AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le plan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Sam 26 Mai - 18:09

[Retour à la normal, j'aime mieux à la 3e personne.]

Debout et vacillante aux côtés de Stephane, ses yeux lui renvoyaient de drôle d'image. Eira avait du mal à ce concentrer et garder un allure normal. Elle avait plus l'air drogué qu'autre chose. Ses pupilles étaient dilatées, une fine ligne bleue constituait son iris bleu normalement proéminent. Malgré l'effet agréable des médicaments, sa concentration était mise à rude épreuve. Après la question qu'elle eut posée à Ghost, il lui répondit. Il répondit qu'il aurait certainement préféré être ailleurs que là, sur le point de se faire opérer. Elle lui esquissa un petit sourire en serrant un peu plus la main qu'elle avait posé sur l'avant-bras du patient. Au fond d'elle, la jeune femme était inquiète, nerveuse et ne savait pas trop comment agir rationnellement, si ce n'était que de parler le moins possible. Comme si pour elle, le silence réglerait la douleur qui régnait au fond d'elle. Ensuite, il expliqua qu'il voulait simplement s'assurer qu'elle aille bien. Qu'elle n'avait pas été blessé et qu'il s'était inquiété à son sujet. Bon, elle ne l'avait pas complètement compris comme ça. Avec autant de paroles, même si c'était peu, Eira comprenait qu'avec de la déduction. Après avoir réfléchit un peu, du moins, comme elle put, elle lui répondit gentiment bien qu'un peu décousu en terme de paroles.

Rien... j'ai rien... pardon. Je suis.. Je vais bien.. Ne... T'en fait pas... Ok ?

Non mais elle était nulle ! Pathétique, sans oublié qu'elle s'était mise à rougir en répondant voyant que les mots ne sortaient pas comme elle le souhaitait. Mal aise, il allait voir qu'elle était droguée comme une balle. Belle impression, vraiment, c'est sûre qu'elle allait bien. Pfff n'importe quoi. Heureusement ou malheureusement, il l'évitait du regard. Sans doute qu'il se sentait mal des évènements précédents. Bon, Miss Blacks ne le pensait pas tout à fait comme ça dans sa tête, mais c'était similaire. Elle comprenait qu'il s'en voulait un peu, mais également qu'il évitait de la regarder pour les mêmes raisons. Au moins, il ne pouvait pas voir complètement à quel point son état était pitoyable. Puis comme une bombe, Jessica annonça la nouvelle à Stephane sans détour. MacMillan était mort, point final. Assez directe et expéditif comme méthode. La même qu'Eira aurait elle-même employé à la place de Jess. Ensuite, ce fut la cerise sur le gâteau. L'homme demanda pardon pour tout ce qui c'était passé. Même si elle était complètement sur un high, ça ne passait pas. Sans trop réfléchir, elle serra un point de pression dans l'avant-bras avant de relâcher et de parler de manière aussi décousu que la dernière fois. Cependant, son vocabulaire fut beaucoup moins choisi que précédemment.

Mais que t'es con. C'est pas.... Ce qui est arrivé. Tu pouvais pas savoir.. Personne... Il a fait un choix... C'était pas prévisible... Pense pas à ça. T'en fais pas... ça va aller... Je vais aller bien... Du temps... juste besoin de temps... Aucune excuse... Rien à pardonner, d'acc ?

Toujours les joues en feu, Eira fermait et ouvrait les yeux. C'était pas possible d'avoir si peu de concentration et des paroles si peu cohérente alors que dans sa tête tout ce disait. Elle soupira pour s'aider à reprendre un peu de bonne conscience, parce que, pour être honnête, elle n'en avait très peu. Elle baissa la tête avant de la relever et de voir la pièce bouger étonnamment trop vite. La jeune femme gémit en se sentant perdre ballant. Elle se rattrapa vite fait avec sa main et moitié d'avant-bras plâtré en grimaçant. Son corps battait la chamade, stimulé par les médicaments. Elle reprit contrôle avant de parler de nouveau.

Faut qu'ils t'opèrent maintenant.. right ? Alors faudrait pas tarder... Plus on attend, moins c'est.. bien... bon ? I don't know just... Elle soupira avant de reprendre. Come back... please... conclut-elle en mordant sa lèvre inférieure.

Elle s'en faisait beaucoup et ne voulait pas que sa situation empire. Il en était hors de question. Reprenant le contrôle de ses émotions, elle se redressa, sérieuse et sans émotion, même si ses paroles avaient démontrer le contraire. C'était pas le temps de s'apitoyer ou bien d'imaginer le pire, même si c'était facile à faire. Elle évita le regard de Stephane et de Jess en fixant un point quelconque dans la pièce, comme si c'était la chose la plus fascinante du monde, ne s'attendant pas à une réponse ou quoi que ce soit. Elle allait suivre ce qu'on lui dirait, c'était tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Sam 26 Mai - 19:13

Stephane: Il se tenait tranquil dans son lit. Toujours entrain d'évité le regard d'Eira probablement par honte de ce qu'il s'était passer... il lui demanda quelque question qu'elle répondit en baffouinant un peu du a son état de santé. Celui ci n'observait toujours pas Eira quand elle lui disait qu'elle allait bien. Juste un petit sourir en coin S'était dresser au visage de celui ci quand elle demanda de ne pas s'en faire.... puis un peu plus tard il s'était excuser encore de ce qui s'était produit. Tout le monde se sentait quelque peuéé coupable pour Eira? C'était sans doute notre metier après tout... un soldat reste un soldat. Peut importe ce qu'il passe au travers...

m'enfin vers la fin Eira mentionna à Stephane qu'ils devraient l'opérer. Notre temps était terminer dans la salle d'operations.. c'est vrai qu'ils devaient operer mon cousin question qu'il soit sur pied bientot... puis elle lui demanda de revenir... pas l'abandonner..... Stephane tourna le visage vers la jeune femme, puis avant qu'Elle ne se redresse pour repartir il se dressa pour se mettre à sa hauteur pour lui donner un calin et un bisou sur la joue avant de lui murmurer que s'était promis. Puis il se remis sur le dos sur son lit par la suite... en observant Eira qui semblait perdu dans ses pensés

Dans mon cas, Jess, après cette petite discution avec Stephane je me dirigea tranquillement vers la jeune demoiselle. de ma main pas platré je la passa dans le haut du dos de celle ci en lui disant


Aller, ils ne peuvent pas l'operer tant que nous sommes présent dans la pièce

Dis-je en m'arrangeant pour que Eira me suive et que nous sortions de la salle afin de laisser les medecins travailler.. je salua au passage l'amoureux d'Amy qui rentrait dans la pièce au moment ou nous partions.. d'ailleurs en parlant de partir je ne m'étais pas diriger vers la salle ou j'avais laisser mon frère et ma cousine. Je m'étais plus diriger dehors de l'informerie en tant que telle. Disant à Eira

l'Odeur d'hopital n'a jamais été quelque chose que j'ai apprécier...

Bon... passer dans des corridors de personnes qui se plaint à tue tête sa n'avais jamais été mon fort.. je marcha donc dans le corridor en m'assurant que Eira me suive, étant donnée que j'avais remarquer son état de personne droguer aux médicaments.. d'ailleurs une question me traversa l'esprit. j'arrêta notre marche en demandant à la jeune demoiselle

Euhm, petite question... le Doc quand il ta inspecter la main.. et émis le platre... il ta donnée des médicaments hmm? tu sais tu la doose que tu as eu? et de quel sorte de médicament

Question comme une autre que je me demandais au sujet de Eira. Then again s'était questionnable a son comportement quelque peut... étrange? m'Enfin elle devait savoir que malgré sa concentration j'avais détecter que son medicament était un peu fort pour elle... qu'importe, je continua donc en lui disant

L'Opération de Stephane ne devrait pas être super super longue. Entre temps mon frère, comme tu as vue dans ma chambre à l'infirmerie ainsi que Moussa et Amy sont entrain de ramasser nos affaires, mon père va sans doute suivre, mais on demenage au Quartier Général qui est la ville de Saint-Jean-Sur-Richelieu au Québec.. systeme de défense beaucoup plus élaborer, Umbrella d'aussi loin que nous sachons n'a pas encore été capable de trouver de moyen de passer au travers du systeme... donc on devrait être plus en sécurité la-bas.

Je marqua une légère pause par la suite, reprennant mon souffle avant de continuer en disant

On devrait partir dans la prochaine heur.Huge ils ont terminer avec lui. Il est transporter dans l'appareil de mon second cousin. Se sera de même avec Stephane... ils seront tous les deux inconscient pendant le trajet et pendant un certain temps à saint-Jean. MAintenant.. rendu sur place, la politique militaire et nouveau venu est vraiment stricte question d'assuré une sécurité maximal. Donc ne t'écarte jamais, de moi ou d'Amy jusqu'à temps qu'on ai atteint notre demeure. compris?

Elle avait répondu à Stephane quand ils parlaient.. ce qui impliquait que peu importe comment elle se sentait elle devait comprendre ce que je disais concernant tout ce qui s'annonçait. J'attendis quelque peu avant de continuer a me mettre en route vers l'Hélicoptère à Stephane, demandant par le fait même si elle avait oublier de quoi dans l'appartement en tant que telle.. avant d'Attendre dans l'hélicoptère
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Dim 27 Mai - 18:52

Mal à l'aise d'être si peu adroite avec la parole, les joues d'Eira demeuraient rouges de gêne. Elle tenait difficilement en place, mais y demeurait tout de même. La pièce tanguait comme si le monstre de métal flottant était soudainement minuscule et secouer par la moindre vague. Ça lui donnait le tournis à la pauvre demoiselle qui peinait à ne pas vaciller. À sa grande surprise, après qu'elle lui demanda de revenir et qu'elle déclarait qu'elle et Jessica devaient y aller, Stephane se redressa suffisamment pour lui donner un câlin et un baiser sur la joue. Déstabiliser par se geste d'affection tout à fait apprécier, elle manqua de lui tomber dessus. Heureusement, elle s'accrocha au bord avec sa main non plâtrer et le serra contre lui de sa main brisé. Après cet élan spontané, elle se redressa et le laissa se recoucher en perdant son regard de nouveau sur un coin mouvant de la pièce, clignant frénétiquement des yeux. Jessica vint vers elle pour lui dire qu'il fallait partir. Elle acquiesça l'air toujours aussi perdu en faisant "au revoir" de la main à Stephane comme une gamine en souriant bêtement. Au fond, elle avait très peur, elle craignait que des complications surviennent, mais le montrer, ça n'aiderait certainement pas. Néanmoins, elle lui avait offert un doux et stupide sourire. Eira écouta distraitement Jess qui li dit que l’hôpital et toutes ses odeurs, c'étaient pas son fort. Meh, elle ne put qu'approuver, même si elle n'était jamais vraiment passer, à proprement parler dans un hôpital ou dans un lieux pareil. Non, au contraire, c'était le médecin qui était toujours venu à elle, jamais le contraire. Alors comme première expérience, c'était pas la joie.

Sais pas... première fois dans un lieu pareil pour moi dans un hôpital, dit-elle en réfléchissant. C'est pas génial, mais ça peut être mieux... termina-t-elle en suivant Jess, en regardant un peu partout.

Sa vision lui donnait le tournis et ses oreilles lui faisait paraître tous les sons un peu assourdi et fort à la fois. Tout saturait son écoute. Distraite par tout et rien, Miss Blacks ne pu remarqué que sa guide s'était arrêter et bam, elle lui rentra dedans. Oups... Secouer par un si petit choc, Eira s'écarta de quelques pas un peu perdu, sans comprendre tout de suite ce qui c'était passé. Mal d'être si drogué, elle baissa les yeux en marmonnant une excuse. La cousine de Stephane lui demanda la dose qu'elle avait reçu comme médicament. Comme une adolescente, elle se retint de rire. Fallait vraiment qu'elle réponde à ça... Oui.

Ehhhh trois anti-inflammatoires, gracieuseté d'un infirmier je crois... C'est le doc' qui me l'a envoyé... Ce lui qui câline Amy... Donc... ouin, trois trucs rond que j'ai avaler malgré les... bah... ce que l'infirmier m'a déconseillé... Pfff j'aurais du écouter, conclut-elle en riant avant de reprendre. Au moins, je sens plus rien... Pas mal du tout... dit-elle innocemment. Et sa vide la tête... Beaucoup... Ça soulage...

Ce n'était pas super comme nouvelle, puisqu'elle venait de mentionner que ça lui vidait la tête. Qu'allait-il arrivé lorsque cet effet disparaîtrait ? C'était à remettre en question, sans oublier que ses antécédents familiaux avaient un penchant pour les dépendances. Enfin... Elle avait au moins le mérite d'être honnête. Jessica lui mentionna également que l'opération de Stephane ne serait pas longue et qu'ils allaient tous aller à St-Jean-sur-Richellieu. Bon, les informations étaient trop élaborer pour qu'elle mémorise tout sans difficulté. Elle resta néanmoins suffisamment attentive à ses paroles quand Willow l'informa d'une chose indispensable. Elle devait coller aux fesses à Amy ou elle, jamais être seule. Ce n'était pas très rassurant.

Eh.. Pourquoi... qu'est-ce qui va se passer ? Si je reste pas avec vous d'eux ?

Eira était un peu perdu, mais assez consciente pour être inquiète pour la suite des évènements. C'était certain qu'elle allait dormir, ça ne devait pas être sans somnolence ses trucs... Enfin, elle laissa Jessica lui répondre avant de dire qu'il y avait son sac à l'appartement et la note que MacMillan avait écrit simulant son départ. Elle était curieuse de voir ce qui était écrit. Sans oublier, qu'elle était toujours pieds nus.

Bah... mes bottes de... pas à talons mais les autres... Elles sont à l'appartement... C'est bien être pieds nus, mais j'ai froid là... se plaignit-elle en faisant grouiller ses orteils. Attentant une réponse de sa guide du jour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Dim 27 Mai - 22:14

J'avais arrêter notre marche rapidement en demandant à Eira s'était quoi le medicament qu'Elle avait reçu et la doose qui lui avait été donner. Semblerait-il qu'elle avait un peu de misaire avec des medicaments comme ceux ci. Je ne disais rien... elle m'informa que c'était le docteur qui n'arrêtait pas de donner des calins à Amy qui lui avait donner le medicament en tant que telle. Personne en qui j'avais confiance, donc pas droguer a autre chose que son medicament.... excellent c'était quand meme un peu extreme ce qu'elle avait comme second effet de sa consommation mais bon, qu'importe

Un peu plus tard je l'informa qu'elle devait rester avec moi ou Amy le temps qu'on arrive a notre demeure à Saint-Jean. Naturellement vite dit de même sa porte a avoir une certaine crainte concernant ce qui pourrait lui arriver si elle nous lâchait pas une fois rendu a Saint Jean. Je ne dis rien pour l'instant, elle me dit aussi qu'elle avait quelque affaire dans l'Appartement. Je me remis donc à marcher en lui répondant à son questionnement


Nous suivre à Saint-Jean ne sera pas de manière permanent... mais juste dans les procédures d'entré

Je traversa les corridors en gogossant sur mon platre que j'Avais sur mon avant bras avant de poursuivre en disant

Saint-Jean-Sur-Richelieu est notre véritable Quartier Général. L'ONU à préparer cette ville depuis les événements de Raccoon City dans le but qu'elle ne soit impénétrable par une quelconque infection. Ce qui veut dire que les systemes de défenses de la ville et d'entré sont extrêmement sévert. pour faire en sorte qu'aucun espion, rien. ne rentre dans la ville. Jusqu'à date ils disent que sa marche. Mais nous avons aucune preuve..donc ouin..

Je marqua une léger pause après mes premières informations concernant Saint-Jean.. en marchant naturellement vers notre appartement.. la porte était ouverte, mon premier réflexe était de mettre ma main opérationnel sur mon fusil qui était la seul arme que j'avais sur moi. Mais quand je vis mon frère sortir... je continua la conversation que j'avais avec Eira

Les dirigeants de Saint-Jean en plus de mon père ont établie un systeme de nombre de personne par maison habitable. Ce qui implique que la raison pourquoi je te demande de rester avec nous. Est qu'une fois attérie et qu'on va s'être fait identifier, comme tu n'apparais pas encore dans leur registre comme résidente de notre maison. Il y a de très forte chances qu'ils essayent de te séparer. Chose qui ne sera pas acceptable. Donc c'est principalement pour sa que j'aimerais que tu nous quitte pas des yeux. En temps normal je t'aurais demander de rester avec Stephane.. mais euhm.. ouin..

Je regarda Amy, Moussa et Alex vidé la pièce des effets qu'on a besoin plus qu'une fois par année... je demeura silencieuse quelque instant avant que mon frère vient profité du fais que j'étais dans le platre pour tenter d'avoir le dessus sur moi. Il me prit en Head lock en disant d'un ton de voix vraiment joyeux

Hey! Jess! Comment vas tu?!

S'était pas une position que j'aimais vraiment le HeadLock, surtout quand s'était ma tête qui était barré.. m'Enfin, je lui donna un coup de genou derrière le sien pour y faire perdre le balant et me déprendre en le fessant tomber au sol

Même dans le platre tu gagneras pas contre moi

Défis frère et soeur, je lui fis une grimace avant de faire les présentations vite fait

Eira voici mon frère. Alex Leroux, ancient policier de la ville de Montréal, moitier du temps sur la patrouille. Il a fait partie de l'équipe Anti-Emeute de la ville de Montréal.. n'a pas aimer sa.. s'est viré vers l'unité K9 mais s'était un ans avant que l'infection ne frappe Montréal. Sa te laisse deviner ce qu'est devenu son chien..

Bon chien, je l'aimais bien.. mais bon... virus fais son travail... Je voulu reprendre par la suite mais mon frère me coupa rapidement en demandant

Eira... Eira quoi?.. parce ce nom me dis quelque chose...

Si tu connais déjà Eira avant même que je te la présente, tu es un esti de stalker l'grand

Je demeura muette, Amy passa en arrière en y mettant une petite phrase contre mon frère

Tes pas obliger d'y donner ton nom de famille Eira.. il fait que son intéressent présentement

Hey un peu de soutient ici la!

En Chorale moi et ma cousine avions répondu à mon frère que non on ne lui donnerais pas de soutient. Je laissa Eira le plaisir de s'identifier si elle le désirait, mais je trouvais sa pas mal louche que mon frère demande s'était Eira quoi son nom... m'Enfin je vais l'envoyer asser vite emballer des boites s'il était vraiment entrain de crouser la jeune demoiselle. CE que je pense n'est pas le cas..
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Dim 27 Mai - 23:19

Eira avait suivit et distraitement écouter Jessica qui lui servait de guide jusqu'à l'appartement. Particulièrement, parce que la demoiselle en question avait à peine assez d'esprit pour suivre une conversation. Alors retrouver son chemin dans le porte-avion ? C'était trop demander pour sa tête à l'heure actuelle. Néanmoins, ses esprits revenaient, lentement, mais surement. Sans exagérer bien évidemment. Willow lui expliqua les procédures étaient sévères surtout pour entrer dans la base. Puisqu'il s'agissait de procédure d'identification et qu'elle ne faisait pas partie du registre. C'était loin d'être rassurant pour la demoiselle qui appréhendait plutôt mal son entré en territoire non infecté et sans oublié non Umbrella, Tricell et compagnie. Bref, qui pouvait la rassurer. Surtout en sachant que Stephane allait être inconscient pendant plusieurs jours, pour permettre à son corps de récupérer de ses blessures. Enfin, inquiète pour les évènements à venir, elle mordit sa lèvre inférieure en continuant de suivre sans dire un mot, Jessica. Elle comprit également, au cours du monologue de cette dernière, que c'était son père qui avait établi le système. Et donc, qu'il valait mieux pour elle de rester près de sa fille et d'Amy, si elle voulait bénéficier d'un minimum de protection et de sécurité sachant qu'ils tenteraient de la séparer de l'équipe. C'était, sans aucun doute, la chose qu'elle redoutait le plus. Non seulement parce qu'ils allaient tentés mille et une ruse pour l'éloigner, mais aussi parce que la proximité de soldats très sérieux et à cheval sur les règles allaient être présent. Ce genre de soldat qui ne vous lâche pas d'une semelle pour faire respecter le règlement comme il se doit. C'était les pire à son avis.

Enfin, Eira et Jessica poursuivirent leur route pour arriver finalement à l'appartement. La cousine de Stephane fut sur la défensive en voyant la porte entre-ouverte, jusqu'à ce qu'elle voit un homme qu'elle sembla connaître. Après quelques secondes, elle comprit que c'était son frère, le même qui avait été dans la chambre et qui avait serrer Amy dans ses bras plutôt également. Il avait empoigné celle qui s'occupait d'elle pour l'emprisonner dans un Headlock peut convaincant. Blasé et toujours un peu sur un nuage grâce aux médicaments, elle n'émit aucun commentaire sur la mauvaise exécution d'un grand frère, de Jessica, qui se retrouva pitoyablement au sol. La jeune femme repéra ses bottes de boxe qui trainait là où elle les avait laisser avant que MacMillan ne vienne mettre des somnifères dans sa bouffe. Sans grâce, aucune, elle se laissa choir et tombé sur les fesses comme une gamine et entreprit laborieusement de mettre ses bottes après s'être pousser dans un coin. Entre-temps, Jessica lui présenta son frère et lui décrit brièvement son parcours. Un policier qui s'était retrouvé dans l'escouade canine pendant un an avant que l'infection ne fasse des siennes. Et le moment presque aussi précis qu'elle se retrouva, ses tuteurs et elle chez Umbrella. Elle était encore qu'une fille de 11ans. Rien d'extraordinaire. Puis, Alex l'interrogea sur son nom de famille. Eira n'avait alors que terminer d'attaché sa première botte. Oui oui, c'est long quand une pièce tourne. Enfin, elle ne répondit pas tout de suite, puisqu'Amy et Jess firent une petite intervention vite fait qui suggérait soit qu'il les avait espionner, soit qu'il essayait juste de faire le beau.Dans tous les cas, Miss Blacks eut la même attitude silencieuse et désintéresser avant de répondre d'une voix fade et sans émotions.

Noir en anglais, avec un s à la fin... déclara-t-elle en terminant d'attacher sa seconde botte avec une main handicapé avant de se relever en titubant un peu. Donc... Blacks... Eira Blacks... Pourquoi vouloir savoir ? demanda-t-elle en se dirigeant vers la chambre à Stephane pour aller récupérer son sac qu'elle fixa immédiatement avant de revenir dans la salle commune de l'appartement.

Une fois de retour, elle se plaça à l'écart de tout le monde, sans un mot, attendant que le frère de Jessica réponde à sa question. Elle ne voulait pas être dans les pattes de personne, mais n'était pas assez à l'aise pour s'éloigner. Elle étira ses bras en grimaçant découvrant que la douleur s'était loger un peu partout, incluant dans son ventre. Elle avait oublier le coup de poing que MacMillan lui avait balancer dans l'estomac avant de quitter la salle de torture dévoilant le cover de Moussa. Enfin, les bras croisés, elle patienta en faisant pianoter ses doigts toutes les secondes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Lun 28 Mai - 12:14

Alex avait commencer a parler de manière bizard concernant Eira. Amy lui sortie une petite blague pis on lui dit vraiment vite qu'on n'avait effectivement aucun soutient pour lui.. il eu un moment de silence, sérieusement, je me demandais ce que Alex avait en tête concernant la jeune demoiselle que je m'étais donner la charge de m'en charger pendant que mon cousin était inconscient. Bref entre temps Eira sortie son nom de famille de manière plutot humoristique, Noir en anglais avec un S.. sa fais donc blacks. Discrètement j'eus un regard décourager qui dura que quelque seconde avant d'avoir un léger sourir aux lèvres au moment ou elle demanda a mon frère pourquoi il voulait savoir

Du temps que j'étais avec la police de Montréal. J'ai travailler sur un dossier d'une jeune fille portant se nom. Qu'elle a été le souffre tout de son père militaire... naturellement tu as de la compassions pour la victime et tu essaye de l'aider autant que tu peux... donc j'avais gardé contacte avec elle pendant un temps question de m'assuré que tous vas bien. Mais on m'avait annoncer sa mort quelque temps après qu'elle soit rentré dans sa famille d'accueil... donc ouin.. c'était qu'un petit flash que j'Ai eu, d'une petite espérence que la nouvelle qu'on m'avait donnée était en fait fausse

Dis donc... tu as pas écouter les directives de son Sergent de cette epoque hmm?

J'avais essayer du mieux que je pouvais d'aider la jeune fille... mais bon...

Il haussa les épaules, je chercha Eira du regard tant cas moi, elle était un peu a l'écart?.... de ma main non platré je lui fis signe de venir nous rejoindre avant que Amy me donne la lettre de MacMillan... que je lis rapidement en la donnant à Eira par la suite en renvoyant mon frere travailler pour bouger nos effets, la lettre se lisait comme suit

Salut la gang, je suis content que vous trouviez cette lettre aujourd'hui après votre mission. Je suis cependant navré de ne pas pouvoir vous la donner en main propre. Si vous la lisez sa voudra sans doute dire que je ne suis plus a bord du porte avion. J'ai honte de ce que j'Ai fais.. je ne me sent pas à ma place a bord de ce navire et je ne mérite sans doute pas votre confiance pardessus tout. Je veux évité d'être un embêtement pour vous tousse. C'est pourquoi j'ai décidé de repartir. Je vais me trouver un coin dans ce monde de mort vivant ou je pourrai finir mes jours en toute tranquilité. Je vous remercie du font du coeur pour m'avoir sortie de l'Enfer de Tricell et Umbrella... mais ca ne veux pas dire pour autant que je méritais d'être en dehors de chez Jonathan. Merci encore une fois.. Eira

Je ne quitta pas la demoiselle des yeux pendant qu'elle lisait le message de MAcMillan, m'attendant a quelque moquerie concernant mon ancien mentor.. d'ailleurs.. je dois l'Avoué sa m'avais fais de la peine ce qu'il avait changer de camps mais bon, mon travail était fait.. il avait payer. Je tourna donc les talons en écoutant ce que Eira avait a dire concernant la lettre pour aller m'assoire sur un des divant, choses qui demeurait ici et ne venait pas avec nous

On est pas presser, on peut relaxer.. tout comme moi j'ai des doutes que tu sois en position pour pouvoir aider mon frère ou Amy ou bien Moussa à transporter du matériel jusqu'à l'hélicoptère de Stephane... d'ailleurs... Amy! Sarah n'aurait pas laisser un de ses laptop ici?

Elle me lança un ordinateur d'avant bras, je me pencha légèrement pour évité d'avoir l'ordinateur dans le front avant de le prendre et l'ouvrir

Vient, que je te montre un peu sa va ressembler à quoi Saint-Jean..
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Lun 28 Mai - 17:39

Adosser à un mur, les doigts pianotant, elle regardait Alex, le frère de Jess avec interrogation. La réponse ne tarda pas à arriver. Quel ne fut pas sa surprise d'apprendre que c'était lui s'était occupé de son cas. Il n'y en avait pas des millions d'Eira Blacks, surtout avec un prénom comme Eira. Et il ne pleuvait pas non plus des pères militaires qui abusait cette même petite fille. Elle l'avait oublié, complètement oublié ! Il l'appelait toutes les semaines. C'était le seul à qui elle avait daigner parler quand elle s'était enfermer dans un silence impénétrable si ce n'était que pour les oui et les non ou les haussement d'épaules. Elle baissa le regard perturbé en se rappelant les souvenirs qu'elle avait tellement mis de côté dans son esprit. Sa main libre de tout plâtre se posa sur ses yeux qu'elle ferma. Ses pensés étaient malmenées par des images plus dérangeantes les unes que les autres. Au fil de ses paroles, les souvenirs et sa mémoire revenaient, insistantes. Tremblante de surprise, elle s'accroupit un moment avant de se relever et de parler.

La nouvelle qu'on ta donné est fausse... dit-elle froidement.

Elle alla s'enfermer dans la salle de bain de la chambre à Stephane. La jeune femme passa de l'eau sur son visage retirant les tâches qui y étaient encore. Désormais plus calme, elle inspira un bon coup avant de prendre son sac en sortant et de retourner voir Alex et Jessica qui s'obstinait comme un frère et une soeur. Elle s'approcha de Willow lorsqu'elle lui fit signe de s'approcher. Elle le fit en essayant d'oublier ce qui venait de se produire. Tout était clair malgré ses gestes et son esprit plus lent que de coutume. Elle lui donna la dite lettre que MacMillan avait écrit à sa place. Elle jeta un dernier coup d'oeil à Alex qui retournait au boulot, avant de lire la lettre. Le sourcil haussé, elle lit la lettre avec un dédain apparent. D'abord, elle n'écrivait pas comme ça et ne s'exprimait pas comme ça. Non au contraire, elle était du genre à faire bien plus court.

Non, mais il me prenait pour quoi ? Une geignarde en pleure ? C'est n'importe quoi... J'aurais fait bien plus court... déclara-t-elle moqueuse avant de reprendre. Moi ça aurait été: Merci pour tout, mais c'est pas pour moi. Bonne chance et au revoir... Eira. Franchement... Ça parait qu'il ne me connaissait pas. Je suis bien plus expéditive que sa lettre qui ressemble plus à des remords qu'autre chose. Meh... C'est pas de ma main alors poubelle !

Joignant le geste à la parole, elle chiffonna le papier et le mit à la poubelle sans plus de cérémonie. Son esprit revenait peu à peu, sa vivacité aussi. Bon elle se sentait toujours un peu: wouhhouuuu, mais cela ne l'empêchait pas de parler avec plus de lucidité qu'elle n'en avait une heure plutôt. Même si chaque mouvement trop rapide lui donnait le tournis, elle se sentait mieux, sans que la douleur à son bras ne revienne. Jessica était ensuite aller s'asseoir sur l'un des canapés et lui fit signe de venir, indiquant qu'il n'y avait aucune presse à avoir. Elle haussa les épaules en guise d'approbation. Elle n'était pas utile à personne avec un bras comme ça. Même si elle était assez idiote pour forcé quand même puisqu'elle ne ressentait aucune douleur. Le problème, c'est qu'elle voulait guérir rapidement, alors pas question qu'elle reste plâtré plus d'un mois. Eira se laissa tombé sur le dit sofa où était assise Jessica, laissant son sac à dos, tombé à ses pieds. Cette dernière allait lui montré un peu à quoi allait ressembler St-Jean. Pour être tout à fait honnête, elle s'en fichait un peu. Le fait qu'Alex se souvienne encore d'elle la dérangeait, la perturbait. Elle aurait préféré ne rien savoir, ne rien entendre. Ne rien se rappeler même si il avait été un petit baume sur ses plaies pendant un temps. Le problème, c'est que ça lui avait donné de faux espoirs à elle, une petite fille, car du jour au lendemain plus rien. C'est donc sans trop d'attention qu'elle écoutait ce que Jessica lui disait. Pas que ce n'était pas intéressant. C'était simplement parce que les souvenirs revenaient sans qu'elle puisse les arrêter.

Désoler Jess... J'ai pas trop la tête à ça...

Eira se plia en deux en gémissants. Pas de douleur, mais de découragement. Tout pour la mélanger, tout pour la déranger, tout pour la perturber. Ne pouvait-elle pas avoir une vie normale ? Apparemment, non. C'était impossible et c'était cruelle. Elle joua un peu dans ses cheveux pour se calmer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Lun 28 Mai - 22:59

Mon frère s'était expliquer sur la raison pourquoi il avait demander le nom d'Eira... je connaissais pas vraiment le passé policier de mon frère, celui avait travailler avec une petite fille du même nom... et Eira approuva les dires un peu plutard. D'accord, il y avait eu beaucoup de langage corporelle venant de la jeune demoiselle concernant ce que ALex disait mais bon, elle lui dit que c'était faux. et elle alla se passé de l'eau au visage dans la salle de bain à Stephane. Entre temps j'observa mon frère en lui demandant d'un air intriguer

What the hell men, tu t'souvient de tes causes que tu as présenté en cours?

C'était une cause qui m'avait marqué beaucoup... S'est sans doute pour sa. Mais comment? on m'avait assuré avec une preuve de deces d'un docteur qu'elle était belle et bien morte..

Tu es aller aux funerailles? Ou même été voir le dis corps?

Euhm non...

Voila comment Umbrella a réussit a te faire croire qu'Elle était morte. On la trouvé chez Jonathan quand nous sommes allée en Chine... Stephane l'a rapporter

Mon frère eu un regard plutot du genre surpris. Il comprenait pas vraiment ce qui venait de ce passé... pendant que Eira était encore dans salle de bain je l'informa qu'il devait faire attention à ce qu'il disait à la jeune demoiselle présentement. Elle ne l'avait pas eu facile et ne l'aurait pas facile plutard si on ne fessait pas attention. DEs Marques étaient rester et resteront sans doute pour toujours. Triste à dire mais vrai. qu'importe, j'envoya mon frère travailler au moment ou Eira était revenu. je lui tendis la lettre qu'elle pu lire et se moquer un peu de mon ancien mentor. Je lui répondit d'un air tout aussi moqueur

Je sais à quoi m'attendre maintenant si jamais l'Envis te prend

Sortais-je avec un clin d'oeil amuser, avant de prendre place sur le divan quand ma cousine me lança un ordinateur portative, je voulais expliquer comment sa allait ressembler Saint-JEan à Eira. QUestion de la préparer un peu mentalement mais avant que je puisse commencer mes explications la demoiselle m'informa qu'Elle n'Avait pas la tête à sa présentement. J'en déduis que quelque chose la troublait. c'était soit le fait qu'elle s'inquietait sur Stephane. Ouce que mon frère venait d'apporter. Surtout que je ne lui avais pas vraiment laisser le temps de parler qu'ils s'étaient séparer et que j'avais envoyer Alex aidé ma cousine, cependant je décida de commencer avec Alex. Affaire plus récente...

Il était comment?. Quand il te parlait au téléphone à cette époque?

Faut dire que j'étais doublement curieuse présentement. Bon, Eira venait de me dire qu'elle n'avait pas la tête a des explications, troublé par quelque chose,, moment opportun pour connaitre un peu plus ma future belle-cousine et mon frère en même temps. J'étais toujours en mission principalement contre Umbrella depuis le Rwanda.. donc pas vraiment le temps de connaitre le travail de mon frère

Il n'a pas fait exipret, de rapporter ce sujet en te rencontrant.. mais je penses que comme toi, sa lui a fais un choque de te revoir, puis comme il ne ta pas connu en dehors de ce dossier... il n'y pas été en mesure de te dire quelque chose de plus joyeux en te revoyant

Bon, j'essayais d'aider un peu Eira pour qu'elle ne soit plus autant perturbé par rapport a ce qui venait de se produire, j'attendis après mes paroles de voir une quelconque réaction de la jeune demoiselle. je garda l'ordinateur que j'avais reçu d'Amy fermer entre temps..
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Mar 29 Mai - 21:45

La surprise qu'elle causa à Alex ne lui fit ni chaud ni froid, même si elle-même avait eu une réaction plutôt expressive. Quoi que, l'eau avait tristement de bonne propriété calmante. Ça lui avait redonné son sang froid et réveiller un peu son cerveau endormi par les médicaments. Eira avait passé quelques commentaires au sujet de la note que MacMillan avait fait passer pour la siennes. Du grand n'importe quoi qu'elle s'était dépêcher de faire remarquer d'un ton désinvolte et moqueur. Par la suite, elle était allé rejoindre Jessica sur le canapé sans dire un mot. Elle comptait lui présenter un peu de quoi aurait l'air Saint-Jean-sur-Richellieu. Franche, elle lui avait fait savoir que ça ne l'intéressait pas vraiment, qu'elle avait la tête ailleurs et qu'elle préférait ne pas en parler tout de suite. La raison était fort simple, son esprit était ailleurs. Perdu parmi les images et les souvenirs qui li paraissait si loin et si près à la fois. Sans oublié qu'elle était troublé par la situation. Toutes ces coïncidences devenaient difficile à croire. Ce n'était pas une situation courante, au contraire. C'est ce qui lui faisait le plus peur et l'inquiétait davantage. Une vieille frustration venait également de refaire surface. L'une des frustrations qui l'avait animé pendant plusieurs mois et années. Elle cessa d'y penser un moment quand Jess lui demanda comment Alex était au téléphone avec elle. Eira réfléchit un moment se redressant. C'était loin, mais encore assez clair dans sa mémoire pour qu,elle se souvienne sans trop de mal. La cousine de Stephane ne manqua pas de lui faire remarquer que ce n'était pas intentionnel de sa part de ramener le sujet. Elle le savait bien. Et comme elle l'avait mentionné, il avait semblé aussi surpris qu'elle.

Il s'est fait avoir comme un gamin sur le coup du "décès" orchestré par Umbrella. Pas étonnant qu'il soit tombé dans le panneau à cause d'une quelconque preuve médical. Quand c'est une personne qu'on appelle presqu'à toutes les semaines sur quelques années, je pense que pour lui ça lui avait suffit, dit-elle en haussant les épaules l'air un peu déçu. Elle reprit néanmoins, en répondant à la première question de Willow. Euh ton frère au téléphone ? Euh... bah, il était gentil, sécurisant. C'était le seul à qui j'ai réellement eu des conversations après que j'eus été placé avec Martin et sa femme. Il agissait comme un grand frère. C'était la deuxième figure masculine que j'ai eu et que j'ai considéré. Mon vrai père, on en parle pas... Mais disons qu'il la remplacer sans difficulté, avait-elle dit pensive, avant de poursuivre. Sinon, ouais, il était agréable, drôle, même si je ne riais pas souvent et très sécurisant...

Elle prit une pause avant de reprendre en riant honteuse.

Je lui en ai voulu pendant des mois, presque des années... Quand on a déménager dans mon premier complexe à vie, bah, j'ai cru qu'il m'avait oublié les deux premières semaines, étant donné que j'avais changé d'endroit... Le problème, c'est que lui croyait que j'étais morte. Puis les semaines ont passé, les mois et j'ai voulu lui faire la peau tout ce temps... Jusqu'à ce que je décroche et me dise qu'il devait être zombifié ou quelque chose du genre. J'avais à peu près quinze ans dans le temps... J'ai un peu honte de dire que ton frère c'était, dans mon imaginaire de gamine, mon prince charmant. Je regarde ça aujourd'hui et ouin... Ça été la bouée de sauvetage qui ma tenue la tête hors de la panique et de l'agressivité pendant presque quatre ans... déclara-t-elle avant de continuer. Après ça, je te laisse deviner la suite... Martin en a profité pour canaliser toute mon agressivité au même endroit et contre le même type de personne: les hommes militaires/policiers... Enfin... Ton frère a été important jusqu'à ce que je le mettes dans un coin de ma mémoire et qu'il le fasse ressortir là par hasard...

Après ce monologue elle soupira longuement en se pliant sur elle-même comme une poupée de chiffon. Elle prit un moment pour se laisser pendre mollement avant de se redresser et de regarder Jessica d'un air découragé.

Le hasard m'a mit en contact avec votre famille trop souvent pour que ce soit normal, très sincèrement. Mon père et ton père, bien que pas tout à fait directement. Ton frère et maintenant boom, de retour et là, bah je suis dans votre famille à me laisser embrassé par ton cousin que je n'arrive pas à repousser parce que ma tête et mon corps tout entier refuse de bouger... dit Eira l'air contrarié, mais plus détendu qu'au début. Je suis pathétique... Je suis la première à leur tordre un bras, les soumettre et les faire supplier et demander pardon... Pourquoi j'y suis pas arrivé avec ton imbécile de cousin qui fonce tête première contre un Némésis, mais que contre son ancien mentor, il tombe comme une feuille ?

Toujours sur le même ton, elle était découragée d'elle-même. Ça n'avait jamais été dans ses habitudes de fléchir devant la gente masculine. Et là, à la moindre belle gueule aux cheveux blonds et yeux bleus, elle flanchait comme une débutante. C'était n'importe quoi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Mar 29 Mai - 23:29

Je m'étais assise sur le divan avec Eira, je m'apprêtais a lui montré un peu Saint-Jean-Sur-Richelieu quand la demoiselle m'informa que sa tête était ailleurs.. j'avais mes théorie sur ou elle pouvait bien être mais bon, j'avais commencer à poser des questions sur mon frère que je connaissais pas vraiment la totalité de son passé policier. Je savais ce qu'il était à maison mais pas au travail. C'était sans doute réciproque concernant lui par rapport à ma vie de militaire, il connaissait les grandes lignes... mais bon. Je décida de m'informer concernant comment il avait été avec Eira dans le passé. La jeune demoiselle ne se gêna pas une seconde pour m'Expliquer comment était mon frère

J'eus à quelque reprise un sourir aux lèvres quand celle ci m'informa que mon frère avait été pour elle comme un grand frère durant ses périodes difficiles et qu'elle avait été décu.. tout en espérent sérieusement qu'ils reprennent contacte lorsqu'elle avait été déclarer morte... j'eus un pincement au coeur.. s'était comme pas du tout la bonne chose à faire pour Eira d'avoir couper le contacte avec Alex... bah s'être fait forcé à couper le contacte pour être plus précis.. mais Umbrella est Umbrella.. ils ne changeront jamais..surtout dans un moment pareil... elle s'était juste bien fait monté contre la police et contre l'armé en Général.. quand elle termina de parler je pris ensuite la parole


Semblerait-il que même au travail, Alex a toujours été une personne asser douce..

J'avais pas vraiment de honte de dire que mon frère était doux En fait sa aurait sans doute du être le contraire, moi douce et lui plus bagarreure mais bon, sa avait donner l'inverse... je poursuivis en disant

Je dois t'avoué que l'année qu'il a commencer dans l'SPVM je m'inquietais un peu, il n'est pas du tout du genre policier ou militaire.. il est trop naif... d'où la raison sans doute pourquoi il n'a pas poussé plus qu'il faut l'année ou il s'est fait annoncer ta mort.. mais bon. Je suis quand même contente d'apprendre que mon frère avait un certain talent pour réconforter au besoin. Dans mon cas.... j'étais pratiquement jamais à la maison.. donc je peux pas dire que je connais mon frère à 100%, juste les grandes lignes de ce qu'il fait..

Avais-je sortie doucement en me positionnant de manière relaxe sur le divan en question. M'assurant que mon bras plâtré ne me gêne pas dans la manière que j'étais placé. Puis Eira continua entre temps en parlant du hasard. qu'elle était vraiment proche de notre famille avant même de nous avoir connu. Mon père qui avait été dans la même équipe que le sien avant d'être nommé Général... mon frère qui s'était occuper d'elle.. et maintenant elle était parmis nous. Dans notre famille... décidément elle était proche, très proche de mon côté de famille que celui de Stephane. A moins qu'elle avait d'autre histoire que je connaissais pas concernant le côté de Steph?.. mais bon Elle sortie une phrase qui me fit quelque peu réfléchire. Elle mentionna le fais que Stephane l'embrassait et que physiquement elle ne voulait pas le repousser. Que son corps refusait de le repousser à chaque fois qu'ils s'étaient embrasser? hmm.. l'histoire de Stephane et Eira devenait de plus en plus claire... mais bon, je demeura silencieuse... je m'apprêta à répondre quand celle ci se traita de pathétique.. qu'elle fait la peau à tout le monde mais Stephane?... pas capable..

Ce n'est pas être pathétique Eira, tu es amoureuse..

Bon... j'avais été directe a mes risques et périle.. mais la s'était pas mal évident que Stephane était amoureux d'Eira et Eira de Stephane... seulement en se moment la jeune demoiselle était confuse sans doute par son expérience du passé qui ne l'aidait certainement pas à comprendre ce que voulait dire être en amour avec une autre personne. À... a noté que j'avais attendu qu'on soit seul dans l'appartement en question pour lui dire qu'elle devait être amoureuse de lui... je poursuivis donc en appuyant mon point ou plus pour l'aider à lui faire comprendre ce que sa voulait dire en demandant une ou deux autre questions

Quand tu es avec Stephane... tu te sent comment? et quand il t'embrasse, que ressens tu?

Questions bien simple, directe mais qui allait certainement l'aider a voir plus claire dans cette histoire. j'attendais toujours qu'il n'y aille personne dans l'appartement pour parler de ce sujet... surtout que présentement ils devraient être en route vers l'Hélicoptère pour placé le stock... donc sa allait être calme et tranquille pour un bout. J'attendis les réponses de Eira en parlant pour le passage du Nemesis et du Mentor corompu

Concernant Sylvain MacMillan.. certain monstres sont plus dure à affronter que d'autre... pour Stephane un Nemesis s'est du gâteau... mais affronter la personne qui ta sauver à plusieurs reprise la vie, qu'il s'est occuper de placé ta fille dans une demeure sécurisé... sa fait plus mal disons.. dans mon cas.. il ma forcé pour le Rwanda et après j'ai appris on my own. Stephane et Huge sont rester avec lui. Surtout qu'ils sont américain et je suis Canadienne..

n'empêche, présentement j'Attendais d'Avoir une réaction d'Eira concernant son état d'âme plus que de parler de MacMillan. je voulais pas en faire mention, je ne l'aimais pas pour ce qu'il m'Avait fait... mais j'étais plus déterminer à essayer de montré à Eira s'était quoi être amoureuse...
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Ven 1 Juin - 18:42

Jessica mentionna qu’elle ne connaissait pas vraiment son frère si ce n’est que les grandes lignes. Ça étonna Eira. Normalement, elle aurait du en savoir plus, pas se fier seulement sur ce qu’elle avait vécu. Elle était restée assez fidèle à ses souvenirs qui étaient, malgré tout, assez loin dans sa mémoire. Bon c’était compréhensible dans le cas de la sœur d’Alex, elle n’était pas souvent à la maison. Wilow mentionna également qu’elle s’était inquiétée pour son frère, sachant qu’il était naïf et que c’était sans doute pourquoi il n’avait pas cherché plus d’explication sur sa « mort » orchestré par Umbrella. C’était tout de même désolant de savoir qu’il était si naïf. N’empêche qu’il devait être sous le choc et triste sur le coup. Enfin…

Eira ne comprenait plus vraiment le pourquoi elle agissait. Ça n'était certainement pas dans ses habitudes de se laisser faire avec un homme. Bon, elle lui avait ramené un bon coup droit, certainement tout aussi douloureux à lui qu'à elle, mais bon. Le fait qu'elle l'avait frappé assez violemment était normal. Ce qui ne l'était pas, c'est qu'elle l'avait fait après, pas pendant qu'il l'embrassait. Non, après qu'il soit revenu bam en plein visage. Bon, dans son langage à elle, c'était une marque d'affection, violente, mais une marque d'affection quand même pour lui faire savoir qu'elle était heureuse et contrarié par ses actions. Enfin, l'amour, Miss Blacks ne l'avait jamais vraiment compris. On ne lui avait pas enseigné c'était quoi, ou fait savoir ce que c'était. Elle n'avait regardé que très peu de film, trop peu pour se baser là-dessus et les livres ont en parle même pas. Lire l'ennuyait à mourir si ce n'était pas de l'épouvante sanglant et psychologique. Il n'en restait pas moins que pour elle, l'amour c'était un concept abstrait et illogique qu'elle n'était aucunement capable de repérer ou différencier ce sentiment. Autant dire qu'elle avait la capacité d'émotion d'une chaise.

Donc, ce faire dire qu’elle était amoureuse ? C’était un peu difficile à croire et à comprendre. D’ailleurs, Eira ne manqua pas de le faire savoir qu’elle n’était pas vraiment certaine de ce que Jessica venait d’affirmer ; les sourcils froncés, mordant sa lèvre inférieure, le nez plissé et l’air pensif. En toute honnêteté, elle ne savait aucunement quoi en pensé. Peut-être que la cousine de Stephane avait raison et c’est ce qui faisait peur à la jeune femme. C’était peut-être réciproque, puisque c’est lui qui l’avait embrassé en premier. Cependant, lui-même n’avait pas réellement réfléchit à son geste. Alors c’était plutôt difficile à savoir. Même si, d’un autre côté, il l’avait fait à nouveau avant d’aller faire le héro. Ensutie, Jess lui demanda se qu’elle ressentait, comment elle se sentait avec Stephane. La question fit réfléchir Eira avant de la faire légèrement rougir quand elle se remémora chaque fois qu’elle l’avait embrassé.

Euhm… Je ne sais pas comment expliquer… À part des papillons dans l’estomac quand il m’embrasse et mes jambes qui se transforment en coton… Et après, il y a le goût sucré et chaud de ses lèvres sur les miennes… Il me fait sentir bien et en sécurité, mais il me frustre. J’avais peur plus pour lui que pour moi quand il est parti contre Martin version Némésis. J’aurais préféré qu’il parte avec l’un de vous que seul… Au lieu de faire son fière à bras et son orgueilleux… Les hommes ça demandent jamais d’aide directement. Il faut jouer à la maman avec eux… Je sais, c’était ce que je faisais avec Jonathan. Je passais mon temps à jouer à la mère et à faire l’avocat du diable en lui montrant le pour et le contre des choses… dit-elle avant de poursuivre. Donc… ouais… euh… papillon, frustration, chaleur qui sort de nulle part et d’autre truc du même genre quand j’y repense… , termina-t-elle en mordant sa lèvre inférieure en rougissant.

Jessica lui expliqua que pour Stephane une bête assoiffé de S.T.A.R.S vs son Mentor, pour lui choisir la facilité était simple : l’infecté était sa prédilection, pas le genre humain. Contrairement à lui, Eira s’était le genre humain pour qui elle avait une facilité plutôt déconcertante. Le couple non-officiel était donc des complémentaire sur le sujet.

Chacun ses bêtes noires… Il a au moins la chance de ne plus avoir à s’en soucier, si ce n’est que le souvenir d’une trahison. J’aurais préféré avoir son sort à lui, plutôt que le mien en ayant subit trop longtemps, en le revivant partiellement et en lui enlevant ce qui le faisait bouger… Son regard se perdit, alors qu’elle continuait froidement. Je l’ai senti battre entre mes doigts tu sais… Son cœur… Il battait tellement vite et calmement à la fois… Et puis d’un coup je l’ai arraché… C’est comme si je n’arrivais pas à le réaliser. Sans doute que ce sera le même type de processus pour Stephane… Accepter quelque chose qui était impensable pour lui… Il aura besoin de vous, de toi et Amy. Je doute qu’il le dise ouvertement, mais je pense qu’il en aura besoin. avait-elle dis en radoucissant sa voix.

Elle soupira en fermant les yeux avant de reprendre en regardant Jessica.

Je ne suis peut-être pas la plus douer pour conseiller ou consoler, mais si tu as besoin de parler, tu me feras signe… Voilà le côté humain d’Eira, faible très peu compatissante, mais très compréhensive. Puis elle changea de sujets, passant du coq à l’âne. Alors, ça l’air de quoi la forteresse de Saint-Jean-sur-Richelieu ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Ven 1 Juin - 20:55

Toujours aux côté d'Eira je lui expliquait ce que je pensais qu'elle avait pour Stephane. Oui, amoureuse.. était bien le mot... même si la demoiselle ne semblait pas me croire ou plutot qu'elle voulait renier le fait que mon cousin lui avait taper dans l'oeil. Pendant qu'Elle me parlait, tannant comme nous sommes les militaires avec entrainement policier, je lisais de manière discrète comment elle me parlait. sans doute de l'habitude, mais d'un autre côté je voyais qu'elle ne voulait pas se l'avoué.... entre temps, pendant qu'elle m'expliquait comment elle ce sentait avec mon cousin une partie de moi se demandait comment je pouvais faire pour lui démontrer que s'était de l'amoure, et une autre partie écoutait ce qu'elle disait

Bon, en résumer concernant Stephane, elle se sentait en sécurité, bouffé de chaleur lui traversait le corps, papillons dans le ventre, elle me décrivit même comment étaient les lèvres de mon cousin.... j'eus un sourir en coin mais je ne disais rien. Je laissait la demoiselle terminer après que mon idée était venu en tête


LEs papillons dans le ventre, des bouffers de chaleurs, s'est des bon indicatifs pour savoir si tu es amoureuse d'une personne. Naturellement il y a également le sentiment de sécurisé avec celui ci, être confortable quand il te prend dans ses bras... mais bon, c'est des exemples que je connais, mais si tu vas voir Amy, il doit en avoir bien plus que je ne me souviens plus. étant donnée que quand même, sa fais au dessus de 16 ans que je suis avec Huge MacTavish... donc je peux pas etre un bon exemple, mais Amy.. sa fait juste six mois qu'elle est avec le Paramedic qui opère Stephane en se moment...

TErrible réalité. J'étais pas un bonne exemple pour pouvoir donner des conseils en amour... seul chose que je pouvais faire était de détecter ceux qui l'était. Je continua donc sur mon élent de pensé en lui révélent ce que je savais de Stephane

Concernant Stephane, dans cette histoire.. il est maladroit dans se domaine.. sans doute du fais que sa fais vraiment longtemps dans son cas, et ne sais pas comment le montré, mais il est amoureux de toi Eira,

Je coupa la nouvelle la, j'allais répondre au questionnement de la jeune demoiselle au besoin, mais je me doutais que l'information allait sans doute lui faire un choque. Mais d'un autre côté... j'avais pas nécéssairement peur qu'elle le prend mal maintenant que j'avais la confirmation qu'elle l'aimait aussi... puis un peu plutard elle m'expliqua la mort de son père... son coeur dans ses mains. C'Est sur que l'explication était quelque peu.. macabre... mais je pouvais pas y faire grand chose. le tuteur en question qu'on parlait... je lui avais fais exploser le crâne en lui sautant dessus... donc je ne disais rien, Eira tant cas elle redoutait le fait que ce qu'elle avait vécu soit pareil pour Stephane concernant son mentor, et qu'elle me demandait a moi et Amy d'être la pour lui

C'est sur que pour Stephane d'apprendre la mort de son mentor va être un coup, en fait... apprendre tout ce qui s'est passé... sa pourrait être compliquer mais celui que j'ai le plus peur, c'est Huge... il était le plus proche après tout...

Mes lèvres se mit en coin sans rien dire... C'était un fait.. MacMillan avait été le mentor principale de Huge, Moi et Stephane s'était secondaire presque.. et surtout moi il n'Avait pratiquement rien voulu savoir pour cause de ''J'entrainement pas les femelles de ce monde.. a tenir les armes'' ou d'Autre affaire sexiste du genre.... mais bon, après Eira me montra un côté d'elle plus tendre... elle m'offrait son oreille si jamais j'en avais besoin,

J'en prend note

Avais-je sortie d'un ton de voix calme et amical par le fait. Je demeura silencieuse encore une fois quand elle me demanda les intructions pour Saint-Jean, j'ouvris l'ordinateur a nouveau en commençant mon monologue d'instruction

Les instructions pour la maison tu en as pas besoin maintenant, c'Est Sarah qui va te les donner une fois rendu sur place. Elle a monté le systeme de défense de la maison et sans doute entrainer Leo, Spike et Skype à pouvoir se cacher ou intervenir en cas de problème. Chance minime étant donnée que depuis Raccoon City ils ont crée un doome pardessus la base militaire et quelque maison dans les environs. systeme de sécurité, une dame au nom de Louise EironHorne va venir nous saluer. Première question qu'Elle va demander sera ton nom et nom de famille, question de pouvoir te rentré dans leur dossier, ensuite emprunte digital pour encore une fois facilité les recherches au besoin en cas de meurtre et autre. Prise de sang question de voir le niveau d'infection, rien de si compliquer.. juste une piqure sur le bout du doight pis ils prennent une goute. Ensuite, ne dis surtout pas que tu viens d'Umbrella. Ils vont vouloir le savoir et ils essayeront par divers moyen de te le faire dire. Mais mon père est au courant. Ma cousine aussi.. et Sarah aussi. Pas besoin que eux le sache. Sinon ils t'envoye au polygraphe pour te faire parler et carrément te faire crashé toute ton existance sur papier.... donc on ne veut pas sa

Sortais-je en secourant la tête négativement, je continua par la suite mes explications

Maintenant la suite n'est pas super plaisante. d'ou la raison pourquoi je te demande de demeuré avec moi ou Amy, ou Même mon père. Puisqu'il vient avec nous. LE porte avion n'Est pas un endroit qu'il aime pour le moment...trop d'événement. n'Empeche! Une fois passer tout les étapes. pour rentré ils vont carrément le dire'' Ils peuvent partir, la fille elle envoyer la à l'hotel'' Qui est l'endroit ou tout les sans abris de maintenant du à l'épidemie crée d'Umbrella vive. Nous les forces spéciales étant donnée qu'on est dehors pour justement les maintenirs en sécurité. Et du au fais que la mère et le père d'Amy et Stephane étaient sans doute les plus riches de la Californie. On a une maison sur le terrain avec tout nos effets. 4 étages au total mais bon, Je vais laisser Sarah te montré la maison, des questions jusqu'à présent?

C'était des instructions relativement simple concernant l'entré. Le systeme de défense elle devait juste connaitre celui de la maison en tant que telle... pas besoin du complexe au complet. Même moi je ne le connaissais pas. Seulement pour rentré étant donnée qu'on se le fessait demander relativement souvent quand on venait et sortait du terrain.... m'Enfin. J'attendis d'avoir une réponse de la jeune demoiselle avant de pensé se diriger vers l'Hélicoptère
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Ven 1 Juin - 23:30

Eira écoutait attentivement ce que la cousine de Ghost lui disait. Elle lui disait ce qu'elle pensait, du moins en parti. C'est ce que la jeune femme pensait puisqu'elle lui expliquait que ce qu'elle ressentait Amy devait être la mieux placé pour le savoir et qu'au final, elle devait être amoureuse de Stephane et que le tout était certainement réciproque. Elle lui mentionna que celui qui opérait celui qui la mettait dans toute ses états, était l'amoureux d'Amy. Cela répondait donc à une de ses hypothèses. De plus, elle apprit qu'il était maladroit dans le domaine puisqu'il n'avait pas été en couple depuis un moment. Miss Blacks ne put qu'acquiescer en se disant qu'elle n'avait aucune expériences amoureuse dans le domaine. Bon, ce n'est pas parce qu'elle en voulait particulièrement, au contraire, elle n'en voulait aucune et n'en avait jamais voulu. Jusqu'à maintenant où la situation qui se présentait à elle, lui offrait quelque chose qu'elle n'avait jamais souhaiter, mais qu'elle ne pouvait pas vraiment refuser. Tout portait à croire qu'elle voulait de lui et non le contraire. La preuve, elle n'avait repousser aucune de ses avances et en avait même fait une, très discrètement à l'abri des regards. Elle avait "oups", glisser, déraper sur ses lèvres en sortant de leur cachette. Pour toute réponse à l'affirmation de Jessica, Eira ne fit que grogner, sans méchanceté, toujours septique, sans rejeter pour autant l'idée.

Son interlocutrice confirma néanmoins que Stephane était bel et bien amoureux d'elle. Elle semblait vraiment certaine de ça, ce qui fit encore plus questionner la jeune femme. Comment pouvait-elle en être si sûre ? Comment pouvait-elle affirmer une telle chose, alors qu'il ne l'avait pas dit ouvertement, seulement par les gestes ? Pour l'ancienne d'Umbrella toujours sur ses gardes et méfiantes malgré tout, elle ne se fiait jamais qu'aux gestes. Ce n'était pas suffisant à son avis. Cela faisait en sorte que le puzzle demeurait incomplet à son avis. Enfin... Willow dit qu'elle s'inquièterait plutôt de la réaction de son amoureux, plus que celle de Stephane. Quand elle lui expliqua la raison, elle ne put qu'acquiescer face à l'évidence que pour Huge la trahison était encore plus grande. Puis lorsqu'Eira lui dit qu'elle était toujours présente pour écouter, Jess en "prit" note avant de commencer un long monologue explicatif sur le comment du pourquoi du parce que de Saint-Jean-Sur-Richelieu.

Tout un monologue d'ailleurs. La jeune femme devait être doublement attentive et retenir les informations les plus importantes. Première information importante: Louise machin chouette qui allait venir à leur rencontre. Pourquoi ? Elle allait l'intégrer dans le système de la base. Nom, prénom, empreinte, prise de sang pour les infections et bla bla bla. Ensuite, deuxième info primordiale: ne pas dire qu'elle était d'Umbrella. Elle eut une réaction de "No shit ", un peu exaspérer. Elle n'allait quand même pas le crier sur tous les toits, même si, en réfléchissant bien, elle était certainement encore dans les dossiers des complexes ennemis faciles à pirater. En espérant qu'ils étaient assez nuls en réseaux de piratage dans la base de St-Jean, sinon il trouverait bien vite un dossier Umbrella Inc. plutôt bien garnis. Sans oublier le potentiel titre de : traitre en fuite, à considérer avec méfiance. Eira soupira en secouant sa tête avant de parler. Laissant Jessica terminer en disant qu'ils allaient tenter de la séparer de la famille qui l'avait accueillit.

Le problème, c'est que s'ils ont un minimum d'intelligence et pirater le systèmes d'umbrella. Je suis certainement encore dans leur dossier. Martin a certainement fait mettre une mention spéciale dessus avant d'exploser, ça reste néanmoins dans le système global d'Umbrella. Et simplement avec mon nom ou prénom, ils peuvent me retrouver sans problème, de même qu'avec la reconnaissance faciale, on a une photo jointe au dossier. Sans oublier mes chères empreintes également dans le dossier. Ils n'auront même pas besoin de me faire cracher le morceau. Puisque je suis assez certaine du fait que je suis considérée comme une traite à traiter avec précaution pour eux. Je ne suis pas une simple "déserteuse". Non, je pourrais ruiner une partie d'Umbrella, Tricell et compagnie certainement sans trop de problème... Alors je dis que, si les petits génies qui créent et surveille les allés venus en fouinant dans les dossiers piratables, ils le sauront. dit-elle très sérieuse avant de reprendre. Je n'ai rien à cacher et le polygraphe ne me fait pas peur et la douleur encore moins. Il est pas là le problème... Je vais certainement être traduis en justice pour tout ce que j'ai fait que ce soit à mes soldats ou les vôtres. Tu n'as aucune idée des horreurs que j'ai commis là-dedans...

Sur ses paroles, la jeune femme avait sans problème l'image d'André Leroux qu'elle évitait de mentionner. Inutile d'ébruiter l'affaire. Stephane le savait et c'était bien assez à son avis.

Sinon c'est bon, je collerai à vos baskets... Le problème, c'est que je redoute beaucoup de me sentir coincé... Entre trop de personnes, j'ai peur de me mettre à les tabasser un à un pour être honnête. Sinon, non pas de question... Juste beaucoup d'inquiétude face à ça.... Particulièrement les pirateurs, je ne voudrais pas non plus que Sarah tombe là-dessus. Amy m'a dit qu'elle était douée... Ça ne serait certainement pas une bonne chose... Enfin... Non, pas de question... Faudrait peut-être penser à rejoindre les autres par contre... dit-elle en réfléchissant aux horreurs qu'elle avait fait. Horreurs qui malheureusement lui donnait des frissons de plaisir malsain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Sam 2 Juin - 16:56

On avait tourner autour du sujet concernant Stephane et Eira ne semblait pas aimer la réalité... elle finirait bien par découvrir que ce que je disais était pas mal ce que Stephane ressentait. Néanmoins je ne tourna pas le couteau dans la plait. Comme mentionner elle allait le découvrir plustard. Je commença donc après qu'elle m'ai montré un petit moment de tendresse en me prêtant son oreille en cas de besoin, à lui expliquer comment sa allait ressembler notre arriver à saint Jean. et elle me reprit sur certaine chose... comme son dossier qu'ils pouvaient pirater d'Umbrella.. que malgré le fait que je voulais qu'elle cache son ancien travail. Sans doute que le systeme de défense de saint-Jean allait finir par la retracer... C'était une possibilité. A moins qu'on transfer et efface tout le dossier d'Eira dans notre base de sonnée ou Sarah est présentement... s'était une solution comme un autre

C'est un risque à prendre. À moins qu'on passe avant le systeme de sécurité dans le reseau d'Umbrella pour éliminer ton dossier. Chose certaine est qu'ils ne peuvent rien avoir à ton sujet autrement que parce ce que tu vas leur dire et ce qu'ils pourraient potentiellement trouver chez Umbrella. Étant donnée que durant notre mission en Chine, quand on ta trouver on a essayer d'en savoir plus. Mais ton fichier n'est plus a date depuis l'Age de 12 ans... présumé disparu.. bref morte. Sa pourrai apporter certain problème mais je suis pas mal sur qu'on va être en mesure de les régler

Dis-je en lui fessant un clin d'oeil amuser, j'avais pas mal confiance que Sarah avait été plus vite que le systeme d'entré de Saint-Jean... m'enfin je continua concernant ce qu'elle avait fait et qu'elle n'Avait rien a cacher

Les règles dans la villes sont partiellement les mêmes qu'ici.. sauf que le passé compte un peu plus que sur les porte avion.. On veut pas qu'ils te facent passé devant un juge et t'enferme pour ce que tu as fais. Oui ton background a des taches.. des horreurs... mais malgré sa on en as pris conscience quand on ta demander si tu voulais nous suivre, tu es devenu très proche de nous en Général, Moi.. Amy.. Huge même s'il le montre pas vraiment.. et surtout Stephane. Il n'est donc pas question de tout leur révéler compris?

Un jours ou l'autre sa lui aurait été dit.. si se n'était pas de moi sa l'aurait été Stephane. J'attendis encore une fois de voir une réaction de la demoiselle par rapport a ce que je venais de dire avant qu'elle ne me confirme qu'elle allait nous suivre. qu'elle avait des craintes de se sentir coincé et de juste taper sur tout le monde... j'eus un rire amuser de quelque seconde mais pas plus. Je demeura silencieuse en laissant la demoiselle terminer de parler avant de reprendre concernant la maison

C'est exactement pour cela qu'on veut que tu sois avec nous. Tu vas te sentir drôlement plus alaise dans notre maison ''Chateau fort''... tu vas comprendre pourquoi rendu sur place. Mais il y a 4 étages. beaucoup d'espàce... trois en surface et un et demi en sous sol..pis une grande court... bref ouin.. sa ne parrais pas vraiment qu'on est dans une apocalyspe à l'extérieur disons

Je me redressa par la suite pour me diriger vers l'hélicoptère, en me redressant je mentionna à Eira qu'elle n'avait pas à s'inquieter si a suivait ce que je lui avais dis. On allait faire en sorte que tout se passe bien dans son cas, et cette fois ci s'était pas ocmme si elle avait à passer les test seuls, on devait le faire nous aussi... encore par mesure de sécurité... si au moins les navires de guerres étaient de même... m'enfin je me dirigea donc dans l'hélicoptère après plusieurs minutes de marches, Stephane et Huge étaient à l'Arrière de l'hélico sur leur sivière d'hopital bien attacher. Amy n'était pas a bord mais mon père l'était. Moussa était sans doute encore en terrain ennemi... mon frère et mon autre cousin eux étaient au pilotage

J'ai comme l'impression que Amy est aller dire aurevoir à Steve...on devrait partir dans pas long... comment sa été?

Mon début de phrase avait été concentré sur Eira mais la fin s'était pour mon père.. concernant l'opération de Stephane. Il nous informa qu'il était correcte. Qu'il serait sur le K.O pour les jours a venir.. question qu'il soit en état de se défendre dans les plus bref délais..
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Dim 3 Juin - 23:10

Eira avait mentionné qu'il était possible de trouver son dossier dans les documents d'Umbrella. Jessica, quant à elle, lui mentionna que eut, pour en savoir un peu à son sujet, n'avait trouver que très peu. C'est-à-dire qu'elle était portée disparu. Rien d'étonnant, étant donné que l'organisation, qui avait lâché l'infection sur la Terre, avait tout fait pour la maintenir à l'écart du monde extérieure et la tenir loin de tout. On l'avait cloîtré dans un complexe sans lui demander son avis et sans qu'elle ne puisse communiqué avec l'extérieur, soit Alex Leroux à l'époque. Alors la jeune femme ne fut aucunement surprise de savoir que peut de chose se retrouvait dans son dossier "publique". Mais comme Willow l'eut dit, ça allait être curieux qu'il l'ait retrouvé, si elle avait été porté disparu, non ? Ce qui inquiétait la jeune femme, c'était la curiosité des supérieurs à connaître, dans les moindres détails, une personne venue de l'extérieur. Et c'est, à son avis, ce qui allait poser problème. Enfin, ils trouveraient une solution en cours de route ou sur le moment. Lorsque Jess lui fit un clin d'oeil, Eira ne put s'empêcher de faire une grimace en guise de réponse. Elle n'était honnêtement, pas très rassuré. Et comme elle l'avait mentionné, elle n'avait rien à caché, il suffisait simplement d'être malin ou de savoir poser la bonne question. Dans les deux cas, les récits allaient être les mêmes: glauques et sanglants. Néanmoins sa gardienne du moment lui dit qu'il n'allait quand même pas être nécessaire de tout dire. Au contraire, en garder le maximum pour leur petit groupe allait être primordial.

La cousine de Stephane rit quand la jeune femme mentionna qu'elle s'inquiétait de taper sur de pauvre innocent s'ils avaient le malheur de trop l'approcher. Cette dernière haussa les épaules d'un air de " Bah quoi ?". Son interlocutrice l'assura que c'était exactement pour ça que l'équipe voulait qu'elle reste avec eux. Elle lui affirma qu'elle se sentirait beaucoup mieux dans leur "château fort". Pour être honnête, Eira n'en avait pas grand chose à faire que la maison soit petite, normal ou immense. La grosseur lui importait peu. Elle souhaitait simplement se sentir en sécurité et pouvoir avec une vraie nuit de sommeil, pour la première fois dans sa vie. Ce n'était pas grand chose, une simple nuit de sommeil un bon gros 12h bien réparateur. Et non pas un petit 3 à 5h. Jess mentionna aussi une grande court arrière: du grand luxe dans les circonstances. Une fois qu'elle eut terminée, elle se leva et l'ancienne d'Umbrella fit de même en prenant son sac à dos. Faisant profil bat comme elle le faisait d'habitude, elle suivait sa guide comme son ombre, sans un mot. Après plusieurs minutes, elles arrivèrent à l'hélico déjà près au décollage. Ne manquait plus qu'Amy et c'était bon. Les deux hommes comateux étaient déjà installés en arrière sur leur civière respective. C'était désolant et dérangeant à voir. Eira n'appréciait aucunement de les voir, un plus que l'autre bien entendu, aussi vulnérable. Il n'en restait pas moins qu'il semblait fort bien installé malgré tout. La jeune femme alla s'installer sur siège libre près du Général qui nous informa à la question de Jess que l'opération c'était bien déroulé. À ses dires, elle fut soulagée de l'entendre, mais le serait davantage lorsqu'il lui parlerait de vive voix.

Silencieuse, elle avait fixé son sac sous son banc et s'était attachée vite fait. N'étant pas réellement pressé de décoller, même si ça ne tarderait pas dès que Amy serait de retour. Sans oublié que ça allait être un décollage et un vole en douceur, pas comme son premier avec Stephane au commande comme un cowboy. Ça n'avait pas été un réel plaisir, mais elle n'avait pas tardé, lors de se vole à s'endormir sur Willow qui était assise à côté d'elle lors de se trajet. En y réfléchissant un peu, La jeune femme se dit que ce serait sans doute le même scénario. La surdose de médicament qu'elle avait pris avait un effet somnolent doux et agréable. Loin d'être assomment comme le somnifère que MacMillan avait mis dans son assiette. Il avait fait effet d'un seul coup. Bam ! Sans prévenir et sans donner de signal. Elle s'était levée et elle avait eut le tournis immédiatement. Enfin, les anti-inflammatoires lui faisaient cogner des clous. Ses yeux clignaient lentement.

C'est pas que je m'ennuie ou que je ne vous aime pas... Mais j'ai sommeil... Très sommeil...

Sur ses mots, elle se cala comme elle put dans son siège en fermant les yeux, malgré tout à l'affut du moindre bruit ou de la moindre parole s'adressant à elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Amy Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 2225
Âge Réel : 25
Localisation : A Montreal
Date d'inscription : 21/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 32 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Lun 4 Juin - 23:02

Étant donnée que j'tais l'une des seuls personnes qui avait pas été autant blesser durant notre intervention sous l'Eau j'avais fais en sorte de déplacer nos items pour qu'on parte au plus vite. mon oncle se tenait avec Stephane et Huge.. bien que Huge sa avait été moins séverement toucher que Stephane mais bon... quand même.. d'ailleurs lui il avait été apporter dans les plus bref délais a l'hélicoptère.. mon oncle se fit expliquer les operations et les conditions de transport de Huge et Stephane... pendant qu'on transporta le restant du stock

Eventuellement dans nos voyagement je remarqua que Jessica et Eira n'étaient plus dans l'appartement, ma cousine savait qu'on allait bouger à saint-Jean.. ils étaient sans doute en route. Pour ma part je fessais une dernière ronde avant de me rendre sur le pont. Ou que l'équipe de Paramedics quittait les lieux, je me rendis à Steve qui m'assura que mon frère allait bien. Entre temps question de faire son fatiguant, Mark lui avait démarrer les moteurs pendant que j'étais dehors de l'hélicoptère


Il n'a jamais été du monde...

Lui avais-je sortie d'un air décourager de mon frère du milieu. Il ne me donna qu'un rire amuser par rapport a la situation, avant de reprendre en disant

Je l'ai déjà dis au Général Leroux. Mais concernant Huge MacTavish il va parfaitement bien. En fait celui ci risque très fort de ce réveiller dans l'hélicoptère pendant votre voyagement ou même en arrivant dans la base de Saint-Jean-Sur-Richelieu... mais concernant Stephane.. lui il va prendre beaucoup plus de temps à se réveiller. Cependant l'opération s'est bien passé. ton frère devrait être sur pied d'ici quelque jours

Merci Steve...

Encore sous le choc mais bon, sa passe, c'était les risques du metier.. j'imaginais seulement maman quand elle entendait parler de Mark partir en Afghanistan avec Eden... moi dans les nouvelles des journaux... Stephane qu'on allait jamais savoir si on allait le retrouver mort dans un pays quelconque... m'enfin, Steve me donna une caresse avec un bisou sur les lèvres avant de m'annonçer qu'on allait pas tarder a se revoir...il devait juste arranger quelque affaire ici... j'eus un sourir aux lèvres... on étaient tout les deux très indépendant de l'autre... mais se voir s'était un bonus... ensuite je monta a bord, observa Eira qui venait d'annoncer qu'Elle s'endormait d'une façon plutot étrange..

C'est bien correcte, je crois qu'on va tous dormir de tout façon, on arrive pas avant 3h à Saint JEan...

Avais-je Répliquer à la jeune demoiselle avant de m'assoire après que Mark aille décoller, en douceux.. on était pas en situation d'urgence et nous avions quand même que des blesser à bord... d'ailleurs si Mark était ici et que le bombardier n'était plus sur le porte avion..

Mon oncle..

Formalité Amy, C'est Général

Non c'est Papa!

Gros silence... je voulais juste utiliser des termes normal.. mais mon oncle voulait être appeler par son rang et sa fille venait de corriger le tout. Mon cousin lui ricannait à l'avant en même temps que j'Avais un sourir amuser de la situation aux lèvres... excellent..[/i­]

Eira la.. elle va pas être mit à l'hotel à saint jean?

En temps normal elle devrait. Maintenant de ce que j'Ai vue.. j'ai observé et de ce que je sais de la jeune fille. Je préfère la mettre avec vous. Donc ma décision est prise mais elle ne pourra que influancer EironHorne une fois sur les lieux... je peux malheureusement pas décider

Alors nous n'avons cas lui faire comprendre qu'on garde Eira avec nous..

[i] Ma phrase avait été dite en direction de ma cousine qui me regardait d'un air déterminer.. Eira n'avait pas l'intention d'aller avec un paquet de sans abris inquiet de l'infection... et Stephane nous en voudrait un peu aussi... si on les séparait.. maudit! Pourquoi il est inconscient lui???... m'Enfin... eventuellement je m'endormis aussi.... jusqu'à temps que mon cousin me réveille en m'annonçant qu'on était arriver à Saint-Jean... en fait.. on était encore pardessus l'héliport de la ville.


Déjà?

Je me détacha de mon siège pour aller voir le poste de pilotage. Je bracha mon oreillette tactique sur la radio de l'appareil pendant que Mark était entrain de nous identifier. identifier l'équipage a bord de l'hélicoptère et demandait permission d'atterir... avec identification de code... parole comme quoi aucun infecter était présent a bord, bref procédure pour faire en sorte que se soit plus sécuritaire. Entre temps je me déplaça dans l'appareil pour aller réveiller Eira et le restant du monde. En fait je laissa Jess réveiller son père et Moussa? bref les autres passager pendant que je m'occupais d'Eira

On est arriver, J'imagine que Jessica ta dit la marge à suivre question intérrogation et autre une fois à terre?

j'attendis une réponse de la jeune dame.. sans doute positif connaissant ma cousine... je me redressa donc par la suite pour rejoindre le restant du monde qui était sortie de l'appareil avant nous. En sortant naturellement rayons de lumière vint nous frapper violament au visage, et contrairement à dans le nord... batard fait chaud ici.. mais bon, une fois les rayons de soleil partis je pu voir environs une 20aines de soldats autour de l'appareil avec un hummer équiper D'un automatique lourd... moyen de sécurité i guess..

Vient...

Dis-je tout doucement à Eira en sortant de l'hélicoptère en suivant le groupe. Le Général salua une dame militaire, de forte stature qui l'observait droit dans les yeux. salut militaire au passage, elle était jolie la dame.. mais de ce que j'Avais entendu.. elle était pas mal forte de caractère ici.. mais bon, faut bien question de gardé la base correcte

Bienvenu à Saint-Jean-Sur-Richelieu!. Vous connaissez les procédures, veillez me suivre messieur dames!

Je me suis donc mise à suivre EironHorne jusqu'à dans le complexe d'arriver... blanc.. aussi blanc que Umbrella.. manière de prévention au cas ou quelqu'un essayerais de cacher qu'il saigne.. m'enfin en premier lieux un scaner Rayon X nous attendait avec un monsieur qui demandait le nom du premier passant.. le Général passait en premier '' Votre nom''... mon oncle lui lança un regard du genre '' tu me niaise'' et le soldat ne dit plus rien... il passa au rayon X en premier après s'être identifier.. Moussa de même... Alex.... j'observa Eira par la suite en lui disant

Passe en premier..sa va ben aller, je te suis..

Avais-je sortie avec un clin d'oeil en espérent l'avoir rassuré si besoin... je la laissa entreprendre son identification, emprunte digital et vérification corporelle pour infection avant de passer a mon tour

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://echoes.forums-rpg.com/
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Mer 6 Juin - 21:25

Assise sage comme une image, les yeux fermés, Eira sentit les moteurs de l'hélico partir. Amy n'était toujours pas là. Elle fronça les sourcils avant de voir que c'était Marc aux commandes. Il faisait probablement ça pour donner le signal de départ à sa soeur qui devait être dans le coin. Comme de fait, elle arriva peu de temps après. Cette dernière l'informa que c'était correct qu'elle dorme et qu'ils feraient tous la même chose. Elle se contenta de hausser les épaules et de ramener ses jambes en indien, croisant également les bras et laissant sa tête tombé légèrement vers l'avant. Ne dormant que d'un oeil et n'écoutant que d'une oreille, elle sombra rapidement dans un sommeil troublé et agité. Bref, rien qui ne soit très réparateur. Il ne fallait pas non plus oublier que même endormi, elle captait des bouts de conversations qui s’intégraient à ses rêves déjà bien assez étranges comme ça. Enfin, peu lui importait. Son rêve lui embrumait l’esprit et elle perdit enfin tout contact avec la réalité. Secouer légèrement de temps à autre par l’hélico, elle ouvrait les yeux aux demi-heures pour se rendormir aussitôt.

Ce fut un vol dont elle ne sut pas le temps. En réalité, depuis qu’elle avait quitté le complexe de Jonathan Villemont, la notion du temps lui manquait. Son horloge biologique était bousillée par l’adrénaline, l’inquiétude et les changements. Le stresse l’avait rongé, sans qu’elle ne le montre à tout bout de champs. Il n’en restait pas moins qu’elle avait perdu le compte des jours et des dates. Enfin, au bout de quelques heures, sans pouvoir dire combien de temps ni l’heure qu’il était, Eira se fit gentiment réveillée par Amy. Dès qu’on s’adressa à elle, ses yeux s’ouvrirent aussitôt. Comme si elle ne s’était jamais endormi, elle se redressa « fraîche » et disposée à la suite des évènements. Bon, pour être franche, elle aurait préféré ne pas se retrouver dans une situation qui risquait fortement de la mettre dans l’eau chaude. Mais bon, elle devait le faire, elle n’avait pas le choix, c’était les nouvelles règles auxquelles elle devait maintenant se soumettre. Nerveuse comme pour un exposé oral, elle regarda Amy et lui fit un signe affirmatif de la tête. Jessica l’avait bien informé des évènements à suivre. Stressant, plus ou moins agréable et à la limite, cela pouvait vraiment lui causer des ennuies. Sans dire un mot, elle se détacha, prit son sac de pas grand-chose et suivit la sœur de Stephane.

En sortant de l’hélico, le groupe qui arrivait à Saint-Jean fut accueillit par une femme militaire, salut et tout pour le Général. Une femme beaucoup trop formelle et rigide aux goûts d’Eira qui était un peu trop marginale et anti militaire/police pour comprendre ses formalités dépassées à son avis. L’essaim de papillons revenaient à l’assaut de son estomac, mais pas pour les mêmes raisons que lorsque ses lèvres percutaient celles de Ghost. Non, là, c’était l’inquiétude de ne pas passer, l’inquiétude qu’on l’éloigne, la peur de se retrouver seule à nouveau. C’était la chose qui lui faisait infiniment plus peur que le reste. Une fois entré dans le complexe de sécurité de la base, rien de bien compliqué en terme de déco’ et très peu différent de ce qu’elle avait côtoyé plus de la moitié de sa vie. Rien de nouveau, mais rien pour la rassurer. Ça semblait plus mort que vivant. Ce genre de couloirs donnait l’impression de mort. C’était lourd, angoissant et stérile. Amy lui indiqua d’y aller avant elle, tout de suite après le frère de Jessica. Nerveuse comme rarement elle l’eut été. Elle inspira profondément et avança. On lui demanda son nom. Sachant qu’elle n’était pas dans le système, sans oublier ses empreintes usées et peu apparentes. L’usure avait été causé par le combat à main nu, les lancés de couteau, etc. Elle en avait, mais les cicatrices parcouraient ses doigts.

Eira Blacks, dit-elle en épelant les lettres de son nom peu commun et passa aux rayons X.

Inconfortable, elle fut heureuse lorsque ce fut terminé et qu’elle put simplement rejoindre Alex, Moussa et le Général attendant Amy qui passait après elle. Froide et sans émotion apparente, Eira était rongée de l’intérieur. Elle inspira profondément en attendant la suite des choses, sans porter attention à ce qui se disait. Elle souhaitait simplement ne pas avoir d’ennuis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Jeu 7 Juin - 0:01

On était descendu de l'hélicoptère et nous avions eu un comité d'accueil plutôt... bien armé... EironHorne se présenta à mon père, je ne dis strictement rien... je demeurais légèrement en arrière en gardant un oeil de surveillance sur Amy et Eira, je dois avoué que le fais que la future blonde à mon cousin était une ancienne personne d'importance chez Umbrella... m'inquietais un peu au travers du systeme... mais elle était brillante, elle ne dirait pas qu'elle était d'umbrella. Du moins j'Espérais. J'Avais confiance quoi.

Mon frère, Père et Moussa passa le rayon X en premier. Question de voir le potentielle d'infection au travers du corps en Général. Ils avaient un oeil plutôt vigilent pour les blessers.... Amy demanda à Eira d'y aller en premier. Comme sa si quelque chose arrivant dans le procéssuse bah on pouvait intervenir. Je passa à la suite, ils firent passé Huge et Stephane au travers du rayon X pour ensuite avoir Amy. Je demeura en tout temps prêt de la jeune demoiselle nouvelle dans le complexe. Question de lui donner un certain élément de sureté pendant que Stephane était inconscient.

Ensuite les medecins s'Approcha de moi et d'Eira en particulier, Amy était pas loin derrière moi. Ils avaient leur outils en mains en s'approchant de la jeune demoiselle. Moussa et mon frère eut étaient des habituer de la place. Connu, ils pouvaient déjà partir... en ce qui me concerne s'était également le cas mais d'un autre côté. PAs question que je laisse Eira passé au travers de sa tout seul


Alors, Mademoiselle Eira, à fin de pouvoir vous rentré dans nos dossiers on va devoir prendre un échentillon d'ADN qui sera une petite piqure au bout de votre index et prendre une photo également pour pouvoir nous aider à vous crée un dossier ici

La photo sa je l'Avais oublier... mais bon, je garda mon allure ''gardienne'' prêt de Eira, je lui fis signe d'ailleurs que s'était correcte, au cas ou elle se demanderait des questions par rapport à la photo que j'avais oublier...

Un peu plutard les étapes d'Admissions étaient passé, je demeura silencieuse jusqu'au moment ou la gouverneuse des lieux s'Approche de nous avec une carte magnétique qu'elle tendit à Eira en disant


Voici votre carte. À Saint-Jean nous avons au total 3 bâtiments qui nous sert d'hotel pour les réfugier. Vous serez au 9e étage de l'hotel delta dans la pièce 908. Un appartement à deux pièces qui vous servira de nouveau chez vous. Comment sa marche dans les hotels...

Elle n'Eut même pas le temps de commencer à lui expliquer comment sa allait fonctionner, j'embarqua immediatement après en lui disant

Commandante Eironhorne. Nous souhaitons la gardé chez nous

Demande rejeté. Vous êtes asser nombreux dans votre maison, elle n'a pas de dossier qui apparait dans ceux de la ville, système militaire.. et autre, donc nous avons aucune idée de qui elle est, ce qu'elle fessait dans la vie. Ce dont elle est capable, je refuse de mettre une inconnu dans la demeure d'une de nos équipes d'interventions

Par simple prétexte de pas connaitre Eira vous voullez la mettre dans une demeure ou le monde pleure de leur sors? Et qui ont peur de leur ombre? On veut la gardé chez nous. Elle y sera bien plus confortable que l'hôtel en question

C'est pas à vous de décidez de qui va ou mesdames. Je décide ou ce que Madame Blacks va aller et c'est à l'hôtel. La carte magnétique à déjà été crée et il n'y a pas de discution à ce sujet!

Décidément elle était dure en affaire, Amy resta avec Eira démontrant parfaitement qu'elle ne lâcherait pas prise, tant cas moi je me positionnais entre EironHorne et Eira question qu'Elle ne nous sépare pas. On avait ramasser Eira de la Chine. On l'aimait comme notre soeur. Il n'était pas question qu'on se la face prendre par des règlements. Mon père donna son point de vue sur la situation, disant que lui sa ne dérangeait pas. Mais EironHorne était plus têtue que d'habitude...
Revenir en haut Aller en bas
Huge MacTavish

avatar

Nombre de messages : 76
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 37
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Jeu 7 Juin - 0:26

Se faire tiré n'était pas aggréable, surtout par quelqu'un en qui on avait eu une éternelle confiance... ce n'était malheureusement plus le cas aujourd'hui... j'étais toujours inconscient.. j'avais sentie un peu qu'on m'avait retiré les balles.. mais pas plus qui faut... ma veste avait absorbé le choque en Général.. donc s'était pas aussi grave que sa en avait l'Air mes blessures... ensuite on m'avait transporter par hélicoptère jusqu'à Saint-Jean ou je commençais a prendre légèrement conscience de manière auditif de ce qui se passait autour de moi. Mon amoureuse et ma belle cousine étaient entrain de s'ostiner... j'analysa de manière auditif le terrain. On était dans la salle de commande de la base de Saint-Jean.. le Général s'en mêla un peu.. mais en vint... bon... fallait que je la résonne un peu cette dame. Étant donnée que sa en avait pas l'air, mais j'étais pas mal contre le fait qu'on soit séparer d'Eira, même si je ne le montrais vraiment pas.

Non mais tu peux tu être plus têtue que sa Françine!

Avais-je sortie d'une grosse voie pour montré à tout le monde que j'étais réveiller. Je me redressa sur ma civière, me demandant ou était passé mon équipement. Sans doute qu'il était encore dans l'hélicoptère... je me redressa en retirant les tuyo... aiguille et autre qui m'avait été planté sur moi... des paramedics s'approcha d'un air inquiet

RAH! je suis correcte! lâchez moi!

Sortais-je en repoussant les paramedics. Et comme de raison, effectivement, j'étais correcte... je m'approcha de ma blonde, Eira et Amy en disant d'une voie amical en direction d'Eira, toute en tendant ma main pour prendre la carte magnétique qui lui avait été donner

Donne... tu en auras pas besoin

Éventuellement je me fis donner la carte magnitéque que je jeta devant EironHorne... insultant mais bon, j'en savais un peu plus sur cette dame que le restant de mon équipe/connaissance présente autour de moi

MAcTavish! Comment ose tu Changer les règles de Saint-Jean-Sur-Richelieu?!? dE qu'elle droit agis tu ainsi?!

Changer les règles? Nonn... je garde seulement ceux qui me sont proche avec moi. Un point s'est tout. Il n'est pas question que tu envoye Eira pourir dans ton fameux hotel avec les sans abris qui vont tenter de lui faire du mal. Il n'en est drette pas question!

Serais-tu entrain de remettre les ordres en questions MacTavish?!

Aucunement. Je te donne juste ce qui va se passer. Point final Eira vient vivre sous notre toit à Moi, Amy, Jess, Stephane et Sarah. Tu n'as pas ton mot à dire la dessus!

Pff! comportement irespectueux! Comment ta fais pour devenir Capitaine hmm?!

Parce que JE suis capable de prendre des bonnes décisions et JE suis capable de faire de la prévention

PRendre des bonnes décisions? Prévenir? Ta même pas vue ton mentor devenir traitre, tu vas m'Faire avaler sa?!

Un coup bas, je demeura silencieux quelque seconde... mais j'avais une réplique de prête si jamais elle utilisait cette phrase la

Et t'explique comment que ton frère nous as trahis? TA trahis?!

LONG silence dans la pièce... Je ne regarda pas les trois filles derrière moi. Tout le long j'avais un allure autoritaire presque à faire peur devant EironHorne qui elle j'avais frapper une corde sensible.. très sensible... plus que moi qui s'était fait tiré dessus et presque tuer un de mes coéquipier par un homme que je respectais.... quelque seconde après l'informaticien à l'Ordinateur informa qu'il avait trouver des informations sur Eira... EironHorne me lança un regard noir pour ce que je venais de dire... avant de sortir

Dossier D'Umbrella? Voyon voir ce qu'il dit... ta affaire a te préparer des arguments convaiquant si tu veux la gardé chez toi et non en cellule MacTavish!

Elle était fâcher rare... elle marchait en direction de l'Ordinateur.. Amy entre temps s'Approcha d'Eira en lui murmurant à l'oreille de demeuré silencieuse et de rien dire... c'était pas une situation plaisante... mais étant donnée que j'étais debout On avait plus de chance de la faire venir chez nous.. et faut pas l'oublier.. elle le savait probablement pas, mais Eira était en quelque sorte une source de motivation pour mon équipe, donc il n'était pas question que je la sépare..

Alors il dit quoi le dossier? Savoir sur quoi qu'on va s'ostiner?

Eira Blacks! Fleuriste à la sucursale d'Umbrella de Montréal avant de démissionner pour aller travailler au jardin botanique de Montréal? What the hell?!?

Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Jeu 7 Juin - 0:50

On m'avait annoncer l'état de ma famille en général en avance... et qu'ils étaient en route...j'en avais profité pour faire quelque petit projet personnelle dans maison avant d'aller au poste de contrôle Général de la ville. J'allais pas les laisser marcher jusqu'à maison... pas question, je donna de la nourriture aux chiens et tout avant de sauter à bord de la Mustang qui trainais dans le stationnement. La voiture de papa elle était à côté mais j'étais pas dans le mood pour conduire une Charger de police... mais plus la Mustang GT a place qui était encore en bonne état malgré l'infection. Sauf que contrairement à la Charger elle n'était pas équiper pour survivre si on ce fessait attaquer... bon... deux fusils dans le char mais bon

J'Arriva rapidement au poste de contrôle, saluant quelque personne au passage je me glissa discretement dans la salle d'inspection pour s'assuré qu'il n'avait pas d'infecter... j'observais la scène dans le plus grand silence... analysant... ma tante... cousine à papa... Huge... et une nouvelle.. Eira, j'avais son dossier a maison... mais celui que l'informatitien venait de trouver... je l'avais monté de toute pièce. et s'était d'adon présentement vue qu'elle s'ostinait beaucoup. Quand elle comprenait pas la partie de jardinnage...(Bon, il a fallu que j'improvise de quoi de non sérieux question qu'elle n'aille plus d'argument pour l'Envoyer a l'hotel) Je commença à parler


Je crois... que si on se fit à son dossier elle est pas dangereuse.. vous en pensez quoi Commandante?

T'aurais pas hacké le système par hasard?... l'histoire... est trop

Le système d'Umbrella s'est amélioré avec le temps, je peux pas changer de fiche personnelle d'une personne. Et de tout façon, je n'étais même pas à maison cette après midi..

Tu me permet de vérifier?...

Mais je t'en pris

Oh boy! je m'étais améliorer avec le temps pour être sérieuse, j'avais pas dis un mot de travers de tous les mentries que j'Avais sortie à EironHorne.. cependant plutard j'aurais un talk avec Eira... je m'approcha du groupe silencieusement pendant que la commandante inspectait les cameras de sécurité de mon coin informatique plutot... très très... TRÈS bien organiser... mais rien, j'apparaissais pas sur aucune camera..

Deplus, nous avons en masse de place pour héberger Eira chez nous, je vois vraiment pas ou il y a un problème Commandante... surtout que si le Général est d'accord, Capitaine MacTavish est d'Accord, que le lieutenant d'opération Ghost est également d'accord à ce que Eira Blacks vient chez nous... vous pouvez difficilement dire non

Elle hésita quelque seconde, je fis signe à ma tante et Jessica qu'on pouvait partir.. j'allais raconter mon histoire une fois rendu dehors, Huge nous informa qu'il allait monté dans l'ambulance qui allait apporter Stephane chez nous... rien contre... rendu dehors hors de toute porter Radio je me retourna vers Eira, d'un air joyeux à ma fidèle habitude je me présenta

J'ignore si on ta parler de moi, mais euhm... Pointant la civière à Papa qui sortait du poste de commande Je suis sa fille, Sarah Leroux, Ravis de te rencontré

D'une manière très poli je tandis la main question justement de faire poli... et mon allure était encore plutot amical, je continua en disant

PRend le pas mal pour ce que j'ai écris dans le dossier... EironHorne est vraiment tête de mule et va suivre les règles à la lettre... fallait que je trouve de quoi de vraiment pas sérieux pour la boucher. d'une certaine façon je savais qu'elle allait s'engeuler avec Huge.. donc ouin... j'espère que sa t'embête pas trop? Ils devraient te laisser tranquil maintenant

J'attendis de voir une réaction venait d'Eira justement sur mes excuses par rapport à ce que j'Avais inscris dans son dossier, avant de remettre mes lunettes soleil et me tourner de bord pour aller m'assoire au niveau du conducteur de la voiture.... en m'arrêtant net du au fais que... hey... je viens de mentir sur des informations qui serai crucial pour le complexe de Saint-Jean-Sur-Richelieu pour papa... aille... je me sentais pas bien...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Jeu 7 Juin - 23:29

Silencieuse et patiente, malgré le stresse et les papillons qui lui remplissaient l'estomac, Eira attendait la suite des choses. On vint lui demander une petite goute de sang prise sur le bout de son doigt afin de lui créer un dossier et d'avoir un échantillon d'ADN pour l'identification. Docile, elle présenta son index. Pourquoi dire non ? Ça aurait été stupide de toute façon et l'aurait mise dans l'eau chaude. Déjà qu'elle pouvait facilement l'être pour diverse raison. Une photo fut également demander. Toujours aussi passive, elle haussa les épaules en signe d'approbation. Bref, elle faisait tout ce qu'on lui demandait sans rechigner. De petites choses toute simple, mais essentielle pour éviter les ennuis et se faire "intégré" plus facilement. Jessica n'était pas loin, son frère non plus, sans oublier qu'Amy non plus. Au bout d'un moment, la dame qui les avait accueillit lui présenta une carte magnétique. Toujours sans émotion apparente, elle prit la carte, alors qu'au fond, elle n'en voulait pas du tout. Elle l'a regarda. Rien d'extraordinaire. La trop stricte lui décrivit sans aucun enthousiasme apparent la beauté douteuse de l'endroit où elle vivrait. Eira toisait Eironhorne de son air blasé et complètement désintéressé. * Non, mais elle essaie de me vendre quoi ? C'est n'importe quoi... Un peu plus et elle me dit que les fenêtres ont des barreaux anti-suicide et que les murs sont aqua délavé comme les habits d'infirmier... * pensait-elle en remarquant que Jessica l'avait coupé, disant que l'équipe souhaitait la garder avec eux.

Connaissant que trop bien les militaires, elle savait pertinemment que celle-là ne broncherait pas. Miss Blacks soupira légèrement en observant le plafond, Jess, Amy et Francine à tour de rôle. * Je suis mal barrée.. On a ici une frustrée obsédé par le contrôle et les ordres qui refuse la moindre désobéissance... Le gros lot... N'importe quoi... vieille frustrée coincé dans un moule de règlements. Classique... Ça serait presque trop facile de lui faire péter un câble... * se parlait-elle dans sa tête en continuant d'écouter à moitié la conversation/débat en cours. La dame parlait comme un robot, bouchée de partout, n'acceptant rien d'autre que ce qu'elle avait décidé. Coriace, mais pas suffisamment, du moins pas quand Huge décida de s'en mêler. Eira jeta un coup d'oeil à l'amoureux de Jessica sans changer son visage blasé et complètement détaché de toutes émotions. Il s'était approché de la demoiselle en lui demanda, sans qu'elle n'ait le droit de refusé, de lui remettre la carte magnétique. Sans se faire prier, elle lui tendit en lui faisant un signe de tête en guise de "merci" d'intervenir. Elle resta néanmoins très surprise, intérieurement, de le voir prendre sa défense comme si elle avait toujours fait partie de leur famille. Lui qui n'avait rien montré à son égard, si ce n'est qu'une acceptation et une confiance en la décision de Stephane. Honnêtement, elle fut touchée et sourie intérieurement.

Il n'en restait pas moins que le combat faisait rage devant elle. Bon combat, plus un débat d'arguments de pour et de contre sur la question de: où elle allait vivre. Pour MacTavish, c'était non négociable, elle venait avec eux, à leur maison. Pas ailleurs. Il n'en était pas question. Eira fut toute aussi étonnée d'apprendre que la dame était nulle autre que la soeur du traître. * Eh ben... j'aurais tout vue et entendu dans les derniers jours... C'est décidément n'importe quoi cette femme... * songea la jeune femme en haussant les sourcils, constatant le coup bas dont elle avait fait preuve. Comme Miss Blacks l'avait prédit, elle demanda à ce qu'on vérifie dans les dossiers d'Umbrella. Le bout de ses doigts dans ses poches avant de jeans, elle affichait une allure détendue loin d'être inquiète, quoi qu'intérieurement c'était tout le contraire. En effet, l'essaim de papillons s'était intensifié aussitôt. Elle n'avait toujours rien dit et heureusement, sinon quelques commentaires cinglants auraient visé directement la bonne femme qu'elle ne portait aucunement dans son coeur. Cependant, ce qu'il y avait dans son dossier, elle ne s'y attendait aucunement. Elle se retint, tant bien que mal, quand elle dit qu'elle était fleuriste. Hilarant ! C'est là qu'elle comprit que Sarah était passée dans le dossier ce qui l'inquiéta. Et justement, la fille de Stephane ne se fit pas attendre pour intervenir également. Ne l'ayant jamais vue, elle la détailla des pieds à la tête sans méchanceté. Très belle, blonde, aux yeux bleus comme son père, qui n'avait pas loin de son âge... Hmmm... Étrange.. Bon elle approchait lentement, mais surement de la trentaine, mais quand même, la fille de celui qui lui faisait de l'oeil n'était pas vraiment plus jeune qu'elle. Enfin, penser à Ghost lui fit un pincement au coeur, mais elle ne s'y attarda pas, se concentrant sur la discussion en cours qui la concernait toujours.

Pour résumé, Sarah avait trafiqué son dossier de manière brillante et absurde à la fois. Elle écouta les explications de sa "future belle-fille". Umbrella ? Le système de protection informatique amélioré ? Pas du tout ou enfin, très peu. Il n'avait pas tellement changé. En fait, ça s'était simplement complexifié davantage avec les années puisqu'ils avaient ajouté des barrières supplémentaires de codes, mais rien d'insurmontable. Pas pour une personne moindrement intelligente qui savait faire un peu de math et faire des patchs aux bons endroits. Chose que Sarah savait certainement faire. La blondinette renchérit les arguments de Huge, Jess et Amy, en ajoutant qu'il y avait suffisamment d'espace à leur maison. Elle appuya également le tout en disant que MacTavish, Stephane et le Général était d'accord, les trois. Alors pourquoi refusé ? Finalement, elle eut gain de cause et vint à bout de la frustré Eironhorne qui accepta, sans doute à contre coeur, qu'Eira intègre la maison au lieu de l'hôtel.

Le groupe sortit du bâtiment de contrôle. Huge partit dans l'ambulance, gardant un oeil sur Stephane, alors qu'eux suivait la nièce d'Amy. Quand ils furent hors de porter des radios/micros et autre, elle se retourna vers elle tout sourire. La miss Blacks s'était arrêtée nette, surprise de la voir si "heureuse". Elle avait du mal à y croire, surtout qu'elle avait du lire son dossier ou l'avait entreposer quelque part. La futur de Ghost se radoucit un peu et esquissa un léger sourire en coin.

Oui... on m'a parlé de toi... Enchantée Sarah.. Moi c'est Eira, dit-elle doucement en lui serrant la main avec sa main plâtrée.

La blondinette continua ensuite en lui faisant savoir qu'elle n'avait pas voulu l'insulter avec la remise à neuf de son dossier. Eira sourit en secouant la tête en lui répondant de manière assez mystérieuse.

À ta place, je ne serais pas si certaine de l'innocence d'une fleuriste... C'est si facile d’assommer quelqu'un avec une pelle... Enfin... Moi je te dis, ne fais pas confiance à personne, encore moins à une fleuriste... Surtout si c'est moi, conclu-t-elle en lui faisant un petit clin d'oeil.

Retournant dans un silence, elle s'assit sur la banquette arrière de la voiture et accota sa tête sur la fenêtre. Elle n'était pas vraiment dans un état pour papoter. Au contraire... Stephane occupait son esprit à moitié, l'autre moitié était saturée par l'inquiétude de ce que Sarah avait lu dans son dossier Umbrella plutôt complet et sanglant qui relatait assez fidèlement ce qu'elle avait fait pendant les 15-16 dernières années là-bas, même si les premières années, c'étaient des séances d'entrainement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Ven 8 Juin - 17:42

Bon j'avais mentie sur une histoire toute inventé que j'Avais donnée a la défense de la ville pour Papa... j'étais pas si mal finalement pour mentir mais d'un autre côté... présentement je ne me sentais pas ultra bien concernant ce que je venais de faire mais bon. Papa passe avant tous et s'il aimait Eira.,.. il n'était pas question que je laisse quelqu'un la séparer de lui. Sa lui ferrait tellement du bien avoir quelqu'un autre que moi, Amy ou Jess qui l'aime pour ce qu'il est....

Quelque seconde après justement la demoiselle m'informa de son nom, qu'on lui avait parler de moi.. automatiquement avec un regard suspect je lâcha une phrase du genre '' J'espère que s'est pas toute en mal'' avec un clin d'oeil aussi... suite de quoi.. les fleuristes avec des pelles pouvaient être dangereux, surtout elle... donc pas avoir confiance en personne


Ma confiance est surtout placé en ceux qui me son proche. Principalement ma famille si tu vois ce que je veux dire

C'était pas mal le cas, mon père... ma tante et la cousine à papa.. vivait avec nous, Alex était pas super loin non plus... pis les hommes qui travaillait sous le commandement de Huge, finalement l'équipe à papa et le Général, sa se résumait principalement à sa que j'avais confiance, je poursuivis en disant

Concernant la pelle entre tes mains... j'en prend note

Avais-je sortie sous un ton amical et un léger sourir amuser. Étrange comme chose a dire pour quelqu'un que j'Avais eu le temps de voir les taches noirs de son dossier, mais d'un autre côté plusieurs arguments me rassurait en ce qui la concernait étant donnée que de un, elle n'avait pas tuer papa, de deux elle était amoureuse de lui, donc aucune chance qu'Elle me face mal, et de trois Papa l'aime... d'ailleurs s'Est tu officielle entre eux?... je crois je vais attendre que papa se réveiller pour lui demander en privé

Je me dirigea donc au poste de la conductrice du véhicule en me dirigeant à toute allure en direction de la maison en question... on était pas super loin... tourne a gauche, a droite.. rendu... je tourna dans la cours ou Eira pouvait voir la Charger de Police à Papa, avec grillage léger sur les fenêtres en question et quelque armes ici et la...


Rendu! Au cais euhm Eira... tu n'es pas allergique aux animaux par hasard?

Je me doutais bien que la réponse allait être négatif avec ce que je venais de demander a la demoiselle qui était légèrement plus vieille que moi... je resta néanmoins dehors de la voiture en demandant sa, sa pris quelque seconde avant qu'on entend des japements de la maison et trois chiens don un chiot s'aventura rapidement vers la voiture en question. J'attrapa le chiot pendant que les deux autres chien se présentait en sniffant la nouvelle arrivante

La base est apparament asser bien défendu pour que le monde qui y vive soient en mesure d'avoir des animaux. Faut juste être en mesure de les donté et d'avoir des moyens de les contenir si jamais le virus réussit à rentré dans la base. Les deux chiens qui sont prêt de toi, le berger Allemand s'appel Spike et le Husky s'appel Skype. Deux chiens dresser comme chiens K9 des forces policières. Ils appartiennent à Amy principalement, et nous avons aussi un chat dans la maison, plus paresseux qui est sans doute sur un des divants du salon entrain de dormir avant de montré son côté dominant et contenir les deux chiens

Je ne parla pas tout suite du chiot que je tenais dans mes mains, je voulais laisser la surprise de Papa pour que Eira pose plus de questions par rapport au petit chien.

Comme tu peux voir, ils sont pas mal friendly. Et euhm j'ignore si la maison va te faire pensé a une salle d'un complexe d'Umbrella, j'espère pas... mais il y a plusieurs moyens de défenses qu'on s'est fait mettre, les fenêtres du premier niveau son fait en verre blindé, ouvrable avec un tripe lock au cas ou il fait chaud comme aujourd'hui mais facilement vérouillable si justement, encore une fois il y a un infecter qui s'infiltre dans la maison. On garde naturellement tout les animaux à l'intérieur, la nuit ils sont dans leur pièce respective question de s'assuré encore une fois qu'ils ne partent pas après un intrue dans la maison, le morde et devient infecter...

Je me déplaça lentement sur la terrasse par la suite en direction d'une extrêmité ou il y avait une petite tige qui dépassait légèrement du gazon

Autre système de défense que nous possèdons la nuit, est ceci, ne bouge pas s'il te plait... et euhm.. Spike! Skype! Sit!

Les deux chiens qui étaient entrain de faire connaissance avec Eira s'assit sous mes ordres, le chiot que je tenais dans mes bras lui demeura silencieux et ne bougea pas du tout. Je donna un coup de pied sur la tige qui sortait du sol ou la nouvelle arrivante pu voir une lumière rouge d'environs un pied de haut faire le tour de la maison

Avant tout chose dans la maison je suppose que tu devrais savoir comment les systèmes de défenses fonctionne, donc bah celui ci est celui qu'on utilise la nuit. On peu pas défendre 24h sur 24... donc bah la nuit on ouvre notre perimètre de sécurité. Un être humain normal peut passer pardessus, un infecter lui va juste passer au travers, fessant sonner une alarme dans la maison pour nous réveiller. On a un gun dans chaque chambre plus notre armurie en sous sol... donc on a le temps de s'équiper et se débarasser de l'infecter

Je parlais et je parlais beaucoup, je n'avait pas vraiment donner le temps à Eira de s'installer et relaxer, je trouvais que s'était quelque chose de potentiellement primordiale a savoir pour la maison en question.. je laissa cependant le temps à la demoiselle de prendre connaissance de ce que je venais de dire, demeurant silencieuse par la suite en attendant de voir si elle avait des questions avant que je continue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Ven 8 Juin - 22:36

Un fois dans la voiture, le trajet ne fut pas long, au contraire ce fut très court et facile à mémoriser pour Eira. Elle ne dit pas grand chose en cours de route. En fait, elle ne dit rien, ne faisant que regarder par la fenêtre, silencieuse. Sarah lui avait dit que les personnes en qui elle avait confiance, ça se résumait surtout à sa famille. Au moins, elle pouvait leur faire confiance, pas comme elle. C'était plutôt l'inverse dans le cas de la nouvelle arrivante sur la base. C'était la première qu'elle pouvait se fier réellement sur quelqu'un. Même si elle craignait tout de même qu'on la trahisse à nouveau. Pour ce que la demoiselle qui conduisait avait dit, Miss Blacks ne fit que marmonner: "Je ne peux pas en dire autant", sans rien ajouter le plus. Laissant perdre son regard à travers la fenêtre, voyant le "paysage" défiler. Une fois arrivée, Sarah lui posa une autre question. Était-elle allergique aux animaux ? Jusqu'à preuve du contraire et malgré les tests, non.

Non pas que je sache, pourquoi ?

Eira eut une réponse plutôt rapidement en voyant les deux chiens s'approcher d'elle en courant. Un husky et un berger allemand. Elle figea, non pas de peur, mais plutôt de stupeur. En effet, les seuls toutous du genre qu'elle avait croisé, c'était des infectés. Bref, rien qui a quoi elle ne pouvait s'attendre jusque là. Elle ne cacha pas sa surprise et souris, heureuse de voir de vrai chiens en chair et en os. Ce n'est pas pour autant qu'elle leur donna de l'affection. Sarah lui mentionna que les chiens avaient été dressé à la méthode des escouades canines. C'était de mise qu'ils obéissent aux doigts et à l'oeil quand même. Il ne fallait pas qu'ils sautent sur le premier infecté en vue. Il en résulterait des conséquences plus que désastreuse. Il n'y avait pas grand chose de bien pire qu'un chien infecté à son avis. Ils étaient rapides et en pleine possession de leur moyen malgré leur condition. La jeune femme remarqua également que la fille de Stephane avait recueillit une petite boule de poils, franchement adorable. Elle s'inquiéta également de comment elle se sentirait à l'intérieur.

T'en fais pas pour le look Umbrella. Je doute que ce soit de même ici... Déjà, il n'y a pas grand chose qu'y me fait pensé à ça ici... Juste le poste d'inspection qu'on a passé, mais sinon... J'ai jamais été dans un complexe d'umbrella qui n'était pas majoritairement sous terre. Alors voir le ciel plus que ce que je ne l'ai vue depuis une dizaine d'années, c'est agréable... déclara-t-elle d'une voix apaisée et douce.

Suite de quoi, Sarah se perdit dans ses explications concernant le système de défense de la maison. Beaucoup d'informations, beaucoup de choses à retenir. C'était dure pour Eira d'écouter aussi attentivement une personne quand la moitié du temps, elle était perdue dans sa tête. Cette famille mettait son mode "écoute" à rude épreuve. Elle suivit la cadette de la maison sur la terrasse sans dire un mot, attentive. La défense orchestrée autour de la maison, sans oublié toutes les mesures de sécurité en place faisait en sorte que la maison, comme l'avait dit Jessica, c'était un Château-fort. Parlant pour elle-même, elle pensa tout haut.

Jess avait pas tord... C'est une forteresse cette maison... dit-elle avant de reporter son regard sur Sarah et le chiot dont elle n'avait toujours pas parler. Puis elle passa un autre commentaire/constatation. Vous êtes humains, déjà qu'ils dorment pas beaucoup quand ils sont en mission, faudrait quand même pas leur en demander encore une fois qu'ils sont chez eux, ça serait inhumain, dit-elle en observant la limite qui leur permettait de dormir sur leur deux oreilles.

Très peu encline à parler, sachant fort bien que la blondinette connaissait son dossier, elle se sentait mal à l'aise. Légèrement inquiète pour la suite. Ce n'était pas quelque chose qu'elle voulait que Sarah sache, pour être honnête. Elle aurait préféré effacer sont dossier elle-même, sans que personne ne sache jamais ce qu'elle avait fait. Bien que les dossiers n'était jamais complètement effacé. Il en restait toujours une trace ou deux, mais ceux-là, c'était jamais facile de les retrouvé. Demeurant silencieuse un moment, elle finit par parler.

Autre chose que je dois savoir de la maison ? C'est le temps de les dire, parce que je suis à la limite de ma "patience" d'écoute. Je voudrais pas que tu parles dans le vide... J'ai la fâcheuse habitude de n'écouter qu'à moitié, alors pendant que tu as toute mon attention, dis tout ce que tu as à dire... déclara Eira très sérieuse à ce sujet.

C'était loin d'être des blagues. Elle s'était fait reprochée, plus souvent qu'autrement, pour ses insubordinations répétés. En effet, elle désobéissait trop souvent pour être le parfait soldat. Sa concentration, si ce n'était que pour tuer ou battre quelqu'un, ce faisait rare, presque légendaire. Alors le fait qu'elle s'efforce d'écouter et de rester patiente, c'était un exploit. Son déficit d'attention avait été causé par son enfance, ses souvenirs et sa mémoire trop précise pour des choses si horrible. Tout jouait contre elle dans ce domaine. Elle piétina un peu sur place en regardant le puppy que Sarah gardait toujours dans ses bras. Eira, sans trop être habitué de donner de l'affection, ébouriffa la tête du chiot en s'attardant un peu derrière les oreilles en attendant que la demoiselle devant elle parle à nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Leroux
NATO Officer
avatar

Nombre de messages : 496
Âge Réel : 24
Localisation : Saint-Jean ou Porte avion
Date d'inscription : 20/10/2009

Feuille de personnage
Niveau: 8
Age du Personnage: 23
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Dim 10 Juin - 20:14

Eira m'avait dit que non elle n'était pas allergique a rien. heureusement, les deux chiens d'Amy lui avait sauter dessus en guise de bienvenue dans la maison. Pas mal trop ''Friendly'' ses chiens... mais bon, aucune importance... je décida de commencer mon exposer sur les défenses, elle me suivait sans dire un mot. Je lui montra le périmètre de sécurité de la maison en premier... elle me sortie quelque chose pour me dire que s'était parfaitement normal la sécurité aussi évoluer que sa, s'était quand même pas humain pour l'équipe en Général de sortir toujours et presque pas dormir. Bien que j'en connaissais d'entre eux qui était insomniaque mais bon... je ne répondis rien, toujours avec son future chien dans mes bras

Je traversa la cloture laser pour donner un coup de pied sur le bâton que j'Avais frapper en premier pour partir le systeme de défense... avant de me faire demander si s'était tout, elle allait arrêter de m'écouter dans pas long... je déplaça mes lèvres légèrement vers la gauche en prenant un air pensif... c'était vraiment pas tout, mais d'un autre côté... bah


Il y a plus de système de défense au travers de la maison, je t'ai juste montré le premier de dehors et les fenêtres blinder...

Sortais-je avec un clin d'oeill amuser avant de remarquer que ma futur belle mère était entrain de flatter la tête du chiot... hmmm... devais-je lui dire que s'était le sien?.. au risque de perdre son attention?... bah pourquoi pas. Sa pourrai l'aidé a prendre une décision concernant Papa..

En passant, le chiot que j'ai...bah il t'appartient

Dis-je en lui donnant le chien avant de poursuivre en disant

En rentrant dans le complexe sous l'eau Stephane ma demander de lui rendre un service, qui était d'aller te chercher un animal de compagnie pour quand tu allais arriver ici. J'imagine qu'il aurait aimer te le donner en personne mais bon... disons qu'il a eu un contre temps... donc à place c'est moi qui te le donne venant de lui. Elle n'a pas de nom jusqu'à présent. Possède une puce à l'intérieur d'elle question que si on la perd de vue, on puisse la retrouver avant qu'elle ne se face infecter. n'est pas opérer, comme les chiens d'Amy.. alors fais attention. Et puis sinon.. elle est a toi

J'attendis de voir sa réaction avec le chien. Je me tenais droite en regardant ma future belle mère avec son nouvelle animal de compagnie, avant de poursuivre en disant

Je vais continuer avec les informations concernant la défense de la maison un peu plutard, pour l'instant si tu veux je peux te montré comment que le GPS de ta chienne fonctionne. Il est régler pour que seul mon ordinateur central soit capable de le retrouver. Naturellement on s'attache à ces animaux la.. donc on veut pas que quelqu'un aille l'idée de les utiliser comme otage, même si s'est des animaux

Puis après ma phrase je lui montra la porte de la maison d'un coup de tête question de lui dire indirectement de me suivre, je traversa la maison en descendant vers le sous sol. Eira pouvait principalement voir quelque moyen de défense, genre fusil ici et la... arme de corps a corps... fusil automatique attacher au plafond présentement hors service... encore une fois pour usage nocturne... puis aussi en même temps elle pouvait voir des photos de famille... mais aucune d'André Leroux, quelque une avec une vieille dame autour d'Amy Stephane et compagnie.. quelque photo de Jessica et Huge... quelque photos de Huge...

Puis bah rendu a mon poste de contrôle, une grosse porte métalique... avec scanner laser et scaner des yeux... scaner d'emprunte digitale... puis l'imace porte métalique du sous sol s'ouvrit.. la demoiselle pouvait voir les consoles informatique que je possèdais dans ma piece.. asser... plein d'écran disons et autre moyen de communication, je me dirigea vers la droite vers un ordinateur isoler pour l'ouvrir


C'est ici mon terrain de jeux. Les consoles que tu vois son faire spécifiquement pour m'aider à hacké les systèmes de défenses ennemis, celui ci que je suis entrain d'ouvrir est plus pour des usages personnelles. comme cameras de surveillance dans maison..et autre. Quand l'TaskForce 164 part en mission moi je m'embarre ici et je les supporte, je suis la seule personne dans la ville ou potentiellement sur le globe, qui sais... a avoir un système informatique aussi complexe...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Eira Blacks

avatar

Nombre de messages : 111
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 03/03/2012

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 27 ans
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le plan   Dim 10 Juin - 22:09

Eira s'efforçait d'écouter, même si le petit chiot que Sarah tenait dans ses bras commençait à capter son attention. En réalité, si ce n'était pas super intéressant, elle décrochait très rapidement du sujet de conversation. La preuve, le système de défense et le comment du pourquoi ne l'intéressait pas. Ce qu'elle voulait savoir c'est quoi faire et ne pas faire point. Peut-être qu'il serait plus simple de le dire comme ça, mais en même temps, en connaître les moindres détails pouvaient lui être utile. Elle essayait quand même de rester polie et de faire sa bonne élève, même si elle ne l'avait jamais vraiment été. Les yeux bleus de Miss Blacks croisèrent ceux de la petite puce dans les bras de la fille à Stephane. Elle était décidément tranquille et calme, un peu comme elle. Ses prunelles étaient dépareillés, bleu et brun, tandis que le pelage était couleur sable, presque roux par endroit et noir par d'autre. Ses oreilles étaient dressées vers le ciel et son regard doux fit sourire un peu la nouvelle arrivante. Sarah lui indiqua également que le système de défense extérieur n'était qu'un système parmi tant d'autre. Ne cachant pas son découragement elle soupira comme une adolescente qu'on obligeait à faire des heures de retenus qui consistaient à écouter inlassablement un prof complètement ennuyeux. C'était sans méchanceté que pour elle, c'était tout simplement une forme de torture. Enfin, la blondinette lui épargna les explications interminables supplémentaires en lui annonçant la surprise.

La surprise étant: le chiot était à elle. Eira ne cacha aucunement sa surprise en figeant sur place alors que la demoiselle Leroux lui tendait la petite peluche qui était désormais sa propriété. Incertaine et visiblement sous le choc, elle prit la puce malgré son bras dans le plâtre qui entravait tout mouvement de poignet pourtant essentiel aux gestes de la vie courante. Maladroite et peu habitué à ce genre de chose, elle serra la boule de poils contre elle en frottant tout gentiment son nez dans le coup du chiot. Elle sentait bon et c'était doux. Sarah l'informa que c'était son père qui lui avait demandé d'aller chercher le cadeau. Cette dernière avait une puce d'implantée pour permettre de la retrouver le plus rapidement possible en cas de problème ou d'infection imminente. Comme si c'était l'objet le plus précieux du monde, la nouvelle serra encore un peu plus la chienne contre elle en sachant que les deux mâles d'Amy n'étaient pas opérés. Si une chose la dérangeait et l'inquiétait, c'était la sexualité sous toutes formes, même concernant un animal. Puis elle finit par parler quand son éventuel belle-fille eut dit pour conclure que le chiot lui appartenait.

Mais qu'il est con ton père.... Gentil et plein de belles intentions, mais il est terriblement imbécile... Je sais à peine prendre soin de moi, alors de cette petite bête en plus... Ça va être joli... J'ai jamais eu d'animaux. Disons que dans les complexes, on ne veut pas côtoyé de cerberus, si tu vois ce que je veux dire... dit-elle d'une voix légèrement inquiète avant de reprendre. Je vais quand même l'accepter, parce qu'elle est adorable et que parallèlement, ça sera un défi supplémentaire... Je suppose.. Et puis faut je lui trouve un nom... dit-elle en l'éloignant un peu d'elle pour la regarder de la tête aux pattes, avant de la recoller contre elle et d'accepter de la tête la proposition de voir comment fonctionnait le GPS pour retracé son "bébé".

Elle suivit donc Sarah en regardant autour d'elle. Eira ne dit rien regardant un peu partout, son esprit étant à trop d'endroit à la fois pour réellement écouter. Heureusement, on ne lui parlait pas. Elle pouvait donc laisser ses yeux farfouillés partout et visiter tous les recoins possible de ce qu'ils pouvaient effleurés au passage. Des photos de famille, plusieurs photos d'ailleurs. Il y avait tout le monde qu'elle connaissait, sauf une dame. L'ancienne membre d'Umbrella s'y attarda un moment avant de suivre sa future belle-fille jusqu'à une porte blindée. Elle eut un sifflement admiratif en écoutant ce qu'elle avait à dire. Il y avait tout un système derrière ça. C'était plutôt impressionnant à voir, bien que quand elle y réfléchissait un peu, ça ne changeait pas vraiment des complexes dans lesquels elle avait vécu. Lorsqu'elles entrèrent dans la pièce bourré d'écran d'ordinateur, Miss Blacks rit légèrement en tenant toujours dans ses bras sa petite protégée sans nom. Elle ne fut pas étonnée d'entre Sarah dire qu'elle pouvait pirater sans trop de problème. Il y avait assez de puissance pour faire le tour du globe, en passant par divers réseaux pour dissuader n'importe qui de pouvoir retracer le point de départ de l'assaut. Il n'y avait donc rien de surprenant en ce qui concernait sa facilité à aider sa famille.

Quand même... C'est bel arsenal, j'espère que tu es au courant que, simplement avec la moitié de ton équipement tu es déjà mieux équipé que la plupart des complexes d'Umbrella et Tricell dans lesquels j'ai vécu ? Enfin... Si jamais tu as besoin de quelques trucs pour te facilité l'accès dans le réseautage d'Umbrella, fais-moi signe. Je me ferai un plaisir de te montrer, même si je suis certaine que tu n'en as pas besoin, les raccourcis, c'est toujours bien... dit-elle gentiment avant de poursuivre. Alors, c'est quoi ce système GPS que je puisse retrouvée cette boule de poils en cas d'urgence ? D'ailleurs, faudrait vraiment que je te trouve un nom... conclut-elle en se parlant à sa peluche.

Prête à écouter ce que Sarah avait à dire, Eira songeait parallèlement à un nom pour son bébé husky couleur sable. * Il faudra que je pense à un truc qui se dise facilement et qu'elle reconnaitra, un son facile... Dune ? Delta ? Gamma ? Etty ? Gypsy ? Je sais pas... on verra lequel elle réagira le plus... * pensait-elle en se secouant la tête se forçant à reporter son attention sur la fille de Ghost qui lui montrerait quelques choses de relativement important à savoir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Go Habs Go - Simple Plan
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Quel plan de développement pour le secteur énergétique ?
» Vers l’adoption d’un plan unique de planification familiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'ASIE :: HONG-KONG-
Sauter vers: