AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inspection? Ou...pas. [Pv. Jack P. Washington]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marina Williams

avatar

Nombre de messages : 18
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 27/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage:
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Inspection? Ou...pas. [Pv. Jack P. Washington]   Mer 2 Nov - 18:02

Inspection? Ou...pas.




Il s'était écoulé près d'un an depuis la tragédie du pentagone. Bon nombre de gens y avaient perdus la vie, réduisant de manière dramatique le nombre de survivants qui constituait notre groupe. Alors qu'Alex Jones décidai d'entraîner notre groupe vers le Japon, je choisis de prendre un tout autre chemin, menant mes pas vers le Canada. J'avais conscience d'être une menace potentielle pour la firme pharmaceutique et que donc, je serais constamment recherchée à travers le monde par celle-ci. Je ne voulais pas emmener encore d'avantage d'ennuis aux autres et donc, je choisis de partir de mon côté, seule. Sachant que la quantité d'habitants était des plus minimes au Canada, j'optai rapidement pour cette destination. Mon voyage dura un bon moment, où je ne rencontrai personne d'autre que de la chair humaine ambulante. Ce fut après plusieurs semaines passées à chercher un semblant de base militaire habitée par un possible groupe de survivant, que j'arrivai enfin à trouver.

Bien que le groupe fut été petit, cela ne changea rien au fait qu'il s'avait se défendre. La majorité de ses survivants avait majoritairement fait jadis parti de l'Armée Américaine et Canadienne et donc du côté de la défense, nous ne manquions guère de stratégies en plus du bâtiment avantageux dans lequel nous nous réfugions. Avec mon grade, je me fis rapidement demander d'aider auprès des opérations du moment. J'avais une force qu'il était bon d'utiliser, bien que personne ne semblait encore comprendre ce que j'étais réellement. Les missions de secours ou juste de récupération, je participai à tout. Je n'avais qu'une seule idée en tête, m'occuper le plus possible en tentant le plus possible d'en profiter pour aider ceux qui en avaient de besoin. La vie reprenait son court normal, si on enlevait le fait d'être constamment poursuivit par des zombies et qu'on devait se cacher pour survivre.

J'avais enfin réussi à me faire des amis à nouveau, réussi à me joindre à un groupe. Personne ne se doutait un tantinet que j'étais contaminée à un niveau plus qu'élevé, personne ne savait qui j'étais et ce que j'avais été dans un passé proche. La vie était belle, en effet. Je m'éveillai chaque matin avec une bonne humeur contagieuse, ce que je n'avais pas eu la possibilité de faire depuis plus de deux ans. Et Umbrella dans tout ça? Qu'ils aillent se faire foutre ses enculés d'Umbrella! Ils n'avaient pas tenté jusqu'ici de me récupérer à nouveau et c'était t'en mieux! S'ils revenaient encore une fois vers moi, cette fois, ils pouvaient être certains que je ne leur ferais pas de cadeau. Bien au contraire, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour les détruire jusqu'au dernier, les éradiquant de la surface de la terre.

Enfin bref. Ce jour précis, je m'éveillai du mauvais pied, chose que je n'avais pas faite depuis plus de trois semaines, comme si je pouvais sentir que quelque chose de terrible allait arriver. Je ne laissas par contre pas cette peur me démoraliser, ne désirant pas commencer à déprimer par une journée aussi ensoleillée que celle-là. Je me levai donc, décidant de me rendre directement à la salle de tir après m'être lavée et habillée. Me défouler un peu ne pouvait que m'aider. Je m'y rendis, y tiras quelques balles, jusqu'à ce qu'un de mes nouveaux collègues vienne me voir directement après être entré dans la pièce. Curieuse, je lâchas mon arme, prête à écouter ce qu'il avait à me dire.

-Williams, êtes-vous prête à partir d'ici quelques minutes si je vous le demandais? me dit aussitôt celui-ci, dès qu'il fut arrivé à ma hauteur.

-Bien entendu m'sieux. Pourquoi? Un problème particulier? répondis-je avec hâte.

-Oui en quelques sortes. Nous avons eut un accident lors d'un entraînement. Résultat, un blessé par balle en piteux état. Nous devons envoyer sur-le-champ une équipe afin de récupérer des médicaments dont il aura besoin. Puis-je vous compter de la partie?

-Ah, ça oui! répliquai-je d'un visage orné d'un large sourire.

Un peu d'action, voilà ce qu'il me fallait pour me changer les idées. C'est ainsi que je me rendis jusqu'à l'hôpital Sacré-Coeur de Montréal, ayant comme mission urgente de retrouver certains effets médicaux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Jack P. Washington

avatar

Nombre de messages : 73
Âge Réel : 28
Date d'inscription : 24/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 2
Age du Personnage: 29
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Inspection? Ou...pas. [Pv. Jack P. Washington]   Sam 12 Nov - 16:05

Une errance, lente et infinie. Voilà à quoi ressemble la vie de Jack désormais. Sur le papier, il fait toujours partie du corp des UBCS, si on peut dire qu'ils existent encore après les nombreuses pertes au fil du temp. Dans la réalité, le militaire à pris un congé sans solde d'une durée indeterminée. Il ressent le besoin de souffler, de prendre des "vacances" dans ce monde pourrie jusqu'au plus profond de ses entrailles. Jack est partie avec tout son équipement fournie par Umbrella, toutefois il a pris garde de dissimuler minutieusement toute les insinuations à la firme pharmaceutique, comme les logos où autres signes distinctifs. Quand à ses vêtements, même en service J-Wash n'a jamais vraiment porter l'uniforme standard, préférent sa bonne vieille veste en cuir.

Voilà un moment maintenant que l'UBCS parcours librement les vastes territoires Canadien à bord de son 4x4 de marque Allemande qu'il affectione tant. Il est plongé dans ses pensées: sa vie, son parcour, Kai-lee, le pourquoi du comment. C'est alors qu'un panneau sur le bord de la route le ramène à lui: "Montreal". Il approche de la grande ville, et la vois se dessiner au loin, ou du moins se qu'il en reste. Les immeubles se dressants tel des phantomes, les spectres de la ville jadis pleine de vie et agréable.
La nuit tombe, Jack et désormais en ville. Alors qu'il essaie de se repérer dans ce dédalle de rues inconnues pour lui, il prend un virage au détoure d'un immense bâtiment et percute violement quelque-chose. Dans un bruit de verre briser, le militaire stop la voiture. Il scrute l'environnement: il vient de casser un phare et la visibilité n'en ai que encore plus réduite. Quesqu'il a bien pu heurter?

Avec le calme olympien qui le caractérise, Jack s'empare de son arme de poing et descent prudement du véhicule, prêt à toutes éventualités. Il se dirige vers l'avant pour voir ce qu'il a percuter. Le visage du militaire reste impassible en voyant un cerbère mort, à moitier sous sa roue avant gauche et tenant encore un morceau de chair sanguinolante dans la gueule. Dans un premier temp, il est satisfait, mais dans le quart de seconde qui suit, il se rappel que ces bestioles ne se déplace que très rarement seules. Un très léger frison contenu parcour le dos de l'UBCS. Il regarde du coin de l'oeil le siège passager de son 4x4 où se trouve son sac d'équipement et son fusil de précision, il fait alors le tour de la voiture en courant pour les récupérer... trop tard. Deux cerbères sortent des ténèbres en face de Jack et se jettent sur lui. L'UBCS se jette à terre tout en tirant avec son USP 45, il touche l'une des créatures dans les flancs: rien de bien grave pour elle.
La route et désormais barré entre le véhicule et J-Wash. Les cerbères se retourne avec vivacité et prennent quelques secondes pour l'inspecter avant de reprendre leur course pour se nourir de l'humain. Jack fait volt-face et grimpe sur un petit tas de gravats que les monstres entreprennent également de gravir. Au sommet, le militaire met le pied sur une planche de bois qui cède brusquement sous son poid. Il chute lourdement de l'autre coté du tas de gravats qui s'avère beaucoup imposant en avale qu'en amont. Une partie des morceaus de bétons composant les gravats ammorcent également leur chute, entrainer par l'UBCS. Bientôt il s'agit d'une sorte d'éboulement. Déséquilibrer, les tas entier de gravats fini par s'écrouler, sont une partie sur les cerbères, mais également sur le militaire.

Jack sent une terrible douleur l'envahir au niveau des côtes. Un débris de taille conséquente vient de s'écraser sur lui. Une fois l'éboulie terminer, il s'accorde quelques minutes pour respirer, du moins autant que ses côtes lui permettent. Plus aucunes traces des sales bpetes qui le poursuivait. L'UBCS s'extirpe tant bien que mal de sa prison de béton et se retrouve alors dans le bâtiment à coté du quel il se trouvait et dont les gravats devait être une partie du mur exterieur. Jack se traine dans la salle suivante, arme à la main. Ce n'est qu'une fois arrivé dans la pièce suivante qu'il constante qu'il se trouve dans un hospital... comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Il se trouve dans la reserve de médicaments, il trouve et prend quelques cachets pour calmer la douleur puis se laisse s'enfrondrer par terre, se tenant le côté, un petit rictus de douleur filtrant parfois sur son visage impassible.

Bon sang!!! Que va-t-il bien pouvoir faire maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
 
Inspection? Ou...pas. [Pv. Jack P. Washington]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Technique du Jeune Jack
» rescue Jack Russel
» Washington Capitals
» Hillary Clinton reçoit Michel Martelly à Washington
» Jack Skellington

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: LE CANADA-
Sauter vers: