AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bastion Part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 28 Nov - 21:56

Eira était entré dans la loge pour ce changer, ce faire donner les indicatifs pour le prochain combat puis elle y retourna, JEss me retenait d'aller faire quelque chose de stupide encore.. rien de nouveau. je demeura silencieux en observant comment sa allait ce passé. Forte heureusement rookies, en temps normal devrait pas avoir bien bien des problèmes avec eux. Si on ce fit a ce que Jess m'avait dit rapidement. Ils n'avaient sans doute aucun expérience, ou très peu.. donc sa serai un match vite gagner...


Le combat avait commencer, mon attention était sur la combattante et non le reste du monde. Oui je le cacherai pas, une partie de moi était inquiet, mais encore, ce n'était que temporaire... je savais qu'elle gagnerait mais j'aimais pas le setting du match, en faite pour être bien honnête, conaitrement a ma cousine dans mon cas se serai plus difficile de comprendre comment le match fonctionne.. c'était simplement pas dans mes cordes habituelles de juste m'exposer de faire '' Frappe, mais manque pas parce que moi je te manquerai pas''

Toujours a l'entré de notre terrain j'étais pas nécéssairement '' Outré'' de comment elle agissait avec ses adversaires. Sans trop de misaire ils tombaient tous un par un.. La bah jMavoue je n'avais plus aucun stresse... ce n'était pas quelque chose qui m'empecherai de dormir désormais comment sa allait. Elle avait le dessus a un point que le monde n'était pas très décis a venir l'Affronté. Chose parfaitement normal.. dans cette état la, sans devoir légal je ne crois pas que Eira serait une personne que j'aurais été affronté de mon plein gré. D'ailleurs Jess en rajouta un morceau a voie basse dans mes oreilles

- Yup, she's the one you love
- I know..and seeing her like this.. wierdly makes me horny
-Ark! Didn't want to know that!

Dit-elle avec une face dégouté avant de me pousser un peu plus loin, j'eus un sourire amusé. C'était plutot comique de voir ma cousine aller suite a mon commentaire. Je continua d'observer le combat, elle était rendu a celui qui l'Avait traité de tricheuse...

- Seems like she's getting the shot you wanted to take Willow

Je me retourna la tête doucement vers ma cousine avant de remettre mon regard sur Eira.. d'un air presque d'ennuie, en canon avec Jess

- He's done..
-Yup totally
- Yup yup

Elle venait de lui arracher le coeur.. la première pensés qui me vint a l'Esprit fut '' okay, sa j'avoue s'est une première fait de cette manière....'' Restant silencieux celle-ci était venu nous rejoindre, parlant avec les vikings, moi et JEss gardiont nos distances, non habitué surtout a la procedure d'après Match on laissa le partenaire de l'Assassin s'occuper de la championne qui venait de transformé l'arène en vrai boucherie.. pas très contente d'ailleurs du move mais d'un autre pars, elle avait besoin quand même de leur montré de quoi elle était capable, et de lui l'idée d'être une '' Tricheuse'' comme telle... arrivé dans la loge elle s'était coucher, s'était a ce moment que moi j'avais laisser ma partenaire pour aller dans la douche, ramasser une serviette pour lui apporter et la recouvrire avec '' Silence'' C'était pas dans mon vocabulaire pour le moment..

- Once thing's for sure.. staying here won't help you get over your fights... i notice you brought a bag of clothing with your meds... whwere did you left it?

L'idée aussi était de la sortir de l'environnement ou il avait eu le carnage mais encore, l'endroit le plus safe de ce que j'avais compris des lieux étais soit dans la loge, soit dans nos véhicules.. sans doute aussi qu'une bonne douche chaude de chez soit l'aiderai a passé au travers de ce qui est arrivé. C'était des idées que je lançais de même, mais pour le moment il s'agissait simplement de la nettoyer autant que possible et de lui changer ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 28 Nov - 22:17

N'étant pas très impliquer dans les affaires du tournois.. je n'étais pas accrocher a la porte pour savoir si Eira allait s'en sortir, en premier lieu j'étais déja confiante qu'elle s'en sortirait, même 11 contre elle. cE n'était pas un très gros challenge, spécialement avec des recrues. Pour une personne expérimenté elle allait être correcte, lancé de couteau.. poignard.. accrobatie. Il y avait de tout dans le combat. Chose qui était ma fois bien original disons.

Le tout s'était terminer avec celui qui avait insulté Eira et par le fait même moi. Indirectement, j'étais pas tant d'une carrure plus imposante que la demoiselle., un gabarie similaire si on veut.. mais dans mon cas présentement, étant donnée surtout que j'étais la comme invité. Je pouvais pas me permettre tant de chercher la bagarre.. encore moins contre quelque centaine de mercenaires qui ne demandais que ça avoir une proie dans l'auditoire.


Ensuite le combat s'était terminer avec Eira qui avait le coeur dans la main du dernier homme. J'avais rien dit, mais mon visage voulait tout dire... sa ressemblait a un '' You just got Jess approuval for this kill'' J'aimais bien, surtout comment elle avait juste défoncé la cage toracique pour y ramasser le coeur. La seule autre personne que j'avais vue faire un coup pareil S'était wesker. Mais lui s'était avec des pouvoirs de son foutu virus.

De retour dans la loge Eira était entourer de Bjorn et Viking, surtout le jeune, je demeura dans le cadre de porte avec les bras croisé. Elle en avait fait pas mal, avec du monde qui aurait pu rester en vie un peu plus longtemps disons, mais leur stupidité avait prit le deçu et maintenant, ils connaitront jamais la gloire D'être au top de la liste d'assassin du cult qu'ils avaient rejoint.. dommage pour eux....

Stephane s'était finalement décidé a ce bouger le cul pour ce rendre a une serviette la plus proche, et la mettre pardessus son amoureuse, pour l'essuyer un peu, je demeura encore un peu a l'écart, encore une fois, je considérait pas que j'avais vraiment affaire dans ça. Don't get me wrong guys, J'aimais beaucoup Eira, mais elle était plus proche de ses amis mercenaires et mon cousin que moi personnellement. Cependant je fu sortie de ma bulle quand un homme a lunette de skie? bronzé, était dans le cadre de porte, parlant d'une voie robotisé... signe comme quoi il avait un modificateur de voie... pas surpris dans cette univers

Roy: Heyyy Girl!!.., Bon match! S'était Malade!

Kay! Tu peux partir...

Roy: Hey Wow wow wow je voulais félicité ma championne

Accès privé l'grand,


Dis-je en le sortant du cadre de porte pour l'apporter plus loin dans le corridor, j'étais pas sécurité mais encore... je ferrai sans doute une meilleur job que eux si je m'y mettais, ou si j'avais le go pour intervenir et le repousser physiquement.. en sortant, je le retourna de bord en continuant

Accès privé, S'quoi ton nom?

Roy: DeathStroke

Vraiment? s'pas le nom d'un méchant de DC comic lui?

Roy: ouaip! pis sa va etre mon nom désormais... daahh j'aurais tellement voulu parler avec Eira

Waaaiiitttt.. c'est chaos son nom


Je le ramassa par le coude pour l'envoyer contre le mur. c'était louche.. sur leur site de mercenaire j'avais pas vue '' Eira Blacks'' Juste Nloody Virgin, Chaos pis sa se resumait a sa... ah et Bloody marie il me semble, mais pas Eira.

Roy: Fine Grip for a Girl

Oh you have no idea, where did you get the name?

Roy: Its on the Website

No its not..


Il eu un moment de silence , on s'observait droit dans les yeux, ou du moins.. avec ses lunettes teinté bronze je pouvait difficilement dire si s'était droit dans les yeux mais l'homme n'était pas très content de comment je le traitais, celui-ci me donna un coup de pied dans le ventre pour me faire lâche prise avant de me faire éclaté une flashbang a côté de moi. Déja la lumière.. mais la mes oreilles... la seule chose qui me venait a l'Esprit s'était de sortir mon arme a feu et tiré, mais encore.. les regles pour Stephane s'appliquait a moi aussi. Je mis juste mes mains sur mes oreilles le temps que le sillement passe, jusqu'a temps que la sécurité arrive en courant vers moi pour s'assuré que j'étais correcte

- yess! He went that way

Leur dis-je en pointant la direction que je l'avais vue partir.. sa m'avait prit par surprise.. honnêtement je n'avais pas vue l'homme partir, mais je voyais du monde a terre, sans doute par la qu'il était partir, je demeura dans le corridor le temps que mes oreilles arrête de siller.. me trouvant maintenant dans une position vulnérable, j'allais avoir la gachette facile si on m'attaquait. Restant adossé contre un mur aussi... je m'étais fais avoir.. et je n'aimais pas sa... prochaine fois.. prochaine fois....
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 30 Nov - 19:42

Couché sur le dos, elle s’était faite apporté une vodka sur glace dont elle avait déjà avalé la moitié du contenu d’une simple gorgé. Ça faisait du bien, la chaleur qui descendait. Eira était pleine de sang, ses pantalons étaient humides, spécialement au niveau du bassin et des cuisses. Quant aux restes, les bandages de ses mains étaient bons à tordre et faire égoutter. Le haut, donc sa veste « tactique » et son soutien-gorge de sport étaient eux aussi imbibé. Stephane vint la rejoindre alors que Björn leur avait fait un peu d’espace et était aller s’installer sur le canapé. Il demeurait à l’écoute des demandes de sa « tante ». L’homme qu’elle avait embrassé avant son combat, l’avait enroulé dans une serviette. La mercenaire s’était laissé faire sans ronchonner, appréciant l’attention. Il lui disait que rester là n’aiderait pas à ce qu’elle se sente mieux et qu’il valait mieux la nettoyer un peu avant de retourner à la maison. Il lui demandait finalement où elle avait laissé son sac de linge.

«  Euhm… I left it near the sofa…   » dit-elle en se sortant un peu de la couverture. Elle commença ensuite à retirer ses bandages au niveau des mains et des pieds qu’elle mit seulement en petit tas. Alors qu’elle commençait à s’essuyer le visage, Jess semblait avoir des problèmes à la porte. Un homme lui dit qu’elle avait fait un bon match, que c’était malade. Sourcil haussé, Eira fusilla l’homme du regard avant de lui dire simplement : «  Fuck off imbécile! » d’une voix claire, froide et frustrée. Elle n’appréciait pas ce genre de compliments fanatiques. Ça l’exaspérait. Elle ne s’en fit pas plus et continua de se laver sommairement. Comme le sang était séché par endroit, ça laissait une tache couleur rouille. Une bonne douche pouvait tout retirer, mais comme ce n’était pas pratique ici et elle était encore trop sur les nerfs, valait mieux retirer le plus possible et faire le reste à la maison.

Voyant que Willow avait du mal, Viking était allé lui prêter mains fortes. Il la laissait faire, il demeurait simplement près d’elle au cas où ça dégénérait. Comme il ne parlait pas français, il demeura un peu à l’écart. Puis, sans prévenir, le fan s’était servi d’une flashbang avant de s’éclipser. Comme Jess, Xander fut surpris et pas particulièrement ravis de la situation. Eira s’était relevée et diriger vers l’entré pour voir ce qui se passait. Viking lui fit signe de rester dans la loge d’un simple signe de main. Björn s’en occupa. Les deux étaient corrects, mais le temps de se reprendre, ils demeurèrent dans le couloir. Une fois qu’ils étaient revenus, Xander s’assura de fermer la porte question de ne plus être dérangé.

Chaos continuait de se nettoyer sommairement, sa pommette sous son œil droit lui faisait particulièrement mal. Au touché, s’était sensible, boursoufflé, avec une légère coupure. Elle s’était occupée de son visage, de ses bras, Eira épongea ses jambes comme possible. Il ne restait qu’à retirer sa veste. Elle la retira donc et demeura en soutien-gorge. Elle se mit à genou et retira ensuite ses pantalons. Au point où elle en était, la femme n’en avait rien à faire. Elle était salle et n’en pouvait plus de sentir le sang, d’être collante et inconfortable. Ses cheveux étaient le pire, et là, maintenant, elle ne pouvait pas y faire grand-chose. La serviette était saturée de sang, il n’y avait plus rien à faire avec.

«  I’m almost ready to go… »
Viking: «  And a one last thing to do. »
«  Yeah, can you call them? »
Viking : «   On it… »

Il ne manquait que le juge en chef vienne faire un tour et qu’elle règle quelques petites choses rapides. Peu de temps après l’homme était arrivé, complet, propre, noir, classique et classe. Il avait un ordinateur portable qu’il lui présenta ouvert.
Juge en chef : If everything is in order. I just need your confirmation and password please.
«  Everything seems all right…  My 10% is there plus there bounties… All good to me… » dit-elle en confirmant la transaction.
Juge en chef: Still a pleasure, miss Black. Oh and one more thing, with all the points you made tonight, you are now number one in the ranking. Congratulations and have a good night Miss.

Eira figea un instant à cette nouvelle en saluant l’homme qui quittait sans plus de cérémonie. Elle relâcha un soupir légèrement exaspéré de la situation. Björn avait les yeux ronds, son père un sourire en coin. Ce dernier vint lui donner une petite tape dans le dos et de la serrer comme un frère dans ses bras. La femme se laissa faire encore un peu sous le choc en jetant un petit regard à Stephane. Elle était encore habillée au strict minimum. Elle finit son verre cul sec question de s’éclaircir les idées.

«  Sorry, I dress and we… we can go home… » concluait Eira sans bouger plus. Elle était coincée dans sa tête. Elle pensait à Cyber, elle pensait à ce qui allait changer avec ce changement de rang. Elle pensait à tout et oubliait de s’habiller. Elle n’était réellement plus toute là, zombie ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 1 Déc - 19:21

J’avais enrouler Eira dans une couverture pour lui enlever le plus de sang possible., un homme était arrivé a la porte pour voir sa fan numero un, Jess s’en était charger après que Eira lui lâche un ‘’ Fuck off’’ pour sa présence dans la loge, j’eus quand même un petit sourire en coin, avant de me redresser le regard pour voir ce qui en était avec ma cousine. Malgré tout, problème potentielle j’étais quand même en devoir de lui venir en aide.. mais je ne m’inquietais pas tant étant donnée que viking était aller avec elle dehors. Sans trop de problème, ce fut au moment ou un vit le flash dans le corridor que j’eus un

- What the fuck?

Je me redressa aussi vite que Eira, mais Viking lui avait fait signe de rester dans la loge. La première pensé que j’eu ‘’ Tentative d’Assassina?’’ et que Willow n’était pas son bounty?.. je comprenais pas tant ce qui ce passait mais la situation semblait sous contrôle, j’étais aller chercher le sac de linge a Eira quand Viking et ma cousine rentra dans la pièce, ma cousine un peu piste, mais s’était de même pour viking. Allant directement dans son sac pour sortir un mini Laptop, je l’observa en allant la voir, bien que mon attention fut tourner vers l’homme en habit qui était venu lui donner ses points en plus de lui dire qu’elle venait de devancer Cyber... ON était supposer etre content de la nouvelle? Ou pas, sa venait de la mettre au top de la liste des cibles à abattre a gros prix. Donc pour être vraiment honnête je ne savais pas trop comment me sentir... je me fis tiré de mes pensés quand j’Entendis Jess parler de son altercation dans le corridor

- I knew it!
- Whut?
- Deathstroke isn’t part of this guild.
- Yeah, he’s a Sci Fie Character... Willow...
- And also the person who flashed us in the hallway, that knew Chaos by her name.

C’était totallement mélangeant cette histoire... m’était diriger vers son ordinateur et elle me montra la liste des membres de cette guild. Le monde disparaissait.. s’était ceux que Eira venait d’abattre dans l’arène. Je me retourna vers mon assassin préférer qui semblait perdu dans ses pensés concernant la nouvelle qu’elle venait d’avoir, et aussi ce qu’elle avait fait dans l’arène. Je m’avança tranquillement avant de glisser mes bras autour d’elle en l’observant droit dans les yeux. Disant d’une voie douce et délicate

- Hey... you’re okay? Come on.. lets get you changed

Je pris délicatement la main d’eira d’une main, la seconde avait attraper son sac de vetements pour la trainer plus loin, dans une piece appart de la loge, arriver dans la piece je ferma la porte derrière, ne sachant pas trop a quel point Eira serait alaise avec ça si s’était fait devant Viking ou Bjorn. Je l’assit par la suite sur une chaise pour ouvrire son sac a côté. Une vrai marionnette.. J’avoue que j’ai le coeur qui bat a 1000 a l’heurs présentement.. ce n’était pas une situation super ‘’ Correcte’’ mais encore.. je me doutais que d’un certain point de vue, elle ne serait pas déranger tant que ça.. après tout... donc je lui sortie son chandail, pour ensuite lui retiré son chandail doucement.. et remarquer que sa bedaine avait du sang dessus.. je pris le revers de son premier chandail pour lui en enlever le plus possible avant de lui mettre son nouveau chandail

- You’Re definitly gonna need a shower once we get home

Dis-je d’un ton légèrement amusé mais tout aussi doux que avant. Demeurant tranquille je lui sortie ses pantalons.. okay.. la je sentais des bouffés de chaleurs m’envahir.. j’allais lui retiré ses pantalons?.. brassière sa passe mais la la voir en bobette.. hmm.. j’étais quelque peu gêner a cette idée... prenant une respirations.. je lui détacha le haut de ses pantalons pour lui retiré par la suite ses pantalons. J’étais rouge.. rouge tomate disons... encore une fois je lui retira le plus de sang qu’elle avait sur les cuisses avant, j’étais gêné... voulant mais en même temps ne voulant pas laisser ma main sur sa seconde puisse pour la tenir pendant que je lui enlevais le plus de sang possible... OKAY! Temps de lui mettre ses pantalons!... je la rassie pour ensuite lui sortir ses pantalons et lui remettre.. j’étais vraiment rouge rouge rouge.. je venais de voir Eira.. pas mal en sous vêtements devant moi. Jess s’était assuré que Bjorn ne défonce pas la porte parce je m’étais enfermer avec l’Assassin...

- Alright.. i think we’re good to go home now

Lui dis-je d’un large sourire aux lèvres avant de me redresser. J’étais encore rouge.. mais s’était plus passable que lorsqu’elle avait été en bobette debout devant moi, je me redressa pour lui tendre la main. J’avais sortie un sac de plastique pour mettre ses vêtements salle dedans avant de les remettre dans valise que sa, s’était dans ma seconde main.. attendant juste que Eira soit prête a partir maintenant....
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 7 Déc - 20:50

Eira était perdu dans sa tête. Elle venait d’apprendre qu’elle était numéro 1 et ça semblait la perturber. Il y avait de quoi, ça impliquait plus de problèmes autant que plus de protection en un sens. Autant elle imposait le respect, autant il y aurait toujours des imbéciles qui tenteraient leur chance, qui ne la prendrait pas au sérieux. Ça impliquait aussi plus de travail et de quoi la tenir occupé. Et elle, elle pensait à tout ça. Tout sauf le fait qu’elle devait se préparer à rentrer. Les « réjouissances » seraient pour plus tard, quand le choc de la nouvelle serait passé. Stephane l’avait approché, passant ses mains autour d’elle doucement. Ça la ramena un peu, mais elle n’entendit rien. Pas vraiment ce qu’il disait, ça bourdonnait. Même s’il lui demandait comme ça allait et que la changer serait une bonne idée. Tout ce qu’elle répondit c’est «Hmm? Quoii? » Rien d’agressif, juste perdu en se laissant trainer doucement dans une pièce à part qu’il ferma la porte.

Viking et Björn ne s’en préoccupèrent pas puisque la femme l’avait quand même embrassé avant de mettre les pieds dans l’arène. Non au lieu de ça Xander qui s’était fait avoir par un imbécile quelconque restait avec Jess qui semblait encore s’indigner du fait que l’homme connaissait le nom de la championne et qu’il avait utilisé un faux nom, Deathstroke. Mais bon, Eira avait suivi Stephane sans poser de question. L’homme commença par retirer son haut. Les yeux toujours perdue dans le vide regardaient Ghost. Il tentait de retirer le plus de sang possible avant de lui enfiler ce nouveau chandail. Il fit le commentaire qu’elle devrait définitivement prendre une douche une fois qu’elle serait de retour à la maison. «Blood is the only thing I can smell… So… yes a shower would be a… good idea… I always have to take one after my fights… » dit-elle en continuant de se laisser faire. Il passait aux pantalons. Elle le voyait rougir sans vraiment comprendre pourquoi. Du moins, jusqu’à ce qu’elle sente elle-même la gêne qu’il dégageait. Il était quand même penché devant elle, à lui retirer ses pantalons en nettoyant le plus possible au passage. Puis, il lui enfila les propres. S’appuyant un peu sur lui lors du processus, elle continuait de le fixer l’air un peu absente. Ses compétences sociales et son inhibition étaient à zéro. Une vraie petite poupée de chiffon.

Puis, en se relevant, il lui déclara que tout était beau, qu’ils pouvaient retourner à la maison. Elle baissa le regard en s’observant un peu. Elle replaça vite fait ses pantalons pour être physiquement confortable. C’était comme se faire mettre une tuque sur la tête. Ce n’était jamais tout à fait confortable. Bref, elle dit un simple «Merci », avant de sortir de la salle l’air toujours un peu perdu. Elle trainait des pieds et chercha du regard un instant. Björn s’approcha et lui présenta ses bottes, qu’elle prit et enfila rapidement.

Viking : « Ready chaos? »
«I think so… » dit-elle l’air toujours absente.
Viking: « Alright. Ghost and Willow, do you feel confident enough to bring her home? She got a GPS that I can set up to show you the way. Or, we open the road/ I drive or something like that. You shouldn’t have problem on the road. It’s supper time and people are too drunk to attempt anything. And she is clearly not all there to drive. She barely talks so… »

Il ne manquait que la réponse des deux membres du taskforce et ils seraient partis pour la maison et elle aurait sa douche qu’elle méritait plus qu’amplement. Eira avait piètre allure et sa léthargie était plus intense que prévue. Elle serrait son téléphone cellulaire entre ses mains, en silence. Elle n’osait pas appeler Cyber, mais attendait avec impatience qu’il la contacte éventuellement. Il savait comment elle était et pour une fois, il n’était pas là, elle en aurait eu besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 9 Déc - 23:38

Je venais de m’être fait flasher dans le corridor avec Viking, la sécurité était venu nous voir et je leur pointa la direction que je pensais avoir vue l’attaquant s’enfuir. En rentrant j’eus une discution avec stephane a cette effet avant que celui-ci aille changer Eira pour la route. Je continua de flasher mes yeux rapidement question de reprendre pleinement la capacité visuelle que ‘’Deathstroke’’ m’avait enlever pour s’enfuir. Il connaissait d’ailleurs Eira par son nom, je comprenais pas tant mais bon. Après un certain temps les deux étaient de retour vers nous, Viking nous demanda si on allait être correcte pour ce rendre a maison, il allait nous préparer le gps du véhicule pour ce rendre, je repris avec un certain sourire charmeur/amusé en disant

- Haha no need, i have a photographique memory, i remember the way we took to get here. Ghost probably... well he’s suppose to be as good as me but was kind of distract on the way here

Dis-je doucement a Viking pendant que nos deux compagnions étaient revenu, on devrait pas avoir de problème along the way pour ce rendre chez Eira.. celle-ci aurait définitivement besoin d’une douche rendu a maison, elle me rappelait certain événements de ma vie durant mes missions ou je finissais en sang, et ce n’était pas parce j’étais blesser. J’observa Stephane quelque instant avant de lui dire

- You take care of her behind, i’ll drive

Dis-je en prenant les clés du véhicule avant de faire signe a Stephane de raccompagner Eira, je me retourna vers Viking et son fils en leur disant, de manière très respectueuse

- It has been a pleasure to meet you too, and it was a great day too, little stessfull but nothing out of the ordinary, we both wish you a safe drive back home and hopefully we will meet again one day

C’était très polie de ma part, rien a voir a quand j’étais dehors sur le terrain avec mon gear, présentement je paressais plus comme une fille adorable et mignonne a croquer, minus les deux armes a feu que je possédais sur ma ceinture tout le temps que j’étais dans le terrain des mercenaires. Eventuellement on finit par sortir de l’Arène au complet pour ce rendre au véhicule, j’Aida mon cousin a rentré la fille dont il avait un faible dans le véhicule, avant qu’il ne prend place. Je devais êt4re vigilante, même si Viking disait qu’on aura pas de problème vue qu’on est le souper. Faut dire que j’avais la championne du tournois dans le véhicule, mais en plus quelqu’un dont sa tête avait un signe de piace dessus... joie. Je monta a bord du véhicule pour ensuite nous diriger vers la maison

Je conduisais rapidement mais de manière sécuritaire, meilleur moyen de s’assuré de ne pas être suivis jusqu’a chez Eira, et ce faire attaquer de nuit. Fallait quand même être prudent. Arriver a maison je stationna le véhicule no problem, sa n’avait pas vraiment été un challenge, en partant pour l’arène plutot aujourd’hui je n’avais pas lâcher dehors, toute le lojng du trajets. Je m’étais rappeler de chaque détail du terrain, et sa nous avais pris peut-être 4 minutes de plus que avec Eira, mais ça s’était parce j’avais manqué une sortie pour nous rendre a maison

Une fois sortie du véhicule j’alla rejoindre mon cousin, après lui avoir ouvert la porte de la maison, regardant Eira, son état, et un sourire en coin s’était dresser, j’observa Stephane dans les yeux avant de lui dire

- I’ll help her take a shower
Dis-je en lui prenant l’assassin de les bras, connaissant mon cousin sa l’aurait gêner, et pour Eira, de voir un autre homme que Cyber, dont elle était habitué de voir et qu’il l’aide après un match pouvait peut-être la pousser a avoir des envis meurtrière... donc j’avais quand même un avantage, et si je me fiais a ce que Cyber avait dit a Steph a Saint-Jean. Il serait son premier chum.. peut-être pas la meilleure idée cas réalise qu’elle est en bobette devant lui.

Arriver dans la salle de bain je ferma la porte derrière moi. Je trouvais quand même le tout étrange, je plaça Eira contre le comptoire de la salle de bain avant de faire couler l’eau. Le temps que ça devient une chaleur agréable avant de me retourner de bord en regardant la jeune demoiselle. Elle s’était fait déshabiller par Stephane, et maintenant par moi.. s’était vraiment étrange comme pensé mais bon. Faut ce que faut. Je commença donc par lui retiré son chandail doucement, le plaçant sur le comptoire de la salle de bain... avant de lui retiré ses pantalons... bas... elle était en sous vêtement maintenant devant moi. Suite de quoi je testa l’eau rapidement, avant de simplement lui retiré sa brassière et ses bobettes, lui disant en français

- Son totallement tout ensanglanté... va falloir t’en prendre d’autre

J’étais quand même quelque peu étonner du niveau de sang qu’elle avait sur elle.. même si j’étais habituer a des affaires fuck top.. la s’était encore une fois anormal mais normal en meme temps. Je me retourna de bord pour retiré le rideau de douche et la rentré dans la douche. M’assurant au passage qu’elle ne ce pête pas la yeule sur le rebord du bain, avant de la laisser trampé dans l’eau. Sortant de la salle de bain quelque instant question d’envoyer mon cousin lui chercher des vêtements de rechange encore. Après tout il avait eu connaissance un peu de la chambre a Eira, pouvait sans doute mieu trouver sa que moi. Puis je retourna dans la salle de bain, m’assurant encore une fois que l’assassin soit correcte avant de me remonté les manches, après avoir retiré mon jackette, puis je décrocha la douche téléphone pour commencer a nettoger Eira, Cheveux.. le corps.... elle allait être toute propre en sortant de d’la...


- Tu vas être toute propre!

Okay.. décidément je sonnais comme une maman, je pris un moment pour ''bugger'' a cette effet, avant de continuer a lavé notre host de suède
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Dim 11 Déc - 0:41

Eira avait été change sommairement par Stephane et ils étaient près à rentrer chez elle. Elle avait grand besoin d’une douche. Elle le savait, ils le savaient tous. Et plus le temps avançait, moins elle se supportait. Une envie de vomir lui remontait le long de la gorge. Ça lui prenait à la tête aussi, cette odeur persistante et de plus en plus désagréable. Encore prise dans sa léthargie, dans ses pensées, la femme se laissait guidée comme une marionnette. Elle était littéralement en « black-out ». Elle se souvenait vaguement d’une conversation entre Jess et Viking. Puis ils étaient dans la voiture. Elle était derrière avec Stephane et la seconde d’ensuite, ils étaient chez elle. C’était un voyage rapide, quand même. La mercenaire se laissa diriger par Willow une fois dans sa propre maison. Celle-ci s’occuperait de lui faire prendre une douche.

Arrivé dans la salle de bain, Eira se laissait faire. Encore. La cousine de Stephane lui retira ses vêtements un à un. Une fois aux sous-vêtements, cette dernière se rendit compte à quel point l’assassin avait réellement besoin d’une douche. Un peu mal à l’aise à ce propos, elle haussa les épaules sans rien dire. Il lui faudrait éventuellement d’autre culotte et un autre soutien-gorge. Sauf que ça viendrait après. Elle ne fit que répondre éventuellement. «L’odeur de sang va finir par me rendre malade… » dit-elle faiblement en grimaçant. Willow pouvait voir toutes ses cicatrices, sans exception. Son dos en était évidemment le plus recouvert. La principale lui couvrait le dos en diagonale. Grosse, large, mais visiblement étirer par les années. Sinon, les cuisses n’étaient pas épargné, le ventre, les côtes, les bras, tout était recouvert d’au moins une cicatrice plus ou moins grosse. Elle avait l’impression de ne sentir que ça. Jessica prépara l’eau de la douche et hop, une fois que ce fut à bonne température, elle fit embarquée Eira qui ne fit que s’asseoir au fond en se laissant faire. L’eau qui coulait et glissait sur sa peau prenait une étrange teinte coloré, rose-rouge, même oranger. Sa peau se nettoyait graduellement. L’odeur du sang avait prise de l’ampleur à cause de l’humidité, puis s’était estompé graduellement avec l’odeur du savon et du shampoing. Jess finit par mentionner qu’elle allait être « toute propre » d’une voix drôlement enjoué et maternelle. Sur le coup, Eira aussi trouva étrange. Elle lui fit un petit sourire, toujours aussi perdu. Cependant, elle finit par lui répondre.

«M’ouais… merci pour le coup de mains…   » dit-elle en ramenant ses genoux contre sa poitrine. Elle passa une main dans ses cheveux, retira l’excès de savons. Elle passa ses mains sur son visage pour continuer de se calmer. Elle ne fit que tendre la main pour faire passer l’eau qui était chaude et agréable à glaciale pour lui faire reprendre ses esprits rapidement. Au moins un peu plus que ce qu’elle avait depuis les dernières heures. Le froid aidait à dissiper l’engourdissement qu’elle ressentait dans ses muscles, particulièrement au niveau du dos. Sa pommette droite, toujours enflé avait pris quelques teintes violacés. Elle aurait un mini œil au beurre-noir d’ici le lendemain matin. Elle arrêta l’eau. Elle était prête à sortir. Sans vraiment se soucier d’être nu devant Jess, elle sortit et s’enroula rapidement d’en une serviette puis essora ses cheveux qui s’ondulaient graduellement. Serrant la serviette pour qu’elle n’ait plus à la tenir, elle fit un sourire à Jess, avant de sortir de la salle de bain. Techniquement, elle était nue sous cette serviette.

Se dirigeant vers la cuisine, elle se fit rapidement une tasse de thé avant de monter à sa chambre et figer un instant en voyant Stephane sur son lit. Elle ouvrit l’une des fenêtres de son toit vitré dans sa chambre à l’aide d’une petite manivelle avant de déposer sa tasse de thé sur la table de chevet près de son lit. « Sorry for not being a 100% there when I finished   » dit-elle toujours l’air un peu perdu en s’installant coller contre lui, sans se soucier du fait qu’elle n’avait rien d’autre sur le corps que la dite serviette. « I don’t remember a lot… But there is one thing that I’m not sorry about… » dit-elle les joues un peu rouge en se collant un peu plus pendant un instant avant de se relever et d’aller vers son bureau et prendre des sous-vêtements. Elle plaça son paravent et s’installa derrière pour se changer rapidement en laissant sa serviette tombée. Il y avait une lumière derrière qui laissait entrevoir la silhouette de la mercenaire, mais sans plus.  Ses bobettes ressemblaient surtout à des booty-shorts. Sinon le haut, c’était une camisole noire, simple. Puis, elle retourna s’installer sur son lit, coller fort contre Stephane.

« It’s the first time that Cyber wasn’t there.. And… It felt right… having you there with me… Even if I don’t know you very well… Sorry if I scared you at one point… I guessed it happened. I don’t very remember the match… I kind of blacked out… And now I’m repeating myself…. Anyway… Thanks for coming… It… it means a lot… » lui déclara-t-elle en lui offrant  un baiser dans le cou. Il la faisait quand même sentir bien, confortable. Assez pour qu’elle oublie son propre corps. Psychologiquement, ça se replaçait. Physiquement, la douleur commençait à se faire sentir par endroit, en plus de la fatigue causé par l’adrénaline. Elle tremblait de temps à autre, caressant l’homme du bout des doigts pour se relaxer.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 12 Déc - 17:09

La soiré avait commencer avec Eira qui était aller prendre une douche. JE l’avais aidé a ce nettoyer avant de demander a Stephane de lui rapporter des sous vetements, c’était pas mal la seule chose qui me manquait ici pour qu’elle ce r’habille. Après un certain temps il semblerait que mon cousin aille oublier de rapporter ce que je lui avais demander. Eira m’avait remercier, je n’eus qu’un sourire aux lèvres avant qu’elle ne sorte en serviette. Je me disais d’un bord que je pouvais lui dire d’attendsre et que j’aille chercher les vetements manquant avant qu’elle ne sorte, mais then again s’était que trop beau la réaction que mon cousin allait avoir en la voyant en serviette dans la chambre avec lui. Priceless.

De mon bord j’étais partie dans la chambre d’invité. Déposant mes armes a feu prêt de ma valise, je me dirigea vers mon lit pour m’Y coucher. Sans dire un mot, les laissant vaqué a leur occupations... je m’étais endormis comme une roche, a un point telle ou j’avais même oublier de me mettre en pyj, ce fut au milieu de la nuit que je le réalisa en me réveillant, pourquoi? Simple... mon telephone venait de sonner. Jennifer? Qu’est-ce qu’elle me voulait?... me demander d’ouvrir la porte? What the?... je sortie du lit, m’ébourrifant le visage avant de prendre conscience vraiment de l’heur qui était.... 3h AM heur suedois... magnifique... je me dirigea vers la porte pour essayer de comprendre... et effectivement ma meilleure amie était la, avec mon deuxieme cousin

- Comment nous avez vous trouvez?
- Ta un cellulaire Jess
- I hate you
- Really?
- ......

Le ‘’ Really’’ de Jennifer était quelque peu ‘’ Sous le choc’’ elle était plutot naive quand sa advenaire a sa vie privé.. je les fis rentré en leur fessant signe d’être silencieux.. je comprenais pas tant pourquoi ils étaient la, et encore moins a cette heur si... mais bon sans doute une bonne raison...
- We’re on vacation, what’s the emergency?
- Jennifer : Sarah’s missing

J’eus un moment de choc, un batement était manquant facile... Sarah? As in la fille a Stephane? La même petite Sarah qui ne sort jamais sans escorte?

- What.. what happened?
- Jennifer: We’re not sure.. but your aunt needs to speak with Steph.. he’s the only one she will say what happen
- Attend attend attend... Suzanne is on the base? What the fuck?... need to get the other one up.. i’ll be back..
- Jennifer: Okay, we’ll be waiting
Je me retourna pour me mettre a marcher vers le second étage, avant de prendre conscience, dans mon esprit encore fatiguer que Mark était présent lui avec, je me retourna vers lui d’un air quelque peut étonner, toujours a voie basse question de pas réveiller pour le moment les deux autre

- You volonteer to come Mark?
- Yeah i came to pick you guys up.
- Where’s Eden?
- In the skye
- Where is she going?
- Oh nowhere... i was with her bef
- I DON’T! want to know the rest

Dis-je en me dirigeant vers la chambre a Eira, ouvrant la porte doucement pour me rendre au lit des deux amoureux, déposant ma main sur l’épaule de mon cousin qui tenait Eira dans ses bras

- Steph... wake up i need you

C’était fait avec douceur.. on effectuait deja des missions qui ne l’était pas, un peu de douceur une fois de temps en temps ne fessait pas de tord... et surtout que les informations qui allait avoir n’Allait pas lui plaire tout suite... observant Eira et Stephane a tour de rôle... a savoir lequel des deux allait ce3 réveiller en premier....

Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 12 Déc - 17:12

Une fois arriver a maison les filles étaient aller dans la douche. Jess surtout pour aider Eira a ce nettoyer, je dois dire que j’Avais quand même un petit sentiment de jalousie a cette égard... mais bon, s’.était normal.. je me dirigea vers la chambre moi, ma cousine me demanda d’apporter des sous vêtements, je lui dit que j’allais le faire, mais au passage.. j’étais très bien écraser dans le lit de notre host... perdu dans mes pensés... s’était quand même une journée active ce qu’on avait fait.. je n’Avais pas tellement tripé a l’idée que Eira decide d’aller Bersek après son match contre Axeman mais then again... s’était normal... et Jess l’appuyait pas mal la dessus... concentré sur le toit ouvran.. ce fut quand Eira l’ouvrit que ma distraction partie.. je me releva la tête et mes joue devint rouge.. elle était en serviette devant moi... Ohhhh Myyyyy GAAAWWWDDDD Alterte rouge alerte rouge( Et s’est en plein le cas) et elle était venu ce coller.... mon réflexe fut de glisser ma main dans son dos et la serrer contre moi..... okay! Au moins j’ai le bon reflexe. Elle s’excusa de tout ce qui s’était passer aujourd’hui, appart le baisé. Chose qui me fit sourir d’avantage. Mais je ne savais pas trop quoi répondre a sa

Après un certain temps elle s’était redresser pour aller ce mettre des sous vetements. L’Ennuie était qu’elle n’avait pas changer de piece pour ce faire. Elle était aller a un paravent plus loin dans piece ou il y avait une lumière en background... donc en gros je pouvais tout voir les courbes de la demoiselle.... l’envis d’aller la rejoindre derrière le paravent me prenait vraiment beaucoup... mais fallait que je me contrôle... contrôle Steph... je bougea pas d’un poile mais les envis pour plus étaient présent.

Puis après elle revint s’installer a mes côtés en me disant qu’elle était encore désoler de m’avoir fait peur...mais même sans Cyber présent, elle aviat été contente de ma présence même si au départ elle voulait pas que je vienne

- Well i’m happy of my day.. of course i was scared as some points... but it is something of yout job... the fight itself it is managable but as for the ‘’ No help at all part’’ that probably the only thing i didn’t like.,.. but so far i love my day here in sweden with good compagny

Dis-je ne la serrant davantage contre moi., cependant il ce fessait tard, je laissa Eira sur le lit pour me redresser, retirant mon chandail et pantalons., me laissant en boxer au final, je repris ma place dans les couvertes de l’Assassin, glissant mes mains sur ses côtes en disant, la regardant droit dans les yeux

- I’m happy it made you happy my presence at your match

Je finissa ma phrase en lui donnant un baisé sur le front avant de la retourner de bord pour qu’elle me face dos, m’installant en cuillière avec la jeune demoiselle, la serrant dans mes bras, je deposa un nouveau bisou sur la joue en lui disant dans le creu de l’oreille

- Good night Eira

Il était claire que si elle pensait aller dormir sur le divant ce soir, elle n’y avait pas acces, je ne la laissa pas se sauver de mon emprise, cherchant a me coller de plus belle sur la demoiselle avant de m’endormir... je dormais comme une roche, mais très confortable avec Eira dans les bras... du mois ce fut très confortable jusqu’A temps que je sente qu’on me taponnais l’épaule, me disant de me reveiller

-GMmgeng

J’étais pas très coopératif pour un bonhomme endormis.. mais bon sa me pris quand même un certain temps de catcher que s’était Jess dans piece avec nous... j’étais plus concentré a ressentir la présence de Eira dans mes bras, la chaleur de son corps et sa douceur coller contre le mien... me retourna la tête vers Jess

- What... what are you doing here?...

Elle me sortie mes pantalons, ce doutant que j’étais pas super habiller en dessous de la couverte en me disant que Jennifer et Mark étaient dans le salon.. ma première réaction fut ‘’ Qu’est-ce qu’ils font icite eux?’’ et ma deuxieme ‘’ But i’m comfy! I don’t want to get up!..’’ Je me retourna la tête vers Eira en lui donnant un nouveau bisou sur la joue et lui chuchottant a l’oreille, doucement

- Little bird, time to wake up, apparently we have friendlys downstaires.. at this time of the night

J’étais pas très content de m’être fait réveiller pour ça.. s’était mieu d’être une raison valide, je relâcha ma prise sur Eira pour me mettre mes pantalons au moins.. bas aussi... mais fuck le chandail pour le moment.. Jess était deja redescendu en bas... je dirigea vers la porte s’était confirmer, Jennifer et Mark était ici..

- Mark? You came?
- Yup.. in every possible way you can think abo
- Stop !

Tout comme ma cousine plutot, je voulais pas entendre la suite, Mark fut decourager pour laisser Jennifer parler, stresser de ma réaction elle demeura prêt de Jess au cas ou ce ne soit pas une réaction positive que j’aurai, celle-ci me donna la nouvelle qui me fit ouvrir les yeux grand grand

Jennifer : Sarah’s missing.... and the only witness who knows something wants to talk only to you
- Who’s the witness?
- Jennifer: You’re mom... she’s in Saint-Jean right now
- .........
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 12 Déc - 18:32

Eira s’était endormis dans les bras de Stephane. Le tout lui paressait étrange. Les deux étaient si peu habillés que ça avait de quoi lui donner des papillons dans l’estomac et pas qu’un peu. Les deux étaient très peu habillés et pour elle, c’était pas mal la première fois que ça arrivait. En dehors du fait que Cyber l’avait déjà vue sous toutes ses coutures, Ghost était une première. Les choses avançaient un peu rapidement à son goût, mais il avait de ses manières et de ses gestes qu’elle ne pouvait pas lui en vouloir. Endormie de fatigue plus que par envie, elle se sentit bercer. Elle avait toujours conscience de la présence de l’homme dans son lit. C’était trop inhabituel pour que son sommeil soit trop profond. Coincée dans les bras de Steph, elle se sentit bouger, bercer, déranger. Il s’était penché à son oreille, lui disant de se réveiller. S’il y avait bien quelqu’un de peu sympathique si réveiller avant son heure, s’était bien Eira. Déjà qu’elle était particulièrement froide et rarement de belle humeur. Le lendemain de match, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle saute de joie à l’idée de se faire réveiller. Un coup d’œil assassin et rapide à son téléphone lui confirma qui lui restait encore 1h30 à dormir.

Stephane sortit du lit pendant qu’elle ronchonnait en passant la couverte par-dessus sa tête. Au bout d’un moment, elle sortit, gardant son cellulaire dans ses mains. Passant une main négligée dans ses cheveux clignés des yeux lui rappelait les coups de la veille. Un regard simple dans le miroir lui fit comprendre rapidement pourquoi. Son œil au beurre noir disait bonjour au monde extérieur. Il s’était étendu sur le nez et sous l’œil. La pommette n’avait toujours pas désenflée et cligner des yeux étaient dérangeant plus qu’autre chose. Quant à son dos, c’était une autre histoire. Il était plus ou moins barré. Marché lui faisait mal, mais rien d’insupportable ou de quoi la faire hurler de douleur. C’était simplement particulièrement désagréable. Comme si elle ne s’était jamais entraîner de sa vie et que ses muscles découvraient les douleurs de l’exercice physique. Sans prendre le temps de s’habiller plus que sa camisole et ses petites culottes qui ressemblaient à des cuissards vraiment courts, elle s’installa sur la mezzanine. La femme ne comptait pas descendre et s’éloigner de son lit plus que ce qu’il fallait. Elle s’appuya la tête sur la patte de son bureau, les pieds dans le vide.

À moitié endormis et amochée de la veille, elle regardait ses mains, dont les jointures présentaient des ecchymoses, pendant que Jess et Stephane était allé rejoindre Mark et une autre fille au rez-de-chaussée. L’homme, à qui elle avait servi de peluche pour dormir, accueillait son frère étrangement. Il semblait surpris et dégoûté par la réponse immature, mais franche du pilote. De mauvaise humeur, elle passa un commentaire pour ramener tout le monde à l’ordre.

«For fuck sake it’s just sex Steph. I’m the virgin and you are the one acting like you are 5 years old. So can you just guys get on with it, so I can either go back to sleep for the hour and a half left of my night or just wake myself up because it is actually important? » Endormi, l’accent britannique d’Eira prenait énormément de place. En effet, c’était nettement plus prononcé que d’habitude, comme si son filtre habituel ne faisait plus effet et que ses vieilles habitudes de prison revenaient. Puis ce fut une nouvelle que personne n’apprécia entendre, encore moins Stephane qui était le principal concerné par cette nouvelle. Sarah s’était faite kidnappée. Et apparemment le seul témoin était sa mère. D’accord, mais vue le silence que Ghost gardait, ça n’augurait rien de bon.

Relâchant un  long soupir pour se réveiller comme il faut, la mercenaire se releva et claqua la porte de sa chambre. Son mode d’assassin de la veille reprenait le dessus, mais autrement.  C’était un mode travail plus qu’un mode « assoiffer de sang ». Elle s’habilla rapidement dans ses vêtements de combat ou de mission habituelle. Camisole tactique, pantalon cargo, etc. Au lieu d’aller chercher ses bandages habituels qui étaient probablement encore imbibés de sang, elle opta pour une option plus épaisse, plus protectrice. Des gants de kick-boxing épais avec bande velcro pour tenir en place. Comme ceux de d’habitude, il lui couvrait le ¾ de l’avant-bras. Elle fit de même pour ses pieds avant d’enfiler ses bottes et de sortir de sa chambre. Chandail kangourou en main, elle ne prit pas les escaliers et sauta simplement en bas de la mezzanine. Eira se préparait un thé rapidement. De quoi la réveiller pour de bon. Elle sortit ensuite sa trousse de médicaments, incluant sa morphine. Il était hors de question qu’elle parte sans en avoir pris, sinon sa douleur aurait raison de sa patience qui était déjà mince. Et même si personne ne lui avait demandé de venir, le simple fait qu’elle soit pratiquement prête à partir indiquait clairement que l’option qu’elle demeure chez elle, n’en était pas une. Elle fit tout ce qui était nécessaire avant de texter rapidement son partenaire, lui dire qu’elle ne serait pas là pour un petit moment, une « mission urgente ».

« Steph go get your things. And I’m coming. That’s not an option. » avait-elle dit-en jetant la seringue dans un contenant spécial. Son thé était prêt et elle mangeait des biscuits de la veille avec ça. Question que les médicaments ne soient pas la seule chose dans son système. Assise sur le comptoir de cuisine, elle regardait Jess, son amie et Mark. Entre Steph et son frère, la ressemblance était passablement marquer. Du moins, physiquement, ça l’était. Psychologiquement, elle pouvait déjà voir une différence. Enfin, le silence était inconfortable et fut brisé par la porte qui s’ouvrait. Intriguée, Eira descendit de son comptoir pour voir Cyber. C’est en suédois qu’elle s’adressait à lui et il fit de même, voyant qu’il y avait deux étrangers. Du moins, deux qui lui étaient inconnus.

«Euhm, qu’est-ce que tu fais là? »
«Arrivé il y a 3 heures à peine. Quand j’ai appris que tu t’étais classé numéro 1, j’ai averti Lily et je suis partie. »
« Ce n’est pas sécuritaire en ce moment, avec l’infection et tout… »
« La femme de Viking est aller les rejoindre. Ils reviennent demain. Mais bon. C’est quoi le problème? »
« La fille de Ghost c’est fait enlever. Un témoin seulement, sa mère, mais le silence de Ghost me dit que ce n’est pas une bonne chose que ce soit elle... », dit-elle toujours en suédois sur un ton incertain avant que Cyber ne reprenne, mais en anglais.
«Ok and who the fuck are those two? » demanda-t-il d’un ton méfiant, parlant évidemment de l’amie de Jess et de Mark.
«Ghost’s little brother and Willow’s friend I assume. They are friendly. Not a threat. »
«M’kay… And you are going with them? Seriously? Have you looked at yourself in the mirror? » dit-il en lui prenant le menton pour regarder son œil au beurre noir tout frais.
«Yes I have. So what? »
« Hmm… Hmm… You I won’t you go alone… So pack your things, I’ll do the same and text me when they are ready. I won’t be long… » dit-il en quittant la maison d’Eira.

L’assassin roula des yeux en soupirant. Il la traitait toujours comme son apprenti. Surtout après des matchs comme la veille où elle avait perdu le contrôle et la mémoire des événements. «Sorry about him… He’s just protective… » dit-elle en prenant son sac de la veille et triant ce qu’il y avait dedans pour ranger ce qui n’était pas nécessaire à leur juste place, sur son mur caché. Elle prit tous ses ensembles de couteau de lancer et son arc à poulie avec ses flèches. Elle garda dans son sac sa dague et son tomahawk de la veille avec son brassard équipé d’un couteau de combat à la assassin’s creed. Le reste, resterait à la maison. Il ne restait plus que les deux autres, qu’elle savait ne prendrait pas de temps. Laissant son sac près de la porte, elle monta voir Stephane dans sa chambre.

«You alright Steph? Cyber is coming with us… He doesn't want me to go alone with you without being there... » dit-elle ne sachant pas trop quoi dire de plus, l’air un peu mal.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 12 Déc - 20:41

Arriver en bas aux petites heurs du matin, Mark m’avait fait une blague sexuelle, je voulais rien entendre de ce fait.. des fois sa pouvait être... quelque peu dérangeant, je ne le laissa pas finir que Eira reprit en nous disant qu’il s’Agissait juste de sex, qu’on agissait de manière immature.... la seule penser, toujours du visage neutre et silencieux/endormis, fut ‘’ Oh just sex.. wait until we’re alone you..’’ j’eus un petit sourire aux lèvres en fait qui s’était dresser avant d’ecouter que ma fille avait disparu et que ma mère? Était a saint-Jean?. Mark ne dit rien, et Jess me lança un regard du genre ‘’ Cossé cas criss la?’’ Très bonne question! Et en plus s’était la seule temoin

- Oh yeah Mom’s in town?.. and she witness the kidnapping of Sarah.. she probably lost it Specialy if she found out our work..

Dis-je en soupira quelque instant.. les relations avec mom n’était pas a leur meilleure, dans famille il y avait principalement juste Mark et Amy qu’elle savait leur travail a l’origine, moi s’était sous catégorie ‘’ Militaire’’ et non ‘’ Spec Op TaskForce member and shit’’ je soupira quelque instant en voyant Eira flyer de gaUCHE A droite, haut en bas au travers de la maison en ce préparant.. je n’avais pas eu le temps de rien dire ou faire a cette effet... mais d’accord? Elle revint par la suite en me disant qu’elle venait, et ce n’était pas une option qu’elle ne viendrait pas... j’eus un certain regard interrogateur en demandant a ma douce assassin préférer

- Euhm... why woudn’t you come along?

Malgré le fait que ma fille s’était fait prendre, je demeura dans un calme légendaire, n’importe quel parent dans une situation de meme perderait les pédales ( Comme ce que ma mère était sans doute entrain de faire subir a mon monde de saint-jEan...) suite de quoi Cyber débarqua... okay? Lui je m’attendais pas a le voir de si tôt. Jen fut prise par surprise a l’arriver de Cyber qu’elle ce cacha littéralement derrière sa meilleure amie. Elle ne le connaissait pas, ne travaillant pas pour la CIA.. et faut dire que Jennifer était vraiment VRAIMENT pas une fille de terrain, admettons qu’on ce fessait attaquer ici elle pisserait sans doute dans ses pantalons. Elle n’était pas fait pour ça, cependant être derrière des ordinateurs pour tracker/hacker du monde, nous écouter sur les ondes elle n’Avait pas de problème a cette effet, tant qu’elle n’était pas impliquer physiquement dans l’Action.

Conversation fut rapide, Cyber demanda qui ils étaient, Mark était quelque peut surpris puisque lui ce rappelait parfaitement c’était qui. Et il s’introduit dans le voyage.. pas trop de problème avec ça, de toute manière dependant ou on allait Huge devrait pas avoir de difficulté avec ça. JE monta donc a l’étage me préparer également, Jess était aller chercher ses effets dans la chambre d’invité sans dire un mot, Jennifer était demeuré derrière Mark entre temps, n’étant pas très alaise d’être dans une maison d’assassin. Mark lui bah il s’en foutait, son frère aimait l’Assassin donc... no soucy

Arriver en haut je fis mon sac vit fait. Me rappelant comment ce que Sarah avait programmer son moyen d’être retrouvé. Puis Eira était venu me rejoindre, j’étais encore calme, même pas de battement de coeur rapide.. appart a l’arrivé de Eira dans la chambre qui me demandait si s’était correcte que Cyber viennent.

- I have no problem with that, of course we’ll see what going on once we’re in Saint-Jean. I already know how to find her. I’m more curieuse to find out who got her.... i don’t think Huge will have any problem with your presence on the field after Montreal.... that is if he can get out of the Pentagone.. he’s suppose to be there after out german trip a few days ago..

Je finis de préparer mon stuck, me retourna vers Eira pour glisser mes mains sur ses hanches, la collant contre moi en déposant délicatement mon front contre le sien en disant

- It will be alright, Sarah is a really smart kid and the reason why she was abdocted is most likely to get to me. Which means she won’T be armed until i get in the base where she’s kept. Right now, since i know she will be able to keep herself alive until we get there, i am more curiose to find out who took her, where she is and what force we’re going after. Your help and Cyber’s is all welcome, You guys are not part of our unit, but you’re just as strong and fearless as any of us

Je déposa ensuite un baisé a nouveau sur le front de ma fréquentation, avant de prendre ma valise d’une main et de mon autre main libre prendre Eira par la main et descendre les escalier pour rejoindre le reste du groupe. Jess m’observa droit dans les yeux.. j’avais oublier un détail important

- Oh and i forgot.. whatever you see once we’re in Saint-Jean.... just... try not to be stuck with her?..

Okay! J’étais pas très certain comment expliquer ça, mais bon, ma mère.... un spéciment plutot Étrange... Jess et Mark approuva d’un signe de tête, signe comme quoi elle était vraiment ‘’ terrible’’ dit de même... ou plutot hors de contrôle, je savais vraiment pas comment décrire le comportement de ma mère... elle avait tellement dérapper avec le temps... s’était totallement.... bref

On sortie dehors et pas très loin, dans une zone plus écarter avait un hélicoptère type BlacKHawk plus loin. Attendant que Cyber n’arrive on monta a bord et Mark nous apporta a la base de l’OTAN la plus proche – Celle qui avait utiliser pour arriver icit – Pour ensuite prendre un avion et traverser pleine vitesse l’atlantique back aux etats.. ce fut un trajet pas très très long, 7h de route pour Montréal – UK... nous on avait pris 5h a partir du Denmark

- Jennifer : So basicly what happens, We’ve received a distress call from your mom in Saint-Hubert saying she witness her grand daugther abdoction
- Saint-Hubert?
- Another town around Montreal
- Dam quebec people! Why do you guys all have ‘’ Saint- Something’’ in the name of your city, good thing its not a hobby in US.. ‘’ Saint-Washington’’ ‘’ Saint-Los Angelens’’ ‘’ Saint-Raccoon City’’ Anyway.. what else?
- Jennifer: Once she was brought in, General Leroux was notified of the situationm, going to do its best to come back from the pentagone, but she said she was told that only you can have the info
- But Thats Stupide! She’s wasting time!
- Hey... that my mom.. she never did anything bright

J’étais pas très content de la tournure des evenements. Comment ce que ma mère n’avait pas ecouter le monde de Saint-Jean question de ce donner une avance avant qu’on arrive d’Europe... elle tenait absolument a ce que ce soit moi qui a les informations.. sans doute qu’ils lui avaient dit ‘’ Si tu le dis quelqu’un d’autre, elle meurt’’ ou quelque chose du genre... bref l’avion flya a pleine vitesse pardessus l’Atlantique, je repris en demandant a Jennifer concernant Nathalie

- What happen with Deidre and Nathalie? They never leave Sarah’s side..
- Jennifer: They were both taken as well, Mark’s here, but Eden went to get Amy from her TaskForce Training in the north Canada. Since she has a few paper to fill up we might arrived first to your mom
- Alright, sounds good

Dis-je en prenant le temps de relaxer, on avait quand même un bon temps d’avion a faire, j’en profita pour prendre plus de repos. Gardant Eira pas très loin par le fait même. Après un bon moment l’avion finit par atterrire en sol canadien, pleine vitesse et aussi!!!... pu de gaz.. Mark l’avait vraiment fait travailler cette avion de course, comme on pourrai l’appeler. Je sortie de l’avion en me mettant mes lunettes soleil, Jess en fit pareil

- TimeZone’s messing up with me right now

Claire comme de la neige.. mais encore debut d’automne.. j’observa Eira et Cyber en leur disant

- We’ll head right away were Sue is... basicly since you’re with us.. there’s no need for all the rules for outsider. Tagg along it will be fine

Je laissa la valise dans l’Avion, je pris simplement ma ceinture d’armes de point de ma valise, la bonté d’avoir un pere disparru sans doute mort.. les assurances avait tellement donnée pour ça mort que Mark s’était acheté son propre Jet super sonic. C’était d’ailleurs avec ça qu’il était venu nous chercher. Sa fait que laisser les valises dans l’avion, c’était aucunement un problème. Je rentra dans le quartier Général, police militaire a porte mais ceux-ci ne semblait même pas préoccuper par la présence des deux mercenaires... parfait. On ce dirigea un peu plus loin ou un policier militaire ce trouvait aux côtés du Général Johnson qui nous attendait prêt des salle d’interrogatoire. Il me donna un dossier en me disant :

- Johnson : I’m sorry for the circonstances. Your mother’s in the interrogation room. She didn’t stop crying and refuse to give us any leads on what happens.
- Great. Jess, you can take Cyber and Chaos with you in the observation room... i’ll handle this
- Johnson: ?
- They’re with us General
- Johnson: Fine with me. Good luck.. Amy’s on her way now.. she’ll just get into the observation room with the others, unless you want her in with you.
- We’ll see how she feels.

JE me retourna vers Eira et compagnie, ma cousine était pas très certaine du move a faire la.. mais bon... ma soeur était en route.. j’observa Eira pour reprendre a leur intention a elle et Cyber

- I’m not really sure what to espect in there... but yeah.. that’s my mom and she’s not aware of what we do for a living... you shoudn’t have to talk to her.. so everything will be good
- Good luck

Dis ma cousine avant d’entré dans la piece d’observation, tennant la porte d’entré pour que Eira et Cyber vient la rejoindre.... pendant que moi j’étais encore dans le corridor, fallait que je me remet en interrogateur mode... plus que militaire, j’Avoue j’aurais préférer avoir Amy autour pour çâ.
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 12 Déc - 21:58

Stephane lui demandait pourquoi elle ne viendrait pas avec eux. Il était calme, quelque chose n’allait pas. Du moins, au sens d’Eira, quelque chose clochait, mais elle n’en fit pas de cas. Elle s’imaginait juste Lincoln réagir et savait très bien qu’il aurait tué tout sur son passage pour retrouver ses enfants. Alors que l’homme qu’elle fréquentait ne réagisse pas? C’était étrange, mais cela voulait dire plus et elle finirait par comprendre éventuellement. Elle avait déjà quelques hypothèses, qu’elle garda pour elle-même. Éventuellement, au bout d’un moment, la femme finit par répondre à la question.

« Well, Cyber isn’t too happy about me going on the field after yesterday. So you could have objected. But he knows me better than you do and act super over protective of me… Because he knows I can be…. Reckless? » Ce dernier mot était hésitant, teinté de culpabilité. Elle n’y pouvait rien, ne pas faire attention, en quelque sorte, ne faisait pas parti de ses priorités. Pas toujours en tout cas et ce n’était pas toujours pour le mieux. Elle était blessée de la veille. Et vue ce que cette famille avait tendance à avoir comme ennemi, les deux mercenaires déduisaient que le dit kidnappeur ne pouvait pas être un petit deux de pique. Un peu comme eux, ils avaient tendances à avoir plus d’ennemis que leur propre part. C’était, au final, les risques du métier. Enfin, au final, Stephane n’avait absolument rien contre la présence ni l’aide du tandem techniquement illégal. Il lui expliqua qu’il ne s’inquiétait pas, qu’il savait déjà comment trouver sa fille. Voilà, hypothèse confirmé, il savait où elle était. Venant de lui, ça ne l’a surpris pas tellement. Il était davantage curieux de découvrir qui l’avait enlevé.

Puis, il lui dit qu’il ne devait pas y avoir de problème avec son capitaine, avant de la coller à lui. Elle se laissa faire, sans dire un mot, le laissant poser son front contre le sien. Ce genre de proximité lui donnait des bouffés de chaleur qu’elle n’avait jamais vraiment compris et ce, depuis qu’ils s’étaient rencontrés. Il lui expliquait que si Sarah avait été enlevé, que c’était pour l’atteindre lui. Évidemment, pour quel autre raison on s’en prendrait à l’enfant d’un autre. Donc l’aide du duo était la bienvenue, même s’ils ne faisaient pas partis de leur unité, ils étaient du même calibre qu’eux. Et puis, ils savaient travailler en équipe. Ils avaient été entraînés pour ça. Cyber plus qu’elle, puisqu’il avait eu un entraînement de SEALS. Stephane lui embrassa le front à nouveau, ce qui la fit sourire, avant qu’il ne lui prenne la main et retourne au rez-de-chaussée. Une fois en bas, Jess fixait son cousin étrangement. Les sourcils froncés, elle regardait l’homme à ses côtés. Il avait oublié un détail. « Try not to be stuck with her? You mean your mom? Hm… okay, I guess… » dit-elle plutôt intriguée sans rouspéter.

Suite de quoi, ils quittèrent sa maison et retrouvèrent l’hélicoptère et ensuite ils prirent l’avion de la base de l’OTAN la plus près, soit le Danemark. Lincoln gardait un œil sur sa partenaire, surveillant n’importe quel signe qui indiquerait qu’elle était en douleur, nerveuse, etc. Jennifer, l’amie de Willow, continuait de donner des informations au sujet de l’enlèvement. Insistant sur le fait que la mère avait été retrouvée à St-Hubert, tout près de Montréal. Stephane se plaignait qu’il y avait des « Saint » partout dans les noms de ville. Eira eut un sourire, connaissant la réponse logique à ce type d’appellation, native elle-même de Montréal. Elle connaissait l’histoire de son Canada, même si elle avait été élevée à l’étranger dès son enfance. Jessica s’enrageait du fait que la mère perdait du temps à ne pas pouvoir donner l’information à qui que ce soit d’autre.

« Don’t blame the women. She wasn’t trained. She’s a victim. Not use to high level of stress. If she received specific order, she WILL follow them blindly for the sole purpose of not arming the others. » déclara Cyber d’un ton calme en defendant la femme sans la connaître. En un sens, il avait parfaitement raison. Même si, le peu que Steph lui avait dit, c’est qu’elle semblait hystérique et étrange.

Jennifer rajouta que Deirdre et Nathalie avaient elles aussi été kidnappé puisqu’elles ne quittaient jamais Sarah. Elle continua en disant qu’Amy allait probablement arriver un peu après eux puisqu’elle avait des papiers de Taskforce à remplir. Pas très loin de Stephane, Eira le vit s’installer pour prendre du repos et elle fit de même. Les médicaments lui rentraient quand même dedans. Cyber gardait un œil attentif avant de lui aussi prendre un peu de repos. Une fois atterrit, les mercenaires revenaient en territoire plus ou moins confortable. Ils demeuraient méfiants, mais comme Ghost leur avait mentionné, s’ils restaient avec eux, il n’allait pas y avoir de problème vraiment. Elle s’équipa d’une dague qu’elle fixa le long de son dos, garde vers le bas, caché sous son gros sweatshirt qu’elle avait enfilé avant de partir. Lincoln s’occupa ensuite de prendre leur sac, visiblement, il ne voulait pas qu’elle mette de pression sur son dos. Suivant sans dire un mot, elle gardait l’une de ses mains accrochées à la ceinture de sa fréquentation. Puis, le Général qu’ils avaient brièvement rencontré à Montréal, Johnson, vint les voir s’excusant des circonstances et que la mère n’avait pas cessé de pleurer.

Stephane indiqua à sa cousine de s’occuper d’elle et son partenaire le temps que lui faisait l’interrogatoire. Le général était clairement intrigué par la présence des deux assassins, mais n’en fit pas de cas quand l’homme qu’elle aimait déclara qu’ils étaient avec eux. Le militaire quitta après avoir ajouté qu’Amy n’allait pas tarder. Finalement Steph s’adressa à elle et Lincoln. Il déclara que sa mère n’était pas au courant de leur métier, pas vraiment en tout cas et qu’il ne savait pas trop comment le tout allait se dérouler, mais que puisqu’elle n’avait pas à leur adresser la parole, tout devrait bien se passé. Fronçant les sourcils, mais acquiesçant docilement, avant d’entrer dans la salle d’observation. Elle jeta un dernier regard à Ghost avant de poser les yeux sur cette femme complètement hystérique et en pleure.

«Elle est si terrible que ça? » demanda Eira à Jess avant de croiser les bras et se renfrogner un peu dans son kangourou en continuant d’observer la femme. Puis elle s’adressa à son partenaire qui s’était assis tranquille dans un coin après avoir déposé leur sac. Le tout, discuté en suédois.

«Est-ce que les belles-mères c’est si terrible? »
« Oh, mais elles sont biens pires… » dit-il en français en riant un peu les bras croiser en regardant sa partenaire qui visiblement, semblait plus inquiète de se trouver seule avec cette femme qu’une vingtaine d’hommes plus costaud qu’elle dans une arène.
« Arrête de rire… » rétorqua Chaos dans sa langue maternelle, toujours renfrognée dans son gros hoodie.
«Non, c’est bien de te voir apprendre à être en couple… » mentionna-t-il, toujours en français, un sourire en coin, avec sa grosse voix.
« Shut up » déclara finalement Eira pour clore la conversation avec un sévère accent britannique. Décidément, elle n’était pas prête psychologiquement à tout ce qu’impliquait une relation amoureuse, ou du moins, ce qui s’en rapprochait.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Lun 12 Déc - 22:54

PArtie en avion, j'étais pas très contente d'apprendre que Sue avait retenu des informations, Cyber avait prit sa défense, on aurait pu embarquer sur un gros débat la dessus vue qu'elle était quand même consciente d'un paquet d'affaire au niveau juridique, une civil normal j'aurais compris.. mais la mère a Stephane? Elle qui côtoyais mon père régulièrement et que son mari était lui même directeur général du FBI?.. bon oui il avait disparu mais après, c'est sur qu'elle avait eu les règles de base de donner l'information

En tout cas, on arriva a Saint-Jean pas très longtemps après nos départ. Je demeura avec les deux assassins et mon cousin qui lui était partie parler avec notre général, pas mon père, celui-ci était donc encore au Pentagone?.. En d'autre circonstance j'aurai pu être fru mais dans le domaine qu'il exercait.. celui-ci en avait manquer beaucoup d'evenements très important ou que ça impliquait sa famille. Fallait lui pardonner..

Le Général nous laissa, je me tenais sagement sur le bord de la porte d'observation. J'étais un peu '' fatiguer'' du voyagement mais je me disias que je dormirais dans l'avion en route encore.. j'avais deja dormis un peu.. dormir beaucoup avant de repartir en mission s'était pas impossible. Pour le moment mon focus était sur mon cousin, ma tante et ma cousine qui était en route. On rentra dans la pièce après que j'aille dis bonne chance a Stephane. Eira me demanda si elle était aussi ''bad'' que ça

- Bah.. pas si pire.. mais elle a une mentalité tellement complexe que s'est pas évident de cadré comment a pense. Le seul que j'ai connu capable de faire ça s'était mon père... nous.. a pas voulu savoir grand chose je dirai.

Je pris une pause, Elle avait techniquement abandonner ses enfants. Un pâssage que je doute, Stephane lui avait dit qu'elle avait pas aidé a élever Mark et Amy étant plus jeune aussitôt que Roy avait disparu.. Son unique et seul amour dans la vie. Sinon elle s'était reviré vers le travail.

Ensuite les événements dans la cabine d'observation changea, Sa paressait que Cyber et Eira ne s'étaient pas vue pendant un certain moment. Le moment de prendre des nouvelles avait commencer! Mais ils se parlaient en suèdois... great! Si sa continue j'allais apprendre cette langue question de a) Comprendre ce qu'ils disent, et B) être capable de commandé un café prochaine fois je vais en Suède! Sauf que le tout changea quand ils s'étaient mis a parler en français, chose qui me bien sourire puisque ces dernier s'était mis a parler de Eira en couple. Sourire uniquement puisque je savais très bien que Eira me sortirait une tronçonneuse pour me décapité si je me mettais a rire d'elle. Cependant pendant qu'elle avait le dos tourner je fis juste un signe a Cyber du genre '' Nice shot!'' vite fait avant de me retourner vers la vitre pour observer

- La dernière fois qu'ils ce sont vue Sarah devait avoir 10 ans. Je sais que Stephane lui a envoyer une photo de Sarah recement pour qu'elle soit mise au courant de comment sa petite fille ressemble et des trucs du genre, mais Suzanne n'a jamais pris de nouvelle vraiment de Amy et Mark sinon.. Elle sait ce qu'ils font pour ce faire vivre et sa resume pas mal la situation. Ils sont les 3 pas très proche de leur mère. Et s'est sans doute pourquoi Stephane n'est pas très enclin a être dans pièce avec elle présentement.. mais faut ce qui faut

Je pris une nouvelle pause.. je connaissais mon cousin, et la la partie familial de moi prenait le dessus, je savais aussi! Ce qu'ils ressentaient par rapport a leuir mère mes cousins/cousine.... c'était pas nécéssairement très positif disons.. mais, peut importe comment on voulait mettre la situation, le tout était très bien justifier....

- La seule affaire que je me demande, s'Est comment va etre la réaction de Suzanne quand elle va apprendre letype d'emploi que Stephane fait. Elle sait qu'il est militaire mais sans plus, et que après Raccoon City il a rejoint l'armé a nouveau. Elle ne connait pas le reste

Dis-je d'un air pensif en observant Eira et Cyber quelque instant, avant de retourner mon regard sur ma tante qui s'expliquait a mon cousin, celui-ci encore très calme... mais ce n'était qu'une question de temps. Je pouvais ressentir le côté policier de Stephane qui reprenait le dessus tranquillement. Bien qu'il avait plus travailler avec le RPD SWAT que les enquêtes de la ville. Il savait comment s'y prendre pour savoir ce qui s'était passé. A Qui on allait avoir a faire, et surtout, s'était qui le leader adverse dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 13 Déc - 20:26

Èira et Cyber étaient tout les deux partie avec Jess dans la salle d’observation, une fois seul je pris le temps de revoir le dossier que le Colonel/Général Johnson m’avait remit sur la situation, question de me familiarisé avec ce qu’on savait, et chose que je devais obtenir... en d’autre mot. On ne connaissait pas tant ce qui s’était passé entre Sarah et ses ravisseur. Je revisa a deux reprise le peut de pages que j’avais avant de me dire ‘’ So it begans’’ Faut dire que je n’avais pas vue ma mère depuis un bon moment. Je pris une respiration, mon mood de police venait d’arrivé. J’entra dans la pièce avec mon allure d’interrogateur, déposant le dossier sur la table entre moi et ma mère

Suzanne : Stephh.. i’m so glade to see you!... but i don’t understand why i’m here, i mean i know why, but why in a interrogation room?

- They didn’t want to loose sight of you. Now, tell me what happens back there?

Suzanne: I was calm at home, doing my business when your daughter and her friends showed up at my home, and then everything started. Is it true zombies existed? It not humanly possible!...

- Unfortunatly it is. Its something the compagny Umbrella created. A deadly virus that turn everything that it touch into a walking dead, or worse, depending what infected you... Now, you know why we’re here

Suzanne: You look tired

- You’re doing this on purpos? Stop avoiding the subject

Suzanne: I’m not avoiding anything, but its been so long since we’ve seen eachother, i want to know what happens since las

- Sarah is on a death roll right now. If you want to have some news, you’ll have to ask Serge about that. The military police told me you had info about who got her but didn’t want to share it with them. Only me. I want to know what you’ve been told to say to me. I’m guessing its someone that’s going after me if they took Sarah. So start talking, otherwise i’m gonna have to start thinking you’re involved in this.

Suzanne: How dare you say i’m involved!

- THEN START TALKING!

Le silence fut, elle déjouait mes questions, décidément il y avait quelque chose de pas straight venant de ma mère dans cette histoire. Elle voulait pas parler pour aider a sauvé sa petite fille?... je garda mon sérieux et un calme relativement légendaire, seulement ma dernière phrase avait été dite avec plus de ‘’puissance’’ le reste avait été fait sur un ton de voie plutot très calme. Elle reprit en disant

Suzanne : It happend so fast, we were inside the plane, that little autist girl kept saying mean things around, Sarah tried to explain to me what happend, i didn’t believe her... once we’ve been told it was a highjack i was soo scared!.. your daughter tried to be brave and defend us... but the woman that was with

- The woman?

Suzanne: Yes, the woman that was with them

- Describe her

Suzanne: She looked pretty,blonde, a little pâle... but really aggressif and impulsif. She snatch sarah from accros the plan, before knocking her out.. she looked exacly like the girl in the video that..... Oh... My... godd

Elle venait de faire le lien, la fille dans le vidéo que Nathalie et Sarah lui avait montré, entrain de tué Alex, était en fait Tracy, la même fille qui avait eu le dessus contre Sarah dans l’avion. Dans mon cas je pris quelque respiration, elle connaissait sans doute pas le nom de la fille, mais moi je savais très bien s’était qui. Je me retourna vers l’écran de vitre teinté, comme si j’observais Jess au travers de l’écran. Je savais très bien quel sorte d’impact que sa allait avoir sur ma cousine la nouvelle. Suzanne, toujours en panique

Suzanne : Omg! We have to tell someone about this! She’s going to kill Sarah!.. and.. Amy’s daughter?... You have to tell your superior about this! They’ll be able to help and send whoever they can to rescue your daughter

- They won’t send random people mom, come on. Take a deep breath, you’re going to have a panic attack

Suzanne: PANIC ATTACK?!

Dit-elle en ce redressant et commenânt a faire les 100 pas au travers de la pièce, sans bouger de l’autre côté de la table, bref elle ne s’approchait pas de moi

Suzanne : They have to send people to rescue her! They’re with the woman that killed your cousin! She’ll kill her whenever they arrived into there base! Why did i left the plane?!?!?!

- Mom stop it, first of all Tracy isn’t gonna kill Sarah, She doesn’t want Sarah, She wants Jess

Suzanne:  Why would she wants Jessica?! How do you know her? Why did she abdoct Sarah instead to lure Jess out?

- All that info is classified.

Suzanne: I’m your mother Steph. You are not allowed to hide stuff from me!

- Mom, Give it a rest, since dad dissappear, you’ve abandonned us. Serge raised us, you didn’t even know your own son was a NATO Black Ops.

Suzanne: You’re what!?

- Black Ops. I do mission that you’re not allowed to know what they are. And plus, seems like you didn’t even know your daughter, Amy, a cop, had to go hide in Canada from her fiancé that tried to destroy her life, and kept the 2 child they had. You were a grand mother of 4 kids. 2 of mine, 2 from Amy side, but since Dad died you hide yourself into working and working. I’m prettu sure before Amy was a cop, you didn’t know she was arrested and got federal charged against her

La face a ma mère resta perplexe. Amy? Fédéral Charged?... je repris ensuite pour la faire taire concernant ‘’ Mother must know everything’’

- So Don’t tell me i’m obligate to tell you everything that happens into our live, i raised both Amy and Mark as much as i could while being a black ops soldier, going after Umbrella after Raccoon City. Now, what else do you remember from your flight. Or i go with that to go get my daughter back?

Je demeura silencieux, j’Avais fait taire ma mère concernant son pouvoir maternel, mais je tenais quand meme a savoir ce qui s’était passé. La je savais que Tracy était dans le coup. Mais pourquoi Sarah?

- Now, are you going to be okay to tell me the rest? That may help me to save your gran daughter? or i'll have to figure it out myself?

Mom était vraiment perdu dans ses pensés, trop d'information venait de lui être dit en même temps, elle processait le tous, l'ennuie était que oui ils ne tueraient pas personne tant qu'on arrivait pas, mais l'ennuie était que rien ne garantissait qu'ils n'allaient pas leur faire mal entre temps, le temps qu'on arrive... je donna une tape sur la table pour rapporter ma mère a ses sens, en lui disant, d'un ton autoritaire mais nullement irrespectueux

- Sit down, Staying up won't help you process what you've just learned....
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mar 13 Déc - 21:45

Eira était debout à regarder la femme. Stephane n’était toujours pas entré. Sa mère était en pleure, au bord de la crise de panique.  La mercenaire s’était informée, à savoir si elle était si pire. Jess lui dit que la femme n’était pas si pire. Elle était simplement complexe à comprendre et difficile cerné en termes de pensées. Elle lui dit que le Général Leroux semblait être le seul à bien savoir comme la gérer et la comprendre. Puisque elle, ou ses propres enfants, elle n’avait pas voulu savoir grand-chose. Fronçant les sourcils, Chaos se retourna vers Willow l’air interrogateur. Comment une mère pouvait-elle renié ou délaisser ses enfants. Jamais la femme de Cyber n’oserait faire une chose pareille. Jamais la sienne ne l’aurait fait. Cette pensée la troublait. Elle garda le tout en suspens, laissant Jess reprendre quant à la dernière fois qu’ils s’étaient techniquement vue. La femme n’avait AUCUNE idée de ce que ses enfants faisaient comme métier.

«Stephane m’a parlé de sa famille. De vous principalement, de son équipe, un peu de la mère à Sarah. Je me doutais que sa relation avec sa mère était… très distante. Mais à ce point... C’est sévère. » déclara la mercenaire avant de voir Stephane entrer dans la pièce. La seule chose qui lui traversa l’esprit sur le coup était qu’il était beau. Il avait son air sérieux, ses yeux bleus perçant, les épaules bien droites. Puis, elle se rappelait que ce genre de pièce n’était vraiment pas ses favorites. Du moins, elle savait plus ou moins comment se sentait cette femme, assise en position d’infériorité. Entre le fils et la mère, il n’y avait aucune chaleur, aucune tendresse. C’était une première pour Eira. Une vraie première. Même elle dégageait plus d’amour envers des enfants qui n’étaient pas les siens.

Les bras toujours croisés, la mercenaire se balançait subtilement d’un pied à l’autre, évitant ainsi d’ankyloser son dos inutilement sur un seul côté. Lincoln savait très bien que ça cachait autre chose. Il savait très bien que d’être de ce côté de la vitre l’enchantait autant que de se retrouver dans l’autre pièce et subir l’interrogatoire. Il savait que ça la rendait mal à l’aise, à la limite de la nervosité. Eira demeurait attentive à ce que Stephane et Suzanne échangeait comme parole. La femme n’appréciait pas avoir le « contrôle » de la conversation et déviait constamment le sujet de conversation. À la place de Ghost, elle aurait déjà perdu patience. Lui, il demeurait calme, mais il ne mâchait pas ses mots. Il se faisait clair, autoritaire. Il n’avait aucune envie de passer par 50 milles chemins. Il voulait aller droit au but et força sa mère à aller dans sa direction à lui. Suzanne s’était mise à décrire les évènements, comme quoi Dei disait des choses « méchantes », que Sarah essayait de lui expliquer ce qui se passait. Évidemment, elle ne la croyait pas. Puis elle mentionna une femme. Tout de suite, Eira cessa de se balancer. Une femme ? Il n’y en avait pas des centaines dans le domaine. Elles étaient rares et souvent bien connu ou du moins, facilement reconnaissable. La mère de Steph lui décrivit une belle blonde, pâle qui avait attrapé Sarah de l’autre bout de l’avion.

« Blonde et infectée? Il n’y en a pas des masses… » commenta l’assassin avant que la femme réalise de qui il s’agissait en faisant tous les liens possibles. Jess avait dû faire les mêmes. « Supposons que c’est bel et bien Tracy, ça veut dire que son infection est plus « forte » que prévu. et qu’elle a survécu à sa chute? Tu l’as jeté en bas du building, right?   » sur le coup, Eira avait des doutes, mais en même temps. Ce genre de choses était possible et Cyber lui fit remarqué.

« C’est pas impossible, tu devrais le savoir. Tu as traînée plus longtemps dans les laboratoires que moi et ce, bien avant qu’on se connaisse. »
« Oui je sais… Mais quand même. C’était des balles, des tests… Arraché un membre, ce genre de chose. Pas tombé d’un des plus hauts immeubles de Montréal. » dit-elle en gardant son attention sur l’interrogatoire qui se poursuivait.

Stephane venait d’annoncer à sa mère qu’il était Blackops, qu’elle avait, en temps normal, 4 petits enfants, mais qu’uniquement 2 avait survécus. Qu’Amy avait vécu un enfer à cause de son ex, sans parler qu’il avait éduqué non seulement sa fille, mais qu’il avait eu du temps de pratique avec son frère et sa sœur. Sa sœur qui, d’ailleurs, s’était fait arrêté dans sa jeunesse et avait eu des charges très importantes contre elle. Essentiellement, son fils lui ramenait en plein visage qu’elle n’avait aucun droit d’exiger tout savoir, alors qu’elle n’avait rien fait, qu’elle les avait abandonné.

«Comment une mère peut abandonner ses enfants comme ça? Son mari a disparu, raison de plus pour prendre soin de ses enfants qui lui restent. », déclara Eira, visiblement frustrer par les agissements de la femme. « D’ailleurs, à ce sujet… ? Les gens ne s’évaporent pas comme ça si facilement… Son père à Stephane, c’est quoi son nom? Et il a disparu quand? » demandait la mercenaire, sans quitter le duo dans la salle d’interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 14 Déc - 16:37

L’interrogatoire de ma mère continua, je voulais en savoir plus malgré le fait qu’elle m’Avait forcé a la remettre a sa place. Elle pensait avoir de l’autorité comme mère dans famille? Roy avait disparu depuis bien longtemps.. et depuis ce moment elle ne s’était que très peu occuper de nous, une chance que j’Avais atteint 19 ans quand le père avait disparu, sinon j’avoue que sa aurait pu très mal tournée cette histoire la.

J’avais maintenant une information importante sur la situation, Tracy était vivante et encore bien active contre nous. Sarah avait été prise mais ce n’était pas Tracy l’auteur du crime. Elle était un outil, puisqu’on savait tous que Tracy en avait particulièrement après Jess suite a justement, notre première mission. J’attendis que ma mère reprit, en la fixant droit dans les yeux. Chose qui était plutot curieux. C’était que malgré le fait qu’elle était de ma famille. Je n’avais aucune difficulté a l’interroger comme si j’interrogeais un criminel pour un crime quelconque. Cependant ma mère n’était que temoin d’un crime. Je ne l’epargnais pas pour l’information. Elle venait d’apprendre que j’étais Black ops (Okay on appel sa TaskForce nous autre mais bon) Elle processait l’information, mais je lui dis de s’assoir a nouvau, je repris concernant la partie que Tracy devait jouer

- Tracy isn’t after Sarah. She’s part of it because she knows, if Sarah is taken, its to lure me out, and my partner in this is Jessica. The real target for Tracy is Jessica, not me, and she has other ways to go after your niece. Now, do you remember who else was in the plan beside you, Our kids and kids friends and Tracy?

Suzanne: Hmm.. well i remember there was a man that Sarah reconise really quick. Young men.. dressed as a pilot..... a few guards too...

- Dressed as a pilot?.. probably the highjacked pilot.. but anything else? Anything that could leade you to think it was someone in charged?

Suzanne: I don’T remember

- Come on mom, think.

Suzanne: Hey! Respect! I just went thought a hard moment. I’m the victime here Stephane, its probably something you don’t understand since you’re a US commando officer.


- You don’t want to go on that road again mom. You might be a victime in this case, but you’Re not the only one, there are 3 mores that are still missing. So think about it, you know how it works since you were married to the FBI California director since you were 19 years old. You know how it works and talking to the correct officer will help save lives

Suzanne: How do i know you’re one of the good guys? That you’ll do anything to save Sarah?

- You did not just asked me that... answer my question mom, there was a leader with them on the plan, describe him!

Suzanne: About your aged, blond with sunglasses, and a trench coat black.... i think Tracy called him wasky... wyska...

- Wesker?

Suzanne: Yeah thats how she called him. He didn’t talked much, just decapitate Sugar

- Sugar?

Suzanne: My dog.. anyway he’s too strong to be stopped... Sarah is lost, once again by one of your ennemis


Le ton de voie que ma mère avait prit était très accusateur. Elle pleurait pu, pas de crise de panique, juste un regard froid lancé a mon égard pendant que moi j’étais entrain de pensé a comment ce que Wesker pouvait-il être encore vivant?... Chris et Jill l’Avait abattu en afrique il y a quelque année. C’était techniquement impossible. Surtout de la manière qu’ils l’avaient fait... hey... wait a minute

- My ennemis?

Suzanne : Its your fault that my gran daugther has been kidnappe! She’s just a child Steph! And you brought her into your hell of a life! Now she’s been taken, along with Amy’s kid that i didn’t know she had, and one hell of a bitch that says everything that goes trought her mind. That one i don’t care. But Sarah... Nathalie.... if they died it will be on you, because of what you did to that ‘’ Wesker’’ person.. i can’t believe you! You hidden that from me this entier time! If you think about it, your dad was probably kidnapped and killed by one of the dudes you pist off overseas! Its all on you and all your fault Stephane!.. i’m ashamed to have you as my son!


Okay thats it! Elle venait de pesser quelque pitons sensible. J’Avais beau être TaskForce mais de la me faire dire que le kidnapping de ma fille était ma faute, que celui de mon père l’était aussi, lui que s’était devenu un ‘’ Cold case’’ vue qu’il n’avait jamais été retrouvé, je pêta ma coche. D’une main je flippa la table de bord qui alla s’écraser a l’autre bout de la pièce. Ma mère avait les yeux gros. Je me redressa rapidement, l’aggripant par la gorge en la trainant jusqu’au mur ou je la plaqua contre le mur en la levant d’au moins un pied du sol

- Repeat that again? You’re ashamed of me because of my work line? I’ll give you good reason to be afraid right now. Tracy and wesker are nothing compare to what i can do, what we can do here, what i have been trained to do. And on top of that, i did your job as a mother to my brother and sister. You’re nothing to us mom, you’ve abandonned us, we’ve all turned out to be great person, strong in all aspect, without being raised by our parents. Roy dissappear on my first year in the army. First mission in africa, THATS when he dissappear. I didn’t had time to make myself any ennemis, and even then they have no idea who i am outside. Not even the US goverment has any records of me. So don’t blame me for what we don’t know.

Dis-je toujours en tenant ma mère d’une main lever du sol. J’avais barré mon bras dans un angle de 90 degré, elle ne semblait pas être un très gros problème a tenir dans les airs, ou simplement sur ma rage je ne ressentais pas le poid de ma mère...
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 14 Déc - 17:13


L’interrogatoire de ma tante avant commencer, mon cousin était rentré dans la pièce, je reconnaissais bien son côté S.T.A.R.S qui passait a l’Action, le tout se deroulait quand même normal, j’Avais une conversation en meme temps avec Eira, elle venait de voir la mère de son futur amoureux, et la mère de Stephane, il y avait quand même une raison pour laquel les deux ne ce parlait pu tant que ça, appart pour genre donner des nouvelles une fois aux deux ans au téléphone. LA seule chose de positif de la mère de Stephane, était que lorsqu’elle allait mourir, les trois jeunes allaient avoir un héritage de malade. Puis eira Emi un propos qui me fit emettre un petit sourir en coin

- Ouais.... bah tsé, il considère pas mal qu’elle les a abandonner.. ils on grandit tout seul, de notre point de vue elle a fait quelque mauvais coup somewhat non pardonnable... appart que s’Est leur mère.

Les mauvais coup j’entendais pas mal tout ce que Stephane lui mentionna pas très longtemps après. Je connaissais pas mal ce qui s’était passé, pas seulement parce que j’étais de la famille, mais en plus j’étais très proche de mes cousins, Stephane du au TaskForce, mais Amy aussi, elle était plus proche d’Alex que moi, mais quand même très proche. Je connaissais parfaitement ce que la mère avait fait

Dans la description d’événement Suzanne mentionna la première ravisseur. Elle l’Avait décrit.. j’eus un petit pincement au coeur. Tracy? Elle était encore vivante? Impossible!... j’avais les yeux gros, mon calvaire avec ma mentor n’était donc pas terminer.. joie.. on allait ce retrouver dans pas très longtemps....

- Oui, jeté en lui vidant un chargeur de M4 dessus. Elle aurait du mourir, building de 46 étages, s’Est pas rien. Son infection était plus grande que ce que je pensais, appart sa langue et ses griffes.. mais elle a du avoir de l’aide pour s’en sortir vivante jamais je crérais...

Cyber rajouta quelque chose a l’intention de Eira, celle-ci lui répondit, moi je pensais encore a comment elle aurait pu survivre. De la manière que ma tante l’Avait décrit je n’avais aucune difficulté a croire que s’était Tracy, malgré ce qui s’était passé a Montréal, après tout, avec les virus.. malheureusement tout était possible, puis vint le moment de vérité, on est black ops, pas juste US Marine (Ou moi Canadien Marine), mais bien plus haut que ça (Bon on a tout les deux commencer Navy Seal et Joint TaskForce 2 avant de rejoindre les Spec Ops qui devint TaskForce 164 plutard mais détail)

Le sujet de Roy embarqua par la suite, Eira m’Avait demander comment sa en était arriver la, essentiellement, J’eus un moment de silence, pas que sa me mettait mal alaise la question, mais plus parce que s’était une histoire qui ‘sétait produit il y a fort longtemps, fallait que je me rappel en détail de ce qui s’était produit avec Roy, comment il était disparu, ou plutot, comment ce que sa s’était passé une fois qu’on était revenu du Rwanda

- Pour être bien honnête, on ne sait pas comment ce s’est passé. Moi pis Stephane on était en dehors du continant quand ça s’est produit, sur notre première mission. Mais de ce qu’on s’est fait dire, ou plutot quand ‘’ US Homeland Security’’ est venu enquêter pour nous demander ce qu’on savait. On s’est fait dire qu’il était partie en voyage d’Affaire. Chose normal, son père était le directeur du FBI de la californie. Mais qu’il n’était jamais revenu du voyage d’Affaire, ni lui, ni ses collegues, NCIS, CGIS, CIA and such. Étant donnée qu’il s’Agissait d’un haut placé du FBI, le FBI a emis le plus de ressource possible pour le retrouver, autant au travers du Canada que des Etats Unis. LE Mexique n’a rien voulu savoir d’aider. Pas surprenant, le Cartel Mexicain contrôle plus la police que l’état même. Donc avec le temps, a force de chercher, il y a un certain temps que la police peut chercher un corps. Le dossier fut envoyer a l’unité d’Espion/Assassin international en Israel pour qu’ils gardent un oeil, mais comme telle. La GRC et le FBI ont jamais été capable de retrouvé son père, ou son corps. Le Mossad eux on travail pas avec de manière fréquente, donc ils nous ont dit qu’ils nous contacterait s’ils trouveraient quelque chose, une piste, comme ça mon père pourra envoyer des forces, mais Eli n’a rien trouvé a date

Dis-je d’un soupir decourager, Le père de Stephane était quand même awesome come oncle a avoir, on vois la mère présentement.. et s’était totallement différent quand elle était avec son amoureux.

- Il a disparu il a prêt de 20 a 25 ans. Son nom était Roy Leroux. Le grand frère de mon père. La personne qui la prit a mis beaucoup d’Effort pour que le ¾ des unités de la paix de l’amérique du nord soit pas en mesure de le retracé Même l’europe a gardé un oeil ouvert. Après tout, la traite humaine.. la majeure partie du temps sa va en Europe ou en Russie a partie de l’amerique du nord

Au même moment Amy finit par arrivé dans la pièce. Elle était deja vêtue pour l’Action, seulement pas d’Arme primaire sur elle

- Well en voila une qui est prête a toute eventualité! S’est bon de te voir toi
- Pff! Parles pour toi! JE suis contente d’être sortie de l’Antarticle! GOD! Qui fait frette la-bas! Ark!

J’eus un petit sourire aux lèvres, ma cousine fit un salut a Cyber et Eira par la suite en reprenant, voyant sa mère dans la pièce

- Elle n’a pas changer avec le temps
- Nop, Steph est pas mal bon a date de pas avoir péter sa coche

Juste! Quand je dis ça, j’Avais pas ecouter ce que mon cousin avait dit avec sa mère. J’avais été trop concentré sur expliquer la disparition du père a Amy et Stephane a Eira. Je fus prise par surprise en voyant la table revoler, ou plutot entendre la table frapper le mur avant que mon partenaire de combat n’accroche sa mère contre le mur, au niveau de la gorge

- Une belle retrouvaille. Eira va l’calmé, y va la tuer

Je connaissais bien mon cousin, spécialement quand il était facher, s’est pas pour rien que dans les équipes du TaskForce le monde trouvait sa drôle que je sois la seule capable de le calmé ou le contrôler, sauf que maintenant s’était le temps de changer la methode, physiquement contre Stephane j’étais correcte, mais utilisé un peu de douceur n’allait pas nuir, s’était pourquoi je voulais que Eira aille le calmé a ma place. J’allais quand même demeuré en stand By si jamais sa montait a un autre niveau.. d’Ailleurs Amy pouvait potentiellement y aller aussi, mais s’était plus pour contrôler la mère, spécialement puisque Stephane n’Avait pas mentionner que Amy venait de rejoindre le TaskForce. Et pour le moment elle n’avait pas les insignes du taskForce sur les epaules ou l’Uniforme, juste un habit somewhat militaire Urban
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Mer 14 Déc - 19:31

Eira avait commenté la relation qu’il avait avec sa mère comme étant sévèrement distante et qu’elle ne comprenait pas comment une mère pouvait abandonner ses enfants. Il y avait franchement de quoi se poser la question si on ne savait pas ou du moins qu’on avait pas été plus ou moins informé. Jess lui avait simplement dit qu’ils avaient grandis seuls et qu’elle avait fait certaines choses qu’ils considéraient comme impardonnable. La seule chose qui la sauvait encore et qui la gardait encore était que c’était justement leur mère. Une triste situation, vraiment. Elle qui n’avait connu que d’excellente maman, la sienne ayant été la plus merveilleuse de toute. Puis vint la question de Tracy. Willow semblait tout aussi perturbé, juste plus absente psychologiquement qu’Eira. Après tout, cette femme, de ce qu’elle avait compris, avait tué son frère et en avait encore après elle. Et l’infection l’avait rendu tenace. Un peu trop tenace pour le bien de tout le monde et le fait qu’elle était impliquée, ça changeait bien des choses. Elle était vicieuse et faisait en sorte d’affliger le plus de douleur psychologique à tout le monde. Une pensée traversa rapidement l’esprit de la mercenaire qui se souvenait de la gamine à Amy qui ne supportait pas cette femme. Et voilà qu’elle était de retour en sa présence. La pauvre… Jess rajouta que Tracy avait surement eu droit à de l’aide pour s’en sortir vivante.

Sans vraiment en rajouter, Eira écoutait ce qui se disait dans la salle d’interrogatoire avant de demander pour le père de Stephane. La cousine de l’interrogateur expliqua que personne ne savait vraiment comment ça s’était passé. Fronçant les sourcils, attentive à ce que la femme lui racontait, Chaos restait renfoncé, les bras croisés, dans son gros chandail. Apparemment, ça c’était produit alors que Ghost et Jess étaient en dehors du pays. L’homme était « parti en voyage d’affaire ». Elle apprit par le fait même que le père de sa fréquentation était un membre du FBI, directeur de la division Californienne. Pas plus mal quand même, mais un boulot qui avait sa part de risques. Techniquement le père de famille n’était jamais revenu et n’avait jamais été revu depuis, malgré un déploiement qu’Eira imaginait assez grand pour le retrouver. Au final, personne n’avait trouvé son corps encore, malgré les alliances internationales avec les différentes forces européennes. Jessica fit une pause avant de reprendre et de mentionné qu’il était disparu il y avait entre 20 et 25 ans. Son nom était Roy Leroux. Sans regarder la femme à ses côtés, le nom de l’homme résonnait étrangement dans ses oreilles. Sans le montrer, elle réfléchissait à tout ça. Elle maintenait fermement que les gens ne disparaissaient pas si facilement.

« Personne ne disparait complètement. Encore moins un chef de département comme le FBI… S’il a été tué, ça ne s’est certainement pas fait tout de suite… » dit-elle en continuant de réfléchir avant de faire le lien. Cyber derrière elle, l’avait déjà fait. Il avait été « présent ». Eira avait refusé de le torturer et elle avait subie à sa place… Une étrange angoisse la prit par les tripes. Alors qu’Amy entrait dans la salle, la mercenaire jeta un petit regard à son partenaire. Aucun mot ne fut nécessaire, ils s’étaient compris. Ils savaient la même chose. Ils connaissaient la même vérité. Savoir s’il était toujours vivant était une autre paire de manches, mais l’avait vue 18 ans passé. Pas la dernière qui l’ait vue, mais la seule personne dans l’entourage de cette famille. Enfin, l’assassin bloqua ses pensées. Ça allait la ronger si elle s’y attardait trop longtemps et finirait par déballer son sac. Et ce n’était pas le moment. Pas le bon en tout cas… Sarah et les deux gamines étaient la priorité.

Eira fit un petit signe de tête en guise de salutation, Cyber fit de même. La femme demeurait attentive à ce qui se disait. La femme accusait son fils d’être responsable de l’enlèvement de sa fille. En plus qu’elle lui disait avoir honte de son fils, de lui et que c’était de sa faute. Il s’était fait des ennemis et s’était la raison pourquoi son père n’était jamais revenu. Stephane fit voler la table contre le mur. «She pushed too far… » avait marmonner Chaos en retirant son capuchon. Une partie d’elle souhaitait intervenir, l’autre hésitait. C’est Jess qui l’a poussa à aller le voir. Il allait la tuer. Oui d’accord, mais Eira, y aller? Sans vraiment s’obstiner de vive voix, la mercenaire lui lança un regard de « t’es certaine », avait d’inspirer profondément.

Était-elle prête à faire la diplomate? Vraiment pas. Est-ce qu’elle avait les capacités requises pour ça? Pas vraiment. Elle ne connaissait pas si bien Stephane. Elle déduisait plus qu’elle ne savait à son sujet, même s’il était très ouvert avec elle. Il y avait si peu qu’elle pouvait savoir avec 4 bonnes conversations et encore. Et puis, la patience n’était pas dans ses qualités, elle n’avait pas la langue dans sa poche. C’était une situation de « négociation » plutôt délicate. Il avait toutes les raisons de vouloir tuer sa mère. Sortant de la salle d’observation et entrant dans la salle d’interrogation sans vraiment réfléchir à un plan, Eira s’approcha doucement.

« Steph? » lui dit-elle d’une voix douce pour s’annoncer. Il était dans une colère noire, le pire à faire s’était de s’approcher en tank. Elle s’approchait doucement jusqu’à poser sa main sur le bras qui tenait la femme contre le mur. « Dépose ta mère au sol s’il te plait. Elle n’a pas notre entraînement. Elle est inoffensive physiquement. Alors est-ce que tu peux la redéposer au sol? » demandait-elle lentement, en français, pour le forcer à se concentrer sur elle et non sur sa mère. Physiquement, Eira ne faisait pas le poids, mais elle s’imposa tout de même physiquement entre les deux doucement. Elle sentait la tension et ça avait de quoi lui donner un bon petit coup de peur et d’adrénaline à la fois. Puis, elle reprit toujours en français, doucement en cherchant un contact visuelle quelconque, toujours une main posé sur le bras de l’homme en colère. « Je sais que tu es fâché. Qu’elle vient de t’accuser faussement de choses horribles qui n’étaient pas du tout de ton ressort… Et que la tuer parait comme une solution évidente. Facile même.  Mais je dois te demander de ne pas le faire. Ce n’est pas toi. Pour le peu que je sais de toi, tu n’es pas un tueur de sang-froid. Pas dans cette situation. C’est ta colère qui parle. Et ça reste ta mère… » dit-elle la voix un peu noué. Les souvenirs de la sienne, malgré le temps qui avait passé, demeuraient bien présents.

Cyber de son côté de la vitre, savait très bien pourquoi elle avait une voix coincée comme ça. Il savait que sa partenaire aurait tout donné pour un seul et dernier instant avec sa mère. Puis Eira reprit une dernière fois. «Va prendre un peu l’air. Ta sœur est arrivée. Va te calmer, lui parler. Je m’occupe d’elle en attendant. Ok? Would you do that for me? What I’m asking? » demanda-t-elle, en demeurant calme, autant ce qu’elle dégageait physiquement que ce qu’elle disait.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 15 Déc - 19:04

Le moment était venu ou ma mère m’Avait pousser a bout, je gardais mon calme en temps normal mais la, quand on m’accusait d’avoir comis des affaires que je n’avais pas fais, s’était marquer dans notre ‘’convention collective’’ j’ai le droit de péter ma coche. Et s’était exactement ce que je venais de faire avec ma mère, la table avait revoller. Je me doutais bien que j’allais avoir Jess sur le dos dans pas très long... mais je m’en foutais, j’en avais marre de son comportement très déplacé a mon égard. Je lui serrais la gorge de plus en plus, asser pour lui couper le souffle

- It won’t be my fault for them, but for you, there is no way out of this one

C’était ce que je pensais, toujours en la tenant dans les airs eventuellement quelqu’un avait entré dans la pièce, me parlant en français, j’Avais pas eu ma concentration dessus tout suite, j’étais encore avec un regard plus que assassin a l’égard de ma mère. Ce fut lorsque celle-ci me toucha le bras que ma concentration fut tourné sur Eira?.. oh... ma belle Eira?... Rohh?.... okay, je déposa ma mère au sol, mais ce ne fut quand même pas fait avec délicatesse, j’avais cependant aussi un visage neutre, J’étais silencieux, ecoutant du mieu que je pouvais ce que Eira avait a me dire. Essayant, bien que çâ fonctionnait, de me calmé autant que possible. Ma mère tant cas elle reprenait son souffle au sol. Moi.. je traduisais ce que Eira me disait.. elle avait vraiment réussit a r’avoir mon attention rapidement, surtout a me parler en français.. J’allais éventuellement devenir bilingue, surtout si j’étais pour vivre au Quebec. Puis aussi, Eira me disait que Amy était arrivé, je pouvais aussi aller lui parler, mais fallait que je sorte de la pièce étant donnée que j’étais plus dans un états d’avoir des informations supplémentaire sur qui avait ramasser Sarah.

- Will do..

C’était dit sur un ton de voie calme, cependant avant de repartir de la pièce je voulais encore me détendre un peu. Je me déplaça vers la fille dont j’étais amoureux, pour glisser mon bras autour de sa taille et l’embrasser tout doucement sur les lèvres. Ma mère était encore trop occuper pour réaliser pleinement ce qui était entrain de ce passé autour d’elle. Le baisé dura quelque seconde avant que finalement je m’écarte tout doucement en disant

- I’m.. i’m sorry...

C’était spécifiquement désigner pour Eira l’excuse. S’était une mauvaise passe et je sentais que j’allais exploser a rester ici plus longtemps. Et puis aussi.. ce n’était pas nécéssairement quelque chose que j’aurai aimé montré a la jeune demoiselle. Ma mère me fessais grimpé dans les rideaux.. la présence de mon père commençait a me manquer, surtout dans ce moment la. Je me redirigea vers la porte, au même moment que Suzanne avait reprit son souffle

Suzanne : Yeah, get the hell out of here you freaking psychopath!

La elle dépassait les bornes, il y avait de multiples raisons pour laquel je pourrai péter ma coche, et Étrangement ma mère semblait avoir un malin plaisir a vouloir tout les exposer une par une. Surtout maintenant qu’elle savait que j’étais dans les forces spéciale, Elle me blâmait moi pour la disparition de mon père avec les ennemis que j’aurai pu me faire hors du pays. Et s’était un ‘’ No wonder’’ qu’on ne trouvait pas Roy. Je me retourna tranquillement, le visage tendre que j’avais donnée a Eira était disparu, sa l’air que ma mère en voulait encore plus. Je pris seulement deux pas en sa direction, a suzanne, que je sentie quelque chose m’aggriper par le collet pour me projeter dehors de la pièce et fermer la porte. Avant de me faire redresser debout et me faire maintenir au mur par la suite, par la gorge, avec au moins 3 points de pressions utiliser contre moi. Ma cousine m’avait ramasser avant que j’passe comme un Tank pour ramasser a nouveau ma mère

- Okay, you need to come the fuck down Steph.
- ......
- What’s wrong with you, you’ve never let her into your head before. Get her out
- Easier said than done

Dis-je en relâchant la prise que Jess avait sur moi. Elle se tenait entre moi et la porte, je repris mon souffle a quelque reprise, il était claire, net et précis que celle-ci n’allait pas me laisser rentré a nouveau. De toute manière Eira s’occupait de calmer les choses de l’autre côté de la porte. Jess ce tenait droite devant moi, les bras croisé, jusqu’a temps que ma monté d’adrénaline ne cesse, et que je m’écrase au sol.

- What’s on your mind?
- Oh.. a lots of stuff..
- Spit it out

Voyant que je m’étais calmé. Elle s’était installer à côté de moi, assise à terre contre le mur, en m’observant, encore une fois a voulait jouer au psychologue pour me remettre de bonne humeur.. sa allait sans doute fonctionner, chose certaine était que j’avais quand même apprécier la présence de Eira dans la pièce et non la violence de Jess pour commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Jeu 15 Déc - 19:36

Voyant que la situation avait dégénérer dans la pièce, mon objectif avait été d’envoyer Eira, celle-ci n’avait pas semblé super sur de mon choix, mais encore, elle ignorait sans doute de toute le pouvoir qu’elle avait sur mon cousin. Elle s’en rendrerait bien compte. De toute manière je ne voyais pas une façon que Stephane pouvait résister au charmes de cette petite assassin qu’il aimait tant. Même si elle avait un oeil au beurre noir, et même la, elle réussisait a être cute pareil. Donc pas de soucis a cette effet. Amy demeura avec moi, on la laissa aller, et l’intervention d’Eira s’était bien derouler. Ma tante reprenait son souffle, je n’acceptais pas plus qu’elle accuse mon cousin, mais encore, fallait être capable de mettre un peu d’eau dans son vin. Elle venait d’apprendre des informations plutôt très importante sur son propre fils et même sa fille

- T’avais même pas dis a ta mère que t’avait des enfants? I mean, je peux comprendre pour moi et Stephane, jamais rejoignable, mais ta mom?
- Pff, si tu penses que j’ai gardé contacte depuis que vous êtes venu me chercher au poste de police. Fuck that shit!..

J’eus un petit sourire aux lèvres, avant de reprendre a l’intention de Cyber, concernant Eira

- Pour une fille qui n’a jamais eu d’amoureux. Je trouve quand même qu’elle ce débrouille bien avec Stephane. Elle va finir par découvrire le pouvoir cas peut avoir sur lui.

Sa avait été dit a titre de jasette général pour Cyber, continuant d’observer attentivement ce qui se passait dans la pièce, Stephane avait accepter de sortir de la pièce. Voila! Le tour était jouer!... ou du moins, jusqu’a temps qu’elle le traite de psychopath... oh boy, d’un pas presser je sortie de la pièce, pour me rendre dans le corridor, et rentré en trombe dans la salle d’interrogatoire au moment même ou celui-ci s’était diriger vers sa mère, ou plutôt s’apprêtait a ce diriger vers Suzanne. Aggriper par le collet, effet surprise, mon cousin revolla dans le corridor, et je ferma la porte, Laissant Eira et sa belle mère ensemble pendant que je m’occupais personnellement de mon cousin.

Après quelque temps je m’installa assise a côté de lui, devant la porte de la salle d’interrogatoire. Je savais qu’il repassait le tout dans sa tête présentement. Je tenais quand même pas a ce qu’il s’Affecte trop avec ça

- No matter how much i work, She’ll never see what’s happening in this world, and where it is going
- I know, but you know Steph, you’re mom since your father dissappeared was always self centered,
- I Know but
- Sarah when to get her out of her familiar environnement. Its hard for her to be in here.. and oh top of that, she was probably not around when Roy dissappeared, but for Sarah, a girl she knew a little, seeing her being taken away and not being able to do anything about it. It just reminded her about Roy all over again. A Little bit like you right now, and she’s looking for someone to blame that is not her, because she can’t take the blame for that
- Hmmm I know.. but the way she talked about him..
- You miss him as much as she, or I... your dad was awesome, i really hope one day we’ll find him
- Yess Me too...

On prit tout les deux une pause, Stephane s’était calmé. Je demeura assise a côtÉ de mon cousin qui reprit en me demandant une question

- I’m surprised, by the way, that you were not the one to jump in when i attacked Sue
- Hehe well there is 2 way to deal with your enger management problem, first one is me tackling you down, or now you have Eira that can use the soft way to calm you down
- So basictly it was your idea to send her in?
- Yup!
- Hate you
- Of shush, you liked it when she calmed you
- Yeahhh.... i know

Dit-il en prenant un tin rouge un peu plus foncé, J’eus un sourire aux lèvres, je venais de faire deux partie de cette ‘’ remonté émotionnel’’ Maintenant faut juste que je lui change les idées, toute en continuant un peu a m’attaquer au problème mental qu’il avait présentement

- So yeah, don’T let her into your head again, nothing that happens right now is your fault, Specially not your dad, i mean, we were in Rwanda when it happens, but from what happens, Sue abandonning you guys, you stepped up really good, took care of Mark and Amy no problem even tho we were outside of the country most of the time, but when you were not there Serge took over. And plus, alone parent you raised Sarah really good. Now.. even tho its Tracy and Wesker out there with sarah, We’ve already manage to take them down once. Sarah is a crazy smart kid. She won’t do anything stupide
- She’s my daughter Jess
- Shut up! I’m trying to be positif here!

Lui dis-je bêtement en lui donnant une tape derrière la tête avant de reprendre

- We’ll find them. Amy probably already have the location from the GPS Sarah has.. Amy of Jennifer.. you’ve texted Amy to stop by the home for that right?
- - Yes i did
- Everything will be fine.. but please, don’t let Sue get into your head again, even if she’s your mom. You’re worth 1000 time more than what she thinks of us right now.

Stephane n’eus qu’un sourire en coin en demeurant assis au sol, même affaire pour moi, restait pas mal juste a attendre que Eira termine avec Suzanne, je n’étais pas super inquiet de laisser la jeune assassin avec sa belle mère dans la pièce, ce n’est pas comme si elle allait lui sauté a gorge, ils ne se connaissaient pas, et elle ne semblait pas avoir prêter attention quand elle s’était fait embrasser par son fils.... anyway tant cas nous, on demeura assis comme deux jeunes enfants, le long du mur
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Ven 16 Déc - 1:02

Eira était dans une salle, petite et fermée. S’opposant physiquement entre une hystérique qui dépassait les bornes et un homme qu’elle appréciait et respectait qui pouvait la tuer sans trop de difficulté. La tension était palpable et jamais elle n’avait eu à calmer qui que ce soit. Normalement, elle était celle qu’on devait contrôler, restreindre, calmer et éloigner. Parce que sauter à la gorge de quelqu’un était une seconde nature chez elle. En territoire, donc, inconnu, a tenter de convaincre un homme qu’elle connaissait à peine de redéposer sa mère qu’il voulait tuer au sol, était plutôt inusité. La femme espérait simplement que cela fonctionne, de réussir un minimum, au moins le calmer. Sauf que du moment qu’elle l’avait touché, il était « revenu ». Plus ou moins, il était comme elle la veille. Dans sa tête, à nager dans la colère, il avait relâché sa mère.

Sur le coup, Chaos fut soulager et continuait de lui parler doucement en français toujours, question qu’elle garde le « contrôle » sur lui. Stephane accepta, au bout du compte à sortir de la pièce et discuter avec sa sœur. La mère continuait de reprendre son souffle derrière elle. Puis, sans avertissement, l’homme passa une main à sa taille et l’embrassa délicatement sur les lèvres. Surprise par le geste, la femme figea un instant avant de répondre à ce geste d’amour tout délicatement. Il s’écarta un peu, alors qu’elle était encore un peu coincée dans ce court instant qui lui semblait avoir arrêté le temps. Il s’excusa envers elle, plus que qu’envers sa mère.

«It’s alright… » lui avait-elle murmurer, les joues encore rouges causé par l’échange amoureux. Il s’éloigna ensuite vers la porte.  Créant une barrière, Eira, suivit l’homme sur quelques pas afin d’établir une distance entre la mère et le fils. Par mesure de précaution, elle garda une distance de bras. Et ce ne fut pas à tort. La femme avait reprise de la voix.  Elle insultait son fils en le traitant de psychopathe. La mercenaire s’était figée et s’était mise sur ses gardes. Les pieds parallèles, les genoux légèrement pliés, elle regardait Stephane se tourner lentement dans leur direction. Évidemment, la colère marquait les traits de l’homme. Deux pas dans leur direction furent pris. L’assassin les avait reculés et elle avait même glissé une main à son dos attrapant la garde de sa dague sous son gros chandail. Elle ne fit que dire : « Steph… » d’une voix peu rassuré avant que Jess n’intervienne à son grand soulagement. Droite et raide, Eira avait relâché la tension en laissant aller un soupir de soulagement. Le haut du corps mou pour quelques instants, la femme se redressa avant de reprendre ses esprits et calmer son instinct de survie. Elle fit un quart de tour pour observer la femme qui se disait être mère.

« The only psychopath here is far from being your son ma’am. In fact, you are technically stuck with one. But let’s not talk about this. » dit-elle calmement en redressant la chaise pour que Suzanne puisse s’asseoir. « Please, sit down… and take a straight position, it will be easier for you to breath normally… Your throat was crushed and staying in a crooked position is the last thing that will help you. » continuait la jeune femme en allant relever la table et l’installer au centre, là où elle était normalement. Elle ramassa également les quelques feuilles qui s’étaient éparpillées au sol. Elle replaça sa chaise, retira son kangourou, dévoilant à la femme son dos strié de cicatrices et la dague qui y était fixée. L’adrénaline avait monté et elle avait chaud. Déposant son gros chandail sur la dite chaise, Eira se retourna vers la femme et choisit de s’asseoir en indien sur la table, les avant-bras appuyés sur les cuisses.

« I know you were supposed to talk to Stephane, but it’s no longer an option. I know you must have some questions. So… to answer questions that you certainly have: my name is Eira Black and no I’m not spec op, but I did have a similar training. The main difference is mine was much more unforgiving than his. My back is in fact, the best witness I have. I’m not good or bad. You can see me as a neutral party » déclara la femme calmement en regardant ses mains trembler à cause de la douleur, avec un petit sourire.

« Also, I want to say that, you are not the only one suffering from the loss of your husband. Your sons and daughter are too.  It might not look like it, but some are just better at hiding pain than others. I’m a good example myself. See, people broke my back with the intention of doing so when I was 15 years old. They patch me up with metal plates following my spine and keeping it in place. Since then, I’m supposed to be on morphine, each day, and every day. But being stoned is not my thing. So I’ve learned to cope with it in such an extent, that a normal person, wouldn’t be able to walk at all. But that is physical pain. And now you must be  wondering why I’m telling you this… And I’m arriving to my point… » dit-elle avant de reprendre.

«Psychological pain is much more cruel and deeper. Getting access to a person psychologically is being able to unleash to best as much as the worst. You said cruel things to your son. That a mother should not even think or dare to say. I hope you realise one day, that… the day they lost their dad. They also lost a mother… Now that I’ve made my point… Any questions ma’am?   »  demanda Eira. Elle n’avait pas utilisé un ton autre que doux, clair et autoritaire. Rien de menaçant, mise à part un regard particulièrement lourd. Son regard gris plomb ne quittait pas Suzanne.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 17 Déc - 0:25

Ma mère était encore sous le choc de mon acte de violence, malgré le tout elle avait réussit a shooté une nouvelle phrase qui me fit grimper dans les rideaux. Ce fut Jess cette fois si qui avait intervenir, parce que la, ma mère ne s'en sortait pas vivante. J'en avais marre après tout de tout ce chialage malgré le fait que je m'étais arrangé pour que Amy, Mark et Sarah aient une vie adéquate malgré les epreuvent difficilte qu'on avait du passé au travers. Chose a mon avantage, mes parents avaient eu tellement d'argent, elle n'avait jamais remarquer les dépenses que je fessais sur son compte bancaire pour nous faire vivre.

En ce qui concerne Suzanne, celle-ci sous le choc écouta ce que Eira avait a dire. Toute en regardant la porte, surprise d'avoir vue Jess me tire de la. sauf que son attention revint quand Eira lui dit que la seule psychopath dans les environs, s'était elle et non moi. La aussitôt, surtout avec les cigatrices, elle n'avait pas eu de misaire a la croire, Suzanne s'exprima

Suzanne: I want to get out of here. i don't want to sit down, I want to be out of here. As soon as possible!

Elle était definitivement partie elle. sans doute du au fait qu'elle réalisait petit a petit que sa famille était vraiment tourner dans un environnement violent.. elle avait de la difficulté a accepter le tout. Elle demeura silencieuse.. sois elle ecoutait, ou bien elle était tellement concentré sur le fait que Eira venait de lui dire qu'elle était plus psychopathe que moi. Quand elle lui parlait elle fut plus aussi concentré sur les cigatrices, et le fait qu'elle était armé que d'autre chose... elle lui parlait

Suzanne: You're back is the witness? Why? What happen? And if you are neutral, why do they allowe you access all the way to here? It doesn't make any sens... but go on.

Elle était encore fru de ce qui venait de ce passé, me passait beaucoup d'accusation, et sa paressait... mais laissa Eira continuer de parler. lui parlant de blessure psychologique et physique, en donnant exemple sur ce qui lui était arrivé a elle. La mère a Stephane quand elle ce fit dire qu'elle avait dit des affaires '' Out of line'' Elle ne puis répondre que d'un petit '' Pff''

Suzanne: I don't think i want out of line, because of what he has done, his dad is probably dead.. and so will my grand daughter, can you imagine? She's 22 years old, involved into so much danger, if she had come with me, she would have had a perfect life, being in regular high school student, maybe even being part of the Cheerleading squad instead of tactical, murderist squad like her dad. and it is not him who lost a mother, but i lost my son. Do you know where he was? When his dad dissappeared?. The only thing i received from the US army was that my son has been send in africa for a peace mission. The only mission he should have been doind instead of going in Africa, would have been to help the FBI Locating his dad, but instead he went and play super hero somewhere in a continent with a lots of wars.

Elle prit une léger pause avant de reprendre, concernant Amy maintenant, et Mark

Suzanne: Stephane hidden what he did in life, the only 2 i can trust in my kids are Mark, and Amy, Because they were honest with me. Mark always had a thing to fly, and Amy, Federal charged? What did she do?... she's a sweet little girl, cannot hurt anyone, She joined the police to help and find her dad, nothing more.. i'm proud of my girl being a cop, the only thing i'm not proud of her is that she hid the fact she had kids from me. I'll have a talk with her whenever i'm done being held like a suspect

Maintenant vint le temps des questions, si elle avait plus a dire.. elle avait déja poser ses questions en interrompant Eira pendant qu'elle parlait, concernant la raison pourquoi elle était ici. Et pourquoi elle avait subbit ses blessures.. sinon.. elle voulait rien savoir, elle était encore debout, mais a une bonne distance de Eira. Elle lui avait dit en rentrant qu'elle était psychopathe, s'est sur qu'elle n'allait pas apprécier etre seul avec. La elle voulait voir Amy, ne sachant pas qu'elle était derrière la vitre d'observation, entre temps dans mon cas j'étais toujours assis a terre dans le corridor avec ma cousine a mes côtés. J'avais repris mes esprit, au même moment ou Mark et Jennifer étaient arrivé, nous fessant signe de rentré dans la pièce d'observation. Je me redressa, aida Jess a ce redresser avant de rentré dans la pièce, donnant un colleux a ma soeur, pendant que Jennifer réalisa que Cyber était toujours la, ce cachant automatiquement derrière Jess.
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 17 Déc - 1:23

Toujours assise dans le corridor avec Stephane, on jasait.. jasait de plusieurs affaire différente, surtout concernant sa mère, son père et notre enfance en général. Puis aussi le fait que j'avais envoyer Eira dans la pièce a ma place pour le calmé. Je me trouvais particulièrement drôle mais ça s'était qu'un détail, la jasette continua jusqu'a temps que JEnnifer et MArk arrive sur les lieux. Stephane s'était redresser pour rentré dans la salle d'observations, en fait, celui-ci s'était diriger vers la porte de la salle d'interrogatoire. Je le poussa d'un coup de hanche, mais asser fort pour le faire dévier de son objectif

- Hold on dude, you're not going back in there, i'll let Eira knows, you just get back in the observation room

Non mais s'est vrai. Il venait de faire un malheur, même calme j'étais pas alaise a le renvoyer devant ça mère tout suite. Il ne s'objecta pas, rentra dans la pièce pour me laisser aller chercher sa douce. J'ouvris la porte, automatiquement Suzanne s'était dirigiver vers l'autre extremité de la pièce en cherchant de quoi pour ce défendre

- Come on Aunt Sue, Steph won't come back in. Now Eira, Jen came back with the location, we're getting ready to come up with a plan of attack.

Suzanne: Wait, What? You know where my gran daughter is?

- pff Duuhh

J'observais ma tante d'un air not impressed en attendant une réponse de Eira, Suzanne reprit en me demandant concernant mon père

- Of Course he knew all along, he's the one that made us who we are, but he's at the Pentagone for now. As soon as we're out, a escort will come and pick you up. I'll let him know you've arrived and plus that Sarah is missing.

Suzanne: Wait ! Jess! I can be of some help?

- You know how to take a part a M249? Operate a Stinger? Load a minigun? Drive a tank? Fly a plan? Helicopter? Diving combat? Hand to hand combat?

Suzanne: Euhm.. i.. i...

-You,you you you are useless, let us do out job, and we'll get Sarah back home safe

d'un petit signe de tête je fis signe a Eira qu'on allait être de l'autre côté pour déterminer comment on allait attaquer. Je sortie de la pièce pour me rendre dans la salle d'observations avec les autres, automatiquement quand je suis rentré Jennifer s'était cacher derrière moi, j'eus un soupire décourager, me retournant de bord, prenant ma meilleure amie par ses epaules en la trainant directe a côté de Cyber, la forçant a s'assoir

- He's not gonna eat you.

Visiblement Jennifer était mal alaise, mais elle savait très bien que quand je la forçais a faire quelque chose, elle n'avait pas tellement le choix de m'ecouter, elle prit d'une voir très timide concernant la localisation a Sarah

Jennifer: Sarah is in Australia now, Sydney underground.. i wasn't able to hack in the system to know for the other girls.. but.. but most likely everyone will be together

- Yeah with the maine characters in there are Tracy and Wesker. They don't care for the hostages, they just want to get to us... they'll keep everyone together unless they've got other purpus

- Do you think we'd be able to tag Nath when we come back?

- Don't you worry about that, and also, Sarah's even if she was the main target, she'll try to keep both Deirdre and Nathalie around her. I woudn't worry too much about finding everybody at different places

- hey wait a sec Steph.. we've got a problem..

- Which is?...

- Australia isn't infected, and not a allied... we can't rush in like we usually do.. if we go in

Jennifer: Generals has agreed to contact the BSAA in case there is a Biohazard outbreak.. but beside that they can't send support... until the city is exposed

- A off the book mission then... great

Mark: fuck that shit, you do you're things, i'll make sure with Eden that out squadron is ready and not on a second continent. I think the US army has a carrier in that area, as soon as we have the opportunity, we'll be ready to strike.

- Copy that, We can fly a sonic plane to get there faster, Mark you just go with your unit, as in for us, we'll have to at least let Huge knows, so a Small detour into the most awfull place in the word..

- Back in that room with your mom?

- No, i meant going to the Pentagone.

-Oh.. well..

- Alright, well lets head for the armury, you too Cyber and Eira, in case there is something interesting you want over there

Suite aux parôles de Stephane, je sortie, Jennifer sortie en premier pour s'éloigner au plus vite des assassins, je soupira decourager, en me dirigeant aussi vers l'armurie, je commença a m'habiller tranquillement en conséquance, ayant garder Amy pas très loin, première mission fallait quand même pas qu'elle parte de travers ou avec du stuck non nécéssaire....
Revenir en haut Aller en bas
Eira R. Black
Bloody Virgin
avatar

Nombre de messages : 222
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 16/08/2016

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 33 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 17 Déc - 21:11

Eira était dans une salle d’interrogatoire avec une femme qui ne demandait qu’à sortir. La dame venait d’apprendre qu’elle était avec une psychopathe, une vraie et que son fils était bien loin de l’être, alors qu’il venait de tenter de la tuer. Elle ne voulait ni s’asseoir, ni rester là. Elle voulait partir, aussitôt que possible. Gardant son calme, la mercenaire ne s’en était pas vraiment occupée, assise sur la table, respirant profondément et avait commencé à parler doucement, calmement, fermement. Chaos avait mentionné que son dos était témoin de son passé particulièrement tumultueux. La mère de son futur amant demandait comment? Pourquoi, qu’est-ce qui s’était passé. Et pourquoi était-elle là, si elle était un « neutral party ». Pourquoi on lui laissait être là? Sans se gêné, Eira répondit rapidement.

« Let’s just say that, as a child, I lost my mom. She was killed and weren’t there to protect me from my dad. How was convicted for her murder later on. Not before he had the chance to butcher my back once… From my right shoulder to my right hip. I just turned 6 at the time. And the rest, as a teen I was supposed to torture a man, but I refused. I chose to protect a man that I did not know. And, for that, I was torture for days and the result is my broken back and the multiples scars that you saw. » dit-elle toujours aussi calmement.

Puis, elle avait poursuivi par rapport à la douleur physique, pour mener vers celle qui était psychologique. Établissant clairement qu’elle avait dépassé les bornes quant à insulté Stephane. Elle ne pensait pas être dans le tort. Elle lui disait, dans ses désillusions que Sarah était peut-être morte, comme son mari disparu, dont paradoxalement, Eira venait tout juste de mentionner l’existence, sans vraiment le mentionner. Suzanne maintenait qu’elle aurait dû élever Sarah, qu’elle ait une vie normale, dans une école secondaire normale, participant aux activités scolaires, etc. Sur le coup, la mercenaire n’avait envie que d’une chose : éclater de rire. S’il y avait bien quelque chose que la charmante fille de Stephane n’était pas, c’était une fille normale. Suite de quoi, la femme avait continué à accuser son fils aîné. Qu’il n’Avait pas été présent, qu’il n’avait pas aidé, etc. Pour finalement se mettre à parler d’Amy et Mark comme des enfants parfaits. Les seuls en qui elle pouvait avoir confiances, parce qu’ils ne lui mentaient pas. Eira commençait à bouillir de l’intérieur et ne se gêna pas de ramasser la bonne femme.

«Are you  hearing yourself? Are you implying right now that YOU brought up Mark and Amy? Because that is preposterous. If there’s someone who weren’t there for their children is you. You weren’t there. You didn’t even bother to get your daughter out of prison! So explain me HOW on earth, are you supposed to take care of Sarah? You don’t know her. I know her more than you. She had the best education of us all combined. She is one of the most intelligent young women I have met. You are absolutely NOT equipped to raise her in any way. Pointless high school class or shaking pompoms in a cheerleading team is FAR from being the appropriate thing for her. She speaks more language than any of us, she’s a brilliant hacker. She is one of the best Intel that your son, HER father, have. He raised her up like SHE wanted. » disait-elle avec son accent britannique très prononcé, mais toujours d’un ton calme et posé à la limite d’être menaçant.

Eira soupira longuement en caressant du bout du doigt sa joue enflé. Cette femme vivait sur une autre planète. Puis Jess vint ouvrir la porte. Suzanne avait reculé, par peur. La partenaire de Stephane sembla découragé et on ne pouvait pas la blâmé. Cette mère était tout un numéro. Elle semblait surprise qu’ils savaient déjà où Sarah se trouvait. Se donnant une petite pousse, la mercenaire descendit de la table et reprit son kangourou en écoutant Jess dire à la bonne femme qu’elle n’était d’aucune utilisé. Faisant ainsi rire, l’assassin qui s’étirait lentement comme un chat. Willow lui fit signe de sortir, mais juste avant, Eira s’était retournée vers la femme.

«Oh. By the way, your daughter Amy is a Spec op, since… a couple hours now. Oh that’s right… You are supposed to know everything about them because you have such a great relation with them… Have a nice day lady… » dit-elle avec un petit sourire mesquin avant de retourné dans la salle d’observation.  Ces dernières paroles lui avaient fait du bien. Une petite bombe qu’elle venait de faire exploser. En entrant dans la salle, elle remarqua Jennifer qui s’était cachée. Eira sourit, Cyber riait tranquillement dans son coin.

«Nah, he won’t eat you. Not alive anyway… » dit-elle en faisant un large sourire à Jennifer. Suite de quoi, elle s’était placée près de Stephane sans vraiment l’approcher plus que ça. Elle n’était pas encore habituée à la proximité. L’amie de Jess expliquait que Sarah était en Australie, etc. etc. La mission n’allait pas être « officielle ». Mark assurait qu’il allait s’assurer qu’ils auraient un back up a portée de main. Ils allaient s’y rendre, mais avant, l’équipe allait devoir faire un détour par le Pentagone. Sur le coup, l’assassin fixa Cyber qui savait très bien ce que sa partenaire en pensait. Inspirant profondément, elle ne cachait pas l’idée qu’aller au Pentagone ne l’enchantait pas. Juste aller aux États-Unis n’étaient pas vraiment une option pour le tandem de mercenaire. En route pour l’armurerie, au cas où les assassins auraient eux aussi besoin de plus, mais non, les deux étaient particulièrement bien équipé, donc pas vraiment nécessaire.

« I gotta admit Steph. I’m not confortable at all to go in the US, just to begin with. Pentagone is technically out of the question for me… Even if your uncle and your daughter deleted our “criminal background”, we are well none. We are on their Christmas wish list to be dead each year… We threatened them, the FBI, the CIA, every security organisation in that country. We won’t be welcome…. And I won’t let them insult me and threating me. Especially when I know the hypocrite, corrupt scum bags that they are…. » déclara-t-elle en croisant les bras, serrant son kangourou contre elle comme si c’était une peluche, avant que Cyber en rajoute.

«Eira’s right, we might bring trouble over there… Even if you are with us… I’m afraid we have quite the reputation with those ones… » dit-il en trainant leurs sacs d’arme à lui et sa partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 682
Âge Réel : 25
Localisation : Avec Eira sous l'eau
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 38
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Bastion Part 2   Sam 17 Déc - 23:29

Le plan d'action était en marche, Sarah ce trouvait en Australie, pourquoi aussi loin? Sans doute que Wesker savait qu'on avait pas tant d'affiliation avec l'Océanie en général. Ils avaient préférer gardé leur distance avec nous. Maintenant, on comprenait pourquoi. Donc la conversation s'était terminer avec le fait qu'on allait faire un tour au Pentagone pour le dire au père a Jess et a Huge qui ce trouvait dans la bâtisse, du moins, s'était le plan jusqu'a temps que les deux mercenaires ne nous face part de leur inquietude a remettre les pieds aux états, automatiquement moi et ma cousine on s'était échanger des regards'' Mais pourquoi?'' Amy pas très concerner dans cette affaire, nouvellement membre du TaskForce demeura silencieuse. Jess reprit en disant

- Hmm.. Well wasn't the CIA your biggest nemesis accros the national security agency? CIA can get you from anywhere, even canadien Soil...... and FBI agreed to let you go if you help out in Montreal wasn't it?

Jess comprenait pas, et je peux pas la blâmer, je comprenais pas tant la pensé présente la.. Oui ils étaient aux tops des ''wanted list'' et s'était une bande de corrompu.. sans doute qui en avait oui, mais de la a dire qu'ils étaient tous corrompu.. on arrivait dans l'impasse ou on était dans des mondes différents. Fallait trouvé un moyen de rattacher le tout, je repris en disant

- Well we don't have to go.. i would prefer to tell Serge and Huge in person instead of sending them a message.. but General Johnson knows already we'll be going out, Jennifer will tell him where we're going..

-Alright! Done! Both my dad and Huge knows

-What do you mean?

Ma cousine me montra son cellulaire, elle avait envoyer un message texte a son père, qui celui-ci avait même répondu, je lâcha un rire decourager en lui disant qu'elle pouvait leur montré

'' Hey Papa, Sarah a été Localisé en Australie, on part en voyage familial dans ce coin la, étant donnée que tu es en meeting je me suis dis que tu n'aurais aucune objection si on part sans toi, inquiête toi pas on va faire attention, Love you!

- Amusez vous bien et soyez très prudents, Rapporte nous Sarah, Nath et Deirdre en un seul morceau, Beau voyage''

Décidément la conversation entre Jess et son père était quelque peu... étrange mais bon, Serge avait répondu, m'envoyant un message aussi par texto pour me dire que Huge allait venir se joindre a nous aussitôt que possible... je me redirigea vers l'armurie, mais en ce fessant je ralentie mon pas pour arrivé a côté de mon amante et lui prendre doucement la main. J'étais plus alaise avec la jeune demoiselle, l'avoir avec moi me rapporta un certain confort et "sécurité'' Si on veut. Au début ce fut la main mais je me sentais ''d'attaque'' pour me risquer a glisser ma main dans le dos de la jeune demoiselle.

A l'arrivé a l'armurie on avait pas un énorme stop a faire, Plus Amy pour ramasser son gear qu'elle aurait besoin. Pas son sniper. la base était sans doute sous terre connaissant Wesker et Tracy. Les deux filles étaient rentré dans l'armurie pendant que moi j'avais gardé les deux assassins dehors. Ils connaissaient Tracy mais pas Wesker, appart de nom

- I'm not really sure, if you guys ever seen Albert Wesker in person. I know he made himself a pretty big name, but have you ever encountered him? or his virus?

Je pris un moment de pause, avant de reprendre un peu sur son background et la raison qu'il avait après moi

- Basictly he's after me from the time i was a police officer, nothing to do with my military history. He cam after me because i found out with a few friends about his involvement with the Umbrella Corp back in Raccoon City. Tried to kill us there but was unsuccesfull. After that he dissappear hunting down Umbrella officers, we ran into him in Africa where I was send in the crises over there, he tried to make my friends helicopter crash but i was able to cut his arm with my chopper, which allowed Chris to take the shot which was suppose to kill him. Seems like he didn't know the second person inside the Apache i was piloting was None less than JEssica... So if he's coming after me, because otherwise he's mostly after Chris and Jill, Its probably because i had a role to play in his '' Death''

Je pris une petite pause, Jess et Amy venaient de ressortir avec le materiel nécéssaire, les avions n'étais pas très loin,j'avais encore mon bras autour de la taille a Eira, la dirigeant par le fait même la ou je voulais aller. Une fois a l'avion Ou Jess s'était déja mis au poste de pilotage, Je tourna tout délicatement ma fréquentation pour qu'elle me face face, la regardant droit dans les yeux je m'avança le visage doucement, en lui donnant un bisou sur la joue, disant tout bas

- I'm happy, you're here with me

J'étais effectivement content, malgré le fait que j'avais pleinement confiance que tout allait bien aller, je dois avoué que personnellement, sa allait sans doute être la premiere fois que j'allais affronté un infecter du type a mon ancien patron S.T.a.R.S donc oui j'étais un peu nerveux, mais je savais que j'étais bien entouré pour les besoins de la cause. Je garda quand même un petit instant, mon nez coller sur le côté du sien, pendant que je parlais,

- Steph, you can stay back there, i've got this

Me dis ma cousine, okay?... je me redirigea pour m'assoir, encore avec mon bras autour de la taille de Eira jusqu'a être assit pas très loin du cockpit, au cas ou Jess aurait besoin d'aide. Je profita entre temps du moment que je passais avec mon assassin préférer, jusuq'a temps qu'on arrive en Océanie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bastion Part 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastion Part 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 13 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'Atelier d'Uz' : bastion ork en WIP
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: MONTREAL :: Centre Ville-
Sauter vers: