AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour aux sources [PV Kai-lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack P. Washington

avatar

Nombre de messages : 73
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 24/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 2
Age du Personnage: 29
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Retour aux sources [PV Kai-lee]   Ven 8 Juin - 15:34

Le soleil se lève. Il projette ses premiers rayons de chaleur sur le visage de Jack P. Washington, ce qui l'oblige a plisser ses yeux noisettes pour pouvoir continuer a asister au spectacle. Il y a peu de choses qui pouvaient faciner l'UBCS de la sorte: Un levé ou couché de soleil, les étoiles et une fille... LA fille. Voila bien des mois qu'il n'a plus revue Kai-lee, presque un an! Suite a cette rencontre qui a boulversé à jamais sa vie, le militaire a en quelque sorte pris un congé a duré indeterminé auprès de la branche d'intervention de la firme pharmaceutique Umbrella Corporation. Il a pris ses affaires, son armement, bien que cela ne soit pas autorisé, et est partie sans prevenir personne, et sans destination. Jack ère au grès de ses envies à travers le globe, espérant croiser Kai-lee au prochain coin de rue, derrière le prochain arbre, au bout de cette route interminable qui traverse le paysage dramatiquement désolé. On croirait que ce dernier s'est figé pour l'éternité dans la configuration de chaos auquelle il été soumis quand les zombies sont devenues plus nombreux que les humains.
L'ex-UBCS sent la chaleur envahir son corp petit a petit, il ne c'est pas rendu compte que desormais tout son corp et même une bonne partie de la petite coline au sommet de la quelle il s'est assis baigne desormais dans la lumière orangé du levé de soleil. Il attrape le sac noir posé a coté de lui et en sors une paire de jumelle, puis s'en sert pour observer le pied de la colline. Un groupe d'une dixaine de zombies ammorcent leur acenssion avec grande difficultée vers le militaire. ces derniers semblent trés mal en point, cela doit faire des mois qu'ils ne se sont rien mis sous la dent, effectivement, la chair fraiche se fait de plus en plus rare et la présence de Jack sonne comme une providence aux yeux injectés de sang des créatures. J-Wash range ses jumelles et se lève en mettant son sac sur le dos. D'un air impassible il regarde les monstres progresser avec lenteur vers lui. Ils ont gaché l'un des rares moments de paix qu'il pouvait s'accorder. Ensuite son coeur se serre un court instant et il laisse échapper un leger soupir tout en se disant qu'il ne suporterait surement pas d'un jour retrouver Kai-lee dans cette état. Le militaire chasse vite cette désagréable image de son esprit et ramasse son fusil avant d'entamer la descente de la coline par l'autre versant vers son véhicule.

Jack roule sur une autoroute française au volant de son 4x4. Il se dirige vers Paris, la capitale. La route est parfaitement dégagée devant lui, à l'inverse de l'autre sens de circulation où les épaves de voitures bloquent complètement la voie sur des dizaines de kilomètres. Vestiges du sombre temp ou tous le monde fuyait les villes pour aller se mettre en sécurité à la campagne, où la densité de population est moins importante donc les risques aussi. Mauvaise idée...
Aprés des mois et des mois de vadrouille au grès de son humeur, l'ex-UBCS commence tout juste à s'habituer a cette situation toute nouvelle pour lui. En effet, Jack n'a toujours connue qu'une vie de servitude et de militarité depuis son plus jeune age. Il n'a jamais réellement eu de vie civil en dehors de son travail, et c'est comme si il vivait actuellement une deuxième naissance, une seconde decouverte de la vie, bien que le cadre dans le quel il doit évoluer l'oblige a ne surtout pas faire table rase de la somme de connaissances aquise durant sa vie de militaire.
Finalement il arrive à Paris et ne peux s'empecher de retourner à l'hospital où il a rencontrer Kai-lee. Alors qu'il n'est plus qu'a quelques rues de sa destination Jack aperçois une silouhette passer furtivement dans un retroviseur sans pouvoir l'identifier. La seconde suivante le vehicule est violament heurté sur son flan droit et le 4x4 fait alors un ecart et vient percuter de face un feux rouge avant de basculer et de s'immobiliser sur le coté gauche. Les airbags ce sont déclenchés et ont sonnés le conducteur. Il met quelques longues secondes a reprendre ses esprits, son crane le fait souffrir et il sent son thorax comme compréssé. Apres quelques secondes de plus il réalise: la ceinture de sécurité! Heureusement qu'il a pour manie de toujours la mettre. Jack détache cette dernière et chute lourdement sur la portière conducteur, se blaissant à l'avant-bras gauche sur les morceaux de vitres brisés. Instinctivement le militaire cherche son arme des yeux, et la vois bloquée sous le siège passager. Il se redresse tant bien que mal pour tenter de dégager cette dernière. C'est alors qu'une énorme paire de griffes vient transperçer le plancher du véhicule à quelques centimètres de son visage, pas le temp pour le PSG-1, il faut s'extraire de la voiture au plus vite!
Jack Washington sort alors son USP du holster de cuisse et tire deux cartouches dans le pare-brise déjà fissuré avant de donner de violents coups de pied dedans et s'extrait du 4x4. Alors qu'il se retrouve sur le trottoir, la voiture bascule subitement après un choc et vient écraser la jambe droite de l'ex-UBCS. Ce dernier laisse échaper un cri de douleur. Il regarde désesperement autour de lui à la recherche d'une solution, n'importe quoi qui puisse faire office de levier pour se dégager. Mais malheureusement la seule chose a porter et une affiche publicitaire dans un cadre en plexiglace. Soudain le véhicule se tourne légèrement sous le poid du Hunter qui vient de monter dessus à la recherche d'une proie. Cette manoeuvre du monstre permet à Jack de dégager sa jambe et de ramper sur le dos pour s'éloigner du 4x4. Le hunter ne manque pas de le repérer et un congénaire vient se joindre à la fête, bien que ce ne soit pas vraiment le mot qu'aurais employé l'homme à ce moment précis. Ses chances sont désormais quasi nul de s'en sortir vivant, et c'est bien pour ça qu'une idée suicidaire vient à l'esprit de Jack. L'idée de la dernière chance, ça passe ou ça casse! Et il y a de foretes chance pour que ça casse. Avec toute les force qu'il lui reste pour agir avec rapidité et malgrés la douleur, le militaire s'empare de la pancarte publicitaire, fait sauter les goupilles des deux grenades qu'il porte a sa ceinture et jette ces dernières dans le véhicule accidenté avant de placerla pancarte en protection par dessus lui. L'explosion est d'une extreme violence, le mélange de munitions et grenades qu'il y avait dans le sac rester dans le 4x4 ainsi que le réservoir d'essence de celui-ci réduit litéralement en cendre les deux hunters et projette toutes sortes de débris à un centaines de mètres à la ronde.

Entre plusieurs débris enflamés, gît la pancarte publicitaire, salement amochée. Sous cette dernière aucuns mouvements. Jack P. Washington a perdu connaissance...
Revenir en haut Aller en bas
Kai-lee Mulder

avatar

Nombre de messages : 403
Âge Réel : 29
Localisation : Direction du Japon
Date d'inscription : 14/06/2010

Feuille de personnage
Niveau: 6
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV Kai-lee]   Dim 10 Juin - 11:34

Me promenant ici et là, je n'avais pas entendu parler de l'ordre des Malvas depuis fort longtemps, la vie nous ayant tous séparés, je n'avais pas réussis a retourner a Washington depuis un long moment déjà. J'étais plutôt préoccuper par un manque de nourriture et de munitions. Mais depuis quelques mois, je fabriquais moi-même mes balles, enfin pour ce que je réussissais a trouver cela m'aidais un peu.
Je n'utilisais mon minigun qu'en dernier recours ou quand les créatures était plus massives que de simples zombies.

Je me trouvais a Paris présentement, la ville ou j'avais rencontré la première fois Jack... Pendant un moment je ferma les yeux en soupirant, regardant vers le ciel matinal, réfléchissant.. Je ne sais pas si il était mort... je n'avais pas eu de nouvelles depuis tellement longtemps... Mais je ne sais pourquoi quelques choses me disais que ce n'était pas encore sa fin. Que nous nous retrouverions bien un de ces jours. Sur ces pensés je m'ouvris une canne de petit pois et l'engloutit en moins de deux, jetant le cannage vide a quelques mètre de moi. Disons que je n'allais pas faire une grande différence dans la pollution de la terre.. Elle se mourrait déjà, s'était évident. Je n'avais pas vue d'herbe verte depuis tellement longtemps.. Il était impossible de cultiver quoique ce soit.. Et a vrai dire.. L'épidémie, on ne savais pas comment elle se propageais et si elle avais commencer sa course dans le potager de quelqu'un ? Mes pensées s'estompèrent pour revenir à Jack...

Je décida finalement de changer de place, marché un peu et profité de la belle journée pour retourner a mon lieu de rencontre avec mon tendre, soit l'hôpital.
Je n'étais qu'à quelques rues de l'endroit quand une explosion retentit exactement à l'endroit ou je désirais me rendre. Je pris un moment avant de supposer qu'il s'agirait là d'un survivant.. J'accélérai mon pas dans cette même direction et y découvrit alors, de nombreux débris en flamme de carrosserie automobile et deux corps de Hunter bredouille et calcinée.

Je regardai autour, mais ne vit personne... Qui était a l'origine de cette incendie ?
J'allai voir la carcasse de la voiture, mais il ne semblait pas y avoir de corps.. rien, cherchant des yeux je m'arrêta au pied des escaliers et constata la présence de quelqu'un sous une affiche publicitaire, elle aussi en flamme..Je sortit le corps de là, en m'arrêtant un moment de respirer.. Comme si je venais de voir un fantôme... Mon cœur manqua un battement et des larmes montèrent a mes yeux.. J'écoutai rapidement l'état de Jack, il était bien en vie, ce qui me permit de soufflé un peu, rassuré.
Je l'entraîna a ma suite dans l'hôpital, sur mon dos, puis le déposai sur le sol dans un lieu peu fréquenté.
Alluma une petite bougie et ferma la porte. Je soigna et pansa ces blessures en m'assurant que tout n'était pas infectés par l'épidémie. Puis l'observa longuement jusqu'à ce qu'il se réveille …
Je resta sans doute ainsi un bon moment , observant son thorax monté et descendre lentement, je le fixais comme de peur de le perdre, qu'il cesse de respirer alors que nous venions a peine de nous retrouver. Je lui caressai doucement la joue, puis me levai , j'ouvris doucement la porte afin de vérifier que rien ne nous avais suivis. Tout semblait calme, pour le moment.
J'espérais seulement que Jack se réveille avant que l'une d'entre-elles se montre le bout du nez.. ou ce qu'il en restais..

Refermant la porte derrière moi , je retourna a ces cotés en observant ce qui se trouvais a proximité, cela ressemblait a une ancienne buanderie, produit de nettoyage , laveuse et sécheuse. Rien de bien intéressant sauf la machine distributrice qui se trouvais dans le coin..
Elle n'était pas vide enfin pas complètement, je pris deux barres de chocolat et un sac de croustille et les fourra dans mon sac. Je retourna au chevet de Jack, en attendant.. Cela fût plus long que je ne l'espérais et sans le vouloir je m'assoupis...

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources [PV Kai-lee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'EUROPE :: PARIS-
Sauter vers: