AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bastion Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 3 Oct - 20:30

Il lui avait répliqué pour les couches et elle ne s’était pas empêcher de rire. Elle ricanait encore quant à venir les rejoindre si elle était jalouse. Haussant les sourcils, elle dit simplement « not a chance » en faisant non de la tête. Quand même, il ne fallait pas exagérer. Après quoi, elle lui avait dit qu’elle chantait, ainsi qu’un peu de piano, mais sans plus, un duo seulement. Eira venait t’attiser la curiosité de l’homme. Il lui laissait entendre qu’éventuellement il aimerait bien l’entendre chanter. Pour réponse, elle avait souri et rougit en donnant un gros coup pour l’éclabousser. S’étant enfuit sans grands efforts, Il l’a rattrapa en lui prenant la main pour arrêter sa fuite et la retourner vers lui. Rieuse, elle cachait entre de longue inspiration son visage dans l’eau jusqu’en dessous des yeux. Stephane pouvait clairement voir son regard taquin, alors que l’eau cachait un long sourire. Il la réprimandait. C’était mal poli d’éclabousser alors qu’il parlait. Sourcil hausser, un air de défi malgré les joues rougis, elle lui répondit un simple : «Oups… » loin d’être empreint de pardon.

Elle le narguait clairement. En plus il rajouta qu’il avait perdu le fil de ses idées. Elle lui lança un petit air de « ah bon? » en la traitant de jeunesse. «You forgot ? That’s a sign of Alzheimer, no? » dit-elle en reprenant possession de sa main. Il restait près d’elle, au cas où elle souhaitait l’éclabousser à nouveau. «Well since I’m a youngster, I can help you with your memory. You said that, eventually you would like to hear me sing… And I’m asking why is that? There’s nothing special about hearing me sing you know. It kept me busy in my cell for two years, that’s all. I annoyed the shit out of those gards the first time. And my cell mates around, because I would mostly sing at night. Unable to sleep, I made everyone pay » déclarait la femme  toujours aussi mesquinement avant de reprendre. «I don’t have a big repertoir either. I sang the songs I knew by heart. Old songs mostly, way before I or you were born. Except for Sinatra, that man is just smooth and gentleman when he sings… A couple of french songs too… But I have to update my playlist with more modern song if it’s any good. » dit-elle en haussant les épaules. Elle se laissa submerger un moment avant de remonter et de s’asseoir sur un rocher, les pieds toujours dans l’eau.

«So yeah, why? Why do you want to hear me voice? » dit-elle en s’exprimant avec un gros accent britannique. En attendant sa réponse, Eira détacha méthodiquement ses cheveux, ne gardant que sa demi-queue de cheval en place afin de garder son toupet loin de ses yeux. Suite de quoi, après avoir entendu sa réponse, elle laissa ses pieds patauger pour l’éclabousser lui et elle-même par la même occasion. «Better now? I let you finish… » conclu-t-elle toujours en riant comme un petit enfant diabolique. Elle regarda autour pendant un instant, ne prêtant plus attention à son compagnon d’avant-midi. Eira se disait que l’endroit était joli, mais rien à comparer la Suède. C’était vraiment loin de ça, du moins la région de Montréal. Elle ne se gêna pas de faire part de ses pensées.

«This is such an ugly place compare to Sweden… Like if you love hiking, you must go in north Europe. You can actually feel like you’re the only one. The mountains are always covered in snow on the top…And the cliffs… Rock climbing without safety or anything it’s so fun… A good kind of adrenaline… You’re in survival mode, but it’s completely different. It feels amazing. That and jumping from a huge cliff in those like weird bat suit, so you’re technically flying. It’s just glorious… Honestly, I didn’t think freedom would miss me so much when I accept the challenge with Cyber… But now that I have it again. That I can feel actual water that is not from a shower, I can’t wait to go back…   »

Ses mots étaient passionnés et sincères. Son pays d’accueil lui manquait cruellement et aller faire du plein air aussi. Elle posa ensuite ses yeux gris sur Stephane en lui adressant un sourire honnête, rien à voir avec les précédents. «Thanks for bringing me here Ghost… It feels good and nice… And warm… » concluait la mercenaire en baissant les yeux sur ses doigts qui s’entortillaient librement, sans restriction de bandages. Elle prit une longue inspiration appréciant le soleil sur sa peau avant de lui adresser la parole à nouveau. « What should we do now ? Lincoln is probably up and wondering where I am… I didn’t left a word… » Sur le coup, l’inquiétude la prit. Elle ne voulait pas que Cyber s’inquiète pour elle et elle avait oublié. Bon ce n’était pas comme si tout ça avait été prévu, mais quand même. Puis elle réalisait qu’elle avait parlé comme une adolescente qui n’avait pas contacter ses parents depuis trop longtemps.

«Sorry… It’s sounds childish… I’m a grown woman and I’m worried because I didn’t left a note…   », avait-il dit en secouant sa tête négativement.  Gênée, elle venait de se refermer à nouveau après avoir ouvertement dit à Stephane comment elle se sentait d’avoir passé du temps avec lui. Elle se rendait compte de sa dépendance envers son partenaire de combat, mais il était le seul en qui elle avait une réelle confiance. Bien qu’encore mouillée, elle se redressa et s’étira. Son dos craqua, encore et elle grimaça sur le coup, encore. Eira reprenait ses distances, trop sorti de sa zone de confort habituel en étant si proche d’un « étranger ». Elle ne savait pas trop comment agir, réagir. C’était nouveau et elle n’y comprenait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 3 Oct - 22:24

Conversation continua entre moi et l'Assassin. En terminant elle m'avait éclabousser. J'étais partie après pour la ''grondé'' Elle m'Avait observer de manière '' Gêner'' pour s'excuser.. toujours dans son allure taquineuse... j'Eus un sourire aux lèvres en secouant la tête négativement.. on ce narguait un peu.. s'était plutot comique. Celle-ci embarqua sur le terrain de l'Alhzimer par la suite.. J'eus un '' Oh god!...'' Avant de caller ma tête dans l'eau. J'étais toujours a côté de la jeune demoiselle dans toute ça question qu'elle s'éclabousse aussi. Je sais pas pourquoi.. ça me semblait une bonne idée.. Elle m'Expliqua en résumer ce qu,on S'était dit.. je voulais l'Entendre chanté même si elle chantait premièrement pour empêcher les autres détenues de dormir la nuit...

- You'Re a small, little devil m'am

Dis-je en secourant la tête négativement. Encore une fois je paressais ''décourager'' de la situation, ou plutot de comment Eira avait plus pris son temps en cellule comme un voyage forcé qu'un temps de punition... mais elle chantait des vieilles affaires. Plus vieilles que moi. Encore une fois je me disais '' Ouais mais je suis un fossil..'' mais je décida de demeuré silencieux. C'était asser les commentaires sur le fait que j'étais un fossile. nâgeant sur place en ecoutant la demoiselle. Celle-ci termina en se submergeant pour remonté sur le rocher par la suite. Je plaça mes mains sur la roche a chaque côté d'elle en continuant de l'observer droit dans les yeux. Tout le long qu'elle parlait avec une grande attention. Puis elle me demanda pourquoi je voulais l'entendre.... beaucoup de curiosité disons..

- Well saying you used to sing in jail.... i don't know.. i'm just curiose.. i want to hear

J'étais effectivement très curieux la dessus. Je voulais l'Entendre mais plus que curiosité? Je n'avais pas d'idée de quoi dire de plus... s'étais juste un envis.. ça et les papillons que j'Avais dans l'Estomac en disaient la même chose. Ensuite, la demoiselle s'était mise a m'arroser a nouveau... Je me calla dans l'Eau un moment... cherchant le font.. avant de remonté d'un bon pour remonté le courant avec moi et l'Arroser a mon tour avant que celle-ci prête plus attention a son entourage que a moi. J'en profita pendant qu'elle me parlais de la Suede et de Montreal puis le paysage qu'on voyait présentement pour sortir de l'eau a mon tour. Le rocher était relativement grand. Je pris place a côté de la demoiselle en l'ecoutant parler a nouveau. C'était rien comparé a l'Europe

- I went to a few country in Europe. Actually spend more time there than Canada. Mostly in Denmark, or Unite Kingdom or Germany.. Europe is a beautiful place.. which ever angle you want to look at it. Maybe one day i'll visit sweden... i went right beside it but never in that country.. not even for military purpuse...

Moment de pause a observer les vagues passé, avant de reprendre concernant ça liberté

- Its usually the sent they want to take away when they put people in jail... now that you have your freedom.. try not to loose it again

Dis-je d'un clin d'oeil amuser toujours a observer l'horizon, observant les environs. On était seul dans le bois.. on pouvait même pas entendre l'autoroute qui était pas très loin.... rien.. juste moi et Eira.. facile de ce perdre dans nos pensés.. je profitais de mes moments a côté de la jeune demoiselle. Quand celle-ci reprit pour me remercier de l'avoir apporter ici.. elle était bien....

- It is my pleasure.. actually. Thank you for wanting to hangout with me

Encore une fois un clin d'oeil amuser partie, mais un sourir honnête s'installa par la suite. On dira pas que Jess m'avait tordu le bras la vieille pour que j'y aille prendre du temps avec.. et honnêtement, je ne le regrettais pas. Après un certian temps dans un moment de ''panique''? Elle m'avait demander ce que je voulais faire. Lincoln savait pas ou elle était pis a lui avait rien dit... et quelque instant après elle s'était excusé d'avoir agit comme une enfant. Toujours d'un sourir rassurant je la repris en disant

- Oh don't worry about it. Its normal, specialy if you guys are used to hangout together all the time. And plus, you might be in a ally base, you both are not fan or military personal.. we'll head back before he start worrying.

Sortais-je en me redressant. Aidant Eira a ce lever au besoin avant de remettre mes bottes. Mon chandail puis me remettre en marche vers le sentier pour regagner ma moto. Je pris le casque d'Eira pour lui donner, puis ensuite prit le mien avant de me retourner vers la jeune demoiselle pour reprendre

- Euhm, if you want before we head back on the base we can stop over at my place to get some dry clothe.. that is up to you.. or we can head straight for the hôtel where i drop you guys off yesterday.. Its you're call

Puis a la fin de tout je m'installa sur ma moto. Toujours le casque en main mais trempe comme tout. S'était sans doute mieu de faire un crochet pour avoir des vêtements propre et sec que nos vêtements actuel a moitier trempe, et pour ce qui ne l'était pas encore. Allait le devenir très bientôt. Mais quand elle m'avait fait ses excuses je sentais qu'elle était légèrement craintive, ou gêner. Je lui avais promis que je ferrai rien de travers ou la pousser... donc j'allais la ou elle le souhaiterait
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 5 Oct - 23:29

Stephane la traitait de petit diable avec un sourire malgré le découragement qui se faisait sentir. Elle avait littéralement fait subir son chant faussant alors que personne n’en avait demandé. Mais avec le temps, elle avait fini par obtenir les bonnes grâces de tous. Elle lui demandait en quoi c’était important ou pertinent de l’entendre chanter. Sa réponse fut aussi simple, il était curieux, il voulait entendre. Puis, elle lui avait demandé simplement s’il y avait un pays qu’il voudrait visiter. Comme elle se doutait, Ghost avait vue eu beaucoup du monde, un peu comme elle. Il avait visité le Danemark, très similaire à la Suède, c’était la capitale de l’ONU. Sinon il avait vu Royaume-Uni et l’Allemagne. Il déclara que l’Europe était effectivement un endroit magnifique. Il visiterait la Suède un jour. Ça fit sourire la femme Puis elle avait mentionné le bonheur de sa liberté trouvé. Il lui conseilla de ne pas la perdre une seconde fois.

« Oh don't worry. I won’t lose my liberty again… Not so soon at least...   »dit-elle en souriant, lui rendant son clin d’œil. Suite de quoi elle s’était mise à paniquer légèrement. Une part d’elle voulait rentrer. Elle n’avait rien dit à son partenaire. Évidemment, ils étaient des adultes et tout, mais ils étaient en terrain neutre pour eux. Tout pouvait arriver et se retourner contre eux. Ils étaient relativement méfiants, même s’il s’agissait de l’OTAN. Tout système pouvait se corrompre. Stephane fut compréhensif, déclarant que c’était normal s’ils étaient toujours ensemble ; en plus d’être sur une base militaire. Chose que Lincoln ou elle n’appréciaient pas spécialement. Il lui assura qu’ils rentreraient à la base avant qu’il ne s’inquiète trop. Eira lui adressa un léger sourire en guise de remerciement, même si son regard trahissait sa soudaine inquiétude. Il l’aida à se relever. Elle remit son kangourou et ses bottes en plaçant le téléphone et portefeuille/papier dans sa poche ventrale.

Tous les deux se remirent en marche sur le sentier, plutôt en silence. La tension était revenue, mais plus vraiment pour les même raisons. Elle se sentait à l’aise, plus qu’au début. Elle venait de le voir torse nu et lui avait vue son stricte minimum pour le haut. C’était étrange. Première fois qu’une personne autre que Cyber qui la voyait avec si peu de vêtements, vraiment. Ce n’était pas une mauvaise chose. C’était simplement nouveau et rien de très déplaisant. Là encore, il avait tenu parole : il n’avait rien fait, rien essayer. Une fois à la moto, il prit le casque pour lui donner. Avant de le mettre, elle regroupa ses cheveux en les tortillant vers l’arrière. Stephane s’adressa à elle, lui donnant un choix. Intriguée, Eira fronça les sourcils ne sachant pas à quoi s’attendre sur le coup. Il lui proposait essentiellement de passer chez lui pour se changer, avoir des vêtements secs ou bien simplement aller à la base directement. Considérant les choix un instant, la décision lui revenait.

«Euhm. I… I don’t know… I guess we can go at your place? Changing clothes could be a good thing… And it’s going to be more comfortable at least… But I don’t want to intrude either… It’s your home… It’s a big move I mean… Are you sure you trust me enough for that? »  demanda-t-elle en prenant une pause avant de reprendre. «But then again, if you propose it, I guess it means you do trust me enough… But I can’t see why…  Sorry, overthinking things again…   » dit-ellle après avoir étalé sa réflexion d’une voix timide en s’installant derrière lui après avoir mis le casque.

Elle lui tapota les côtes pour lui signifier qu’elle était prête. Retournant dans les confins de sa tête, Eira essayait de comprendre comment elle se sentait avec lui. Comme elle l’avait dit plus tôt, c’était agréable et chaleureux en un sens. Était-ce la situation qui lui donnait cette impression ou bien c’était lui? La mercenaire n’aurait su le déterminer. Elle eut une envie, toute simple qu’elle hésita à mettre à l’épreuve tout de suite. Comme la première fois, elle se faisait le moins près de lui. Puis, au bout d’un instant, elle détendit ses muscles et se serra doucement contre lui, sans geste de brusque. Une chaleur douce et agréable s’empara d’elle, lui faisant légèrement serrer les poings qui serraient le chandail du conducteur. La sensation la surprenait et réalisait que dans une certaine mesure, elle aussi lui faisait confiance. Plus qu’elle ne l’aurait pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 6 Oct - 22:03

COntinuant de jasé éventuellement j'étais venu sur le sujet qu'elle devrait faire attention pour ne pas reperdre ça liberté. Chose qu'elle me répondit que ce n'étais pas dans ses plans. Du moins, pas pour le momentavec un sourire aux lèvres. Chose qui me fit sourir également. c'était vraiment une mentalité que je trouvais intriguante. Pour qu'elle détermine le niveau de corruption au travers de la CIA. Elle et son partner avaient décidé de ce faire attraper.. gros risque a prendre... décidément elle était pleine de surprise.

Continuant notre trajets de retour éventuellement on était arriver a mon moyen de transport d'été. Ma Moto, Arriver a côté de celle-ci je remis le casque a Eira pour ensuite lui proposer de faire un tour a maison question de ce changer. Elle égait gêner a l'idée que je l'apporte a maison. Je comprenais pas nécéssairement pourquoi la gêne, mais faut pas oublier qu'elle n'est pas du même universe que moi. Donc ça pouvait être normal qu'elle aille une certaine crainte, ou qu'elle voyait plus ça comme de la confiance. Chose que je préfèrais. Quand elle parlait je la laissa faire. CElle-ci en vint elle même a la conclusion qu'elle pensait beaucoup trop. J'eus qu'un simple sourir aux lèvres en lui répondant

- Yes i trust you enought to bring you over to my place

Clin d'oeil, j'enfila mon casque pour ensuite monté a bord. Celle-ci ce positionna derrière moi par la suite. Je partie les moteurs pour nous diriger par la suite a ma demeure. En cours de route je sentie que Eira s'était coller davantage durant le trajet. Rien a comparer a quand nous étions partie. J'eus un sourir aux lèvres, toute en sentant une certaine chaleur m'envahir. J'étais bien.. et clairement elle était bien avec moi aussi. J'étais heureux. Me concentrant sur la route, j'avais un large sourir aux lèvres jusqu'a temps qu'on arrive dans le stationnement. Plus aucun vehicule s'y trouvait. CE qui signifie que toute le monde était partie. A moi même la seule chose qui me traversait l'esprit était que j'espérais qu'elle n'aille pas de sentiment d'insécurité puisqu'on était les seuls dans la demeure.

Je la laissa débarquer en premier avant de débarquer a mon tour. Regardant la maison avant de dire a Eira

- I hope you don't mind animals. Jess has a Cat. Amy has 2 dogs that she doesn't even know they are here now..

J'attendis quelque seconde pour avoir une réponse, avant de me dirigers vers la porte par la suitre, l'ouvrant tranquillement, le Husky s'était jetter sur moi en essayant de me licher le visage, pendant que le Berger Allemand ce promenait tout bonnement dans la maison. Je poursuivis par la suite en disant

- The Husky well he's super friendly. The German Sheperd is a train K9 dog, but also really friendly you shoudn't have any problem with him

Prenant les pattes du chiens pour les déposer a terre. La maison était relativement grande. C'était visible qu'on ne fessait pas de salaire de crève faim. En rentrant il y avait salon a gauche, corridor devant la porte et escalier pour monter au second niveau ou ce trouvait les chambres. Appart celle a Sarah qui était en bas

- Bedrooms are Upstaires. Amy... Mine and Jess.. Sarah made herself a bunker in the basement with a artifical computer that contrôles everything that's going on downstaire. Since she could be a target against me. This is where she hides when i get into trouble. Otherwise she's in the base.

Je me dirigea vers le deuxieme étage. Comme a leur fidèle habitude, les deux chiens me devança dans les escaliers pour monté. Je me dirigea vers ma chambre, puis dans la comode, pour y sortir des vêtements de sport, pour reprendre

- Here's a paire of pants.. and a T-shirt.. I'll leave you my room to get changed, i'll be downstaires..

Dis-je avec un sourire en coin, laissant les vêtements sur mon lit et l'endroit pour Eira, avant de descendre au premier niveau en attendant qu'elle se change. Je me changerai par la suite dans mon cas. le Husky lui demeura dans ma chambre, écraser a terre a ce demander ce que moi et Eira fessions
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 7 Oct - 22:33

Il lui faisait suffisamment confiance pour la ramener chez lui. En un sens, ça lui faisait très plaisir, sans trop savoir pourquoi. Personne ne lui avait vraiment accordé ce type de confiance auparavant et encore moins dans un si court lapse de temps. Et pendant la route vers son chez lui, elle prit une chance envers sa propre confiance envers lui. Appuyer contre lui, bien plus qu’à leur première balade, Eira sentit cette chaleur l’envahir. Une belle chaleur. Une bonne chaleur qui lui donna un petit sourire. Elle prêta juste assez attention pour se rendre compte du parcours emprunté, mais sans plus. Une fois arrivé dans le stationnement, la femme se redressa avant de débarquer. La maison n’était vraiment pas petite. Faut dire, il avait le salaire qui allait avec, alors en un sens elle ne fut pas surprise. De plus, comme lui et son équipe semblait toujours ensemble, puisque c’était une famille, cela semblait tout aussi logique que d’avoir un grand espace où les accueillir. Retirant son casque, elle continuait de détailler la maison alors qu’il s’adressa à elle. Il espérait que les animaux ne la dérangeaient pas.

«I mind humans, not animals. Their behaviors are more predictable. There’s not hypocrisy, just the present moment with them. » dit-elle en lui faisant un petit sourire. À peine le pied dans l’entré, Stephane fut accueilli par un husky de belle taille. L’autre, un berger allemand, moins intéressé, continuait sa routine. Le propriétaire de la maison lui indiqua que les deux étaient amicaux, mais que le berger était un chien de terrain, donc sociable, mais un tempérament différent. Sans rien dire, elle acquiesça d’un signe de tête en laissant ses yeux gris parcourir les espaces qu’elle pouvait voir. À gauche un salon de très bonne taille, un corridor et un escalier, jusque-là, plus d’espace que la majorité des gens. Le style de la maison différait du sien. Elle était plus rustique, sa maison n’était pas un chalet au milieu des bois sans raison.

Stephane lui expliquait que les chambres étaient au second – du moins, la sienne, celle d’Amy et de Jess. Comme prévu, ils vivaient réellement ensembles. Sa fille, Sarah, quant à elle, avait son espace au sous-sol, une  sorte de bunker avec une sale de contrôle et une intelligence artificielle pour se protéger en cas de problème. Enfin, quand lui était dans la merde. Autrement, elle était à la base. Il y avait des photos ici et là de tout le monde. Une vraie maison. Un vrai nid familial. Ça lui faisait bizarre. Elle n’avait jamais réellement connu ce type de cohésion. Elle suivit le membre de la TaskForce en silence jusqu’à sa chambre. Une chambre de gars, simple, pratique, efficace et peu décorer. À son image militaire en fait. Il sortit des vêtements, des pantalons en coton ouaté et un t-shirt,, qu’il posa sur le lit. C’était pour elle, selon ses paroles. Visiblement trop grand, mais ça ferait l’affaire, le temps que ses vêtements soient mis à sécher. Il lui laissait sa chambre, le temps qu’elle se change. Il serait en bas.

Elle acquiesça positivement à nouveau de la tête. Une fois qu’il fut sorti, elle attendit un moment, le temps qu’il soit descendu. Elle enleva tout ce qu’elle pouvait. Elle ne garda réellement que le strict minimum. Heureusement ses sous-vêtements étaient en fibre pour le sport, ils séchaient donc plus que rapidement. Le reste c’était autre chose. Des pantalons de combat comme ça, c’était fait de fibre solide qui ne cédait pas facilement. Le séchage était donc plus long. Pareil pour la camisole, le kangourou ou ses bandes de nylon qui lui bandait les pieds et les mains. . Une fois bien confortable dans les pantalons et le t-shirt sec, elle resta un moment à se regarder sans dire un mot. Ça lui faisait bizarre. Dans tous les cas ce qui la marqua le plus fut l’odeur. Une odeur masculine qui lui fit un drôle d’effet. La figeant sur place pendant un moment avant qu’elle ne se ramène à l’ordre, secouant sa tête. Elle ramassa ses affaires. Tous étaient pliés à la perfection, à la militaire. Tout ça alors que le husky n’avait pas bougé. Elle sortit sans faire un bruit de la chambre, ses choses mouillées dans une main et ses bottes dans l’autre. Eira déposa ses bottes dans l’entré et ce fut le tour de Stephane. Quand il revint, elle était assise dans l’escalier à l’attendre. Elle avait tout défait ses cheveux qui s’étaient mis à ondulé avec beaucoup de volume – rien à voir avec sa coiffure d’entraînement ou de combat.

«That’s a really big house… Too big… Too much ground to cover… But a nice house… I've seen to many horror movie to be at ease in so much space... Compare to this, my cottage is really small, but comfy and warm… Oh and thanks… for the clothes I mean…   » Elle ressemblait à une gamine qui venait de voler les vêtements de son père. «Here’s what needs to dry… What do you propose to do, while we wait for my clothes to dry out? » demandait Eira en lui montrant ses vêtements. Ses yeux parcouraient toujours l’endroit avec curiosité. Elle ne disait rien, mais son visage disait beaucoup. Au moins son regard le faisait. La femme s’était relevé en attendant une réponse de sa part, l’air visiblement absent prenant le temps de regarder chaque chose qui l’entourait. Ses pieds nus étaient recouverts par l’excès de tissus des pantalons qui étaient faits pour un homme de 6pieds quelques choses. Pas une puce de 5 pieds 5. Pareil pour le chandail, ce dernier lui faisait presqu’une robe. Sauf que côté confort, elle aurait pu s’installer n’importe où et dormir malgré son dos endolori.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 10 Oct - 18:10

Arriver a maison les chiens nous avaient acceuillie a leur manière. Le Husky plus joueur que le berger Allemand. Qui lui.... restait un peu a l'arrière comme s'il nous détaillait, ou nous jugais avant de poser le moindre fait et geste. Personnellement, j'étais habitué. J'apporta Eira dans ma chambre en lui expliquant un peu comment la maison fonctionnait. Aussi, a première vue il semblerait que nous étions tout seul dans la maison. Il n'y aurait pas de moment de malaise de même. Dans la chambre je lui sortie des vetements sec, en lui disant que j'allais attendre dehors. La laissant ce changer.

J'étais descendu, flattant la tête de Spike (Le berger Allemand) pour me diriger vers la cuisine. Fallait que je calme mes emotions, j'avais vraiment chaud présentement a l'idée d'avoir Eira chez nous.. Je savais très bien ce qui m'arrivait. J'étais amoureux et ça pouvait être visible. mais si je me fis a ce que Cyber m'avait dit. Elle ce douterait probalement même pas que elle pouvait être amoureuse elle même. Donc sans doute qu'elle verait pas tout suite que je le suis.

Après un certain temps la jeune assassin sortie de ma chambres avec des vêtements visiblement trop grand, mais qu'elle avait réussit a faire tenir comme du monde sur elle. C'était plutôt cute a voir aller. Ça m'avait fait sourir. J'étais ensuite remonté dans ma chambre pour me changer également. Observant Skype (Le husky) deux secondes après avoir retiré mon chandail,

- You're a real perv...

Dis-je tout doucement au chien qui me regardait d'un allure '' Hein?'' avant de changer mes pantalons et mes bas par la suite, pour finalement ressortir de la chambre avec des jeans noir et un chandail pas de logo dessus gris pâle pour voir Eira assise dans le bas des marches...

- Did she.. moved from there?

Pensais-je tout bas avant d'avoir un sourir aux lèvres qui ce dressait. Elle m'attendait... c'est vrai qu'on s'était changer avant tout chose donc je n'avais pas nécéssairement eu le temps de lui faire le tour du proprio correctement. Et je dois l'admettre.. c'était plutôt cute de la voir m'attendre de même.. ça me montrait qu'elle était gêner de ce promener seul dans la demeure qui n'était pas la sienne. Descendu les escaliers elle me dit que s'était beaucoup plus gros que son chalet. Mais son chalet était confortable, petit etc.. ici trop de terrain a couvrir

- We don't really have to worry about protecting ourselve here.. most of our ennemis are infected people, and for the others they don't dare to go straight up into a military town to find someone Neighbours are pretty much all military personnal. New Neighbourhood here.. build it once NATO took the base a few years back

Je passa a côté pour m'assoir. Elle me donna ses vetements en me demandant ce qu'on allait faire. Spike était finalement venu nous voir pour ce faire flatté. Je repris pour répondre a la question de Eira

- Well we could watch movies.. there's not much to do in here. Most of our time if we don,t watch TV inside the house, we spend it outside.. we have videogame consols as well but i don't remember what game Jess and Sarah has.. its mostly Sarah the gamer.. since we're always out, and Amy used to live in Brossard. Not Sainte-Jean.. basicly she doesn't even know her dogs are here

Je me redressa avec les vêtements dans mes mains pour faire signe a Eira que j'allais revenir. descendit dans le bunker a Sarah pour atteindre la laveuse et la secheuse. Déposa le tout dans la secheuse pour partir une brasser. avant de remonter pour revenir a Eira

- but first, let me show you around

Dis-je en lui tendant la main pour l'aider a ce relever. Ce fut pas mal un geste inconscient, indirecte pour que je lui montre un peu partout... la trainant dans le salon, cuisine, salle a manger,, salle de bain. Je l'apporta même dans le Bunker a Sarah pour qu'elle voye un peu.. j'avais pas de peur vraiment a l'effet de Eira. J'avais plutot confiance qu'elle ne représentait pas de danger, pis je le voyais aussi ce que Cyber m'avait dit. Elle était amoureuse mais en était pas consciente... pour finalement retourner au salon

- So now you know your way around the house.. but for now.. movie time.. or video game?...

Tirant les tirroirs avec les films et jeux video, je montra pas mal a Eira ce qui avait dans la maison pour ce divertir en attendant que les vêtements soit sec
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 10 Oct - 19:16

Attendant Stephane en silence, assise dans les escaliers, Eira laissait ses yeux parcourir l’espace auquel elle avait accès sans se lever. Le propriétaire de la demeure était revenu assez rapidement. Elle l’entendit murmurer, mais sans comprendre ce qu’il avait dit. Un regard curieux par-dessus son épaule, elle avait commenté la maison en comparaison à la sienne. Il lui expliqua que ce n’était pas un problème pour eux le périmètre à garder. C’était un nouveau quartier, avec de nouveaux voisins, principalement des militaires depuis que l’OTAN s’était installé à la base. Acquiesçant en silence d’un signe de tête, l’assassin lui tendit ses vêtements, demandant ce qu’ils allaient faire maintenant. Elle devait attendre après ses vêtements quand même. Ghost lui proposait de regarder un film ou peut-être jouer à un jeu vidéo. En dehors de ses deux activités, il y avait peu à faire. Ils étaient dehors à faire des activités de plein air, comme elle. Il expliqua rapidement que sa sœur n’était même pas au courant de la présence de ses chiens encore. Il lui fit signe d’attendre avant qu’elle ne lui donne une réponse. Elle avait donc le temps de réfléchir un peu.

Il partit au sous-sol et revint ensuite devant elle. Une fois devant elle, Stephane, lui tendit la main, proposant de lui faire faire le tour. Par réflexe, elle redressa ses épaules, le dos droit, les yeux sur la main qu’on lui tendait. Eira mordit sa lèvre inférieure avant de prendre la main de l’homme timidement, ne tenant que le bout de ses doigts. Trainant un peu des pieds derrières, elle gardait les yeux tout grands ouverts sur son environnement. Il lui faisait faire le tour de la cuisine, salon, salle à manger, salle de bain et même la cachette de Sarah. C’était un endroit accueillant et sécuritaire, même si en temps normal, ce n’était pas l’idéal pour elle. Si près d’une base militaire, dans la maison de l’un d’eux, ça lui paressait peu commun. Revenant vers le salon, l’homme ouvrit des tiroirs plein de film, de jeux. Le divertissement n’était pas ce qui manquait dans cette maison. Curieuse, Eira s’approcha, laissant ses yeux gris tout analyser la sélection.

« That’s a lot of choice… Euhm… I… I think a movie could be nice. Not in the mood to play any video games today… And I’m a little too rusty for that, » dit-elle en souriant avant de reprendre. « But for the movies, I really don’t know. Maybe the new Star Wars ? It’s different, doesn’t involved zombies or weird ass monsters… Yeah… Star Wars Episode 7 sir… » déclara la demoiselle avant de se redresser debout et de se retourner vers le canapé. Elle trottina doucement vers celui-ci et prit place dans l’un des coins, ramenant ses jambes vers elle. Se faisant petite, déjà qu’elle le semblait encore plus à cause des vêtements, Eira attendait que Stephane vienne prendre place après avoir mis le film. Une idée lui traversait la tête.

La femme avait l’étrange envie de se coller contre son hôte. En fait, comme elle l’aurait naturellement fait avec Cyber, du temps où il n’avait pas sa femme ou simplement quand ils n’étaient que tous les deux. Ils étaient comme frère et sœur, leur relation était donc plutôt particulière. Cependant, vouloir et avoir cette envie simple et anodine en temps normal, envers Ghost, ne lui paressait qu’étrange. L’idée lui réchauffait malgré tout l’intérieur, jusqu’à lui rougir les joues. Le film était commencé et l’idée ne lui quittait pas l’esprit.

« Can I ask you something? » murmura-t-elle assez fort pour que Stephane l’entende  sans quitter le film des yeux avant de reprendre tout aussi doucement, les joues rougissantes à vue d’œil. « Can I… euhm… Lay down against you? It’s embarrassing… Usually it’s Cyber with me… it’s weird.. I just need to feel warm…. » déclara-t-elle en se serrant un peu plus contre elle-même, l’air visiblement d’avoir froid, les yeux sur le film. Eira attendait la réponse. Elle se trouvait ridicule, mais elle s'était senti bien contre lui, à leur retour sur la moto. Pourquoi est-ce que ça serait différent?
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 10 Oct - 22:06

Après m'être changé et mis nos vêtements trempe dans la secheuse, j'avais apporter Eira faire le tour du bâtiment. Elle m'avait prit la mains mais par le bout des doigts. J'eus une bouffé de chaleur qui passa... je me sentais bien... malgré la multitude de papillon qui me traversait l,estomac. J'étais très heureux, Ça paressait gros, mais pour moi qui était habituer de vivre ici je trouvais le tout petit. Püis au final on était revenu dans le salon ou j'avais proposer a Eira de soit jouer a un jeux. Ou simplement de regarder un film. Lui laissant le choix dans nos archives de films et jeux. Elle me dit qu'elle était pas dans le mood présentement et qu'elle serait trop rouiller. Cependant un film pouvait faire l'affaire.. et ce serai l'episode 7 de Star Wars

- Alright, Star Wars it is.

Repondis-je d'un large sourir avant de prendre le coffret du film pour le mettre dans le Playstation 4, avant de partir la consol, profil de Sarah, pour ensuite partir le film en déposant la manette pas très loin du divant ou je m'y installa a mon tour pour programmer le film. En attendant que nos vetements seches.. Une fois le film programmer, déposant la manette sur la table je pris une position relaxe.. bien que lumière était de trop a mon avis. Je me redressa sans rien dire pour baisser les lumières, avant de reprendre place ou Eira me demanda une question

- Go ahead

Avais-je répondu d'une voie calme avant de me faire demander si elle pouvait ce coller. Automatiquement mes joue étaient devenu rouge tomate et je le cachais pas tant. J'étais gêner.. une proximité pour un film entier?... les papillons ce fessaient aller dans mon estomac pour que je lui répond

- Come here little bird

Dis-je sans vraiment attendre, je m'étais allonger les bras tranquillement pour y glisser ma main droite autour de la taille de Eira, puis ensuite la trainant avec la plus grande délicatesse en ma direction, pour la coller sur mon torse, gardant ma main sa taille, entre ses côtes et ses hanches. Le stresse m'embarqua, ce n'était pas vraiment du stresse, mais je sentais mon poul être plus agité. J'avais aimer quand elle s'était coller a moi sur ma moto, mais je pouvais pas la serrer dans mes bras. Présentement elle était dans mes bras a ecouté un film

- If you want.. i also have blankets around.

L'idée m'avait traversé l'esprit. Avant que je la prend dans mes bras, la main toujours sur la taille a Eira.Elle n'avait pas bouger de la, elle semblait avoir plutôt froid. Et ça pouvait être comode de s'enrouler les deux dans une couverte en plus..... je tourna la tête pour chercher une couverte dans les environs, pour eventuellement trouver mon bonheur (J'étais assis dessus) d'un coup je la sortie pour m'enrouler dans la couverte, laissant le reste de la couverte pour que Eira nous enroule de son bord. Toujours en la gardant coller contre moi le plus possible, sans nécéssairement que sa paresse trop en meme temps. J'étais bien, un drôle de feeling que je n'avais pas expérimenté dpeuis très longtemps.. mais présentement j'étais heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 12 Oct - 21:08

Sa timidité lui rougissait les joues, alors que ses yeux gris fixaient obstinément l’écran de télévision. Star Wars épisode 7 commençait et au bout d’un moment, elle avait demandé une chose. Une chose bien étrange pour Eira, puisque jamais elle ne demandait ce genre de chose. Avec Cyber, elle faisait et c’était tout. Bon, fallait comprendre qu’elle était avec lui depuis plus de la moitié de sa vie. Ça fait long pour une relation de partenariat au départ qui est devenu une relation d’amitié presque soudé par un mariage non-officiel. Ils étaient toujours ensembles, se connaissaient par cœur et inclus dans cette relation exclusive, il y avait la femme de Lincoln. Jamais elle ne s’était imposée entre le duo. Leur relation était celle d’un grand frère et de sa petite peste de sœur. Une relation visiblement saine qui ne cachait rien d’autre. Ils étaient leur seul famille à l’un et l’autre. Alors se coller lors d’un film, c’était commun. Sauf que là, ce n’était pas Cyber, c’était Stephane. Un homme qu’elle ne pouvait pas affirmer bien le connaître. C’est certain qu’elle en savait plus sur lui, que l’inverse. Cependant, Eira se doutait bien que c’était temporaire. Il finirait bien par faire son curieux et pousser ses recherches un peu plus loin. Ou du moins, demander à sa fille de le faire, question de mieux la connaître, elle et son passé. Il n’avait pas été intrusif dans ses questions et encore moins dans ses gestes. La laissant prendre les devants et entreprendre des démarches plus précises et intimes.

Pour Eira c’était donc une première que de demander de se coller. Encore plus unique sachant qu’elle souhaitait comprendre et expérimenter à savoir comment elle allait se sentir. Sur la moto, ça avait été plutôt agréable, chaleureux. Là, sur un sofa, c’était plus suggestif encore, plus intime comme contact. Une proximité qu’elle ne savait pas jusqu’à qu’elle point elle allait le tolérer. Stephane lui répondit, l’appelant « little bird ». Pendant un instant, l’esprit de la mercenaire s’était figé. Son corps encore plus quand elle s’était rendue compte qu’il avait allongé le bras pour la prendre par la taille et la tirer vers lui. Les yeux ronds comme un Bambi devant des lumières d’une voiture sur l’autoroute, son corps était raide. Pourtant, il y était allé doucement. Le contact était surtout étranger à ses habitudes. Au final, elle s’était retrouvée contre lui, sur son torse. Encore toute raide, Eira s’était renfoncée de timidité, l’air encore plus perdu dans ses larges vêtements. Elle ne semblait plus respirer non plus. Son cerveau allait à vive allure dans toutes les directions. Clairement qu’elle ne s’attendait pas à un geste si familier, encore moins de la part de Ghost.

Au bout d’un moment, sa respiration reprit un rythme régulier, presque calme. Ses muscles se détendirent eux aussi. Doucement, elle avait ramené ses jambes par-dessus Stephane, comme s’il l’avait prise en princesse et déposer ensuite avec lui sur le sofa. Et finalement, elle se blottit contre lui. Elle avait effectivement l’air d’avoir froid. Elle avait froid, par nervosité, par anxiété. Même si elle écoutait le film, Eira ne pouvait s’empêcher de constater que le cœur de l’homme battait étrangement vite. Sa main qui l’avait rapproché n’avait toujours pas quitté sa taille. Sagement posé sur elle, sans malice, rien. Il déclarait ensuite qu’il y avait une couverture si elle voulait. Assis dessus, il tira dessus pour finalement la sortir et s’enrouler de son côté. Elle fit de même en se redressant un peu avant de réaliser qu’elle était très proche de lui. Vraiment proche. C’est son odeur qu’elle remarqua d’abord, la même qui se dégageait des vêtements qu’elle portait. Les yeux fixés dans le vide en réalisant les petits détails comme sa respiration.

Respiration qui lui fit relever la tête. Eira se figea sur le coup comme un chevreuil sur l’autoroute. Son visage, il était tellement proche. Son souffle qu’elle sentait sur sa peau. Elle n’avait jamais ressenti une chose pareil avec qui que ce soit. Ce drôle de sentiment, cette appréhension, mêlée d’anxiété et de chaleur qui lui nouait l’estomac. Les sourcils froncés et le regard perdu, elle n’arrivait pas à le quitter des yeux. Coincé dedans, perdu dedans. Visiblement, elle ne comprenait pas ce qui se passait. Le film lui importait soudainement très peu – un bruit de fond, sans plus. Et encore, son cœur qui se serrait doucement, pas en mal. Ses joues déjà rosies étaient devenues rouges comme un coquelicot. Ça lui prit un instant, à rester coincé là, à le regarder, à détailler chaque parcelle de son visage, à se demander quoi faire. Ses doigts accompagnèrent même le parcours de ses yeux. Ils effleuraient à peine la peau de l'homme. Une étrange envie lui prit quand ses prunelles couleur d’orage se posèrent sur les lèvres de l’homme. Le bout de ses doigts les avaient effleurer par curiosité. Puis, au bout d’un moment, un frisson la prit. Sortant la femme de sa fixation qu’elle réalisa et se sentit mal. Secouant doucement sa tête, elle s’était serrer contre lui à nouveau, tête contre son torse.

« Sorry about that… » avait-elle dit d’une voix faible et timide, avant qu’elle ne reprenne. « I don’t know what happen… Sorry… I just… » Eira essayait presque de se convaincre. Elle savait bien que c’était faux.  Elle terminait la phrase dans sa tête : I just wondered how your lips taste like… . Son coeur battait vite, aussi rapidement que celui de l’homme qu’elle entendait battre dans son oreille alors que ses yeux se concentraient sur le film. D’une voix absente et contrôlée, elle conclut ses pensées abruptement : « It won’t happen again. » Et même ça, elle le savait faux. Pourtant, elle tentait de se convaincre du contraire en enfouissant cette chaleur qui lui brûlait le bas du ventre à la simple idée de le regarder dans les yeux ou de l’embrasser. C’était une mauvaise idée et ce n’était pas le « bon moment ». Pour Eira, comme il n’était pas du même monde, jamais le moment ne serait réellement bon. Et l’idée lui attristait le cœur. Si seulement… Dans sa tête elle se répétait « pas maintenant ».
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 12 Oct - 22:18

Plus le temps avançait, plus j'appréciais ma journée. J'aimais bien passé du temps avec Eira, et j'étais content que ma cousine m'aille poussé dans le derrière la vieille pour que je m'essaye sur l'assassin. Bon, essayer.. c'était encore un grand mot. C'était quand même la première fois qu'on ce croisait en dehors d'une zone infecter. Il y a quand même un certain temps quand même... plusieurs rencontre... or am i still in the ancient way?.. Anyway. On s'était installer pour le film et tout, j'installais le film pour m'Assoir a côté de Eira qui commençait a avoir froid. Elle me l'avait dit tout en me demandant si elle pouvait se coller sur moi. Automatiquement j'eus des bouffés de chaleurs passagère pour me dire '' GO GO GO DO IT'' Et j'accepta sans hesité toute en la trainant vers moi pour qu'elle ce colle. Meilleur feeling au monde.

Une fois qu'elle s'était installer somewhat dans une position sur moi pour écouté la TV. Mes batements de coeur ce fessaient aller. C'était l'enfer.. et j'avais chaud, mais je n'étais pas en sueur, forte heureusement. C'était une chaleur agréable. Et je sentais les montés de chaleurs me traversé le corps. C'était totallement nouveau et très agréable comme sensation

Puis, Le film continua.. ecoutant le film ou au moins, du mieu de mes capacités. J'avais une fille que je savais que j'étais amoureux sur moi présentement.. toute les choses autour ne m'intéressais pas. J'avais ma main juste un peu plus haut que les hanches a Eira, mais ma deuxieme une fois installer, s'était mise sur le bedon de Eira pour aller rejoindre ma première main de l'autre côté. Elle était en quelque sorte '' coincé'' dans mes bras, sur moi, sous la couverte qu'on s'était installer. Mais aucune pression était mise sur mes bras pour qu'elle ce sente réellement coincé et qu'un moment de panique s'emparre d'elle.

Mon attention était sur Eira. mais dans mes skills d'homme. J'essayais que ça ne paresse pas trop. J'étais juste concentré sur chaque partelle de son corps qui était en contacte avec le mien. Connaissant le feeling de ce sentir observé, mais par contre, mon attention.. sur chaque partelle qui était en contacte avec moi. CE, jusqu'a temps qu'elle passe son doigts sur mon visage... OKAY! Alerte rouge!.. C'était le cas de le dire vue que je prenais une couleur comme si je revenais de Cuba.. seulement, on est au Canada ici.. Donc solution rapide rapide... Sniper breathing?.. Ça devrait me faire ralentir ma circulation sanguine et faire en sorte que je deviens pas plus chaud, calmé mon battement par minute.. et peut-être même calmer mon visage qui devenait rouge...... Nop... mon coeur me le fessait clairement savoir d'un '' Fuck this shit. I like this girl!..'' Mais elle aussi remarqua ce qu'elle était entrain de faire. Elle ce rétracta en me disant qu'elle était désoler, ne savait pas trop ce qui s'était passé.. Clairement moi je le savais.. avec ce que Cyber m'Avait dit et les peu de skills en language corporelle qui me restait du temps de S.T.A.R.S

- Its alright.. i've enjoyed it.

Dis-je d'un sourire aux lèvres avant de réaliser encore, ce que je venais de dire. Je me sentais comme un volcan en Irruption. Je devenais rouge et le coeur battait de plus en plus vite. J'Essayais de le calmer mais rien.. toujours la même phrase '' Yeah but i like her!'' me cherchant un échappatoire du regard jusqu'a temps que.. je réalise je peux pas aller nullpart, Eira était sur moi. Et aucun moyen de calmer mes batements de coeur, je tentais quand même de gardé un visage somewhat sérieux, mais sans vraiment être capable de calmer mes batement en plus de la rougeur de mon visage. C'était quand même... agréable comme situation, malgré le fait que je me sentais niaiseux d'avoir sortie une phrase du genre, surtout le ''Enjoyed it'' what the hell Stephane?!

- Euhm, Sorry about that.. it sounded wierd... but yeah... euhm...

Clairement je savais pas quoi dire pour ma défense, j'Essayais de bafouiner une phrase mais ça sortait tout croche. C'était trop visible, pour quelqu'un qui était habituer a ce genre de situation, que j'étais amoureux mais je savais pas comment gérer ça, Jess me l'avait fait savoir a mainte reprise, fait trop longtemps, j'allais être rouiller.... je garda cependant la totalité de mon attention sur Eira, même si mes yeux tentait de détourner le regard, surtout que présentement je savais qu'elle pouvait sentir que j'étais bizard, surtout avec mes battements de coeur était très rapide. Chose qui ne devrait pas avoir lieu surtout pour un membre des forces speciale de l'OTAN/NATO.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 13 Oct - 21:25

Contre lui, Eira sentait le cœur de ce dernier. Il frappait fort dans sa poitrine, aussi fort que le sien. Ses joues rouges écarlates ne revenaient pas à leur couleur naturellement rosé. Oh non. Même si ses yeux et ses oreilles se concentraient, tant bien que mal, sur le film qu’elle saurait aimer sans problème. L’ennui, c’était son esprit qui vagabondait. Il repassait en boucle chaque détail du visage de l’homme. Ses yeux bleus à faire rêver plus d’une et ses lèvres qu’elle souhaitait goûté, toucher avec les siennes. Déjà sous son pouce, elles lui avaient semblé invitantes, chaudes et chaleureuses. Sauf que ce n’était pas logique. Il était un militaire. Ce qu’elle détestait, ce qu’elle combattait en temps normal. Il était l’antéchrist de son domaine, l’apogée de tout ce qu’elle n’aimait pas chez l’autorité. Pourtant, contre lui, à cet instant, elle se sentait particulièrement bien. En sécurité même.

La confiance y était, du moins un minimum. Suffisamment pour qu’elle accepte une proximité plus grande et importante que de coutume. Lincoln le lui avait dit, il l’avait averti. Il lui avait dit de faire attention, qu’elle l’appréciait, avant même qu’elle ne le sache elle-même. Comment avait-il su ? Tout ça la dépassait et vraiment, la mercenaire ne savait comment réagir à tout ça. C’était tout simplement trop inhabituel.

Enfin, après s’être excusé, Stephane lui avait dit que ce n’était pas grave, qu’il avait apprécié. Intriguée, elle fronça les sourcils en se retournant un peu pour le regarder. Eira comprenait encore moins. Elle avait envahi son espace vital sans demander la permission et pas qu’un peu. Ses joues avaient perdus un peu de leur couleur et la demoiselle tentait de comprendre. Puis, il se ravisa quant à son choix de mot. Il s’excusait de la tournure de phrase effectivement étrange. Elle lui adressa un sourire. Il était aussi nerveux qu’elle, aussi maladroit qu’elle.

« Yes, it was strange… Strange choice of words… » dit-elle en reposant sa tête contre lui pour ensuite reprendre. « But don’t worry. It’s not the strangest thing I’ve heard from someone… » concluait Eira en se callant un peu plus. Au bout d’un moment ses yeux se fermaient doucement. Son corps ramollissait, se détendait comme rarement il le faisait. Le poing fermé, elle enserrait le chandail de Stephane entre ses doigts, jusqu’à s’endormir complètement pour quelques minutes. Son dos lui faisait mal et lui causait une envie prenante de dormir. Quelques minutes après s’être endormis, la jeune femme sursauta, serrant encore plus le chandail de l’homme. Le regard perdu, elle regarda autour un instant pour se rappeler où elle était et avec qui.

« Sorry… I … I fell asleep. My… My back is killing me right now. And in reaction to that, my body is telling my brain to go to sleep… So much for watching a movie… Sorry…  Do… do you mind if I take a nap… You’re really comfy and warm…. And strangely my body is quite relaxed around you… I usually don’t fall asleep so easily. In fact, never… » dit-elle d’une voix un peu endormi en se pressant contre l’homme en inspirant profondément, cachant une grimace. « Tu me fais faire de drôle de chose toi… » s’exprima la femme en français sachant pertinemment qu’il ne comprendrait pas tout et ce, même si elle avait parlé lentement et doucement. « Sorry about the french… You take me out of my comfort zone Ghost… and it feels strangely nice… »  concluait la femme avec une voix qui se rendormait doucement, serrant toujours le t-shirt de Stephane entre ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 13 Oct - 23:03

Je venais de faire un fou de moi avec ma réponse comme quoi j'avais aimé ça. Elle me l'avait fait savoir physiquement en me fronçant ces sourcis. J'étais gêné. Regardant a gauche et a droite mais certainement pas Eira dans les yeux. Ma grande faiblesse: Quand je suis amoureux. Le reste je peux dealer avec pratiquement n'importe quel situation humainement pensable, mais pas quand je suis amoureux. Donc la.. je savais pas quoi dire. elle me dit que c'était effectivement étrange, mais elle avait entendu pire comme ''pick up line'' si on peut mêttre ça sous sest mots la. Avant qu'elle ne dépose sa tête a nouveau sur mon torse. J'eu un soupir de soulagement très faible. Mon objectif n'était certainement pas de montré que j'étais stresser vue que je paressais comme un beau bozeau avec mes phrase tout croche..

Eira demeura dans mes bras, je réussit somewhat a avoir une partiel attention sur le film. On va blâmer ça comme ça vue que lorsqu'elle s'était endormis, ma main qui lui traversait le bedon ce mis a lui flatter doucement les côtes toute doucement. Mon attention '' était plus nécéssairement'' la. Du moins, jusqu'a temps qu'elle ce réveille pour s'excuser de s'être endormis, mais que j'étais confortable. J'eus un sourir aux lèvres après ses dires. Ça me fessait chaud au coeur qu'elle se sente confortable coller contre moi. Sauf que si elle était fatiguer.. le divant allait être de loin la pire place pour qu'elle ce repose.. J'eus l'idée d'aller faire une sieste dans ma chambre. Moment d'hesitation qui pendant ce temps elle shoota une phrase en français que je compris strictement rien, avant qu'elle me la traduise en disant qu'elle était confortable avec moi.

-Even tho i've said wierd stuff?

Dis-je d'un sourir somewhat amuser, avant de défaire mon emprise autour de son bedon, pour glisser ma main sur l'arrière de ces cuisses, et reprendre

- And for the Nap i do not mind.. but i feel a little bit tired as well.. a couch isn't best place for a nap if you ask me, want to go upstaires?

Okay dit de même ça sonnais vraiment ''cochon'' mais de ce que Cyber m'avait dit la vieille.. les chances étaient bonne qu'elle pense pas de même. Du moins j'espérais puisque ce n'était pas mon intention. Je la pris par la suite dans mes bras, a la suite de ça réponse, pour la transporter jusqu'a ma chambre pour la déposer sur un côté de mon lit.

- For the Nap, do you mind if i take my shirt off? or you want me to keep it?

J'Attendis ça réponse, Avant de retiré le chandail pour ensuite m'installer a ces côtés, glissant mon bras en dessous de ces côtes pour la trainer prêt de moi. Une main qui passait sous Eira pour ce logé sur ses hanches, pendant que la deuxieme la tenait au niveau des côtes. Aucune force était mise, question qu'elle ne se sente pas prise au piège et qu'elle passe en mode attaque. La laissant également libre espace si elle voulais changer de position etc. Moi je ronronnais entre temps, et j'étais très contre l'assassin a côté de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 16 Oct - 13:12

Stephane lui caressait doucement les côtes. Au début, elle en fut surprise, un peu inconfortable. Cependant, comme elle voyait qu’il ne faisait rien de plus qu’une simple délicatesse et marque d’affection. L’assassin se détendait tranquillement. Elle était bien, oui, même s’il disait des trucs étranges. Eira  ne put s’empêcher de sourire quand il lui demanda. « Yes, even if you say “weird stuff”. And like I said, I’ve heard worse than that. Trust me… That was just… normal I guess… »  déclarait la femme en se serrant un peu plus contre lui. Les yeux fermés, elle sentit la main masculine sur son ventre, se déplacer sous ses cuisses puis il reprit. La sieste ne le dérangeait pas. Tant mieux, qu’elle avait pensé sur le coup, alors qu’il poursuivait ses pensées. Il était lui-même un peu fatigué et un canapé n’était pas le meilleur endroit pour une sieste selon lui. Il lui proposait donc d’aller à l’étage, dans sa chambre essentiellement.

Sur le coup, elle releva la tête pour le regarder et haussa les épaules. Visiblement indifférente de l’endroit où elle allait faire une sieste. « It’s your call, I can sleep pretty much anywhere. I’ve been sleeping on the couch more than my bed at home so… yeah, as you wish Ghost. » avait-elle dit d’un ton tout aussi indifferent que si elle avait parler de faire l’épicerie. Elle voyait le moment comme rien d’autre qu’une sieste, comme elle l’aurait fait avec Cyber. C’est certain qu’après le moment de léthargie que la mercenaire avait eu et l’idée de l’embrasser pouvait porter à confusion. Sauf qu’Eira n’avait jamais particulièrement eu l’esprit mal tourné. Elle avait subi les commentaires de ses compères et rétorquée, mais jamais elle n’avait songé qu’une sieste puisse être autre chose, qu’une sieste. De toute façon, il lui avait promis que rien ne se passerait sans qu’elle le veuille ou qu’elle ait son mot à dire. Et donc, monté à l’étage, avec un homme, seuls dans cette grande maison ne l’intimidait pas vraiment. Elle pouvait toujours lui faire comprendre s’il dépassait les bornes. C’était plus à ses risques à lui qu’un danger pour elle, du moins, de son point de vue.

Comme un gentleman, il la transporta dans ses bras à l’étage. L’assassin était déjà à moitié endormi. Il la déposa sur un côté du lit. Il était moelleux et confortable. Les yeux à semi-ouvert, elle réquisitionna un oreiller qu’elle plaça dans son dos. La tête directement sur le matelas, elle était presque partie quand il lui posa une dernière question qui la réveilla d’avantage. Sur le coup, l’image de le voir torse nu avant de sauter dans l’eau lui revint et fit rougir ses joues. Heureusement que les vêtements qu’elle portait étaient grands, elle put renfoncer un peu plus son visage dans l’encolure de son chandail qui sentait l’homme. Décidément, ça lui plaisait, IL lui plaisait. Se rappelant qu’elle devait répondre, comme pour l’endroit de la sieste, Eira lui laissa le choix. « If you’re more comfortable without it, go ahead… » dit-elle, la voix légèrement étouffé par le chandail. Elle le sentit venir s’installer sur le lit à son tour, puis l’attirer doucement vers lui. Les yeux légèrement ouverts, la femme resta sur ses gardes un instant. Une fois qu’il l’eut contre lui, elle le laissa placé ses mains, toujours l’esprit un peu méfiant jusqu’à ce qu’il arrête de bouger. Étirant le bras vers l’arrière, elle ramena l’oreiller vers son dos ; se coinçant ainsi en sandwich entre Stephane et l’oreiller. Aucune pression n’était mise. Ses mains étaient simplement posées sur elle, lui laissant l’espace nécessaire au besoin.

Puis, voyant que son dos ne cesserait de lui faire mal couché sur le côté comme ça – trop de tension le long de la colonne – Eira se positionna autrement. La mercenaire remonta un peu, alla loger sa tête dans le creux de l’épaule de son hôte. Puis, elle passa une jambe par-dessus, répartissant son poids et retirant la pression musculaire de son dos. Elle inspira profondément et expira de la même manière, relâchant tous ses muscles. C’était une technique de méditation qui l’aidait à délier son corps. Au bout d’à peine une minute, sa respiration s’était ralentie, apaisée. Elle était devenue aussi molle qu’un chaton ou un chiot profondément endormi. Les cheveux dans le visage et visiblement contenté de la chaleur corporelle de Stephane, elle ne bougeait plus du tout. Seul ses épaules et ses côtes bougeaient un peu pour montrer qu’elle respirait. Elle était bien, vraiment bien. Elle réussissait à en oublier les douleurs dans son dos. Et puis, même si Eira rêvait, elle n’en avait aucune conscience pour l’instant. Son esprit était vide, pour une fois. Elle avait confiance en l’homme qui lui servait à moitié de matelas. Lincoln l’avait dit : elle l’aimait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 17 Oct - 1:02

Voyant que la demoiselle se trouvant avec moi était quelque peu endormis, et sans le cacher... moi aussi d’ailleurs. C’est pourquoi je lui proposai d’aller faire une sieste dans mon lit. Forte heureusement elle ne l’avait pas pris de travers et elle avait accepté. Je maintenais ma part du marché. Je ne la brusquais pas, et sans se le cacher. JE ne voulais pas non plus qu’elle vieille ma peau parce que je fessais un faux mouvement. C’était une perle rare à mes yeux. Et j’allais réussir a gagné son cœur. C’était juste une question de temps.

Pour partir je la pris dans mes bras sans vraiment attendre d’avoir une autre phrase quelconque. Je savais ce que je fessais, et ne s’était aucunement fait pour la brusquer ou quoi que ce soit. Je voulais lui plaire. Donc arrivé en haut je la déposai doucement sur mon lit, pour aller me préparer de l’Autre côté. Lui demandant par le fait même si elle avait quelque chose contre le fait que je voulais retirer mon chandail. Oui il y avait une pars de moi s’tais pour la sentir encore plus coller contre moi, ‘’ Human touch’’ si on peut dire ça de même. Mais d’un autre côté c’est vrai qu’on dort mieux sans chandail. Bref en me couchant je m’étirai pour atteindre Eira, et le tiré contre moi. Il n’était aucunement question que je la laisse plus loin. À moins que celle-ci en décidait ainsi. Mais de ce que je voulais des réactions qu’elle avait depuis le début de nos rencontres. Elle m’aimait bien. Donc les chances étaient qu’elle n’aurait rien contre mon idée qu’on fasse notre sieste collée.

Elle s’installa à sa guise, je ne m’imposai aucunement. La laissant S’installer confortablement et moi je la gardais dans mes bras jusqu’À temps que je m’Endorme. En lui disant un ‘’ Good night’’ avant de fermer les yeux. Ça n’avait pas pris de temps que je m’étais endormis avec un sourire aux lèvres. J’étais bien, confortable...  la présence de Eira à mes côtés était agréable. De nature je n’étais pas nécessairement une personne ultra friendly, et dans mon domaine on apprend à faire confiance qu’en très peu de monde. Mais la... c’était totalement différent.

Après un certain temps un bruit me réveilla... je n’étais pas très certain de quoi il s’agissait, mes yeux s’ouvre tranquillement pour me rendre compte qu’on était plus seul dans maison.


- Oh great.. they're back[/b]

Je me rendais compte que le moment seule avec la fille qui m’Avait tapé dans l’œil venait de se terminer. Je me retournai vers Eira pour le regarder dormir quelque instant. Elle était belle. Même endormis. Sourire aux lèvres, je finis par me déplacer la tête assez loin pour me rendre jusqu’à son oreille. Et lui murmuré

- Alright, time to wake up, sleepy head

Dis-je d’une voix douce et calme, en attendant qu’elle se réveille. On pouvait entendre que Jess et Sarah étaient en bas. Un des deux chiens, sans doute le Husky, jappait. Puis en levant les yeux je remarqua la présence du chat a Jess au pied de mon lit. Je me retournai vers Eira pour lui dire

- It seems like Sarah and Jess are back, we should probably get up

Même pas eu le temps de genre se redresser. J’entendis monter les marches, la porte de chambre ouverte, Sarah apparu dans chambre en demandant de quoi, mais voyant comment on était installé, moi sans mon chandail, on eut le droit juste à un

- OOOHHHH I’LL BE BAAAACKKKKKKK

Voie légèrement ‘’ malaisé’’ elle s’était retourné de bord pour redescendre les escaliers et retourner avec Jess en bas. Je me fis un ‘’ face palm’’ de ma main disponible avant d’observer Eira quelque instant

- Alright.. I think we should get you’re clothing, and I’ll bring you back to your hotel afterwards

Décourager de ma fille. Je savais parfaitement ce qu’elle pensait. Et je confirma mes pensées que on entendit plus fort du première étage un ‘’ I FREAKING KNEW IT!’

- If someone is going to naill her to the wall. Its going to be me

Clairement ma fille se foutait de ma gueule. Pis j’entendais Jess rire aussi en bas. J’étais rouge, je connaissais assez ma fille pour savoir qu’automatiquement. Elle avait pensé qu’on avait baisé. Gênant et pas juste un peu. Je me redressai du lit. ME tournant de bord pour me mettre de quoi dans les pieds.

- Going to have a little Dad/Daugher talk..

J’étais rouge... je ne pouvais pas le cacher. L’idée m’avait traversé l’esprit en plus. Mais ce n’était pas moi, je me redressai lentement, sans mettre de chandail. Laissant paraitre au passage mes cicatrices.

- If you want, you can sleep a little bit more.

Rouge de gêne, ça ne m’empêchait pas de démontrer une certaine tendresse a l’intention de Eira. J’attendis de voir ça réaction avant toute chose. Surpris d’ailleurs que Jess ne s’en mêlait pas. Habituellement s’était plus elle qui me ‘’Roastait’’ que ma fille. Mais les apparences présentement pouvait porter a confusion....
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 17 Oct - 23:26

Endormi passablement profondément, elle ne se réveilla pas tout de suite quand les deux filles, Sarah et Jessica, revinrent à la maison. Même l’un des chiens s’était mis de la partie et à peine fut sa réaction. Bien au contraire, Eira se calla un peu plus contre Stephane sans chercher à comprendre ce qui se passait. L’homme s’était réveillé lui et tentait de réveiller la demoiselle. Sa voix douce, grave murmurait à son oreille. Respirant profondément, elle laissa un grognement s’échapper, alors qu’elle se collait d’avantage. La femme n’aimait pas se faire réveiller, même si c’était avec douceur. Généralement, elle se réveillait seule et comme sa nuit de sommeil fut courte et plus ou moins reposante par cause de douleur, sa sieste était quelque chose de particulièrement agréable. Il lui mentionnait que Sarah et Jess était de retour et qu’ils devraient se réveiller. Pour toutes réactions, Chaos remonta une main jusqu’à la bouche de l’homme.« Shush… please… » dit-ellle en remontant pour cacher son visage dans le cou du membre de l’OTAN. Elle avait un peu plus « envahi » l’espace vital de ce dernier. La main qui avait trouvé son chemin jusqu’à sa bouche était redescendue jusque dans le cou de l’homme, caressant sa peau du pouce, sans vraiment s’en rendre compte.

Eira était littéralement en train de se rendormir. Son ouïe eut cependant vent de l’entrée de la fille de Stephane. Cette dernière, mal à l’aise, avait dit qu’elle reviendrait. La mercenaire jeta à peine un coup d’œil en soupirant aux paroles de son oreiller. Il mentionnait qu’ils devraient aller chercher ses vêtements et la ramener à l’hôtel. « But I’m comfyyyyyy » se plaignit-elle en se collant davantage. Sauf qu’elle entendit au loin un « I freaking knew it ». Haussant les sourcils, la femme se redressa, jetant un regard vers la porte puis vers le militaire de formation. Encore une fois, son visage était particulièrement près du sien. Sauf que là, l’ambiance était un peu différente. Eira avait les cheveux en bataille, négligé et l’air blasé d’une fille endormi. Suite de quoi, Ghost semblait vouloir se venger de sa fille, visiblement. Il rougissait et ça fit sourire l’assassin qui ne s’en faisait pas vraiment. Il rajouta qu’il allait devoir avoir une conversation père-fille, ce à quoi Eira répondit: « Well... Good luck with that... » dit-elle le ton légèrement moqueur avant que ce dernier ne se releve doucement, sans mettre de chandail, exposant son dos. Elle avait un petit sourire niait, en se recouchant à plat ventre, le visage à moitié caché par ses cheveux. Il lui dit qu’elle pouvait dormir encore un peu si elle voulait.

En guise de réponse, la femme roula sur le dos et s’étira longuement. « Will you be able to handle your daughter? From what I’ve heard, she thinks we slept together. I can shut her up if you want… » dit-elle en se redressant en position assise, lâchant un gémissement. Son dos lui donnait décidément quelques misères. Trop longtemps dans un même position, mais c’était tellement confortable. Passant une main dans ses cheveux pour les retirer de son visage, elle reprit en s’adressant à Sarah : « Quit projecting on your dad kid ! Your horny hormones are not his ! » dit-elle fortement, de manière clair et autoritaire. Elle sortit finalement du lit, s’étirant à nouveau en se faisant une queue de cheval. Puis, Eira passa à côté de Stephane, lui donnant un coup de hanches au passage en lui jetant un petit regard taquin. « We should go down stairs before they suspect something more… » murmura-t-elle en tendant sa main à l’homme, l’invitant ainsi à le suivre.

En toute honnêteté, l’envie d’embrasser l’homme ne l’avait pas quitté. Chaque fois qu’elle le regardait, son regard ne pouvait s’empêcher de descendre sur ses lèvres et lui ramener cette étrange idée. En plus, il n’avait pas de chandail. Attendant sa réponse, elle reprit son étrange fixation. Il était séduisant, agréable à l’œil, ça il n’y avait pas à dire. Ses yeux gris le détaillaient de manière assez intrusive et elle s’en rendit compte. Secouant sa tête afin de se ramener sur terre, cette chaleur l’envahit de nouveau, de ses joues à son estomac en descendant jusqu’à son bas ventre. Il lui faisait plus d’effet qu’elle ne pensait. Vraiment, c’était inhabituel, mais pas désagréable. Eira ne cessait d’essayer de se rappeler qu’ils n’étaient pas du même monde, du même univers, du même camp. Ça lui fit un pincement au cœur sur le coup. Était-ce possible de s’attacher à un homme si rapidement? Il lui avait fallu deux combats, un contact et un regard la veille pour que Lincoln lui dise de faire attention, qu’il lui plaisait. Encore, elle était prise à fixer le vide. Mordillant sa lèvre inférieure, elle regardait Stephane, incertaine de savoir comment voir cette situation globale. Sauf que plus elle le regardait, plus elle voulait goûter ses lèvres et plus elle regrettait d’avoir accepté ce déjeuner. Les choses n’allaient pas comme prévu à l’intérieur d’elle. Ce n’était pas normal. L’envie de se réfugier dans les bras de cet homme la troublait tout autant. C’était quoi tout ça? Vraiment? Ses battements s’accéléraient et la femme tenait de moins en moins en place.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 18 Oct - 17:12

Sarah avait fait interruptions pour démontrer ensuite son malaise à avoir tombé sur une scène qui pouvait être mal interpréter... Joie. Je voulais aller lui régler son compte à celle-là. Non pas parce méchanceté mais plus parce qu’Elle me connaissait bien. Elle savait comment et quoi faire pour me rendre gêner, et comme Jess l’avait perçu. Jetais gêner quand j’Avais un faible amoureux pour quelqu’un. Pour les rares fois où ça arrivait. J’avais dit à Eira qu’on devrait peut-être se lever. Celle-ci me répondit qu’elle était confortable. Je lui dis que j’allais régler le compte à Sarah. Elle me souhaitait bonne chance. Ça avait changer nos comportements. Et non pas pour quelque chose de mauvais, mais on avait plus la discrétion d’être toute seule dans la maison. Dommage, mais s’était quand même très drôle à voir aller.

- Oh trust me... i won’t need luck to deal with her

[i]J’étais quand même son père. Depuis que la moitié de notre famille avait été décimé par Umbrella. On s’était drôlement rapprocher, puisque je dois avouer. Dans d’Autre circonstance elle aurait pu être une vraie peste comme fille qui ce fou complètement de ce que son père pense. Mais présentement s’était totalement le contraire, chose que j’appréciais beaucoup. Suite de quoi Eira me proposer qu’elle pût s’en charger, puisque So far, on donnait l’impression d’Avoir baisé

- Nah.. I’ll handle her. Its my daughter after all

[i]En le redressa Eira lâcha une phrase concernant les hormones, et de me protéger. J’eus un soupir discret avant de me repasser les mains sur les yeux. Eira me proposa de descendre après m’avoir donné un coup de hanche qui m’Avait légèrement débalancé. Je n’étais pas dans un mode de combat, mes sens étaient au repos.

- Good Idea!

[i]Je n’allais pas m’obstiner avec l’idée. Elle m’Avait tandis les mains pour que je la suive. Chose que je fis jusqu’à temps que j’Arrive en bas. Jess s’y trouvait dans cuisine avec Sarah.. Geek.. Ordinateur devant elle

- We need to do something about the first impression you can have little girl

- What first impression?


[i]Avait-elle dis d’un air toute surprise en m’observant. Je m’installai à côté d’elle quelque seconde. On se regarda dans le blanc des yeux. Avant que je prenne ma fille en headlock pour lui frotté le dessus de la tête. Tentant de se débattre en riant, je relâchai prise quelque secondes après quand elle me répondit

- Actually, not really sure about the hormone part... but when we free Chaos and Cyber. Somehow i knew you would get along pretty well with Chaos.. Don’t know why, and seeing you too together upstairs just confirmed everything I thought about Chaos

- You know... you’re pretty good with getting around stories... I know exactly

- DAD!

- Nah she didn’t think about the horny party stuff.. i did

- OH shut up Jess!

- Héhéhé


[i]Ma cousine garda son silence par la suite en continuant de faire a manger. Tandis que ma fille elle m’observa toujours. Avant de me faire un colleux... Avant qu’elle ne reprenne à l’intention de Eira

-So ! How do you like it so far, you’re freedom... as long as you’re in the base, IronHorne won’t come after you, But tomorrow as soon as you get out... Unfortunately, we can’t guarantee anything

- We don’t need too. If IronHorne sends people against her or Cyber, they’ll just get killed. CIA doesn’t have tactical officers to take on trained mercenary as trained as the Navy Seals or the Joint Task Force 2. I’m not too worried...

- Either way, when the CIA can’t handle people or can’t capture people, they send us

- Speaking of sending people! The General wants us to stay in Saint-Jean for the time being, you’re free to do whatever you want, just don’t exit the country. Anyway Huge is in Washington. they have an assembly at the senate over there to talk about Bio-Terrorist... and trying to convince the government or US to take action about that

- Who’s the president again?

- Trump...

- Yeah nah lunatic won’t do shit about the virus, Do you want to eat something Chaos? Almost super time... or can i offer you something to drink?


[i]Nah mais s’est vrai, si on y pense comme du monde, c’était la raison pourquoi on n’avait pas établi notre base primaire au US pis qu’on avait sorti notre matériel et notre existence des US assez rapidement quand on avait appris qui était au pouvoir à la maison blanche... dommage... mais bon

- I’ll go check on our clothing, to make sure its dry... after that we’ll go see Cyber make sure he’s not destroying the base to find you

- Oh don’t worry! I talked to him this afternoon exactly for that purpose. He’s find... great guy by the way, I wouldn’t like to go against him on a fight... so be nice out there

[i]Ça s’était Jess, avant que je quitte pour aller à la sécheuse, Entre temps bah s’était évident que les filles allaient jaser avec Eira, Sarah avait d’ailleurs commencer.


- So, how was you’re day in Saint-Jean in General? Was he nice with you? What did you guys did today?

Dit-elle comme questions pour Eira, Jess resta a faire a manger derrière. Sans dire un mot. S’était plus sarah qui parlait. Elle continua aussi en lui demandant

- Do you want to see something cool? Well.. i find it cool because I’m in that domain mostly... might not be something you’d find cool but still! Want to see one of my projects?

Dit-elle avec un large sourire aux lèvres sans rien dire de plus. Elle attendit que Eira vient la rejoindre pour qu’elle lui montre son projet ‘’ Vicky’’ qu’elle travaillait avec Jennifer, le tout ce produisait pendant que j’étais aller chercher mes vêtements dans la sécheuse, les miens et ceux de Eira
-
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 18 Oct - 18:49

Stephane lui avait dit ne pas avoir besoin de chance avec sa fille et qu’il pouvait s’en occuper sans son aide. Meh, trop tard, elle avait laissé un commentaire concernant les pensées qu’elle pouvait avoir, de voir son père ainsi placé avec une femme qu’il venait à peine de rencontrer. Eira proposa ensuite d’aller en bas avant que les choses ne dégénèrent avec des commentaires lancés à l’aveugle comme ça. L’homme approuva l’idée. Une fois au rez-de-chaussée, le père s’était de suite diriger vers sa fille. Il lui fit la « prise du sommeil » comme elle s’amusait à l’appeler avec Cyber, pendant qu’elle se débattait vainement. Silencieuse, l’assassin s’était appuyé dans le cadre de porte, observant la scène sans dire un mot. Sarah avait déclaré que dès qu’elle l’avait vue, elle avait su qu’elle et son père s’entendrait bien. Haussant un sourcil, sans l’air d’être impressionné. Eira n’avait pas d’historique de couple ou de relation intime point avec qui que ce soit autre que Lincoln et ce dernier était un frère d’arme. Stephane reprocha à sa fille de détourner la question. Jess ajouta finalement que c’était elle qui avait pensé à la partie sexuelle. L’homme envoya sa cousine promené et celle-ci répondit d’un rire moqueur. Une corde sensible venait d’être touchée, ce qui fit brièvement sourire la mercenaire avant qu’elle ne reprenne son sérieux habituel. La demoiselle s’adressa à elle ensuite, lui demanda comment elle trouvait sa liberté jusque-là et qu’en dehors de la base, malheureusement, la CIA reprendrait la chasse à l’homme. Jessica disait que contre Chaos ou Cyber, il n’y aurait aucun survivant. Stephane renchérit en disant que si la CIA n’arrivait pas à trouver ceux qu’ils voulaient, ils envoyaient généralement le Taskforce. Sans rien dire, Eira continuait d’écouter la conversation. L’équipe semblait confiner aux périmètres de la base pour le temps d’un congrès ou un truc sur le bioterrorisme qui intéressait plus ou moins la mercenaire. Finalement Jessica lui demanda si elle voulait quelque chose à boire.

« Food, I’m good. But water could be nice, thank you » dit-elle en réalisant que sa manière de dire water était particulièrement britannique, contrairement à ces nord-américains qui l’entouraient, avant de reprendre. « As for the CIA, I know and I’m not worried about them. Since they are not quite clean either, I’m expecting a new bounty on my head and Cyber’s… Two years ago, mine was… 2 million or something like that… But split that between two to five persons. If they really want us, they could make it climb to 4 million at least for a dead or alive bounty. And to catch us, it’s easier to speak money with other mercenaries than just throwing meat bags at us… They learned that a long time ago that their men aren’t enough against us… » dit-elle le ton complètement neutre et indifférent quant à ce qu’elle disait.

Stephane s’adressa à elle quant à ses vêtements, à savoir s’ils étaient secs pour ensuite la rapporter à son partenaire de terrain avant qu’il ne détruise la base pour la trouver. Jessica avait parlé à Cyber justement et il était bien. Elle ne souhaitait tout simplement pas aller en combat contre lui, mais sinon il était bien. À ses mots, Eira sourit avant de répondre. « Yeah, that’s Cyber. He’s nice and all, but wish he’s on your side in a battle. He’s quite the tank… » avait-elle dit sachant très bien où il se plaçait dans le top 10 des mercenaires.

Puis Sarah enchaina avec deux questions. L’une concernait leur journée à elle et Stephane, l’autre si elle voulait voir un truc « cool ». « Euhm. I woke up and trained a little bit to calm down my back pain… Your dad found me and we talked a little bit. He gave me the phone. So I called Edith and Elliot for a ride to Europe tomorrow… We went at Cora for breakfast and then for a walk. Two idiots had a death wish and tried a robbery… Unsuccessful, obviously, and then we went for a swim in the river. That’s why we came here. He changed clothes and he gave me this while mine were drying. We tried to watch a movie, but physically, I was too tired for that so I fell asleep… So we went for a nap upstairs because he felt more comfortable that way… And then the dogs woke him up I guess when you arrived. Yeah… that’s pretty much about it… » conclut-elle en buvant une gorgée d’eau. Tout ce qu’elle disait, c’était comme un rapport qu’elle aurait écrit. Bref, clair et sans détails qui n’étaient pas pertinents. Pour elle, du moins extérieurement, il n’y avait rien à dire de plus. C’était un temps tranquille avec une personne qu’elle trouvait intéressante. C’est sûr qu’elle était plus confortable que de coutume, Eira n’aurait su se l’expliquer, mais elle l’acceptait.

Sarah lui avait aussi demandé si elle voulait voir son projet. Son père lui avait dit qu’elle était brillante, alors elle accepta d’un haussement d’épaule. « Sure… why not… » dit-elle en s’approchant dans ses vêtements trop grands. « Vicky ». Fronçant les sourcils, elle tira une chaise et laissa ses yeux gris parcourir le document et le codage. « It’s an AI right? Interesting… Just be careful with that. Make sure she doesn’t learn anything you don’t want her to. It can backfire really quickly, because they work with absolute logic and no emotions. Which can make it worse in some point... But besides that, it’s nice, really nice. Cyber is more the “tech” guy though… He doesn’t have that nickname for no reason. I know programming; I just don’t have the patience for creating something. It’s bloody boring for me. Seeing the work of someone talented enough is more interesting for me than doing it myself… But yeah… that’s good work kid. » dit-elle en s’adossant contre le dossier de chaise en grimaçant un court instant.

Le regard absent et l’esprit aussi, Eira se mit à fixer le vide. Elle réfléchissait à ce qu’elle allait faire une fois chez elle. C’était assez stressant en un sens. Son monde devait déjà être au courant de la liberté du tandem et elle devait s’attendre à tout, particulièrement à se faire provoquer en duel. Elle allait devoir fouiner sur le serveur priver et bien caché des mercenaires pour surveiller la prime qu’il y aurait sur sa tête. La CIA avait tellement mis de temps à les « attraper », ils n’allaient pas lâcher prise ou abandonner si facilement. Ça la préoccupait plus que la propagation du virus. Pensant au virus, elle se rappelait la policière et la gamine qu’ils avaient rescapés. « How’s your aunt doing? And her kid, Nathalie? » demandait-elle doucement, l’air presque maternel pendant un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 18 Oct - 21:28

La conversation s’était bien dérouler jusqu’À présent. Mon père et Eira quand ils étaient descendus n’avait pas envie de nous arracher la tête à moi et Jess. En fait la cousine à mon père avait pris ma défense en informant mon paternel que s’était-elle qui avait eu la pensé cochonne sur les deux et non moi. Une vraie peste celle-là. Moi je m’étais défendu en disant que j’étais certaine dès le départ, qu’ils allaient bien s’entendre. Et s’était chose faite, d’où mon ‘’ I FREAKING KNEW IT!’’ plutôt. Ensuite Jess avait offert de quoi à boire a Eira, celle-ci avait demander de l’Eau, chose qu’elle reçut pendant que je tapais toujours sur mon ordinateur. Ils avaient parlé de la CIA et comme quoi s’était le TaskForce qui allait les chercher, mais comme le Général les avait libérer.. BAAAHHHH ce ne serai pas une mission sur leur tableau de bord.

Ensuite mon père était aller chercher leur vêtement. J’avais demandé à Eira comment avait été leur journée. Elle me l’avait expliqué en grande ligne pour ce qu’ils avaient fait. J’étais surprise de savoir qu’ils avaient été ‘’ attaquer’’ si je peux dire ça de même. Ce n’était quand même pas très ‘’ Winner’’ de s’en prendre à quelqu’un portant un chandail de l’Armée américaine....

- When you guys were robbed... Did you... kill them?

Je l’avais demandé avec un certain sourire amusé. C’était quand même à vérifier même si je savais parfaitement la réponse. Mon père l’aurait jamais laisser faire pour qu’Elle abatte tout le monde. Pas aussi près de Saint-Jean. Et encore moins pendant que l’Infestation n’était pas encore totalement commencée. D’ailleurs ça me fessait pensés. Faudrait j’En parle avec le père a Jess, mais ce serai bien d’aller chercher Suzanne... la mom a Stephane.. Je me fis une note dans mon ordinateur afin de pas l’oublier jusqu’À temps que je demandai a Eira si elle voulait voir mon projet ‘’Vicky’’ Celle-ci intriguer s’était aventuré prêt de moi pour y voir ce que je fessais. Me donnant certain avertissement de faire attention

- Oh I know... unfortunate... when Serge approved the project he made me watch a massacre

J’eus un certain moment de silence. J’étais perdu dans ma tête. En fait, je tenais a trouvé une vidéo que j’avais sur mon ordinateur, à titre de reminder, je l’ouvris pour que Eira puisse voir. C’était des scientifiques a une porte... Tousse entasser... puis un gaz s’était fait relâcher pour qu’ils meurent tous avec un ‘’ Treat elimintated’’ qui avait apparu sur l’écran

- That was the red Queen back in Raccoon City. When she destroyed the lab underground after Umbrella killed Birkin to get the G-Virus. And they all came back and bla bla bla. I work with that to remind me i can’t screw up. After Raccoon City Umbrella moved her to Russia, when we were able to get our hand on her motherboard. Now she lays in Washington. Out of people reach except mine and Jennifer’s. which is kind of my mentor, and Jess best friend. But beside all those bad things. Vicky is pretty much programme to hack as well as i am, the only way really to make her do something evil is to get her motherboard and plan a virus in it... but then again its almost impossible to get the motherboard and outside, when she hacks, if someone tries to implant a virus into her she detects it and destroys it... but she will only hack if I’m around to tell her too, or if dad asked her, but she’s not going to like that if the command doesn’t come from me or Jen... so it will be pretty safe

Suite de quoi je sortie une petite plaquette que je ploguai a l’ordinateur. Une représentation mauve d’une petite fillette a côté de mon ordinateur

- Meet vicky!
Vicky : Greatings!


C’était la première fois que je sortais vicky de son ‘’ Trou’’ Même Jess était légèrement confuse a regarder la petite personne qui sortait pas de la plaquette que j’avais plugger dans mon ordi... j’étais plutôt contente de mon travail, en même temps mon père était revenu avec les vêtements sec. Au même moment ou Eira demanda ce qui en était de Amy et Nathalie. Je repris en répondant pour Nathalie

- My cousin she’s with Dei right now. The little girl from Montreal. But mostly she suffers from extreme mental trauma. She’s at the infirmary right now, unconscienced but she should be alright pretty soon... And later I’ll have to go get Deirdre back from the base...

- As for Amy, She’s alright... she’s under medicine that we call ‘’ FHDP’’ a medicine we take to accelerate the damage part of the body. Instead of taking 4 weeks to heal it will take her 2 and a half or 3 week to heal her hand


Jess pris un moment de silence. Repensant comment c’était arriver. J’observa Willow quelque instant avant de reprendre

- Hey, you got her. She’s gone... and you couldn’t have knowed the outcome of that fight

- Yeah I know... its only going to take me some time to get over it... I’m sorry

- I would be surprise if you were not in that mood right now... Anyway.... So yeah as for Amy apparently she’ll be fine. Jess went to see her today; I was planning on doing that after super. Telling her a few things about Nathalie and cheer her up.

Mon père demeura dans le cadre de porte sans rien dire, j’observa Eira quelque instant avant de reprendre

- But i think from all the running she did... or all the thing she had to go against... Montreal was probably the worse thing... she’s though. She’ll get through... she’s starting her TaskForce Training as soon as her hand is alright. Personal training... no time to wait and take a few recruits for that.

Moment de pause, avant de finalement reprendre en demandant, suite a une information qu’elle nous avait donner un peu plutôt

- Earlier you spoke about bounty on your head. Do you want me to try and find if there is one right now...? I’m used top hack CIA stuff, but mercenaries could be a first
Vicky : I can help!

- No you’re not helping, stay put for now.

J’attendis une réponse de Eira par la suite à savoir si elle voulait que j’essaye ou pas. Vicky s’était-elle assise sur sa plaquette en attendant, pendant que Jess, cuisine et Stephane demeurait dans le cadre de porte avec les vêtements. Me laissant jasé avec Eira avant qu’ils aillent se changer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 18 Oct - 22:51

Eira avait rapidement mentionné qu’il y avait eu tentative de vol à leur endroit. Sarah fut intriguée et amusée à la fois. Une fois son récit terminé, elle demanda curieuse si elle les avait tué. Un regard simple et froid se jeta sur la demoiselle. Rien de menaçant vraiment, uniquement froid. « You ask a question that you already know the answer kid. But I’ll answer it anyway: Your dad said I could do anything, EXCEPT killing them. I broke the arm of the stupidest one… The other, I think I shit his pants. Then the first one That I broke his arm called me in French: criss de folle or crazy bitch… So I nearly drowned him. So he’s alive, at the hospital, probably, if the scared one did like I said… » dit-elle l’air ennuyé de ne pas avoir pu tuer qui que ce soit. Bien que dans ce cas-ci, il s’agissait plutôt de blesser sévèrement. Ils ne savaient pas se battre, s’étaient tristes et une perte de temps au bout de la ligne. Soupirant un dernier coup, Eira écoutait la demoiselle. Comme son père l’avait mentionné, elle constatait en effet qu’elle était très brillante. Ça rassurait l’assassin de voir une bonne tête sur les épaules d’une jeune femme.

La mercenaire l’avait mise en garde concernant la possibilité que l’intelligence artificielle se retourne contre eux. Comme réponse elle lui montra un vidéo qu’elle avait eu connaissance, sans vraiment regarder : la reine rouge. Cette petite peste qui lui avait donné la chair de poule à quelques reprises pour les quelques fois qu’elle l’avait croisé à Racoon City. « Yeah… that little red beast. Never liked it… Seen her two or three times really quickly. That’s the only things that still give me the chills… That little girl… She was everywhere. » dit-elle en grimaçant, n’appréciant vraiment pas les souvenirs qui lui revenaient à la vue de ce vidéo. Sarah lui expliquait que justement Vicky était différente. Elle ne faisait que ce qu’on lui disait. Elle piratait, à la demande de personnes limitées seulement. Elle eut un regard de «  oui, mais je me méfierais quand même ». Puis, elle lui présenta la dite Vicky, violette sur une plaquette, pas plus haute qu’une dizaine de centimètre. Même si le IA l’avait salué, Eira se contenta de garder le silence.

L’assassin s’était informée de la santé d’Amy et de sa fille. Après tout, du moment qu’elle et son partenaire avait mis les pieds à Place Ville-Marie, la gamine avait été mise en haut de toutes leurs priorités en un sens. La blondinette lui expliqua que la gamine était avec la rouquine. « Yeah the little red fox that was drawing. I saw her, even if I was in a lot of pain. » dit-elle en la laissant elle et Jessica poursuivre la conversation. La partenaire de Stephane reprit quant à la santé de sa cousine. Elle se rétablirait rapidement grâce à du FHDP qui accélérait la réparation des dommages causés sur le corps. Eira eut un sourire. Visiblement Willow se sentait toujours coupable envers Tracy, du moins c’est ce qu’elle décortiqua sans s’en mêler. Après tout, ce n’était pas de ses affaires. Elle comprit également qu’une fois rétablit, Amy se mettrait à l’entrainement Taskforce.

Stephane était revenu, il avait ses vêtements secs dans les mains. Eira s’attarda à le regarder un instant avant de prêter attention à ce que la fille de ce dernier lui disait. La blondinette voulait savoir si elle pouvait aider quant à la prime qu’elle avait sur sa tête. Elle n’avait jamais piraté le domaine des mercenaires, celui de la CIA oui, mais pas celui-là. « That’s nice of you… But euhm well you don’t need to hack. I just have to log in with my account. » déclara Eira en se levant et se dirigeant vers Ghost qui tenait toujours ses vêtements sagement dans le cadre de porte. Elle prit ses vêtements des mains de l’homme, un petit sourire reconnaissant aux lèvres, avant de le fixer droit dans les yeux sans broncher, perdant son sourire alors qu'elle reprit. « So really, there’s no need for you to check. Unless you’re curious, but… It’s not a really nice website in a matter of speaking… There’s not only mercenaries bounty on it… » dit-elle en regardant toujours Stephane directement dans les yeux. « There’s different kind of people… Lots of faces… Men, women, teenagers. Some faces are familiar, like your dad’s face… He’s on the list… So I’ll let you a moment to decide weither or not, you want me to log in… » conclut-elle en baissant les yeux et se dirigeant à l’étage supérieure pour aller se changer dans la chambre à Stephane. Elle n’avait pas attendu qu’il réponde, ni lui, ni les autres. Elle avait été honnête, mais n’avait pas dévoilé aucune des attentions. Le visage de ce dernier avait effectivement été familier. Trop familier et elle avait cherché un moment avant de se rappeler. C’est la mention du site qui le lui avait rappelé.

Bandage aux mains, pantalon, camisole et finalement bandage aux pieds, Eira regardait les vêtements qu’il lui avait prêtés. Elle les plia à la perfection et placer sur le pied du lit avant de redescendre, kangourou en main. De retour à ses habits normaux, la mercenaire fixait Sarah d’un air complètement neutre, n’osant plus vraiment regarder Stephane. « So. What’s your decision kid? Want to have a quick look? Cause personally, the amount on my head is not really the most important. I just need to know who’s willing to take the risk… Seventeen has tried and I’ve been active for 18 years, two of which I was in prison. So… what’s your decision? » le timbre de voix de l’assassin était clair et neutre. Cette dernière s’était rapprochée de la jeune demoiselle, mains bien campé sur la table, légèrement penché vers celle-ci. Il ne manquait plus que sa réponse et Eira s'exécuterait.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 19 Oct - 21:01

Pendant que j'étais partie chercher nos vêtements dans la sècheuse, ma fille s'était renseigner davantage sur Eira, et surtout sur ce qu'on avait fait de notre journée. demandant a la demoiselle la question, celle-ci n'avait pas caché qu'on avait eu un problème de voleur a Saint-Jean mais on avait réglé le problème, de manière pacifique même!. A la réponse de Eira Sarah eu un hochement de la tête du genre '' Okay, sont toujours vivant'' mais ce qui leur était arrivé cependant, ne l'importait que très peux. Ce qui pouvait être très drôle a voir d'un certain point de vue.

Ensuite dans la discutions sur les intéligeance artificiel. Eira avait mise en garda Sarah sur le projet Vicky. Apprécier.. surtout après ce que la reine rouge avait fait a Raccoon City peut de temps après que le manoir n'ai eu son problème avec son virus. Umbrella était gérer en partie par la reine rouge a l'époque. Vicky.. était seulement disponible dans le sous sol a Sarah. Chose plus sécuritaire,

- Yeah i can understand.. Vicky on the other hand, she's only at the computer. She can't be somewhere else in the house or in the basement. She,s only where i work when i'm at home.. or play video game. It depends on my mood.

Dit-elle d'un large sourire. Elle était contente de ce qu'elle construisait dans ses temps libres. Son dead line était quand le virus allait atteindre Saint-Jean. Fallait quand même que Vicky soit prête avant parce que après. Ce n'était plus le temps.

la conversation s'était tournée ensuite vers Amy et Nathalie. Les deux dans des états plutôt pitoresque. Sarah lui avait expliquer la partie de Nathalie, tandis que Jess avait poursuivit avec Amy. En ce qui concernait Dei elle l'avait décrit a Eira qui n'avait pas oublié de qui il s'agissait. Parfait de même. et Jess elle avait embarquer pour Amy en regrettant un peu de ne pas avoir été capable de protèger Alex correctement. consolation de Sarah, j'étais remonté en meme temps, Eira m'avait remarquer pendant que sarah proposait de hack voir s'il avait un bounty sur ça tête. Ce que Eira répondit qu'elle avait un logg. Chose qui me surpris moi, ma fille et Jess aussi. Un logg in pour un site de mercenaires? C'était peu commun.. mais bon, c'était pas notre univers.


- But where's the fun in logging into a account? if you can hack...

Je n'eus qu'un soupir décourager de ma fille qui me lança un regard genre '' Mais c'est vrai!'' a la suite de quoi Eira reprit en disant que le site n'était pas fameux, pis j'étais dessus. Chose que je ne répondis que d'un sourir aux lèvres

- I bet Chris, Jill, Rebecca and Barry are on there too

- You have a bounty on you're head? not that i'm worried, but since when, and you never told me?!


Étrangement ce genre de réaction aurait pu terroriser bien du monde. Mais pour Sarah s'était quelque chose a s'y attendre. Son père était un membre des forces armés qui foutait un bordel invisible dans des pays au besoin. Peut de chances était que quelqu'un ne voudrait pas ça tête éventuellement. Je repris en disant

- Yeah well when Raccoon City was destroyed, Umbrella, pist, decided to put bounty on all surviving S.T.A.R.S member, since they were the one who cause them trouble in the first place. Its been almost 17 years, i'm surprised i still have a bounty on my head and nobody came to clam it

- Oh boy.. here we go again

- Jess. Shut you're face. Your dads fault!

- Don't blame it on my Dad!

- What are you going to do about it? Lets fix this after school behind the school buss!

- Its on!

- Humanity hope just got destroyed..


J'observa ma fille en meme temps que Jess. CElle-ci eu un facepalm avec un signe de tête négatif en nous regardant chacun notre tour, On eu simplement un hochement de tête et d'epaules en s'observant, avant que Eira revient. elle ne me regardait pas et regardait uniquement Sarah. Je repris la discution en donnant la réponse a Sarah.

- She's a thought kid. You can show her the website. It would be usefull for her to see and know how it works in case we have a mercenarie problem and you're not around.

Dis-je en m'avançant. Sarah m'observa quelque instant, avant de donner la place a Eira. Mais avant que Eira ne puisse S'installer a l'ordinateur je glissa ma main tout doucement sur son poignet pour attiré l'attention. Me tenant légèrement a sa gauche, en reprenant d'une voie basse et douce

- With a bounty on my head. Even if my daughter got you out of jail and erased your file. I think if you really wanted to claim that bounty you would have done it already. Specialy with Cyber around, or when we were taking a nap upstaires. Don't feel bad because my face is on that website. I woudn't even be surprise if our Captaine is on there as well.

Je demeura silencieux par la suite, toujours en tenant légèrement le poignet a Eira, sans mettre aucune pression, je voulais juste son attention, pas qu'elle ce sente menacer ou sous pression. Je resta donc a côté de Eira, toujours en lui tenant doucement le poignet, même si le Husky a Amy cherchait a avoir de l'attention venant de Eira. Le Berger Allemand lui restait un peu a l'écart, prêt de Jess. Toujours comme s'il '' Scannait'' la nouvelle dans la piece. J'Attendis de voir Eira aller, demeurant a côté de celle-ci
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 19 Oct - 22:50

Eira avait mentionné le site web des mercenaires, comme quoi visuellement, ce dernier était basique. Le contenu cependant était tout autre. Ça pouvait déranger la majorité des gens. Il y avait divers contenu, sanglant, contrat, vidéos d’exécution. C’était une mine d’or d’informations pour qui que ce soit faisant parti des forces de l’ordre. La mercenaire lui dit qu’elle avait un log et que si elle le souhaitait, elle pouvait lui montrer. La demoiselle lui demanda il était où le plaisir de se connecter sans devoir hacker. La réponse de la femme fut clair : « Because it’s unnecessary to do so when you have an easy way like simply log in. », dit-elle d’un ton détaché. Finalement, elle avait mentionné que Stephane était dessus. Ce dernier ajouta que Chris, Jill, Rebecca et Barry y était probablement aussi. Sans dire un mot, Eira ne fit qu’acquiescer en silence, confirmant les dires de l’homme. La fille de ce dernier fut surprise. Elle n’avait pas été mise au courant.

Sans plus s’attarder sur place, l’assassin était monté à l’étage se changer. Le linge qu’il lui avait prêté avait été précisément plié et laisser au pied du lit. Elle entendait les échos de conversations. Stephane était surpris de toujours avoir une prime sur sa tête. Ils s’envoyaient des conneries, se menaçant comme des enfants. Sarah était visiblement décourager quand l’assassin revint. Cette dernière appuyer sur la table lui demandait sa décision. Voulait-elle ou non voir le site. Avant que la blondinette puisse répondre quoi que ce soit. Ghost lui accordait sa permission. Il lui expliquait que cela pouvait être éducatif et utile en cas de problème avec les mercenaires et qu’elle-même ne pouvait leur venir en aide. Restant de glace, Eira continuait de regarder Sarah alors que l’homme s’approchait d’elle. À sa gauche, il posa une main délicate sur son poignet, question d’avoir son attention. Sans le regarder directement, la mercenaire fixa la main sur son poignet. Ce dernier lui dit que si elle avait réellement voulu obtenir la prime qu’il y avait sur sa tête, elle l’aurait déjà fait. Particulièrement parce que Cyber était dans les parages et encore plus depuis qu’ils avaient fait une sieste en haut. Il ne voulait pas qu’elle se sente mal que sa tête soit sur ce site.

« You’re misinterpreting my feeling Ghost. I don’t feel bad that your head is on my work site… What if I just don’t feel like taking your life and claiming that bounty? What if I just don’t feel like it? » dit-elle en se redressant, fixant l’homme dans les yeux. « In any case, I don’t care showing it. I was asking permission, yours, because it’s your daughter. Not mine. And I’m in your house, not mine. On your ground and territory, again not mine. So… Since I have your permission, I’ll execute myself. My only condition is: I control what I show, and what I don’t. I won’t lie. But I won’t show everything. She’ll hack the website when I’m not around anymore…   » dit-elle en se dégageant doucement. Elle était en mode travail et le contact qu’il avait établi l’avait ramené à un état d’incertitude. Incapable de savoir comment réagir, ni comment elle devait se sentir dans cette situation. En somme, il la déstabilisait avec toujours cette chaleur qui l’envahissait à tout moment. Un regard au sol lui fit remarquer la présence insistante du husky qu’elle caressa doucement pendant un court instant. La mercenaire prit la place de Sarah, ouvrit une page web au hasard. De là, elle s’exécuta. Entrant quelques lignes de codes ici et là à travers les pages web pour finalement que l’une d’entre-elle apparaisse. Similaire à l’ouverture d’une application. Il demandait son nom d’utilisateur, ainsi que son mot de passe. En deux minutes, elle avait retrouvé le domaine de la « guilde » et s’était connecté sans aucun problème.

Une fois connectée, le site sombre et simple démontrait un portail précis, similaire à un forum ou un journal en ligne. Les grandes lignes y étaient. L’annonce de la sortie d’Eira et de Cyber y était annoncé sous un titre tape à l’œil « The deadliest killers are out! ».  Sans le caché, la mercenaire trouvait le titre de la nouvelle plutôt amusant, compte tenu de leur rang. « Now let’s see… Bounty over here… and yup mine doubled… 4.6 million. » soupira la femme sachant les problems que ça allait lui apporter. « How about Cyber… 3.8 million instead of 2.1? Yeah… No one has taken them yet… So that’s good news for now… It shouldn’t take long anyway… Two week at most… Euh… Here are the “S.T.A.R.S.” bounty… », dit-elle en parcourant un menu qui catégorisait les divers groups de primes.Eira et Lincoln se trouvait dans la section mercenaire, la plus remplie. « There, your dad is at 1.1 million. But since he is a Ghost and it’s not worth the hype because theirs is too much risk of dying. So no one took it lately… People have tried though and you’re probably not aware of it… So that’s that… I’m wondering… » marmonna-t-elle en se déplaçant dans une autre section concernant les mercenaires.

Eira sélectionna « Top-ranked mercenaries ». Une liste apparue avec les visages des mercenaires concernés. Les deux premiers étaient celui de Lincoln et d’Eira avec des scores particulièrement élevés à côté de leur nom. La liste continuait sur de nombreuses pages. L’assassin avait un petit sourire en coin, bien que voir sa photo la fit grimacer un instant. La photo avait été prise pendant un évènement et son visage dégoulinait de sang. « Looks like we are still on top… Top 5 still pretty much the same, below that… lots of new faces… That means trouble for the top 5… I’m wondering if… » Eira se parlait vraiment toute seule, perdu dans son monde, dans son univers de travail. Elle changea rapidement de page et se dirigea dans la section des évènements. « Ok… le dernier évènement… 5 mois plus tôt… Ils ont ralenti… ils attendaient qu’on soit libéré… So le prochain sera bientôt… » déclarait-elle en français, allant parcourir la liste de vidéos du dernier évènement. La femme s’écrasa sans la chaise visiblement mécontente. Elle n’aurait pas beaucoup de repos ou de temps pour se préparer. Elle savait pertinemment que la prime sur sa tête serait prise par un membre du top 25. Personne n’avait de chance, mais en haut de 25, c’était considéré comme une demande de mise à mort ou un suicide. Il y avait même une section de compilations des meilleurs moments, tous évènements confondus.

« Well that’s pretty much about it. Easy to navigate. Lots of videos, which I don’t really recommend. Unless you want to be disgust, afraid or torture yourself. Before anyone ask, yes, I am probably in those videos more than once… Euhm you’ve seen a ranking… I’m the second best, Cyber’s first and euhm yeah. To be there we killed, a lot… Mostly in events where we were challenged to death by other mercenaries. It’s an easy way for us to get a bounty or to discourage anyone trying to kill you. Basically on that platform, you can find anything, any services. Spying, assassins, etc. If you really want to watch videos where I fuck some people up, please, wait until I’m not there to watch or hear myself… Besides that… Any question before I log out? » Le ton de voix de la femme était neutre. Elle avait montré le plus pertinent, le plus utile. Les mises à prix des têtes, le Top des meilleurs mercenaires et les évènements. En dehors de ça, elle démontrait un certain malaise à être devant cet ordinateur qui n’était pas le sien, être sur son compte et naviguer à travers le site devant ses « ennemis ». La mercenaire avait ramené ses jambes en indien sur la chaise et croiser les bras, sans quitter l’écran des yeux attendant un réponse ou que quelqu’un dise quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 20 Oct - 19:14

Après avoir fait la demande, je trouvais que Eira était quelque peu ‘’ Hésitant’’ et refusait de me regarder. Personnellement, j’Avais pris ce geste comme étant une marque de honte à savoir que j’étais sur le site. Alors je tentai de rassurer la dame quand celle-ci me vira de bord en me disant simplement que s’était parce que c’était ma fille. Et qu’elle n’était pas chez elle, toute en ce dégageant tranquillement. On aurait pu avoir une longue conversation sur le sujet. Mais je demeurai silencieux, ce n’était plus la ‘’Eira’’ de plutôt aujourd’hui. C’était l’Assassin que j’avais devant moi. Donc je la laissai faire.

Celle-ci avait donc accepté puisque j’avais dit oui. À Condition qu’elle décide ce qu’on voyait du site. Chose qui était un peu normal, si on se fie à ce qu’on entend. Il y avait sans doute des informations qu’elle ne tenait pas tellement à ce qu’on voie en sa présence. Elle pourrait avoir honte. Et encore, c’était tout affait normal de pas vouloir montrer la totalité de notre passé, surtout à des pures ‘’inconnu’’ comme moi, Jess et Sarah.

Lorsque le site fut ouvert. C’était marquer la sortie de Eira et Cyber, ou plutôt. The deadliest.. Ça restait à voir de qui il s’Agissait. Me tenant derrière Eira. Jess n’était pas trop loin pour voir, mais ma fille se trouvait directement à côté. Elle passa les primes, la sienne. Celle a Cyber, les S.T.A.R.S...


- It really looks like a forum. I’m pretty amazed

C’était quand même une première pour moi également. Je n’étais pas plus habitué que ma fille concernant l’Univers de Mercenaires. C’était un nouveau terrain et jusqu’à date j’étais quand même très impressionner de voir comment il avait arrangé leur site web pour les Bounty. J’étais surpris que la ‘’ Wizzel boss’’ d’IronHorne ne nous en avait pas parler un peu. Quand même, pour les fois qu’on dépannait parce qu’elle avait un agent coincé a quelque part. Non mais..

On était arrivé sur ma prime après. 1.1 Million ? Encore un montant de même ?....


- I thought after a whiles, when a bounty isn’t taken, the price drops... from what I’ve remember it was around the same price, when we found out Umbrella put prices on our head.
-
Je haussai les épaules, j’avais après tous les Russes après moi, pis quand même beaucoup trop de milices africaines à mes trousses pour le ravage qu’on avait effectué en Afrique. Ce n’était pas pour rien qu’on avait pas été capable d’y aller en Afrique pendant que Uroboros avait fait son apparition. Non identifier, rampage dans des villages pour trouver notre cible. En tout cas, je me mis a pensé à ça pendant que Eira fessais des recherches voir comment ça allait se passer dans les prochaines semaines de son bord. Jusqu’à temps que celle-ci demande si on voulait voir quelque chose d’autre. Mais Vidéo s’était hors limite, et elle pouvait s’y trouver dans plusieurs d’entre eux. Et non a titre de victim... (Okay, I’m making that one up. Mais compte tenu du fait qu’elle veut pas qu’on voye les vidéos son ça présence. On va assumer.)

- I think its all the questions for me... and you guys

Jess et Sarah ne fit qu’approuvé d’un signe de tête en même temps. Ne disant pas un mot. J’observa Eira quelque instant, toujours accoté sur la table (Okay, a moitié assit dessus), avec Spike qui voulait toute l’Attention possible et imaginable. Je lui flattais la tête avant de reprendre

- I think that’s enough for today... we should head Back wouldn’t you agree?

Demandais-je avec une voie toute douce. Eira était peut-être passé en mode combat. Pas moi, donc je n’avais aucune raison de changer pour reprendre mon humeur de terrain. D’ailleurs parlant de terrain, finalement j’Avais une question

- You asked if we had question, actually I do, I’m wondering, how it looks in the arena for the challenges, unless you guys do it on the street... so basically is it open to the public? Or its private between mercenaries?
-
Ce n’était pas mal ma seule question. J’Attendis une réponse de Eira avant de me relever pour aller chercher mes clés de Moto. Il se fessait tard, Fallait quand même que je le rapport. Dans mon cas je changeai pas de vêtement. J’étais correcte avec ce que j’Avais sur le dos. Pants d’armé et chandail T-Shirt noir moulant. Une fois la réponse donnée je la rapporta à ma Moto pour qu’on puisse retourner à l’hôtel
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 20 Oct - 20:47

En mode travail, Eira avait un sérieux et une froideur qui se dégageait d’elle. Elle n’était plus chaleureuse et taquine du tout. Ça n’était en rien contre Stephane, Sarah et Jess. C’était juste sa manière de dissocier travail et vie personnelle. Pour elle, les deux n’allaient aucunement ensemble. C’était une règle fondamentale chez elle. La mercenaire ne pouvait pas parler boulot et être chaleureuse à la fois. La blondinette en avait d’ailleurs eu un aperçu probablement quand Ironhorne et le Général discutait avec eux deux jours auparavant. Au travail, elle pouvait être tout sauf douce et ça, elle l’avait appris bien assez tôt dans son entraînement. Leur montrant rapidement l’interface globale, principalement pour la cadette présente, Eira passait assez rapidement sur certaine chose qu’elle jugeait pertinente pour elle, mais pas pour eux. Stephane mentionna que ça ressemblait énormément à un forum.

« Yeah, it’s kinda the point here. Though it’s impossible to stumble upon it by accident. You really have to know what you’re looking for to find it actually. » dit-elle en montrant les primes offertes pour la tête des S.T.A.R.S toujours en vie. Ghost demeura étonné du prix de la prime, 1.1 millions semblaient énorme selon lui, surtout après tout ce temps. Alors Eira lui expliqua rapidement. « It’s not surprising. You are technically a hard target. And a prized one. You disappeared and if they want someone after you, they have to put the price for it. Otherwise, no one will go after you. But like I mentioned, a couple must have tried and you probably just killed them without knowing. Not all mercenaries follow the “code of honour” about… presenting yourself to your opponent? Some of them are more sneaking and dishonorable. So yeah, and since no death has been confirmed with a photo or facial recognition, the price will still be that high. You are a high value target because we know pretty much anything about you. Only what the client says. » dit-elle en prenant une légère pause, avant de reprendre à nouveau; toujours sur un ton froid et détaché.

« As for us mercenaries or assassins, it tends to be higher than usual “target” like yourself. The reason behind it, is because we know each other’s capabilities and skills. And if you know the background and have seen it, not everyone is willing to take that much risk. It’s basically to turn us against each other to… So the “up there” prizes serves as bait, so they are sure that someone will try to get the job done. » conclut-elle en poursuivant sur la page des évènements passés. Il y avait des vidéos et Eira n’était pas chaude à l’idée de les montrer, sachant qu’elle serait dedans à de multiples occasions. En effet, elle avait participé à 17 évènements et avait fait partie des combats les plus sanglants. Et puis, c’était littéralement une forme de spectacle à la vue de tous ceux qui étaient sur place, mais aussi en podcast. La raison pourquoi elle ne voulait pas voir les vidéos là, maintenant, c’est que ça la mettrait en mode combat. La rage la prenait facilement et elle était difficile à calmer. Sans oublié que psychologiquement, ça finissait par affecté quelques assez lourdement. La femme leur demandait donc s’ils avaient des questions ou bien s’ils voulaient voir autre chose avant qu’elle ne se déconnecte. Personnes n’avaient de question. Stephane déclarait donc que c’était suffisant pour aujourd’hui. Il s’adressa à elle d’une voix douce lui disant qu’ils feraient peut-être mieux de rentrer.


Fermant son compte et la page web, Eira inspira profondément reprenant un peu de douceur dans sa voix, bien qu’encore teinté de sa froideur. « Yes… it’s a good idea… », dit-elle en repoussant l’ordinateur alors que Stephane reprenait avec une question. Comment les combats fonctionnaient par rapport aux arènes. Est-ce que c’était dans les rues, publics, ou privés. Se callant un peu dans la chaise, elle réfléchit un instant à toutes les options qu’elle avait eu jusque-là dans sa « carrière ».

« Well we never do challenges in the street. It’s not something we want public at all, even if it’s public in a certain extent. It’s a bit more complicated, really strict and really private in a sense. Euhm… I mentioned the “Code of honour” among mercenaries. It’s a real thing. We just apply the bit that suits us, except for the challenges. It’s always and always has been by-the-book. They’re no exceptions to those rules. We apply them and that is all. Break the rules and a series of measures are taken. » expliquait-elle d’une voix particulièrement calme et sérieuse, empreinte de respect pour la chose. « And like you saw, they record the whole thing, but not only that, but it’s also a livestream. That way, clients can watch as much as other mercenaries that couldn’t make it to the arena in person, because they are on duty or not that interested. So in that sense, it’s public. But we can also invite people out of the “mercenaries guild”, if we want to…  As for the arena itself, we have one hidden in the north of Europe, which is in Sweden… a couple of others elsewhere around the globe as well. None in the US cause… yeah they don’t like us… But euhm each one is a little bit different. Some are above the grounds, others undergrounds. Us in Sweden its… Ok… picture the Coliseum in Rome, small scale obviously but built in the ground. Like the Quidditch field in the 4th Harry Potter in the beginning. It also has a sand ground like in the Gladiator era. » dit-elle en mordant sa lèvre inférieure en fixant le vide. Visiblement, elle était en train de visualiser les lieux, avant de reprendre.

« The next event will probably be in Sweden actually. The reasons are quite simple: we got out, our bounty are now way bigger than before, thanks to the CIA, probably. So everything is set up for new challengers and new match… Which I’m not too thrilled about because we are “the King and Queen” of the Top-Ranked mercenaries. Cyber’s first, I’m in second… The third is an ally and a Norwegian friend, Viking… Oh…   We have other nickname for our time in the arena too…  Cyber is the Deadly King. I’m the Queen of hearts or the Bloody Virgin… Reason being, I always end up covered in blood, and I assure you, it’s never mine, well… most of the time it’s not mine… Virgin because it’s well known that I never had anyone in my life or in my bed…  But yeah… euh… That’s why I don’t really want you to watch those videos if I’m around. You can if you want, just… Fair warning, euhm… It’s a bloody mess. People are being dismembered, beheaded, crushed, among many other ways to kill someone… And watching those videos makes me cringed and blood thirsty… So yeah… I’m not the same in the arena. My job is to discourage anyone to challenge me and survive on the side. Because that’s a rule : only one comes out alive… » dit-elle en faisant une grimace avant de secouer sa tête doucement et de regarder Stephane avec un petit sourire perdu.

« So if you want to come in Sweden and be sure to spend some times with me if you want… I suggest you do it before the end of next month. Because I’m a 100% sure, I’ll be challenged and that I might not come out of it alive… » déclara-t-elle d’une voix étrangement douce et berçante. Presque trop légère pour ce qu’elle venait de dire. Sauf que c’était la vérité. Sur ces paroles plutôt troublantes, elle s’était relevée, retrouvant une certaine aisance. « But euhm yeah… I think that answers the question… Quite a long answer actually, sorry about that… Shall we go? » dit-elle en prenant les devants vers la porte d’entrée pour metre ses bottes après avoir enfilés son kangourou et s’assurer qu’elle avait tout le nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 20 Oct - 22:17

Eira nous ne fessait pas mal un résumer de comment ça marchait. Les primes... les primes par rapport aux mercenaires. Plus élever parce qu’ils se connaissaient entre eux. C’était parfaitement logique. Pis pas grand monde voulait vraiment affronter un adversaire qui savait particulièrement comment ils fonctionnaient. Appart s’ils avaient un ‘’ Deathwish’’ mais s’était une autre histoire. Pis dans mon cas, j’étais encore à un prix amusant parce que j’étais dur à attraper, d’autre en plus que personne me connaissait. Et peut-être finalement qu’il en avait eu à mes trousses mais je m’en étais pas rendu compte. Faut dire que dans notre domaine... beaucoup de personne parte après ‘’ Ghost’’ ou veulent ma mort... Donc des mercenaires en plus. C’est pratiquement certain que je les ai manqués s’ils sont venus contre moi.

Ensuite j’avais proposé à Eira de partir vers l’hôtel. Elle trouvait que s’était une bonne idée. Sarah reprit son ordinateur en dé ploguant à forme holographique de Vicky qui était coucher sur sa plateforme entrain de dormir. Celle-ci mentionna qu’elle allait chercher Deirdre elle. Tandis que Eira elle poursuivit vue que j’étais curieux concernant les fameux Challenges. Celle-ci m’informa qu’ils avaient des arènes pour le domaine. Naturellement ils n’étaient pas à la vue de tous. Pis en plus, ils avaient même un code d’honneur.


- Hmm.. we could almost say its a culture

J’observa ma cousine quelque instant. Faut dire que mercenaires ou pas. On dealait pas vraiment avec eux, ou ce n’était pas aussi évident a identifier. Ce n’était pas commun quoi. Appart le MIA taskForce qui basically étaient tous devenu Mercenaires. Mais pas de cette organisation-là. Bref, le tout était filmé pour des potentiels clients. Magasiner son mercenaire... d’Accord... j’étais impressionné.

Le prochain événement était en Suède, pis leur ‘’Bounty’’ était plus élever maintenant grâce à la CIA, ils avaient quand même fait un temps en leur prisons. Pis en plus... on venait de les libérer d’où le ‘’ The killers are out’’ ou quelque chose du genre. Pis ils avaient des Nicknames sur le terrain. Cyber King of Death’’ et Eira en avait deux, ‘’ Queen or heart’’ et ‘’ Bloody virgin’’ Je fus légèrement surpris des noms, mais pas Jess. Celle-ci s’exprima en pointant Eira, air amusé


- YEUSSSS Likes those names! Specialy bloody virgin!

Ma cousine...... faut dire que je ne suis vraiment pas différent de celle-ci. Simplement présentement j’étais amoureux donc ça parait moi. Surtout quand elle donna l’explication du bloody Virgin, j’étais quelque peut gêner. Me rappelant comment moi j’étais au secondaire. Bref avant de connaitre la mère a Sarah.. Pis surtout bah. J’étais amoureux. Je peux pas nécessairement le cacher... ‘’ SNIPER BREATHING!’’ Discret et efficace dans cette situation pour pas en montré plus que ce que je voulais a Eira.

Elle nous parla ensuite des vidéos. Tous aussi macabre que possible. Toute les méthodes possibles pour faire en sorte de dissuadé le monde et montré sa force pour ce faire des Bounty. Mais juste les vidéos donnaient un envi a Eira de tué du monde...


- Okaayyyyy we,re not gonna watch the videos,.,

Bon, peut-être plu tard, mais pas pendant qu’elle était à côté. J’Eus somewhat une pensés. Et je pense que ma cousine pensait pareil. La fameuse ‘’ Clearance top secret’’ Fallait rien dire... Mais j’Ai eu une pensés sur les scènes macabres que je pourrai voir... sa pourrai peut-être être comme au Génocide... Qui sait?... Mais pas la peine d’aller voir après réflexion.

Ensuite je me fis ‘’ invité’’ a la manière ‘’ Eira’’ en Suède. En gros, si je voulais la voir, d’Aller avant la fin du mois, parce qu’Elle allait se faire challenger et potentiellement ce faire abattre…. okay!.. Dit de même s’était un peu harsh... mon cœur venait de se faire stabé. Mais mon esprit des forces spéciale prit le dessus rapidement.


- Well. That is for sure that i’ll come by, before you get challenged again for that bounty. You can be sure of that

Ensuite elle s’excusa de sa réponse très longue. Nous on était correcte avec ça. On en apprenait pas mal. Et d’un autre coté on pouvait sans doute en apprendre davantage sur Eira. Des choses qu’elle oserait pas nous dire en pleine face à partir de ce site-là. Elle me dit qu’on pouvait y aller. J’étais déjà avec mon manteau sur le dos. Sarah se redressa rapidement pour se diriger vers la porte

- Going to get Dei! She’s sleeping over tonight!

Je lâcha un ‘’ Alright!’’ comme si je donnais la permission a ma fille de 14 ans qu’elle pouvait sortir avec ses amies. Seulement la ma fille en a 23 ans... Différent comme procéder mais bon. Elle savait très bien qu’elle n’Avait pas à me demander la permission pour faire venir des amies a maison. On sortit dehors. Sarah Quitta les lieux avec mon RAM. En sortant j’observa Eira pour lui dire

- Not sure how good you are with cars. I basically have my old charger from Raccoon City, Yess i manage to save it before it explodes. Still had good time over there before everything went south. Its in the garage... and I have the feeling you don’t want to sit in a police cruiser.

Attendais-je avec un sourire aux lèvres taquines, avant de poursuivre

- Beside the Charger, i have a Ramm and the moto Cycle. Sarah always use the RAM. She likes it.. and Jess has the BMW over there.

Dis-je en pointant le char. Avant de prendre mon casque et celui de Eira. M’installant sur la moto avant de poursuivre

- And she also has a motorcycle like mine. But instead of being black and orange, hers its black and yellow. Same model

J’attendis qu’Elle ne monte derrière moi, avant de partir ma lumière avant pour ensuite nous rediriger vers l’hôtel ou je l’avais apporté la vieille. Arriver à l’hôtel je la raccompagnai vers sa chambre. Même consigne pour le policier militaire, avant de me retourner vers Eira pour lui dire, légèrement gêner...

- Euhm... i was wondering... tomorrow you are leaving, do you think we’d be able to hangout a bit more before you leave?

J’avais les joues qui était devenu légèrement rose. Naturellement s’était plutôt complexe de faire rougir un homme des forces spéciale mais bon, je demeurai silencieux en attendant sa réponse, pour ensuite la laisser rentrer dans sa chambre pour la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 20 Oct - 23:33

Les commentaires de Jessica firent sourire Eira. Comme elle l’expliquait, le groupe de mercenaires avec lequel elle travaillait depuis plus de la moitié de sa vie était réellement une organisation. L’assassin ne saurait dire si elle remontait à très loin, elle ne s’en était jamais occupée en dehors des règles des duels. Willow déclarait donc que cela pouvait réellement s’apparenter à une autre culture. « Yeah… we can say it’s a subculture… » dit-elle en réfléchissant. « It’s a way of living. Not the best one, but a way of living anyway… » concluait-elle alors qu’elle poursuivait ses explications. Allant jusqu’à leur surnom d’arène. Visiblement, la cousine de Ghost appréciait grandement ses surnoms. Ce qui fit évidemment sourire l’assassin. « Well… They gave it to me, I didn’t ask for them… Even though they are quite accurate. » concluait la femme en caressant légègement ses cheveux.

Puis rapidement, elle leur avait expliqué les vidéos, les podcasts et vraiment tout ce qui pouvait s’y passer sans grand détail. Ils pouvaient tous se faire une idée assez facilement sans qu’elle en dise plus. Eira avait également expliqué ce que regarder les vidéos lui faisait. Stephane approuva la réticence de la mercenaire. « Yeah… I’m really aggressive in the arena… So better if you watch this without me… If you really want to watch them… » déclarait Chaos en caressant sa nuque. Elle était inconfortable sur le coup. Ce n’était pas quelque chose qu’elle voulait qu’ils voient nécessairement. Surtout Stephane, elle aurait préféré le garder loin. Sauf qu’en même temps, il fallait s’y attendre. Son monde et le sien était truffé de monstruosité.

Puis elle l’avait invité. Sans grand tact, ce n’était en effet pas sa plus grande qualité. Elle était généralement brutalement honnête et très détaché des responsabilités et des risques de son métier. Pourtant, elle n’avait pas envie de mourir, c’est juste qu’elle voyait les choses en face sans se faire d’histoire. La femme savait trop bien ce qu’une personne pouvait cacher dans l’arène. Être la surprise, ou la révélation. C’est après tout ce qu’elle avait été. Sa deuxième position ne s’était pas obtenue sans raison ou sans surprise pour les autres de la guilde. La réponse, que Stephane lui donna, élargit son sourire. Il lui assurait de venir la voir. Suite de quoi, elle lui dit qu’ils pouvaient y aller, qu’elle était prête. Enfilant ses bottes, Sarah indiqua qu’elle allait chercher le petit renard, qu’elle dormait à la maison. Par la suite, sortant dehors, Ghost lui fit faire le tour des voitures qu’ils possédaient. Elle n’était pas la meilleure avec les voitures, mais elle en savait assez pour les différencier les unes des autres. L’écoutant patiemment sans l’interrompre Eira fut étonnée d’apprendre qu’il avait su rescaper sa charger.

« Well.. That’s what I call determination… Or lack of common sense to me because it’s a car. But then again… If you did all this for a simple car… I can’t imagine what you are willing to do for someone… » déclarait la femme l’air pensive. Stephane supposa également qu’elle ne voudrait probablement pas se balader en voiture de police. Sur le coup elle eut les grands yeux ronds avec de rapide signe négatif de la tête. « Please no… It would be torture! » dit-elle en riant avant de prendre son casque alors qu’il lui dit que sa cousine avait la même moto que lui, uniquement le orange qui changeait pour du jaune. De vrais partenaires ces deux-là, bien qu’à ses yeux ils étaient une paire « jumelle ». Les deux étaient solides, bâtit et entraîner à la manière des tanks, comme Cyber. Ils étaient deux personnes physiquement très solides. Contrairement à Eira et Lincoln qui étaient d’une côté d’une même médaille. Un duo qui se complétait parfaitement à la manière de deux contraires. Linc était un tank à la Navy Seal, large et l’air indestructible. Chaos était petite, rapide et acrobatique.

Sans rien ajouter, elle s’installa derrière lui et comme à la seconde balade de moto, elle s’appuya dans son dos. Visiblement plus confortable qu’au début, elle ne s’inquiétait pas. Il avait tenu sa promesse et lui avait laissé l’espace nécessaire pour la mettre en confiance. Arrivé à l’hôtel de la base, Stephane reconduit Eira jusqu’à sa chambre. Il mentionna les mêmes consignes aux gardes de nuit. Il devait être contacté en cas de problème. L’homme s’était retourné vers elle, gêné. Curieuse, elle fronça les sourcils, attentive à ce qu’il avait à dire. Il se demandait s’ils auraient la chance de passer un peu de temps le lendemain avant qu’elle ne parte. Surprise, elle se figea. Son cœur avait fait un bon. S’était visible que la femme était déstabilisée, mais pas moins contente de la demande, au contraire. Ses joues s’étaient enflammées, tout comme le reste de son corps. Elle était heureuse de cette demande, pourtant toute simple. Sa réponse tarda légèrement à venir, incertaine de comment exprimer sa réponse. Son cœur battait étrangement vite et ses doigts se tortillaient entres eux.

« Ye… yeah I would love to… Euhm… i… I’ll probably be up as early as last night… Like 4 am… so euhm.. If you want we could go for a run? I mean, I’ll to run tomorrow, again. I did try this morning but four steps were enough… So maybe I could try again, with you? Like 5:15am or something? If you’re an early bird that is… Cyber is not. He’s a grumpy bear that likes to sleep until 8 or 9 at least… And… I’m talking to much… for no reason… again… Sorry… My answer is yes, it would be very nice… If you want to come and train with me… » dit-elle d’une voix basse et timide, avant d’attendre sa réponse.

Finalement, elle entra dans sa chambre et ferma timidement la porte derrière elle en lui souhaitant un faible « Good night Ghost ». Heureuse de sa journée, elle trottina jusqu’à son lit et retira ses bottes. Lincoln était sur son lit, mains derrière la tête, observant d’un œil expert et attentif sa partenaire, sans dire un mot. Cette dernière avait retiré son kangourou et était allé se réfugier contre son grand frère qui n’avait toujours pas dit un mot, faisant mine de regarder la télé.

« De bonne humeur à ce que je vois. » avait-il lâcher d’un ton suspicieux.
« Moui? Et alors? »
« Rien. Je me disais juste que j’avais raison. »
« Shut it. » avait-elle répliquée visiblement boudeuse sur le sujet.
« Merci de confirmer… »
« J’ai contacté Edith et Elliot. On se rend à Ottawa demain, ils viennent nous chercher avec l’un de leur Jet privé. » dit Eira sans s’attarder à ce dernier commentaire.
« Tant mieux. Ton copain est au courant? »
« Ce n’est pas mon copain. Oui il est au courant, il était avec moi. »
« Mhhhmmm. Tu vas t’entraîner avec lui demain? »
« Mal poli d’écouter au porte. »
« Mal poli de ne pas répondre aux questions. Je ne fais que répéter. Fais attention. Tu pourrais te faire mal et à lui aussi. Accessoirement, lui je m’en fou, mais pas toi. Je te connais. Chaos n’est pas le surnom que je t’ai donné sans raison… »
« Je sais. Il sait. It’s all good. »

Lincoln se contenta de caresser les cheveux de sa petite soeur jusqu’à ce qu’elle s’endorme. Il lui fut inutile de demander comment son dos allait, il n’avait eu qu’à relever la camisole pour constater. Elle cachait sa douleur comme une experte, mais si elle marchait et trottinait, c’est que ça n’allait pas trop mal. La panoplie de couleur était tout de même remarquable, de même que l’étendu. Cela prenait presque la moitié du dos de la demoiselle. Petite, la blessure paressait imposante. Cependant, comme elle n’avait pas fait mention de rien, il assuma que c’était douloureux, mais tolérable. Quand elle fut bien endormie, il la déposa dans son lit, après qu’il l’eut fait manger un petit quelque chose. La connaissant, Eira serait réveillée avant les oiseaux et entamerait sa journée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastion Part 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastion Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: MONTREAL :: Centre Ville-
Sauter vers: