que Isabel serait hors de danger avant que Eira devient folle.,

General Leroux: Our timeframe for this mission will be short. Which is why you are all summond here. You guys are all expert in infiltration. If things don't go as plan, i'm going to have NRAF and OverLord creating a blockade around the base. Nothing will leave it until we get what we want.

Il prit une pause par la suite avant de reprendre aussi sur un ton calme en disant

General: Also, when i manage to have my chat with Eira last night. She blowed a Neo Umbrella undercover agent that was in this base. Fragil like no equal. We are going to make her talk before we leave so we know what we are up against. Also there is a high chance that Isabel will be isolated from her in the base. Seperate in groups to take them both home but until everyone is ready in the base. Nobody is to make a rescue attempt or we will, fail this mission. We have one shot at this.

Donc au final, Serge nous avait dit qu'une fois qu'on allait en savoir plus sur la base a Henry ou Eira s'y trouvaient. on allait partir et se separer en groupe une fois sur place. Si ce qu'on planifiait n'allait pas comme ce qu'on voulait s'etait uen autre pair de manche. Nos troupes aerienne allaient former un barrage autour de la base pour empecher le monde de sortir. Etrangement j'avais un drole de feeling sur cette mission. C'etait egalement etrange que pour une fois tous etions present. Frank venait d'arriver et on pouvait voir le Colonel et Jennifer sur un autre ecran.

- Screw this, i... i can't guys!.

Mon cousin s'etait finalement mis a parler. Il s'etait lever sans regarder personne avant de sortir de la piece automatiquement apres. C'etait un moment tres dur pour lui. Huge lacha un

- Ghost stay here

- Fuck you Huge!

Je fus surprise de la reponse, meme Serge observait le tout de maniere tres surprise. Oui en un sens s'etait parce qu'elle etait des leurs etc, mais aussi sa pourrai permettre a Eira et Steph de ce reunifier de nouveau...

_______________________________________________________

Entre temps Henry et Eira avaient finit leur temps au Denmark. Le lendemain ils etaient repartir dans leur base d'Ukraine. Une fois arriver a l'heliport de la base Alice et Hans les attendaient. Henry descendit avec un air tres satisfait de son voyage


Hans: Enjoyed Denmark Mister Henry?

Henry: Indeed. It is a lovely country. Beautifull people etc. And i spend one good evening with my beloved Mara

Dit-il en demontrant que Eira lui appartenait meme a Hans. Ce dernier ne fut pas tres impressionner. Alice elle avait un sourire aux levres mais qui disparu aussitot que Henry demanda ce qui s'etait passer pour cas porte un foulard au coup

Hans: Come. There is someone inside that wishes to speak with you. And with Eira, Not Mara.

Henry s'arreta aussitot, une personne voulait les voir. Alice baissa les yeux et ne disait pas un mot. Hans ce retourna pour les guider vers la salle de conference, Henry traina son trophee avec lui jusqu'au moment ou les portes de la salle d'ouvris par Hans. Personne.

Henry: Are you for real hans? You know i do not have time to plan those game

Richard: But you have time to play like a fool the one you play.

Un vieille homme etait apparu de derriere eux. Surprenant Henry rapidement et Alice. Hans ne broncha pas d'un cheveux. L'homme en question, accent britannique tres prononcer ce dirigea dans la piece sans dire un mot de plus. Il pointa juste l'aile droite de la table a Henry et Alice. henry qui tenta de trainer Eira avec lui pour qu'elle reste avec. HAns lui prit l'aile gauche.

Richard: Chaos, Beside Hans.

Il ce tira sa chaise, tout le long qu'il parlait s'etait froid et sec. Sans aucune intonnation d'aucune sorte dans sa voie. Hans prit place et Henry et Alice demeura silencieux. Henry voulu dire quelque chose mais Richard leva le doigt pour lui dire de ce taire avant d'observer Eira. d'un ton froid comme a son habitude

Richard: Eira Blacks. Do you know who i am?

henry: Sir i did not

Richard: Question wasn't made for you you idiot.

Dit-il en attendant de voir ce que Eira lui repliquerait. Henry observa aussi mais Alice prenait toujours son trou. En attendant ;a suite des enevements.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 1 Déc - 21:02

La nouvelle etait dur a avaler. J'etais surprise et j'avais figer en voyant les images qui defilait sur l'ecran. Essayant de trouver une faille, mais d'un autre cote l'absence de Dei a maison backait pas mal leur annonce. En plus de certaine image que je savais qui provenait du Gala qu'ils avaient ete la vieille. Ma belle mere etait donc encore en vie. Les mercenaires couraient apres le coupable, on le savait deja grace a Bjorn qui nous l'avait annoncer, d'ailleurs ce dernier ce renseigna tout suite au niveau de Isabel. J'observai Dei en silence un peu inquiete a cette effet puisque malgre tout, j'etais plus proche de Isabel - Grande soeur tannante qui la gavait de bonbon quand Eira avait le dos tourner - que ce que je l'etais de Eira.

Elle etait vivante, et tout ce que Eira fessait presentement s'etait pour elle. J'eus un soulagement jusqu'a temps que j'entend le soldat BSAA demander pourquoi on sauverait une mercenaire. Roy expliqua avec l'aide de Frost. Je trouvais sa quand meme toujours special de voir autant de nos contacte dans meme piece. s'etait particulier.

Au final on allait pas avoir grand temps. Je laissa Cyber nous dire ce qui en etait. En dehors de mon pere pour nous, Oui elle etait de la famillemais pas tellement proche de personne en dehors de mon pere. Donc en gros on allait la perdre si on agissait pas rapidement. EN un sens je comprenais pourquoi j'allais sur le terrain, mais encore, j'etais confuse

Plan A etait d'infiltrer la base a Henry pour les prendre par surprise. On avait une prisonniere? Interessant, on allait en savoir plus, mais si on manquait de temps. NRAF ferrait un siege autour de la base pour nous permettre d'aller chercher notre colis a l'interieur. Leo rajouta egalement


Leo: For now we gave a GPS to Eira, with a S.O.S Button included inside. When she activates it we hit.

Huge: That being said, if Henry finds out we bugged her.

Sandman: That is why we don't have a whole lots of time

Ce fut a ce moment que mon pere craqua. Je sursauta quand il envoya promener son capitaine etc. La nouvelle etait un choc mais en ce qui le concernait s'etait un poignardement dans le coeur. Il quitta, j'observa le restant du monde present dans la piece

- Dei i need those proof she was drugged please.

J'attendis pas reellement la reponse de ma partenaire avant de sortir de la piece aux trousses a mon pere. CE dernier marchait lentement dans le corridor en direction opposer de la salle de commande

- Dad, what's going on?

- Let me be Sarah, i just want to be alone

- That can't be done Steph, we need you and your head in this game

- What? My head? How can i put my mind into this! Knowing the woman i love is being Brain Washed inside the ennemi base! For OVER HALF A YEAR!

- How could you possibly knew it was her. Don't blame yourself!

- Oh but i do Sarah, i do heck of alot of blaming here. I could have saved her and now, you've heard, she asked to returned with them. With HEnry!!

- Oh please, you knew she did not WANT to go there, but it wasn't a choice. She is protecting Isabel as much as you would do for me!

Il prit un moment de pause en m'observant grosse respiration. Je ne broncha pas en repondant

- Think about it, her car was destroyed. She is in a ennemi base, Umbrella base because they are pretty much the same dam thing. WITH! a Child! Her child, yours too, My sister and Bjorn little princess! You know DAM WELL she doesn't want to be there and is force because they are holding her. And now you want to abandonned them?!

Oui oui, pour une des rares fois je petais ma coche a mon pere. Je repassa ma main dans mes cheveux pour replacer des mechesqui couvrais mon visage avant de reprendre. j'avais l'attention complete de mon pere et s'etait visible. Il ne repliquait pas.

- You are not so different from Eira. Only different is that you are Military, she is mercenary. Under the same circonstances you would have done the exact same thing. Exact same move. And knowing i was in danger, you would not have tried calling for help. Until the opportunity shows. Which it did finaly in her case. and you are going to walk away on her? The moment when she needs you the most?

J'etais pas contente, mais je voyais bien qu'il ce mettait trop de poid sur le dos. Je soupira pendant qu'il placait finalement un mot

- We met Eira, or Mara now. Two month ago.. i could

- No you woudn't have. Even if you knew dad that it was Eira. Taking her away from Henry would have put Isabel in serious danger. Yes it put Eira back into danger but she's doing it because of her valors. She's protecting her child like you would have protected me, And now


Dis-je en deposant mes mains doucement sur chaque cote du visage a mon pere pour le rapprocher du mien, l'observant droit dans les yeux

- She needs you now. She can't take this treatement anymore. She is a strong woman, no doubt about that. But even then she has her limit. Which is getting close to it, This is a moment in her life that the only person that will be able to reach her won't be Cyber, Bjorn, Viking, Lily or Roy. It will be you, so please, Stop putting all the weight of the world on your shoulders and Help my step mom and step sister. Please.

J'etais devenu plus calme. Faut dire que au depart le fait qu'il face juste " Walker out" sur l'idee d'aller sauver Eira et Isabel m'avait fait grimper dans les rideaux. Qu'il s'accuse aussi que ce soit sa faute quand ce l'etait pas n'avait pas aider. J'attendis une reponse de ce dernier. Il avait fermer les yeux. Plus calme en me fessant un signe positif de la tete. Chose qui me fit sourire

- thank you. put your head back in the game now, i lost twice half of my family, i'm not loosing you too okay?

- Promess

Je lui donna un calin par la suite. Etre temps dans la salle de commande Serge observa Dei pis Cyber en demandant

Serge: Amy is already with the double agent. Just head there second floor. and interrogate her. Try, not to cut her in pieces. We'll elaborate a plan of attack with what we have here. Meanwhile armory at everyone's disposal.

Entre temps Eve etait assise dans une salle avec simplement la table d'interrogatoir et une lumiere pis trois chaises. Amy ce tenait elle dans la salle d'observation. Ancienne policiere apres tout. C'etait un rodeo qu'elle avait fait a mainte reprise en observant la dame. Elle etait curieuse,mais pas nerveuse. Un peu comme si elle s'attendait deja a etre prisonniere eventuellement dans les idees a Henry,,,,,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 1 Déc - 21:51

Eira revenait de sa soirée avec Henry. Le retour en Ukraine se fit le lendemain, tranquille et sans presse. En toute franchise, la femme n’allait pas bien, du tout. Son corps était endoloris, sa tête peinait à suivre les évènements. Comme elle l’avait dit à Serge, elle n’allait plus tenir bien longtemps. Elle perdait graduellement ses souvenirs concernant Stephane et son ancienne vie. En fait, il ne restait plus grand-chose. Elle n’arrivait plus à se rappeler de la voix de qui que ce soit qui lui était cher. Elle n’était plus Eira, elle était devenue Mara à 95%. Le 5% qui lui restait tenait de sa fille, Isabel. Une si grande responsabilité pour un si petit humain. Ça avait de quoi peser sur la conscience de la mercenaire qui tentait désespérément de s’accrocher à sa vie d’avant et Izy était la seule chose qui lui restait. Toutes les nuits qu’elle était restée réveillée… Toutes les larmes versées en cachette dans la douche, ça lui arrivait de moins en moins, n’ayant plus le contrôle de ce qu’elle ressentait. La drogue avait fait son chemin de manière importante.

Bref, c’est le cœur lourd et mélangé qu’elle revenait en Ukraine. La conversation avec Serge lui trottait dans la tête. L’émetteur était dans son équipement qu’elle portait à moitié. Elle était vêtue de noir, comme d’habitude, ses armes sur elle pour éviter d’être sans défense si un accident arrivait. Son sac sur l’épaule, ils étaient sortis de l’hélico, accueillit par Hans et Alice. Eira ne disait rien, ne faisant qu’observer et écouter la conversation. Henry parlait pour elle, comme d’habitude. En mode travail, la femme souriait rarement. Elle avait le visage neutre, le regard attentif. Apparemment la soirée fut exquise en compagnie de sa précieuse Mara. Celle-ci ne fit que baisser les yeux, tirailler entre ses émotions. L’une qui demandait à mourir, l’autre qui acceptait avec des yeux papillotants.

Hans demanda au couple de les suivre. Alice portait un étrange foulard autour du cou. Étrange, elle qui était pourtant si fière en permanence, là elle ne disait rien. N’ajoutait rien à la conversation, chose qui attira sévèrement l’attention de l’assassin qui elle était toujours éveillée peu importe les circonstances contradictoires dans son esprit. Selon Hans, une personne souhaitait leur parlé à Henry et Eira, pas Mara. De quoi allumé son attention un peu plus.

Arrivé dans la salle de conférence, un homme était entré. Il aurait pu être son père. Il était d’âge assez mure, l’air sévère et autoritaire avec un très fort accent britannique. Le même genre d’accent qu’Eira se retrouvait à avoir lorsqu’elle devenait contrariée. Il interpella l’assassin par son ancien nom de terrain, Chaos. Sur le coup elle figea. Incertaine en regardant Henry aller s’asseoir d’un côté de la table avec Alice. Richard demandait à ce qu’elle s’assoit aux côtés de Hans. La femme s’exécuta l’air méfiant, déposant son sac à côté de son siège. L’homme lui demandait si elle savait qui il était. Un sourcil arqué, elle fixa celui qui était réellement supérieur d’Henry. Son « amoureux » voulait visiblement répondre pour elle, comme d’habitude. Sauf que voilà, la question n’était pas pour lui.

« Yes… I am Eira Black… Though, this name hasn’t been used for a while… Same for Chaos… As for you… I had my suspicion… When I asked… Couple weeks after I was taken here… He said he was the highest in the Neo-Umbrella hierarchy…» dit-elle d’un ton sérieux et calme. Son esprit logique avait pris le dessus le temps de cette conversation plus pertinente que les émotions qui la troublaient intérieurement. « I truly never believed him… I worked too much for your kind… I know a leader, a real one when I see one. Henry was never one. He always fell short on his decisions. Usually asking my opinion… Which isn’t my place really. He “hired” me as his bodyguard. Not advisor. But I did anyway… So yeah… I assume you are the leader and Han is your right hand… Otherwise he wouldn’t be the one asking for you… There for, Henry comes third in the hierarchy. Which isn’t what he claimed to be, at all… » déclara Eira toujours aussi calmement et sérieusement.

S’appuyant sur le dossier de sa chaise, se renforçant dans son siège, Eira fixait Richard d’un regard « attentif ». Elle ne l’était pas complètement. Elle luttait contre l’envie de penser à autre chose. L’envie de divagué sur sa soirée qui la torturait grandement de l’intérieur. L’autre parti essayait de se souvenir de Stephane, de sa vie d’avant, mais sans succès. Elle savait que ça existait, mais les images et les sons avaient disparus, de quoi lui brisé le cœur à elle et n’importe qui d’autre.

« So… what do you want? Boss? I assume you are not here to have a cup tea… I assume you came across the news that NATO is keeping an eye on us since Pripyat… Am I right? That’s why you have come? That and the Gala of yesterday’s evening. You think it was a foolish idea to accept. Right? » disait la femme en continuant de deviner les raisons de la venue de l’homme. Elle se savait avoir raison, mais ne pouvait pas « assumer ». « That’s the kind of game I like.. Guessing people’s motives and intentions, as much as their training… » ajouta la femme en croisant les bras, fixant Richard.
Revenir en haut Aller en bas
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 97
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 1 Déc - 22:41

Henry et Eira étaient de retour a la base, Alice n'était pas dans son assiette et ce, pour plusieurs raison qu'elle ne divulga aucunement. Sa mission avait échoué. Elle était finalement revenu mais ne l'avait pas encore dit a Henry qu'elle s'était planté ni comment. Hans la secondaire pour annoncer a tout le monde qu'ils étaient demander dans la salle de conférence. En arrivant, a la grande surprise de l'homme en ''charge''c e fut son réel patron qui était dans la pièce. Pointant du doigt ce qu'il voulait du monde présent. Les fautifs d'un bord, les victimes de l'autre. Et Hans la ou il le souhaitait. CE dernier prit place au bout de la table en demandant a Eira si elle savait qui il était. Henry voulu s'objecter mais Richard le rapporta a l'ordre rapidement.

Elle soupçonnait qui il était mais rien de plus. Elle n'avait pas de nom comme telle ni rien. Il eut un sourire froid qui ce dressa sur ses lèvres qui ne dura que quelque seconde. Mais laissa la dame parler. Quand celle-ci en avait profité pour parler en mal de son '' Amoureux'' ce dernier ce redressa d'un bon sur sa chaise qui reculla brusquement. Richard, un air ennuyer ce tourna les yeux vers l'homme en disant tout simplement


Richard :
Sit. She's not done talking.

Hans lui fessait tourner un crayon sur son pouce en attendant la suite. Eira visait bien jusqu'à date concernant ils étaient qui. Des haut placé dans Neo-Umbrella. Plus haut que Henry lui même, le plaçant en 3e place et ce. Il avait de la difficulté a le prendre

Richard : What you said is correct. She is facinating

Hans : Indeed

Henry : Can i say something now?

Richard. No. Continue Eira

Il ce foutait completement de ce que Henry avait a dire. Présentement la conversation roulait autour de Eira et lui. Et non Eira, lui, Henry et Alice sans oublier l'absente. Eve, Il ecouta les dire de la demoiselle avec grand attention. '' Hired'' deja elle confirma quelque soupçon qu'il avait a son effet mais ne dit rien, toujours très attentif et s'était visible avec le regard qui lui donnait. Qu'il ecouta chaque morceau de chaque mot qu'elle lui disait.

Elle poursuivit en demandant la raison de sa venu. Pripyat? Le Gala qu,ils avaient été n'était pas une bonne idée? Elle aimait deviner ce qui ce passait dans la tête de l'homme, mais cette fois-ci. Il était de glace. Neutre, aucunement lisible a distance. Henry rajouta une fois qu'elle termina

Henry : Sir, can i say something now?

Richard : No, You are right Eira. Most of the part anyway i am the true ruler over Neo Umbrella. My name is Richard LockHart. Ex GM of Umbrella Corporation of the Europe branch. And you are right this fool, isn't the main player here or anywhere close to it.

Henry : Sir! That's not!

Richard : You cross path with the TaskForce! You are lucky they didn't send they didn't send more than two guys against you otherwise you'd be dead and so is this girl you call childhood friend!.

Il ce retourna la tête vers Eira par après, toujours calme physiquement mais froid a chaque parole qu'il disait, de son accent fort prononcer britannique il ce redressa. NE repondant pas exactement a la question de Eira d'une traite

Richard : Henry was hired to be a figure of the compagny. He has charismatic and charmed but tactically speaking its another story. He was hired with the goal of making people believe Neo-Umbrella isn't like Umbrella Corporation. Same name but different goal. And he succeeded at that. But it is indeed not to celebrate that i came here

Il marcha autour de la table, Derrière Henry, derrière Alice, fessant le tour pour s'Arrêté a côté de Eira en poursuivant, une main sur la table, l'autre sur le dossier. Aucunement provocateur mais démontrant qu'il menait dans la pièce pareil

Richard : Pryprat was a desaster the way it turned out. The Gala was a good idea to go there but Eira, My second question for you. How were you hired?

Henry : I Hired her Sir!

Richard : Enough, You screwed with this compagny's name for too long Henry, made too many mistake so far as a leader, as she said, you are way out of it. Now. If you don't want Hans to kick you out of the room. I suggest you keep quiet and let your body guard speak or should i say your ''lover''?

Henry figa instantanément après que Richard ait insister sur '' Lover'' Il attendit une reponse de la demoiselle avant que Alice elle ne demande, d'une voie calme et très tranquil. Sans regarder son vrai patron

Alice : Euhm sir. If i may, how did you learn about all of this? The disaster of Priprat and all?

Hans : I woudn't ask question if i were you. You will have to answer a few he has in reserve for you too.

Richard observait Henry et Alice parler mais ne repondit pas aux deux membre sur le banc des accusé. Il voulait savoir comment Eira avait été engager dans la compagnie etc. Il reprit aussi, avant qu'elle ne donne une reponse

Richard : And also, don't miss out anything from what you can remember. If you have trouble about some info because of the drug he makes you take its okay. By the way Henry, why do you drug the best soldier you had in your arsenal?

Henry ne repondit aucunement a cette question. C'était visible qu'il voulait fuir la scène. Beaucoup d'accusation lui était porté présentement contre lui. Richard savait la vérité sur pas mal tout, il voulait juste des confirmations avant de s'en prendre a la tête dirigeante ''par défaut'' de la compagnie, ou du moins, ce qui était visible de la compagnie. Il demeura tranquil en attendant de voir la réaction/ avoir le récis de Eira sur les evements.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 2 Déc - 1:19

Eira termina ses théories, du moins, assez pour que le patron d’Henry comprenne que la femme était partiellement présente. Ce n’était pas franchement évident pour elle à ce moment précis. Tout se bousculait, la drogue essayait de prendre le dessus sur ce qu’elle était. Déjà, c’était fait à forte majorité. La mercenaire gardait un faible contrôle sur sa vraie identité, mais c’était particulièrement difficile. Richard faisait taire Henry qui tentait de prendre la parole. L’homme, quand elle eut terminé de parler, déclara qu’elle était fascinante. Hans approuvait, mais Eira ne comprenait pas trop pourquoi.

Elle fit ensuite une supposition concernant leur présence. Pripiat et le Gala faisaient certainement partis des raisons principales pourquoi Hans et Richard étaient présents. C’était logique. Il se présenta finalement comme étant l’ancien directeur d’Umbrella de la section européenne. Richard Lockhart. Il lui confirma également qu’elle avait raison concernant ce qu’Henry était réellement par rapport à Neo-Umbrella. L’homme était en colère contre son subordonné. Il disait que c’était par chance que Taskfroce n’avait envoyé qu’un seul duo et pas plus. Autrement, il y avait de forte chance qu’Alice et Henry y serait passé. Il n’avait aucunement mentionné Eira dans le lot, visiblement il croyait qu’elle était plus forte que c’est deux-là.

Richard s’était installé debout à côté d’elle, debout en fixant les deux imbéciles de l’autre côté de la table. Il accusait clairement Henry de toutes les conneries. Il posa ensuite une nouvelle question à Eira. Comment avait-elle était engagée. Il souhaitait avoir le plus de détail possible. Déjà, la femme fronçait les sourcils, fixant la table. Comment répondre. La vérité était l’évidence, mais le dire lui semblait impossible sur le coup. Richard savait qu’elle était « l’amoureuse » de Henry. Amoureuse demeurait vite dit compte-tenu des circonstances. Alice souhaitait savoir comment il était venu à savoir tout ça. Hans s’interposa en lui disant qu’elle ne devait pas posé des questions, sachant que plusieurs allaient la concerner éventuellement. Richard demanda également comment avait-il osé droguer son soldat le plus efficace.

Automatiquement, Eira s’était crispée. Il savait vraiment trop, plus que ce qu’elle voulait qu’il sache. Elle ne savait pas trop comment répondre, vraiment. Elle devait laissée une partie d’elle répondre, la vraie elle. Pas juste la personne qui savait analysée toutes les situations. La femme jeta un regard timide sur Hans, puis ce qu’elle voyait de Richard, toujours debout à côté d’elle.

« I… It’s a bit fuzzy in my head. I can’t see what happened back then. I can tell, but I can’t describe… » avait commencé Eira d’une voix basse, comme si elle se parlait à elle-même avant de reprendre. « I was going to my car after a match. And he was there waiting for me. Offering me a job. I remember clearly that I refused. I did not need a job. Didn’t want one. I don’t like having a boss or a superior. It gets annoying. He insisted. And I declined again. I guess he knew I wouldn’t agree. I didn’t know him and didn’t care after all. So Alice brought me my daughter. She was sleeping back at my partner’s place. Everyone was busy. Everyone I know. We all have a life. So yeah. He blackmailed me. Like a coward. He was accompanied by some random guy and George aka number 4. » dit-elle d’une voix monotone en fixant toujours une partie de la table, absente, en pleine réflexion avant de reprendre.

« After that one sided conversation, he brought me here with my daughter… I was keeping her away from that kind of world. I didn’t want her to know, to see. I didn’t want her to have the same beginning of life as me. Two months after my arrival… He asked to spend more time with me. I declined because that was not my job to entertain him after work. I remember telling him to call Alice if that was the kind of relation he wanted. But again, he insisted. So I accepted if he was willing to be patient… He was… Until Pripyat… » continua Eira avant de se secouer la tête pour essayer de se remettre les idées en place.

« In Pripyat I managed to keep my identity off the grid and keep the two member of the taskforce calm and interested. I wasn’t stupid enough to try and kill them. So I killed a whole platoon to bring them back to me as they were slipping away. We had a nice conversation off the grid and convinced them to tell me about BSAA. About the new director and all that… They warned me or wanted me to warn Henry to keep quiet. And after that… When we got back I’ve been losing track… » poursuivait Eira.

« I can’t remember much of what is happening. I mean, I do… But I can’t recall most of it. I am aware of the danger because that instinctive… It’s a second nature. But my emotions are conflicted. I can say that 95% of them are not Eira’s anymore. The rest remaining is fighting… Is still fighting. Chaos is in there, somewhere but I won’t allow her to come out. » conclua la femme en levant les yeux pour fixer Richard droit dans les yeux avant de regarder Henry et de terminer.

« As for why he drugged me. The answer is easy. It was his only way to get me into his bed. The drug is getting me to do… things I wouldn’t do otherwise. I’m a very private person. I don’t like men. I only accepted on in my house aside from my partner and mercenary friend that I trust… Henry would never have had the opportunity to come anywhere close to me… Ever… He stole me from my home, family and friends. Abducted me and my daughter to finally get me in his bed. That’s why he had such a good evening yesterday… » déclara finalement Eira en regardant Henry droit dans les yeux.

Elle avait dit ce qu’elle avait à dire. Il n’y avait plus rien à dire. Une fois qu’elle eut terminé, elle cligna des yeux rapidement. Fermant les yeux en baissant la tête, la drogue faisait son effet, encore. Mara reprenait le contrôle. Elle inspirait profondément cherchant à se calmer, évidement, le plus possible pour éviter de sauter sur qui que ce soit.

« Any… any other questions ? » demanda Eira à l’intention de Richard en s’écrasant dans sa chaise, toujours à fixer un bout de table vide.
Revenir en haut Aller en bas
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 97
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 2 Déc - 22:41

A mainte reprise Henry tentait de s'imposer entre Richard e tEira. Il voulait donnée sa version des faits et non ce que Eira dirait. Quand celui-ci annonça qu'il n'était pas la tête dirigeante des operations et qu'il était plus un ''fool'' que d'autre chose. Henry sauta de sa chaise mais sans plus de réaction de la pars de Richard. Ce dernier était concentré sur Eira et simplement Eira. Il ne l'appelait même pas Mara ou rien, il l'appelait pas son réel nom de terrain et prénom.

Ensuite la conversation s'était tourné sur comment elle avait été engager. Richard avait visiblement un agenda devant lui. Des points qu'il voulait couvrir. Pour ce qui était D'alice, elle trouvait le tout étrange donc elle demanda, timidement et a voie basse, comment il avait fait pour tout savoir pendant que son ami s'interposa pour pas qu'elle parle. Au final, aucun résultat des deux bord. Autant Hans que Richard voulait rien savoir de ce que les deux avaient a dire pour leur défense. Ils en savaient deja pas mal. Eira ne fessait que confirmé.

Eira commença alors son réçis. Richard ne broncha pas d'un poil tout le long. Elle en avait long a dire et seulement Hans savait réellement ce qui ce passait dans la tête de son patron. Henry et Alice ne pouvait rien faire ou dire, seulement s'attendre au pire.

Au final, elle avait été apporter contre son gré dans la base de Neo-Umbrella. BlackMailler par Alice pour avoir apporter Isabel chez eux. Pour ensuite finir comme étant l'amoureuse de Henry? Henry ce sentait petit. Alice également pour avoir kidnapper un enfant, mais celui qui était le plus en tord, Henry, ne ce sentait pas bien dans ces soulier. Au point ou il en transpirait. Calmement mais toujours aussi froidement. Richard fit un résumé de la situation dans son accent britannique


Richard: So in other word. You are saying that he did asked for you to join him, you refused, which is understandable because of the situation you had. So he forced your hand into this by kidnapping your beloved daughter. And then as this was not enough, he is currently drugging you to make you more submitive to whatever intimate moment he wants with you.

Il prit une pause en ce relevant le regard très lentement vers HEnry. Visiblement, la face de la compagnie ce cherchait de quoi répliquer a sa. Il fit un bref signe de la main pour qu'il en demeure silencieux. avant de repondre

Richard: henry, tell me where i'm wrong, or where she is wrong

Henry: ITS ALL LIES! SHE DOESN'T KNOW WHAT SHE'S SAYING BECAUSE OF THAT DRUG

Richard:
Drug you implanted into her.

Totalement redresser il continua son tour de table. toujours calme et les mains dans le dos. Il soupira un instant avant de reprendre

Richard: What was your task, when i gave you your job kiddo?

Henry: I was go make a good impression on the compagny...

Richard: indeed and you fail at this big time. instead you were too busy fucking around the bogyguard that can take on your entier base all by herself!. I asked you to find yourself a suitable woman as bodyguard. Not forcing one into becoming it so you can stick your dirty cock into her whenever you please!

Henry avalait de travers. Hans ce raclait la barde sans dire un mot. Toujours attendif a la conversation. Richard tourna son regard sur Alice parce qu'elle était complice dans cette affaire également

Richard: You both know i'd know what is going on even if i never come into your outpost. Which means for Alice to kidnappe a 5 years old child is not acceptable according to the rules we have here. Rule i've implanted that you both disobey while my back was turned.

Alice: I didn't had a choice sir!

Richard: Did not had a choice? Tell me more about that. You look like a smart girl, kidnapping a child should have raised a alarm into that head of yours saying it wasn't moraly acceptable to do so

Alice ce redressa pour retiré son foulard. Henry fut légèrement surpris. Richard avait un visage ce foutre e la situation carrément et Hans lui, il trouvait la situation cocasse. Alice reprit par la suite en poursuivant les explications de Eira en disant, contre son ami

Alice: After Pryprat and kowing he encountered the TaskForce on the field. Henry wanted to infiltrate the organisation. Which i did and got closed to one of them. Intimement, or which i thought since he strangled me and almost killed me in the process. I can only imagine what happend to Eve..

Il y avait un certain remort dans la voie de Alice. Hans ce pencha les bras sur la table en l'observant droit dans les yeux

Hans: Stop the acted, you are just the same as Henry. Which leads me to think you drugged that TaskForce member to sleep with him. And also you kidnapped a child, you are nowhere close to be forgiven

Richard: Wait, Eve is on the field? Are you for real Henry?!

Henry: Yes...

Richard:
She is one of the sweetess person you have. And you sended her on the field? You know she'll crack quick whenever they find out she's part of us? Call her back. Thats a order

Entre temps Hans retourna son regard sur Eira, lui fournissant un verre d'eau en lui disant a voie basse


Hans: Richard has plan for you, for now you're just watching Henry getting toasted by his boss.

Henry: She can't! She's deep inside!

Alice: Its my sister we're talking about!

Richard: You have compromise this organisation for far too long. Adding to what Alice have said, do you have anything else you wish to share about Henry, Eira?

Richard ce retourna la tête vers Eira par la suite en attendant sa réponse. Il allait y avoir des conséquance, Henry le savait pas encore mais visiblement l'homme était pas près de prendre du bord de la face de sa compagnie pour ses agissements. Il était au bout de la table de nouveau, Henry avait un réel probleme pour répliquer a ce que Richard disait. Indirectement il fessait taire l'homme et pas juste un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 3 Déc - 0:16

Eira avait fait son récit. Ça aurait pu être bien plus long comme explication, le problème, c’était qu’elle essayait, le plus possible de rester au fait, de ne pas divaguer sur quoi que ce soit de superflu. Essentiellement, elle avait fait un rapport, agrémenté de quelques anecdotes et émotions bien sentis pour ce qu’elle était capable d’exprimer. À bien y penser, la personne qui faisait d’elle Mara prenait énormément de place. Plus qu’elle n’était capable de le contrôler. Son cœur était drôlement serré, tiraillé entre la drogue et ce qu’elle était. Sauf que comme elle avait dit au Général, il ne restait plus rien d’elle. Plus vraiment. Elle était devenue un corps sans âme à l’intérieur. Tout était devenu artificiel et sans profondeur. Un sentiment de vide immense arrivait à l’habiter, autant que le sentiment de vouloir se rapprocher d’un homme qu’elle se savait détester, mais que pour une raison ou une autre, elle se sentait attirer.

Bref, le récit de ses « aventures » terminées, Richard fit un résumé concis de la situation. Il n’y avait rien à ajouter de plus que ceci : elle avait été kidnappé avec sa fille qui servait à la faire plier ; elle était droguée depuis les deux derniers mois afin qu’elle soit plus facile à vivre. Le véritable directeur de Neo-Umbrella demanda à Henry de l’informer de ce qui était un mensonge ou pas. Évidemment, il criait à la diffamation et aux mensonges. Crier était en effet le mot. Eira sursauta à l’entendre hausser la voix de la sorte, se crispant sur sa chaise en fixant toujours le vide. Elle restait concentrée autant que possible, ce qui représentait un certain défi. Apparemment, elle ne savait pas ce qu’elle disait à cause de la drogue. En un sens, ce n’était pas faux. La vérité lui semblait floue, mais elle la connaissait et faisait confiance à son instinct.

Richard gardait le contrôle sur ses deux imbéciles d’employés en les remettants à leur place. C’était assez impression. Il était le genre d’homme qu’Eira n’avait pas de mal à respecter. Il émanait de la prestance et de l’autorité. Si c’était lui qui lui avait demandé de travaillé pour Neo-Umbrella, elle aurait peut-être considéré, pour éventuellement décliné l’offre. Sauf que Richard était le type d’homme qui commandait le respect. Henry était risible, facile à humilier. Il était charismatique et avait belle allure, certes, mais ça ne représentait pas les qualités d’un leader. Il n’inspirait pas le respect ou la prise au sérieux. Richard détestait visiblement le fait qu’Henry avait des intentions autres envers Eira. Ce qui forcément, rendit la femme mal à l’aise. Elle qui n’aimait pas du tout parler de son intimité, elle était étalée là sur la table.

Suite de quoi c’est Alice qui plaida pour sa propre défense. Elle n’avait fait que suivre les ordres. Cette fameuse excuse qu’elle n’avait pas eu le choix. À voir comment elle et Eve regardaient Henry, Mara avait vite remarqué la soumission des deux femmes. Elles l’écoutaient généralement au quart de tour. Elle le savait être violent physiquement avec elles. Richard réfuta tous les arguments avant que la femme ne continue. Expliquant qu’elle avait infiltré l’organisation qui contrôlait le Taskforce pour tenter d’en apprendre plus. Dans le processus, elle s’était rapprochée d’un des hommes, mais ça avait mal fini, d’où le foulard à son cou. Hans arrêta tout de suite la femme en lui disant d’arrêter de faire l’actrice. Elle avait drogué l’homme en question et ça s’était retourné contre elle comme une amatrice.

Ensuite vint la question d’Eve et où elle se trouvait présentement. Elle était sur le terrain, chose qu’Eira savait déjà. Richard n’était pas particulièrement heureux de l’apprendre. Il connaissait bien ses employés et savait qu’Eve n’avait pas l’étoffe d’une femme qui infiltrait une compagnie. Elle était trop douce, trop facile à faire craquer. Elle n’avait aucun entraînement requis pour les besoins de son assignation. Ce qui rappela à la mercenaire sa conversation avec le Général. C’était le lendemain du Gala. Connaissant Serge, elle le savait capable d’agir très vite et assumait qu’Eve était déjà entre leurs mains, prête à être interrogé. Richard demandait donc, sachant le manque d’expérience de la traineuse, qu’elle revienne à la base.

Hans s’était retourné vers Eira lui offrant un verre d’eau. Verre d’eau qu’elle fixa un instant, considérant à le boire. Il lui disait à voix basse que Richard avait des plans pour elle. Pour l’instant, il lui demandait simplement d’observer la scène. Henry tentait de se défendre, en vain, il en allait de même pour Alice qui s’inquiétait pour sa sœur. Finalement, la question revint vers elle, si elle avait autre chose à dire concernant Henry.

« Not concerning Henry. I said it all… I think. But I have my opinion on Eve… I had a conversation with the General last night. Not a long one, but enough to know that he has a lot of resources. He is also a close friend of the new BSAA leader. I’m pretty sure that Eve is already in custody. Not killed. They are not killers. They are men of justice. They won’t hurt her. They have too much honor for that… So calling her back is probably the right move, but it might be too late… » déclara Eira, la tête penchée légèrement sur le côté.

« That is all… All I have to say anyway…  » conclua la femme d’une voix absente après avoir but d’une traite l’eau que Hans lui avait offert.
Revenir en haut Aller en bas
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 97
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 3 Déc - 12:11

La conversation entre Richard et ses partisants Neo-Umbrella poursuivait son cours. Richard n’était aucunement content de la performence de Henry et Alice sur le terrain. Eve? C’était nouveau qu’il apprend qu’elle était sortie pour aller faire de l’infiltration. Alice, okay mais Eve? Elle était une femme plutôt naive, très compétente mais pas pour faire des missions d’infiltration. Elle n’Avait non seulement pas eut la formation pour faire de telle chose mais en plus, si jamais elle ce fessait attraper s’était la fin pour Neo-Umbrella en plus de la couverture de non existance pour Richard, oui, Eve savait qui il était mais avait toujours tenu le secret comme l’avait demander son patron initial.

Hans lui poursuivait avec Eira, il l’informa que Richard avec des plans pour elle mais pour l’instant d’observer la scène. La pauvre, elle n’était déjà pas dans son etat normal en ce moment. Elle mit par contre un point qui attira l’attention de Richard, ce dernier ne dis rien, ce fut Hans qui prit la parle concernant Serge Leroux


Hans : I heard Rumors about the general, friends of Leo. He’s quite a opponent.

Richard: Which is why Henry wasn’t suppose to ge his attention

Henry: Come on! It was Malcom who draw its attention on us. Not me

Richard demeurait silencieux. Hans pencha la tête légèrement vers la gauche en obsevant l’homme d’un air ‘’ Really’’. Alice avait terminer son ‘’acte’’ mais demeurait silencieuse pareil. Elle avait mal pareil, et S’était réellement passer qu’elle avait passer proche d’y perdre la vie. Mais d’un autre côté elle l’avait chercher. Richard ce redress en donnant son statue final de la situation

Richard : You both have discrace the name of Umbrella. I’m deeply disappointed of your performance. Specialy you henry. You were told to play with the BSAA for now and instead you brought a bigger shark into the game. Not that it really matters anymore. If what Eira said is true, if you don’t hear from Eve within the next 24 hours she will be consider a gonner, and she will have to be executed next time she is seen. If, she doesn’t get killed over there first. Why was she send undercover?

Alice: Henry got mad at her for stepping between him and Eira

Henry: Shut up!

Richard: Is that so?

Il ce rapprocha lentement de l’homme, ce plaçant a cote, ce penchant legerement a l’oreille comme s’il chuchotterait a son oreille, mais tout le monde entendait ce qu’il disait. Hans lui demeura neutre, a côté de l’assassin sans dire un mot. Pendant que Richard lui ne ce gêna pas pour lâcher un

Richard : Of all the person i had in hand to do your job, I choose you, and you screw up by fucking your bodyguard.

D’un movement rapide, il empogna l’arrière de la tête de l’homme pour la smasher contre la table en continuant ses instructions

Richard : As at this moment. Eira Blacks is no longer under your command. You will find another place to stick your cock into. You will not be sleeping at her place or asked her to come to yours anymore. Unless you are going out somewhere with her she is to stay put in her apartment. Taking care of that lovely daughter of hers. Ingenior will prepare you a antidote for the drug he forced you to use in the mean time. Henry can be a good public face, a stupide one but a good one. But he is also a good chemist, so I will have to devellope something against the drug he made you used.

Henry: You can’t take her away from me! I need protection!

Richard: For all the stupidity you have done yes you do need protection. But not from a soldier that is way more valuable than you are

Henry: She’s a mercenary! How can her life be worth something!

Richard: Are you arguing with my commands!? The fact that she has a daughter alone! Is wort 50 times more than your life.

Richard avait monter la voie la dessus. Decidement pas de bonne humeur. Alice prenait toujours son trou en essayant de contacter sa sœur. Hans avait un petit sourire aux lèvres en shootant a son patron

Hans : I think we can talk dedommagement now sir?

Alice: Dedommagement?

Richard: Yes, following what I’ve learn about her abduction, Eira isn’t willing to be here but was forced to be. Which means, after this meeting she will be released.

Henry et Alice : WHAT?!?!!?!?!?!??!?!?!?

Richard: She will be allowed to go back home. If one of you attempt to stop her, stop my command, Tries to go see her in Sweden of any sort. You will, be, executed.

En gros Richard venait de prendre tout le monde, appart Hans, par surprise. Il fallait dedommager Eira pour son temps, ses effort, les dommages qu’elle avait eut. Et ce n’était pas en la gardant ici. Henry s’opposa sérieusement a la décision mais il n’avait pas le dernier mot. Richard garda son regard sur les deux membres Neo-Umbrella en attendant de voir qu’elle allait être leur réaction. Alice s’en foutait un peu mais Henry, Perdre Eira? Elle était la femme de sa vie a ses yeux. Il pouvait pas espérer la perdre un jours. C’était infessable.

Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 3 Déc - 15:50

Eira avait discuté de Serge comme quoi, vue ses ressources, elle ne serait pas étonné que Eve soit déjà entre leurs mains. Elle n’avait pas expliqué la logique derrière sa pensé. Il suffisait d’avoir un peu de logique et de connaître les rumeurs qui courraient au sujet du Général pour voir qu’il n’était pas sans moyen. Et puis, il était le dirigeant du Taskforce, certaines coïncidences pouvaient paraître particulièrement douteuses ce qui jouait à l’avantage d’Eira qui avait elle-même vendu Eve. Elle avait expliqué au Colonel et à Serge que la femme sous couverture était sans défense. Il n’y avait pas à s’en faire, donc elle était techniquement sécurité. Plus qu’elle ne l’aurait été si elle était revenue à la base Neo-Umbrella. Hans mentionnait que Serge était effectivement tout un adversaire. Richard ajouta que c’était pour cette même raison qu’il ne voulait pas qu’Henry attire leur attention. Ce dernier essayait de se défendre en disant que c’était la faute de Tricell, pas la sienne.

« That’s what the two taskforce members told me, yes. They were tracking Tricell… The problem is that it seems somewhat odd… Coincidences are very rare in our world, ours or theirs… And the same day we came back, Eve was here for a report. That I blew up for her because I was able to get the same information that she had been trying to have for the past weeks working for BSAA. And then she left again and we did not heard of her since… Since the day we came back of Pripyat… So my guess is fair. They might have discovered what she really was. Considering she was poorly trained for that kind of assignment…  » ajouta Eira en détruisant encore un peu plus Henry et l’estime que Richard pouvait avoir pour lui.

La voix de la femme était absente, mais très sérieuse. Richard était finalement prêt à donner son verdict concernant ses deux employés qui n’allaient recevoir aucune louange. Envoyer Eve en mission d’infiltration était probablement la pire idée possible. Alice ajouta que c’était parce que la femme s’était imposée entre elle et Henry qu’Eve avait été envoyé là-bas. Évidemment, l’homme était furieux qu’Alice divulgue l’information. Chose qu’Eira avait deviné déjà plusieurs mois avant. Richard était en mode intimidation et avec raison. Il ne se gêna pas d’insulter Henry au passage. Il faisait très « paternel » en un sens. Pour Eira, l’homme ressemblait à un père déçu de sa progéniture. Il avait certainement l’âge pour être leur père à tous sauf Hans.

Dans sa décision finale, le directeur de Neo-Umbrella retira l’autorité d’Henry sur Eira. Elle n’était plus son commandement, ce qui retira un poids des épaules de la mercenaire qui était déjà tout coincé et refermé sur elle-même. Richard tenait à ce qu’elle bénéficie du temps qu’elle avait pour sa fille. Les chimistes et ingénieurs allaient donc lui préparer un remède pour que les effets de la drogue s’estompent et disparaissent. Henry plaidait sa cause en disant qu’il avait besoin d’un garde du corps. Richard lui concédait, mais il jugeait qu’Eira avait une bien plus grande valeur que celle d’Henry. Chose qui le mit en colère, ne voyant pas comment une mercenaire pouvait avoir plus d’importance que lui. Comment sa vie à elle pouvait-elle valoir plus? La mercenaire en question fixait toujours quelque part sur la table, attentive, mais on pouvait voir que son visage rageait quelque peu suite aux propos de son « patron ».

Le directeur jugeait que parce qu’elle avait une fille, ça valait cinquante fois plus que ce qu’il valait lui. Si seulement il avait su… Si seulement Henry savait à quel point Eira était en colère. Avoir été elle-même, il aurait perdu la tête. Ne pas avoir sa fille avec elle, il aurait été retrouvé, démembré et pendu au plafond. Hans prit de nouveau la parole en apportant la question de « dédommagement ». Eira releva la tête doucement en regardant les deux véritables têtes dirigeantes à tour de rôle. Richard déclara que pour dédommager la mercenaire, il lui donnait sa liberté. Le verre qu’elle tenait dans ses mains, vide depuis déjà un moment, tomba sur le plancher. Elle était aussi surprise qu’Henry et Alice. Son cœur s’était mis à débattre, incertaine de comment se sentir.

Eira savait parfaitement qu’Henry ne la laisserait pas partir si facilement. Même si Richard promettait de les faire exécuter s’il l’en empêchait, l’homme n’allait pas abandonner. Sauf que ça lui donnait la parfaite opportunité pour faire sortir Isabel de la base. C’était plus rapide qu’elle ne l’avait espéré ou prévu et ça changeait encore plus la donne. Du moment qu’Isabel partait de la base, elle n’aurait plus beaucoup de temps pour se protéger ou faire quoi que ce soit.

« You are offering me to go? Without any complications? If so… can I go and prepare my daughter and my things now? » demanda Eira d’une voix douce. Naturellement, elle avait un doute ne connaissant pas Richard ni Hans personnellement. Elle se doutait qu’ils étaient des hommes de paroles, mais confirmé n’était pas une mauvaise chose.
Revenir en haut Aller en bas
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 97
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 3 Déc - 21:50

Ricchard était loin d'être content avec la performence la moitier du monde présent dans la pièce. Henry et Alice s'étaient vraiment prit comme deux cowboy au travers de la firme et maintenant. Ils en payaient le prix. Richard avait appris l'assignation de Eve et était très loin d'être content. Elle était trop douce pour réellement tenir si jamais sa couverture était dévoilée. Il voulait qu'elle revient mais Eira emit l'hypothèse qu'elle devait deja s'être fait capturé avec le temps, mais surtout parce que elle savait deja que Serge ne niaiserait pas avec la pock bien longtemps. Eve était en captivité et Eira poursuivit pour defendre son point de son hypothèse. Pour en rajouté, Alice raccrocha le téléphone en disant ce qui en était des tentatives de rejoindre sa soeur.

Alice: I'm tempted to believe what Eira is saying. Eve isn't responding to the calls. Its not like her, if they hurt her in anyway i swear the god they're gonna pay!

Elle n'était pas très content. Hans et Richard s'en souciaient pas tant de la relation des deux soeurs comme le fait qu'elle en savait beaucoup sur Neo-Umbrella et pouvait facilement être tournée contre eux. Malgré le fait que Alice étaient encore dans la compagnie. Richard tant cas lui reprit aux paroles de Eira en disant

Richard : Tracking Tricell or coincidences it does not matter now. The Pryprat mission was a complet busted and now NATO are on our tales, sonner than what i'Ve anticipated from them. I do not have troops ready to engaged them yet so we are to stop all activities and concentrate on training.

Alice : What about my sister?

Hans : As far as it sounds. Eira is most likely right and Eve is in captivity. Henry sended her into the ennemi base without training, did not get any information of any kind, so there is a chance she'll be okay, but on the otherhand. Treason or desertion on there ranks is punishable by death.

Alice Figea un instant en observant Henry avec un niveau de haine très très très élever. Pas dans la même catégorie que Eira mais quand même pas très loin. D'ailleurs, concernant celle-ci elle avait dévelloper une certaine haine aussi puisque après tout. C'était pour elle que Eve s'était interposer malgré son estime de soi etc.

Alice : I am going to find my sister. Even if it kills me but at least she'll be safe and alive with us. And then even if you're Henry's girlfriend i'll tare you appart.

Elle n'était pas contente et très protectice envers sa sœur. Hans l'observa pas très impressionner au moment même ou Richard annonça que Eira était libérer a titre de dédommagement. Henry et Alice fut extrêmement surpris, Henry naturellement pas d'accord s'interposa face a la demande de son supérieur qui le remis a sa place. Présentement dans la pièce, il était le mâle Alpha. Ils pouvaient s'obstiner ils ne gagneraient pas. La nouvelle surpris tout le monde au point ou Eira échappa son verre a terre. Richard ce retourna toujours dans son meme visage autoritaire et froid. En ecoutant ce qu'elle avait a dire. Sans complications rien, elle pouvait partir?

Henry : Like hell she can!

D'un ton très ennuyer l'alpha de la pièce repondit


Richard : She can and she sure will. You took her out of her life to benefit yours. I specifily told you to hire a female bodyguard so you have compagny other then Alice when you are asked to go out. Instead you turned her into your own personal sex toy. You do not have the right to do such thing, the business comes first. Not your sick fantasy.

Henry : You are angry that Eve might talk, even if i made sure of that. And now you want to send the only person beside Alice that knows me well out there? To sell her info to whomever she pleased?!

Hans : As far as i can tell. You brought this uppon yourself Henry. And plus, for us its no big deal to let her go, beside loosing a good soldier. She never came into the real Neo-Umbrella HQ in Africa so why would we care? Your problem and as he said, you will be exile and killed if you ever try to make contact with her again.

Richard : In anycase, my decision stands. Eira is to be releaved of her duty and may go wherever she pleased.

Ensuite elle demanda de confirmer. Richard ce retourna lentement vers la jeune dame en repondant, toujours sur son ton de voie habituelle

Richard : Yes, you are free now. Go before i change my mind but keep you in my real base, not this Europe front that Henry controls.

En d'autre mots. Richard offrait deux choses a Eira. La première était de quitter et de partir ou bon lui semblait, et la seconde était simplement de venir travailler pour lui a place mais d'un autre côté, après ce que Henry lui avait fait subir il en va de soit que la réponse serait certainement non. Il n'avait pas d'attente a cette effet. Henry lui reprit a l'intention de Eira

Henry : We've spend so much good time together! You're the love of my life Mara! You can't leave think about last night! How great it was!

Hans : Go Eira, make sure your daughter has everything she needs before leaving. The BSAA base is not too far from here. They'll be able to help you out whever you exit the base.

C'était très visible que Eira avait le soutient de Hans et Richard. Le directeur principal de Neo-Umbrella ne rajouta strictement rien a cette effet. Il avait donnée son ''cadeau'' a la demoiselle, et ce tenait prêt a tenir tête de nouveau a Henry qui lui, n'était aucunement d'accord a cette effet. Perdre Eira? Perdre Mara? Il fallait pas qu'elle parte sinon elle ne serait plus retrouvable. Des devoirs a faire a son effet s'il voulait risquer la mort. Au cas ou Richard l'aprenait. .
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 4 Déc - 14:36

Alice s’inquiétait pour sa petite sœur. Elle craignait que Taskforce et compagnie ne lui fasse du mal. Et que si ça arrivait, évidemment, elle souhaitait les faire payer. Richard en avait très peu à faire de la vie d’Eve. Si elle se faisait prendre, il fallait l’abattre sur le champ. Hans approuvait ce qu’Eira avait dit concernant la femme sans expérience qui se trouvait chez BSAA. Alice avait fait ouvertement le choix d’aller chercher sa sœur, même si ça pouvait lui coûté la vie. Et même si Eira était la chérie d’Henry, elle était prête à l’abattre. La mercenaire releva les yeux sur la femme qui la menaçait. Son regard était vide, à la limite d’être psychotique.

« Careful. The drug doesn’t affect my fighting skills. You don’t stand a chance against me even if I don’t have any weapon and you do. I suggest you reconsider your threat. I might do what Henry asked of me, but I won’t let myself get killed by an amateur. » déclara Eira d’une voix toujours aussi absente, presque ennuyé.

Suite de quoi vint ladite nouvelle. Elle en avait échappé son verre d’eau. L’assassin venait d’obtenir l’autorisation de partir. Une nouvelle qu’elle n’aurait jamais cru entendre. Surtout qu’elle était leur employé, maintenant celle de Richard puisqu’il avait retiré l’autorité qu’Henry avait sur elle. Sauf que là, on lui présentait sa liberté sur un plateau d’argent. Eira n’était pas stupide, elle savait très bien qu’Henry n’allait pas abandonner la prise qu’il avait sur elle. Sauf que ça lui donnait une opportunité de faire sortir Isabel de la base, de la mettre en sécurité, de la retourné auprès de Stephane. C’était son plan depuis qu’elle avait mis les pieds dans cet endroit qu’elle détestait. Richard défendait Eira, déclarant qu’elle pouvait partir et qu’elle le ferait. C’était contre son gré qu’elle était venue en Ukraine. Elle devait être un employé et une personne qui pouvait se présenter en public avec lui, pas son jouet. Henry s’inquiétait qu’elle bavasse concernant ce qu’il était et avait comme armes et compagnie.

Hans déclara que ce n’était pas un problème, il perdait un bon soldat. Elle n’était jamais allée dans le véritable quartier général de Neo-Umbrella. Il n’y avait donc rien à craindre à ce sujet. Richard maintenait sa proposition, sinon elle pouvait toujours aller travailler pour lui, mais il savait bien que ce n’était pas l’option que la femme désirait. Trop psychologiquement atteinte et dérangé pour être capable d’accepter l’offre. Elle avait besoin de retourner chez elle, de retrouver ses repères. Pas de rester et changer d’endroit, surtout pas avec une enfant à s’occuper. Quand elle lui demanda si c’était vrai qu’elle pouvait quitter, Richard le lui assura en l’incitant à prendre l’offre avant qu’il ne change d’avis.

« I appreciate the offer sir… I would have considered accepting if you were the one who asked me first. But since it was Henry, I have no wish to stay.  I will go home… Last thing I need right now is being stuck in another base… I need fresh air, woods and nature… So does my kid. » déclara Eira en se relevant de sa chaise.

À peine eu-t-elle terminé de parler, Henry lui déclarait sa flamme. Il l’aimait, voulait qu’elle reste avec lui, que Mara reste avec lui. Il lui demandait de pensé à leur nuit précédente. Nuit qui lui faisait encore mal au corps et à l’âme à bien y pensé. Il lui demandait de se rappeler à quel point s’était merveilleux. Eira soupira en fixant Hans qui lui disait de partir, de s’assurer qu’elle avait tout pour sa fille et que la base de BSAA n’était pas loin, qu’il pourrait l’aider.

« Thank you. Both of you,» dit la femme en s’inclinant poliment comment Miyasaki lui avait appris. Avant de reprendre à l’intention d’Henry. « You clearly have a different memory than I have about last night. Go and try to suck your own cock or ask Alice. I’m pretty sure she’ll be happy to get on her knees and do it. It will make her forget about her stupid and inoffensive sister. Good Luck fuckers.» déclara Chaos d’un très clair accent britannique. C’était la vraie Chaos, celle qui avait un tempérament détestable, celle qui se retrouvait dans l’arène et qui n’avait de pitié pour personne. Elle était sortie le temps d’insulté Henry comme elle en mourrait d’envie depuis si longtemps.

Après quoi, elle s’était penchée, avait récupéré son sac avec le reste de son équipement et de ses vêtements de la veille et était partie dans son appartement. Arrivé, Isabel dormait encore, grande dormeuse comme son « père ». Elle la laissa faire et demanda à la nanny de partir. Elle fit verrouilla son appartement à double tour et coinça la porte avec le meuble de télé. Eira coupa tous les électroniques et fit ferma tous les brakers avant de les rouvrir. S’il y avait un quelconque système de sécurité, il devait faire un reboot complet et donc s’il y avait des caméras, aucune ne serait fonctionnelle pour les trente prochaines minutes. Suffisamment longtemps pour qu’elle lui puisse faire un message vidéo. Elle s’installa avec son ordinateur qui n’était connecté sur aucun réseau, rien. Elle avait enlevé le composant qui faisait que qui que ce soit pouvait y entrer. La femme fit une vidéo qui s’adressait à Stephane. C’était nécessaire. Sinon, il risquait de ne pas comprendre. Eira connaissait les risques. Pour donner une chance à Isabel, elle devait restée en arrière. Henry n’allait pas lâcher le morceau.

Une fois fait, elle alla réveiller la petite qui s’était réveillé doucement. La petite fit comme sa mère lui demandait, de préparer un petit sac avec juste ce qu’elle aimait dedans. Ce n’était pas difficile, il n’y avait que son petit ourson en peluche que Lilly lui avait donné qui lui semblait véritablement important. Sinon, Eira rajouta un pyjama et un manteau dans le sac à dos de l’enfant et des collations. Elle avait fait mettre une petite salopette à la gamine, avec un chandail à manche longue. La petite, toute habillé, attendait que sa mère finisse de faire pareil. La femme avait mis son armure de combat. Son casque était accroché à sa ceinture, elle avait son 3D gear de fixé à ses hanches.

« Je peux avoir ton ourson? » demanda Eira, alors que sa fille s’exécutait. Eira ouvrit l’ourson au niveau de la mini fermeture éclair et glissa la petite clé usb dans la mousse de la peluche. « Tu vas revoir papa… Et quand tu le vois, je veux que tu lui dises de regarder dans ton ours, d’accord? »

« Ja mama… Papa doit regarder dans Bear…  » répéta la gamine

« D’accord. Tu te souviens de l’histoire que maman te raconte ? The Ghost and the Willow ?»

« Ja mama… »

« Gud, min litten… On y va. On s’en va à la maison. » lui dit Eira d’une voix partiellement étouffé.

La femme dégagea la porte de l’entré. En moins de 45 minutes, elles étaient prêtes à partir. Tenant fermement la main de sa fille, Eira ne perdait pas une minute et marchait relativement vite. Au point où elle dû prendre Isabel dans ses bras parce qu’elle n’arrivait pas à suivre le pas. Une fois à la frontière de la base, la femme fit passée deux sangles pour maintenir sa fille serrée contre elle. Elle allait utiliser son 3D gear pour se donner le plus d’avance possible et donné une meilleure chance à BSAA d’arriver et de repartir avec l’enfant. C’était son plan. L’émetteur était rangé, caché dans sa ceinture, n’attendant qu’à être activé. Eira était partie, Isabel avec elle. Elles filaient à toute allure. Au bout de 12 km à se déplacer dans les bois, Eira activa l’émetteur d’urgence et le mis dans le sac à dos d’Isabel une fois qu’elle l’eut posé au sol. Elles étaient dans une grande clairière, facile pour un atterrissage d’hélicoptère. La femme tenait la main de sa fille et avait ramené son casque dans son cou, comme un capuchon. Ça lui permettait d’entendre ce qu’il y avait autour.

______________________________________________

Deirdre de son côté était prête à aller interrogé Eve qui attendait tranquille dans la salle. Stephane venait de sortir en compagnie de Sarah. En fait, Sarah l’avait simplement suivi. Il n’était pas dans son état habituel. Sauf qu’elle était connectée à l’émetteur de Leo qui avait été remis à Eira. Avant qu’elle ne sorte de la pièce, l’alarme était partie sur son téléphone. Ordinateur portable sur le bras, elle s’était arrêtée au milieu de la salle, s’était assise en indien. C’était beaucoup plus tôt que prévu, il n’était que 9am. Rien n’était prêt, mais Mara elle, l’était. Prête à faire évacuer Isabel avant que les choses n’empirent.

« Eira activated the GPS alert. »

Pour une rare fois, la rouquine sentit une nervosité la prendre. C’était inquiétant de savoir que tout se déroulait au quart de tour sans la moindre possibilité de préparation. C’était dangereux pour tout le monde et ça indiquait que le temps était grandement compté. Cyber se mordait les joues, les poings serrés. Il connaissait bien sa partenaire. Il savait qu’elle ferait passée l’enfant bien avant elle. Il savait qu’elle risquait de rester en arrière. Heureusement Stephane n’était pas dans la pièce, il serait allé avec l’équipe BSAA qui était probablement déjà en route.
Revenir en haut Aller en bas
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 97
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 4 Déc - 22:42

Eira venait de ce faire annoncer qu'elle pouvait quitter le complexe de Neo-Umbrella et ne plus jamais y revenir. Richard venait de lui donner sa liberté et elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Quand elle le questionna sur sa decision, celui-ci lui confirma a nouveau d'accepter ce qu'il venait de dire avant qu'il ne change d'idée et la garde dans le complexe. Richard était un homme de principe, il n'était pas question de forcé son monde a travailler pour lui. Il compensait au niveau du salaire au lieu. Pis quand il devait utiliser des cobayes.. s'était différent. Cependant Eira elle, était très loins d'etre une personne qu'on pouvait pensé être utilisé comme un cobaye. Il n'en était pas question, d'ou la raison pour laquelle il l'avait libérer.

Henry s'opposa en disant qu'elle serait une faille dans leur systeme si jamais elle quitta. Hans le corrigea en lui disant qu'il s'agirait d'un problème dans ses bases a lui. Et non les leurs. Donc en d'autre mot, ce serait qu'une perte niveau forces armé de la compagny et non un risque de divulgation d'information supplémentaire, mais, en plus de s'opposer a sa ce dernier avoua a Eira qu'ils étaient fait l'un pour l'autre, selon son point de vue, et elle ne devrait pas le quitter. Chose pour laquelle elle le corrigea en disant qu'il pouvait aller s'Envoyer en l'air avec Alice a place et non elle, Alice qui plutôt, s'était fait menacer a son tour concernant la présence de Eve dans base BSAA et le fait qu'elle l'étoufferai si jamais il lui arrivait quelque chose.

Eira quitta par la suite la pièce. Hans et Richard étaient demeuré en arrière pour retenir Henry. Du moins, Richard principalement, Hans avait quitter les lieux. CE dernier s'était rapprocher de l'appartement de Eira et lorsque cette dernière quitta full gear. Il leva les mains pour montré qu'il n'avait aucune intention de ce battre


Hans : Eira wait.

Dit-il en s'approchant de la demoiselle décidément prête a partir au plus vite. CE dernier sortie un téléphone '' Burned phone'' qui lui tendis doucement avant de reprendre

Hans : In case Henry does not meet the orders, and tries to make contact with you, you will have a direct line to Richard. Good luck

L'homme était quand même gentil avec la demoiselle. Hans était reconnu pour avoir du pouvoir sur ses troupes par respect et non par la peur comme Henry. Il avait une meilleure confiance envers ses hommes et ceux-ci ne ce gênerait pas pour prendre une balle pour l'homme sans hésité une seul seconde. M'enfin, ce dernier ne s'interposa aucunement dans le départ de la demoiselle. Qui fila a pleine vitesse dans les bois pour s'éloigner le plus loins possible de la base a Henry

Eira et Izy avaient trouvé refuge dans une clairiere ou l'activation de l'emeteur avait été fait. Cependant, comme prévue Henry n'avait pas l'intention de laisser Eira partir si facilement sauf que ce ne fut pas des soldats, Henry ou Alice qui était venu la chercher. Dans les bois Eira pouvaient entre des pas lourds en leur direction. Il s'agissait de 5 NDESU qui venaient en direction de la clarrière pour ramasser Eira et Isabel, mais en même temps un appareil BSAA survollait les environs, pis au travers des infecters un homme. De la taille un peu plus grande que Eira mais avec un masque respiratoire qui couvrait du nez jusqu'au menton était visible

Jonathan : Why are you such in a hurry to leave the area? You are not going anywhere.

L'Homme n'avait pas tant fait de passage dans la base de Henry. Ils ce connaissaient, depuis l'Australie il était aller travailler pour lui, mais plus en équipe avec George qui lui ce tenait un peu plus haut dans les arbres avec un lance rocket de type ''Sting''. Pas de soldats, que des infecters pour arrêté la fuite de Eira... et l'hélicoptère qui cherchait une manière d'atterrire...


Steph avait quitter la pièce, sa fille était aller le raisonner. L'information était quand même lourd a prendre. Même Serge ce sentait a moitier bien dans cette histoire, mais quelqu'un devait gardé la tête haute et froide pour pouvoir gérer du mieu la situation. Ils avaient une prisonnière, il souhaitait envoyer les filles l'interroger mais avec le départ de Sarah pour son père, ce serait Dei et Amy sans doute. CE dernier l'Envoya pour qu'elle s'en occupe justement lorsqu'elle annonça que l'emeteur était déclancher. RoadBlock ce retourna aux mots de Dei, en plus de Huge qui garda un air très sérieux pendant que Serge lui eut un moment de '' Well fuck''

Leo : i'll send my teams to go and pick her up.

Serge : go check that out.

Il ce retourna vers le monde présent dans la salle avant de poursuivre. Il n'était pas normal non plus que Serge ne lance pas une attaque pleine contre Henry présentement. Surtout que Eira avait eut l'instruction d'appeler lorsque Isabel serait hors de danger. Il reprit a voie haute

Serge : I know what you guys are thinking right now. We are going to get our girl back but for now, we'll let the BSAA handle the situation. It wasn't inside the base. Outside. Which is kind of wierd to ask for a extraction there. If it is indeed her they'll be able to pick her up there.

C'était quand même particulier comme situation, ce n'était pas du tout selon ce que n'importe qui dans la pièce avait planifier. Encore, une chance que Stephane n'était pas la. Comme dis, il aurait sans doute voulu partir avec l'équipe en question. Même si le TaskForce pouvait intervenir dans des temps record, il fallait quand même utiliser de patience et de prudence sinon les dommages pouvaient être très très couteux.

Serge : OverWatch get into the base systeme to see what's happening. And beside Sarah who here knows how to fly a drone?

La consigne était pas mal pour le reste du monde. Il avait fait très attention de mentionner '' appart Sarah'' question de la laisser s'occuper de remonter le moral de son père. Il sera utile dans le combat a venir mais ce dernier devait avoir sa tête avec lui, et non etre triste/Fâché pour Eira. Meanwhile l'hélicoptère lui tenta une approche pour attérire. Il n'était pas équiper pour combattre quoi que ce soit. Juste du transport de troupe. Un soldat tira une rocket sur un des monstres qui s'éffondra au sol tout suite après.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 5 Déc - 0:10

Eira avait pris le téléphone qui avait une ligne unique pour contacter Richard en cas de problème, mais ne dit rien. Elle n’avait que les sourcils froncer et l’avait caché dans son armure au niveau des cuisses avant de filer à pleine vitesse. Il était hors de question qu’elle s’attarde plus longtemps dans la base d’Henry. Elle savait trop bien qu’elle y retournerait bien assez tôt et ce n’était pas Richard qui allait empêcher la situation. BSAA finit par apparaître à peu près au même moment que 5 NEDSU fassent leur apparition accompagné d’un homme à demi-masqué. Juste comme ça, elle ne devina pas tout de suite, gardant Isabel derrière elle. Elle comprit de qui il s’agissait quand il lui adressa la parole. C’était Jonathan, le gamin défiguré par Amy quand elles avaient secourus les ados. Le jeune lui disait qu’elle n’allait aller nulle part, mais ça, elle le savait déjà. Izy serrait très fort la main de sa mère qui demeurait droite une main sur son gunblade.

Beaucoup de chose se passait dans sa tête. Tout concernait ultimement sa fille. Son objectif était de la faire sortir de là. Sauf qu’avec les cinq infectés et un 6e qui était techniquement intelligent, ça n’allait pas le faire. BSAA ne pouvait pas atterrir. C’était trop risqué. Il y avait de trop grande chance qu’ils ne puissent plus repartir et tout ça n’aura servi à rien. L’adrénaline envahissait son système à vive allure, prenant même le dessus sur la drogue qu’Henry lui avait fait prendre dans les derniers mois. Reculant de quelques pas supplémentaires pour continuer de garder sa fille à distance du danger. Elle réalisa que c’était carrément impossible pour l’appareil de se poser. La seule solution était de monter les rejoindre, leur donner Isabel et redescendre pour garder leur attention sur elle.

« Ok mein Liebling. Du must Mama sehr fest halten. Ok? [Ok my love. You have to hold mama very tight. Ok?] » déclara Eira avant de mettre son casque et de prendre sa fille dans ses bras. Docile aux demandes de sa mère, Isabel serra aussi fort qu’elle put. Rapidement, elle passa une sangle dans le dos de sa fille avant de prendre un pas de course. Elle fit planter ses 3D gear dans le chopper et se laissa tirer jusqu’aux pattes. Une main dans le dos de sa fille, l’autre pour se hisser au niveau de la porte. Évidemment c’était toute une surprise pour les membres de BSAA, mais il n’y avait pas de temps à perdre. Elle donna Izy à l’un des soldats.

« Ich liebe mein Litten…   [Je t’aime ma Petite] » dit-elle de sa voix tordue à sa fille. « N’oublie pas ce que je t’ai dit ! » ajouta la femme avant d’adresser une phrase aux soldats BSAA. « Leave. Right now !» termina la mercenaire avant de simplement se laisser tomber dans le vide.

Les cœurs sensibles devaient forcément s’abstenir de la voir faire une telle cascade. Elle entendit le cri d’Isabel. Un « Mama » particulièrement déchirant, de quoi achever Eira. Sauf qu’elle ne pouvait pas se laisser mourir là. Elle devait protéger l’hélico, protéger sa fille. Faisant confiance à son équipement, elle le fit se raccrocher aux arbres autour pour lui assurer un atterrissage moins dramatique et douloureux. Ça mit quand même une tension énorme sur son dos, mais c’était l’un des nombreux prix à payer. Elle se laissa retomber au sol, une courte chute de 3 mètres.

Un genou au sol, elle inspira profondément pour faire passer la douleur et reprendre ses esprits, même si l’adrénaline faisait bouillonner son système. Sans perdre une seconde, elle utilisa ses gear pour simplement s’accrocher à l’un des infectés et se propulser directement sur lui. Son gunblade déployé, elle l’enfonça en plein dans la gueule du premier NDESU, puis de passer au prochain. Eira se débarrassa des trois autres de la même manière avant de revenir sur le sol face à Jonathan. Il ne restait plus d’infecté. Juste le jeune devant elle qui était clairement là pour la récupérer.

« It was never my intention to actually leave this place. Not for me anyway. I’m way too deep into this mess to be able to leave. Never imagined I could. I did what was necessary for her. I don’t care what happens to me next. » dit-elle avec la voix tordu de son masque avant de reprendre. « I guess you won’t kill me either. Henry wants me back, doesn’t he? » dit-elle, visiblement résigner à son sort. « Unless you attack me, I will not oppose any resistance. And with my helmet on, better be careful, it can explode and kill me… So yeah… Shall we? I’m pretty sure that bastard Henry can’t wait to have me back at his service… » ajouta Eira en rangeant son gunblade dans son étui. Elle était prête à enduré. Elle n’avait plus besoin de se retenir. Elle pouvait simplement abandonner et se réfugier dans un petit coin sombre de sa tête et laisser Mara faire le reste du travail. Eira agonisait et Chaos était fatiguée.

Isabel de son côté pleurait à chaudes larmes. À 5 ans, elle perdait sa deuxième maman. Une fois arrivée à la base BSAA, c’était la crise. Elle criait, pleurait et frappait tout le monde qui se trouvait sur son chemin. C’était le seul moyen pour l’enfant d’exprimer tout ce qui se passait et encore ce n’était toujours pas suffisant. Le pauvre soldat qui l’avait dans ses bras devait gérer un petit monstre hurlant et pleurant. Au bout d’un moment, elle avait été apportée dans une pièce plus approprié. Elle sortit son ourson, qu’elle serra fort, en criant ce qu’elle voulait.

« Ich möchte Papa sehen! Jetzt sofort![ Je veux voir papa! Tout de suite!] » ordonna-t-elle en allemand avant de reprendre en anglais. « I want Papa! And I want mama back!  I need to see a Ghost under a Willow tree! » continuait la petite, répétant exactement ce que sa mère lui avait demandé.

___________________________________________________

Du côté de Deirdre, cette dernière avait annoncé la nouvelle que l’émetteur avait été activé. Elle suivait son déplacement avec attention, jusqu’à ce que le déplacement se poursuive beaucoup plus rapidement, à bord d’un hélicoptère. Serge l’envoya ensuite avec Amy pour l’interrogatoire de la taupe Neo-Umbrella. Ceux qui restaient dans la salle étaient visiblement tous inquiets de la situation. L’attaque n’avait pas été lancée, trop de risques pour Eira qui était restée en arrière. Serge assura malgré tout qu’ils allaient récupérer la femme, le plus rapidement possible.

Entre-temps, Dei avait continué, en chemin à jouer sur son ordinateur. Les soldats avaient récupérés le package, ou plutôt la moitié du package. Elle envoya donc un message au Général à cet effet. Sur les communications radio, cela parlait d’une enfant qui pleurait et hurlait à plein poumon. Sinon l’homme en charge demanda dans la pièce qui savait piloter un drone. Naturellement, Björn leva la main.

Björn: « I can. It is a live video game. Why? » demanda le jeune visiblement impatient, mais contenant ses émotions le plus possibles. Il voulait exploser lui aussi, coincé là à ne pas pouvoir faire quoi que ce soit.

Les autres mercenaires, eux, attendaient patiemment, même si ça les rongeait tous de ne pas pouvoir y aller tout de suite. Ils connaissaient tous les risques et savaient très bien qu’Eira aussi les connaissaient. D’où le pourquoi tous voulaient agir au plus vite, sauf que ça pouvait créer autant de dommage sinon plus que d’autre chose si le plan, peu importe ce qu’il en était, était mal exécuté.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 169
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 5 Déc - 17:11

L'hélicoptère BSAA était en approche, l'ennuie était que comme prévue Henry avait prévue de la résistence pour empêcher les filles de s'échapper. Jonathan était présent, depuis son aventure en Australie ce dernier s'était fait défiguré mais pour être encore en vie il avait été infecter également. Infecter par le parasite host de Uroboros, ce qui veut dire qu'il pouvait marcher au travers des NDESUs sans problème ni se faire attaquer pendant que eux voulaient attraper l'helicoptère. Ils en avait abattu un, mais un seul de ses monstres géant qui réussisait a attraper les barres de l'appareil et s'était finit, et Eira devait le savoir étant donnée qu'elle était grimper a leur rencontre pour redonner son enfant avant de descendre en leur disant qu'ils devaient partir immediatement. Le pilote esquiva juste au même moment une rocket qui lui avait été tiré, puis une autre et une autre. Effectivement la situation était très facheuse et sa empêchait l'appareil de ce poser adéquatement. Eira n'Avait pas été capable de s'enfuire...

Une fois les monstres abattu il ne restait que Jonathan dans les environs. Jonathan et George mais ce dernier était plus loin avec son lance missile. Eira n'offrirait aucune résistance pour retourner dans les bras de Henry. Si c'était visible, on aurait pu voir un petit sourire en coin venant du monstre que le jeune homme autrefois si doux était devenu. Cependant s'était bien beau les paroles nobles de l'assassin. Jonathan devait s'assuré qu'elle n'attaquerait pas. C'est pourquoi ses bras mutaires en de long bras tentaculaire qui partir en direction de Eira mais pas pour la frapper. Ca fit le tour de la demoiselle et endommagea son 3D gear. l'empêchant de l'utiliser prochainement.


Jonathan: I did not had any intention on bringing out back. Thing is tho, my new partner is quite loyal to that men. And partner needs to have there backs. As for your gear i had to make sure, i still do not trust you especially after Australia.

Son attack n'avait effectivement même pas toucher Eira, simplement son 3D gear pour l'empêcher qu'elle l'utilise. Un seul grappin et s'était finit. Elle pouvait s'Enfuire de nouveau. Jonathan ce retourna de bord et ce mit a marcher. George ce tenait également pas tellement loin derrière. Pres a combattre mais Eira n'était pas hostile présentement. Ils montaire dans un autre appareil pour quitter les lieux. Maintenant que Eve était en prison BSAA et que Isabel s'était enfuit, la base ou ils avaient rencontré Richard était plus sécurisé, et Henry s'attendait quand même a une attaque dans pas très long. Ils allaire dans une nouvelle base près de la mer noir. Une forteresse, une vrai, Eira n'avait pas été dans cette base encore. Des murs d'une grandeur très imposante, avec des infecters un peu partout dans le champs avant. Légèrement pardessus la mer noir aussi. Des défenses anti-Aérienne et des soldats patrouillant partout. L'hélicoptère ce posa a l'héliport. Jonathan et George fit signe a Eira de commencer a marcher. C'était surtout George qui montrait le chemin. Une fois sortie de l'appareil Jonathan n'était plus de la marche.

Arriver dans la salle '' du throne'' Henry ce trouvait dans sa chaise pour diriger le tout. Alice pas tellement loins, mais Hans et Richard n'étaient plus la. Elle était a leur merci.

Henry: A pitty, i'm dissappointed tho our child wasn't able to come back with us.

'' Our child'' il fessait allusion a Isabel surtout, comme si elle était sienne aussi. Il ce redressa en observant George

Henry: GEt her gear.

Il s'approcha lui pour lui retiré son casque de Mara.

Henry: Don't get any funny idea Mara, Richard might have said you were free to go, go where? You belong with me and its only a matter of time before you accepte it. Once you do, nothing will stop us. Nothing. And plus, leaving like this,who would to go to get fucked? You'd be coming to me right away, so there wasn't anything good by running away hmm?

Il lui installa un collier par la suite. l'ennuie était qu'il ne s'agissait pas d'un collier bijou, mais un collier de torture. Des pikes lui serrait la gorge si jamais elle effectuait un mouvement brusque de quelque sorte... Deux hommes ne toge blanches étaient arriver par la suite avec une chaise électrique également. Henry ce foutait pas mal maintenant des dommages qu'il effecturait, il aviat perdu le contrôle sur Eira, il allait le regagner

__________________________

Entre temps Steph nous avait fait une scène, Sarah était partie après pis nous on continua de discuté du plans d'action. Je demeura accoté sur un mur en analysant le tout, mon capitaine m'approcha et me demanda a voie basse si j'étais correcte, drôlement silencieuse contrairement a mon habitude

- we're going into a war, and my partner's having trouble to get his head into the game. i'm a little worry but thats it.

Lui dis-je, il s'apprêta a me repondre mais Dei confirma que Eira avait déclancher son emeteur. Helicoptère en direction, ce fut pas très long qu'il était sur le chemin de retour, j'eus un pincement au coeur. C'était finit? Deja? On avait pas été près a attaquer encore mais Eira avait réussit a s'enfuir? Son moment avec mon père lui avait peut-être donnée le courage de sortir des griffes de Henry... Arriver a l'héliport les soldats BSAA descendit en apportant izy qui leur fessaient une crise. Mon père demanda qui pouvait conduire un drône, chose que Bjorn repondit qu'il s'agissait d'un jouet donc devrait etre correcte

Serge: Its a little more costy than i regular toy but yes. I'd like to know from affar what's happening in there base evacuation and stuff. Its a little too soon too wierd that Eira manage to get away after all theses month inside the ennemi base i'd ask Sarah but she's busy fixing her dad

Il attendit une reponse de Bjorn avant de lui pointé la consol de drone du poste de commande avant que sur un des écrans un des soldats BSAA n'apparait en demandant, avec Izy qui hurlait en back ground

Capitaine BSAA: Sir. We got the child but not Mara, Now she's not stopping and keeps asking to go see a Ghost under a Willow Tree

Je dois avoué que d'entendre le capitaine dire ça, j'eus des frissons qui me traversa le corps. Eira était tellement de notre bord qu'elle avait su apprendre des phrases d'urgences a Isabel si jamais elles étaient séparer? Des phrases qui d'ailleurs ne voulait rien dire réellement si on savait pas que son père adoptif s'appelait Ghost sur le terrain et que moi j'étais effectivement Willow. Je me retourna vers mon père qui me fit signe d'aller la voir

- Someone find me Steph!

J'allais peut-être pouvoir calmé l'enfant mais idéalement fallait lui donnée ce qu'elle voulait, elle venait de lâcher sa mère adoptive mais elle avait son père dans les environs, l'ennuie était que dans l'état d'esprit que Steph était. Steph et Sarah n'étaient pas rejoignable sur leur cellulaire. Donc fallait aller les trouver physiquement pour leur dire d'aller a l'héliport. Avant de partir j'avais attraper Bjorn, donc aucunement le temps de jouer a des jeux d'une couples de millions de dollard lui. Avant que mon cousin n'arrive je voulais mettre une figure familial devant Isabel au moins pour tenter de la calmé, bien que juste l'effet de voir des visages commun et non ceux des soldats BSAA devrait aidé, mais pas autant que celui de mon cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 5 Déc - 21:53

Eira venait de laisser partir sa fille avec BSAA. Ça lui brisait le cœur, mais c’était nécessaire. C’était la bonne chose à faire. La mercenaire avait choisi de rester derrière pour donner une chance à Isabel et à l’hélicoptère de quitter les lieux. C’était le seul moyen avec les infectés qui se trouvaient sur les lieux et George qui tirait des missiles. C’était dangereux et risquer la vie de son enfant n’était pas une option. C’était pour elle qu’elle restait, c’était pour qu’elle ait une chance et qu’Izy n’ait pas à voir sa mère souffrir plus longtemps. L’assassin savait ce qui viendrait. C’était inévitable qu’elle allait souffrir et pas qu’un peu. Résigné après avoir abattu les quatre infectés qui restaient, elle avait dit à Jonathan qu’elle n’allait pas se défendre.

Avec raison, Eira aurait fait la même chose à sa place, Jonathan fit transformer ses bras pour que ceux-ci détruire son 3D gear sans la blesser elle. C’était une précaution pour éviter qu’elle ne tente de fuir. Si ça avait été son but, elle l’aurait déjà fait. La femme en avait assez de se battre. Elle l’avait fait pendant 7 mois. Elle était fatiguée, droguée et en perte de ses propres moyens. Elle venait d’envoyer ce qui la gardait saine d’esprit le plus loin possible de cet endroit. Coincé dans son casque, elle écoutait Jonathan qui parlait de la loyauté que George portait à Henry.  

« At least you learned a lesson in Australia» dit-elle en haussant les épaules, sa voix toujours tordue par son masque.

Après quoi, Jonathan s’était mis à marcher vers leur transport. George n’était pas loin, sur ses gardes, avec raison. Sauf qu’Eira abandonnait son combat. Elle ne voulait plus. Elle allait suivre en silence, sans protester. Montant dans l’hélico, la femme s’installa tranquille, la tête posé sur le « mur » derrière elle, inspirant et expirant profondément. Ils changeaient de base, son casque le lui indiquait. Elle finit par ramener ses jambes en indien, toujours tranquille en regardant dehors. Ils étaient dans le secteur de la Mer Noire à présent. Elle n’aurait su le dire, elle ne s’en préoccupait pas vraiment non plus. Ça n’avait plus d’importance. La mercenaire se réfugiait dans sa tête. Eira n’avait plus rien à faire là. Eira c’était la mère d’Isabel, l’amoureuse de Stephane, la sœur de Lincoln. Une femme avec un tempéramment, des opinions, mais aussi un grand cœur. Là où elle allait, ça n’avait plus ça place. Izy était partie, elle pouvait laisser place à Mara qui savait gérer, ou du moins, enduré Henry. Mieux que Chaos n’ait su le faire.

Arrivé sur les lieux de la nouvelle base, Mara suivait George sans un mot. Elle n’avait pas la tête base, mais elle n’avait pas la tête haute. Elle comptait ses pas pour se distraire. Elle ne regardait pas vraiment autour, parce que ça n’avait pas d’importance. Elle suivait, comme demander, point. C’était le seul moyen de se rendre ce qui lui restait de liberté, facile. L’environnement changeait graduellement, de couloirs à une vaste salle. Son casque lui indiquait la présence d’individus. Elle n’avait pas besoin de regarder pour savoir qu’il s’agissait d’Henry et Alice. Debout devant Henry écrasé dans son « trône », il s’adressait à elle. Il regrettait la perte de « leur » enfant. C’était vite dit. L’apporté à un parc d’attraction ne faisait pas de lui son père ou un parent point. On lui retira ses armes au commandement d’Henry, qui lui s’était approché pour lui retirer son masque.

La femme avait un visage neutre et n’avait rien dit depuis qu’elle était entrée dans l’hélicoptère. Elle regardait à peine autour, fixait un point vide et quelconque. Henry lui demandait où avait-elle eu l’intention d’aller. Elle lui appartenait, elle devait vivre avec lui. C’était ce qui lui convenait le plus apparemment. Sans parler d’avec qui aurait-elle bien pu coucher si ce n’était pas lui. Dans tous les scénarios, apparemment, elle serait revenue à lui.

« You really are an ignorant self-centered British son of a bitch Henry.  » avait sorti Mara d’une voix complètement vide en posant lentement son visage sur lui. « You don’t know anything about me. Otherwise, you wouldn’t have asked those questions about “leaving” or “sex”.» déclara la femme toujours sur le même ton ennuyé.

Henry lui installa un collier particulièrement inconfortable. Archaïque, tout droit sorti des temps moyenâgeux, mais tellement simple et efficace pour offrir un inconfort constant ou une douleur facile. Deux hommes s’étaient ensuite approchés. Mara n’avait aucune expression, aucune peur dans les yeux, c’était juste atrocement vide. Elle eut même un petit sourire sarcastique. Une petite voix à l’intérieur d’elle disait : « Back at it again. Torture never gets old. Good luck ». Sans soucier, sans aucune peur, rien, elle se mit à regarder autour, la pièce aurait pu être belle. Sa « curiosité la fit rapproché de la chaise, lui étirant encore les lèvres. La folie allait la prendre bien assez vite.

« Looks like it’s gonna be fun… » dit-elle en y prenant place tout naturellement, sans protestation, rien. Si ça n’avait pas été du collier, elle se serait appuyé la tête dans sa main, le coude appuyé sur l’un des avant-bras de la chaise de torture. N’importe qui à sa place aurait hurlé, supplié, comme Alice ou sa sœur. Elle jeta un petit coup d’œil vers George, lui aurait enduré sans nécessairement supplier. Il était mercenaire après tout, un vrai.

__________________________________________________

L’un des écrans s’étaient activés. C’était un capitaine BSAA qui se présentait. Ils avaient l’enfant, mais pas la mère qui normalement aurait dû être avec eux. Isabel faisait un véritable show derrière. Elle hurlait, criait après les hommes qui elle voulait voir. Elle répétait sans cesse qu’elle devait trouver un « Ghost under a willow tree ». Une phrase anodine qui eut tôt fait d’activé les membres du Taskforce et les mercenaires. Ces derniers étaient particulièrement soulagés de voir que la gamine était saine et sauve. Serge fit signe à Jess d’y aller.

Björn : « I will come with you. Sorry General. I can’t let my little sister like that. She will destroy the place if someone more familiar is not going with Willow. »

Cyber: « Go ahead kid, I’ll find Ghost. » déclara l’homme de sa grosse voix caverneuse.

Björn et Jess étaient arrivés avant Lincoln qui cherchaient Steph qui se trouvait en compagnie de Sarah. Quand ils arrivèrent dans la pièce, forcément ça capta l’attention de la petite qui avait finalement cessé de crier pendant un instant. Elle avait les yeux rougis d’avoir pleuré. Isabel se frottait les yeux, comme pour s’assurer qu’elle voyait bien son grand frère qui s’était rapproché et s’était mis à sa hauteur.

« Hej princess… Remember me? »

La réaction de la part de la gamine fut assez rapide. Elle lui sauta au cou, toujours son ourson solidement coincé dans sa main. Cette fois la petite pleurait, mais c’était visiblement par soulagement de voir enfin quelqu’un qu’elle connaissait et aimait. Elle avait aussi reconnu Jess plus loin, mais n’était pas suffisamment à l’aise pour avoir plus de réaction à son égard. Le jeune homme serrait la petite dans ses bras en la soulevant avec lui pendant qu’il se remettait debout. Isabel essuya de nouveau ses larmes du revers de la main avec lequel elle tenait son ourson pour continuer de répéter.

« Où est papa? I need papa. Mama said to find papa.  »

« Uncle Link is looking for him… Shouldn’t take long» avait dit le jeune en regardant Jess, voir si elle avait un moyen de le harcelé.

« But it’s important! I need him now! MAMA SAID ! MAMA SAID TO FIND PAPA! I NEED PAPA! » commença la petite à hurlée, visiblement frustrée de la situation en donnant un petit coup sur le torse de Björn.

«We know princess. We…»

« NO YOU DON’T! MAMA IS SAD! MAMA NEEDS PAPA! WE HAVE TO HURRY! » continuait de crier la petite en faisant des gros yeux. C’était bel et bien la fille d’Eira. C’était visiblement important.

«Shhhh…. Calm down princess…» dit le jeune homme en en flattant les cheveux de la petite pour la calmer un peu. « Can you tell us what mama asked you? »

« I have something for papa. Mama asked me to give it to him.»

« Can you give it to us Izy? Can we look at it? »

« Noooooo! IT’S FOR PAPA!  » criait la petite en se tortillant pour se sortir des bras de son grand frère qui la tenait malgré tout fermement contre lui. Connaissant la petite, il craignait qu’elle tente de fuir pour trouver Stephane et ce n’était vraiment pas la bonne chose. Il la calma et la déposa dans un gros fauteuil, la laissant boudé et grogné de frustration pendant qu’elle serrait son ourson. Björn s’approcha de Jess et dit à voix basse

« Lincoln better find him soon. She is her daughter, no doubt about that… Next thing we know she’ll throw knives at us…  » dit-il en riant un peu.

Lincoln avait fini par trouver Stephane dans une salle où il n’y avait que lui et sa fille de présent. Il entra doucement pour ne pas inquiéter. Tout le monde marchait sur des œufs sur le sujet d’Eira et avec son amoureux, c’était particulièrement vrai. Sauf que là, c’était pour des nouvelles partiellement bonnes.

« We have news,» commença-t-il d’une voix calme avant de reprendre rapidement pour ne pas laisser planer trop le suspense. « BSAA just got back with Isabel. She is safe and healthy. But screaming like a little she-devil and driving the soldiers nuts. She keeps asking for you. Eira made her learn a phrase that only a few people would know the meaning: I need to find a Ghost under a Willow tree. Basically asking you or for Jess, who would then ask for you.» dit-il avec un petit sourire réconfortant. « Björn is with her trying to calm her down with Jess. But if Eira raised her, I doubt she will keep quiet for very long especially if her mom gave her specific instructions to follow...  » continua Cyber doucement.


L'homme était visiblement soulager de savoir sa nièce saine et sauve. Le sort d'Eira continuait de l'inquiéter, avec raison, mais au moins il avait l'esprit tranquille concernant l'enfant. Il connaissait sa partenaire, il savait qu'elle était restée derrière pour protéger sa fille. Sinon, elle aurait déjà été présente.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 498
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 6 Déc - 0:20

Henry avait envoyer George qui lui avait attraper son partenaire ish de sortie, pour rapporter Eira chez lui. L'ennuie etait qu'il ne pouvait pas ouvertement rapporter la demoiselle dans sa base normal. Richard avait ete claire a ce sujet, il la rapportait, il l'executait lui et relachait Eira. Alice avait suivit l'homme mais celle-ci avait une grosse envie de retourner trouver sa soeur, chose qui n'allait naturellement pas comme ce qu'elle souhaitait.

Eira fut apporter dans la salle du throne de la forteresse de Henry. C'etait plutot moyennageux cette base mais au quel point bien defendu. Il attendait que la dame ce rapproche avant de lui ce redresser pour lui retirer son masque quand elle l'insultat de nouveau. L'homme eut simplement un sourire sadique aux levres en continua de retirer les armes de la demoiselle. Elle avait essayer de fuir, il n'etait pas question, en plus de le "Back Stabe" devant son patron a lui de sorte a ce qu'il passe pour un parfait bon a rien. Quand elle lui dit qu'il ne savait rien a son sujet. Il repondit simplement :

Henry: I don't need to know you anymore. I've tried that and you pushed me away for soo long too much and too many time. I take that you did not want to know anything about me either. Which is why i turned you into a sex toy instead.

Dit-il de maniere non chalante devant les deux bourreaux. George et Alice. Elle etait assise sur la chaise, les deux bourreaux s'etaient execute pour l'attacher alors que l'homme lui s'installa devant sur une chaise bien normal

Henry: You left me with no other option, you could be a great addition to my forces or in my bed, you did not want to be either of those. Richard kept saying i'm a looser like you said. But i'll show you my true force

Dit-il en appuyant sur un bouton pour taser Eira avant de reprendre

Henry: We are going to play a game now. A long one that does not concern Sex of anything around it. Where did you send Isabel? You could get away as well but you came back. Why?

Il etait entierement serieux dans les questions qu'il demandait. Restant silencieux par la suite il attendait la reponse de la demoiselle. s'il aimait la reponse, il ne l'electrocuterait pas. S'il n'aimait pas la reponse s'etait une autre histoire. Bien qu'il etait relativement pas content de la demoiselle. Donc il s'appretait a la conditionner pour qu'elle soit soumise de peur a lui..

____________________________________

Jess et Bjorn avaient quitter le poste de commande apres la nouvelle de Isabel dans la base. Ils etaient partie la calmer au plus vite pendant que Cyber etait venu nous chercher. Arriver dans la piece Bjorn etait partie chercher sa petite soeur et avait reussit un certain temps a la calme. Pendant qu'il discutait avec la cousine a mon pere s'etait retourner vers le capitaine de l'ecole


- And Eira?

Capitaine BSAA: Did not make it. She jumped back into battle as there where 4 NDESUs closing in on us plus someone shooting at us with missile. We coudn't land to get her or anything like that

- I see..

Dit-elle pendant que Isabel petait encore plus sa coche. JEss demeura tranquil a observer la fille adoptive de mon pere sans dire un mot. Elle ressemblait drolement a Eira celle-la. Cyber etait partie a notre recherche, s'etait une question de temps avant qu'il ne vient la rejoindre. Entre temps Bjorn avait redeposer la demoiselle sur un divan qui grondait comme un chat pas content, en l'approchant de nouveau pour y dire que Steph devraient venir dans pas long sinon ils ne survivrait pas. Jess eut un sourire en coin a la suite des propos de Bjorn en chuchottant pour le jeune homme

- Yeah i can imagine... she's really like her mom, as long as she's stays on that couch we should be fine.

Clin d'oeil amuser, elle s'etait assurer de parler a voie basse question de justement faire en sorte que Izy ne les entende pas. Elle s'etait d'ailleurs retourner pour faire signe aux soldats BSAA qu'ils pouvaient vaque a leur occupations. Ils avaient la situation sous controle et encore, avoir un paquet de personne qu'elle ne connaissait pas, s'etait peut-etre pas la meilleure idee

____________________

Dans notre cas apres que moi j'ai peter ma coche a mon pere parce qu'il prevoyait abandonner Eira et Izy a leur sort. J'avais trainer ce dernier dans une salle appart. Mon telephone vibrait mais je ne l'observa aucunement. Eira avait disparu pendant 7 mois, et j'avais passer pres de 7 mois a reparer mentalement mon pere. J'etais bonne, mais je pouvais pas faire des miracles, cependant je savais que j'etais la personne la plus importante pour lui donc de lui montrer que j'etais la pour l'aider a ce remettre sur pied etait un tres gros plus.

- Why do i always end up with crazy stuff like that


- Dunno dad, but at least you find time to be happy as well,  you're one of the best person on earth dad, and i'm really proud to be your daughter

Il m'observa avec un petit sourir en coin. Il etait assit sur une chaise et moi sur la table qu'il s'accotait. Il me donna un calin au meme moment ou Lincoln etait arriver dans la piece nous annoncant que Isabel etait dans la base mais ne ce calmait pas tant et aussi longtemps qu'elle ne voyait pas son pere.

- Go now

Avais-je dis a mon pere tout suite apres les paroles de Lincoln. Je dois avoue que quand j'avais entendu la nouvelle j'eus un moment ou mon coeur cessa de battre, apprendre qu'elle etait en securite et avec nous etait effectivement une tres bonne nouvelle. Autant pour moi que mon pere que ce dernier s'etait pas fait prier d'attendre de ce le faire demander une deuxieme fois. Il sortie de la piece pour ce rendre dans le coin de l'heliport, je passa a cote de Lincoln avec un petit sourire en coin d'un air " Merci" Pour la nouvelle, avant de suivre mon paternel plus lentement.


Mon pere lui etait arriver dans piece, sa cousine a cote de la porte sans dire un mot, il s'etait diriger vers Isabel en ce mettant a sa hauteur pour la serrer dans ses bras. Decidement les evenements ses dernier temps prenaient une tournure drolement personnel pour Steph. Quelque instant plutard j'arriva au meme moment ou Jess dit a mon pere

- Eira didn't make it, they were ambushed on there way to the BSAA chopper, but at least Isabel is safe.. and has something for you

Mon pere fut legerement surpris. Que Eira soit rester derriere ne le surprenait pas tant. Tant que l'enfant etait hors de danger s'etait ce qu'il se serait attendu de Eira. Mais elle avait quelque chose?... Il observa sa fille adoptive en attendant de voir ce qu'elle avait, sinon entre temps dans le poste de commande etant donnee que Bjorn etait avec nous, pis moi aussi, personne n'avait operer de drone de la base BSAA. Jennifer l'avait fait du porte avion et la base d'ou provenait Eira etait completement vide. Deserte, rien n'etait visible autant visuel que par lecteur thermique. Huge prit deux respirations en observant son superieur qui lui fit un rbef signe de tete. Les plans avaient changer et ils manquaient drolement de temps pour reellement rapporter Eira saine d'esprit. Le point positif par contre, etait qu'on avait recuperer Isabel beaucoup plutot que ce qu'on s'attendait. Negatif etai qu'il en manquait encore une. Huge ce dirigea vers la sortie

- Only person that can tell us where she is would be that Eve person. Dei you're with me.

Huge inspirait la confiance et le respect de maniere general, il ce dirigea vers la salle d'observation, il savait qu'il manquait de temps et que Eve pouvait aider. Amy y etait toujours dans la salle d'observation et Eve dans la salle d'interrogation, menotter a la table

- She hasn't spoke alot. Looks extrem nervous in general. Orders were to keep her alive. But she doesn't know what she has done yet. Look really innocent if you don't know she's a traitor.

- Yeah, innocent all the way, in anycase she's the only one that can tell us where Eira's at. Your good to go Dei?

Huge ce retourna vers Dei. Il voulait interoger Eve mais surtout avec Dei autour. A place d'avoir un detecteur de mensonge traditionnel elle fessait une meilleure job que la machine de maniere general.Donc aucune chance de ce tromper. Il voulait cependant s'assurer qu'elle soit prete avant que l'interrogatoire ne commence, ou si jamais elle voulait le faire elle meme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 283
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 7 Déc - 1:54

Eira était dans la salle du trône d’Henry. Elle était dépouillée de ses armes et de son équipement. Elle n’avait nulle part où aller. Elle avait volontairement insulté Henry et s’était finalement assise sur la chaise électrique qui avait été apporté. Elle n’avait oublié de l’informer qu’il ne savait vraiment rien d’elle. Ce dernier lui rétorqua qu’il n’avait pas besoin de la connaître, la femme deviendrait sa femme, son jouet personnel pour lui seul et tous ses plaisirs. Ça allait faire mal, mais elle ne s’en rappellerait pas. Mara allait subir le tout. Chaos était présente pour offrir une meilleure transition et faire payer verbalement Henry. Il allait lui montrer sa véritable force. La mercenaire eut un petit sourire avant de se faire électrocuté. Elle serra des dents avant de lâcher un long hurlement.

Quand le choc cessa, elle se mit à rire. Chaos était décidément en pleine possession pour l’instant. Chaos était celle qui était reconnue pour son insubordination, celle qui jouait dans l’arène, celle qui torturait et tuait sauvagement. Elle était le monstre dont les rumeurs parlaient, celle qui ne craignait pas la douleur. Henry reprit la parole, lui expliquant le jeu auquel ils allaient jouer. Il poserait des questions, s’il appréciait la réponse tout se passerait bien. Inversement, elle serait électrocutée si la réponse ne convenait pas à monsieur. Il lui posa donc la première question, une question qui nécessitait une réponse plutôt longue. Il lui demandait essentiellement de lui dire où était Isabel et pourquoi elle était revenue. Chaos fixa l’homme un instant avant de se mettre à répondre.

« So it’s a game of 20 questions… Before I answer, I suggest you to remove the collar you put on me. A matter of precaution. First electrocution was fine, but as it will go on. I will less and less control my body’s reaction. And the spikes could be fatal. One is exactly pressing against the jugular… One little snap and I’ll bleed out. My heart beat is most likely to go faster as this game go on. So if you don’t want to be a necrophilous, take it off. I can’t go anywhere else anyway… I’m stuck in this lovely device… » dit-elle sans pouvoir bouger autre chose que ses mains et ses pieds. Quand on lui retira le collier elle reprit.

« As for Isabel. Can’t say really. I don’t know where they are taking her. But Eira thought her well. She is most likely to find help pretty soon and be far away from here. That was the plan really. She only wanted her girl to be away from you and the base. She came back because one idiot – yes, you little Georgie – was firing at the chopper in which was Izy. So she gave her a chance to leave. By now she must be with Papa. » déclara Chaos d’un ton de voix moqueur, attendant le prochain choc et la prochaine question.

___________________________________________________

Björn de son côté avait réussi à calmer Isabel, ou en tout cas de la faire arrêter de crier après tout le monde. Assise dans un gros fauteuil, elle boudait en serrant sa peluche contre elle. Ourson qu’elle avait depuis sa première journée avec Eira dans sa nouvelle maison. C’était son premier et celui qu’elle préférait et il cachait ce qu’elle devait remettre à Stephane. Ce dernier avait été retrouvé par Lincoln et s’était rapidement mis en route. Le moment où il ouvrit la porte, Izy figea. Ghost s’était mise à sa hauteur pour la serrer contre lui. La gamine ne s’était pas fait prier et lui avait sauté au cou. Elle s’était mise à pleurer à chaudes larmes, mais elle était réellement contente de le voir. Ça avait de quoi soulager son petit cœur qui en prenait beaucoup pour un enfant de cinq ans. Isabel caressait doucement les cheveux de l’homme. Elle avait fini par s’éloigner en regardant le visage de Stephane. Elle l’inspectait, s’assurait que rien n’avait changé en passant ses doigts sur ses sourcils, ses yeux, son nez et son début de barbe. Satisfaite, elle s’était simplement recoller la tête dans le creux de son cou.

« Where were you papa? You took long… I missed you… » dit-elle de sa petite voix en restant coller un moment, avant de s’éloigner de nouveau pour regarder l’homme. Son visage était immense par rapport à la petite puce qui avait l’air d’une petite poupée en salopette avec les cheveux croches et les yeux rougis. « Mama needs you. You have to find mama… She misses you too… She is sad… She was always sad… We… we got away but mama didn’t come. Someone was attacking the copter…  Mama fell from the copter…  » dit-elle en frottant ses yeux avant de reprendre. « She made me promise to give you this… » ajouta la gamine en ouvrant la fermeture éclair pour sortir et lui montrer une clé USB. « Mama said to give it to papa… I promised… » termina l’enfant avant se cacher dans le cou de Stephane, épuisée. Elle était déjà en train de s’endormir, ayant accompli sa mission.  


Sur la clé USB, il n’y avait qu’un seul fichier. C’était un vidéo, simplement intitulé 01.mov. Autrement, il n’y avait rien d’autre. Pas même de mots de passe. Le thumbnail, bien que petit, présentait Eira, figé entre deux mouvements. C’était flou, les cheveux argentés prenaient toute l’attention. En ouvrant la vidéo, il s’agissait de la femme, assise à un bureau vêtu d’un t-shirt noir, à moitié gearer, revenant visiblement de ses déplacements entre le Danemark et l’Ukraine. Ses cheveux étaient tressés dans son dos, mais comme elle avait une tonne de cheveux, beaucoup encadraient son visage, accompagné par la frange qui mettait toutes l’attention sur une paire d’yeux visiblement fatigués.

« Hey Steph… I don’t have much time…» commença la femme d’une voix légèrement étouffé avant de se ressaisir en inspirant profondément. « Euhm if you see this. Well… it means Izy is safe. And that’s all that matters to me at the moment. If you do have this with you, it also means that… I’m not there…  » continua la femme en mordant sa lèvre inférieure.

« I am now free to go. It is not Henry’s doing. It’s his boss, Hans…  and Richard Lockhart… Their real base is in Africa… That’s what they said… But euhm.. Even if I’m free to leave, Henry won’t give up. He drugged me for the past two months… I noticed it maybe 2-3 days after Pripyat. Be… before that, I was fine… But since then… » sa voix s’étouffa lourdement pendant qu’elle secouait sa tête pour se reprendre, même si des larmes glissaient déjà le long de ses joues. Elle reprit, changeant l’approche de son monologue.

« Once… Once Isabel is far from here, I won’t be there for long. By that I mean… I mean that Henry doesn’t want Eira. She is distant, professional and cold… And she is in love with someone…  He doesn’t want Chaos either. She is insubordinate, dangerous, sadistic and crazy… She is the cold blooded killer and he likes it… but she is uncontrollable… So… with the drug he created Mara…  At first it was just my name on the field… But with the drug in the mix, it has become me… He will try to make me his. I know that he will probably get me out of this base too… But I don’t know where. I know nothing of this place. At all… He will torture me and break me… And I know that in a way it will succeed... Because there isn’t much left of me… » poursuivait la femme, toujours dans un piètre état émotif.

« I’ve been losing track of things that was easy to remember before Pripyat… Now, I know that you have blue eyes and blond hair but… I can’t see your face anymore… I don’t remember your voice or your smell… It faded away… And it’s killing me not to be able to… to remember… it’s all gone… » dit-elle en tremblant, passant une main dans son visiblement dévasté, pleurant à chaudes larmes.

« Izy is with you if you are seeing this… Keep her safe… Please… Henry will try to get his hands on her. He can’t… Please don’t let him… He knows it was a way to control me. But once she is gone, I… I will give up. She was my anchor. But I can’t do this anymore, she is just a child. She deserves better...And..  The drug is getting more and more difficult to resist… I don’t know what’s going to happen… But I know I won’t be me… » ajouta la femme en peinant à garder le contrôle de ses émotions. Ses paumes de main, elle les posa sur les yeux pour essayer de se calmer un instant avant de conclure.

« Keep Izy safe because I won’t be able to do it… And I want you to know that you are the only one I love… And that I am sorry for all the pain that I’ve caused you… I’m sorry for the pain there is to come… I am sincerely sorry Ghost… I love you… And be safe… » déclara Eira en sanglot pour se reprendre au bout d’une trentaine de seconde pour fermer la vidéo.

_________________________________________________________

De son côté, Deirdre avait le capitaine MacTavish du moment qu’il lui en avait donné l’ordre. La seule personne qui pouvait déterminé où se trouvait Eira c’était Eve. Et il fallait pour ça la faire parler, ce que la rouquine s’était préparée à faire. Arrivé dans la salle d’observation, Amy s’y trouvait déjà à regarder leur captive. Apparemment, elle était restée silencieuse, menottée, mais tranquille. Elle avait l’air effectivement innocente, si personne ne savait qu’elle était une traitre. Huge confirma qu’elle était la seule à savoir où se trouvait la base où Henry avait rapporté Eira. Il demanda donc à la jeune demoiselle si elle était prête, comme c’était elle qui allait faire l’interrogatoire.

« She only looks. She is nervous. Very nervous. Someone who doesn’t have something to hide is not that nervous. I can already tell she is a bad liar. Yeah, I’m ready. » dit-elle en déposant son ordinateur, ne prenant que son cahier et son crayon pour aller dans la salle d’interrogation. Sans dire un mot, la rouquine s’était installée sur la chaise devant la détenue, jambe croisée en indien à fixer Eve pendant quelque seconde avant de parler.

« Hi. I’m Deirdre and I am a NATO consultant. Before you ask what a kid is doing in front of you, I will answer the most common question about me. First, I’m not a kid, I am 20. That makes me a young adult. I have a condition called autism. Basically I am a high functioning sociopath. No, it doesn’t mean I am dangerous, I just don’t get along with people very well or easily. I am obsessed with drawing people’s face because I can recall anything and everything of every day. Which makes me really good at detecting lies and liars… Now…  » di-elle en ouvrant son cahier pour se mettre à dessiner sur une page plus ou moins vierge.

« I would like to know your name please? As well as your position in the BSAA. Also, why do you think you are here. Remember, I can tell when someone is lying or hiding something. If you tell the truth it will just make it faster and easier for everyone. So if you could answer quickly and accurately, it would be appreciated… » déclara Deirdre en dessinant le visage d’Eve devant elle attendant une réponse à ses 3 questions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastion Part 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastion Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 25Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: MONTREAL :: Centre Ville-
Sauter vers: