AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jeremy Davis

avatar

Nombre de messages : 320
Âge Réel : 25
Localisation : Washington; le pentagone
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Age du Personnage: 18 ans
Points de vie:
50/100  (50/100)

MessageSujet: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Dim 22 Mai - 16:17

Se sentir comme une bête en cage vous connaissez? Moi oui, ça faisait trop longtemps que je n'avais pas quitté le palais. J'avais faillis partir une fois en mission mais au final j'avais finis par abandonner cette idée, j'étais encore trop mal en point à ce moment là. Encore des restes de la bataille du pentagone. Mais maintenant j'allais beaucoup mieux. Mes blessures ne me faisait plus mal. Par contre j'avais de plus en plus de mal à contrôler ma dépendance aux cachets, et ce malgré l'aide que Chris me fournissait. En plus de ça mes réserves s'amenuisaient de plus en plus. Et moi je ne tenais plus en place ici sans bouger de toute la journée. Je me baladais, je m'entrainais, mais au bout d'un moment j'en avais marre de toujours faire pareil. Alors ce jour là je me leva tôt et me prépara à une sortie en douce. Je pris mon glock et mon couteau et les rangea à leur place habituelle avant de sortir de ma chambre en direction des garages pour prendre un véhicule. Malheureusement pour moi je n'avais aucune idée de là où se trouvait l’hôpital de Tokyo alors le mieux était de faire les petites pharmacies comme on en trouve habituellement dans les centres commerciaux. Direction donc le Bunkamura, lui je savais où il était à peu près. Je pris une petite voiture dont personne ne remarquerait l'absence et la démarra aisément. Je fila ensuite à toute vitesse dans Tokyo, remarquant ainsi pour la première fois réellement à quel point les zombies étaient nombreux dans cette ville, j'aurais peut être mieux fait de dire à quelqu'un que je partais. En cas de pépin on aurait pu venir m'aider. Mais trop tard et puis si je l'aurais fais on aurait essayé de me retirer cette idée de la tête et puis je n'aurais trouvé aucune justification à ne prendre que des médicaments. J'arrivais au centre commercial en trombe en écrasant quelques zombis à l’extérieur au passage (45+18 en conduite = 63) et entra en courant pour éviter de me faire prendre par les morts vivants. Ce fut à mon grand étonnement que je vis que le centre commercial était désert. Pas l'ombre d'un zombie, mais ça n'allait pas tarder, ils devaient sentir que j'étais là, et seul qui plus est. Je couru dans les couloirs et chercha une pharmacie. Finalement j'en trouva une. J'entrai avec précaution à l'intérieur. Il n'y avait déjà plus grand chose à mon grand désespoir. Mais j'avais de quoi tenir quelques semaines. Je fourra le tout dans mon sac à dos. J'entendis soudain un grand bruit puis plusieurs sortes de cris. La horde arrivait. Je sortis mon Glock de mon sac et me prépara au combat. Heureusement j'avais remarqué une porte de sortie autre part suivant là où arriverait les zombies. Je ne m'étais plus trouvé seul au milieux de ces monstres depuis longtemps et je commençais à avoir la trouille. Je me calma et respira lentement pour entendre d'où ils venaient pour filer dans l'autre sens. Finalement je réussis à sortir de la pharmacie et me retrouva dans les couloirs du centre commercial. Et là, surprise, je sentis mon rythme cardiaque s'accélérer à fond en voyant deux lickers arriver face à moi en grimpant aux mur, leurs langue claquant dans l'air d'un air menaçant. Ceux là j'en avais peur, depuis que je m'étais fait avoir en Floride et qu'ils m'avaient fait passé à travers une baie vitrée. Mon réflexe? Tirer dessus (66+17=83) mais la créature ne sembla même pas avoir souffert de mon tir. Je sentais montrer l'adrénaline en moi, j'avais peur comme ça ne m'arrivait jamais d'habitude.

-Putain allez crève!!!

Deuxième tir, (84+17=101) un peu plus d'effet. Mais les deux monstres étaient encore vivant et celui qui avait été la cible de mes tirs semblait en rogne contre moi. Je m'enfuis en courant dans l'autre sens et pria pour leur échapper.

3 XP (53 lignes) + 2 XP = 5 XP - Selena


Dernière édition par Jeremy Davis le Lun 23 Mai - 7:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Dim 22 Mai - 16:18

Le membre 'Jeremy Davis' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Créatures' :


--------------------------------

#2 'Action!' : 43, 66, 84
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Jeu 26 Mai - 15:08

Deux échecs en peu de temps. S'en était décidément trop pour le jeune Jones qui était d'une humeur plus massacrante que jamais. D'abord cette blessure au dos qui le faisait toujours souffrir. Puis ensuite, cette foutu mission qui était tombée a l'eau en raison d'un manque de personnel compétent. William lui affirmait sans cesse que la firme remontait la pente et qu'ils commençaient a pouvoir enfin effectuer toutes sorte de missions sans problème mais Justin avait plutôt l'impression que c'était l'inverse. Les frictions avec les groupes ennemis devaient comme d'habitude monopoliser toutes leurs énergies. Et cela au détriment des recherches scientifiques bien entendu. Et le jeune scientifique devait encore comme d'habitude sortir seul avec un matériel rudimentaire face a des millions d'ABO anthropophages et des rebelles qui n'hésiteraient pas a le torturer ou a le tuer afin de satisfaire leurs instincts de vengeance ridicule. Enfin bref, pour le grand brun, c'était direction le Bunkamura pour ce soir. C'était dangereux mais Justin devait se rendre aux endroits emblématiques de ce type afin d'avoir une étendue de l'infection dans la ville. Et puis, il s'était entraîné d'arrache pied aux arts martiaux. Il n'avait pas envie d’être comme la majorité des scientifiques qui n'étaient même pas capable de savoir tirer avec une arme a feu. Ceci dit, il était loin d’être un combattant de haut niveau. Dans le niveau moyen des UBCS peut être et encore...

La journée était chaude mais nuageuse et l'atmosphère était lourde et humide. Comme c'était souvent le cas a Tokyo. Le Jones avait bien rassembler ces affaires. Son matériel scientifique lui prenait beaucoup de places et de ce faite, il était difficile de transporter des armes lourdes. Se faire infecter? C'était la phobie de n'importe quel personne normalement constitué mais pas la sienne. Le jeune scientifique était en effet, immunisé contre les virus et de plus, il régénérait bien plus vite que la moyenne. Sa blessure au dos aurait été fatale a n'importe quel personne mais pas a lui. Il avait juste quelques douleurs qui s'estompaient très rapidement mais qui l’empêchaient de se battre convenablement aujourd'hui, ce qui était assez problématique.

Se déplacer a pied était de loin le meilleur moyen de locomotion pour Justin. La voiture? Elle fonctionnait a l'essence qui était devenu extremment rare et rationnée et elle permettait d’être repérer a des kilomètres par les ennemis de toute sorte. Le métro? Complètement obstruée et grouillant d'ABO affamées. Peut être le vélo pour s'avérer utile dans certaines circonstances mais pas ici ou il y avait des détritus et des contaminés partout. Afin de réduire les chances d'attaque, Justin se déplaçait surtout sur les toits. Tokyo était dense et plutôt verticale et il y avait très peu de créatures sur les hauteurs. La majorité se trouvaient au niveau de la rue et aux premiers étages des bâtiments. De plus, Justin pouvait observer les lieux avec un angle d'observation très intéressant. Après avoir prélevé quelques trucs étranges et pris quelques photos, l'ABO caché se dirigea vers le centre commercial.

Celui ci était bondé de créatures. Surement des rebelles en train de se faire bouffer. Quel dommage, cela fera des cobayes en moins pour la firme. Il prit donc une porte dérobée et parvient a arriver dans le bâtiment sans se faire repérer. A l'intérieur, il entendit des coups de feu mal assurés. Dans son couloir, il n'y avait aucune créature. Il ouvrit discrètement une lourde porte en fer forgé et remarqua un jeune homme. Un peu moins âgé que lui et visiblement un peu timbré. Il lui asséna:
-Eh toi petit! Viens par la!
Une fois que le jeune homme arriva a le rejoindre, Justin remarqua une bonne vingtaine de zombies et deux lickers. Il ferma donc la porte qui allait les retenir un bon moment, puis il reprit:
-Eh bien, je t'ai sauver la vie visiblement. Avec ton attirail, tu n'aurais pas survécu une minute de plus. Je me présente, je suis Justin et je suis scientifique! Et toi, tu es?
Il le regarda ensuite en tournant autour de lui et lui lança:
-Si tu es infecté, dis le moi. J'ai de l'anti virus pas très loin d'ici! Allez, raconte moi pourquoi tu t'es mis dans un tel pétrin? Tu es conscient que tu aurais pu mourir si je n'étais pas arrivé a temps?
Il lui tendit ensuite une bouteille d'eau et termina:
-Tiens bois un coup, ça ira mieux!
Il attendit ensuite ses réponses en s'asseyant contre le mur.


Noté par Gab : 3exp pour 53 lignes + 2 de qualité.


Dernière édition par Justin Jones le Jeu 26 Mai - 16:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Jeu 26 Mai - 15:08

Le membre 'Justin Jones' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Action!' : 27, 12, 36, 98, 78, 71, 32, 48, 5

--------------------------------

#2 'Action!' : 65, 91, 19, 27, 23, 81, 98, 76, 59
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Davis

avatar

Nombre de messages : 320
Âge Réel : 25
Localisation : Washington; le pentagone
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Age du Personnage: 18 ans
Points de vie:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Ven 27 Mai - 7:41

Ce fut la course, je sentais les deux monstres arriver à toutes vitesse vers moi. Mon cœur battait la chamade. J'allais me faire tuer j'en étais sûr. Je continuais à courir à toute vitesse sans vraiment savoir où j'allais. Hormis que je filais droit dans le nid de zombis mais à choisir je préférais une petite vingtaine de zombis plutôt que les deux lickers qui me collaient au cul. J'osais même pas me retourner pour leur tirer dessus, je risquais de perdre du temps. Quand je pense que j'avais pas pris mon fusil à pompe, déjà ça ça les aurait ralentit un minimum. Malheureusement je me trouva dans un cul de sac. Je m’arrêta pour souffler, de toute façon je ne pouvais plus bouger, puis me retourna pour voir où en était mes poursuivants. Je repris mon Glock et me prépara à tirer à vue. Quitte à mourir autant que je vide mon chargeur avant en essayant de sauver ma peau. J'entendis une porte s'ouvrir derrière moi et quelqu'un m'appeler. Je ne réfléchis pas et le rejoignis vite alors que mes deux poursuivants arrivaient avec les zombis. Pas le temps de réfléchir, on file se cacher.

Le jeune homme ferma la porte et la bloqua. Il me fit remarquer qu'il venait de me sauver la vie, insinuant que j'étais trop mal équipé pour survivre seul à ce qui m'arrivait sur la tronche tout à l'heure. OK il avait pas tort, mais vous me connaissez, il m'a vexé. Alors je suis monté sur mes grands chevaux en lui répondant.


-Merci mais je me débrouillais très bien j'avais pas besoin d'aide. Si je suis venu là c'est pour économiser mes munitions...

Jeremy t'es vraiment le roi de la mauvaise foi. J'en profita en attendant pour observer le jeune homme qui venait de me sauver. Il était un peu plus grand que moi, à peine plus vieux je dirais et il semblait assez musclé malgré sa tête de gamin. Mais bon il semblait gentil quand même alors autant essayer de se montrer agréable. Alors je lui répondis tout de même quand il me demanda mon nom.

-Jeremy...

Il me demanda ensuite si j'étais infecté, et que si c'était le cas il me donnerait un antivirus. Je ne l'étais pas, par contre j'aurais bien aimé qu'il m'en donne un pour que je le garde mais ça ferait mauvais de demander ça alors qu'il venait de me sauver la vie, quoi que j'ai pu dire à propos de cette affirmation. Bah ouais j'ai un problème avec l’orgueil et alors? Si je l'admet c'est plus de l'orgueil non? Je fit signe de la tête que non tout simplement puis Justin me donna une bouteille d'eau en me disant de boire, que ça irait mieux après. J'avais toujours la respiration haletante, j'ai déjà eu à courir vite mais là je m'étais dépassé, j'avais l'impression que mes poumons allaient éclater.

-Merci...

Je pris la bouteille et bu un coup alors que Justin s'installa contre le mur. Il y avait des bruits de choc derrière la porte. Les zombis ne risquaient pas de l'ouvrir et il se passerait un long moment avant qu'ils arrivent à l'enfoncer. Les lickers eux mettraient moins de temps mais j'ignorais s'ils étaient toujours là ou pas. Dans le doute je gardais mon arme à portée de main. Je m'assis dos au mur en face du jeune homme qui venait de me sauver. Je ne l'avais jamais vu, ni au pentagone ni au palais impérial. Pourtant il avait du matériel et son eau était encore un peu fraiche alors il devait appartenir à un groupe. Quand je repensais au fait qu'il avait un antivirus avec lui je compris d'où il venait et je me risqua à le lui faire savoir. Ma main trembla vers mon arme, si j'avais juste je ne savais pas si j'aurais été capable de tirer ou non. Umbrella avait foutu ma vie en l'air et depuis je rêvais de me venger

-Tu fais partis d'Umbrella c'est ça?

XP:5, noté par Alex
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Sam 28 Mai - 18:40

Il était bien entendu évident que le jeune homme que le scientifique avait secouru, était atteint d'un léger problème d'ordre psychologique. Venir dans cette tenue, sans entrainement et quasiment sans armes était tout simplement du suicide. Si le jeune Jones n'avait pas été la, il se serait fait déchiqueté vivant. Proprement et simplement. Était t'il au moins conscient que Justin lui avait sauvé la vie? Qu'il l'avait sauvé d'une mort certaine? A priori, pas le moins du monde puisqu'il le jeune homme se montra nullement reconnaissant envers lui. Bien au contraire, il se montra particulièrement froid et hautain a son égard. Enfin, il ne répondit nullement aux questions du grand brun. Il se contenta tout simplement de lui dire son nom et encore...

Il se montra un peu plus poli par la suite mais on voyait clairement qu'il tremblait a mort quand il devina le camp auquel se rattachait le jeune Jones. Lorsqu'il finit par lui demander s'il venait d'Umbrella, Justin ne savait pas trop quoi lui répondre. Ce Jeremy venait surement de ce qui restait du camp rebelle. En tout cas, il en était l'archétype: têtu, borné, persuadé de faire le "bien" et volontiers revanchard avec ses ennemis. Justin devait donc bien faire attention a ce qu'il racontait. Ce petit rebelle ne semblait pas très équilibré et une balle perdue était vite arrivée. D'autant plus qu'il était tout seul. Il n'y avait pas de collègues a ses cotés en cas de pépin. Non seulement, il devait faire gaffe a ce rebelle mais également aux créatures. Qu'allait t'il faire de lui? Le ramener dans son camp? Il se ferait capturer par ces rebelles experts de la torture et du sadisme. La solution la plus judicieuse était de le ramener a Umbrella et si, cela n'était pas possible, il le laisserai se débrouiller. Ce rebelle était visiblement inapte a la survie, a se battre contre les créatures. Si Justin le laisserai tomber, son espérance de vie ne dépasserait pas une heure et encore il était gentil.

Il souffla un bon coup et lui lança, froidement:
-Bon, écoute moi bien. Je viens de te sauver la vie la, donc si tu commences a t’énerver ou a essayer de me tuer alors que j'essaye de t'aider, ça va vraiment finir par m’énerver! On va pas pouvoir rester ici éternellement. J'ai pas de nourriture sur moi et tu viens de boire la dernière gorgée d'eau qu'il me restait et les créatures finiront bien par nous atteindre. Elles finissent toujours par nous retrouver. C'est pour cela que l'on ne dit jamais sortir seul. Jamais. J'ai failli mourir, il y a quelques jours. J'étais dans la même situation que toi, cerné par les créatures. Cependant, j'ai un très gros avantage sur toi qui me permet de sortir seul. Moi, je n'ai pas besoin d'anti virus, je suis immunisé!

Justin essayait de se mettre a son niveau. Il fallait le convaincre qu'il n'avait pas a avoir peur de lui et d'Umbrella.Il reprit donc plus calmement:
-Je suis l'une de ces créatures. Voila pourquoi, je peux sortir seul. Je suis immunisé contre les virus et je suis quasi immortel. Seul une balle dans la tête peut m’arrêter. Tu peux essayer de me tuer si tu veux mais je doute que tu y arrives. Jeremy, ne le prends pas mal mais je te suis indispensable si tu veux survivre. Tu peux également me dire de partir mais ce serait suicidaire pour toi de vivre dans cet enfer.

Il reprit ensuite, en le regardant bien dans les yeux et en lui souriant:
-Tes amis les rebelles ont essayés de me tuer lorsqu'ils ont découvert ma mutation. Tu crois que c'est agréable pour un gamin de se faire rejeter par sa propre famille a cause de sa particularité? Je n'étais pas méchant, ma maladie n'était nullement contagieuse mais ils étaient tout de même prêt a me zigouiller. Et puis, Umbrella est arrivé dans ma vie. Ils m'ont recueillis. Ils m'ont aider a maîtriser mes compétences, mes facultés. Et a présent, je suis devenu scientifique car j'ai envie que tout cela s’arrête. Tu crois que cela m'amuse de rester confiner dans des locaux a peine salubres? Tu crois que cela m'amuse de risquer de me faire tuer par ceux de ton camp pour le simple faite que je suis d'Umbrella?

Le grand Jones se releva ensuite et s'approcha de lui, doucement et rétorqua en le fixant:
-Tu crois que tu es dans un conte de Walt Disney? Que ton camp est gentil et que le mien est méchant. Les rebelles t'ont bourré le crane, t'ont manipuler et désinformer. Pour eux, tu ne seras jamais plus qu'un pion qu'ils utiliseront lorsque la situation l'exigera. Je ne dis pas que ce qu'Umbrella a fait est bien ou qu'ils sont dépourvus de mauvaises intentions. Je veux juste te faire comprendre que les deux camps s'équivalent niveau éthique je dirais. Comme tu es probablement infecté Jeremy, je vois obligé de t’administrer de l'anti virus. Je te promet que je te ferai aucun mal. Si j'étais aussi malveillant que cela, t'aurais je sauver la vie? Si tu es venu ici tout seul, c'est que tu n'as plus grand chose a perdre n'est ce pas? Alors qu'est ce que te coûte de venir avec moi?
Il lui souria ensuite et termina:
-Alors décides toi rapidement car nos amis ABO ne vont pas attendre eux!


Noté par Gab : 3exp pour 62lignes + 1.5 de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Davis

avatar

Nombre de messages : 320
Âge Réel : 25
Localisation : Washington; le pentagone
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Age du Personnage: 18 ans
Points de vie:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Sam 28 Mai - 19:43

Justin haussa le ton et me dit froidement qu'il venait bien de me sauver la vie et il en profita pour me dire à quel point j'étais nul de sortir seul sans être plus armé que ça. Il me dit aussi qu'on devait bouger. Son ton m'énervait, OK il faisait une tête de plus que moi, il était plus armé, plus vieux et sois disant immunisé contre les virus mais ça ne voulait pas forcément dire qu'il avait le droit de me traiter comme une merde comme il semblait vouloir le faire. Dans le doute de ce qu'il pouvait faire je pris mon arme sans quitter le jeune homme des yeux mais la rangea doucement derrière mon dos pour montrer que je l'attaquais pas, mais je me préparais à le faire au moindre faux pas. Je me méfiais il pouvait bien le comprendre non? En attendant il a du deviner que j'allais lui demander pourquoi lui il sortait seul si il venait de me dire qu'il fallait pas le faire et il m'expliqua qu'il était quasiment immortel, ouais tu parle je verrais bien. Mais le garçon me fit tout un discourt sur sa vie, comme quoi il avait été rejeté par mon groupe et sa famille parce qu'il était infecté et qu'ils ont essayé de le tuer. Peut être mais moi à cause des expériences d'Umbrella moi j'en avais plus de famille, j'ai même du tuer mon père avant qu'il se transforme. Et je ne me fis pas prier pour le lui raconter Dès qu'il eut finis la première partie de son discours.

-La belle affaire tu t'es fais rejeté par ta famille. Moi j'en ai plus de famille, mes parents sont mort à cause des expériences d'Umbrella. Mes parents ont été infectés, j'ai même tuer tirer une balle dans la tête de mon père pour éviter qu'il s'en prenne à moi... j'avais 15 ans. Tu imagines ce que ça fait de tuer son père à 15 ans? En attendant Umbrella m'aura fait plus de mal que les rebelles, eux ils m'ont donné un foyer, une protection. Y'en a même un qui se préoccupe vraiment de moi, lui il m'aide et je sais qu'il m'aime bien. Alors tu peux dire ce que tu veux sur eux mais n'imagine pas que je vais suivre ta façon de penser.

J'étais en colère, pas triste, je ne pleurais pas mais j'étais en colère. OK l'histoire de Justin était triste mais moi je ne voyais que ma situation. Justin continua en me disant que je me faisais manipuler. Qu'on ne se servait de moi qu'en cas de besoin. Je ne dis rien et réfléchit un peu. C'est vrai que jusqu'à présent seul Chris semblait se préoccuper de moi. Les autres ne m'appelaient en effet quand ils avaient besoin de mes capacités. Je commençais à douter un peu, est ce qu'il avait raison? En attendant il y avait une chose qui restait claire dans ma tête c'est que quoi qu'il arrive je me vengerais d'Umbrella, peut être pas sur Justin parce que oui il m'aidait quand même et en plus il n'y était pour rien dans ce qui m'était arrivé par le passé. Il me dit quand même qu'il m'administrerais un antivirus quand même et me promis qu'il ne me ferait aucun mal. Je lui fis non de la tête.

-C'est bon j'ai pas été mordu ni griffé rien. Et si je suis venu seul c'est que je ne pensais pas qu'il y aurait des monstres qui me tomberaient dessus si vite ici, je pensais que les portes les auraient un minimum arrêté.

Comme les coups à la porte se firent de plus en plus fort je sentais qu'on allait vite avoir de la compagnie, Justin avait raison on devait dégager d'ici et vite. Et puis Justin me semblait assez digne de confiance pour quelqu'un travaillant pour Umbrella, et même s'il m'arrivait de me tromper en général j'avais une bonne intuition avec les gens. Je me leva et remis mon sac à dos à l'épaule. En attendant j'aimerais bien que Chris m'ait mis une puce gps dans le sac pour me tracer si jamais je disparaissais parce que j'étais pas à l’abri d'une trahison

-OK je te suis, quitte à le prendre ta saloperie d'antivirus.

Note:5 XP par Zuruka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Lun 30 Mai - 16:02

Le jeune rebelle avait un sacré caractère et n'était visiblement pas du genre a se laisser commander aussi facilement. Toutefois, il était évident que le jeune Jones le dominait complètement. Il avait un peu peur de lui, cela se voyait de façon évidente. Et puis, il était évident que le groupe rebelle ne le portait pas particulièrement dans son coeur. Si c'était le cas, il ne serait venu seul dans ce centre commercial bondée d'ABO. Il semblait détester Umbrella qu'il estimait responsable de tout ses malheurs. C'était la réaction typique des rebelles. Comme ils n'avaient aucune perspective, aucune volonté de réellement surmonter leurs difficultés, ils avaient trouvés comme bouc émissaires les employés de la firme. Or ceux ci, n'étaient pas plus maléfiques ou méchants qu'eux. Il s'agissait de personnes soucieuse de leur survie et qui n'hésitaient pas a utiliser toutes les opportunités qui s'offraient a eux afin d'améliorer leurs conditions de vie et de survie. Cette mentalité manichéenne rendait vraiment le jeune rebelle difficile a supporter. A quoi s'attendait t'il? Qu'il s'excuse auprès de ses supérieurs? Les rebelles avaient une part de responsabilité toute aussi forte que la firme dans la catastrophe. En effet, s'ils n'avaient sans cesse attaquer les bases de la firme, aucun ABO ne serait sorti de son cachot. L'entreprise aurait donc pu maîtriser ses activités et d'ailleurs, celle ci avait toujours exiger des conditions de contrôles plus que draconiennes.

Malgré sa volonté de lui tenir tête, Jeremy restait très influençable et fragile, donc très facilement manipulable. Justin n'allait surement pas se gêner pour tout faire pour l’accueillir avec respect et courtoisie. Il voulait juste lui montrer que ses supérieurs n'étaient pas des monstres et que les différences avec les camps étaient très minces a tout point de vue. Le camp d'Umbrella se trouvait a Roppongi Hills. Justin allait y mener ce jeune homme qui, malgré le faite qu'il n'était pas infecté, accepta de venir. Justin avait vraiment toutes les cartes en main et n'allait surement pas hésiter a en remettre une couche pour faire venir, a terme, ce jeune rebelle dans le camp rouge. Il semblait courageux et déterminé mais manquait cruellement d’expérience de combat. Qui sait, s'il se débrouillait bien, il pourrait le prendre avec toi en tant qu'assistant. Cela lui permettrait d’être plus efficace dans son travail. Justin lui lança, calmement:
-Je suis vraiment désolé pour ta famille Jeremy. J'ai également perdu mes parents a cause du virus. C'est vraiment très dur a vivre. Heureusement, j'ai encore mon frère qui est encore en vie et qui est dans ton camp. Tu dois surement le connaitre, c'est un haut placé et d'ailleurs, l'un des rares qui a arrêté de se focaliser sur notre groupe. Bref, un exemple que tes camarades devraient tous suivre! Et tu as un seul soutien, sur tout ton groupe? Ils t'estiment bien peu apparemment. Dans notre groupe, tout le monde est utile et doit travailler. Il n'y a pas d'exclusion et de discrimination! Enfin, concernant l'anti-virus, je vais juste te faire un prélèvement sanguin pour voir si tu n'as rien. Tu vas te reposer quelques jours au complexe pour récupérer et ensuite, je te laisserai partir si tu veux!
Il constata qu'une main décomposée venait de sortir par l’encablure de la porte, très vite suivie de plusieurs autres. Il acheva donc en rétorquant:
-Le complexe est a environ 3.2 kilomètres d'ici. On y sera dans une bonne heure si tout va bien! J'espère que tu courre vite car je n'aime pas les faiblards. Aussi, évite de te servir de ton arme a feu. Le bruit de la détonation attire les créatures vers toi. C'est surement pour cela que tu t'en fais encerclé! Tu devrais privilégier les armes blanches et t’entraîner au corps au corps. Je te donnerai tes astuces si tu veux!
C'est a ce moment que la porte céda. Les deux compères se dirigèrent donc vers la sortie en courant a vive allure!

Une heure plus tard, les deux jeunes hommes arrivèrent au complexe. Ce dernier était composé d'une enceinte de sécurité très moderne et encore plus efficace que celle du Palais Impérial. Les gardes laissèrent passer Justin sans problème mais l'un d'eux regarda Jer et demanda, d'une voix moqueuse:
-C'est qui ce petit gamin anorexique, avec une tête de drogué? Je ne savais que vous aviez besoin de cobayes aussi jeune, Mister Jones!
Les trois UBCS éclatèrent de rire. Ce a quoi le jeune Jones répondit froidement:
-Ce jeune garçon a failli mourir, il n'y a rien de drôle la dedans. J'ai sauvé sa vie de justesse par hasard en me baladant en ville! Et je n'ai jamais utilisé de cobayes humains et c'est pas maintenant que je vais commencer!
Quand ils rentrèrent dans le bâtiment, Justin glissa a Jeremy, amicalement:
-Ne fais pas attention aux UBCS. Ils n'ont pas grand chose dans le crane. Ils se moquent de tout le monde. C'est l'inconvénient quand on paye des gens a ne rien foutre!
Le grand brun rentra ensuite dans une salle de soins vide et fit signe a Jeremy de s'y allonger. Il brancha quelques instruments pour contrôler son rythme cardiaque. Il prit ensuite une seringue stérile et la planta délicatement dans le bras de Jeremy. Il regarda ensuite une goutte de sang au microscope. Il se tourna ensuite vers le jeune rebelle et rétorqua:
-Tu n'es pas infecté. Mais tu as des problèmes de santé. Tu te drogues, c'est ça? Tu devrais arrêter au plus vite!
Il s'assit ensuite près de lui et termina:
-Je vais t'aider a aller mieux si tu acceptes que je t'aides bien entendu!

Noté par Gab. 3exp pour 56lignes + 2exp.
Revenir en haut Aller en bas
Jeremy Davis

avatar

Nombre de messages : 320
Âge Réel : 25
Localisation : Washington; le pentagone
Date d'inscription : 08/01/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Age du Personnage: 18 ans
Points de vie:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Jeu 16 Juin - 8:04

Je suivis Justin jusque dans le bâtiment d'Umbrella, je me sentais super mal, j'avais un sale pressentiment. Mais je n'écoutais pas mon instinct pour une fois, j'étais quand même curieux de savoir comment c'était là dedans. Déjà j'ai faillis sauter sur la gueule du garde quand il fit sa remarque sur moi, heureusement que Justin l'a fait taire. Je fus emmené vers une sorte de salle de soin. Le garçon me demanda de me placer sur la table pour qu'il me fasse des examens. Je m'exécuta et me laissa faire. J'ignorais les réelles motivations de Justin, pourquoi est-ce qu'il m'aidait? Pour me faire bonne impression? Parce qu'il voulait réellement me sauver? Les paroles du garde me revenait elles aussi en tête "un cobaye" est-ce que c'est ce dont j'allais devenir? Justin me fit une prise de sang et observa ce qu'il avait récupéré au microscope. Je trembla un peu lorsque l'aiguille pénétra en moi, j'aimais pas les piqures, pas pour rien que j'avalais des cachets au lieu de me les injecter. Le scientifique m'annonça que je n'étais pas infecté, crétin, bien sûr que je ne l'étais pas je te l'ai dis. Cependant il remarqua des problèmes de santé. Je savais de quoi il parlait, je prenais des cachets divers et variés depuis très longtemps et maintenant mon corps devait être totalement dénaturé. Je fis non de la tête quand il me demanda si je me droguais. Après tout oui je me droguais, mais pas avec les substances le plus couramment utilisés alors pour moi je n'étais pas drogué.

-Non, je prend juste des médicaments.

Le garçon me proposa son aide, mais c'était trop tard, j'avais trop l'impression qu'on me forçait à faire quelque chose contre mon gré, ces examens, venir ici, et maintenant parler de mon addiction. J'en avais marre je voulais m'en aller. Je voulais retourner chez moi, enfin chez moi non, au palais plutôt mais c'était un peu mon chez moi. En plus je voyais un peu comment c'était fait chez Umbrella maintenant alors autant aller le raconter voir si ça pouvait nous donner une chance de tout détruire.

-Non, j'en ai marre j'ai envie de m'en aller. Laisse moi partir.

Je repoussa Justin et me leva, je remis mon t-shirt que j'avais précédemment enlevé pour qu'il puisse me brancher pour étudier mon rythme cardiaque après avoir dégagé tout ces trucs qui me reliés aux machines. Mon instinct reprenait le dessus, j'étais chez l'ennemi et je risquais gros ici alors il me fallait m'en aller. Je ne sais pas si Justin m'aurait gardé ici mais quelqu'un d'autre ici surement le ferait en apprenant d'où je venais. Je repris mon sac au pied de la table de soin puis regarda Justin avec un léger air peu assuré.

-Amène moi à la sortie s'il te plait, c'est gentil de m'avoir aidé et tout mais je suis pas bien ici et j'ai pas envie que tu me fasse passer d'autres examens alors ... voila je veux partir.

1 XP (496 mots) + 1.5 XP = 2.5 XP - Selena

[HJ: désolé c'est nul mais c'est pour terminer plus vite pour lancer le sujet ou je me fais récupérer par Gab, Warren et Chris (et Alex si tu veux), donc tu décides si c'est Justin ou un autre qui me chope et me fait prisonnier ici et tu clotures s'il te plait?]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   Jeu 16 Juin - 16:08

C’est au moment où la situation commençait à devenir intéressante pour le jeune scientifique que le jeune rebelle exigea de partir sans crier gare. Justin devient furieux. Il lui proposait son aide et son soutien. Il prenait de son temps précieux pour l’aider et lui, il lui disait que finalement, il en avait juste assez d’être ici. Mais bon sang, c’était quoi son problème ? Il n’allait tout de même pas lui dire que tout allait bien et que son état de santé n’était pas préoccupant. Il était le seul à disposer des instruments lui permettant de s’en sortir. S’il retournait au Palais, il continuerait de se droguer et de se bousiller la santé. De plus, il était resté trop longtemps ici. S’il retournait à son lieu d’origine, il divulguerait tout un tas de détails sur les lieux. Et connaissant les rebelles, ils lanceraient une attaque dans les jours qui viendraient. Et comme ce lieu disposait de peu de troupes défensives pour le moment car les contaminés représentaient un danger négligeable pour ce type d’établissement, il n’en était pas de même pour les groupes humains capables d’utiliser pièges et explosifs en tout genre. Enfin, si un tel événement se produisait, Justin serait tenu comme responsable. Bref, il fallait impérativement qu’il l’empêche de partir quitte à l’emprisonner s’il le fallait. Après tout, c’était un rebelle et il ne pouvait pas faire ce qu’il voulait dans le camp ennemi.
Justin lança à Jeremy d’une voix ferme et amicale:
-Je peux comprendre que tu as peur de moi et d’Umbrella mais je suis là pour t’aider. Je pourrais très bien t’utiliser comme cobaye. Certains scientifiques ne s’en priveraient pas mais je ne suis pas comme ça. Je sais que tu as beaucoup de mal à me faire confiance mais pour être franc, tu ferais un très mauvais cobaye. Ton niveau de santé est bien trop mauvais pour être utilisé comme tel si cela peut te rassurer. Si tu retournes au Palais, tu recommenceras à te droguer et tu finiras dans le coma. Le personnel n’est pas assez bien formé ou tu es pour t’aider donc tu y mourras à petit feu. Ici, nous avons des scientifiques, des médecins et des psychologues. Ils seront ici pour t’aider si tu le veux. Je sais que tu n’aimes pas les piqures et tout ça mais je vais essayer de ne pas trop t’en faire. Ensuite, tu ne peux partir car tu avertiras tes petits camarades de ce nous faisons ici. Il y a très peu de personnel défensif. Si tes amis rebelles se ramènent, ce sera la boucherie et à cause de toi, des dizaines de scientifiques finiront massacrer et le complexe sera envahi par les créatures comme à Washington. Et puis, tu penses à moi ? Tu crois qu’ils vont me prendre dans leurs bras et me faire des bisous ? Ils vont me torturer a mort sous tes yeux et tu seras obligé t’y participer car tout bon rebelle qui se respecte, tu devras prouver ta virilité pour te faire respecter d’eux et quoi de mieux qu’un scientifique et muté de surcroit. Alors non, il est hors de question que tu partes pour le moment. Tu n’as pas avoir peur de moi. Je te défendrai si on te veut du mal. Je n’en peux plus de voir tant d’innocents mourir sans pouvoir intervenir.
Pendant ce temps, Justin avait appuyé sur un bouton qui prévenait les UBCS d’un problème urgent. Ces derniers rappliquèrent dans la minute alors que le jeune Jeremy se dirigeait vers la porte de sortie. Ils empoignèrent fermement le jeune rebelle et l’un d’eux, celui qu’il l’avait insulté il y une dizaine de minutes, lui colla une bonne beigne. Justin leur hurla dessus :
-Mais vous êtes obligé de le frapper bon sang ? Il n’a rien fait de mal. Mettez-le dans la cellule B-203. Elle est confortable. Je ne veux pas qu’il souffre. Attachez le complètement. Il serait capable de s’automutiler ou de se suicider…
L’UBCS violent lui rétorqua :
-Ah ah, ce n’est qu’un gamin. Je lui ai juste mis une petite gifle afin qu’il comprenne qui est le maitre ici. Je vous laisse vous en occuper Justin ou vous voulez qu’on s’en occupe à notre manière ?
Justin lui répondit fermement :
-Je me débrouillerai très bien tout seul. Je ne laisserai pas les rebelles détruire des vies innocentes une nouvelle fois. Je suis bien déterminé à les combattre à ma manière. Je veux qu’ils souffrent pour tout ce qu’ils ont fait !
Une bonne heure plus tard, Jeremy était sanglé sur un lit d’hôpital au milieu d’une pièce complètement hermétique et très spacieuse. Cette dernière était d’un blanc immaculé. Justin avait complètement désinfecté la plaie avec un produit qu’il avait conçu lui-même. Il regarda le jeune rebelle et lui lança :
-Tu n’aurais jamais dû venir avec moi. Je suis vraiment désolé d’en arriver là. Ce sont les procédures et je dois les appliquer à la lettre. Tu dois surement me détester mais je te promets que fais cela pour ton bien. Je ne pourrais surement jamais te laisser repartir. Mais je peux t’intégrer ici. Tu pourrais m’aider dans mes recherches et puis, je suis sûr que tu finiras par avoir plein d’amis. J’ai subi exactement les mêmes choses que toi car j’étais aussi dans le camp rebelle avant. Il ne dépend que de toi de choisir ton destin à présent. Tes amis rebelles ne viendront jamais te chercher, je suis désolé et même si c’était le cas, cette pièce se détruira en cas d’intrusion rebelle, ce qui nous tuera tous les deux. Oublie-les, tu es promis à un grand avenir chez Umbrella j’en suis persuadé.
Il partit ensuite de la pièce et le laissa seul. Il s’en voulait tellement d’en être arrivé la…

6 XP (966 mots) + 1.5 XP = 7.5 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'en ai marre il faut que je sorte (Justin Jones)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.
» Il faut vivre.
» La curiosité est un vilain défaut ! [Livre 1 - Terminé]
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'ASIE :: TOKYO :: |Le quartier de SHIBUYA :: Le BUNKAMURA-
Sauter vers: