AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bastion Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 9 Mai - 19:29

Eira était sortie de la cathédrale comme tout le reste des alliés. Viking avait mis le feu et pas qu'un peu. Beaucoup de fumé sortait par la porte principale de Notre-Dame. Une vraie catastrophe aux yeux de n'importe quel historien, mais au moins, elle n'allait pas être réduite en poussière par des bombardements. C'était déjà ça de gagné. La mercenaire avait demander à ses partenaires et alliés temporaires de faire évacuer l'endroit des derniers civils qui pouvaient s'y trouver. Ça allait être une catastrophe si d'autres parisiens se faisaient touchés par la catastrophe déjà en cours. Jessica était sortie, Tracy pas tellement loin derrière, comme prévu. Elle aussi avait envoyé son ami patrouiller et s'assurer de faire évacuer la population. Roadblock avait récupérer Dwayne qui n'était pas dans le meilleur des états, mais au moins il était vivant.

Dans la cathédrale, les corps commençaient à se faire manger par les flammes, dans peu de temps, ça sentirait la charogne. Une odeur particulièrement unique et désagréable pour quiconque avait son sens de l'odorat plus ou moins intact. Eira le sentait déjà rien que par le souvenir. Évidemment, Tracy était en colère et était finalement sorti de Notre-Dame en pleine mutation. Les bras ne faisaient que grossir encore et encore. Les frères de la femme était en train de brûler, puisqu'on en entendait un, le seul qui pouvait encore parler, mais qui ne pouvait plus voir. Il n'avait aucune chance de s'en sortir. Pas avec le pyromane qu'était Viking. Ce dernier se gardait un sourire malicieux à ce sujet. Il avait quelques taches noires sur les mains, les bras et le visages: de la suie. Il avait été proche des flammes après tout. Assez pour avoir de la fumée qui le tache. Ça n'allait pas rester bien longtemps avec la pluie qui tombait. Les mèches de cheveux normalement rebelles d'Eira lui collait au visage. C'était une vraie douche. Elle était trempée, des pieds à la tête, comme n'importe qui se trouvant dehors. Willow continuait à narguer la femme, venant se placer près de la mercenaire qui repoussait ses cheveux vers l'arrière. Sa belle-cousine lui demandait si elle était au courant du plan des jeunes qui étaient sur le porte-avion.

Yup. No need to explain it, you'll understand soon enough. déclara Eira en s'éloignant un peu de son interlocutrice.

Fallait couvrir le plus de terrain possible et encercler Tracy après tout. Le premier coup visait Frost et Jess. L'homme prit le plus gros de l'impact, mais s'était relever de celui-ci sans grande difficulté. Eira avait laisser partir deux trois flèches explosives en direction de Tracy, à défaut d'avoir une arme à feu comme les autres. Même Viking avait apporter son magnum. Il ne le sortait pas souvent, les grandes occasions surtout. Puis, ce qu'Eira attendait avec impatience se pointa: le drone des gamins. Flèches incendiaires prêtes à partir. La première bombone avait toucher sa cible, le gaz s'en échappait. Chaos avait déjà son arc de tendu, la main près de la joue. Elle n'attendait que la prochaine vague de bombonnes. Tracy déplorait qu'elle ne l'ait pas rejoint. Jess lui fit remarquer qu'elle sonnait comme un méchant de film. Les grands discours inutiles. Eira préférait de loin le silence. Voyant que coup allait vers elle, la femme eut tout juste le temps de détendre son arc et d'encaisser le coup dans le ventre qui la projeta plus loin, mais sans grand dégât. Elle s'était relevé en observant l'hélicoptère de nouvelles. Il ne restait qu'une bombonne à largué sur Tracy, une seule et Eira aurait sa chance de tirer. Sachant que les gamins écoutaient probablement encore, elle tendit son arc à nouveau, deux flèches incendiaires prêtes à partir d'un seul coup.

Drop the last one, avait-elle dit positionné stratégiquement pour que Mylène ait trop à s'occuper à la fois.  

Don't miss her. C'est ce qu'avait dit Viking assez fort pour attirer l'attention de l'archère..

I never miss. déclara Eira très sérieusement en attendant la dernière bombonne qui amorçait sa descente. See you in hell, avait-elle conclu d'une voix très claire à l'intention de Tracy avant de relâcher ses deux flèches incendiaires. Tout avait pris feu d'un coup et pas qu'un peu. Il y eut un espèce de souffle alors que le gaz s'enflammait par réaction en chaîne. Tracy était en plein centre et ne pouvait que prendre feu assez sévèrement. S'en était fini pour elle. Elle soupira, contente que c'était enfin fini. Viking de son côté avait un large sourire, espèce de pyromane.

I leave the rest to you Willow, avait dit Chaos à l'intention de sa belle-cousine. I'm gonna go help the others, Viking, stay with her, just in case concluait la femme avant de se retourner et de s'éloigner pour aller récupérer les dégâts aux niveaux des civils.

Les dégâts, il y en avait des masses. Plusieurs blessés par accident, des dommages collatéraux qui auraient pu être éviter si Tracy n'avait pas ses idées de grandeur ridicule. Parcourant les ruelles, s'assurant que personne n'était coincé sous des débrits ou en train de mourir à cause d'un infecté, elle retrouva Cyber. D'un signe de tête, elle comprit que tout était beau de son côté. Il vint mettre une main sur son épaule en guise de félicitation silencieuse. Au vue de la situation, Eira avait bien fait de garder Sarah hors de porté. Elle retira son oreillette, fatigué de l'avoir et puis, avec toute cette pluie, c'était plus dérangeant qu'utile rendu là.

What's the situation?

Fine, lots of civilians injured, couple dead... And we haven't done the hole perimeters.

Back to work then, dit-elle en se dirigeant vers d'autres ruelles.

Au bout d'un moment elle entendit des pleurs et pas n'importe lequel, ceux d'un enfant. Sans perdre une seconde, elle s'était mise à courir, cherchant la provenance pour finalement arrivé dans un cul de sac. Elle entendait l'enfant, mais ne la voyait pas. Il y avait des débrits un peu partout. Eira finit par comprendre que cela venait de sous le plus gros tas de débrits. Dégageant plus facilement que de coutume de gros morceaux grâce à son bras mécanique, elle réussit à dégager la petite fille.

Tout va bien... Tout va bien, tu es en sécurité maintenant... disait-elle en serrant la petite contre elle. Es-tu blessée? demanda Eira alors que la petite lui faisait non de la tête toujours en pleurant. D'accord, est=ce que tu peux me dire où sont tes parents?

Cela prit un moment avant que la gamine réponde de manière plus ou moins cohérente. Cette dernière avait fini par pointé le tas de débrits. En s'approchant, elle put distinguer les deux adultes, un homme et une femme. Tout deux inertes, visiblement morts en voulant protéger leur enfant. Eira tenta de les dégager, mais en vint, ils étaient bien coincés, figé. Il n'y avait rien à faire, en tout cas, plus rien pour eux. Elle reprit son oreillette en s'adressant à son partenaire.

Cyber, I'll need a hand. Found a kid, alive. I can't say the same for the parents. We got to get them out of there...

À peine cinq minutes plus tard, Lincoln était là et donnait un coup de mains pour dégager finalement les corps. Il commençait à être raide. Ils étaient morts un moment déjà. La petite avait du les voir mourir. Eira n'eut pour unique réflexe que de prendre les bagues de mariage du couple et de les passer dans la chaine que la mère portait au cou. L'enfant était restée assise dans un coin en silence à fixer ses parents morts. Chaos lui passa la chaine avec les deux bagues autour du cou.

Je suis désolée... Ils sont partis... avait-elle dit d'une voix douce. Il n'y avait rien de plus à dire à ce sujet. Caressant les cheveux de la petite, elle reprit. C'est quoi ton nom? toujours d'une voix douce.

Isabel Edelstein, décalra la gamine d'une petite voix, étouffée par un sanglot.

Enchantée, moi c'est Eira. Quel âge as-tu? La petite fit signe de 4 avec les doigts en guise de réponse, avant que la femme ne reprenne. Est-ce que tu as un grand-papa ou une mamie qui peut prendre soin de toi?

Parti eux aussi, dit-elle en se remettant à pleurer.

Ok.. viens là... déclara Eira en la serrant contre elle très fort pour finalement la prendre dans ses bras voyant que la petite s'accrochait très fort. I'm bringing her back. We'll send people to take care of the bodies.

You sure about that sis'?

Is there something else t o do? She's alone. Can't leave her and she is kind of grabbing me really hard so... No choice.. I'll go join Willow

Go take a blanket from the medics and get ready to go back on the carrier. I'll send Miyasaki your way.

Sur ce, elle était repartie, volé une couverture aux paramédiques sur place et elle était repartie vers la place centrale devant Notre-Dame qui fumait encore. À son arrivé, tout était fini, plus rien, juste des flammes et plus grand chose à s'occuper là.

Ready to go back when you are, we have an heli waiting on Saint-Louis island behind the cathedral...

La femme serrait toujours la petite Isabel contre elle. Elle l'avait enrouler dans la couverture thermique, question qu'elle n'attrape pas froid avec toute cette pluie.  Viking s'était approchée, curieux de voir étant donné qu'il avait entendu la conversation sur la radio entre Chaos et Cyber. Eira attendait la suite des choses, prête à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 9 Mai - 20:48

Viking avait fait tout prendre en feu dans la bâtisse, dehors, il mouillait des cordes un peu partout, j'Avait demander a Eira le plan d'action, étant donnée qu'il semblait en avoir un. Ce fut quand le drone fit son travail que je compris exactement ce qui ce passait. Le temps de la deuxieme attaque du drône on avait maintenue Tracy au milieu d'un cercle qu'on avait formé moi, Viking, Eira et Frost autour de notre ancienne co-équipière.

Tracy : Enough game!

Tracy tentait de nous affronté, mais on l'affrontait deja de tout les côtés. Tous de très bon tireur, il n'y avait pas un coup de feu de fait lorsqu'on savait qu'on pouvait avoir un friendly fire par accident. Lorsque son attention était trop axé sur moi, les trois autres tirait et ainsi de suite. Eventuellement le drone fit son retour pour la dernière bombonne, Eira comme prévue avait tiré sa fleche incendière sur la demoiselle qui prit feu automatique. Après m'être redresser de la dernière claque que j'avais reçu, je pouvais entendre Tracy hurlé de douleur et d'agonie

Frost : Its over...

Je laissa mon automatique tombé au sol, observant le ciel en me repassant ma main sur le visage, retiré le plus d'eau que j'avais, avant de m'approcher de Tracy tranquillement. Le feu avait fait effet, mon ancienne mentor était décidément très très affaiblie présentement. Elle rempait a terre, les flammes partait quand même rapidement du a la pluit, mais on avait eut l'effet rechercher. Je sortie mon arme de point, Eira était partie aidé les blesser dans les environs, me laissant avec Frost et Viking. Je poussa d'un simple coup de pied léger Tracy pour qu'elle soit sur le dos, cherchant sa respiration. Je lui enfonça le canon de mon magnum en plein dans le cœur avant qu'il ne ce regénère

Tracy : Euhmmpef

This is pathetic Trac.. you went into a lots of trouble for nothing..

Je parlais d'une voie très calme, laissant mes cheveux ce pendre sur le côté de ma tête du a la pluit. Je bougea un peu le canon de mon arme, toujours planté dans le torse de Tracy afin de gardé mon contrôle absolue. Elle était coucher sur le dos, et moi un genou a côté d'elle

You know. All of this has finaly ended. The drama about pretending to be a victime, trying to take me out for mistake that you made us do.

Tracy : I... i didnt..

Oh don't put this on me. I was a rookie back then. And since then you went into a hell lots of trouble to take me out, even infecting yourself with Uroboros. Kind of lame won't you agree? Infected, grudge for over 20 years, and in the end, you end up sacrificing your life and the one of your brothers too.

Tracy cherchait toujours a me donner une réponse, mais plus sa avançait, plus elle avait de la difficulté a me faire une phrase complete, je bougea mon canon encore, ce qui lui fit lâcher un crie de douleur, avant que je reprend

Now look at what's going to happen. You've been defeated, fair and square, and i'm going to move on from here. Not dealing with that bullshit of a Rivale like you were. But live my life and help thoses in need. While you, you betray your brothers, me, the army and our old teammates. Nobody's going to maur your death. You'll be forgotten, nobody's ever going to remember who the hell you were. But i've got a say, i,ve learn quite alot fighting you back.

Tracy : You... you're not... you're not going to get away Jess

Sure i will. Its not like you've got another card to plan

Dis-je avant de tiré ma balle. Ce qui eut comme effet d'éclaté le cœur crystalin de Tracy devenu orange. Je me redressa pardessus ma rivale morte au sol, Frank était venu me rejoindre pas très longtemps après. Prenant une grande respirations avant de me retourner vers Frost

She does not have another brother or alive relatives right?

Frost : From what i've know, she does not.

Then it is really over now.... thanks for the assist but you're still against NATO. Go now before i have reinforcement

Frost : Copy that, you take care, and same for Ghost and Soap.

Frost quitta les lieux par la suite, j'Avais apprécier son aide, tout comme viking et Eira qui étaient venu remplacé mon équipe qu'elle avait mise a terre avant qu'on arrive contre elle, mais n'en demeure pas moins que Frost est considérer comme un déserteur, tout comme Roadblock et Sandman. Par respect je voulait pas les affronté, surtout après qu'ils aient donnée un grand coup de main, mais encore... ils pouvait certainement pas resté ici. Frank déposa sa main sur mon épaule pour me signifier qu'il quittait aussi. Dans son cas il était SIS LoneWolf. Donc travailler en équipe, il remplaçait Stephane a l'occasion mais sans plus. Il me laissa donc avec Viking et Eira qui était revenu... avec un enfant??? Automatiquement j'eus un regard de '' hein?!''

Wait, where did that kid came from?

Aucunement méchant, juste un peu surpris, surtout avec le combat qu'on venait de mené. Elle avait mentionner qu'on pouvait retourner sur le porte avion, petit signe de tête avant de faire deux pas, étourdissement, pour tombé un genou au sol. Je baissa le regard pour y voir un morceau de métal qui avait percé ma veste de Kevlar au niveau du ventre

Pff where did you came from?

Ce n'était pas super super grave, mais quand même sa nécéssitait une certaine attention. Je sortie un bandage de mon chandail pour enrouler la blessure. J'étais prête a continuer le trajet en suivant Eira vers l'hélicoptère sur l'ile Saint-Louis. CE fut pas bien bien long qu'on s'était rendu sur le porte avion et en direction de l'infirmerie, je me débrouillais bien, même si j'Avais une barre de metal dans le ventre, je m'étais diriger pour qu'on me l'enlève, une fois dans l'infirmerie, a mon grand soulagement mon équipe étaient tous entier et réveiller, Roy m'avait aidé pour que je me couche sur une civière et qu'on m'apporte en opération pour qu'on me retire la barre, laissant Eira et ses invités, au travers de la salle d'infirmerie avec Stephane, Sarah et Thomas pas très loin, Bien que tout le monde commençait a ce reresser doucement. Huge était deja debout et pêtait presque le feu, du moins... avant qu'il me voit rentré a mon tour. Stephane était assis sur le rebord du lit tandis que Amy était un peu plus loin avec Susanne et Nathalie puisque Roy était avec moi...
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 9 Mai - 20:56

J'était toujours aux commandes de mon drône, participant quand même activement dans le combat mais de manière aérienne, je larguais mes bombonnes sans manqué ma cible, on aurait presque dit que le drône avait un pilote a bord et savait parfaitement ce qu'il fessait. Mais les drônes n'étaient aucunement fait en fonction d'agir comme bombardier. M'enfin, une fois que la dernière tank de gaz fut largé, au même moment Amy était dans le corridor, avec Nathalie avec elle. Signalant que Stephane s'était réveiller. Sans perdre de temps, surtout que mon travail était finit et j'étais en mode semi militaire, j'avais rapporté mon drône sur le porte avion pour aller voir mon père dans l'infirmerie, j'avais également trainer Thomas, je voulais pas y aller seul, au cas ou la situation s'était empiré depuis que j'étais partie

Arrivé a l'infirmerie effectivement, l'équipe en général s'était réveiller pour la plupart, Stephane un peu plus paresseux. Ils étaient pas mal tous assomer. Ma tante avait Nathalie avec elle. Bien heureuse, ainsi que Roy qui était arrivé aussi pour s'occuper de sa fille cadette. Dans mon cas je m'étais rapprocher de mon père, lui prenant délicatement la main

Hey little one

Sarah : You've pass out and thats all you have to say when you wake up?

Steph : Hehe have i miss anything?.. wait.. what are... where?...

Sarah : No they're still out there, its almost over tho, Tracy's about to die

Steph : Yeah i figured but why aren't you on the field?

Sarah : Oh.. because i have a step mom pretty convincing, and a boyfriend that didn't feel comfortable after seeing you like this

Dis-je en prenant doucement la main a Thomas, et lui fessant un petit sourire comme quoi il n'y avait pas de rencone et j'étais plutot contente d'être resté au finale. Steph s'était redresser la tête doucement a l'intention de Thomas pour lui dire

Stephane : thank you, for taking care of her

Sarah: Wait.. how did you?...

Steph : You're my daughter, and unfortunatly you're as stubborn as i am, so i'm happy Eira and Thomas kept you on board the ship

Sarah : Okay dad, i hate you now

Dis-je en ricannant doucement. Même pas eut besoin de lui dire que Eira m'avait terrorisé quand elle avait apprit pour lui, et j'avais même pas eut besoin d'aller dans les détails pour expliquer que thomas n'avait pas été confortable, les grandes lignes et il avait fait le reste. Il ce retourna la tête encore a l'intention de Thomas, pendant que je demeura assise a côté de lui, pour lui dire

Steph : In all serious now, i'm really glade she found you.. or you found her? Its kind of hard remembering how you two met. In anycase, she's lucky to have you around and i'm happy she does

okay... ma première pensé fut '' Est-il encore sous médications lui?'' Parce que présentement, a l'écouté parler, j'eus un petit rougissement eux joues. Il avait été sincert et honnête avec Thomas, plutôt ''Surprenant'' et pas dans un mauvais therme, mais s'était plutôt rare que Thomas et Stephane avait une conversation '' Non militaire'' si on veut, mais qu'il agissait plus comme mon père avec lui. C'était... bref un drôle de feeling...

Ce fut pas très long par après que les portes s'étaient ouvert, laissant rentré Jess, Huge était aller a son chevet avec Roy pour que les médecins la prend en charge par la suite, voyant Eira et compagnie, je m'étais un peu écarté pour laisser la place. Stephane ce portait quand même bien, il ne fessait pas sa grosse patate sur le lit. Il était en fait assit a côté et près a repartir en un sens, mais on eut tout les deux un visage un peu surpris de voir Izy


You.. wait.. who is she?

Stephane était plus surpris que moi de voir l'enfant. il tombe inconscient, apprend que Eira est partie ce battre a sa place, et elle revenait avec un enfant? Elle l'Avait trouvé ou dans l'église, elle était infecter et tout le reste, bien que a un certain point dans le champs de battaille, les infectés avaient attaquer et fait des dégats dans ville... bref s'était un peu surprenant de voir l'enfant mais pas a un très haut point. Steph était plus surpris, moi je tissa les liens rapidement, surtout avec la manière qu'elle m'avait retenu a bord du bateau...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 9 Mai - 22:11

Eira était revenue devant la cathédrale, Isabel dans les bras. Elle la protégeait de la pluie autant que possible avec la couverture thermique. Ce n'était quand même pas évident, il pleuvait vraiment des cordes. Il suffisait d'avoir du shampoing, du savon et il était possible, littéralement, de prendre sa douche dehors. Viking qui avait été curieux s'était rapprochée pour voir la gamine qui restait cacher dans les bras de la mercenaire. Jessica fut plus verbale sur le sujet. Elle ne réagissait pas mal, c'était juste surprenant qu'Eira ramène une gamine avec elle. L'expliquer était simple, sauf qu'elle aurait pu la laisser aux autorités. Ce qu'en toute sincérité, l'assassin n'était pas prête à le faire. Elle ne voulait pas laisser l'enfant, déjà traumatiser, entre les mains de d'autre inconnu. Et puis, si la petite disait vrai, elle ne se retrouverait que dans un orphelinat, adopté où laissé pour compte dès ses 18 ans. Pour l'avoir vécu elle-même, elle ne le souhaitait à personne. Elle se retrouvait dans la petite et bon dieu qu'elle aurait donné beaucoup pour ne pas avoir vécu la même chose à l'âge de la petite. Celle-ci était en âge de tout comprendre les conséquences, sans comprendre les raisons. Bref, une situation difficile pour n'importe qui, mais Eira se retrouvait trop dans la petite pour lui laisser vivre la même chose qu'elle, voire même pire.

Found her under a pile of junk that fell of a building. Her parents protected her, enough to let her live at least... Can't say the same for them. And from what she said, she has no other relatives. I'll dig into that on the carrier. Got her name and all... Shouldn't be hard to verify everything... déclara Eira avant de reprendre. In the mean time, I'll keep her with me. I know too a little to well what it is to be toss around by strangers at that age...  So she is coming along for now. concluait la femme en regardant le ventre transpercer de Willow qui venait de le remarquer aussi. And let's go fix you up too. In the end everyone needed to be patched up. déclara-t-elle avant que tous ne se dirige vers l'hélico pour retourner sur le porte-avion.

Déjà sur le porte-avion militaire, Thomas suivait Sarah. Tous deux avaient finis leur part du travail. Ils n'avaient plus vraiment à rester dans la salle de commandement. Ils s'étaient donc dirigés vers l'infirmerie. Stephane s'était réveillé un peu. Il était un peu perdu, encore mal en point, mais vivant. C'était l'aspect positif dans tout ça. Ce dernier demanda à Sarah pourquoi elle se trouvait encore sur le bateau. Sa réponse fut assez claire, mise à l'écart par la belle-mère. Thomas avait un petit sourire en coin, content de voir que les choses s'arrangeait un peu. Sarah semblait déjà plus détendu de voir tout le monde se réveillé graduellement. Puis vint la "révélation choc" de Stephane. Il était content que le jeune homme eut été présent pour sa fille. Essentiellement, le père était content que Sarah soit bien entouré, que ce soit par une belle-mère agressive ou un amoureux attentionné. Tout ce que l'homme des forces spéciales disaient était sincère.

I'm glad to be around sir and that she wants to keep me around. And I guess I am as lucky as she is, or more, dit-il doucement en serrant un peu plus Sarah contre lui.

Un instant après, l'action reprenait dans l'infirmerie. Jess fut prise en charge par Huge. Elle était blessée et ça pouvait être plus sévère qu'un simple petite coupure. Il fallait espérer que ça n'est pas toucher d'arthère ou d'organes. Miyasaki et Viking étaient en bonne état. Cyber aussi, bien que quelques balles avaient réussis à l'atteindre sur sa veste tactique. Des ecchymoses et peut-être une côte de cassé, mais rien qu'il n'avait pas déjà eu, donc pas d'inquiétude. Eira, à part quelques égratinures et d'être trempé des pieds à la tête comme les autres, allait parfaitement bien. Une partie d'elle demeurait tendu. On pouvait la sortir des mercenaires, mais on ne pouvait pas sortir la mercenaire d'elle. Le simple fait de se retrouver à nouveau sur le porte-avion lui créait une angoisse. Une angoisse qu'elle se devait de réprimé afin de garder la gamine calme. Gardant justement la petite serrée contre elle, elle remarqua que Stephane était assis sur le bord de son lit. Il allait bien. À ce sujet au moins, elle pouvait mieux respirer. Dans la chambre, il y avait Thomas et Sarah. Sa belle-fille devait encore lui en vouloir, mais ça lui importait peu, elle savait qu'elle avait bien fait. Que ça avait été un mal nécessaire pour la garder en un seul morceau.

Entrant dans la chambre, elle fit un petit sourire à Stephane avant de regarder pour un petit fauteuil dans lequel elle installa la petite qui s'était endormie? Ça l'étonna un peu, mais en même temps, elle devait être épuisée par les émotions. Elle prit soin de lui retirer son petit manteau, ses bottes et ses bas, lui laissant sa petite robe presque toute sèche et la couverture thermique pour la garder au chaud. Comme prévue, Stephane lui demanda qui était la gamine. Ce n'était pas méchament, mais bien par curiosité. Elle fit signe de garder le ton bas, juste pour ne pas qu'elle se réveille tout de suite. Elle inspira profondément avant de répondre à la question de son amant.

Her name is Isabel Edelstein. 4 years old, found her in the streets. Parent died protecting her from junk falling from a building during the attack., dit-elle presque robotique avant de reprendre plus naturellement. Asked her about relatives like grand-parents and she said they were dead. I'll look up into that later today... Until then, I'm keeping her... She speaks french, but from her last name I'm assuming that one of her parents was German... So yeah... That's that. I'm soaking wet, can't wait to change myself, dit-elle en soupirant avant de reprendre.

As for Tracy, she's dead. Nicely burnt to crisp with the help of the kids. Her brothers are dead as well. Burned alive in the Cathedral.. So yeah... that's pretty much it... Jess was hurt in the belly but she should be alright. She was still standing so yeah... déclarait-elle en évitant de manière experte d'aborder le sujet que Stephane fut blessé et qu'elle s'était inquiétée. Ça se voyait par contre. Elle n'osait pas trop le regarder, évitant son regard à tout prix, fixant un point vide entre le mur, le lit et le sol.

Au bout d'un moment, elle finit par simplement retirer sa veste renforcé pour la déposé près de la gamine qui dormait encore. Le coup dans l'estomac, mine de rien, se faisait ressentir. Heureusement que c'était le seul qu'elle avait réellement reçu. Elle retira ensuite son bras mécanique en s'étirant un peu pour reprendre l'usage habituel de ses bras. Puis se retournant vers Stephane, elle le détailla des pieds à la tête, mordillant sa lèvre inférieure en soupirant longuement.

And you're the one who told me to stay safe huh? dit-elle d'un ton qui ne laissait pas savoir si elle était fâchée, triste, heureuse ou inquiète.

La mercenaire avait croisée les bras. Jusque-là, depuis le début de leur relation, elle assumait qu'il pouvait mourir sur le terrain. Sauf que jamais elle n'aurait pu imaginer le sentiment qui accompagnait la peur de le perdre pour de vrai. Elle croyait s'être bâtie une forteresse émotionnelle autour de ça, mais non. Lui, il avait réussi à faire comme la nature et s'infiltrer dans ses défenses. C'est probablement ce qui l'énervait le plus, son incapacité à demeurer passive sur sa présence dans sa vie. Elle n'arrivait pas à passer outre ses sentiments ou en tout cas, c'était fait avec beaucoup de difficulté. Sauf qu'elle était là, à le regarder, à deux mètres de lui, bras croisés à attendre ce qu'il allait dire.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 9 Mai - 23:11

Sarah et Thomas étaient venu me voir aussitôt que je m'étais réveiller. On eut une petite discution père fille en même temps, faut dire que malgré tout je m'étais quand même un peu plus attardé sur élever Sarah que Amy et Mark. Ils avaient déjà atteint un certain age eux quand je les avais pris en charge, sarah, s'était une autre histoire, et elle avait passé vraiment beaucoup de temps avec moi et Jess durant son enfance, donc je sais a quel point ma fille peut être têtue quand sa adonne, mais d'un autre côté... elle accomplissait pas mal ce qu'un général voudrait d'elle, pas ce que son père voudrait. M'enfin ma position était claire sur le sujet, j'avais été content que Eira la retient sur le bateau, et que Thomas avait mis son grin de sel pour dire qu'il était pas alaise a la voir repartir, si Tracy avait renvoyer tout le monde en body bags. Ce qui fit en sorte aussi que j'en profita pour dire quelque mot a l'amoureux de ma fille. Chose qui la surpris légèrement toute en la gênant un peu. Puisque moi et Thomas, ce n'est pas comme si on avait beaucoup de temps pour faire connaissance. J'étais cependant content qu'il soit autour de ma fille et en prend soin.

Le jeune homme me répondit de manière très habile a mes propos. Chose qui me fit sourire et rougir Sarah qui ce laissa serrer davantage par son amoureux. Je me redressa tranquillement au même moment que Jess arriva pour ce faire mettre sur une table d'urgence et apporter a l'intérieur. J'Eus un léger regard interrogateur. C'était son tour d'Arrivé sur une civière? Mais Eira, Viking et Cyber étaient arrivé par la suite. Eux, ils étaient correcte. Eira était même arrivé avec une gamine que j'étais un peu sous la surprise de la voir ainsi. Posant des questions, elle me repondit qu'il s'agissait d'une enfant qu'elle avait trouvé après leur combat et que ses parents étaient mort. Mon esprit paternel prenait le dessus, je tourna le regard sur la gamine que Eira était entrain de deshabiller de ses vêtements trempe. Discrètement je donna une petite tappe sur la cuisse de ma fille pas forte, mais plus comme un geste d'affection père-fille. Encore, j'étais bien content qu'elle ne soit pas retourner au combat après que je sois tombé.


-Poor child..

Les intuitions de ma fille avait vue juste, elle parlait doucement de la jeune fille, pendant que moi je demeura silencieux, laissant Eira terminer de parler et d'expliquer la situation pour Isabelle. 4 ans qui venait de perdre pas mal et s'était endormis?

Not the first time i see that kind of behavior from a child after events like these

C'était aussi dit sur un ton de voie très doux et calme. Toujours le regard rivé sur Isabel qui dormait dans son coin. Une potentiel allemande? Qui venait de tout perdre, sa me rappelait des moments dans la police. Faut dire que j'en avais pas mal des background un peu partout sur tout et rien...

Peut de temps après j'eus droit au ''briefing'' de ce qui s'était passé. La mort de tout le monde quoi, donc s'était vraiment finit. J'eus un soupir de soulagement, comme si sa remontait a très longtemps que j'avais respiré. Un poid de moins sur les épaules, les ''combats'' pouvaient reprendre une tournure normal. Faut dire que Tracy connaissait pas mal nos tactiques, donc agir pour la surprendre s'était plutôt complexe. La pour le reste, on était pas existant. Donc on pouvait mieu s'en sortir et potentiellement faire moins d'explosion aussi. Sa aiderait pour la discrétions des opérations.

Le moment de vérité arriva enfin, Eira avait son attention sur moi en ce mordillant la lèvre pour me relancer une phrase que je lui avais dis avant qu'on apprend que le final showdown allait ce produire en Europe. '' Stay safe hmm?'' J'eus un léger recul de regard d'un air '' Désolé''? Parce que après tout, je venais d'avoir fait freaker pas mal tout le monde la dessus

i'm sorry.....

C'était quand même dit avec un certain ton de culpabilité, mais seulement du au fait que moi, je savais qu'elle s'inquietait quand elle ne le montrait pas. Donc ouin... Mais le ton de voie qu'elle avait usé pouvait vraiment laisser a confusion a savoir si elle s'en foutait, ou elle était actually inquiete. Faut dire que malgré tout, elle avait sans doute eux le même feeling que moi quand j'avais regarder axeman lui foutre une baffe dans l'Arène en Suède. C'était pas quelque chose de plaisant ce dire que potentiellement notre partenaire allait y passer. Sarah s'était écarté, en entrainant Thomas avec elle pour me laisser le champs libre avec Eira. Je me redressa de mon lit. Encore en uniforme, juste pas de chandail sur le torse, pour me diriger vers mon amoureuse tout doucement

My little Bird

Désormais a porté de Eira, je glissa mes mains gentiments autour de la taille de mon amoureuse pour la serrer contre moi doucement. Lui caressant doucement son dos et le long de sa colone très doucement. Compte tenu se son opération et de savoir que son dos était quand même fragile. J'y déposa un bisou sur la tête par le fait même, toujours en la gardant dans mes bras, je baissa un peut la tête pour lui chuchotté a l'oreille doucement et discrètement

And thank you, for keeping that stubborn child of mine abord the ship.

Bon, s'était pas de quoi que Sarah était bien contente, mais juste avec la discution qu'on avait eut quand je m'étais réveiller, elle s'était fait a l'idée, donc remercier Eira de l'Avoir gardé a bord, même si elle pouvait m'entendre, ne la choqua aucunement. Puis malgré le fait que je l'avais entrainer pour cas survive si jamais je tombais au combat, Faut dire que mon côté paternel présentement prenait le dessus, et j'étais bien content qu'elle soit resté en sécurité pendant que Jess était Rambo sur le terrain. Bref, La serrant davantage, d'une main je lui redressa la le menton tout doucement pour finalement l'embrasser sur les lèvres. Un petit moment dont j'en mourrai d'envis présentement. Cherchant par le fait même a remettre Eira en pleine sécurité et confiance malgré tout, et du au fais qu'elle ce trouvait quand même sur un porte avion militaire. Endroit que je savais pertinement qu'elle ne raffollait aucunement.

Quelque instant après qu'on ce soit embrasser. Un homme en veston et cravate était rentré dans la pièce. Me saluant d'un signe de tête respectueux. Saluant Eira, Sarah et Thomas par le fait même. Mais l'homme en question, n'était pas quelqu'un qu'on avait deja fait affaire avec. Ce dernier ce présenta poliment


Jerome : Hello, i'm Jerome, Nato officer

have we met before?

Jerome : I highly doubt it, i mainly work in the UN office... i don't work with special forces usually

hmm.. okay?..

Jerome : Anyhow, i'm here to say nice work for your intervention in Paris. A big threat has been taken out, casualties happens.. but we will get througt it. I'm glad you've recovere so well Ghost.

J'observa par le cadre de porte. La population de policier militaire dans l'infirmerie avait grandement augmenté. Je rapprocha Eira doucement de moi, sentant ce qui s'envenait, pendant que Sarah, n'ayant pas vue dehors de la pièce encore, n'avait pas bouger

You're a NATO Laywer, not officer

Jerome : Kind of the same don't you think. Anyhow i have papers for you and your partner... or more likely, i have warrants for your arrest of you and your entier team plus the general commanding you.

J'eus un pincement au cœur. Gardant Eira près de moi pour l'empêcher qu'elle vire bersek. Roy débarqua dans la pièce pendant que Sarah lâcha juste un '' Dad?!''

Roy : Hold on a second. What charged?

Jerome : The cover up of a Mass Murder, done by your son, niece and there team, commanded by your brother.

4 Mps avaient également entré dans la pièce, nous encerclant pas mal. Jerome eut qu'un sourire ''fendant'' en nous observant. Le mot clé avait été donnée a Jess et non a Eira, concernant la dernière carte de Tracy, elle était entrain de la jouer même morte....
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 10 Mai - 19:42

Eira était revenue trempée avec la gamine qu'elle avait installé sur la chaise. Stephane s'était réveillé, mal en point, mais sorti d'affaire. Il fallait bien un point positif dans tout ça. Sarah était présente avec son amoureux. Répondant à la question, la mercenaire avait expliqué ce qui en était d'Isabel et pourquoi elle était là. Sa belle-fille exprima ouvertement la tragédie et ce que tout le monde pensait: pauvre enfant. C'était peu de le dire. C'était réellement le cas, pauvre enfant. Eira avait prit soin de récupérer les bagues de mariage de ses parents pour les mettre autour d'une chaîne. Au moins, comme ça, elle aurait un véritable souvenir d'eux, physique, tangible. Éventuellement, elle finirait pas trouver plus au sujet de la demoiselle pour s'assurer qu'elle ait des souvenirs d'eux. Elle jugeait le tout assez important après. Sinon, Stephane déclara que c'était normal que la petite s'endorme. Surtout après la journée qu'elle avait vécue. Il y avait de quoi dormir. La charge émotionelle des évènements aurait draîné n'importe qui, encore plus un enfant.

Sinon, l'assassin avait fait un compte rendu global de la situation Tracy. C'était fini. Elle avait brûlé à mort et personne ne la reverrait plus jamais. Juste ça, ça avait de quoi retirer un poids des épaules de tout le monde. L'infectée avait été particulièrement lourde à ce sujet. Puis, elle se rappela qu'elle n'avait pas mentionné la présence de Jonathan, ce qu'elle rectifia rapidement.

Oh and I forgot. FYI, Jonathan is still alive. Infected, not super strong. Jess beat him up, but he is still roaming around somewhere. Kind of surprise to know he is still alive after what Amy did to him. Anyway... Still alive and you'll have to keep an eye on that.. déclara la femme en s'adressant surtout à Sarah pour le coup. Il était son problème plus que celui des autres. C'était quand même son ex. Thomas ne dit rien sur le sujet, s'occupant de rester tranquille dans son coin avec Sarah.

Autrement, Eira avait fini par s'adresser à Stephane directement. Elle lui remit directement sur le nez qu'il lui avait de faire attention, de rester en sécurité. L'angoisse que ça lui avait mis sur le dos et sur le coeur était hors du commun. Première fois qu'une telle émotion s'emparait d'elle. C'est certain qu'avec Cyber, ça lui prenait de temps à autre, mais rien d'aussi intense. Et même si elle savait et connaissait la possibilité et les risques du métier... La simple idée qu'il fut blesser à ce point la rendait extrêmement inconfortable. La seule chose que Stephane trouva à dire à son amante, c'était qu'il était désolé. Mordillant toujours sa lèvre inférieure, témoin d'un tic nerveux et d'une certaine angoisse, elle laissa aller un soupir fort et court. Toujours les bras croisés, elle le fixait avec un regard qui disait tout et rien à la fois. On pouvait autant lire l'amour, l'inquiétude que la frustration et une certaine rancune.

L'homme s'était éventuellement levé de son lit pour aller la serrer dans ses bras. Le front contre le torse de son amant, elle lui donna un petit coup de tête en laissant effleurer son nez sur sa peau. Il lui caressait doucement le dos, alors qu'elle gardait les bras croisés un moment avant de laisser tomber, de se détendre un peu et de se laisser faire. Ses cheveux étaient encore tout mouillé, ses vêtements commençaient à peine à sécher mais demeuraient particulièrement humides et froids. Elle passa ses bras autour de son amoureux, les appuyant sur ses fesses. Il vint ensuite lui chuchoter à l'oreille un simple merci d'avoir garder sa fille en sécurité. La mercenaire laissa aller un petit soupir avant de répondre.

I know how to be really convincing. I doubt you would really approve what I said to her... But it was a 100% effective, so too bad you were out and not a word to say about it... dit-elle à voix basse sans faire attention à savoir si Sarah entendait ou pas. Tout ce qu'elle voulait, c'était laisser la gamine dormir.

Puis, il l'embrassa, ramenant un peu de chaleur dans le corps d'Eira. Il avait le don de la calmer d'un coup, de la détendre. Si ça n'avait pas été des personnes qui entrèrent peu de temps après dans la pièce, elle se serait probablement endormi dans ses bras, même debout. Sauf que ce ne fut pas le cas. Loin de là, c'était plutôt le contraire. Comme une vague d'adrénaline qui lui passait à travers tout le corps. Elle n'aimait vraiment pas l'endroit et encore moins les gens qui s'y trouvaient endehors de cette étrange famille. Un homme, du nom de Jérôme était entré dans la chambre, se présentant comme un officier de l'OTAN. Automatiquement, Eira le détailla des pieds à la tête. Il était bien mis, loin d'être militaire. C'était un pousseux de crayons, les pires. Apparement, Stephane et lui ne s'était jamais rencontré. Demeurant attentive, la mercenaire remarqua le changement de comportement de son amant. Il l'avait rapproché de lui et la maintenait contre lui, pas fortement, mais assez pour qu'elle comprenne son intention. Quelques choses ne tournaient pas rond et tout fut confirmé quand Stephane clarifia le statut de l'homme: avocat et non officier.

Il était là pour le mettre en état d'arrestation. Tout de suite Eira se crispa et son amant pouvait parfaitement le sentir sous ses mains et contre lui. Tout le taskforce se faisait mettre les chaînes aux pieds, même le Général. L'assassin bouillait de l'intérieur en voyant les MP se présentait. La femme était encore relativement très armé et sauter dans le tas pour les massacré n'aurait vraiment pas été un problème. Elle opposa une certaine résistance pour se défaire de Stephane avant de voir Roy venir prendre le relai. Sarah qui avait appelé son père inquiète et qui ne comprenait pas vraiment la situation, avait réveillé la gamine qui était un peu perdu, toute petite dans ses chaises. Ses grands yeux observant la pièce nerveusement, ne sachant pas où elle était et qui était toutes ses personnes en dehors d'Eira. Roy demandait à savoir les charges qui pesaient contre le Taskforce. C'était pour un meurtre de masse. Fronçant les sourcils, elle se retourna vers son amoureux. Une partie d'elle était convaincue du contraire. Ouvertement en colère, elle s'adressa à Jérôme.

Mass murder?! Really?! This is bullshit! dit-elle d'une voix forte et aussi autoritaire que lorsqu'elle avait remis Sarah à sa place plus tôt. Sauf que là, c'était pour des raisons complètements différentes. You are making a big mistake right now. I know him. He is not the kind to shoot to kill for no fucking reason! tonna la femme toujours fortement inspirant profondément pour s'empêcher d'exploser davantage. Se retournant vers Stephane, elle lui faisait signe de non. Elle n'y croyait pas. Les mains de la femme tremblait de rage et elle s'adressa à son amoureux en murmurant. I don't believe it... It's not true, I know it's not... dit-elle alors que sa voix s'étouffait un peu.

Elle connaissait trop bien les conséquences s'il était reconnu compable. Elle avait reçu les mêmes accusations et plus encore. Sauf que la CIA se plaisait à concerver le genre de personne qu'elle était pour tenter d'obtenir des infos. Lui, il n'avait rien à dire. Il ne lui restait que la peine de mort.

Don't go. I can kill them... All of them... I don't care disait-elle d'une voix toujours basse uniquement pour Stephane. I can't let it happen... Just say the word and I'll do it. I know how they are positionned. The four MPs. It's easy. Too easy... I've done it once. I can do it again... déclarait la femme en tremblant toujours de rage. Elle se contenait, pour une fois très mal. La fatigue lui rentrait dedans, les émotions aussi. Elle avait failli le perdre et là, ça recommençait pour d'autres raisons complètement absurdes. Stephane pouvait voir l'inquiétude dans le visage d'Eira, autant que la colère et la frustration. Il pouvait aussi voir toute la sincérité qui se dégageait de ses paroles qu'il ne fallait pas prendre à la légère, puisqu'elle le ferait. La mercenaire n'était pas prête à laisser tomber si facilement, l'une de ses mains étaient déjà placé, l'autre prête à prendre son épée courte. Il n'avait qu'à lui demander.

Pendant ce temps, sur la chaise, il y avait Isabel, emmitoufflé dans sa couverture, ne comprenant rien du tout. Tout ce qu'elle voyait c'était une tension incroyable et que la seule femme qu'elle connaissait dans la salle semblait extrêmement triste à ses yeux. Triste plus que tout autre chose, ce qui la rendait triste puisque ça lui rappelait ses parents que tout naturellement, elle avait chercher avant de se rappeler. Des petites larmes commençaient déjà à perler sur les joues de la gamine, anxieuse, apeuré et perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 10 Mai - 23:54

Je m'étais fait grondé par Eira étant donnée que ce que je lui avais demander, peux de temps après qu'on ai eu la nouvelle de Tracy en Europe, je ne l'avais pas vraiment respecter. Elle était pas très contente. La seule raison pourquoi je le savais et non le reste du monde, s'était que Eira s'était quand même plus ouverte a moi que le reste des personnes présente dans la pièce, donc je pouvais pas mal voir son inquietude et tout le reste, la fameuse carapasse qu'elle s'était crée et qu'elle utilisait pour cacher ses véritable emotions, je n'avais pas de difficulté a voir au travers moi.

En me rapprochant j'avais également mentionner a quel point j'étais content aussi qu'elle avait retenu Sarah sur le pont. Encore, s'était plus mon côté paternel que militaire qui avait parler, chose qu'elle me repondit simplement qu'elle avait su ce montré convainquante, même si les methodes qu'elle avait employer n'aurait pas passé le conseil. Elle avait fait son travail de belle-mère, et être quand même protectrice a l'égard de ma fille. Fille qui elle, était toujours un peu sous le choc d'apprendre que Jonathan était encore en vie, même si Jess l'avait battu et que s'était surprenant étant donnée ce que Amy lui avait fait subir, sa la mettait un peu inconfortable, restant pres de Thomas, ce dernier pouvait le ressentir après la nouvelle qu'elle venait d'avoir.

Ensuite, pour mettre une cerise sur le sunday, un Avocat était rentré dans la pièce, j'avais rapprocher Eira de moi étant donnée que ça pouvait aucunement bien inoguré sa présence sur le porte avion, et s'était certainement pas a mon intention non plus que sa allait bien ce passer, D'ou pourquoi je gardais Eira près de moi et l'empêcher de viré Berseker sur le porte avion. Deja qu'elle était sur un navire militaire, elle qui les détestait pas mal appart moi et ma famille.


Effectivement Jerome s'était présenté pour me mettre en état d'arrestation? Pour Mass Murder?.. Même moi j'eus un '' What the hell'' Sarah était pas plus contente mais Eira ce laissa emporté. Elle s'était montré très aggressive sur le sujet, j'étais très confus de ma part

Jerome : i'm sure you do know him. Since you two are dating, but the facts are here, your boyfriend. Ghost, and his team, has been reveal that they did exterminate a village, 200 villager were killed by NATO Special forces back in Rwanda. A Cover up that the General, Oncle ofyour boyfriend and father of one of the accusee let go

Maintenant je savais exactement de quoi il parlait, j'eus un '' Omg'' face en apprenant. L'événement m'étais revenu dans face comme un boulet de canon puisque ce n'était pas un événement très très plaisant non plus. Un génocide, Sarah s'objectait automatiquement

They were not even in the vi
Stop it Sarah
Jerome : Oh non please continue, you're under arrest too for turning a blind eye

Jerome était vraiment '' Out for blood'' en nous visant. Huge, Moussa, John s'étaient pas mal tous rendu, Susanne était encore dans la pièce en ne comprenant absolument rien de ce qui ce passait, Roy était venu dans la notre piece, on allait devoir être deux pour calmé mon amoureuse, amoureuse qui celle-ci me disait qu'elle était prête a tournée la pièce en véritable boucherie. Jerome avait toujours son sourir fendant, je ne répondis pas tout suite a Eira, mais tentait de gardé un certian contrôl pour pas que la rage prend le dessus. Sarah elle resta dans le fond de la pièce près de Thomas, ne cherchant pas tant a s'approcher des Mps, elle venait de ce faire accusé aussi d'avoir omis de remettre l'événement. Roy reprit en disant

Roy : You are not taking my grand daughter or my son
Jerome : Its not up to you. Either way Ex General Leroux. Because he does not have his legitime power as a general anymore for the time being. Cannot help any of you, specialy because he is a guilty as you guys are. And beside, you are mossad if i'm correct. And she is a Bounty Hunter. There is no point for you two to be here. This is a Military Vaiselle, not a Barn. She both are required to leave otherwise the Mps are autorise to use leathal force.
Roy : Wow What? Hold on a minute.
Military Police aren't allowed Jerome.
Jerome : Oh believe me, when a general is destitute, The person that calls the shots, which is me
Heinn Wronngg if Serge isn't in command anymore its the Colonel Johnson
Which would take our side in the matter
Jerome : Until i can prove he was involved like you guys are. It does save them from the use of leathal force, but still are expel from the ship. Get out and return to the no life out of this ship
They still can stay here
Jerome : Only if someone is willing to vouch for them, and so far Gas can't since she is part of the TaskForce, but wasn't around when it happens. Colonel isn't on the ship so forget about him. Nobody can vouch so get off
Susanne : i'll do it
What?
Hein?
Roy : Well.. seems like there may be a chance for redemption after all for that woman
Jerome : You are willing to Vouch for 2 unwanted guest? There is 5 of them.
Susanne : I know, i'll Vouch for Eira and my husband
Thomas and Deirdre can for the last 3!

Repondit Sarah en serrant un peu la main de son amoureux. Décidément un peu stresser des evenements, beaucoup a prendre d'un coup. Jerome ce retourna vers Eira et Roy avec toujours son petit sourire aux lèvres en continuant la conversation

Jerome : Alright, looks like someone cares about you two after all. Make no mistake, if you so much a turn into a primal life of yours aboard this ship, you shall be expel. If you kill someone, its death penalty right away. Its just a matter of time befo
Enough Jerome!.
Jerome : Hehe, but i'll be nice, i'll let you two come freely with us, no handcuffs, Sarah, i'm curious to know what you know for the degree of accusation i'm going to put on your head. Ghost, you are soo screwed so i suggest you say your goodby to your love one
Get lost.

Jerome sortie de la pièce par la suite, Mps aussi mais demeura près de la porte, Sarah resta dans les bras de Thomas sans dire un mot, je retourna Eira de bord pour qu'elle me regard dans les yeux, question de au moins validé mon point et m'assuré qu'elle ne croyait vraiment pas aux accusations.

Little bird, please don't kill anyone while you're here, you can break me out of jail after that trial, but don't do anything before then. What he is talking is a true event that happenned, but i wasn't the author of it. In fact i wasn't even in the Village when it trully happenned
Roy : What do you mean?
I can'T perform any research to know the truth, but i'm sure that Tracy has something to do with it, guys, go find Dei. TaskForce we do only one report per mission, special force ghost forces so nobody is allowed to know we actually exist, less leak if there's only one report. That being said he must have a report with him, find out what it says and how much it was alterned
Dad i don't want to go..
Sarah you're 10x smartter than any of us here, you can outsmart him and help them after
i'm sorry...
Don't be., You were not even born when it happenned. He can't charge you with anything, he is out for blood, looking for new things to pin us down. so he's trying with the closes none taskforce member see what you know and turn you against me
Like that's ever going to happend.

Je me retourna par la suite pour regarder mon amoureuse a nouveau, la serrant dans mes bras tout doucement avant de reprendre, toujours d'un ton doux et calme

Please Eira, don't kill them all, i know you can and would do it, specialy military personal, but i would appreciate if you don't. Stay with Izy, she needs you alive as much as i do, and plus, having you in a jail cell isn't going to help the situation at all

Je la serrant un peu plus avant de reprendre, toujours d'un ton de voie calme et réconfortant par le fait même

- I love you little bird, it will be alright, i'm sure the only weapon he has against me is that report, but he is up against a entier team, allies, family and loved one. Its basictly 1 against 15 people and maybe 8 of them were actually there during the event. I wasn't part of it, neither was any of the member here, and that, is something i'm sure we can win against him and those bullshit charges. Tracy is probably against it. Last piece on the chessboard, and its another thing we're going to knock out, together
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 11 Mai - 21:25

Eira était en colère. Elle broyait du noir et était prête à tuer ce Jérôme qui accusait son amoureux de meurtre de masse. Ça ne faisait pas de sens et la femme ne comprenait pas pourquoi. Le timing des évènements était plus qu'étrange et la femme était trop fatiguée et émotivement impliquée pour demeurer calme. Elle n'en croyait vraiment pas ses oreilles. Connaissant son amant, elle doutait plus que fortement de la véracité des accusations. Et pourtant, l'avocat continuait en ajoutant que Stephane avait participé à l'exécution d'un village. 200 personnes pour être exacte, dans un coin reculé du Rwanda. Le Général avait enfouit l'affaire apparement. bouillant de rage, Chaos se contenait très mal. Heureusement que son amoureux avait une emprise assez ferme sur elle, autrement, tous auraient été tué. Sarah ajouta un truc pour lequel son père la coupa. Il ne voulait pas qu'elle s'en mêle, bien qu'il était trop tard pour ça. Jérôme avait bien l'intention d'arrêter la demoiselle, l'accusant d'avoir fermer les yeux sur les évènements dont elle avait eu connaissance.

Roy était dans la pièce, calme comme tout le monde, sauf Eira. Elle ne tenait littéralement pas en place. Son corps entier tremblait de rage. Suzanne était même présente, mais elle représentait le cadet de ses soucis. L'assassin avait demandé à Stephane de lui donner le feu vert. Elle le ferait, sans une once d'hésitation, mais elle n'était vraiment pas prête à le perdre et le voir enfermer en prison pour quelque chose dont elle doutait fortement. Thomas lui demeurait observateur, une main rassurante dans le dos de son amoureuse. Il était là pour la supporter, analysant toutes les possibilités qui la concernait elle et son père. Roy refusait que l'homme emmène son fils et sa petite fille. Il refusait l'arrestation.

Jérôme avait réellement tout prévu. Serge avait été destitué de ses fonctions le temps de l'investigation et du procès. Il déclarait que justement il ne pouvait pas aider, ni le taskforce ni Roy, ni Eira. Les deux étaient considérés comme plus ou moins hors la loi. Il n'y avait donc aucune raison pour qu'un agent du Mossad et encore moins une chasseuse de prime demeure sur le navire militaire. Ce n'était pas un étable pour reprendre ses mots exactes. La femme crispa encore plus dans les bras de son amoureux. Stephane corrigea l'homme, déclarant que les MP n'avaient aucun droit. Normalement le colonel Johnson aurait pris leur parti, mais il était absent. Cela donnait donc les plein pouvoir à cet avocat qui cherchait vraiment à mourir. Il n'y avait qu'une manière pour Roy et Eira de rester et c'était si quelqu'un en prenait la responsabilité. C'est Suzanne qui allait prendre la responsabilité. Fronçant les sourcils, la mercenaire savait très bien que c'était plus qu'inhabituel. Personne ne s'y attendait. Sarah ajouta pour les trois autres qui restaient que Thomas pouvait aussi le faire et Deirdre aussi. Automatiquement, le jeune homme acquiesça d'un signe de tête positif. Il était d'accord.

Sauf que tout ça ne réglait pas la situation. Eira n'avait aucune intention de les laisser partir. Jérôme fit la menace simple, mais clair que si elle ou lui, mais spécialement, faisait l'erreur de tuer quelqu'un; elle serait mise à mort. L'assassin en mourrait d'envie. Il ne méritait que ça à ses yeux, crever au bout de son sang après des heures de torture. L'avocat continua en disant qu'il laissait Stephane et Sarah les suivre sans menottes. Il suggérait fortement de faire des adieux maintenant puisqu'il n'y avait aucune manière pour eux, selon lui, de s'en sortir. Eira, comme la plus grande prédateur de se monde, ne quittait pas l'homme des yeux et ce, même s'il était sorti de la pièce. Son amant reprit son attention en la retournant vers lui pour qu'elle le regarde. Il lui demandait littéralement de rester sage. Il ne voulait pas qu'elle tue qui que ce soit. Elle avait la permission de le sortir de prison après le procès, mais pas avant. Stephane expliqua que l'évènement s'était produit, mais qu'il en était pas l'auteur.

La conversation dévia ensuite en s'adressant surtout à Roy et Sarah. Eira écoutait, mais vraiment distraitement. Sa tête était ailleurs et avec raison. Les émotions se bousculaient à l'intérieur d'elle et alourdissait grandement son jugement. Elle imaginait le pire. Elle savait ce que c'était, elle-même avait subit ce genre de procès. Elle était en vie justement parce qu'elle demeurait une source d'informations extrêmement pertinentes. Stephane finit par reprendre à son intention. Il lui demandait vraiment de ne tuer personne. Il lui demandait de rester avec la gamine qui était assise à ne rien comprendre, les larmes qui coulaient sur ses joues. Eira aussi avait une envie de pleurer. Elle détestait l'endroit. Si lui n'était pas là, elle se voyait mal ne pas faire de carnage. C'était tellement facile en plus. Il lui dit que sa présence en cellule n'allait aidé personne.

La femme demeura silencieux, toujours tremblante de rage en se serrant fort contre son amoureux. C'était de tourner le couteau dans la plaie que de lui dire qu'il l'aimait. Juste à ses mots elle avait retenu un gémissement. Elle étouffait de l'intérieur, pendant qu'il lui disait que tout ce passerait bien. Charcutant sa lèvre inférieure, alors qu'il lui disait la vérité, sommairement, des évènements. Le rapport était la seule preuve que l'avocat avait. C'était sans doute la dernière partie du puzzle de Tracy dans ses plans de vengence qui n'en finissait plus. Relevant son visage pour regarder son amoureux, elle était aussi abattue qu'enragé. Et ça avait de quoi faire peur. Elle tremblait de manière assez incroyable, incapable de réellement se calmer. Tendue comme une barre de fer, son dos lui faisait particulièrement mal pour le coup. Elle finit par parler, d'une voix étouffée et tremblante.

I can't let you go. I don't want to... I know that kind of trial. I've been through one of those. If it wasn't for CIA that had so much pride on catching me and Cyber, we wouldn't have meet each other. He's after blood, and you know it. That's why I hate military organization and federal shits. It is so corrupted.  And in trials, it's even worse. Even if you have all the proof on your side. They will find a way to execute you. I know they will... He smells corruption... He is the type of guy the worst kind of dictators would hire to defend themselves in court... A simple video proof won't do shit. You need more than: I wasn't there. It won't be enough if it's Tracy's last shot... dit-elle en inspirant profondément avant de reprendre.

So I'm serious. Say the word and they will be all gone. I don't care for another charge of murder. It's one amongs so many. I had three charges of crimes against humanity for torture, public executions and stuff, just with the CIA and that's only from what I accepted to tell them. So please, consider what I'm saying... I know you will be well garded. They can't afford to lose any of you until you are cleared out... Sarah's going to be fine, but I'm seriously doubting for you right now... dit-elle en passant ses mains dans ses cheveux en tremblant avant de reprendre.

I can't lose you... I really can't. It's freaking me out because I hate this place. I'm only here because you weren't well and I feel ok when you're around. But without you... I don't think I can stay... I am so mad right now. I know I can lose control and fast... And I have nothing that can calm me down.. You're the only thing that works that isn't medication... avoua Eira les yeux rivés au sol, se concentrant à ne pas se retourner et simplement tuer les MP et l'avocat qui se trouvaient dans l'embrasure de la porte.

Une larme de rage coula même le long de sa joue. Elle envisageait toutes les possibilités et rares étaient celles qui finissaient biens. Elle n'était pas très optimiste, juste très réaliste. Thomas frictionnait doucement le dos de Sarah pour la rassurer. Il avait confiance pour elle puisqu'elle n'avait rien à voir là dedans. Et puis il y avait Isabel qui avait fini par sortir de sa chaise et venir s'accrocher à la jambe d'Eira. La petite voyait beaucoup de chose, trop de chose pour des petits yeux innocents comme les siens. Elle pleurait elle aussi, en silence et c'était du réconfort qu'elle réclamait de la part d'une femme qui ne se contrôlait pas tellement. La mercenaire finit par reprendre un peu ses émotions et prendre la gamine dans ses bras. Celle-ci, serrer fort dans son cou, jouait avec une mèche de cheveux encore humine de la femme qui l'avait trouver. Inspirant profondément, elle fixa un instant Stephane.

I hate you so much... dit-elle d'un ton de voix étouffé.

C'était sa manière à elle de lui dire qu'elle l'aimait beaucoup trop pour son propre bien. Elle en avait dit beaucoup. Elle savait avoir besoin de lui, plus qu'elle n'osait l'avouer. Il était devenu une pièce importante de sa stabilité mentale, littéralement. Et lui dire qu'elle le haissait, c'était la chose la plus proche et sincère qu'elle pouvait lui dire. Puisque le mot "amour" faisait difficilement parti de son vocabulaire. La dernière personne à qui elle l'avait dit avait été sa mère. Des mots sacrés qu'elle n'avait jamais dit à personne d'autre et lui dire: I hate you, cétait la chose la plus proche qu'Eira pouvait lui donné. Heureusement, il la connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 12 Mai - 14:44

Mon amoureuse était dans tout ses états, et s'était parfaitement compréhensible avec le niveau d'activités qui ce présentait l'une a la suite de l'autre, dans un environnement qu'elle était aucunement alaise. C'était vraiment la cata dans sa tête et s'était pas mal la raison pour laquel je la gardais contre moi, avec une belle grippe ferme pour pas qu'elel m'échappe et commence a tué tout le monde. J'avais aucun doute pour que Eira s'en sorte de la pièce, mais affronté al totalité d'un porte avion militaire, avec deux destroyers a ses côtés pis un deuxieme porte avion pas extremement loin non plus? Non.. je voulais qu'elle survive pour qu'elle puisse aidé autant que possible.

Jerome, toujours dans sa chasse pour couper des tête avait maintenant accusé Sarah d'avoir rien annoncé. Accusasion absurde étant donnée que a cette époque la, elle devait avoir simplement 5-6 ans, quelque chose du genre, si s'est pas encore plus jeune. Elle devait dire de quoi? Non.. s'était simplement parce qu'il manquait de preuve contre nous donc il voulait en ramasser en la tournant contre son père. Étant donnée qu'elle n'est pas mon épouse mais ma fille, elle pouvait être contrainte de temoigner contre moi, mais Sarah était parmis les filles les plus brillante que je connaissais, elle pouvait sans doute le déjouer dans son propre jeux. Chose certaine, s'était qu'elle ne quitta pas la porté de main de Thomas.

Ensuite Jerome s'était montré clément, enfin, il avait accepter de nous laisser seul en quittant la pièce, Chose que Sarah en profita pour ce coller, dos a Thomas, encore plus. Faut dire que pour ma fille, son amoureux s'était un élément pour la calmé grandement quand elle était stresser, et n'en plus être.. s'était quand même une situation stressante mais fallait gardé la tête haute

Eira avait finalement commencé a parler, elle était dans tout ses états et sa paressait un peu verbalement parlant. Je demeura silencieux a l'écoute de ses propos, ce qu,elle me disait et les inquietudes qu'elle avait, concernant le trial pour commencé. Que Jerome allait pas lâcher prise spécialement si s'était le dernier move a Tracy. Fallait quand même pas qu'elle meurt sans nous emporté avec elle.

Je laissa Eira poursuivre, celle-ci m'avait même proposer pas mal, ce qui pourrai se résumé a '' kill them all then run'' Sortir d'ici en tirant et abattant notre chemin? Sarah on étaient tous pas mal d'accord au moins qu'elle allait être correcte, Je glissa ma main sur la sienne pendant qu'elle la passais dans ses cheveux, tremblante, cherchant a la calmé au passage


Eira...

C'était dit sur un ton de voie très calme, cherchant a la rassuré autant que possible, mais lionne comme elle est, elle était pas prête a lâcher le morceau. J'eus un doux soupire avant qu'elle termine en disant qu'elle perderait le contrôle si jamais je me fessais embarquer. J'observa Roy qui ne semblait pas tant savoir quoi faire, même Susanne ne bougea pas d'un poile, je glissa mes mains autour de mon amoureuse qui était rendu avec Izy dans les bras. J'inspira un moment avant de l'invité a s'assoir sur mon lit d'urgence. Bon, encore s'était pas la meilleure solution, Jerome tenta de rentré pour presser les choses, ce fut pas Roy ni Susanne qui s'en occupa, mais ce fut Sarah qui lâcha Thomas doucement, elle ce retourna de bord, ce levant sur la point des pieds pour lui faire un colleux, elle était toute aussi nerveuse mais ce contrôlait un peu mieu que mon amoureuse

i'll be right back..

Elle colla sa tête contre la sienne, toujours en le gardant encerclé dans ses bras, avant de sortir aller parler avec Jerome. Entre temps, moi avec mon amoureuse

Eira.. i can't... we can't just punch our way out of this. I know its a shitty situation and, since i've been around those organisation my whole life, i can't just walk away. Its not going to help my cause at all. I need to face it.. but i would have a assignement that is going to help alot

Roy m'observa d'un air un peu perdu, Je pris une pause avant de reprendre en parlant encore plus bas dans conversations avec mon père et mon amoureuse, Thomas pouvait entendre aussi mais Susanne? Oublier ça, elle était même plus dans piece, ayant suivit Sarah contre Jerome en fait

TaskForce we don't make a report, only the team leader. So whatever he has its not from the capitaine of our team, or what it used to be. Its the only way to minimise the fact that NATO has its own counter terrorist team, and guys that will get Seals out of trouble when missions goes to shit.

Mon père était toujours intriguer par la situation, il comprenait cas moitier, Sarah et Susanne étaient revneu, ma fille avait une allure un peu soulager, avant d'aller faire un autre calin a son amoureux. Je repris a l'intention de Eira plus specifiquement

The only one that can put back Serge on top of the food chain here. Is RoadBlock and Frost. RoadBlock was the capitaine back then, and has a crazy good memory about everything he does in mission. There's noway Jerome can win against RoadBlock or Frost that was the lieutenant of the team.
Roy : Didn't they abandonne NATO?
Technicly yeah. But as team member, they gave us a way to find them whenever the situation hits the fan. We're still a team, even if its not official. Huge did ask RoadBlock alots of advice without Serge knowing about it because of course, deserter they're not welcome back in the army. Speaking of that i never really knew why they left NATO but it wasn't army discharged. That's all i know, Sarah, remember where they are?
- Yeah, Forteresse outside of the city of Singapour Only ground NATO doesn't go alot since we don'T have much of Asian territory. They're hiding there. RoadBlock still cares alot for his men, or the one he commanded in the army, as a bounty hunter i'm not quite sure his view for other mercenary, but Eira, he's not going to arm you guys because he respects me, and he knows i.. well that i love you.
Roy : But wait, it doesn't make sens, how can you know they'Re in Singapour? And after all the time they fakes there death?
They gave us there '' adresse'' last year, during a mission we've encountered them and fixed our stuff, or differences but yeah, RoadBlock can get us out of here. But you need to get him in Singapour for that, after that its going to be over, oh and Dad, we've encountered Frost, Sandman and RoadBlock. Not Tracy, thats why she didn't know we kept in touch since last year.

Je me retourna vers Eira par la suite, pas mal terminer de parler avec Roy et compagnie, je lui flatta doucement la joue et le côté de la tête avant de reprendre

I know you hate military, but to me, my team and the organisation i'm fighting for is really important, the bond we have in the TaskForce is greater than any other special forces country has. By doing this, i know RoadBlock will come and by court, he will beat Jerome and all the accusation he has against us. But you have to believe me and trust me on this little bird.

Je finis le tout en déposant un bisou sur la tête a Eira en attendant de voir ce qu'elle allait dire, Sarah sa semblait être correcte son affaire, elle demeura toujours près de Thomas, en attendant la suite des événements. Roy était un peu perdu, mais dans son cas on pouvait ce douté qu'il allait voir le Mossad pour plus de renseignement.

I love you, and a lots
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 13 Mai - 22:04

Eira se laissait aller à ses émotions plutôt librement. Ce n'était pas sa journée, ni celle de beaucoup de personnes d'ailleurs. Elle avait mis ses sentiments et impressions assez ouvertement sur la table. En tout cas, elle donnait une très bonne idée à son amant de la place qu'il avait pour elle. Il était important, pas qu'un peu. La mercenaire refusait de le laisser partir sans au moins essayer quelque chose. Elle n'était pas militaire, c'était visible. Toutes les procédures, les manières de faire lui échappaient complètement. Elle connaissait les méthodes de ce type d'organisation, mais vraiment, dans l'état qu'elle était, c'était autre chose. Elle voulait son amoureux avec, pas en prison. Surout en sachant ce qui pouvait l'attendre et que l'avocat, Jérôme, n'allait vraiment pas lâcher le morceau. La femme s'était bien fait comprendre quant à le perdre. Il la faisait sentir en sécurité et sans lui, elle doutait sévèrement d'être capable de retenir ses actions. La simple pensée lui semblait particulièrement difficile et pénible. Après tout, Eira était sur le porte-avion uniquement pour Stephane. Si lui était parti, elle n'avait aucune raison d'y rester. Sauf qu'il s'agissait d'une arrestation, pas qu'il doive s'absenter tout bonnement. Bref, particulièrement difficile pour l'assassin qui tremblait beaucoup.

Elle rageait tellement qu'elle en tremblait et ne cessait pas vraiment de trembler. La petite Isabel finit par la calmer puisqu'elle était venue chercher du réconfort. La pauvre gamine avait perdu ses parents, se retrouvait entouré d'inconnu et l'unique personne qu'elle "connaissait" dans la pièce était une femme en pleine perte de contrôle. Cependant, l'unique présence de l'enfant eut un certain effet calmant. Elle se le devait. La pauvre n'avait plus de repère en dehors d'elle. La serrant doucement dans ses bras, Eira laissait la petite jouer dans ses cheveux. Stephane avait coller son front contre le sien. D'une voix douce et aussi raisonnable que possible, l'homme lui expliquait qu'ils ne pouvaient pas s'en sortir en tuant tout le monde. Il comprenait que la situation était, disons-le, merdique. Il avait toujours été dans ce genre d'organisation et il ne pouvait pas simplement tourner le dos et partir. Ça ne se faisait pas. Ça faisait parti de son code d'honneur. Malgré tout, il avait de quoi à lui demander.

Ghost expliquait que les rapports Taskforce, il n'y avait qu'une personne qui les faisait: le capitaine, le leader. Donc peu importe ce que Jérôme avait en sa possession, il ne s'agissait sans doute pas de l'original. C'était Roadblock qui pouvait arranger les choses, lui et Frost. Le gros gaillard avait d'ailleurs une mémoire excellente. Et c'était sans doute le seul qui pouvait remettre Serge en place dans son poste de Général. Et selon Stephane, il n'y avait aucune manière que la dernière carte de Tracy fonctionne si Roadblock s'en mêlait. Attentive, Eira était déjà en train de tout planifier. Selon son amant, ils avaient quittés Taskforce, donc n'était plus de l'OTAN. Cependant, le code d'honneur de Roadblock faisait en sorte qu'il n'allait pas laisser ses anciens membres d'équipe couler avec le bateau. Sinon, Sarah savait où ils se trouvaient. Apparement, Singapour un coin où l'OTAN n'avait pas nécessairement affaire régulièrement.

Sinon, Eira n'écoutait plus tellement jusque-là. Son plan était fait. En dehors d'essayer de ne tuer personne, ce qui allait représenter un défi majeure, elle planifiait se rendre à Singapour. S'il fallait, elle allait tous les trainer jusque dans le porte-avion de force. Elle était déterminée à bien des égards. C'était une fille spécialement tenace. Pendant qu'elle était perdue dans sa tête à établir son plan d'action, elle berçait mécaniquement Izi qui tortillait toujours l'une des mèches de cheveux de la mercenaire. Stephane finit par reprendre à son intention, attirant son attention en lui caressant la joue et le côté de la tête. Sans réfléchir, elle s'était appuyée dans la main massive de l'homme, inspirant profondément. Il la fit asseoir sur le lit de la chambre et lui expliquait que, malgré ce qui se passait et malgré l'opinion qu'elle avait, l'organisation pour laquelle il travaillait était importante pour lui. Stephane savait pour sur que Roadblock allait venir à leur rescousse pour le procès. Il avait la certitude qu'il allait réussir à battre Jérôme, sauf que pour ça, elle devait lui faire confiance. En terminant, il déposa un baiser sur son front, ce qui la fit soupirer de nouveau.

Your plan better work. Cause if it doesn't. It's not going to be pretty, déclara-t-elle plus que sérieusement.

Après quoi, il lui dit qu'il l'aimait. Beaucoup. La femme serra de la mâchoire, charcutant sa lèvre inférieure en acquiesçant finalement doucement de la tête. Elle ne répondit pas de suite, se contentant de le regarder en continuant de bercer la gamine dans ses bras.

I know you do... You do know that I hate you for that... I hate you a lot... Because it hurts like a bitch... dit Eira d'une voix très douce et sincère. Elle l'avait dit plus tôt qu'elle le détestait. Exactement de la même manière. Sa façon à elle de dire Je t'aime, sans utiliser ses mots exactes. Ça lui faisait mal et elle ne lui cachait pas. Elle inspira profondément encore avant de poursuivre. I'll go fetch your ex captain. By the balls if needed. And I'll get you out of there... I'm seriously hoping you're right... termina-t-elle en se laissant coucher sur le dos, la petite sur son ventre en koala.

Thomas de son côté, nerveux, mais pas comme Eira, avait confiance. Aveuglément confiance, c'était, après tout, un optimiste. Il avait confiance que Sarah ne se ferait pas enfermer pour bien longtemps. Comme Stephane l'avait dit, elle était plus brillante que lui, elle s'en sortirait sans problème. Il gardait d'ailleurs la demoiselle dans ses bras, le temps qu'elle souhaitait y être. Ce qui l'inquiétait surtout, c'était les agissements de la mercenaire. Il la savait dangereuse. Heureusement, Ghost semblait avoir une bonne "prise" sur elle. Il avait réussi à la convaincre d'utiliser sa méthode et non les drastiques manières de son amoureuse. Il souhaitait également que tout ce passe bien pour le père de Sarah. Après tout, s'il disait être innocent, Thomas voyait mal pourquoi il mentirait sur le sujet. Il risquait quand même la peine de mort et ça remettait beaucoup de choses en perspectives. Il ne restait pas beaucoup de temps avant que Sarah et Stephane se fasse amené. Il y avait encore Suzanne dans la pièce, ainsi que Roy. Restait qu'à ce que le reste se déroule et que le plan de l'homme du Taskforce se mette en oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 14 Mai - 9:19

On ce trouvait toujours dans l'infirmerie pour me mettre en état d'arrestation, moi et ma fille, joie.. faut dire que s'était sans doute la seule manière que Jerome allait être en mesure d'avoir le dessus physiquement contre nous. Chose que Eira appréciait aucunement, la pauvre, s'était aucunement son état habituelle présentement et elle était très déstabilisé/dans tout ses états avec ce qui ce passait autour d'elle. Chose parfaitement compréhensif, j'avais finalement prit mon amoureuse pour lui expliquer doucement et du mieu de mes compétences ce qu'on pouvait faire pour aidé la situation, et j'en étais venu a Roadblock qui pouvait nous aidé. Notre code d'honneur nous empêchais pas mal de laisser un compatriot dehors dans la merde. C'est pourquoi RoadBlock nous sortirait d'ici et ça, j'en étais sur.

J'en profita également pour dire a quel point je l'aimais Eira, chose a laquel elle me répondit qu'elle me détestait, j'eus un sourire aux lèvres en l'écoutant parler '' Je t'aime'' = '' Je t'hais'' en language Eira- tesque. Mon plan devait fonctionner, je savais qu'il ne laisserait pas ses compatriot terre, mais avant, pour la sécurité de tous, fallait que je m’arrange en premier pour pas que Eira tourne la place en veritable abattoire, et s’était le danger présentement étant donnée que je savais pertinement qu’elle le ferrai sans hesité. Et que Jerome devait le savoir puisqu’il semblait pas trop s’en soucier.
Au final elle s’était résigner.. effectivement, mais quand même, elle m’avait pas vue partir avec Sarah encore pour voir Jerome et ce faire emporté. Une chance que Roy était autour parce que sinon…. Elle m’avait aussi dit qu’elle le trainerait jusqu’ici si elle le devait, mais elle lâcherait pas prise, a ses mots je n,eus qu’un sourire avant de lui déposer un nouveau bisou sur le front


- Are you doubting me little bird? It will be alright

C’étais dis avec un sourire des plus rassurant, du moins, du mieu que je pouvais compte tenu de la situation et qu’elle bouillonnait de rage a l’intérieur. Joie… Entre temps Sarah bougea pas d’un poile, elle était tendu mais pas autant que sa belle mère. Elle se sentait surtout mal d’avoir donnée une raison a Jerome de l’arrêté. Silencieux, flattant mes mains de Thomas autour d’elle. Elle pensait surtout a une solution pour qu’elle s’en sorte. Elle pourrait aidé Eira par la suite a convaincre RoadBlock de venir ce lancé devant le train, étant donnée qu,il était le reponsable des accusations… m’enfin on finit par ce lever, a contre cœur dans mon cas, Sarah eut un moment ou elle voulait pas lâcher Thomas mais encore, fallait qu’elle se rende utile et ce n’était certainement pas dans les bras de son amoureux qu’elle pouvait le faire, cependant sa lui rapportait un gros sentiment de sécurité de ce trouver la

On finit par sortir, Roy automatiquement avait prit la relève en allant s’assoir a côté de Eira. Elle était décidément devenu ‘’ la femme a rassuré’’ présentement, Susanne était inquiet mais soyons honnête, who cares? Il s’était assit a côté de Eira sans vraiment dire de quoi, comme s’il cherchait ses mots avant de reprendre doucement d’une voie calme et rassurante, sauf que au différent de moi, lui s’était naturelle. Il reprenait a l’intention de Eira ainsi que Thomas, puisque sa pouvait aussi l’inquieter d’apprendre que Sarah ce fessait arrêté pour de quoi de completement non réaliste dans son cas


Roy : Stephane hasn’t changed much since he was a kid.

Okay ça voulait pas dire grande chose jusqu’a date, c’est pourquoi il avait élaboré un peu plus

Roy : We’re all person who hasn’t lives much throught military regulation and that crap, we haveour point of view from being outsiders, people who fought those organisation. He is a 100% sure of what he told you Eira, and so I am just with the look he gave you, woudn’t be for nothing or give you false hope.

Il lui flatta le dos doucement avant de reprendre a l’intention de Thomas maintenant

Roy : I don’t know about how you feel right now Thomas, but i’m zero stressed about Sarah, She’ll find her way out of Jerome’s grip thats for sure, and i woudn’t be surprise if they don’T even make it to the interrogation room before she does,.. really my kids are badasses and stubborn, lets not forget about that

Puis il retourna finalement son regard sur Eira avant de reprendre, toujours en s’assurant qu’elle était correcte et de sa voie douce et rassurante.

Roy : I’ll go to Tel Avive while you’re in Singapour, the more weapon we have to fight him off the better. And if I’m correct I’ve seen Rwanda archives back in HQ. I’ll go through that, but they will be alright. I’m super positif about that

Il attendit par la suite patiament qu’elle lui donne une réponse, s’Assurant aussi que Thomas était correcte au passage, Susanne ce sentait inutile et S’était aucunement la priorité de Roy présentement. Il voulait s’assuré que tout le monde était correcte avant de commencer a faire ses demarches. Comme s’il allait rester sur le porte avion.. uh hmm…

Entre temps on était sortie. Jerome nous attendait avec son sourire fendant et fier de son move, Jess, John, Moussa et Huge étaient déjà partie. Il restait que moi et Sarah dans la pièce. Jerome reprit d,une voie très peu encline a des remors

Jerome : It is hard saying goodBye. Remember who they were and why you’re in this position
- Hey Jerome come to think of it I have a question for you
- Jerome: Go ahead?
When did the event happened
- Jerome: 1994 why?
- I see… and how old am I again?
- Jerome: Where are you getting at?
- : Answer her question

C’était dit sur un ton plus autoritaire. Jerome m’observa, observa Sarah a nouveau avant de soupiré, croisé les bras et reprendre

JErome : You’re 24
Exacly, the event took place when i was 2 years old, age by law to be responsible for any criminal activity and being ‘’ Old enough’’ to understand what’S happenning is 14 years old. Which means even when my dad told me the story when I was a little girl, I was still not in any law aged to say anything about it, so why am I here?

Jerome eut la bouche ouverte comme un poisson qui venait de ce faire sortir de l’eau. Grosso modo Sarah venait de lui dire qu’il allait devoir deviner a quel age qu’elle avait su l’histoire, et qu’il allait devoir faire une plus grosse enquete que ça, elle ce rapprocha de l’homme, je souris un moment sans rien dire pendant qu’elle poursuivit

I know exaclty why you want me out of the picture right now, but the reason isn’t good ‘’by law’’ So if you want to go down that road, i’ll make sure your reputation infront of the judge isn’t as good as it would be if i don’t show up in anything on your files,
Jerome: So you want me to release you then
You have no reason to keep me anyway knowing that, and plus, if you want to go down that road, I’ll go with you, but I’ll bring my genius friend with me and everyone will know that you’Ve been ‘’dealth with’’ by two girls 20 and 24 years old. And you will not have the reputation you have now anymore

Jerome: Hmm.. alright, but you will be watch miss Leroux[/color]
: What for? She didn’t do anything wrong and have no reason
: What I said still stand, I’ll destroy the reputation you have in court with my good friend and you won’t be able to procecute real criminals

Jerome ne dit rien, il quitta les lieux, me laissant avec Sarah et les Mps, Ma fille me donna un colleux pendant que moi j’étais quand même mort de rire

So you did listent to those Criminal course
Well duh
in anycase try to contain Eira’s killing spree
Dad you know that’s not going to happen
I know… but with you around Frost might be more willing to talk

Elle me lacha par la suite, laissant les MPs m’apporter. Elle retourna dans la salle d’infirmerie en observant sa belle mère puis Thomas, requisitionnant un calin de son amoureux avant de dire a sa belle mère

Well i’m ready when you are, and please don’t keep me here this time, i’ll follow your lead

Avant de ce mettre son menton sur l’épaule de Thomas et de reprendre d’une petite voie douce

- As for you, i have a little favor to ask...can you ask Dei to hack get the info JErome has on my dad? We need to act fast since I woudn’t be surprised he tries to move the process now
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 14 Mai - 18:55

Stephane quitta la pièce avec sa fille peut de temps après qu'Eira lui dit qu'elle le détestait. Il savait qu'elle doutait de lui un peu, de son plan surtout. Ce n'était pas son genre et encore moins de rester là et ne rien faire. C'était une personne qui manquait beaucoup de patience. Ça n'avait jamais été sa force et rager était tout naturel chez elle. Bien franchement, elle excellait dans le domaine. Et là qu'elle ne réagissait pas, qu'elle se contenait, autant qu'elle pouvait en gardant Isabel contre elle. Ce n'était pas sans effort. Elle en faisait énormément. En un sens, la mercenaire n'avait pas le choix puisqu'elle était le point d'équilibre de la gamine.Et leur rencontre ne datait que de quelques heures à peine et rien de bien joyeux en plus.

Thomas pour sa part demeurait tranquille. Il était nerveux, mais voyait le bon côté des choses. Sarah avait toutes les chances de son côté pour s'en sortir. Les évènements avaient pris place beaucoup trop longtemps avant qu'elle n'ait conscience des évènements et même les histoires que Steph avait pu lui raconter, c'était quand elle était petite. Rien qui ne pouvait être fiable techniquement après toutes ses années, sans compté de l'âge qu'elle avait: bien loin d'être majeure à l'époque. Suzanne restait tranquille dans la pièce. Elle n'était pas franchement à sa place. Il fallait l'avouer, elle ne servait pas à grand-chose en temps normal. Sauf que le fait qu'elle prenne responsabilité pour son mari et pour sa "belle-fille", c'était tout un exploi. Roy était venu s'asseoir sur le lit où Stephane avait été pendant un instant avant qu'il ne parte. Eira s'était redressé, la petite s'était passablement endormi, toujours un doigt entortillé dans une mèche de cheveux de sa gardienne.

L'homme, qu'elle considérait comme son père de substitution, avait commencé par lui dire que son fils n'avait pas changé. Même après tout ce temps, il était demeuré sensiblement le même. Chose à laquelle la mercenaire haussa les épaules. Elle n'aurait su confirmé ou infirmé ce qu'il venait de lui dire. Elle connaissait Stephane comme elle l'avait rencontré et c'était tout, elle n'aurait su quoi dire d'autre. Roy poursuivit ensuite comme quoi il avait complètement confiance en son fils. Il connaissait bien son monde, celui des militaires, mieux qu'eux deux ou n'importe qui qui se trouvaient dans la pièce. Il avait donc pleinement confiance en son fils aîné. Eira n'avait pas dit ne pas lui faire confiance. Elle le connaissait, elle avait pleinement confiance. Cependant, il y avait certain joueurs d'impliqués en qui elle n'avait pas confiance. Elle se méfiait et avec raison parce que les seules et uniques fois qu'elle les avait croisé c'était sur le terrain. Évidemment, il ne pouvait pas être fondamentalement uniquement méchant. Sauf que ça ne les empêchait pas d'avoir changer. Il y avait quand même un doute dans sa tête quant à Roadblock et les autres. Ils pouvaient avoir changer. Elle se trompait peut-être, mais à ses yeux, il valait mieux tout envisager.

Lui caressant le dos doucement, elle ferma les yeux, appuyant sa tête sur l'épaule de Roy. Il était de ses personnes qu'Eira trouvait particulièrement appaisante. Et puis, elle avait une confiance aveuble en cet homme. Il l'avait carrément vue dans l'un de ses pires moments et vice versa. Le respect était mutuel et la compréhension hors du commun. Bref, l'homme lui assura qu'il ne lui aurait pas donné de faux espoirs. Berçant toujours un peu la petite, Roy s'adressa ensuite à Thomas. Il lui disait simplement qu'il ne s'inquiètait pas du tout pour sa petite fille. Le jeune homme non plus ne s'inquiétait pas pour elle.

I'm a bit worried, but not that much. Like you said, Sarah is going to be fine. And she is stubborn. dit-il en souriant pendant que l'homme reprenait à l'intention de tout le monde.

Suzanne demeurait toujours à l'écart. Roy expliquait qu'il irait voir le Mossad pendant qu'ils iraient à Singapour. Valait mieux récolter le plus d'informations possible en faveur des accusés. Il était possitif et optimiste de la situation. Eira, toujours un peu moins que tout le monde, elle était une éternelle réaliste à tendance fataliste. Selon l'homme, il avait vue quelques archives sur le Rwanda. Soupirant longuement pour continuer de se calmer. Déjà, les tremblements avaient cessés de beaucoup. Ce qui restait, c'était de la fatigue qui allait continuer de s'accumulé. Surtout qu'elle n'avait pas prévu d'apporter ses médicaments. Ça allaient lui rentrer dedans plus tard et la rendre plus impatiente encore à l'égard de Roadblock et compagnie. Oups. Au bout d'un moment de silence, la femme prit enfin la parole.

It's not Steph that I don't trust. It's the others that are involved. They might be more difficult to convince since they are runners. Aside from that, I'm just hoping... Litteraly, just hoping... déclara la femme avant de reprendre. Oh... And I think I should say Thank you Suzanne. For vouching for us. I was expecting it for your husband, but on my behalf as well? Let's say I'm surprised, but none the less grateful for it... I'll do my best not to do anything reckless on this ship... Especially with this one around me...   dit-elle d'une voix complètement neutre en berçant toujours la gamine dans ses bras.

Puis, peu de temps après, Sarah était revenue. Comme prévu, il ne pouvait pas vraiment la gardé. Il n'avait aucune vrai raison valide de le faire. C'était particulièrement stupide sachant qu'ils disposaient d'une arme plutôt infaillible: Deirdre. La blondinette alla faire un câlin à son amoureux avant de s'adressé à l'assassin. Elle lui demandait de ne pas la laisser derrière cette fois, qu'elle la suivrait. Eira ne répondit pas tout de suite, réfléchissant un peu. Elle n'avait pas vraiment l'intention de la laisser sur le porte-avion. C'était plutôt le contraire. Rien ne lui laissait croire qu'elle allait être écouter par les anciens membres du Tarskforce. Surtout avec ses méthodes qui, disons-le, allaient être assez drastique. Sinon, Sarah s'adressa à Thomas. Elle avait un service à lui demander. Il fallait demander à Deirdre de pirater l'ordinateur de l'avocat afin de savoir ce qu'il avait vraiment sur Stephane et les autres. Elle n'était pas étonnée non plus si il devançait le procès.

No problem, I'll take care of it. If he did, indeed have the intention of making the process now. I'll make sure we can delay it as much as possible. Until, at least you get back from Singapore, If you go... She hasn't responded yet... dit-il assez fort pour que la mercenaire entende. Elle roula des yeux avant de répondre.

Don't worry. I'll need her with me this time. I doubt they will listen to me. I'm lacking patience right now and mercy. So yes, I'll need you Sarah with me. My only problem is that young lady. I have no intention of leaving her here if she has no one to take care of her properly. Which means, away from the gramma. No offense women, but she doesn't speak english and I don't wish her to be brainwashed when I'm gone. And I doubt she'll trust anyone too... So it's quite tricky... dit-elle en se levant toujours en berçant Isabel qui dormait toujours le doigt entortillé dans la même mèche de cheveux que tout à l'heure.

So yeah, ready as long as I have someone to take care of her... That speaks french. Can't let her with Cyber, Viking and Miyasaki. I'm gonna ask them to leave this place ASAP. Don't want them to be in trouble. And I'll need people to break your dad out of prison if nothing goes as planned. So... Need someone for Isabel. If you got an idea Sarah, I'm all ears and lead me to it. Bring my mecanical arm and my tactical vest for me please. I'm a bit yeah... déclara la femme en soupirant, attendant la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 14 Mai - 20:09

Roy continuait de faire son move de grand père dans la situation. Ayant un background a la fois militaire, pour avoir été dans les US Army Rangers, Esclave et Mossad en même temps. Il pouvait donnée des pointers pas mal utile pour que le monde ce calme. Aussitôt que Stephane était partie, fallait quand même qu'il évalue la pièce a savoir si tout était correcte pour tout le monde, mais l'un ne venait pas sans l'autre, dans le sens. Il ne s'occuperait pas de Eira sans voir si Thomas était correcte lui. Susanne demeura tranquil dans son coin sans rien dire. Elle n'avait pas son mot a dire dans cette histoire en fait. Thomas fut le premier a repondre, une fois que Eira s'était un peu calmé et reposer la tête sur l'épaule de l'agent du Mossad. En gros, il n'avait pas peur pour Sarah, elle était têtue après tout. Les deux hommes S'étaient mis a sourire tout suite après qu'il ait dit sa de sa petite fille

Ensuite ce fut le tour de Eira de parler. Elle avait confiance en steph mais beaucoup de variante s'ajoutait. Et son côté réaliste prenait le dessus, chose qui pouvait s'avérer a être plutôt chiant dans cette histoire mais quand même a considérer que pour Stephane s'était correcte, pour eux, sa pouvait être une histoire completement différente, et même pour moi. Puisqu'on ce le cachera pas, la dernière fois que j'avais été vue s'était quand j'avais 7-8 ans. Maintenant a 24... on va voir Puis elle remercia Susanne aussi, Chose qui surpris la grand mère et la mis quelque peu mal alaise également mais demeura silencieuse, Roy sourit a nouveau pendant que Susanne d'une voie très peu certaine, mais visible qu'elle voulait faire des efforts pour ce racheté


Susanne : I.. i'd thought it was the best.. well the best course of action to take in the moment, ans i'm.. well i'm happy to help even if its not much..

Roy : Oh believe me Sue, Its not nothing

Shotta Roy avec un clin d'oeil et quelque peu amusé. Sa thérapie pour son amoureuse fonctionnait on dirait. Il flatta doucement la tête de izy au passage qui s'endormait dans les bras de eira, il arrêta de flatté les cheveux de Izy pour reprendre le dos de Eira avant de poursuivre

Roy : '' i'll do my best''? I am not even worried about you

Il avait quand même une grande confiance en Eira. Faut dire que après tout ce qu'ils avaient passé au travers..... il la considérait quand même plus sa fille que Amy présentement. Pas méchament, mais après une si longue absence il pouvait certainement pas reprendre son rôle de père après tout. C'est pourquoi il avait remplacé avec quelqu'un qui aurait du avoir un meilleur père que ce qu'elle avait eu jusqu'à présent. C'est-a-dire Eira. Bref peut de temps après j'entra dans la salle, en premier j'étais aller rejoindre Thomas pour me coller pour lui demander une faveur par la suite, toujours dans ses bras et coller, menton sur son épaule pour lui demander qu'il aille parler avec Dei et qu'il essaye de ce rendre dans son ordinateur. J'avais dis ''Dei'' puisque légalement parlant, elle pouvait le faire et je voulais certainement pas que Thomas ce face pincer a jouer dans l'ordinateur d'un avocat de l'ONU/NATO bref Jerome.

Thomas me répondit qu'il le ferrait et en plus, il s'arrangerait au besoin pour retardé le proces tant qu'on est pas de retour de Singapour. Tant et aussi longtemps pour nous donnée le temps de revenir, Chose que j'eus un sourire aux lèvres en le regardant dans les yeux deux petites secondes, avant de déposer un bisou sur ses lèvres et de lui dire toute douce, avant que Eira ne répond


You're the best Thomas

Bon, je l'envoyais sans doute ce mettre dans la grosse merde s'il venait cas ce faire pincer mais d'un autre côté. J'aurais un buldozer qui s'appel Eira R.Blacks avec moi, j'étais aucunement inquiete pour la suite des événements. Parlant de Eira, elle nous donna une réponse finalement face a ma requête pour ne pas être mis de côté dans cette affaire. En fait, elle aurait besoin de moi étant donnée qu'elle ne pense pas qu'ils l'écouteraient. Honnêtement j'étais pas certaine moi non plus, mais vue que je suis la fille de Stephane j'avais deja une longueur d'avance sur tout le monde présent qu'on pouvait envoyer. Roy? Il était '' mort'' a l'époque de eux donc ils ne croiraient encore moins ce qu'il dirait.

Au final Eira m'apporterai avec elle, cependant il y avait un problème d'enfant aussi. Izy pouvait pas rester seul et il n'était pas question que Susanne la garde avec elle. Chose que ma grand mère semblait contre, mais ne s'ostinait aucunement puisqu'elle avait deja pas mal compris les tords qu'elle avait du passé. Donc pas d'ostinade, Eira était prête mais fallait trouvé une gardienne pour Izy

Roy : Eitherway Sue is coming with me to Tel Avive. So she woudn't be a good baby sitter

J'eus un moment de pensé avant de finalement me décoller de Thomas, il avait du travail a faire plus que d'attendre que je rendre '' a la maison'' le soir. J'observa le cadre de porte pour voir l'état de Amy. Elle ce trouvait avec Nathalie, ma cousine était coucher sur sa mère et elle dormait, Susanne était aller la voir avant, mais depuis le débarquement de Jerome dans la pièce s'était beaucoup plus tendu de notre bord que tu bord a Amy, donc elle l'avait un peu '' Sider'' temporairement

Euhm Amy est réveiller

Susanne ce retourna pour aller rejoindre sa fille cadette, avant que je reprend a l'intention de ma belle mère

I think we can leave Izy with Amy. I mean.. There is no better mom around here than my aunt

Roy était plutôt content d'entendre sa de sa fille biologique. J'eus un petit sourire aux lèvres avant de me retourner vers Thomas, pas mal pour l'envoyer rejoindre Dei pour tout dire, mais avant.. quelque mots d'encouragement

i'll be careful out there, but you be careful while here, basically do whatever it takes and don't get caught.. okay.. you're with Dei so its not going to happen but yeah i get a bit confused when i'm stressed and you know.. i wouldn't feel right if i didn't say that before leaving plus i don't want anything bad to happen to you

J'eus un sourire aux lèvres bien que un peu gênée avant de me coller une autre fois sur Thomas, pas tant inquiête, s'il avait fait le tout seul okay, je l'aurais été un peu plus mais il était pas seul, et jusqu'à date il apprenait quand même bien ce qu'il voyait quand moi ou Dei effectuont du travail sur l'ordinateur. Entre temps Roy lui avait relâcher sa prise sur Eira, lui ebourrifant les cheveux avant de partir, s'était pas mal sa manière de dire qu'il partait. Un peu comme Stephane quoi, on sait de qui papa retient, en quittant ce dernier ce retourna vers moi d'un air un peu perdu et intriguer. me demandant très stricte et net

Roy: Out of curiosity, how did you get out of Jerome's grasp?

- huu? Well i told him to yest der'mo

Roy: What?...

- Oh.. euhm  told him to Eat shit..

Mon grand père eut un rire décourager,

- Nah but in all serious i just threaten him to destroy his reputation if he doesn't drop the idea of putting me against my dad or his team...

J'étais un peu gênée a l'idée de raconté ça étant donnée que ça me ressemblait pas tant de faire des menaces a gauche et a droite, mais dans cette situation s'était quand même nécéssaire.Je me dirigea par la suite pour ramasser les effets de Eira et sortir voir ma tante. Lui demandant si elle peut prendre Izy le temps qu'on aille voir MIA TaskForce. Chose qu'elle répondit qu'il n'y avait pas de problème, fessant même signe d'apporter la gamine, Nath s'était tassé du chemin, puis, elle tourna son regard sur Thomas avant de dire

i'm not stuck like the rest of my team. If you need something young men. Let me know and i'll help you guys out. Good luck Eira, Sarah

Je tendis les effets a Eira, j'étais pas mal prête a partir, et je savais que dans les appareils a Mark il y avait un gear supplémentaire au besoin pour completer ce que je portais deja. J'avais retiré ma beste mais tout le bras d'équipement je l'avais encore. Puis en laissant Jerome avec mon père j'avais récupérer l'arme S.T.A.R.S qui m'appartenait. Me manquait juste une veste...

Not quite sure about the deck area.. since NRAF Works alot with us Jerome might have put them under investigation, green light to get us a transport but not casualties please?...

j'eus un petit rire mais pas plus. Je voulais pas tombé sur les nerfs a Eira présentement, mais je tenais quand même a ce qu'elle ne tue personne. Qu'elle les assome ce n'était pas un gros problème, uniquement s'ils avaient été mis sous surveillance. Ce qui malheureusement... était le cas, les pilotes pas loins de leur appareil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 14 Mai - 22:57

Eira avait remercié Suzanne pour s'être porter garante de ses actions. Ce n'était quand même pas rien venant de la femme qui ne l'appréciait clairement pas, du moins, pas dans leurs premières rencontres. Faut dire que la mercenaire avait tout un caractère pour commencé et qu'elle n'avait pas cru tout de suite ce que Stephane lui avait dit à son sujet. Du moins, pas tant qu'elle n'avait pas eu à l'empêcher de tuer sa mère. Bref, la dame faisait des efforts, c'était visible. Elle s'était d'ailleurs excuser, trouvant que ce n'était pas grand-chose. Son mari la rassura en lui disant que c'était bien plus que ce qu'elle croyait. Bref, Eira pour sa part déclara qu'elle ferait attention à ne pas tuer personne, qu'elle ferait un effort. Roy lui dit qu'il n'était pas inquiet quant à ses actions. L'assassin haussa les sourcils, n'étant pas si certaine elle-même. Il ne lui fallait qu'une petite chose, un mot, une action déplacer pour qu'elle pète un câble. Elle ferait de son mieux et c'était tout.

Sinon, Thomas répondit à Sarah qu'il tenterait de repousser le procès si jamais il était devancé bien avant l'arrivé des témoins de Singapoure. La blondinette le remercia en lui déposa un baiser sur les lèvres auquel cas, il répondit d'un petit sourire charmeur. Eira avait ensuite dit qu'elle allait avoir besoin de Sarah. La patience de la mercenaire étant limité, sans compter que sa belle-fille aurait sans doute un plus grand impact sur eux qu'elle. Son aide allait être non négligeable. Le seul problème était la petite Isabel qui dormait relativement bien dans les bras d'Eira. Elle n'avait aucune intention de la laisser à Suzanne où à qui que ce soit qui n'avait pas d'allure sur ce porte-avion. Peu avait de l'allure, bien franchement. Sans oublier que la gamine ne parlait pas un mot anglais, il lui fallait absolument quelqu'un de français qui ne ferait pas de lavage de cerveau à la Suzanne. C'était sans offense qu'elle disait ça à la dame. Il s'agissait surtout du fait que l'enfant avait besoin de calme et de compréhension maternelle. Pas de Jésus et de tout ses apôtres. Elle avait besoin d'une figure maternelle rassurante. Roy répliqua pour sa femme qui demeura silencieuse malgré son désir flagrant de protester. L'homme allait apporté sa femme avec lui. Tant mieux. Sarah prit la parole en disant qu'Amy était réveillée. Elle était en effet une bonne candidate pour s'occuper de la gamine. Selon sa belle-fille, il n'y avait pas meilleure mère sur le navire. Sans oublié qu'elle parlait français sans problème.

Yeah, that sounds like an idea... I just don't want Izy to freak out... She's been through enough for one day... She need peace and quiet, déclara Eira en berçant toujours la demoiselle dans ses bras.

De son côté, Thomas écoutait attentivement Sarah. Elle lui demandait de faire attention et de tout faire pour ne pas se faire prendre. Il eut un petit sourire l'air de dire: vraiment? Il n'allait quand même pas être seule, il serait avec Deirdre. Rien à craindre s'il était avec elle. Vraiment, il s'agissait vraiment de tâches qui se réaliseraient sans obstacle connaissant la rouquine. Sarah s'en faisait réellement pour rien.

Don't worry so much. Ginger's gonna be there. Knowing her, she'll leave nothing behind, no clue that will bring them back to us. It's a piece of cake. Now focus on your task, a bit more dangerous than mine, if you know what I mean, dit-il en regardant Eira.

Celle-ci continuait de berçer la demoiselle pendant que Roy reprenait la conversation rapidement avec Sarah. Il était curieux de savoir comment elle s'en était tirée. La jeune lui répondit simplement qu'elle avait fait comprendre à Jérôme qu'elle détruirait sa réputation s'il ne laissait pas tomber l'idée de la faire témoigner contre son père et le reste de l'équipe. Sinon, ils se dirigèrent ensuite vers la chambre d'Amy. Nathalie était présente, tranquille. Sarah fit la demande rapidement quant à Isabel. L'instinct maternelle de sa belle-soeur ne lui fit pas défaut. Il n'y avait pas de problème. Restait juste à présenter la petite et Amy. Il ne fallait quand même pas qu'Eira quitte sans le lui dire. Sinon bonjour la catastrophe et la panique dans la tête de la gamine. Elle savait comment une enfant pouvait penser à cet âge. Elle l'avait vécu. Bref, prenant place assise sur le bord du lit de sa belle-soeur.

Son nom s'est Isabel... Elle parle français... Évite le sujet de ses parents, à moins qu'elle ne l'aborde. Ils sont morts dans la journée... Sinon, elle a quatre ans. Je doute qu'elle soit difficile à vivre. Elle est un peu traumatisé de sa journée... dit-elle à Amy.

Caressant du bout du doigt la joue de la gamine, l'assassin tentait de la réveillé tout doucement.

Liten? Isabel... Réveille-toi s'il te plait... disait-elle doucement le temps que la petite ouvre les yeux un peu perdu. Il y avait deux personnes de plus qu'elle ne connaissait pas. Sans parler des autres qu'elle avait vue, mais pas parler. Il manquait le grand homme qui avait retenu Eira. Les quatre hommes en uniforme et celui en complet étaient aussi partis. C'était vraiment mélangeant pour la gamine. Je dois partir, mais je ne peux pas t'amener avec moi... commença la mercenaire avant de reprendre toujours d'une voix extrêmement douce et maternelle qui pouvait rappeler celle de sa mère presque intonation pour intonation. Izy avait des yeux un peu traumatiser à l'idée qu'Eira parte. Voyant la réaction, alors qu'elle sentait les petites mains serrés dans ses cheveux et après son chandail. C'est juste pour deux dodos... dit-elle en faisant un signe de 2 avec les doigts.

Deux dodos?

Oui, juste deux dodos... Et c'est Amy qui va s'occuper de toi... déclara Eira en pointant sa belle-soeur. Amy est une maman, ça c'est sa fille, Nathalie...

Où? Où le monsieur géant?

Je vais chercher des amis qui vont ramener le géant. C'est pour ça que je dois partir, mais je vais revenir. Promis.

Dans deux dodos répéta la petite en faisant le signe de deux avec ses doigts, alors qu'Eira répondait en faisant un signe positif de la tête. Amy va s'occupé de moi? Et Eira chercher le géant?

Oui..

La gamine acquiesça en faisant un gros câlin à Eira avant de marcher sur le lit pour aller s'installer en indien dans sa petite robe à côté d'Amy. Les sourcils froncés, elle la détaillait curieusement en frontant son petit bout de nez. La mercenaire caressa les cheveux de la petite pour lui dire aurevoir. Sinon, sa belle-soeur fit savoir qu'elle était présente pour donner un coup de main à Thomas si nécessaire avant de souhaiter bonne chance aux deux filles en partences pour Singapoure. Prenant ses effets, elle s'équipa rapidement, mettant sa veste qui ressemblait plus à un corset renforcer de métal qu'une veste tactique. Puis, elle installa son bras mécanique en direction du pont. Sortant de l'infirmerie, Cyber, Viking et Miyasaki l'attendaient. Ils avaient vue ce qui s'était passé, mais étaient demeurés low profile pour le bien de la cause. En guise d'unique réponse, elle leur dit de partir du porte-avion et de possiblement s'attendre à un appel d'urgence pour un prisonbreak. Les trois acquiesçèrent de la tête et partir pour leur appareil, celui de Miyasaki.

Sinon, Eira et sa belle-fille prirent la direction des avions et compagnie. Sarah n'était pas sur de ce qu'aurait l'air le pont. La division de Mark était probablement en "lockdown" puisqu'ils travaillaient en étroite collaboration avec le Taskforce en temps normal. La demoiselle lui dit qu'elle avait le feu vert pour s'occuper des militaires en vue, juste de ne pas faire un massacre.

I remember that rat of a lawyer saying I wasn't aloud to kill. Technically... He never said I couldn't knock people out. And send them to the hospital, in worst case scenarios. So... Don't worry, these idiots will stay alive. I'll knock as much people as possible. Get to your uncle, and I handle the rest..., déclara Eira avant de commencer son "rampage" sans faire couler de sang. C'était rapide. L'utilisation de points de pression était l'une de ses spécialités. Et puis, pour une droite bien placé, le bras de métal avait tendance à être très efficace. La mercenaire fit le tour. Ils tombaient comme des mouches les uns après les autres. Au bout de cinq minutes, elle était allée rejoindre. We better keep going before some of them wakes up... déclara la femme faisant craquer son coup. Attendant le ok pour aller en direction de la forteresse de Roadblock et compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 15 Mai - 14:38

Arriver de nouveau dans la pièce j'avais pas mal fait claire que je voulais y aller, et au passage, demander a Thomas d'aller avec Dei ramasser l'information qu'il avait sur nous.é Chose que le jeune homme me repondit qu'il retarderait même le process s'il en est capable. Rohh je l'aimais bien quand il me donnait des espoirs de meme. Je l,embrassa en lui disant qu'il était le meilleur, avant de reprendre en lui disant de faire attention quand même pour pas ce faire pincé. Chose qu'il me répondit d'un regard '' Vraiment'' Automatique je lui donna une tape avec mon poing sur son épaule, avant qu'il me réponde qu'il n'y avait pas de danger avec Dei et que je m'inquietais pour rien, je soupira en roulant les yeux, puis pencha la tête vers la gauche en le regardant droit dans les yeux,

Stop it!.I do not worry too much... its just.... okay maybe a little. but hmm!.....

Je conclua avec une autre tape sur l'épaule de Thomas avant qu'il termine en me disant de plus focusé sur ce que j'avais affaire, anyway il était avec Dei donc aucune chance qu'il ce face pincer. Chose qui était vrai après tout. Je tourna mon regard sur Eira sans rien dire e plus, après tout, on allait devoir apporter Isabelle a Amy avant de partir, ma tante était sans doute le meilleure choix pour gardé la jeune fille le temps de notre absence. En arrivant dans la pièce ou elle ce trouvait Eira donna quelque directive que Amy ecoutait avec attention. Décidément ma belle mère était très.... différente de ce que j'avais tendance a voir ses dernier temps. On pouvait vraiment voir une mère présentement et non une assassin qui avait tendance a ce faire un maquillage de sang avant de sortir le soir.

Pas de problème, compris Nath?
Nathalie : C'est bon, ne t'inquiete pas Eira, on va s'en occuper

Amy n'eut qu'un sourire en observant Nathalie, je demeura pas tellement loin de Eira qui réveilla la petite tout doucement. En temps normal, Eira donnait plus l'impression que n'importe qui dans son entourage pour la réveiller elle leur aurait lancé un barris d'eau mais Isabel? C'était d'une douceur presque a en faire peur. Elle était si différente?...

Roy et Susanne avaient deja quitter les lieux, ils manquaient vraiment une nouvelle forme de Eira qui avait un esprit maternelle décidément très évoluer, plus que ce qu'on le passait, je tenais ses effets pendant que ma tante observait le tout. Pour elle s'était parfaitement normal, mais pour moi et Nath.. cétait étrange de voir Eira dans un état pareil.

Au final Izy avait monté sur le lit d'hopital a Amy, celle ci s'était présenté et avait commencer son gardiennage avec Nathalie. Surtout que Nath avait pas mal l'age pour être une gardienne le temps que Amy s'en remet adéquatement de son empoisonnement. Eira avait reprit ses effets, en sortant elle avait indiquer a son monde d'attendre mais pas sur le bateau. On s'était alors mis en route vers le pont, la ou NRAF devait ce trouver mais ils étaient sans doute en Lock Down étant donnée qu'ils travaillaient étroitement avec nous. Surtout quand l'équipe au sol était dans merde.

Arrivé sur le pont on avait pu conclure que effectivement, Lockdown, Mark ce trouvait près de osn appareil, comme d'habitude. Je donna le feu vert a Eira pour qu'elle nous face un chemin. Chose qu'elle me répondit que Jerome avait jamais mentionner qu'elle avait pas le droit de mettre K.O du monde si elle ne les tuait pas. Bon... S'était de jouer sur les mots mais on vera a ça plutard.


Sortie sur le pont Eira avait commencer son Rampage, Mps s'étaient mis en ça direction, je m'étais déplacé vers mon oncle pour lui demander si son appareil était plein. Chose qui me répondit en riant que j'étais pas sa vrai nièce..... génial.. aucunement le temps de jouer par contre.

Mark : Anyway we can't leave, we're blocked since there's a investigation going on
No there is none, and you're blocked here because they want to put Steph and Jess in front of a Fireing Squat
Mark : Wait what? What do you need
Singapour, get that thing in the air and i'll give you the coordonate after
Mark : Sounds like a plan and how about

Mark me parlait a moi, n'avait aucunement remarquer que Eira avait terminer avec les membres de la police militaire, scan visuel, personne était mort mais plusieurs blesser. Décidément ma belle mère était aucunement de bonne humeur '' Try to contain the casualties'' Fuck you dad... impossible. J'eu un regard de '' Well dam....okay lets go''

Mark : Éam i allowed to tell Eden where we're going
Not really actually, Eitherway she'll make sure nobody shoots your plan
Mark : You know her pretty well
You keep talking about her, now lets move

Mark partie les engins de son appareil. Police militaire suivante sortie sur le pont mais Mark décolla aussitôt. On était pas avec un appareil militaire, mais plus avec son avion SuperSonic. Question d'aller plus vite. Il partie pleine vitesse, des F22 avaient essayer de suivre l'appareil de Mark mais décidément, mon oncle avait fait quelque ajustement sur son avion privé avant que la merde pogne. Je lui donna l'adresse que frost avait donnée a Stephane avant d'aller rejoindre Eira, m'assisant dans l'appareil, sortant un nouveau viseur pour l'installer lentement sur mon MP5

To be honest i'm not really sure what to expect over there. But from what daddy said. Since i'm his daughter and that you two are together we shoudn't have a problem

La rencontre pour mettre les points a jours avait été fait mais j'avais pas été présente. Je sortais pas si souvent que ça sur le terrain après tout. Mark fit voler son appareil a une vitesse très au desssus de celle permise pour les avions, avant d'arrivé éventuellement en territoire de Singapour. Il trouva une petite aéroport abandonner dans les environs. Territoire infecter après tout. Il fit attérir son appareil avant de sortir du cockpit

Mark : My plane is pretty quiet, nobody heard it but might have seen it.
Alright, euhm stay on the plane. If something happens take off and let me know after. Don't want to find another ride home

Mark me fit qu,un bref signe de tête. Après tout, il avait une formation très basic s'il advenait a crasher en combat, mais rien pour infiltré une base ennemi comme j'avais, ou l'expertise que Eira possédait. Finalement.. il serait plus dans les jambes que d'autre chose. Je descendit de l'appareil, MP5 d'accrocher sur mon torse, ordinateur portatif de la grosseur de mon avant bras de sortie. Il fessait beau, mais niveau décoration autour s'était très très merdique, pis au loin on pouvait voir des infectés mais personnes ne semblait intéresser par l'avion de Mark. Aussitôt que Eira sortie de celui-ci, Mark referma la porte

Coordonnée qu'on a, ils sont dans foret, au cœur de la foret en faite, dans un temple Hindous

Je sortie par la suite un œil de vision nocturne, appuyant sur un bouton du top de la lunette pour vision thermique avant de reprendre en pointant la gauche, puis la droite

Gauche infecté, droite il semble avoir de la population en hauteur dans la forest mais infecté a notre niveau. Temple est a genre 3 miles de nous, et j'ai pas de sniper, un bon visou, côté de papa..

J'attendais pas mal de voir ce que Eira voulait qu'on face par la suite. Je lui avais dis qu'elle menait dans la mission, maintenant elle avait pas mal le feu vert pour abattre tout ce qui bouge. Je retira mon œil thermique/Nocturne en détachant mon MP5, équiper d'un silencieux, donc j'Attirais moins l'attention contrairement a popa quand lui il sort sur le terrain. Sneaky all the way,,,,

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 15 Mai - 17:40

Thomas et Sarah s'étaient quittés sur un baiser. Eira avait laissé sa petite protégée entre de bonnes mains: Amy et sa fille. La mercenaire était grandement différente avec une enfant qu'avec eux, des adultes ou des adolescents qui pouvaient en prendre. Elle savait se montrer extrêmement maternelle et douce à l'égard des enfants. C'est sur, avec les enfants de Cyber elle s'était toujours montré comme une tante, même chose pour le fils de Viking qui avait l'âge de Sarah. Bref, la femme se montrait extrêment douce avec Isabel. Elle avait eu un bon exemple de mère dans sa courte jeunesse. Et bien que leur temps l'une avec l'autre s'était avéré court, il n'en demeurait pas moins précieux et prendre soin d'une gamine était sa manière de rendre hommage à sa propre maman.

Sinon, présentation fait entre Isabel, Amy et Nathalie, Eira pouvait partir l'esprit tranquille. Suzanne n'allait pas être dans les parages et c'était pour le mieux. Sarah et sa belle-mère en aurait pour deux jours, maximum. Question de se rendre, puisque Singapoure n'était pas à la porte d'à côté, sans oublier de convaincre et ramener Roadblock avec elles. Ce qui pouvait s'avéré ardu et particulier. Dans tous les cas, il ne s'agissait pas d'une petite promenade de santé. Mettre hors d'état des soldats et des MPs sur le pont de décollage, représentait une tâche particulièrement facile pour Eira. Et puis, ça lui permettait de relâcher un peu, beaucoup, de frustration. Sarah était allée rejoindre son oncle pendant qu'elle nettoyait l'endroit pour permettre un décollage sans plus de problème qu'ils n'en auraient déjà. Le tout ce fit rapidement et en moins de deux, ils étaient passablement hors de porter, filant à toute vitesse.

Sarah expliquait qu'elle n'était pas certaine de ce qu'ils allaient trouvés sur le terrain. En toute franchise, la mercenaire s'en foutait royalement. Elle haussait les épaules, assise tranquille reposant ses yeux, incapables de dormir. Sa belle-fille, optimiste, disait que vue leur statut vis-à-vis Stephane, que ça ne devrait pas trop mal aller. Inspirant profondément, les bras croisés sur sa poitrine, Eira réfléchissait. Plus pessimiste quand même que la demoiselle, surtout qu'elle savait qu'elle utiliserait la méthode forte...

Yeah... Let's hope it's gonna be fine. I'm not super patient right now... dit-elle en soupirant.

Arrivé à Singapoure, le territoire était infecté. Logique, l'Asie était probablement la cible la plus facile après l'Afrique juste à cause du nombre d'habitants au mètre carré. Mark avait atterrit relativement loin, assez pour que le bruit ne représente pas un problème, déjà que l'appareil n'était vraiment pas le plus bruillant. Des gens devaient cependant l'avoir repéré. Mark n'allait pas les accompagné, une bonne chose. Il ne semblait pas à l'aise d'être en territoire infecté sans être dans son appareil. Logique, ses hélicos et ses avions demeuraient son domaine, pas le terrain à pied. L'homme avait donc choisi de rester derrière, le temps que les filles aillent récupérés les infos qu'elle cherchait pour faire libérer le Taskforce. Sorti de l'avion, Eira écouta sa belle fille parler. Ils étaient dans la forêt, habitant un temble hindou apparement. Sarah lui fit ensuite le topo de ce qui se présentait à leur droite et à leur gauche. Ils y avaient des infectés à leur niveau gauche ou droite. Sauf qu'à droite, il y avait des vivants.  La demoiselle lui dit qu'elle n'avait pas de sniper, mais qu'elle avait un bon visou.

Habituellement, des gars de complexes et des mercenaires de "bas niveau" c'est loin d'être rapide. Plus facile à prendre par surprise. Et j'ai encore mon arc et quelques flèches explosives.. Garde tes balles pour les infectés qui viennent trop près à ton goût.. Je m'occupe du reste. dit-elle en resserant toutes les gances de son équipements, de ses bottes et compagnie.

En se redressant, elle se tourna vers sa belle-fille en s'assurant que physiquement parlant niveau équipement, elle était ok. Il ne fallait quand même pas que quelque chose lui arrive, alors que le danger principale avait été écarté. Ça aurait été complètement stupide. Elle jugea que tout était bon avant de parler.

J'espère que tes bottes sont bien attachées et que ton cardio n'est pas rouillé par les écrans, dit-elle en s'étirant, faisant craqué son dos. 3 miles que tu as dit... Donc 4,8 kilomètres à parcourir et je n'ai pas l'intention de le faire en marchant. C'est trop long. Ton équipement est relativement léger, le mien c'est bon j'ai l'habitude. Donc on court, déclara la mercenaire toujours sur un ton sérieux, presque froid. So you better keep up, conclua la femme en prenant un pas de course léger pour que Sarah la suive pour commencer.

Une fois qu'elle savait qu'elle suivait, Eira augmenta la cadence graduellement, comme un échauffement. Au final, le rythme de course s'était accéléré jusqu'à la limite d'être un sprint constant. Il y avait de quoi être à bout de souffle si une personne n'était pas habituée. Sans parler de l'humidité, à cet endroit du monde, qui pouvait être étouffante, spécialement lors de belle journée avec un soleil qui plombait bien comme il faut. Une fois bien enfoncé dans la forêt, Eira avait ralenti à un pas de course plus normal, régulier, épée courte en main pour achever les quelques infectés qui croisaient son chemin. Elle ne prenait pas le temps de s'arrêter. Elle continuait d'avancer. Un 4.8 km se résuma très rapidement, en 25mins, elles étaient au "porte" de la base. Arc en main, elle resserra la corde de celui-ci pour lui mettre plus de tension et donc de force. Eira mit ensuite une flèche normale et entrepris de viser deux gardes assez bien allignés l'un avec l'autre. En moins d'une fraction de seconde, les deux hommes avaient été touché. Sur le coup, ils étaient un peu perdu, ne comprenant pas ce qui s'était passé avant de tombés comme des petites mouche avec une seule flèche. Le temple était en vue et elle n'allait pas frapper pour entrer. Se dirigeant sans faire vraiment attention, couteaux de lancer en main, elle les fit valser à gauche et à droite. Elle ne tuait pas nécessairement les hommes qu'elle touchait. Enfin, pas sur le coup et s'ils avaient de mauvais réflexes de survie, oui, ils allaient mourir. L'assassin ne visait quand même pas les jambes et les bras. Elle visait les artères plus importantes, question qu'ils s'occupent à survivre et non alerter ou leur tirer dessus.

Au final, infecté ou pas sur son chemin vers la porte du templs, ça tomba au sol plus ou moins mort. En tout cas, c'était hors d'état de nuire. La femme maintenue la porte pour Sarah avant de la refermer et de se mettre au travail avec les mercenaires dans le hall. Il y en avait plusieurs. Eira ne daigna même pas de sortir son épée ou d'autres couteaux. Elle ne fit qu'un ménage utilisant son corps à corps. Son bras mécanique lui offrait un gros avantage. Parce qu'au final, ils étaient tous assez mal amanchés, certains démembrer, d'autres que la jambe regardait dans la mauvaise direction. Ça variait selon les cas. Un qui était encore en bonne état, contrairement aux autres, elle ne fit que le saisir par la tête et le trainer comme une vulgaire poupée.

Can you find the main room for me please? I doubt this one will say something useful right now... demanda-t-elle à Sarah en reserrant le crâne de l'homme entre ses doigts mécaniques. Il lâchait des cris assez convainquants. Une fois qu'elle eut les instructions de sa belle-fille, elle laissa l'homme retombé l'homme qui s'était évanoui et poursuivit son chemin. L'un des hommes eut la tête renfoncé dans le mur, un autre avait subit un sort similaire. Juste avant d'arrivé à la porte de la pièce principale, elle fit la même chose que dans le hall d'entré. Trainant l'un des hommes par la tête, la pièce principale était vide. Ça allait se remplir assez rapidement. La mercenaire manquait visiblement de patience. Elle avait chaud, s'ennuyait et voulait aboutir avec Roadblock et compagnie. La tête de l'homme dans son gant de métal servait littéralement de balle anti-stresse. Pauvre Sarah qui était juste témoin du type de monstre que pouvait être sa belle-mère. Et dire qu'elle savait s'occuper d'un enfant comme personne. Beau contraste. Il ne restait vraiment qu'à attendre.

Now let's play the waiting game... dit-elle lasse en soupirant de mécontentement.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 15 Mai - 20:43

On avait réussi à décoller du porte avion, sur le trajet pour ce rendre j’avais donné les informations a Mark pour qu’il sache ou aller avant de rejoindre Eira, étant franche et honnête je disais a celle-ci que je n’étais pas très certaine de comment on allait être accueillie mais d’un autre côté, puisqu’ils tenaient mon père en grande estime il y avait des chances que tout aille bien. Sans doute ma naïveté qui parlait étant donné que la seule chose que Eira pu me dire s’était qu’elle n’était pas tellement patiente présentement, donc fallait espérer pour le mieu. Chose que je ne répondis pas, ce n’était pas tellement le moment de me montrer douce et de toute manière, de mon point de vue, ce n’était pas non plus Eira qui voulait de ma douceur. Elle avait peur pour ce qui s’annonçait pour Stephane. Donc facile à comprendre les sauts d’humeurs, j’avais peur mais très confiance dans mon cas

En atterrissant j’expliquai pas mal les environs. Mark allait rester à l’avion pour qu’on puisse repartir, ou si jamais on était correcte, qu’il apporte l’appareil un brin plus proche puisque présentement on se trouvait quand même bien a quelque kilomètre de l’emplacement qu’on voulait. Mieux ainsi, j’expliqua a eira présence humaine et infecté. J’avais pas mon sniper mais j’étais une bonne tireuse, chose qu’elle me répondit clairement de gardé mes balles pour les infectés dans les environs, elle se chargerait du reste en me parlant de gars de complexe et tout le reste, là on rentrait dans un territoire commun, je savais a quoi m’Attendre pour ¸a pour être bien franche… j’écouta quand même Eira avec une grande attention surtout parce qu’elle menait l’affaire, moi je suivais

Elle me demanda par la suite la situation de mes bottes, allais-je être capable de suivre, j’eus simplement un regard de ‘’ Vraiment’’? Un peu comme ce que Thomas m’avait envoyé avant de partir quand je m’étais inquiété pour lui. Normal pis d’un autre côté aussi, faut dire que Eira m’avait pas vue dehors de mes ordinateurs, donc au final s’était de quoi de parfaitement legit la question que je répondis


- Inquiète toi pas pour mon cardio, je suis amplement apte à suivre même pour le 4.8 kilometre à courir

J’eus presque un sourire de défis qui s’était dresser sur mes lèvres mais qui ce dissipa aussitôt, aucunement le temps de niaiser et faut pas se le cacher. Dans mon cas j’avais oui du matériel sur le dos. Pour 50 livres de stuck sur le dos et non 75-100 comme ce que mon père portait. En dehors de ma veste, un peu de matériel médical, ordinateur portatif sur mon avant-bras gauche, Hidden blade sur la droite, gun a cuisse et mp5 dans les mains, je n’Avais pas grand-chose

On quitta aussitôt les lieux, je me suis mis à jogger doucement avant de poursuivre pour suivre ma belle-mère dans notre aventure. Courant de plus en plus vite avec la température, rien qui jouais a notre avantage et particulièrement au mien, je suivais cependant sans trop de difficulté mais on ne cachera pas que j’avais quand même très hâte d’arriver au temple en question

Arrivé dans les environs du temple en question on avait ralentir, je reprenais mon souffle le temps que Eira commence à faire notre entré sur les lieux. Parfait… elle venait de mettre deux gardes au sol pas loin de la porte. Je gardai mon œil sur les environs pour éviter la présence d’infecté. Il y en avait mais rien de très alarmant. Eira avait ouvert la porte, j’entrai avec mon arme en main un peu comme finalement, ce que papa ferrait dans une situation de même mais je me déplaçai sur le côté pour laisser Eira faire joujou avec ce qui avait dans les environs. Pas mal de garde je dois dire.. Garde qui ne semblait pas poser problème à ma belle-mère, en russe je lâchai, tout bas

- Pis c’est moi qui ai signé son papier de libération?

Elle fessait peur et très contradictoire aussi. Faut dire que ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait témoigné d’un barbare sans égale pis d’une mère super attentionner dans le même corps. Quelque chose ne tournait pas rond dans le comportement de Eira qui semblait décidément avoir l’attention de tout le monde. Je restais près de la porte avec mon arme en main, avant de la ranger (Attacher sur mon torse) puisque je commençais à avoir un certain mal de cœur. Un Mercenaire m’avait approché, mais une balle dans la jambe et il tomba au sol. Eira était leur adversaire, pas moi.

Elle m’Avait approché avec un garde dans sa main mécanique… euhm okay….? Elle allait faire quoi, l’explosé? Personnellement je voulais zéro voir ce qu’elle comptait faire mais d’un autre côté. Je ne le montrais aucunement, la seule preuve qui était visible de tout ça, que je trouvais Eira quelque peu barbare présentement mais drôlement efficace, s’était que j’étais un peu plus pâle que d’habitude, mais rien qui m’empêcherait de travailler ou faire ce qu’on attendait de moi. Aussitôt la demande de faite, je me plugga sur le réseau du temple sans dire un mot jusqu’à temps que je trouve ce qu’on cherchait

- Deux étages plus hauts

Sa avait été dit rapidement et net. C’est vrai qu’on n’avait pas le temps de jouer plus qui faut. On avait quand même un deadline présentement et ce n’était pas les mercenaires à la con qui allait nous empêcher d’avoir ce qu’on veut. Quand Eira lâcha l’homme évanouis, je traversai les blesser, démembrer et tout

- Yeah… you do operate differently than what I’m used to work with

Dis-je pas très certaine mais bon. Je poursuivis mon trajet jusqu’au local principale du complexe/ Du Temple en restant près de la porte une nouvelle fois. Eira attirait l’attention, moi je tirerais ce qui avait autour. Un homme se présenta avec deux Katana devant Eira, deux Katana ainsi qu’un SPAS-12 dans son dos. Près a l’Utiliser

????? : So, outsider, you think this is wise to attack us and come all the way here?

En temps normal j’aurais sans doute pointé mon MP5 en direction de l’homme, mais je n’étais pas inquiète, surtout avec Eira autour, elle fessait un tank d’elle-même. On entendit une deuxième voie plus familière dans les environs. Frost venait d’arrivé

Frost : Bruno for god sake! Why is there so many dead people around?! Two outsiders can’t do that by them…

Il vit aussitôt Eira par la suite, il eut un visage de ‘’ Ohh…’’ Avant de ce retourner vers son fils d’un air un peu plus calme en lui disant de ranger ses Katanas, il survivrait pas

Bruno : I can do this
Frost : The hell you can, Anyway Chaos… how did you, arrive here before me? Last we met was 13h ago in Paris and now you’re in Singapore?

Frost était un peu perdu, dans mon cas j’eus un choc en apprenant s’était qui l’homme qui avait voulu dueller Eira, et ne semblait pas tellement content de la décision de son père, je demeurai à distance, ils ne m’avaient pas vue encore. Attentive à mes environs au cas où un mercenaire supplémentaire ce présenterait, Frost reprit

Frost : Anyway i see you’Ve made yourself at home, did you did all this? What have we done again?.., or what did my Moron as a kid did to you again?

Bruno: Dad, we should get ride of them!

Frost: Trust me, she'll get ride of the entier base before you do something.

Bruno et Frost avaient quand même une relation quelque peu, étrange comme père et fils, Frost invita même Eira a s’Assoir a une table dans les environs. Je demeura quand même à mes distances, cherchant à ne pas attirer l’attention trop trop des deux hommes, plus spécifiquement celui que au départ je considérais comme un petit frère. Sandman arriva aussi sur le pied de guerre mais ce dernier s’était calmé aussitôt qu’il reconnut Eira…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 16 Mai - 23:30

Eira était en mission avec Sarah. Jamais elle n'aurait pensé le faire un jour. Vraiment. En tout cas, pas sans la présence du père de cette dernière. Rendu à Singapour, elles avaient parcouru 3 miles à la courses, sans arrêt. La mercenaire fut contente de voir la demoiselle suivre. Elle savait qu'elle lui en demandait quand même beaucoup, surtout avec la chaleur qu'il faisait. Ça avait de quoi ralentir n'importe qui. S'en était presque étouffant. Une partie d'elle était habitué. Elle avait entraîné des milices à travers le monde pour des seigneurs de guerre dans un climat similaire. Donc la chaleur, elle pouvait y survivre, même si elle préférait et de loin, l'hiver. Arrivé sur les lieux, l'assassin avait commencé son travail. Elle les faisait tomber comme des mouches. Les uns après les autres, sans réfléchir ou planifier plus qu'il faut. Quand la première salle de carnage fut terminé, il n'y avait que des gémissements qui se faisaient entendre. Une véritable scène d'horreur, un regard rapide vers Sarah avant qu'elle ne relâche l'homme qu'elle tenait par la tête. Elle était blême, mais elle tenait le coup. Eira savait que sa belle-fille la trouvait barbare. Il y avait de quoi quand même. Sauf qu'être malade n'était pas une option. La demoiselle lui dit que c'était deux étages plus haut.

Parfait, elles prirent la direction de la salle principale. La mercenaire n'avait aucun sourire sur le visage. Elle était complètement neutre, ce qui ajoutait sans doute à la scène, mais pas dans le bon sens. La jeune passa un commentaire, comme quoi elle opérait différement des gens avec qui elle avait pour habitude de travailler. Eira n'avait qu'hausser les épaules avant de répondre.

Well, I'm not known for my patience. And what you know about me is only the tip of the iceberg for work. The files that you had a year ago on me that you destroyed. It's only 5% of what I really did. And it was enough to jail me for the rest of my life and have at least 3 death sentence... dit-elle en enjambant un gars pour finalement arrivé à l'endroit désirer un instant plus tard.

Un jeune homme était devant elles, katanas brandis. L'assassin le fixait sourcils haussés en fixant celui qui lui barrait la route avec beaucoup de conviction. Essentiellement, il lui disait que ce n'était pas brillant d'attaquer comme ça la base. Pour toute réponse, Eira haussa les épaules indifférentes avant qu'une voix familière n'arrive. Frost demandait au dit Bruno pourquoi il y avait autant de mort partout. Il ajouta que deux intrus ne pouvaient pas faire ça. L'instant d'après, le mercenaire se rectifia pendant que la femme tenait sa dernière victime par la tête encore, dans son gant métallique. Bruno disait qu'il pouvait s'occuper d'elle. Frost s'adressa à Eira en lui demanda comment ça se faisait qu'elle était arrivée avant lui. 13h plus tôt, ils étaient à Paris ensemble.

Teleported myself. Obviously. dit-elle d'un ton peu impressionner avant que celui-ci ne reprenne ainsi que Bruno. Frost lui demandait ce qu'il avait encore fait, lui demandant si elle avait tout fait ça et ce que son imbécile de fils lui avait fait encore. Le jeune voulait se débarasser d'elles alors que le père répliqua que c'était elle qui allait se débarasser d'eux. Soupirant, pendant que les deux hommes s'obstinaient sur la question, Eira prit la parole. Elle perdait patience et ça s'entendait.

People garding your base is a real joke. A mear warm up and now I'm losing patience. So yes I did everything, and I can keep going... It's just meat, dit-elle en soulevant l'homme qu'elle tenait par la tête devant elle avant de le lâcher, tout mou au sol. And as for answering your question. What am I here and what did you do... It's more or less the same answer.  It's more a What did you not do. So, where is Roadblock? I need to speak to him. ASAP. Before I lose more of my time dealing with idiots with guns... dit-elle d'un ton sévère avant de reprendre. I'm serious when I say I did everything by the way.

Eira avait été ce genre de gamin, fut un temps. Entendant un garde derrière elle et Sarah, elle fit partir son grappin en direction du "soldat". Le crochet s'était enfoncé dans l'épaule pendant que ça rembobinait jusqu'à elle assez rapidement pour se retrouver avec la tête de l'homme dans sa main. L'instant d'après, il était étampé au mur sans bouger. Sandman était arrivé ensuite sur le pied de guerre mais ralenti à la vue de la femme et de sa belle-fille.

Looks like only one is missing... The one I need the most. A bit annoying really. When is he supposed to arrive? I'm serious when I say I need to speak with him ASAP. Because as soon as he is here, he's coming with us. And maybe you Frost, I don't know. Not familiar with that kind of military procedure. Anyway, she'll be more specific than me... dit-elle en faisant un signe de tête en direction de Sarah.

As for you kid. Bruno, right? I don't have to fight you to see that you lack of serious experience and training. I don't know who did it, but from what I see you know nothing. Your posture is slacking, your feet are out of place. Your hands are not properly place on those Katanas. The quality of them looks ok because you are holding them. Someone that knows how to use it will make them look amazing. On top of that, you are ready to still go head to head with me after what I've done to your men. No it's not impressive or courageous. It's just plainly stupid ans suicidal... déclara la femme peu impressionné.

You know that, I just need two movements, and your little stupid head, will be stuck in my metal hand. And that is, IF i use my metal arm. Without it, I need three movements and you'll still wish that you never crossed my path. I have not slept for more than 36hours. And I've gone through your security without a single scratch. So I invite you to consider again. Because I will crush you and humiliate you in front of your dad. 'Cause I don't give a fuck at this point... By looking at him, he looks like he wants to see you get beat up a little... dit-elle en démontrant clairement son ennui pendant qu'elle gardait Sarah derrière elle.

Il était hors de question qu'elle ne la protège pas. Elle avait besoin d'elle et c'était le cerveau des deux. Eira, rendu là, n'était qu'une brute sans sommeil qui voulait en finir. Elle n'aimait pas perdre son temps, mais surtout celui à Stephane. Le sien était relativement compté et la simple idée de le perdre la rendait folle. Elle n'était pas capable d'accepter la douleur que ça impliquait. C'était trop pour elle. Bref, Eira attendait une réponse concernant Roadblock.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 17 Mai - 3:14

Mission à Singapour avait quand même partie sur un pied très rapide. On avait couru plusieurs kilomètres pour se rendre dans le temple. C’était chaud comme température, et contrairement à ma belle-mère, j’avais un peu plus d’équipement qu’elle sur le dos. Pas tant mais quand même un peu plus. Elle m’avait dit qu’elle se chargerait de pas mal tout, juste m’occuper des infectés dans les environs au besoin, mercenaires, s’était son terrain de jeux. Pas d’obstina de, j’avais dit que je l’écouterai avant de partir et s’était bien ce que j’avais l’intention de faire. Pas plus, pas moins, on se dirigea au travers de la base ou elle avait fait un legit gros carnage pour notre entré. C’était différent, j’avais jamais travaillé sur le terrain avec Eira, ou du moins, pas directement, et elle avait démontré aussi qu’elle était parfaitement une machine a tué, membre, du sang un peu partout, bref une vrai scène d’horreur présentement. Ce n’était pas beau à voir et sa me rendais malade, mais hey, j’étais ‘’habitué’’ en quelque sorte, juste pas avec Eira, j’allais tenir le coup.

Celle-ci m’avait demandé la pièce principale. OKay, je lui pointai le second niveau avec ma main devant ma bouche, j’avais mal au cœur, mais s’était aucunement le temps de pensé à ça. Chose certaine, j’étais en sécurité, ironie présentement, s’était qu’il y avait même pas 24h elle m’Avait complètement barré d’aller sur le terrain et maintenant j’Y étais avec elle. Chose très étrange mais quand même.

Arrivé dans la salle principale un jeune homme nous attendait. Shotgun dans le dos et katanas dans les mains. Il planifiait nous barré la route et nous empêcher de monté plus haut. Chose que Eira ne semblait pas tellement impressionner. J’eus dans mon cas un coup de poing dans le ventre en voyant l’Homme en question. C’était Bruno?! Mais il était mort… j’Avais été a ses funérailles et maintenant il se tenait devant moi? Chose certaine, je ne voulais aucunement lui parlé. Il m’avait abandonnée dans un moment où j’aurais eu grandement besoin de lui. Pas question que je deal avec ça présentement.

Frost était arrivé, surpris de voir Eira arrivé ici avant lui. Faut dire que avec un avion super Sonic il n’y avait pas grand distance qui ce fessait lentement. Il y arrivait mêmes des fois qu’on utilisait ses avions pour parachuté en territoire ennemi, sa donne une idée… Elle lui répondit qu’elle s’était téléportée, chose à s’attendre d’Eira pour être bien honnête. Frost posa plus de question, bruno semblait démontrer n certaines envies de ce débarrassé de nous. Je tenais fermement mon arme en main mais aucunement pointé vers le jeune homme. J’étais fâché et présentement, j’avais plus de trais de charactère à mon père que ma mère.


Frost avait demandé à Eira ce qu’on était venu faire ici, et Eira lui avait répondit. L’Ancien mentor et le père de mon ami d’enfance eus un regard quelque peu perdu, comprenant pas tellement le sens de la phrase a Eira, mais on cherchait RoadBlock

Frost : RoadBlock is 10 minutes behind us. In order to not

Bruno: Dad!

Frost: Shut up Bruno, she’s not ennemi

Bruno: She killed most of our people

Frost: Which means there time was due. In any case, he’ll be here shortly, had to separate in order not to be found, what’s up?

Bruno montrait clairement des signes qu’il voulait se battre, Frost s’en foutait un peu pour être bien honnête, il savait déjà en ordre qui gagnerait contre qui dans cette pièce. Et son fils n’était aucunement au top de la liste des gagnants, Sandman avait fait son entré aux pas de course mais Frost l’Arrêta automatique, j’avais tourné ma tête, demeurant derrière Eira en tout temps, pour voir Sandman arrivé mais je ne braquai aucunement mon arme vers l’homme e question, laissant encore une fois ma belle-mère prendre les devants dans la situation, elle avait mentionné un peu ce qu’on voulait, Frost semblait confus mais ne démontra aucun signe d’hostilité. Juste un air pensif en observant Eira plus intensément, sans prêté attention aucunement à ma présence. Par contre! Bruno lui, cocky little guy come il est devenu

Bruno : Like hell he’s coming with you guys! We need him here! It’s not something I’m going to allowed some mercenary to take away from!

Oh c’est vrai en temps normal il aurait pu dire ‘’ Government dog’’ Mais Eira est aucunement NATO, et dans mon cas non plus techniquement. Appart ‘’ Host’’ sur ma poigner arrière de ma veste tactique, j’avais un T-Shirt en dessous de ma veste, donc pas d’insigne NATO en vue. Eira ne se pria pas pour montrer son impatience concernant le comportement du jeune homme. Je demeurai avec un petit sourire en coin. Frost et Sandman croisa les bras pendant que Bruno essayait de tenir tête à Eira. Quand celle-ci lui dit que finalement, s’il ne se calmait pas elle lui prêterait la tronche et que Frost ne semblait pas se soucier de ça, il eut un moment de panique qui s’installa dans les yeux de bruno avant qu’il ne reprend à Eira

Bruno : My dad doesn’T care about me anyway, i don’t care to humiliate him in revenge
Frost: Are you serious now Bruno?!
Bruno: Dam right I am!
- Then you’Re just more stupid than I can remember

Ça avait été dit d’un ton de voie très net à l’égard de Bruno, j’étais sortie de ma ‘’ Cachette’’ derrière ma belle-mère. Il eut un long silence qui s’était installé dans la salle. Frost eut les yeux gros, mais pas autant que Bruno qui en tremblait en m’observant, il prit un pas devant en notre direction a moi pis Eira, j’empoignai mon arme un peu plus serrer

Bruno : Sarah? Is that.. you?

- Shut up you know dam well it’s me, and in anycase your stupidity is in the way right now. We’re here with a good god dam reason, she hasn’t slept, I havn’t either and I’d rather be elsewhere than in Singapour or anywhere close to here. So that ‘’ Best Attitude’’ you have right now, shove it up your butt because we don’t have time for this, and try whatever you want another time. She can destroy you only with her stare.

Frost eut un sourire en coin. RoadBlock apparu aussi derrière Frost et Sandman. Ce croisant les bras doucement en observant ce qui se passait autour. Frost lui avait déjà dit qu’on était las pour eux. Je me retournai vers Eira, avant de regarder bruno qui tentait de s’expliquer, mais mon niveau de patience devait être autant élevé qu’Eira

Bruno : Sarah… come on.. It wasn’t my
- Bruno I knew wasn’t a douchebag like the one standing in front of me. We’ve got live on the line, not that miserable defenses you put out there but actual people that can do something good of their lifes. Now if you want to plan Rambo again she will beat the hell out of you. We’ve got work to do which is why we came all the way from UK/Paris to here. Go back and play in your sandbox

J’en tremblais même pas, mais le charactère que j’avais présentement ce rapprochait drôlement a celui de papa sur le terrain. Bruno ce redressa d’une voie basse me lâcha un ‘’ I’m sorry..’’

- No you’re not.

Il quitta les lieux avec la tête basse avant que je me retourne vers Eira, signe de tête comme quoi que le problème de Bruno était régler, maintenant restait les trois membres MIA TaskForce encore vivant. Je me sentais presque mal mais d’un autre côté, on avait une raison très importante pour être ici. Et puis godd…. Que j’allais avoir une discussion à avoir avec Thomas en revenant. Jonathan et maintenant Hugo? Je me sentais plus mal de pas e avoir parlé que d’autre chose. Observant RoadBlock et Frost

- Is there somewhere quiet where we can talk?

Frost nous fit signe de suivre, j’attachai mon automatique sur mon torse avant de me diriger vers la ou ils nous conduisaient. Personne ne semblait nous vouloir du mal. Je gardais un petit air sérieux et plutôt annoyed. Encore un peu pale du massacre de Eira, mais détail. Chose certaine, s’était pas la ‘’ Sarah tout cute’’ qui était la présentement. Stresser pour papa…. On entra dans une salle. Des livres, table militaire et quelque cadre avec photo. J’observai les environs vite fait en shootant l’information requise, à moi de jouer maintenant.

- Grosso modo Tracy avait encore une carte dans son jeu. Et elle a utilisé son dernier frère qu’elle a réussi à cacher pour ressortir un massacre que mon papa et son équipe ont fait en 1994. Papa semble croire que RoadBlock, tu tien encore à ton code d’honneur

RoadBlock : hmm.. That little gasper…

- Anyway il nous a pas mal envoyé pour vous demander votre soutient étant donné que Tracy à truquer le rapport, et maintenant ils sont pas mal entrain de ‘’Facé’’ la peine de mort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 17 Mai - 20:38

Eira se trouvait dans la base de Roadblock, Frost et Sandman, les anciens coéquipiers de Stephane. La sécurité était une vraie blague pour la mercenaire qui avait combattu bien pire dans sa vie. Du moment que Sarah et elle avait quitté le porte-avion, l'assassin savait qu'elle pouvait tomber sur n'importe qui et n'importe quoi. Que ce soit si facile? Vraiment ça l'étonna et la rendait encore plus impatiente, puisqu'elle avait en plus l'impression de perdre son temps. Ce genre de situation l'ennuyait facilement du moment qu'elle n'avait aucun défi. Dans la situation présente, elle appréciait le manque de défi, mais pas l'absence des principaux intéressés puisque des vies étaient carrément en jeu pendant qu'elle et sa belle-fille attendait plus ou moins patiemment que les propriétaires des lieux reviennent.

En premier ce fut Frost qui ramena son fils à l'ordre. Ce jeune entêté croyait pouvoir battre Eira. Il n'y avait aucune chance et ça tout le monde semblait être au courant, sauf lui. Il était complètement dans le champ. La mercenaire ne s'était pas privé de le lui faire comprendre verbalement, lui rappelant de réfléchir comme il faut avant d'attaquer. Elle avait quand même passé à travers la sécurité comme le feu prend après de l'huile. Un assez gros carnage et elle pouvait encore aller en chercher. Sandman avait fini par arrivé, mais là encore, il manquait quelqu'un. La personne la plus importante était plus en retard que les autres sur l'horaire. Frost avait justement dit que Roadblock serait 10 minutes plus tard environ. Bruno n'était pas d'accord avec la divulgation d'informations, sans parler qu'elle était une ennemie si elle avait "tuer" tout le monde. Ce qu'elle se permit de rectifier.

Most of them aren't dead yet. They are heavily handicaped. But not dead, unless they have bad reflexes, therefor, they will die yes, spécifia Eira les bras croisés alors que Frost lui demandait ce qui se passait, quoi de 9, essentiellement. Too much of your fucking past mess. That's what's up, déclara la femme toujours impatience et pas franchement de bel humeur.

Chaos ne s'occupait pas tellement du gamin qui lui en voulait. Au pire, elle l'enfonçait dans le mur et c'était tout. Puis, elle avait spécifié que c'était principalement Roadblock dont elle aurait besoin et qui viendrait avec elles. Ils en avaient besoin eux, à Singapour. Il n'allait pas laisser des mercenaires l'amener loin de sa base. Ce qui fit rire la femme. Sauf que ce n'était pas un rire heureux et léger. Non, c'était un rire à glacer le sang, qui témoignait de toute l'impatience et la fatigue qu'elle endurait. C'était sans compter la douleur physique qui s'amplifiait et le manque de médicaments qui commençaient à se faire sentir assez lourdement. Vraiment, la femme n'était pas d'humeur et elle sentait Sarah s'impatienter aussi derrière elle.

I don't care that you allow it or not. First, you are no threat to me. At all. Your dad, a little. Sandman in the mix, yeah I consider it. You? I can't look at you and think you are actually serious. So, I will drag Roadblock huge ass to where the fuck I need him. Either you like it or not, I don't give a single shit, I will do it anyway, déclara la femme commençant à twitcher des mains, perdant solidement patience.

Ensuite le gamin continua à en rajouter, comme quoi il n'en avait rien à faire d'être humilier devant son paternel. Même Frost était indigné du comportement de son fils. Avant que Chaos ne pense dire quelque chose de plus, c'est Sarah qui s'en mêla. Le traitant d'imbécile, du moins plus que ce qu'elle se rappelait de lui. Fronçant les sourcils, elle fixa sa belle-fille, intriguée. Elle connaissait le gamin? Ça lui paressait logique, il n'y avait pas tellement de différence d'âge entre les deux jeunes gens et Frost était un ancien partenaire à Stephane. Ça s'imbriquait bien l'un dans l'autre niveau théorie, mais elle n'en dit rien, continuant d'écouter ce qui se passait entre Sarah et Bruno. Elle était en colère d'ailleurs. Très en colère, tant mieux, ça allait dans le même sens qu'elle au moins. Eira n'avait pas à s'inquiété de la situation, la blondinette semblait avoir le contrôle. Méfiante quand même du gamin, l'assassin gardait un oeil attentif sur le jeune homme. Elle menaçait carrément le gars en utilisant sa belle-mère. Apparement, elle savait tuer avec son regard. Intéressant. La femme gardait un air neutre, même si elle riait un peu de l'intérieur, surtout en voyant le sourire en coin de Frost.

Finalement, Roadblock était arrivé. Ça redonna un peu d'énergie à la mercenaire qui tenait debout par nécéssité et angoisse plus que pour autre chose. Elle s'en faisait énormément pour son amoureux. Elle espérait grandement que le plan fonctionne que de ramener Roadblock avec elles allait les faire tomber les charges. Sarah s'impatienta davantage quand Bruno essaya de lui dire que ce n'était pas de sa faute. Essentiellement, sa belle-fille l'envoyait chier plus loin. Il avait même dit qu'il était désolé, ce qui n'eut pas l'effet adoucissant escompté. Elle ne fit que lui fermer la porte au nez. Soupirant de soulagement à voir le gamin quitter les lieux, Sarah demanda s'il y avait un endroit tranquille où discuter. Elles suivirent Frost et les deux autres dans un genre de grand bureau avec des photos un peu partout. Une fois arrivé, Eira s'appuya contre un mur, bras croisé, laissant parlé sa belle-fille qui expliquait pourquoi, plus précisément, elles étaient venues.

Je connais ce genre de tribunaux. J'en ai subit environ 3-4 pour finalement recevoir ma sentence. Seule raison pourquoi je n'ai pas été mise à mort c'est que la CIA voulait nous garder Cyber et moi. Ils ont eu tellement de mal à nous avoir qu'ils voulaient en profiter. On est une source d'informations, on a rien dit ou à peine et c'était suffisant pour environ 3 peines de mort et plusieurs emprisonnements à vie, disait Eira avant de reprendre. Le système est pire que corrompu. Et là, ils en ont après Ghost, Willow, le Général et Soap. Le dernier je m'en fou un peu, mais pas Steph et vous non plus sans doute. So... continuait la femme en inspirant profondément visiblement fatigué et pas au bout de ses peines.

Si vous ne venez pas avec le bon rapport, Tracy gagne, même morte. Parce que Jérôme is looking for blood. And not just a little. He wants them dead, and us too. He was ready to take Sarah in that too. But she is brilliant so it did not happen. I couldn't, technically do shit, because they would have shot me on sight. Not that I care really, but yeah... Either you come nicely or like I said to the kid, I'll drag your ass overthere myself. I was ready to kill every single one of them on the ship... But that's not how Ghost want it to be, that fucker. Instead, he sent us here. He wants his name and the others to be cleared. Because they did not do a mass murder of which they are accused. And you know it.. They were not able of mass murder back in 1994 and they are still not able today of such things. They can do a lot, but a village? Sounds more like runaway guys to me. Or my kind really. So you honor the role you had back then, and protect your team as their captain you were once or stay hidden like a coward... termina la femme, bras croisés, clairement frustré de ne pas avoir pu juste tuer tout le monde et garder Stephane loin de tout ça.

In any case, I won't let Ghost, Willow or her dad, pay for your mistake. But decide fast. In one of the option, I still need to drag your fat ass to the plane and make it there on time. Because we wouldn't be surprised to see the trial happening in the next following hours, including the sentence, rajouta Eira en jetant un coup d'oeil à Sarah, toujours un peu pâle pour retourner son regard carrément meurtrier sur les trois autres. Elle n'était vraiment pas de bonne humeur. Comme avec sa belle-fille plus tôt dans la journée, elle ne hurlait pas. Sauf que bon dieu qu'elle était autoritaire à faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 17 Mai - 22:16

On s'était rendu dans la salle principale du complexe a Frost. Arrivé sur les lieux Bruno nous attendait mais s'était décidément pas le bruno que j'avais connu étant petite fille. Il provoquait et ce promenait comme un vrai douchebag. Il avait changer, j'imaginais pas qu'il deviendrait de même mais d'un autre côté dans l'univers qu'il avait grandis, '' On the run'' avec son père s'était completement réaliste qu'il soit.... con? Comme ça. Il s'en prenait encore après eira en lui répliquant comme quoi RoadBlock n'allait aller nullepart et qu'il était hors de question qu'elle parte avec lui ou même son père. Faut dire que dans le groupe je suis pas mal bonne pour faire des analyse psychologique d'une personen et on ne ce le cachera pas, Bruno est très... con présentement.

Eira lui répondit qu'elle allait apporter RoadBlock que sa lui plaise ou non. D'une pars a voir le comportement de Bruno j'espérais grandement que papa avait raison concernant ses anciens collegue hors de Gollem et Tracy, pis Frog sans l'oublier. RoadBlock était mieu d'accepter... mais la Bruno semblait trop détailler a mon goût et on perdait un temps précieux. Alors je pris la releve envers l'homme qui autrefois, je considérais comme un petit frère. Beaucoup d'explications a donnée... mais ce jours n'étais pas arrivé encore. Une fois a fois

Je finis par terminer d'envoyer promener Bruno pour qui parte. Il semblait désolé et l'expression facial était la même que quand on fessait des mauvais coups plus jeune, sauf que la j'étais aucunement encline a lui pardonner quoi que ce soit. En temps normal peut-être mais présentement, non, trop con a mon goût. J'avais demander a Frost s'il y avait une place ou on pouvait parler. Chose qui nous apporta moi et ma belle-mère après l'arrivé de RoadBlock.

On était arrivé dans un espèce d'armurie/Bureau ou les trois hommes nous attendait pour connaître la véritable raison pour laquel on était présent. Grosso modo, et Eira ne le cacha pas vraiment. C'était du a des problèmes de leur passé que des mauvaises personne allait en profité pour faire abattre les bonnes. Je donna les grandes lignes et ce fut très vite, mais une lueur de '' Fuck...'' avait parru dans les yeux de Frost, RoadBlock et Sandman. Ils demeuraient silencieux en ecoutant ce que maintenant Eira avait a dire. Dans mon cas, mon attention fut porté sur un cadre qui avait sur le bureau a Frost.

Eira rajouta qu'elle avait vécu plusieurs affaires comme ce que mon père allait vivre, mais que seulement du a la CIA elle était encore vivante, trop fièr de leur trophée de chasse eux. Sandman reprit après avoir entendu que même Serge était dans le bateau


Sandman : Wait they arrestd the Général too?

Frost : Ça bien de l'air.

Ils écoutaient tous très attentif, en arrivant ils avaient plus l'intention de foutre Eira a porte, en me voyant sa les avaient calmé un peu puisqu'on ce le cachera pas, ils me connaissaient mieu que ma belle mère. Mais la, en sachant ce qui attendait les membres de leur ancienne équipe leur face avaient tous changer. Sa ce voyait quand même un peu qu'ils n'étaient pas nées Mercenaire eux....

RoadBlock : Système est corrompu, aussitôt que Serge descend les échellons, good men.. good men

Frost : Yeah well its corrumped everywhere. Depending on where you are you only get a bit safer.

And where are you going with that?

Il avait eut une tension entre moi et Bruno, mais j'en avais une aussi avec Frost, de tout, je me montrais quand même pas menaçante ou même chiante. Juste directe, chose que tout le monde pouvais comprendre selon les circonstances. Le silence reprit par la suite. Eira reprit son plaidoyer en expliquant qu'ils devaient venir supporté leur ancien membre d'équipe. J'étais nerveuse.. parce ils avaient quand même disparu unbon nombre d'année et depuis l'année passé ils étaient de retour dans nos vies?... comme.. s'était pas tant réaliste a mes yeux qu'ils viennent, mais encore.. j'avais une confiance absolue en ce que mon père pouvait dire.

Frost : Ghost really hasn't changed since last time we were on the same team.

RoadBlock croisa les bras d'un air pensif, avant de ce rendre vers un des tirroire du bureau et reprendre

RoadBlock : Lets put something real clear her. It wasn't a mistake what happend back then, wasnt a mistake on our side, and wasn't a mistake on theirs. Specialy their's since they caught the last leader of the Hutu

Il sortie une clée USB qu'il me lança dans mes mains avant de reprendre en s'appuyant devant le bureau, Frost derrière, on voyait plus rien du a la masse musculaire de RoadBlock

RoadBlock : I can see what Steph saw in you Eira. Fearless and dangerous as you are, you two are a perfect match. Do not worry too much about your boyfriend, or your father. I have not let a fellow soldier down before, i do not plan to do it now.

You're.. accepting death sentence? And we don't need to drag you back to Europe?

J'étais un peu confuse mais soulager d'entendre RoadBlock parler. Le tout semblait ce dérouler comme ce que papa l'avait prévue. Il reprit en observant Eira et moi a tour de rôle

RoadBlock : Okay two things, first, there's noway on earth i would be put in front of a Firing Squad, ever... and second, if i didn't want to come, there's nothing you two can do about it, exept shooting me or stabing me. If that ever works. I am coming and so if Frost

Frost : Am i?

RoadBlock : Oh yeah you are, we were both commanding officer during the mission. We can beat anything Jerome trows at us, and plus... i believe he already did it, but there is a video of that massacre. Who were where during the combat. Its back in Mossad HQ archives. With that, plus our statement about the action and what happen. Serge will be back on his feet in no time

Frost : Most important right now is to get Serge back on top of the food chaine. Him back, Alpha team will be back in action too

Sandman : And our desertion will not be in vaine

What do you mean?.. in vaine?

Roadblock : We're more valuable alive than dead. We burrind the story and every member of the team back then give there word not to speak about it. Serge probably doesn't know anything about this. BlackOps missions.. he send us and let us do whatever it takes as long as we don't go against humanitary crap

Frost : Which is why Ghost, Willow, Soap, Wolf and Shadow hasn't been part of that massacre. They could have definitly do it given the order. But back at the time.. there age, what we've done, if would have cause too much PTSD damage... and you woudn't have had the Ghost you know today.

RoadBlock : anyway Enought Chitchat, i have old teammates to save.

Sandman : Alright, i'll head to Tel Avive for the record

-Euhm no need, we have someone on site for that

Frost : oh...

Sandman : Very well..

Frost : Sandman.. come along, leave Bruno here to surveille the temple. I want Jerome dead... take Eira with you?

C'était une suggestion, je gardais toujours le cadre dans mes mains dans mon cas, toujours un peu pâle d'ailleur de mon expérience pour me rendre ici. Il attendait de voir si Eira aviat une objection d'aller abattre l'avocat/frère cadet de Tracy... mais Frost eut son attention sur moi et le cadre

Frost : Want it?

J'eus un moment de pause, laissant le cadre tomber pour le casser, prenant la photo a l'intérieur, lighter... puis brûla la partie ou j'étais visible, ainsi que Stephane aussi... en repondant fermement a Frost que non, je voulais rien gardé. Puis sortie de la pièce avec RoadBlock, déjà prêt a partir aussi... sauf que en sortant de la pièce ce fut comme un choc. Je tomba nez a nez avec Bruno qui semblait m'attendre.... je peux vous dire que j'avais pris un '**** pas de reculle avec ma main sur mon gun secondaire

Bruno : come on Sarah.. can we talk?

Frost : Son, we're leaving and you'r..

Bruno : I'm NOT talking to you dad! I'm talking

Frost : I have enough of my stubborn son. Eira you can freely kick his ass

Dit-il en passant un peu tannée du comportement de douchebag a Bruno. J'avais toujours ma main sur mon arme secondaire, mais je changea pour primaire, montrant clairement que je voulais aucunement lui parler avant de partir. J'en profita aussi pour dire a Mark de rapprocher l'appareil aussi. Sa serait une idée puisque courir toute le long, ce n'était pas quelque chose qui m'intressait une deuxieme fois...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 18 Mai - 22:09

Eira avait clarifié la situation aux trois hommes devant elle. Sandman était le moins bavard et restait plutôt tranquille dans son coin à écouter. Roadblock n'était pas tellement très jasant lui non plus, mais il l'était plus que son coéquiper. Le plus sociale du trio demeurait Frost qui écoutait lui aussi attentivement. La mercenaire avait fait comprendre ce qui était en jeu et pour quelle raison. Sans oublier tout ceux qui étaient impliqué, dont le Général, ce qui semblait étonné tout le monde. La femme continuait de dire ce qui en était de la situation et à quel point c'était un problème. Au bout du compte, les risques que l'équipe courait était bien plus grand et important que ce qui était prévu à la base. Un procès d'accord, mais si s'était mené par Jérôme à la barre d'accusation, ça n'augurait pas bien en leur faveur. Roadblock passa le commentaire que dès que Serge perdait son poste de Général, tout devenait corrumpu. Ça prouvait à quel point il était quelqu'un de bien. Frost ajouta que tout était corrumpu et que selon l'endroit où tu te trouvais dans la "chaîne alimentaire" du milieu, tu étais plus en sécurité ou non. Sarah ne savait pas trop où il s'en allait avec ça.

Corruption is a form a power. Have the right arguments, at the right timing, you have a nice leverage. Be one of the good guys, you don't have a lot on your side. That's basically what he's saying. You are safer from corrumption at my level or there level, than your dad's and everybody on that same level... They play to much by the rules and that's what can kill them... expliqua Eira ou en tout cas, le point de vue qu'elle en avait.

Suite de quoi, elle avait poursuivit comme quoi Stephane voulait que ça se règle de la bonne façon, légalement. Ce qui ne faisait vraiment pas l'affaire de la mercenaire et c'était visible. Roadblock prit ensuite la parole, rectifiant les "accusations" de l'assassin. Il disait que ce n'était pas une erreur, ni de leur part ni de celel de l'équipe qui avait la corde au cou. La raison étant qu'ils avaient réussi à attraper le dernier chef des Hutus présent à l'époque. Continuant sur cette même lancé, l'homme lança une clé usb à Sarah. Roadblock poursuivait toujours, mentionnant ce qu'il pouvait voir en Eira que Stephane pouvait apprécier. Fronçant les sourcils, la femme, toujours les bras croisés écoutaient attentivement. Il dit essentiellement qu'il allait sortir son ancien monde d'affaire. Sur le coup, Sarah fut étonnée. Il acceptait la peine de mort sans que la mercenaire ne doive le trainer de force? Roadblock rectifia. Premièrement, non, il n'allait pas se laisser abattre. Deuxièmement, apparement, il n'y avait aucune chance qu'Eira puisse le traîné de force. Il n'y avait que la possibilité de le poignarder ou de le tirer qui pouvait fonctionner, peut-être. Un sourire en coin, la mercenaire garda un oeil sur l'homme le détaillant rapidement. Sinon, Frost allait les accompagner aussi parce qu'il avait fait parti des officiers en place à l'époque. C'était donc une défense supplémentaire.

If I want something big man, I do it. So if I ever need to drag your ass. Be sure I'll find a way to do it. I don't care about getting hurt in the process. It's just pain. But I'll manage to have what I want, dit-elle en lui faisant un petit clin d'oeil malicieux avant de reprendre. As for the description you made. Dangerous, maybe. Fearless, I sure am not. Fear is what keeps most people alive in the most uncommon and out of luck circumstances, conclua la femme en se dénouant les bras. Parlant de douleur, celle-ci se faisait de plus en plus sentir. Elle n'avait pas eu accès à ses médicaments depuis trop longtemps, sans parler du stresse qu'elle mettait sur son corps en entier en demeurant réveiller comme ça. Et elle n'avait rien sur elle, parce que rien de cette situation n'avait été prévu. Essentiellement, un cauchemar pour la junky contrôlée qu'elle était.

En dehors de ça, la conversation se poursuivait. Les trois hommes expliquèrent que s'il rectifiait toute la situation, leur désertion n'aurait pas été vaine. Sarah demanda des précisions sur le sujet. Le trio devant eux étaient plus importants vivants que morts, un peu comme Eira et Cyber pour la CIA. Ils en savaient trop sur beaucoup trop. Frost expliqua que Ghost et compagnie n'avait pas été du massacre parce que vue leur âge à l'époque et d'autres facteurs du genre, ça aurait été trop dommageable pour eux. En résumé, Eira n'aurait pas connu le Stephane qu'elle connaissait s'il avait commis le massacre ayant hypothétiquement reçu l'ordre de le faire. Haussant les épaules, la femme s'en foutait en un sens. Ce n'était pas le cas et ça lui importait peu en fait de savoir comment il aurait pu être. Le moment présent importait plus à la mercenaire que les "si" et tout ce que ça impliquait ou pas. À la lumière de tout ça, Sandman se proposa pour se rendre à Tel Avive. Pas nécessaire que Sarah avait fait remarqué, étant donné que quelqu'un, Roy, s'y trouvait déjà. Frost proposait plutôt de chasser Jérôme et que peut-être Eira l'accompagnerait. Fronçant les sourcils, la femme fit non de la tête.

I won't go. I did a promess to someone I'd be back in two days max. And, I didn't have my meds for too long. So I'll stick to just keeping my promess... dit-elle en soupirant en se rapprochant un peu de Sarah qui venait de brûler une partie de photo.  C'était techniquement visible qu'Eira commençait à souffrir plus que normal. Son pas était plus lent et irrégulier, comme une personne qui boite ou hésite à faire un pas par douleur. C'était quand même le cas, une personne normale serait déjà en train de pleurer dans un coin. La mercenaire, elle, ne faisait que l'endurer.

En sortant de la pièce, Bruno attendait. Sarah avait eu un très grand pas de recule. Pour établir une distance supplémentaire, la femme se plaça devant sa belle-fille, l'air sérieusement lasse de ses enfantillages. Le gamin voulait parlé. Frost répliqua qu'ils partaient. Le jeune réplquant qu'il ne s'adressait pas à son paternel, mais à Sarah qui elle ne voulait rien entendre. Le père frustré et clairement à bout de patience donna la permission à Eira de le tabasser un peu. L'assassin se retourna vers l'homme, sourcil haussé, l'air de dire: are you sure about that. Voyant qu'il semblait très sérieux, elle haussa les épaules en s'avançant vers Bruno. Détachant une partie de son bras de métal, elle le fixa à sa ceinture en inspirant profondément, relâchant la tension dans ses bras. Elle frappa, sans avertissement, exactement 3 coups. Pas un de plus, ni un de moins. L'instant d'après, le jeune homme tombait au sol, carrément paralysé.

First of all, it might feel weird a bit. No, you can't move your arms or your legs.  Basically, I block your nerves for a bit. To much tension in a specific spot and it does miracles. Hope you are not claustrophobic because it does give you the illusion of being trapped in a really small space. That being said. You will be able to move again in an hour or two. And it will hurt like a bitch. It will be the biggest work out you ever had without doing shit. So I suggest you to take it easy. dit-elle d'une voix dépourvu d'émotion avant de reprendre plus sévèrement. Second and final thing I need you to know. If you ever come close to my step-daughter ever again without her GIVING HER CONSENT. I will break you. Forever. Take the situation you are in, as a mear exemple of what it can be if I do it for real. Understood? conclua Eira d'une voix autoritaire et glaciale à faire peur.

Soupirant longuement, clairement impatiente et épuisée, elle se retourna vers le groupe.

Let's keep going. We have not much time before I lose the tiny bit of patience that I still have left right now and fighting not to lose it...termina la mercenaire en serrant et déserrant doucement ses poings qui tremblaient de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 18 Mai - 23:06

Conversation dans le bureau de Frost ce poursuivait. CE dernier une fois que Eira avait finit de parler avait commencé a donnée une réponse, en plus de Roadblock qui mentionnait a quel point s'était important d'avoir mon grand oncle aux commandes et non quelqu'un dans le style de Jerome au top de tout. Ce dernier avait parler de corruption, la ou je m'étais un peu mélanger mais Eira me donna un réçit de ou Frost allait avec ses informations. Okay.. faut dire que juste parce que s'était Frost, j'écoutais cas moitier.

Ensuite ce fut Roadblock qui avait prit la parole. CE dernier nous annonça qu'il viendrait avec nous en Europe. Chose qui m'avait un peu étonner mais ce dernier me clarifia mes pensés aussi en me disant qu'il n'avait pas l'intention de ce faire executé. Plus utile vivant que mort présentement, juste, pas dans les murs NATO... puis après Eira de le trainer? C'était quelque chose qui l'avait quand même fait rire puisqu'il n'y croyait aucunement a ce que ma belle-mère venait de lui dire. Chose qu'elle lui spécifia avec un clin d'oeil malicieux qu'il n'avait pas tant le choix si elle mettait sa tête avec l'idée de rapporter RoadBlock. Aussitôt j'eus un petit sourire en coin que je cachais quand même un peu en baissant la tête doucement. Je sentais l'esprit de challenge embarquer dans la pièce.. du moins, jusqu'à temps qu'elle le corrige sur '' Fearless'' ou ça vint tout gâcher

Donc finalement Roadblock et Frost allaient venir. Sandman voulait aller a Tel Avive pour parler au Mossad mais je l'informa qu'on avait deja quelqu'un sur les lieux. Ne restait cas partir pour le Danemark maintenant, en partant on ce fit aussi clarifier que mon père et les autres auraient très bien pu faire partie de ce massacre, mais que RoadBlock les avaient fait partir des lieux avant que ça arrive, question de pas trop endommager psychologiquement son monde. J'eus un moment de fige, quelque souvenir de quand j'étais plus petite me revenait tranquillement, mais pas des plaisants. Papa souffrant de PTSD quoi... Puis encore une fois, ma tête était ailleurs quand Frost proposa a Eira d'aller chasser Jerome, pour moi je dois faire exiprès de l'ignoré..

Frost : i wasn't planning on tracking him today, but its all good. I'll take care of it

Dit-il d'un clin d'oeil avant que finalement on sorte de la pièce, après que j'aille fait brûler une photo, on sortie pour que je tombe nez a nez avec Bruno. Chose qui me mit sur le coup mal alaise, et je voulais tellement pas qu'il m'approche que je serrais mon MP5 très très fort dans ma main droite. Eira du le sentir puisque cette dernière s'était placé devant moi. Mama Bear mode quoi, il tenait vraiemnt a me parler, mais moi je voulais absolument rien savoir du jeune homme. DU moins, pas pour le moment, pas tant que papa était en cellule, et pas tant que j'avais pas revu Thomas, puisque la, je trouvais que j'en avais long a y dire sur des oublies de ma part.

Essentiellement Frost donna son feu vert pour que Eira face ce qu'elle veut de son fils. Il voulu sortir son shotgun pour tassé l'assassin de la, mais elle fut drôlement plus vite que lui. En trois coup il était au sol, Frost ne s'en souciait même pas, continuant son chemin jusqu'à l'avion. Eira prit ma défense, pendant que l'homme gissait de douleur au sol, mais ne pouvant aucunement bouger par contre. Elle lui avait expliquer ce qu'elle avait fait


Bruno : Bitch!..

Dit-il en essayant de prendre son bras en douleur mais aucunement capable, j'étais quand même contente de ce que Eira lui avait fait subir, même si j'avais eu un '' Well damm...'' en même temps, faut dire... 3 claques?... moi j'étais pas capable mais quand le monde que tu affronte peuvent détruire ton égo en trois tapes.... m'bref Elle avait prit ma défenser comme quoi s'était sous mes thermes que ça allait ce passé cette conversation la, pas juste parce qu'il s'ennuyait de moi, il en avait même les larmes aux yeux a quel point j'étais inaccessible anymore pour lui. Dans sa rage et sa tristesse, quand Eira passa le couplet de '' belle-fille'' Il répondit net et fâcher

Bruno : Step-Daughter?! Wait until her mom hears! You'll see!

Punch him...

J'avais même eut un motton dans gorge quand il avait fait mention de ma mère. C'était claire, il avait aucune idée pourquoi je lui en voulais présentement, chose qui me fâchait encore plus et limite, me donnais presque envis de brailler, mais ce n'était aucunement le moment. La seule expression facial que j'avais était la neutre. La face que j'avais quand je sortais sur le terrain, seulement, j'avais une boule dans gorge de voir et avoir la confirmation que l'homme que je considérais comme mon petit frère, savais même pas que mon frère ainée et ma mère biologique étaient mort. Mon état d'âme présentement était très dur a décrire...

Frost : Take care of the fort Son.

Bruno : I hate you!..

Il ressemblait pas mal a Anakin dans Star Wars Présentement, pas cpaable de faire grand chose et sans toute ses états. Je poursuivie mon chemin toujours un peu perdu dans mes pensés avant de ifnalement me retourner vers Eira, attachant ma MP5 sur mon torse et sortant une capsule de ma veste tactique pour y sortir deux comprimée

Almost Forgot, saw you walk a little slower... here you go, should be good for the flight and until we get back in base.

Mon ton de voix était plutôt calme sur celui-la, je m'offrais même comme support pour que Eira soit capable de marcher au besoin. Un service pour un autre quoi, elle s'était occuper de Bruno pour moi,je connaissais pas tant ses besoins physique mais quand même, début... sauf que, arriver près de l'avion j'eus un certain problème... je venais de marcher dans des entrailles, membres humain et sang un peu partout en rentrant dans la base a Frost et RoadBlock.... pis je n'avais pas eu de remonté gastrique... bah ça venait de me pogner la... je fis juste un signe de '' minute!'' Avant de me retourner et recrasher mon dernier lunch un peu plus loin pis dire a ma belle mère, sans la rechercher/entrain de me chercher une bouteille d'eau

Seeing you on Camera, and being right beside you, its not the same thing, just saying

J'avais même eut un rire nerveux en même temps, avant de me redresser pour faire signe que j'étais prête. Mark nous attendait a bord de son appareil. RoadBlock s'installa au milieu de l'appareil, Frost a ses côtés, dans mon cas je laissa pas mal Eira s'assoir ou elle le souhaitait, j'étais partie prendre place dans l'arrière de l'appareil moi. Au fond fond avec mon ordinateur de sortie sur la petite table de ma chaise et ploggant la clé USB a RoadBlock. Voir ce qu'elle contenait, music dans les oreilles maintenant..

Entre temps RoadBlock lui regardait pas la fenêtre. Frost était entrain de retiré son équipement militaire. Équipement très semblabe a celui de Stephane, mais avec un G36 a place d'un M4 comme arme principale. Il déposa le tout avant de s'assoir devant Eira puis repondre

Frost :  Quand je t'ai donnée mon accord pour que tu frappe Bruno, j'étais entièrement sérieux, comme tu l'as vue... puis Paralysé temporairement, je trouve ça quand même rigolo comme manière de S'y prendre. Pas mal impressed je dois dire. Anyway... il n'a pas eut de très bonne '' Formation'' si on veut, j'ose espérer que le coup que tu lui as donnée va l'aidé a comprendre qu'il n'a pas deux chances s'il ce plante.

RoadBlock : didn't you say he wanted to be a US Seal?

Frost : Oh yeah avec nos prix sur la tête?... Jamais il rentre comme Seal, et j'ose espérer qu'il a comprit sa leçon avec sa rencontre de Eira. La promess que tu as fais, dans deux jours... C'était pour qui?.... pure curiosité..

Frost n'avait aucun ton aggressif quand il parlait. Il parlait beaucoup pour faire de la jasette. Danemark et Singapour n'étaient aucunement l'un a côté de l'autre, donc un voyage complet sans dire un traitre mot n'était aucunement intéressant pour l'homme. Il demeura tranquil pendant que RoadBlock lui, semblait completement ce foutre de la conversation, mais lui avait toujours été de même,pas tant bavard comme personne, mais possédait quand même un très bon leadership, pis pas plaisant a affronté. Comme bonhomme, la tête dans la fenêtre de l'appareil, il resta silencieux pendant que Frost tentait d'avoir une conversation avec Eira....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 20 Mai - 23:46

Eira avait paralysé le fils de Frost. Il était coincé et allait l'être pour au moins la prochaine heure, même deux si sa circulation sanguine laissait à désiré. Dans tous les cas, la femme avait fait son rôle de belle-mère. Sarah en avait assez de Bruno, de même que le paternel de ce dernier. Évidemment, elle s'était fait traité de bitch. Rien de nouveau, vraiment ou rien en tout cas qu'elle ne savait pas déjà. Eira avait une réponse pour ça.

Yes I am a bitch. Thank you very much, dit-elle de son gros accent britannique visiblement lasse de la situation autant que les autres. Son attitude commençait vraiment à faire. Pire qu'un enfant de deux ans qui ne comprenait pas le concepte du non, alors qu'il le répète sans cesse.

Bref, suite à cela, la mercenaire avait annoncé au jeune homme qu'elle était la belle-mère de la blondinette. C'était la première fois que la mercenaire endossait ouvertement le rôle qui lui était assigné par défaut. Et puis, c'était pire qu'en temps normal, puisque Stephane n'était pas présent pour protéger sa fille ou, à tout le moins, garder un oeil sur elle. Donc, Eira prenait sur elle et acceptait son rôle. Chose qu'elle n'aurait jamais fait d'habitude si son amant avait été présent au lieu d'être arrêter pour quelque chose dont il n'était pas responsable. Sans parler de l'instinct maternel qui lui rentrait dedans depuis la trouvaille d'Isabel. L'enfant avait réveillé cette flamme en elle qui lui venait de son unique et chère mama. Bref, la situation était plus qu'inhabituelle pour tout le monde.

Bruno, au sol, toujours incapable de bouger, venait de comprendre que Kathy, mère de Sarah, ne faisait plus parti du portrait familiale. La demoiselle, clairement frustrée, demanda à Eira de le frapper. Celle-ci n'allait pas refuser. Acquiesçant d'un simple signe de tête, la mercenaire donna exactement 2 coups. Le premier, en plein sur la mâchoire, question de bien assommer le jeune homme, la disloquant par la même occasion. Le second coup, aussi précis que ceux qui avait paralysé sa victime. Ce dernier confirma la paralysie du gamin pour les deux prochaines heures facilement. Redressée et droite malgré la douleur, elle fixa Bruno.

Now, for sure, you'll be paralized for the next two hours and a half, dit-elle froidement avant de reprendre. The first blow obviously dislocated your lower jaw. The second however was to make sure that you stay down long enough after we are gone, déclara la femme avant de poursuivre. Oh, I almost forgot. You will pee and shit yourself in about 15-20 minutes? Something like that. That's why I struct one last time, just to ensure that unglorious side effect of being paralyzed and therefor, not controlling that kind of things... So have fun dipshit, conclua l'assassin en poursuivant son chemin avec les autres vers l'avion que Marc venait de faire attérir.

Pour tourner un peu plus le fer dans la plaie, Frost demandait à son fils de garder le fort. En réponse, il eut droit au classique adolescent: "I hate you". Bref, comme Eira se déplaçait moins aisément que plutôt, notamment en ralentissant le pas, Sarah le vit aussitôt. La femme était en douleur, fatiguée et largement avancé dans son sevrage improvisé. Elle regrettait certaine décision impulsive de sa part. L'adrénaline faisait bien des miracles, mais ça finissait par s'estomper assez rapidement. De quoi ramener la douleur en force ou en tout cas, assez solidement pour qu'elle doive se concentrer. Sa belle-fille lui offrit deux petite capsules médicamentées. Sans même vraiment savoir ce que s'était, la mercenaire ne se fit pas prier pour les avaler. Apparement, ça allait calmer la douleur le temps du vol jusqu'à la base. Peu lui importait rendu là. Si ça pouvait atténué sa douleur, elle allait le prendre.

Thanks kid, it... it should be fine... I'll text Cyber so he can bring me my meds. The specific ones... Cause right now, the adrenaline is wearing off like crazy, bringing back the pain, reminding me taht... my body is just fighting itself over an invader called metal plates and screws, dit-elle sur un ton faussement enjoué avant de repmendre. Next time.... that I have that kind of call, I won't take a chance. I'll just fucking bring every single shitty meds in my collection, dit-elle en riant clairement frustré contre la situation plus que fâché contre les gens vraiment. Cause damn there is nothing shittier than feeling like a real junky in rehab, conclua-t-elle en riant faiblement.

Eira inspirait profondément pour calmer la douleur ou plutôt, se concentrer à faire disparaitre la douleur autant que possible et garder le contrôle sur elle-même. Sarah lui offrait son support pour l'aider, mais la femme, relativement orgueilleuse, mais surtout pas rendu à ce point, continuait de marcher sans aide. Avant d'embarquer dans l'avion,Sarah s'arrêta et fit sortir le méchant qu'elle su intériorisé. Un beau vomit qui fit sourire la mercenaire alors que sa belle fille lui disait que réalité et virtuelle ce n'était vraiment pas la même chose. Et puis, depuis que le carnage avait commencé, Sarah s'était mise à pâlir un peu.

I was wondering when it would come out, dit-elle en souriant toujours avant de continuer, le timbre de voix légèrement impressionné. Not bad for a softy, really. Didn't though you could keep it that long, déclara la femme en reprenant. And of course, it's not the same IRL and on screen. Did you expect less? lui demanda-t-elle en lui faisant un clin d'oeil avant d'embarquer dans l'appareil à pas trainant.

Une fois dans l'avion, Sarah s'était installée et commençait sa partie du travail. Ce pourquoi principalement elle était venue, analyser les informations. Roadblock regardait par la fenêtre et Frost lui retirait son équipement. Semblable à celui de son amant, c'est là qu'elle voyait qu'ils avaient été de la même équipe ou en tout cas, avait suivi une formation très similaire. L'homme s'était assis devant Eira qui elle s'était couchée en se concentrant sur sa respiration. Le père de Bruno s'adressa à elle. Il disait essentiellement qu'il appréciait comment elle s'était occupée de remettre le fils à sa place. Apparement, le gamin voulait devenir un SEAL. La mercenaire laissa aller un rire plein de jugement. Frost ajoutait que jamais il ne rentrerait comme SEAL à cause des prix sur le tête. Sinon, il reprit à son intention, s'informant de la promesse qu'elle avait fait. À qui, pour être plus précis.

As for your kid. He is what I call a dumbass. If he doesn't learn, he will die. You know that and SEAL, he wouldn't even make it to the end of the first week... déclara la mercenaire en se frottant les cheveux.

Et la promesse... Une fillette de 4 ans... Une longue histoire qui se résume à: ses parents sont morts en la protégeant dans les rues de Paris... So, ouais... Je l'ai ramené avec moi et la laissé seule n'était pas une option... C'est donc Amy qui la garde. Et j'ai promis que je reviendrais dans 2 dodos... dit-elle en faisant le signe avec ses mains avant de reprendre en se redressant pour retirer son bras mécanique. Ensuite, ce fut pour détaché sa veste tactique tranquillement. Elle savait que ça retirerait du soutient à son dos et que ça allait être douloureux, mais elle avait besoin de respirer un peu. Quand Eira eut fini de retirer sa veste elle relâcha un gémissement qu'elle étouffa en respirant profondément. Elle se repositionna sur le dos tranquillement calmant sa respiration autant que possible avant de reprendre.

Pourquoi tu veux savoir ? Étonné que je puisse faire des promesses ? Ou que quelque part, j'ai un coeur ? FYI, oui j'en ai eu et il va me défoncer la cage toraxique si la douleur ne se calme pas plus... dit-elle en textant son frère qui lui répondit rapidement. Avant-bras qui cachait ses yeux, l'autre bras sur son ventre, elle attendait une réponse de la part de Frost.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 22 Mai - 21:56

On était en direction de l'avion avec maintenant les membres de MIA TaskForce. Sortie de la pièce j'avais croisé Bruno tout suite, il comprenait clairement pas que je voulais rien savoir de sa présence présentement. Il m'avait trahis a mes yeux, et ce, au pire moment qu'il soit, qu'il fake sa mort s'était une chose, mais le jours même ou Kathy avait été assassiné? Vraiment?! J'avais eut besoin de lui et il n'avait pas été la. Donc maintenant il voulait me ravoir dans son entourage? Aucune chance. Parlant de Kathy, ce dernier avait mentionner le nom de ma mère qui me frappa comme un coup de poing dans le ventre. J'avais juste comme réponse, quand celui-ci disait a Eira que Steph était deja en couple et ce n'était pas avec elle, que ma belle mère pouvait le frapper.

Deux claques, Uniquement deux et Bruno pouvait plus rien rien faire. Ce dernier ne bougea aucunement surtout avec la machoire discloquer, son père n'effectuait rien. J'observais longuement Frost aussi frustré que ce que je l'étais envers Bruno mais dans son cas s'était moins pire, uniquement parce qu'il n'avait pas essayer de m'approché de nouveau.,

Le jeune homme a terre ce fit dire les nouvelles directives concernant les coups qu'il venait de recevoir, en gros, paralisé pour les deux prochaines heurs et il allait devoir aller au toilette prochainement, mais qu'il pouvait pas ce redresser du au fais que Eira venait de le paralisé.... okay.. la je trouvais les dommages degeux, donc je voulais certainement pas demeuré autour, La seule affaire de paternel que Frost fit, fut d'appeler quelqu'un pour ramasser Bruno question qui reste pas dans le corridor tout le long, cependant avant qu'on le ramasse je passa pardessus bruno, vraiment comme un chat qui démontre qui est le boss, avant de me mettre a son niveau, aucunement souriante ou rien, mais la s'était mon côté softy qui embarquait.... ou du moins, quand même un peu puisque j'aurais pu ne rien dire et partir


You got a big mouth with time. You left me at the worse possible time to go hide, and when your dad and mine start speaking to eachother again, you didn't do shit to come back in my life, i am not ready to fix that problem and personaly, you fucking need to change that attitude you gain with time before we start trying to fix that issue, don't try to find me in Europe because Eira, Which is my step mother now, will have a green light to take you out permenally, and if you want to know how dangerous she is, look around for the name Chaos in the Bounty Hunter archives. When the time is right, and i will be ready to fix that, i will come to you, don't you freaking dare coming to me, and it is your only warning.

Bruno la bouche disloquer pouvait aucunement me repondre, s'était soft, mais j'avais mis les points sur les I de manière asser claire, Eira l'avait tabasser et j'avais donnée le coup final. Je me redressa par la suite pour me mettre en route vers l'Avion a Mark

En chemin j'avais remarqué que Eira n'allait pas tellement bien, je l'aidais avec les medicaments que j'avais. Lui expliquant aussi que sa devrait faire l'affaire, chose qu'elle me repondit merci, et que Cyber pouvait lui apporter le reste des medicaments qu'elle avait a maison. Parfait ça... et les prochaines fois, elle allait être plus prête que ce qu'elle l'était pour ce call... elle disait pas mal le tout avec des rires plutôt frustré de la situation, chose qui me fit avoir un sourire en coin, pendant que je m'assurais qu'elle soit correcte pour ce rendre jusqu'à l'avion. Quand elle mentionna qu'elle était un Junky en rehabilitation, je lui demanda, dans l'espoire d'y faire dresser quand même un sourire aux lèvres


So... can i tell my dad his girlfriend is a Junky to tease him?

C'était plutôt drole comme question, mais grosso modo s'était la permission de donnée un nickname a Eira pendant qu'elle sortait avec mon père, j'attendis une repônse avant de proposer mon aide qu'elle refusa, je demeura quand même autour juussqua temps que mon corps me rappel que le massacre était terminer, avant de monté a bord sa avait ressortie, chose que Eira trouvait quand même plutôt comique en me disant qu'elle ce demandait sa sortirait quand

shut up

Ce fut pas mal une des seuls réponses que j'avais pour Eira, je passa ma main/gant au niveau de la bouche pour m'essuyer, puis gorger d'eau pour me nettoyer la gorge, et vidé la bouteille sur ma tête parce mine de rien,fait chaud ici.

I didn't expect less.. i'm just used to my dad not making a mess when he's on the field,... or at least, not a bloody mess, that was my first

Ce fut dit avec une grimace et un clin d'oeil amusé avant que je monte a bord, partie me cacher dans le font de l'avion après avoir lancé unr egard pas content a Frost, mettant mes ecouteurs et commençant a travailler sur mes affaires sur mon ordinateur de mon bras, que je détacha pour le laisser sur la table. Devant moi.

Avion dans les airs. Frost avait decidé d'être jaseux avec Eira. Ce dernier avait demander a l'assassin s'était a qui la promesse a maison avant de parler comme quoi Bruno aurait voulu être Navy Seal. J'avais rien entendu de ça du a mes ecouteurs. Mais Eira elle en reponse disait que le jeune homme était stupide et qu'il allait crevé s'il ne s'arrangeait pas pour être plus attentif et apprendre plus. Chose que RoadBlock eut un hochement de tête pour approuvé les dires de l'assassin pendant que Frost demeura silencieux en ecoutant et approuvant quand même ce que Eira disait. Puis elle demanda pourquoi les question. Frost haussa les epaules en repondant

Frost : c'est purement curiosité. Nah je sais que tu es capable de bien des choses Eira Blacks. Et quand tu fais des promesses, sont pas brisé venant de toi, tu tien ton bout jusqu'au bout.

Il prit une légère pause avant de reprendre

Frost:Filette de 4 ans, c'est honnorable ce que tu fais pour elle. Je dis pas ça pour genre être gossant ou rien, mais je connais très peux de monde que maintenant, surtout avec toute les infectés partout, aurait prit une enfant en charge, trop occuper a sauver leur propre peau, alors en avoir deux a sauvé sa pourrai etre complexe. Mais de ce que j'ai cru comprendre de Chaos hmm.. elle n'a aucunement a avoir peur pour sa sécurité

Dit-il avec un clin d'oeil avant de prendre une position un peu plus relaxe, il reprit concernant Bruno

Frost : And yeah mon gars.. c'est plutôt triste parce que en temps que ancien militaire, j'aurais aimé effectivement qu'il face partie de Seal, mais aussitôt qu'on a eut nos menaces, black Mailling etc... pour qu'on parte, je pouvais pas le laisser derrière, surtout quand sa mère s'était fait tué, alors je suis allé le chercher, et depuis ce jours, même si j'essaye d'y faire comprendre qu'il était en danger, il m'accuse d'avoir ruiné sa vie. En un sens s'est vrai, mais fait pas bonne intention

Hausse les epaule

Frost : Alors nah.. et maintenant il a toujours cette idée de Navy Seal, mais ne m'écoute aucunement et deviens de plus en plus rebelle/Thug comme on dit, vous voir toi et Sarah aujourd'hui, sa lui a fait une claque dans face et potentiellement que sa va le calmé parce de un, tu l'as pas mal ramasser et bien comme faut, et de deux, il vient de voir sa '' Baby big sister'' est encore vivante, sainte et en un seul morceau. Chose qu'il était pas sur surtout après 2004 ou 2005 je me rappel plus, quand Terragrigia a subit le même sors que Raccoon City.. en tout cas, vraiment entre mailé cette histoire mais je crois que sa la aidé de vous voir aujourd'hui

C'était dit sur un ton plutôt calme, il observa Eira mais gardait toujours sa position décontracté sur la chaise, RoadBlock lui c'était lever pour aller voir Mark, long time no see et aller discuté avec. Quand a moi, vraiment concentré sur mon ordinateur et ma music...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastion Part 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastion Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 18 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: MONTREAL :: Centre Ville-
Sauter vers: