AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un retour sur le territoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Huge MacTavish

avatar

Nombre de messages : 76
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 37
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Un retour sur le territoire   Lun 18 Juil - 22:16

Depuis un long moment je m'étais absenté des territoires rebelle, le seul que je fréquentais était le porte avion, sinon.. j'étais seul dans ce merdier de mort vivant. Il faut dire cependant qu'avec le temps, je commençais a m'habituer comment survivre, je voulais pas utiliser le palais imperiale comme terrain pour me mettre en sécurité, je considérais les soldats se trouvait sur les lieux comme des êtres... peureux qui voulais pas être hors de porter de vue du palais imperiale(Question d'avoir un appuis Sniper en cas de problème) Et surtout l'idée de vivre sous la gouverne d'un ''Empereur'' comme dans les temps anciens du pays ou nous étions, ne me plaisait pas vraiment

m'enfin j'avais quitter une première fois question d'abattre mon ennemi qui nous avais apporter au Japon. Villemont, j'étais partie avec mon équipe pour l'affronté. Chose qui fut quelque peu.... disons... bah nous avons pas eu l'opportunité de l'abattre mais nous avions été en mesure d'avancé notre idée de l'éliminer, une chose a la fois... de tout façon.. il affronte Umbrella et nous en même temps. Chose certaine était qu'il perdait de la puissance a vue d'oeil

m'enfin en revenant sur notre porte avion comme mentionner plutot mon chef, Général pour être plus précis avait demander a ce que notre équipe passe une inspection question d'être sur de en pas avoir de problème au porte avion avec une possible intrusion de Villemont. Je fus donc le premier a avoir passé dans l'inspection pour être renvoyer au Japon avec un membre d'une seconde équipe du TaskForce pour continuer notre enquête au Japon. Selon quelque source... non seulement Umbrella contrôlait bien les lieux mais en plus fallais trouver notre adversaire qui s'était enfuit dans le circuit de métro de la ville.. bref tout pour faire en sorte de nous donner du file a retordre... mais bon. En partant on m'avait mentionner que mon équipe allait venir me rejoindre dans les jours a venir, mais le Général souhaitait leur parler en privé. Affaire de Famille sans doute puisqu'il s'agissait du Général Leroux qui voulais voir Jessica, Amy et Stephane Leroux fois trois..

Donc en arrivant sur le continant, Ville de Tokyo pour être plus précis, moi ainsi que le seconde officier qui avait été envoyer avec moi avions mis le cap sur le Metro de Tokyo.... je fus bien surpris d'apprendre qu'il en avait un, je croyais que tout fonctionnais au TGV dans ce pays... mais bon

Descendant les marches rapidement avec mon G36 en main, je prêta qu'une faible attention au niveau de mort vivant qu'il avait sur les lieux. bon d'accord faut s'Entendre que je souhaitais quand même pas y laisser ma peau, mais s'ils était trop proche je leur brisais le coup d'un coup de grosse de fusil, Sinon, s'ils étaient trop loin je les laissais faire. Cependant le second officier avec moi ne semblait pas partager la même idée que moi


Meurt!! Haha Mourrez!

Pendant un bon moment je me demandais s'il était un vrai membre TaskForce, Si oui.. il ne devais pas avoir été mis dans une équipe super brillante pour agir de la sorte, mais bon, pas grave,

Tu es dans le TaskForce depuis combien de temps?

Avais-je demander au soldat qui me répondit qu'il était qu'un membre de l'infantrie Canadienne.... Super.. j'étais même pas avec un membre de la même unité que moi.. fameux, je ne gêna pas une seconde pour l'écraser sur un mur en prenant un allure un peu plus sérieux. Je tenais l'arme de ce dernier d'une main pendant que l'autre était a sa gorge, le faisant lever légèrement du sol, pendant que nos ennemis, les morts vivants, se regroupais derrière moi, lentement... mais j'aurai le temps de terminer

Reste tranquille, tu n'es pas dans un pique nique nis une sortie pour te défouler, nous cherchons un objectif bien claire qui est capable d'égorger les Rambos de ton Genre dans l'espace de quelque seconde. Alors tu me suis au doight et a l'oeil sans poser de question, Notre survie en dépend, tu tire quand je te l'ordonne, compris?

Hey Tough Guy! Tu n'es pas mon chef! J'ai pas d'ordre a recevoir de toi! Je tire quand je veux, ou je veux, comme je veux! Compris?!!

C'était la différence entre les forces spéciales Militaire et l'infantrie normal, j'étais pas mal déçu d'apprendre que s'était qu'un simple soldat avec qui j'avais été renvoyer ici... mais bon, il finirait par comprendre.. je le relâcha pour continuer ma marche, au moment même ou un Cerbère attrapa le jeune homme qui tentait de repousser tant bien que mal la bête sur son ventre, avant que les autres chiens n'arrive. d'un coup de pied

Spoiler:
 

je repoussa l'animal pour ensuite lui tiré une balle de moln G36 dans le front de ce dernier

Spoiler:
 

Je repris l'homme par le collet de sa veste tactique pour le remettre sur pieds. Décidément la nous avions attiré trop l'attention.. fallais sortie du metro... et dire que selon quelque source il s'agissait d'un endroit plus moins sécuritaire.. pour des déplacement rapide..merf. j'étais pas fièr de moi.. mais bon, comme on le disait aux états unis... '' ** happen'' je trainais le bonhomme hors de danger pendant que les morts vivants.. ''Nous courais'' après... mais sa ressemblait plus au début d'une dance a la Triller..


Prochaine fois je ne bouge pas le chien, comporte toi en adulte et non comme un enfant, compris?! et tu m'écoute quand je parle, tu respire quand je te le permet, tu saute si je te le demande. Et ce... ce n'est en aucun cas négociable, jusqu'A temps que tu sois renvoyer sur le porte avion

Pouvons nous aller au palais Imperiale, j'ai plus de balles d'automatique, seulement trois chargeur de Berreta

Ce sera bien en masse. économise, on vas pas au Palais Imperiale.

Non mais ce n'est pas vrai, j'ai l'impression de garder un enfant de quelque année... pas plus que 10. Sérieusement s'était sans doute un coup du Général Hitsugaya pour mon incompétence par rapport a la langue Japonaise.. mais bon, on continuait notre trajet au travers du métro des lieux pour éventuellement attendre la rue... pas super bonder.. j'étais quelque peu surpris mais bon.. détail.. donnant une tape sur le dos de mon compagnons on continua notre route vers notre objectif.

HRP: Bon, je pense avoir bien commencer, je suis sur une rue.. a vous de décidez laquelle, pas loin d'une station de metro ^^ et euhm... je peux pas rouler les dés a mon premier poste, je les roulerais au second ^^

XP:10.3, noté par Alex
Revenir en haut Aller en bas
John Longarmes

avatar

Nombre de messages : 21
Âge Réel : 21
Date d'inscription : 15/07/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 23 ans
Points de vie:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 19 Juil - 8:29

John Longarmes venait d'être envoyé sur la terre ferme après avoir été sur le magnifique porte-avions, il se retrouva sur la berge seul. Personne pour l'accueillir, il se mit en route pour trouver âme qui vive, après quelques pas il arriva devant un carrefour, il prit à gauche mais la route été bloquée par une horde de monstres en tous genre, avant qu'un seul d'entre eux ne le remarque il ouvra une porte et entra dans un appartement.

Il sortit son USP45 au cas où, il monta le dans un escalier pour prendre un peu de hauteur, il monta trois étages et se retrouva en haut de bâtiment sans encombres. Il essaya d'ouvrir la porte sans succès, il scruta les environs et vit qu'il était juste devant un paillasson il le souleva et trouva la clef, il rangea son arme et entra sans risque, dans l'appartement qui avait l'air décalé du temps tout était intacte il y avait du plastique sur les meubles et seulement quelques toiles d'araignées, il sortit ses jumelles entre ouvrit une fenêtre pour voir la situation dans la rue. Il y avait une station de métro et quelques zombies, il scruta un peu jusqu'au moment où il entendit des coups de feu pourtant il n'y avait plus aucun être normale, il vit quelques minutes plus tard sortir deux personnes de la station dont une se faisait reprendre par l'autre qui avait l'air très furieuse.

Ni une ni deux il sort de l'appartement comme un voleur mais là dix zombies commencent à monter les escaliers, mis au courant par le bruit John saute quelques marches et pose une charge de C4 avec un compte à rebours de 15 seconde les zombies son à un escalier de lui et continuent à marcher à allure lente, il monte le plus vite possible dans l'appartement se cache derrière un meuble, 5... 4... 3... 2... 1... 0 là une grosse explosion retentit. John attend quelques secondes la main sur son berreta mais aucun bruit, il sort ce dernier et plus rien dans l'escalier à part le reste des marches en béton.

Spoiler:
 

Après cela il marche doucement sur l'escalier endommagé sans en faire tomber une partie il arrive à rejoindre le bas. Il sort et plu aucun zombi ne l'attendent, il court à vive allure vers l'endroit où ce trouvé les hommes mais plus personne, alors sans prendre risque il retourne dans l'appartement prend un planche qu'il trouve dans les restes de l'explosion et grave dedans avec une pierre "Homme au 3ème étage help." il pose l'écrit sur la porte d'entrée de l'immeuble, il monte dans l'appartement ferme la porte à clef prend une douche et pique un roupillon.



XP:3.4, noté par Alex


Dernière édition par John Longarmes le Mar 19 Juil - 9:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 19 Juil - 8:29

Le membre 'John Longarmes' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Action!' : 94

--------------------------------

#2 'Créatures' :
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Nishioka

avatar

Nombre de messages : 42
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 11/06/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 34
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 19 Juil - 17:11

La vieille porte se referma derrière moi avec fracas malgré ma précaution. Je pestais intérieurement. En effet, je voulais quitter le Palais Impérial de façon incognito, comme d’habitude, chaque soir. Plus tôt dans la journée j’avais trouvé une excuse pour « rendre visite » aux tireurs d’élite dans leurs perchoirs dans le but de voir, discrètement, quels angles de tirs ils pouvaient avoir. Pour savoir à quels endroits je devais sortir du palais sans être pris pour une espionne voire un zombie. Si je sortais c’était parce que je devais sans cesse espionner les activités d’Umbrella sans éveiller les soupçons. Je suis arrivée sur le continent avec d’autres agents spéciaux de la CIA il y avait maintenant deux mois. Ces derniers étaient ensuite rapidement partis en Russie pour une mission spéciale. Ils m’envoyaient des rapports réguliers transmis par mon contact Tanaka. Ce dernier m’a mis au courant qu’un petit convoi de cargaison secret appartenant à Umbrella allait passer par les égouts de Tokyo pour rejoindre une base secrète. C’était une occasion unique mais c’était un coup risqué… Un coup à se prendre des balles et cela faisait des trous dans les affaires. C’est donc pour cela que je me retrouvais à frissonner dans ce sale bâtiment infesté de cadavres qui était le seul endroit sûr qui me permettait de passer dans les égouts. C’est-à-dire sans me faire repérer. L’objectif était le sous-sol. L’accès au sous-sol était mal éclairé : l’ampoule semblait sur le point de lâcher. Je frissonnais à l'idée de me retrouver dans l’obscurité totale dans cet endroit puant.

« Calme toi tout va bien se passer. Tanaka est déjà venu ici pour toi alors estime toi heureuse… Même si il aurait pu tout de même changer cette foutue ampoule ! » Me dis-je.

Dans le sous-sol, la porte qui menait aux égouts était entrouverte. La plaque d’égouts aussi. Tanaka avait fait la moitié du boulot, à moi de faire l’autre partie. Une fois en bas de l’échelle, je fus surprise de constater que la mauvaise odeur ne fut pas forte. J’étais contente parce que je m’étais préparée toute la journée à cette terrible odeur. Devant moi dans les couloirs gris et glacés des égouts il y avait une berge et un petit cours « d’eau » sentant les produits chimiques. Je mis la main sur mon holster pour prendre mon rassurant USP.45. Je longeais la berge et pris à gauche. Tanaka m’avait fait retenir la carte des égouts et m’avait montré l’itinéraire des hommes d’Umbrella. Je devais être là bas en 5 minutes si tout allait bien. Les couloirs étaient longs et me permettaient de voir venir le danger malgré la pénombre. A un moment, la berge était indisponible et je dus continuer les pieds dans l’eau. L’horreur… En plus je détestais avoir les pieds mouillés. Le bruit était double et je craignais d’être repérée. 10 mètres plus loin je regagnais la berge. C’est là que j’entendis des bruits. Devant et derrière moi. Des gens marchaient dans l’eau… Lentement. Avec des grognements en plus : aucun doute des zombies. Deux zombies ayant leurs yeux qui pendouillaient dans le vide, hors de leurs orbites. Je braquais instinctivement mon arme puis je me rappelais avec effroi que je ne pouvais tirer car je risquais d’être repérée. Derrière moi, soudain, venant d'un couloir adjacent, deux chiens apparemment zombifiés, avançaient doucement vers moi.

« La porte là bas ! » Hurlait mon for intérieur.

En effet elle se trouvait à environ 5 mètres à l’opposé de la berge et à 10 mètres des zombies qui approchaient. La porte n’était pas verrouillée mais j’eus du mal à l’ouvrir car l’eau exerçait de la pression contre la porte. Je pestais tandis que les zombies approchaient au fur et à mesure et les chiens me fixaient depuis la berge avec leurs effrayants yeux rouges et luisants. Il me fallut de l’abnégation et rassembler toute mon énergie à ouvrir un peu la porte... Mais celle-ci se referma. Les zombies approchant, je dus courir plus loin. J'entendis les chiens s'exciter alors j’accélérai l'allure. Heureusement, à un croisement, il y avait une échelle de secours qui menait à l'extérieur. Je m'y élança et un troisième chien que je n'avais pas vu attrapa ma chaussure avec sa gueule. Je secouai de toutes mes forces ma jambe et il lâcha prise, perdant quelques canines au passage. Je n'avais heureusement rien. Une fois dehors, je profitais du calme bienheureux de la ruelle dans laquelle je me trouvais pour anticiper les mouvements des membres d’Umbrella en me basant sur la carte et leur itinéraire que j’avais mémorisé. A quelques centaines de mètres, une grosse explosion attira mon attention. Puis, des coups de feu. Un automatique. C’est sûrement eux, pensais-je. L’heure était donc à la filature..

En arrivant à proximité du lieu, présumé, des tirs, je ne vis rien ni personne. Il y avait une bouche de métro non loin. En regardant de loin je vis des cadavres. Je restais cachée derrière une voiture quand je vis un homme, seul, s’approcher de la bouche de métro, puis repartir dans l’ombre. J’avais cru voir qu’il était armé mais je n’étais pas sûre que c’était un membre d’Umbrella. Il a du être comme moi, attiré par les coups de feu. Ca peut donc être une personne lambda. Alors je me dis que je devais l’éviter mais suivre les origines des coups de feu car cela pouvait être les objectifs. Je comptais mentalement jusqu’à 50 puis j’entendis des personnes parler, non loin.


XP:8.6, noté par Alex


Dernière édition par Ayu Nishioka le Mar 19 Juil - 17:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 19 Juil - 17:11

Le membre 'Ayu Nishioka' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Créatures' :


--------------------------------

#2 'Action!' : 22
Revenir en haut Aller en bas
Huge MacTavish

avatar

Nombre de messages : 76
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 37
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Sam 23 Juil - 18:46

Un peux de coup de feu, une claque d'encouragement, nous avions finalement reprit notre route vers notre objectif. Pour être bien honnête j'avais aucune idée d'ou je devais commencer mais bon, fallait simplement que mon adversaire apprend que je suis sur le territoire et éventuellement, le connaissant, il viendrait me chercher. Pour vue que mon équipe soit prêt d'ici la.. mais bon, j'avais pas d'inquietude, surtout que sur le chemin j'eu une conversation radio qu'un nouveau soldat se joignait a mes rang, et que Ghost était en route vers le palais imperiale pour avoir une petite jasette avec Alex, prendre des nouvelles, donnée des instructions par le fait même

m'Enfin je continua ma marche pendant que l'officier qui me suivait avait la chienne, je tenais mon arme bas tout en restant sur mes gardes question de ne pas me faire surprendre par un infecter rapide. Mais a première vue il ne s'agissait uniquement de mort vivant dans les environs, trop lent pour être en mesure de m'atteindre ou atteindre mon coéquipier

Durant notre marche éventuellement on entendit et vie une explosion, nous étion relativement proche de l'explosion ce qui fit en sorte que nous avions été légèrement secoué par celle ci. automatiquement le soldat qui m'avait été confier braqua son arme en direction de l'explosion, de la poussière maintenant. JE garda un oeil vigilant sur la situation avant de me retourner vers le soldat en lui disant


Tu es décidément sur les nerfs... en dans de 10 seconde tu peux voir qu'il s'agissait d'une charge de C4 qui a été mit a quelque part dans le secteur

C4? Comment pouvez vous le savoir aussi facilement sir?

Quand tu auras 23 ans d'expérience dans les forces américaines en temps que force spéciale a travailler avec des personnes qui joue souvent avec des explosifs on s'en reparlera, maintenant masque a gaz on fonce dans la fumé

Dis-je en placant mon masque a gaz ainsi que mon casque sur la tête avant de me diriger vers le lieu de l'explosion. l'autre soldat me suivait de prêt dans la fumée quand je vie une ombre passé. Automatiquement je leva mon poing pour que mon suiveur s'arrête aussi, et par le temps qu'on avait recommencer a marcher la fumée était partie.

So much pour les masque a gaz, garde le au cas ou..

le soldat hocha la tête quelque seconde pendant que Huge continuait sa trajectoire, il finit par voir une écriture de gravure indiquant qu'il avait un besoin d'aide au 3e étage... super.. de l'action, ils n'étaient aucunement présent dans le but de secourir du monde mais bien abattre le prédateur numero un d'umbrella et des forces de l'Ordre..

Reste ici quelque instant, je vais voir le 3e étage et sortir celui qui demande de l'Aide pour l'Envoyer au Palais Imperiale.

Le soldat ne semblait pas super d'accord avec l'idée de Huge mais bon, il n'avait pas son mot a dire, il monta la garde craintif de ce qui pouvait surgir de nullepart pour le tuer. tandis que le chef d'unité était monté au 3e étage dans une discrétion totale, aucun mort vivant dans les environs.. G36 en main avec la lumière au bout du fusil d'allumer pour éventuellement se rendre compte que les escaliers étaient brisé. Super... s'était sans doute sa la charge de C4..

Super.. des escaliers brisé.. et quelqu'un se trouvant de l'autre côté. Mérite que je le laisse sur les lieux.

Marmonna l'officier du TaskForce en sortant son cablage avec petit grappin mais correcte pour soutenir UNE personne. pour éventuellement grimper au 3e étage et éventuellement après quelque minutes de recherche, tomber sur la chambre ou se trouvait John. Une personne dormante.. super, comment le réveiller... doucement comme la belle au boit dormant?... je ne penserai pas non, d'accord si il avait eu Jessica ou Amy autour mais Huge etre doux? Il prit une vois super autoritaire après s'être assuré que si l'homme sursautait (Ce qui prévoyait le coup,) Ne soit pas en mesure d'attraper une arme a feu pour se defendre

TASKFORCE! RÉVEILLEZ VOUS EN METTANT VOS MAINS DANS LES AIRS ET VOUS IDENTIFIANT AU PLUS VITE!

l'intention mauvaise n'était pas vraiment la, j'agissais pas mal plus par simple principe que je pouvais être en présence d'un voleur, assassin, membre d'Umbrella ou personnage a Jonathan. Alors j'avais pris rapidement des mesures pour faire en sorte d'être en position d'autorité sur le bonhomme qui faisait un roupillon (Therme Canadien de roupillon est de dormir x) désoler si on ne c'est pas bien compris sur ce passage ^^) par simple mesure de sécurité. Quand il reviendrait a ses esprit et qu'il aurait remarquer qu'un homme de carrure imposante armé jusqu'aux dent avec un G36 pointé vers lui, je lui demanderai d'autre question comme ''Pourquoi ce qu'il dormait en pleine zone de mort vivant sans prendre la peine de mieu ce défendre que de brisé les marches..

[HRP: Désoler, Huge est pas mal toff quand on fais connaissance avec lui ^^ Et si on ne s'est mal compris sur le roupillon bah envoye une MP Wink]



[hrp: Si tu n'aime pas ta partie Ayu fais juste me le dire, j'édit tout suite ^^

Et Huge pour la question discrétion, 99+90 en discrétion = 189, vous avez entendu une mouche péter avant de l'entendre lui Wink]

XP:9.4, noté par Alex


Dernière édition par Huge MacTavish le Dim 24 Juil - 11:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Sam 23 Juil - 18:46

Le membre 'Huge MacTavish' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Action!' : 99
Revenir en haut Aller en bas
John Longarmes

avatar

Nombre de messages : 21
Âge Réel : 21
Date d'inscription : 15/07/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 23 ans
Points de vie:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Dim 24 Juil - 4:02

Après un réveil un peu agité John ouvrit un peu les yeux et vit le soldat armé jusqu'au dents, ce qui ne le surprenait pas plus que ça. Il reprit ses esprits s'étira pour montrer qu'il n'avait pas peur, mais n'en fit pas trop quand même. Il reconnue tout de suite Huge MacTavish, il devait être la personne qui l'accueillerai devant la quais, sois ce gars était un petit rigolo soit le QG avait encore oublié une information quelque pars. Au bout de quelques secondes John ce lança.

John Longarmes détaché du port-avion sur terre, à la recherche de son nouveau chef d'équipe qui n'est pas venue au quais pour l'emmener.En disant cela il savait très bien que l'homme des Task force allait comprendre qu'il y avait eu une erreur.

D'après les informations sur mon chef de mission en mer il s'agirait d'un certain Huge MacTavish homme des Task force détaché ici vous connaissez? C'est un de vos collègues vous l'avez surement déjà vue.

Là il expliquait toute sa position lors de son arrivée et que la solitude face à tous ces zombies étaient très pesante que la fatigue n'aidait pas et que mieux vos un homme en forme qu'un homme à moitié-mort. Il commença le récit de son aventure car il savait que l'homme lui demanderait des explications.

Je suis arrivé il y à quelques heures ici la barge m'a laissé sur le quai mon ordre de mission était de rejoindre Huge MacTavish sur là-bas, j'attendi 30 minutes mais personne ne venait mis-à-part une horde de zombies qui m'obligea à décamper. Je commençais à marcher dans les rues de Tokyo sans aucune information sur la position de la personne que je devais trouver je voguais en fonction de la position des zombies au bout de quelques heures de marche je vis qu'une troupe de zombies était devant moi mais retournée je me mi à l'abri ici en attendant, j'explorais l'immeuble quand j'eus l'idée de rentrer dans cet appartement depuis lequel je vis deux hommes dans la rue, je pensais déjà qu'avoir de la compagnie m'aiderais j'entrepri la descente de ces marches mais les zombies me tombèrent dessus j'eus juste le temps de poser mon C4 et rentrer dans l'appartement, tous les zombies étaient morts mais je voulais rejoindre mon objectif donc je sortit mais plus personne n'était là après je mis les deux pancartes que vous avez surement vus et je me suis endormit.


Après se long récit il fit un petit tour dans la maison jusqu'à ce qu'il vit dans une armoire un journal qui était daté de la veille. Ceci l'intrigua alors quelqu'un était venue ici, il lança le journal au soldat et continua son tour de l'appartement et dans une chambre il trouva tout un équipement de tireur d'élite, il ne pouvait rien en faire mais cela montrait que quelqu'un était dans les parages.

Bon on passe aux choses sérieuses je sais que vous êtes Huge quelqu'un était ici hier il devait nous attendre. Expliquez-moi la mission et je vous suivrai

XP:4.5, noté par Alex


Dernière édition par John Longarmes le Dim 24 Juil - 4:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Dim 24 Juil - 4:02

Le membre 'John Longarmes' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Objets' :
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Nishioka

avatar

Nombre de messages : 42
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 11/06/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 34
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Dim 24 Juil - 17:58

Toujours tapie dans l’ombre, j’observais des personnes marcher en direction d’un bâtiment duquel sortait une épaisse fumée.. Serait-ce celui où une explosion eut lieu quelques instants auparavant ? C’était étrange. A moins que le repaire d’Umbrella soit dissimulé dans ce bâtiment, je ne m’attendais pas à ce que fusse ici. C’était dangereux, je pouvais tomber dans une embuscade. D’un autre côté, je n’étais pas sûre que cela soit eux : en effet, ils ne me semblaient pas nombreux et ils étaient armés. Je m’attendais clairement à des scientifiques entourés de quelques gardes. Bref c’était pas clair. Si je prenais le risque de les suivre et qu’il s’avérait que ce n’étaient pas eux, je perdrais les vrais. Tandis que je changeais de position avec discrétion, les hommes arrivèrent dans le hall. J’en profitais. Le bâtiment étant collé à un autre, à coté, j’entrai dans le voisin pour passer par le toit. Je refermai derrière moi. Le hall de cet immeuble comportait des boîtes aux lettres défoncées, un amas de chaises et de tables en guise de barrage de fortune et au pied de l’escalier, un cadavre, qui, au vu de sa main tordue étrangement, a du grossièrement tomber des escaliers. J’allais l’enjamber pour monter quand l’homme leva ce qui restait de sa main en lançant un grognement avide. Je braquai mon Glock avant de me raviser et prendre une des chaises et la lui rabattre sur la tête deux, trois fois avant qu’il ait pu se relever. Le zombie, avec son crâne fracassé, s’affaissa une bonne fois pour toutes dans son propre sang. Avec une pointe de dégoût, je jetai la chaise à travers la pièce. Soudain, derrière la baie vitrée du bâtiment, d’autres goules, visiblement attirés par le sang de leur congénère, s’en prenaient à la porte d’entrée. Pris de panique, je frissonnai à l’idée d’être prise au piège dans ce bâtiment.

Calme toi et monte sereinement les escaliers, tu as du temps pour aller jusqu’au toit ! Me dis-je.

Rapidement, je grimpais les escaliers de deux à deux et en tournant pour prendre le suivant, je vis un autre zombie aux yeux vitreux se tenir en haut. A ma vue, il voulut descendre mais il glissa, trébucha puis tomba et un affreux bruit de craquement d’os se fit entendre. Bien entendu, je l’avais évité pendant sa chute. Je repris la montée et m’aperçus que si les zombies tombaient c’était à cause d’une traînée de flaque d’eau qui venait d’un appartement. Apparemment, son propriétaire, qui sortait lentement et bras tendus, prenait un bain car il était… Nu. Je ne m’attardai pas sur ce spectacle macabre et continuai. Arrivée en haut j’empruntai l’échelle qui menait vers le toit. Ce bâtiment était grand de 4 étages. Je pouvais donc aisément voir ce qui se déroulait en contrebas : Les zombies s’attaquaient toujours, désespérément, à la porte d’entrée et d’autres déambulaient non loin. Incroyable. Il y avait quelques minutes, je ne voyais personne et à présent, c’était plus actif qu’au Palais Impérial. Enjambant les structures métalliques, je me retrouvai sur le toit du bâtiment d’à côté. Je repérai la trappe qui me permit d’entrer dans l’immeuble. L’air empestait la fumée, il n’y avait plus de lumières et les murs étaient noirs : l’explosion a bien eu lieu ici. L’escalier qui menait à l’étage inférieur s’effritait. J’entrai dans l’appartement qui me faisait face, pistolet en mains. Rien d’intéressant, je décidai de ressortir…

« … Quelqu'un était ici hier il devait nous attendre. Expliquez-moi la mission et je vous suivrai… »

Je ne savais pas de qui parlait cette personne mais cela venait de l’étage inférieur. Expliquer la mission ? Il n’était pas au courant ? A moins que… Ce ne soit une personne à peine recrutée et dans ce cas ce n’étaient pas des membres d’Umbrella qui ne sont pas triés sur le volet mais sûrement des militaires. Pestant intérieurement contre moi-même je m’apprêtais à repartir lorsqu’une idée germa dans ma tête. Pour cela je devais m’allier temporairement à ces personnes. Il fallait y aller en douceur pour ne pas les surprendre au risque de me prendre des balles. Je descendais et m’approchai de l’encadrement de la porte tout en cherchant, mentalement, une justification de ma présence car, évidemment, je ne risquerais pas de dévoiler mes réelles intentions ainsi que ma véritable identité. Une fois tout cela en tête, je reculai puis avançai de manière régulière et audible pour les personnes dans l’appartement.

- Je sais qu’il y a quelqu’un, je vous ai entendu. Ne tirez pas, je vais entrer.

J’arrangeai mes cheveux, vérifiai rapidement mon Glock et entrai. Il y avait trois hommes : Deux ayant un masque à gaz qui m'empêchaient de voir leurs visages et un troisième, à lunettes et à la mine fatiguée.

- Je m’appelle Sarah. Je suis comme vous, je cherche à survivre. J’ai été attirée ici par les bruits d’une explosion et des coups de feu.

Au vu de leurs regards abasourdis, ils semblaient surpris de me voir. « Surpris » était un euphémisme.



HRP : Huge, si ton partenaire est monté au troisième étage c’est parce que les zombies avaient fait leur apparition et ils pouvaient être attirés par lui donc il a préféré se mettre en sécurité. Si ça te dérange, j’édite Smile


Notation: 15.7 d'Exprience O.o Par Amy
Revenir en haut Aller en bas
Huge MacTavish

avatar

Nombre de messages : 76
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 37
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 26 Juil - 0:37

L'homme dans le lit ne semblait pas plus surpris qu'il le fallait d'avoir eu un homme armé jusqu'aux dent présent dans l'appartement avec son arme modifier lui même pointé vers lui... il s'agissait d'un dur a cuire, Huge le vit automatiquement quand a la réaction de l'homme. Il remarqua automatiquement qu'il s'agissait d'un rebelle et non un assassin ou bien quelqu'un qui sortait d'Umbrella. Pourquoi avoir remarqué automatiquement? Simple.. a s'être identifier sous TaskForce a un membre d'Umbrella il aurait essayer de prendre la fuite ou se serai lâcher dans ses cullotes. Mais bon d'aucune importance le Capitaine de l'équipe TaskForce 164 demeura silencieux pendant que l'homme ce présentait. Il s'agissait d'une personne sortant du porte avion. hmm.. et qu'il avait été envoyer sur la rive pour trouver Huge MacTavish. Son supérieur le connaissait.. ou bien s'il venait vraiment du porte avion avec le Général Leroux était sans doute celui qu'il l'avait envoyer

m'enfin peut importe, l'homme continua d'expliquer pourquoi il était la, ce qu'il faisait entrain de dormir.. les motifs de sa présence quoi. Huge tant cas lui avait baissé son arme ayant remarquer que la menace était minime. Au pire aller remonté le canon pour blaisser rapidement n'était pas impossible

Donc il continua de ce faire dire qu'il avait été envoyer du porte avion pour rejoindre son nouveau chef de mission. Depuis quand les généraux du porte avion ajoutait des nouveau membre a mon équipe sans m'en parler au préalable?.. m'enfin une petite pleine devait se faire, mais prenant en considération que le restant du TaskForce 164 n'était pas dans les environs, avoir d'autre main d'oeuvre pouvait s'avérer utile également. Et finalement il lui demanda clairement, étant donnée qu'il était certain qu'il s'agissait de MacTavish, les ordres de la mission


Triste de te l'apprendre, mais Huge MacTavish que tu fais mention est mort il y a une vingtaine d'année durant le génocide du Rwanda.

Assez directe mais il n'était aucunement question de sortir mon nom hors du porte avion ou du palais Imperiale. Déjà le palais... je trouvais sa plus sécuritaire le sortir seulement sur le porte avion, je continua donc en me présentant sous mon nom de soldat sur le terrain

Dans mon cas, je suis Reaper, Membre du TaskForce depuis 25 ans, donc effectivement j'ai connu votre MacTavish, mais il n'est plus de se monde, et en ce qui concerne la mission en tant que telle. C'est de chasser une souris de la même manière qu'un chat. Notre ennemi va bien finir par apprendre que nous sommes de retour sur le territoire depuis notre confrontation en Europe. Avez vous eu vent d'un monstre portant le nom de Jonathan Villemont par hasard. Savoir par ou commencer avec cette histoire de mission..

J'étais aucunement présent pour me faire des amis, mais pour finir le travail commencer. John je le connaissais pas, mais chose certaine était qu'il me connaissait lui. Je lui avais dis que j'étais mort dans ma première mission pour simplement assuré ma sécurité, sachant que les murs parlait beaucoup au Japon et pas mal partout.. il n'était quand même pas question de me dévoiler moi. Ou mes 3 autres membres d'unité..

Bref quelque seconde plutard j'entendis une nouvelle arrivante. En faite j'avais entendu des pas en notre direction quelque seconde après que la recru que j'avais ai finalement mis les pieds dans même salle, une nouvelle voie venait du corridor, disant de ne pas tiré, quelqu'un allait rentré. Je ne puis résister. Quand la dite Sarah entra dans la pièce, un point rouge s'était former sur son front. Il s'agissait de mon pointeur laser de mon désert eagle, j'avais dégainé celui de la cuisse gauche en la pointant. Encore une fois il s'agissait de mesure de sécurité. Elle s'était présenté sous le nom de Sarah qui cherchait cas survivre et qui avait été attiré par le vacarme que nous avions fait. Je pris d'un ton autoritaire encore une fois


Survivre s'est au Palais Imperiale. en ce qui nous concerne nous ne sommes pas présent pour une partie de plaisir, mais pour autre chose que je doute que sa soit dans vos compétences

Je baissa mon arme quelque seconde, mais encore une fois toujours prêt a remettre en joue si quelque chose arrivait. La nouvelle arrivante ne me m'alluma pas plus qui faut. Dans le sens que j'avais plus l'impression de faire affaire a une civil qui avait décidé d'aller ce promener, ou bien d'une personne qui n'avait pas encore trouver le Palais Imperiale. Dans les deux cas il n'était pas question que je perde plus de temps a l'escorter jusqu'au palais. M'enfin.. une idée me vint a l'esprit.

Bien que, si tu cherche a survivre et que tu ne souhaite pas repartir au Palais Imperiale, je peux te trouver une utilité pour te gardé avec nous, mais je dois savoir vos talents en premier, cela t'inclue aussi John. Pour l'instant je vous connais pas tout les deux. Donc nous sommes que des connaissances, si vous souhaitez faire équipe avec moi et finir par attraper ma cible faut vous présentez un peu plus que cela, compris?

Okay, s'était devenue visible que j'étais un Capitaine qui n'avait pas froid aux yeux. Je demeura silencieux en attendant de voir s'ils allaient se présenté d'avantage a place de ''Soldat du Porte avion, John'' ainsi que '' Sarah, je souhaite survivre'' sa me disais aucunement ce qu'ils faisaient dans leur passe temps. Ni qui ils étaient etc.. j'attendis donc une réponse venant des deux nouveaux

[HRP: Si je suis trop méchant je m'excuse ^^]
Revenir en haut Aller en bas
John Longarmes

avatar

Nombre de messages : 21
Âge Réel : 21
Date d'inscription : 15/07/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 23 ans
Points de vie:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 26 Juil - 3:34

John était maintenant confronté à trois personnes devant les quels il devait se dévoiler entièrement pour faire équipe avec elles il comptait bien leurs montrer ses talents.

Je suis John Longarmes spécialiste des armes légères (pistolet), je viens de Grande Bretagne. Je n'habite nul part je vis sur les terrains militaires auxquels je suis dévoués.

Il avait fait ce qu'il avait à faire maintenant il devait préparer leur dépare d'ici il vérifia si aucun monstre était entré dans l'immeuble ce n'était pas le cas, il regarda par la fenêtre et vit une silhouette au loin il crue à un zombie il n'avait pas eu le temps de distinguer plus que ça un humain ou autre chose. Mais il y avait toujours un attroupement de monstre au milieu de la voie comment pourrait-on en venir à bout... Il lui restait une charge de C4 dont il ne pouvait rien faire directement sur eux, alors il eut une idée.

Je vais m'occuper des zombies dehors faites moi confiance je reviens dès que je peux.

Il sortit alors du bâtiment descendit les escalier pour rejoindre une grande construction qui avait l'aire d'être officiel il y alla en courant un Crimson Head le suivit il n'avait pas beaucoup de temps il sortit son Beretta sauta derrière un pile de meubles pour se cacher le monstre il vit le monstre arriver, il se tourna dans tous les sens pour chercher l'homme, ce dernier tira sept coups de feu qui vinrent à bout du monstre, grâce à son silencieux pas même les homme dans l'appartement l'entendirent il prit la charge de C4 l'enfourna dans le corps du monstre il tira deux coups deux feu très audible il mit le détonateur sur 40 secondes il partit vite du lieu par une autre porte et retourna dans le QG provisoire de l'équipe il regarda sa montre le charge aurait déjà du exploser il perd une charge de C4 vraiment dommage, il remonte dans l'appartement.

Désolé je n'ai pas réussi mon C4 n'a pas explosé.

3.7 Noté par Amy



Dernière édition par John Longarmes le Mar 26 Juil - 13:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 26 Juil - 3:34

Le membre 'John Longarmes' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Créatures' :


--------------------------------

#2 'Action!' : 19, 8
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Nishioka

avatar

Nombre de messages : 42
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 11/06/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 34
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mar 26 Juil - 15:57

Je fus accueillie par un laser de pistolet qui pointait vers le sommet de ma tête. Le plus grand des trois me mettait en joue et pendant un instant j’avais cru m’être fatalement trompée sur leur appartenance. Mais il ne tira pas et déclara d’une voix froide et hautaine :

« Survivre c'est au Palais Impérial. En ce qui nous concerne nous ne sommes pas présent pour une partie de plaisir, mais pour autre chose que je doute que ça soit dans vos compétences »

J’arquai un sourcil, piquée au vif par sa réaction. Quel macho. Puis en reculant et en observant le couloir à moitié démoli, je répondis cyniquement :

« Pas présents pour une partie de plaisir hein ? Donc pour vous détruire des immeubles et mettre au courant la moitié de la ville de votre présence ce sont vos compétences ? »

Il sembla ignorer ma question rhétorique quoiqu’il fronça encore plus les sourcils puis il baissa son arme. Je lui avais montré que je n’étais une pauvre femme perdue qui ne faisait que passer et qui pouvait péter les plombs à chaque instant. Cependant il ne fallait pas trop montrer que j’étais expérimentée au risque d’être trop questionnée… Telle était la difficulté à laquelle j’étais confrontée. L’homme reprit la parole de plus belle :

« Bien que, si tu cherches à survivre et que tu ne souhaites pas repartir au Palais Impérial, je peux te trouver une utilité pour te garder avec nous, mais je dois connaître vos talents en premier, cela t'inclue aussi John. Pour l'instant je ne vous connais pas tout les deux. Donc nous sommes que des connaissances, si vous souhaitez faire équipe avec moi et finir par attraper ma cible faut vous présentez un peu plus que cela, compris? »

Je tentai de garder mon calme mais c’était plus fort que moi, cet homme m’exaspérait. Allons bon il fallait maintenant que je fasse mon cv… Il était trop prudent. Certes j’avais besoin de lui mais je devais aussi garder mes distances. Mais bon je pouvais aisément me débrouiller toute seule. Après avoir réfléchi, je répondis :

« D’une part, je n’ai pas à prouver mes « talents » comme tu dis puisque si j’ai réussi à survivre seule et à m’introduire dans cet immeuble sans attirer l’attention, ce n’est pas pour rien je me trompe ? D’autre part, je ne te connais pas non plus alors je ne vois pas pourquoi tu te dérogerais à la règle de te présenter et puis je me suis suffisamment présentée je crois. J’ai travaillé dans un milieu militaire si tu veux en savoir un peu plus »

L’homme regarda son partenaire, s’échangèrent quelques mots confus puis ils hochèrent la tête. L’autre homme dénommé John s’avança et poursuivit en se présentant et en soulignant son engagement pour l’armée. Eh bien j’avais affaire à des rois de la gâchette. Puis il se mit à observer par la fenêtre. Hélas, les zombies étaient toujours au rendez-vous, croyant que je me trouvais toujours dans l’immeuble. J’allais proposer un moyen de sortir quand John m’interrompit :

« Je vais m'occuper des zombies dehors faites moi confiance je reviens dès que je peux. »

Je le vis s’emparer d’un morceau de C4.. Serait-ce donc lui qui a fait sauter une partie de l’immeuble ? Mon Dieu, dans le genre téméraire, on ne faisait pas mieux. Il sortit pour s’élancer dans la rue. Je me détournai de la fenêtre un instant pour croiser le regard de l’homme dur. Prise par ce qu’on appelle les remords, je dis.

« Désolée d’être directe mais je ne me laisse pas faire. Mais sérieusement qui êtes-vous ? Pourquoi n’enlevez-vous pas ce masque ? Vous n’en avez plus besoin »

En attendant sa réponse, je dis en souriant sarcastiquement « … Je ne suis pas un danger pour vous je vous rassure ». Après sa réponse, des coups de feu se firent entendre avant que je ne puisse réagir. En regardant je vis John revenir. Les zombies étaient attirés par tout ce remue-ménage. Il remonta rapidement et nous annonça qu’il avait échoué car le C4 n’avait pas explosé.. Je soupirai.

« Voulez-vous passer par où je suis passée ? » Proposai-je.



HRP : Je n'ai pas été sensible à ton post Huge t'inquiète pas, je transcris juste, par soucis de réalisme, comment aurait pris ce que tu as dit à Ayu. Si cela ne convient pas, dites-le moi Smile

11 d'Exp par Amy
Revenir en haut Aller en bas
Huge MacTavish

avatar

Nombre de messages : 76
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 37
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mer 27 Juil - 0:55

Les présentations avaient été fait cas moitier. John s'était présenté sans probleme selon les directives que Huge avait donnée, ne semblait pas être plus surpris qu'il le fallait au sujet de ma mort au Rwanda... et qu'il était supposer me rencontré mais j'étais ''Mort'' donc s'était pas évident... m'enfin je décida de rester silencieux en gardant mon arme pointé sur la nouvelle arrivante qui m'avait répliquer, face a ma phrase du plaisir que sa ne paressait pas vraiment, du a l'explosion crée.. super.. une fille de caractère... j'eus un petit sourir en coin en baissant mon arme, mais je n'expliqua pas notre situation pour autant Sarah. Je ne la connaissais pas encore assez

Ensuite elle m'expliqua rapidement et brievement qu'elle n'avait pas a montré ses talents, que si elle était rentré d'elle même sans s'être fait repérer... elle devait être assez doué non? et ensuite Huge ne s'était pas présenter lui, pourquoi ne se présent-il pas?... simplement parce que je voulais pas pour l'instant, éventuellement ils figureraient eux même qui je suis..

Notre autre membre du porte avion avait localiser une troupe de mort vivant qui venait en notre direction, première réaction fut de prendre du C4 et d'aller s'en charger, je soupira un instant en envoyant le soldat avec moi pour l'arrêter... mais ce dernier avait ouvert le feu contre des morts vivant dans le bâtiment

En même temps que tout cela s'était produit, étant rendu seul avec la fille, celle ci était venu s'excuser de son comportement qu'elle avait eu pendant que je vérifiais que mes armes étaient tous bien charger et prêt a l'Action, je répliqua d'une voie plutot amical pour répondre a ses inquietude ainsi que ses questions


C'est bien correcte, j'espérais en fait que vous ayez une réaction de la sorte. On peut tout suite voir a qui nous avons a faire simplement par la première conversation. J'ai des membres d'Unité que vous pouvez voir rapidement dans la manière qu'ils parlents, qu'ils sont plus amical que violent

Dis-je en finissant d'ajuster mes grenades sur ma ceinture, pour continuer par la suite avec la présentation de qui j'étais, elle avais travailler dans le domaine militaire.. sans doute qu'elle allait me replacer rapidement.. si elle avait travailler avec les forces spéciales international

Cette petite évaluation ma aussi permis de voir que vous n'êtes pas d'Umbrella ou d'une autre équipe qui veut ma tête. Dans mon cas je suis Reaper. Mon vrai nom vous le saurez éventuellement dans un endroit plus sécuritaire, mais bon, je suis Reaper, Capitaine TaskForce 164 avec quatres autres membres d'unités qui sont a notre quartier général au moment ou nous parlons. Quartier Général qui n'est pas le palais Imperiale. Nous sommes un groupe allier mais qui ne demeure pas a la même place, en charge des missions plutot extremement dangereuse et atrocément beaucoup d'infiltration. Renvoyer au Japon pour attraper notre cible Villemont mais on ma envoyer avec un deux de pique qui ne sait pas fait grand chose appart tiré tout ses munitions..

Parlant de deux de pique mon soldat recrue que j'avais envoyer chercher John était remonter avec lui, John nous annonca que son C4 avait pas fonctionner, c'était une bonne nouvelle, nous étions encore dans l'anonyma en quelque sorte.. mais mon soldat avait tiré comme un bon, lui il me revint en disant qu'il avait besoin d'un de mes chargeurs. Doucement question de ne pas pogner les nerfs

Dommage, je t'ai dis de pas tiré a l'aveuglette, j'espère que tu es doué en corps a corps vue que je ne te passe rien

Capitaine... j'ai mentie.. mon chargeur est plein, mais je réservais ces balles pour autre chose

On m'avait rien dit du jeune flow qui était avec moi, d'ou il venait.. en fait qui était son supérieur.. mais chose certaine était que quelque chose clochait, celui ci avait lever rapidement son beretta en le braquant sur moi et tirant 4 coup sur ma veste de klevar principalement, je tomba automatiquement a terre par la surprise de l'événement pendant que celui ci me dit en gardant son arme pointé sur moi, me tenant comme un ''otage'' si quelqu'un répliquait ou tentait d'ouvrir le feu

Bien jouer Capitaine MacTavish pour t'être cacher et avoir affaiblie mon maitre, maintenant il m'avait dit d'essayer de trouver votre fichu porte avion qu'Umbrella et Jonathan ne sont pas capable de trouver, j'ai la localisation exacte et j'ai réussit a faire en sorte que je sois en mesure de suivre les mouvements de votre quartier général. le temps que j'informe mon maitre dans une heur il lancera des missiles pour détruire votre base, noyez vos amies et camarade. Merci de ton aide pour ma fuite

Avait-il sortie en prenant la fuite, dans mon cas.. j'inspectais de ma main droite d'ou j'avais été tiré.. une balle dans l'épaule mais le reste s'était sur la veste, je me redressa lamentablement en répondant a la question de Sarah avant d'être prit dans cette trahison

Je doute que ton passage me mênera a ce fils de [Censuré]. Je dois l'attraper avant qu'il soit disparu dans la brume. Soit vous venez, soit vous repartez vers le Palais Imperiale. Mais chose certaine, ce n'est pas la balle dans l'épaule qui va m'Arrêter!

Un parfait exemple des unités speciale matcho qui n'arrêtait devant rien. Cependant utilisé l'automatique avec une épaule défectueuse... s'était pas la joie. je l'avais donc ajuster en fonction qu'elle tient sur mon dos en prenant un de mes désert eagle en main pour me mettre a la poursuite de ce dernier, sans vraiment attendre que Sarah ou bien John me donne un coup de main, je trouvais que le danger était trop grand. J'en profita cependant pour informer le porte avion du danger que je faisais face, et qu'il m'envoyait des renforts au plus vite

[HRP: Petite action rapido que je voulais mettre ^^ surtout le fait que je me suis fais tiré dessus plus que la poursuite Wink et perte d'adrénaline plutard... m'enfin poste avec second compte ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mer 27 Juil - 1:20

J'étais revenue de mission avec le reste de mon équipe sur le porte avion, j'avais été demandé de rester avec Stephane et Amy quand à Huge lui, il avait été renvoyé au Japon. Je me demandais vraiment ce que mon père, l'un des officiers les plus haut gradé du porte avion voulait... pour renvoyer Huge avec un homme qu'on ne connaissait à peine. Et que pour tout dire. C’était la première fois que je l'avais croisé. J'allais donc voir mon père qui nous informa moi et mes cousins qu'il avait une tâche spéciale pour nous. Stephane devait aller parler a Alex question de savoir ce qui en était du jeune Jones, du Palais Impériale ainsi que de l'informer au sujet de Jonathan et ce que nous avons été en mesure de faire en Europe. Amy elle avait été demandée de rester pour aller voir une personne trouver en mer sur un autre vaisseau de guerre américain. Quand a moi il voulait simplement que je me repose

Père, je suis en pleine forme, cependant ce que j'ai vue en me dirigeant vers votre local m'intrigue.. qui est l'homme qui est partie avec mon Capitaine?

l'homme qui est partie avec MacTavish?

Je n'aimais pas ce genre de réaction, je soupirai un instant en me dirigeant vers la sortie. Mon père tant cas lui se contenta uniquement de me lancé des regards d'une personne qui comprenait aucunement ce que je disais. J’installai ma radio à l'oreille en m'arrangeant le restant de mon équipement rapidement. Le pilote qui avait apporté Huge sur la rive Japonaise était de retour, je lui demandai rapidement

J'ai besoin de me rendre à l'endroit ou vous avez droppez MacTavish et l'officier qui est partie avec lui. Pouvez vous m'y apporter?

Je lui avais demandé gentiment avec les yeux doux question qu'il ne refuse pas. Il me fit donc monter à côté de lui pour repartir par la suite en direction du Japon. J'avais une mauvaise impression... une fois arriver sur une rue principale l'officier dans l'hélicoptère insista pour rester avec moi, la fille du Général Leroux, mais j'insistais pour partir seul, peut-être cependant demeuré dans les environs mais je devais trouver mon Capitaine tout seul..

Donc je commençai mes recherche avec mon M4A1 en main, mes armes de poings sur mes cuisses, ainsi que mon lance grenade dans mon dos. Je traversai les rues silencieusement quand j'entendis quarts coups de feu venant du nord ouest de ma position. Et naturellement un troupeau de mort vivant venait de se diriger vers les coups de feu. Super.. je ne pouvais pas me faire un chemin.. je devais m'installer plus loin et voir..

Je me dirigeai donc devant un bâtiment relativement haut quand le pilote de l'hélicoptère m'informa que MacTavish avait été touché et qu'il est désormais en poursuite contre un agent double de Villemont sur la rue principale... trois bloques d'ou je suis. Sans plus attendre je me dirigeai aux pas de course vers l'intersection de ma rue ainsi que celle d'ou venait le criminel en question. Fallait que je l'attrape, et comme de raison il avait décidé de tourner sur ma rue, au moment même ou j'allais tourner sur la sienne. Je le bousculai donc pour le faire trébuché au sol. Deux trois roulades et j'avais le dessus avec mes menottes en main pour le menotter


Sujet sécurisé, Night Hawk, des nouvelles de MacTavish?

Avais-je demandé en ayant maitrisé mon suspect au sol qui m'envoyais balader. J'observais autour pour voir ou était mon Capitaine tout en relevant mon suspect et le forçant à me dire d'ou il venait

HRP: Désoler de l'intrusion dans le poste, je voulais vraiment faire poster ce personnage, vous pouvez retenir Mactavish de pas partir a la course après le traitre et de le forcé à s'occuper de son épaule, je finirai bien par vous trouvez éventuellement Wink

8+60 corps à corps: Difficulté à maitriser mon homme mais j'y arrive
47+40 Endurance: La poursuite a bien été


Dernière édition par Jessica Leroux le Mer 27 Juil - 1:29, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mer 27 Juil - 1:20

Le membre 'Jessica Leroux' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Action!' : 8, 47
Revenir en haut Aller en bas
John Longarmes

avatar

Nombre de messages : 21
Âge Réel : 21
Date d'inscription : 15/07/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 23 ans
Points de vie:
65/100  (65/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mer 27 Juil - 15:31

John partie très vite de l'appartement en courant il arriva juste quand un Hélicoptère arriva une femme en descendit et attrapa le sujet qui devait être attrapé. Il n'avait plu rien à faire il était heureux de cette nouvelle mais, il n'était pas en très bonne position l'hélicoptère avait attiré toutes les troupes de zombies alentours il s'approcha alors des trois personnes et leur dit.

Les zombies commencent à rappliquer il faut partir.

Dès le moment où il dit quelques pierre tombèrent sur la veste de Longarmes il regarda en l'air et un hunter était déjà tombé sur lui il prit tout par surprise il eux le temps de mordre John qui put lui tirer une balle dans le ventre qu'il avait à proximité ce qui fit fuir le monstre, le bruit de l'hélico et tout le monde avait du le désorienter il avait du prendre peur et revoir son plan et partir. Mais maintenant John était bien amoché il devait il commençait à perdre connaissance, il se réveilla un peu plus tard dans le moyen de transport qui était non loin de l'endroit de l'attaque du monstre, mais maintenant ils étaient dans les aires. Les personnes sur place avaient eu la bonne idée de le faire évacuer vers le porte avion il était toujours dans le même état mais ses yeux se refermaient peu à peu. Il reprit conscience quand les infirmiers du porte avion l'emmenaient sur l'hôpital de ce dernier. Il était dans un état critique mais les médecins pourraient le prendre en charge. Il arriva en salle d'opération très vite, on lui fit prendre des médicaments, il se rendormit encore une fois... Son dernier réveil fut quand il avait était opéré tout allait bien maintenant, mais il avait maintenant un autre problème le monstre l'avait mordue mais où. Il regarda tout son corps et vit qu'il lui manquait la jambe droite. Un médecin vint et dit.

Je suis désolé pour votre jambe nous avons du l'amputer, sinon le virus aurait infesté tout ton corps, nous allons te poser une prothèse.

Il faudrait de 2 à 3 semaines de kiné pour reprendre le contrôle de sa nouvelle jambe. Il avait survécu c'était le principale mais, sa mission était stoppé ici.


HRP : Pardon pour le nombre de mots je peux corriger ou pas ? Si oui je le fais dans les quelques jours suivants mon retour.
XP:0, le minimum est de 400 mots!


Dernière édition par John Longarmes le Dim 14 Aoû - 8:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Mer 27 Juil - 15:31

Le membre 'John Longarmes' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Créatures' :
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Nishioka

avatar

Nombre de messages : 42
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 11/06/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 34
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Ven 29 Juil - 18:55

L’homme s’appelait donc Reaper et il était convaincu que je n’étais pas affiliée à Umbrella Corporation comme j’avais réussi son ‘’évaluation ‘’. Il me confia qu’il faisait partie d’une unité de marines, la « TaskForce ». Mon capitaine m’avait effectivement dit que l’US Navy avait essuyée beaucoup moins de pertes que l’armée de terre et que, par conséquent, il y a avait dans les quatre mers du monde, des divisions entières qui luttaient pour leur existence. Par ailleurs, un nom qu’il prononça fit tilt dans mon esprit : Villemont.

En effet, peu de temps auparavant, à Washington, mon équipe et moi avions interrogé un homme qui avait avoué agir au compte de ce Villemont. Cet homme, selon ce que je savais, était un des responsables de la grande catastrophe mondiale. Cette unité était donc à sa recherche.. Je ne pouvais pas dévoiler mes activités même si elles convergent vers le même but … Mais je pouvais les aider de façon… Innocente. A ce stade j’étais plongée dans mes pensées et je n’avais plus fait attention à Reaper qui s’entretenait avec son compagnon.. Non plus quand ce dernier avait soudainement levé son arme et tiré quatre fois sur Reaper.

Le soldat s’écroula, son visage figé dans une expression de surprise. Instinctivement j’avais mis la main sur mon holster mais l’homme visa encore Reaper. En effet, en jetant un coup d’œil je vis avec stupéfaction qu’il n’était pas mort. L’homme menaça de l’achever si l’on bougeait. Qui était-ce ? Je pensais qu’il était avec eux. Un agent double à la solde d’Umbrella ? Il pouvait peut être me conduire à mon objectif… Soudain, il s’enfuit de l’appartement, poussant John au passage. J’allai voir Reaper pour savoir si il allait bien. Le traître était un piètre tireur : les zones touchées n'étaient pas vitales et les blessures étaient superficielles.

Il me proposa de le suivre ou de retourner au Palais Impérial car il était déterminé à le chopper. Il se lèva et s’apprêtait partir. Je le retins.


« Non votre blessure, bien qu’elle ne soit pas grave, peut la devenir ! Restez plutôt là. »

Naturellement il ne voulut d’abord pas m’écouter et me demanda de me lâcher.

« Vous prenez des risques inutiles. Ce type ne va pas s’échapper d’ici soyez réaliste vous l’avez vu tirer comme de la bleusaille ? Appelez plutôt tous vos petits copains et en deux temps trois mouvements ils mettront le grappin dessus. Ensuite on va vous soigner ça » dis-je avec une voix au ton décontractée.

Je croyais vraiment à ce scénario. J’avais, par ailleurs, un plan qui germait doucement, dans ma tête. Au début je commençais à penser que je m’éloignais de plus en plus de ma mission initiale, mais, finalement, ce n’est pas forcément le cas. Reaper contacta un hélico puis il alla s'asseoir dans un coin de la chambre, toujours branché sur sa radio à guetter les nouvelles. Pensive je me mis à la fenêtre.. Les zombies étaient toujours en contre bas. Comme il y avait eu de l’agitation, ils étaient assez dispersés sur la chaussée. Soudain, dehors, je pus entendre un bruit de lutte.. A cause des gémissements des zombies je n’entendais pas bien mais je pouvais l’ouïr.

Reaper m’annonça que des membres de la TaskForce arriveraient et mettraient la main sur le traître. Je lui fis part des bruits que j’avais entendu auparavant. Je me portai volontaire pour aller voir ce qui en était. Avant même qu’il put répondre, je m’élançai dans le couloir, Glock à la main. Ayant trop envie de voir si je pouvais mettre la main sur ce traître. Dans la rue, le groupe principal de zombie ne me vit pas. Seul deux s’approchaient dangereusement de moi. Je m’arrêtai, visai correctement et à chacun d’eux je tirai une balle dans la tête. Des gerbes de sang fusèrent et ils s’écroulèrent. Une voix féminine demanda, soudainement, qui était là. La personne était à l’intersection de la rue, dans l’ombre d’un bâtiment. Je ne la voyais pas.


« Je suis de votre côté. Êtes-vous les renforts dont Reaper parlait ? Il a été blessé par un agent double qui a tenté de s’enfuir. »

Derrière, j’entendis des coups de feu et je vis John attaqué par un monstre très étrange qui est une des nombreuses armes biologiques d’Umbrella. Elle était redoutable… Si redoutable que John, qui traînait par là, fut touché par le monstre qui s'élança dans ma direction. Il fit un bond très impressionnant…

… Mais, shootée à l'adrénaline, je fis une roulade sur le côté, évitai l’assaut du monstre, posai un genoux à terre et visai soigneusement le crâne reptilien de cette chose puis tirai deux balles. Il s’écroula.


Spoiler:
 


HRP : Huge si tu pouvais faire en sorte (pas forcément au prochain post tkt) que mon perso se retrouve seule avec le traître, ça serait gentil, merci ^^


XP:7.3, noté par Alex


Dernière édition par Ayu Nishioka le Mar 2 Aoû - 5:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Ven 29 Juil - 18:55

Le membre 'Ayu Nishioka' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Action!' : 14, 58
Revenir en haut Aller en bas
Jessica Leroux
Membre du TaskForce 164
avatar

Nombre de messages : 146
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 36
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Lun 1 Aoû - 19:26

J'étais fière de moi, seulement de mon intuition militaire j'avais découvert que mon Capitaine était en danger, prendre un appareil pour me rendre sur les lieux, arriver et chopper le méchant en quelque instant. J'étais encore entrain de m'Arranger pour le fouiller, retiré tout ce qui avait de potentiellement dangereux incluant la ceinture de ce dernier. Question de m'assuré qu'il ne soit pas en mesure de sortir une clé a menotte caché dans le dos, avant d'entendre quelqu'un d'autre arriver. Mon premier réflexe fut de donner un coup de pied en arrière du genou de mon prisonnier pour le faire tomber au sol tout en sortant l'un de mes déserts eagle par le fait même. Pointant sur John. Ce dernier ne s'était pas identifier, je gardai mon arme braqué sur lui tout en analysant l'homme qui se trouvait devant moi. Question de faire en sorte de savoir a quoi m'attendre. Et surtout.... il avait une allure familière. Mais bon, ce dernier partie ce chamailler avec un Hunter pendant que moi je m'Assurais que mon prisonnier ne s'échappe pas

Quelque seconde après une autre personne apparu dans le terrain. Première réaction cette fois ci était de demander qui était la avec mon arme pointé en direction des bruit. Mon prisonnier tentait d'Appeler à l'aide mais j'avais mis un morceau de ruban sur la bouche de ce dernier pour l'empêcher de crier.

Je me fis donc répondre par la vois d'une jeune demoiselle me disant qu'elle était de notre côté. Comment pouvait-elle savoir que j'étais un allier? J’avais rien dit.... mais celle ci prononça le nom de code à MacTavish sur le terrain. Je baissai mon arme en me disant qu'elle était une connaissance à Huge et qu'il.... avait été tiré. Première réaction fut une légère panique pour ensuite contacter l'hélicoptère afin de savoir ou était mon capitaine

[HRP: Temps tout seul avec le prisonnier Ayu ^^]

Je m'étais donc précipité la ou l'hélicoptère m'avait dit d'aller pour trouver mon Capitaine. Montant les marches deux par deux avant d'arriver dans la salle ou il était. Par précaution j'Avais mon arme en main mais quand j'étais arrivé devant mon Capitaine j'étais heureuse de voir qu'il était encore vivant et qu'il avait qu'une balle dans l'épaule. J'eus un petit soupir en disant


Toujours besoin d'une fille pour surveiller tes arrières hmm?

Je lui demandai par la suite s'il était correcte pour marcher, je ne pouvais certainement pas le laisser la avec sa balle, je le rapportais au quartier général avec moi.. Donc j’attachai mon fusil sur mon ventre pour prendre le sien. Question de ne pas le faire travailler plus qu'il faut pour sortir du bâtiment et rejoindre l'hélicoptère qui s'était poser pour prendre John, j'observai ayu quelque seconde en disant

Deux blesser.. je ne peux pas les laisser ici sans soin médicale. Je vous offre donc un petit séjour sur la flotte américaine encore active si vous le souhaitez et si vous n'avez rien d'important de prévue naturellement.

Dis-je d'un ton de voie amical vers Ayu, montrant vraiment que les multiples armes que j'avais sur le dos ne me qualifiaient pas de Rambo. Mais bon, j'avais proposé de venir mais Huge me reprit en disant que le Général voulait voir le témoin des lieux. en l'occurrence Ayu

Je crains malheureusement que mes supérieurs désirent vous voir pour fin d'enquêtes. Il faudrait donc que vous m'accompagnez jusqu'a la Flotte...

Sortais-je en montant l'hélicoptère qui avait coupé moteur question de ne pas trop attiré l'attention, ou du moins plus qu'il le fallait. Et que son pilote était sortie avec une arme munie d'un silencieux pour repousser les morts vivants qui était trop prêt.. Dans mon cas j'attendis d'avoir une réponse d'Ayu pour ensuite me diriger vers l'appareil et prendre place prêt de Huge en lui retirant sa veste et lui sortant la trousse de premier soin. Question d'arrêter le sang


[HRP: J'ai pas grand chose a dire avec Huge, il arrive au porte avion pour partir a l'infirmerie.. et j'avais aucune idée ou arrêté. Si tu n'es pas en mesure de trouver quelque chose a dire envoye moi une MP ma continuer en disant que tu embarque et notre arriver sur le porte avion ^^]

[
Revenir en haut Aller en bas
Ayu Nishioka

avatar

Nombre de messages : 42
Âge Réel : 24
Date d'inscription : 11/06/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 34
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Jeu 4 Aoû - 20:08

Après avoir expliqué la situation à la femme, celle-ci semblait soudain être prise de panique. Elle lâcha le fugitif et sans dire un mot, elle courut, radio à la main. Je pensai qu’il s’agissait du blessé. En effet, je l’avais laissé seul dans l’appartement. Une fois partie, j’entendis une plainte. En voyant le traître, je réalisai que j’avais réussi mon objectif : être seule avec lui. Il fallait à tout prix que je lui soutire quelques informations. Il était menotté et un peu congestionné. Je m’approchai de lui, je lui relevai le menton et lui dis :

« Enfin seuls..

- Hein ?? Vous vouliez que l’on soit seuls ?? Tous les deux ? C’est intéressant ça… » Dit-il avec un air visiblement ravi. Exaspérée, je posai mon pied sur son torse et braquai mon pistolet en direction de son visage.

« Je ne parlais pas de ça espèce de… Sauvage ! Mais je voulais être seule avec vous parce que je pensais que vous alliez me dire l’emplacement du complexe d’Umbrella, du quartier, dans lequel ils vont entreposer des produits chimiques.

- Haha ! Et vous pensez que je vais vous le dire ? Jpense que vous avez regardé trop de fi.. »


Je baissai violemment mon pied pour écraser ses parties intimes. Il poussa un cri soudain. J’arrangeai aussi mon Glock pour être plus menaçante.

« Oui je pense que vous allez me le dire. Nous avons plus beaucoup de temps : soit vous coopérez et vous rentrerez chez vous sain et sauf pour le dîner, soit je vous fait crier jusqu’à ce que vous attirez les zombies qui sont à peine quelques rues d’ici et vous saurez comment vous finirez. A vous de voir. Vous avez 10 secondes »

Il semblait choqué. Ce n’était pas le premier gaillard que j’interrogeai, évidemment. J’avais l’expérience des longues « séances » d’interrogation des criminels recherchés. Je devais avouer que nos méthodes n’étaient pas très orthodoxes mais seuls les résultats comptaient. Je commençai le décompte tout en rapprochant le canon de mon pistolet sur sa tempe.

« Vous n’oserez pas ! » Dit-il d’une voix légèrement paniquée.

« Bien sûr que j’oserais ! Je peux faire croire que vous avez tenté de vous enfuir. Même si vous mourrez ce n’est rien, je peux me débrouiller seule vous savez. Vous n’êtes qu’un joker. 5… 6… 7….8,9….

- … Je dirai ce que vous voulez.

- Bien. Vous voilà plus raisonnable. Voilà ce que l’on va faire : se séparer à tout prix des autres. J’ai déjà élaboré un plan « d’évasion ». Je vais vous permettre de vous enfuir, pour de faux bien sûr, et je vais faire semblant de me lancer à votre poursuite puis on se retrouve pour que vous me montriez le complexe. Si vous tentez de faire malin, je vous abats et j’invoque la tentative de fuite.

- Reçu… Dites, vous êtes diabolique.

- Je sais. Alors pas de coups foireux d’accord ? »


Après qu’il eût acquiescé, je lui confiai mon plan qui était de saboter le générateur électrique de l’immeuble et de profiter de l’obscurité pour s’enfuir. Le plan en tête nous nous dirigeâmes, rapidement, sans faire trop de bruit, vers l’arrière cour où devait se situer le générateur. J’avais, au préalable, récupéré le dernier C4 sur le corps inconscient de John. Je réglai le détonateur sur 4 minutes. Cela nous donnait le temps de monter un peu, discuter puis faire fuir le traître.

En ressortant et montant les escaliers, je songeai à un détail : la femme auquel j’avais porté peu d’attention me semblait être beaucoup armée. En entrant dans l’appartement et en la voyant, mes craintes étaient confirmées. Mais je pensais que cela devait aller que je saurais la dissuader de ne pas se lancer à la poursuite du traître. Cette femme regardait par la fenêtre tout en se préoccupant de Reaper.

Soudain, un évènement imprévu arriva : ils m’informèrent que je devais les accompagner jusqu’à ce fameux porte avions. M*rde alors ! Depuis quand j’attire un Général de force armées ? Il semblait que décision était quasiment prise : la femme s’apprêtait à partir vers ce qui semblait être un hélicoptère. C’est à ce moment que le C4 fonctionna et fit sauter le générateur et le traître s’élança immédiatement dans le couloir. Sans leur laisser le temps de réagir, je sortis mon Glock et me mis à sa poursuite dans la pénombre en leur disant que je les rejoins après.

Comme prévu, on se retrouva rues plus loin. Le plan avait fonctionné à merveille et ils n'avaient pas eu le temps de faire quoi que ce soit. Je lui détachai les menottes. Il me sourit et dit :


« Très bien, si vous voulez bien me suivre mademoiselle … »


HRP : Si cela ne te convient pas, dis le moi. Et y a pas de pb pour huge, je comprends. Ben j'ai fait en sorte que l'on puisse continuer encore. Si tu veux vous pouvez soit genre nous chercher (mais vous nous trouvez seulement quand je te le dis ou soit grace à UN coup de dé) ou soit vous allez direct au porte avions et vous nous recherchez plus tard.


7.8 d'exprience Par Amy


Dernière édition par Ayu Nishioka le Jeu 4 Aoû - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Jeu 4 Aoû - 20:08

Le membre 'Ayu Nishioka' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Action!' : 81, 26
Revenir en haut Aller en bas
Huge MacTavish

avatar

Nombre de messages : 76
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 05/08/2010

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 37
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   Jeu 4 Aoû - 23:30

J'avais parler, je représentais le général sur le terrain.. j'avais une parole pratiquement absolue et je dois dire que j'avais quelque doute que la fille que j'avais rencontré dans le bloque appartement allait simplement nous suivre, elle me semblait plutot sympathique après tout. en ce qui me concernait je m'occupais simplement de ma blessure a l'épaule pendant que j'étais dans l'hélicoptère en observant Jess qui parlementait avec la fille qui s'était nommée Sarah. les moteurs de l'appareil avait commencer a tourner, le pilote m'aidait avec ma blessure pendant que Jess demandait a Ayu de monté a bord... jusqu'à temps qu'on ce face ébranler par une explosion. provenant du bloque appartement que j'en sortais

Une chance que je suis sortie de bonne heur du bâtiment..

Marmonnais-je avant de m'appercevoir que le prisonnier, celui qui m'avait tiré dessus avait prit la fuite et que Sarah s'était mise a lui courir après. Je soupira un bon coup en me redressant et sortant de l'hélicoptère pour donner mes directives future

NightHawk, prenez votre envolle et ne les perdez pas de vue. S'il se trouve notre suspect numero un a un transport qui l'attend. Et si vous le voyez montez a bord de n'importe quel véhicule, éliminez le au plus vite. Dangez trop élever.

J'avais finit de donner mes ordres, j'avais laisser mon automatique dans l'appareil avant qu'il ne prend son envolle pour simplement avoir mon désert eagle en main pour cette fameuse poursuite. J'étais pas super fiere de voir que la nouvelle s'était mise a la poursuite de l'individue.. s'était quelque peu.. louche et amateur selon mon point de vue. Surtout qu'elle ne nous avait pas dit une phrase du genre '' Il s'enfuit, STOP! ARRETEZ VOUS!'' Bref une fameuse phrase policière quand celui ci s'engage dans une poursuite mais bon, j'observa Jessica quelque instant avant de regarder le bâtiment en question

NightHawk ne les perdera pas de vue. S'il faut nous appellerons le porte avion pour qu'ils nous envoye Gaz et Ghost mais je suis bien curieux de savoir d'ou est sortie l'explosion dans le bâtiment. Notre homme qui s'amusait avec les explosif au dernier qu'il a fait exploser il a dit qu'il n'avait justement pas sauter.. et ensuite il s'est fait attaquer par le Hunter... donc allons jeter un coup d'oeil en premier

Telle était mes directives, j'avais mon arme en main en me dirigeant vers le bâtiment d'ou je sortait, il y avait énormément de débris au sol... je voulais a tout pris identifier l'explosif, ou il avait été placé et tout le reste.. sans doute le fait que l'entrainement me revenait a l'esprit.... je regardama coéquipière en lui disant

En ce qui concerne ma balle dans l'épaule je devrais etre correcte pour quelque heur, sa ne m'empêchera pas de t'épauller, je veux pas perdre mon suspect de vue, mais d'un autre côté je tien a comprendre l'idée de l'explosion... NightHawk ne devrait pas les perdres de vue

Quelque seconde après je me rendais vraiment compte que mon idée n'était pas digne d'un Capitaine, DUH! Que s'était une distraction pour se sauver, seulement le timer de la bombe avait été mise en fonction d'exploser si jamais il était coincé ou simplement de nous blesser si nous étions encore dans le bâtiment. Je fis donc signe a ma collegue de me suivre avec son armement en main pendant que moi je tenais un de mes deux désert eagle a deux mains fermement en suivant les directions de NightHawk en ce qui concernait la position d'Ayu ainsi que mon suspect et me dire ce qu'ils faisaient
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un retour sur le territoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un retour sur le territoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'ASIE :: TOKYO :: |Le quartier de OTEMACHI-
Sauter vers: