AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Briefing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 92
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Le Briefing   Jeu 12 Mai - 15:41

Tot dans la journée le commandant en chef des unités spécial d'Umbrella, en d'autre mot les unités utiliser en temps normal pour faire des missions autre que ''prétendre contenir la catastrophe'' avec les UBCS s'était assit a son bureau. Il n'était pas du genre a voyager plus loin que sa chambre a coucher, son bureau ou la salle de bain. mais maudit qu'il reçevait des informations par contre de tout sorte. Surtout qu'une information importante et pertinante l'avait atteint. Des Majinis? c'est une plaisanterie. Cependant il s'agissait d'un virus qu'Umbrella devait absolument se procuré et ne pas laisser des rivals leur faire concurance

Alors toujours assis sur son bureau il ouvrit un dossier qu'il avait sortie quelque seconde plutôt de son classeur sortant des images. Il s'agissait de photos prise de justement les fameux Majinis, NDESU, Autre bestiole qui vollait qui semblait a être une énorme chauve souris et plein d'autre, une photo sortie du dossier pour tomber au sol


Rah, toujours pareil quand on se fait venir quelque chose d'un autre continent!

Il fessait allusion au fait qu'il n'aimait pas vraiment ce que Nevada Break fessait comme travail mais bon, s'était la même compagnie et ils avaient le même but donc aucune raison de faire plus de reproche pour maintenant...

Il continua donc son analyse des premières informations qu'il avait reçu de l'informateur et des photos que ses hommes avait eu le temps de prendre avant de mourir justement tué par la créature qu'ils avaient prit en photo. Grace a l'équipe Delta ceux ci avait réussit a arriver entre les mains du commandant en chef. Bref arrêtons les plaisanteries. Il prit place sur sa chaise en prenant son téléphone pour rejoindre sa secrétaire


Madame, j'ai besoin que vous me fessiez venir mon équipe d'assaut si vous êtes capable de les retrouver, ainsi que les 4 personnes suivante que j'ai en tête pour une petite promenade armé. Donc voici leur nom, Justin Jones, si Birkin arrête de faire joujou avec.le lieutenant Eversman, Zuruka Ishibi ainsi que Éléonore Emerson dans mon bureau dans les plus bref délais

bon, enlevons les crédit du commandant USS pour avoir été capable de dire tout ses noms sans erreur, il avait les dossiers de chacun sur son bureau en plus des photos des créatures sortant d'Uroboros. Bref un vrai bordel mais bon, d'aucune importance il prit le temps de lire un par un dans l'ordre qu'il les avait fait venir. Les membres d'Umbrella qu'il avait fait venir dans son bureau pour aller chercher l'informateur

Ordre de poste:
Moi
Éléonore
Zuruka
Erik
Justin Wink

On commence ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Éléonore Emerson

avatar

Nombre de messages : 148
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 11/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Age du Personnage:
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Briefing   Sam 14 Mai - 8:18

Les pâles de l'hélicoptère venait d'atteindre le vitesse d'envol, 850km/h vitesse idéale pour décoller de la somptueuse Frégate Avensis qu'Umbrella avait volé à l'armé Américaine au début de la Pandémie. Éléonore n'en revenait pas de son ordre de mutation avec Bryan, comment Helena pouvait lui faire ça, sous prétexte d'une nouvelle base Rebelle, et de la destruction du Pentagone, cela signifiait des vacances bien méritées, pas une mutation au Japon sous les ordres d'une nouvelle présidente. Non cette garce n'avais pas à faire ça, merde Éléonore en avait marre d'être le jouet de la firme au parapluie elle voulait de la reconnaissance, et une île déserte à elle seule... Mais bon, après tout, il suffisait de draguer Bryan, elle avait bien eu des hommes par le passé, rien d'exceptionnel, il ne savait se servir que d'un membre, et encore quand ils y arrivaient mais la faim justifie-t-elle les moyens ? Tout ça pour avoir un hélicoptère à porté et se reclure sur une terre vierge, sans infection, sans Umbrella, et sans ces altermondialiste de merde.

Passer deux semaines dans un bateau n'était pas trop du goût de la jeune femme, heureusement pour elle Bryan était là. Elle portait sa tenue de militaire UBCS, prête pour les présentation avec les gradés de Tokyo, sûrement des hommes totalement psychorigide qui ne pense qu'à la discipline et comment mourir en servant le mieux Umbrella, foutu nippon Kamizake. Bryan pilotait toujours, l'arrivé ne devrait pas tarder, se poser sur une tour de Tokyo là ou les forces d'Umbrella viendaient les chercher pour rejoindre le complexe souterrain de l'entreprise tentaculaire, enfin avant la catastrophe car maintenant c'était une firme monopolistique en tout vu qu'il ne restait plus d'autre entreprise pour tenter de quoi que ce soit contre eux. Le casque grésillât un instant et une voix dure demandât une identification de l'appareil.


[Éléonore]- Major Éléonore Emerson Castleburry, numéro d'identification 2501. Je suis avec le Sergent Bryan O'Conor qui pilote cet hélicoptère, nous avons un ordre de mutation signé par Helena Van der Meer.

[Japonnais]- Posez vous nous allons vérifier ça.


L'hélicoptère se posât de là 25 UBCS et un Lieutenant les encerclèrent pour vérifier les papiers et identifiants de chacun après 30 bonnes minutes ils furent conduit tous les deux dans une salle de briefing pour une mission ou visiblement ils avaient été inscrit sans leur consentement, ça sentait vraiment mauvais mais Emerson ne pouvait rien faire pour le moment. D'autres personne était là, une jeune Asiatique, elle l'avait déjà rencontré mais ça ne lui revenait pas, un jeune homme plutôt séduisant aussi, deux espèces de brute épaisse qui n'arrêtaient pas de la dévisager. Et une dernière personne, qu'elle était sur de connaître, le jeune Justin qu'elle avait soigné une fois, que faisait ce mioche chouchou d'Umbrella ici ? Impatiente elle prit la parole sans attendre une seconde de plus.

[Éléonore]- Bon on fait quoi ici ?

2 pour les 44 lignes, et 1.5 pour la Qualité = 3.5 d'expérience
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Briefing   Sam 14 Mai - 12:26

Le jeune Justin était d'une humeur massacrante aujourd'hui et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'était fait attaqué par des créatures a Tokyo sans que personne ne vienne le secourir. Il du donc escalader un mur s'échapper aux infectés et a manquer de se casser une jambe au passage en le faisant. Ensuite, lorsqu'il réussit enfin a rentrer dans son camp, anémié et très affaibli, il eu tout juste le droit de se faire soigner comme les autres. William n'est même pas venu le voir. Ni même aucun de ses collègues scientifiques d'ailleurs. Et bien entendu ces incapables de personnels soignants ne le connaissaient pas, ce qui ne lui facilitait guère la tache. Puis, comble de l'horreur, alors que Justin était a peine remis de cet horrible accident, son supérieur adoré lui indiqua qu'il devait participer a une mission a Kyoto. Justin avait alors mis sa cellule sans dessus dessous en guise de représailles et avait copieusement insulté tout le monde pour en quelque sorte, se venger de cet outrage. Après avoir fondu en larmes, il décida malgré tout de participer a la mission parce qu'il n'avait pas envie de décevoir ses supérieurs.

C'est donc en boitant légèrement et avec une plaie mal cicatrisée que le jeune Jones s'embarqua dans une mission hautement périlleuse. Fort heureusement, Justin se rassurait en se disant qu'il ne serait pas seul mais dans un même temps, il détestait ces UBCS qui osaient lui donner des ordres alors qu'ils n'avaient qu'un pois chiche dans la tête pour la plupart d'entre eux. Il se rendit au point de rendez vous et subit bien entendu les humiliants contrôles habituels qui l’énervait tant. Mais cette fois ci, c'était vraiment très long et réellement insupportable. Justin aurait exploser s'il n'avait pas déjà fait une crise ce matin qui l'avait calmer pour la journée. Les autres membres de la mission semblaient également dans le même état d'esprit. L'une des UBCS que Justin avait déjà vu plusieurs fois sans la connaitre davantage finit par lâcher ce qu'ils étaient censer faire. Justin qui pensait la même chose lança, d'une voix assurée:
-Il y a un changement d'administration. La présidente n'est plus Van Der Meer mais une japonaise dont le nom m'échappe. Je crois que la plupart des activités sont en train d’être délocaliser au Japon. Le pays étant un archipel disposant de beaucoup de ressources, il deviendra le premier endroit a redevenir habitable par l'homme sur une échelle de 20 ans. Tokyo est la première ville ou seront expérimentés les techniques de décontamination a grande échelle. Elle sont pour le moment peu efficaces et rentables mais nous progressons a une vitesse très rapide grâce a la technologie japonaise, récemment découverte par mes collègues. En raison de ces avancées, mes supérieurs ont décidé de nommer une japonaise comme présidente afin de, en quelque sorte, les remercier de leur collaboration sans faille a notre travail. Au faite, je me présente, je m’appelle Justin Jones et je suis scientifique, le seul de l'équipe visiblement. Je suis chargé de l'étude des anti virus et je suis actuellement en train de récolter des données sur Tokyo afin de savoir comment nous pourront détruire les infectés de façon rapide et efficace!
Le jeune homme gratta compulsivement sa blessure a l’abdomen et grimaçant de douleur et reprit:
-Nous manquons cruellement de main d'oeuvre, surtout qualifiée. En ce sens, j'ai du travailler seul sur mon travail. Les créatures ont fini par m'encercler et m'ont sévèrement amoché. Malheureusement, mes supérieurs sont overbookés en ce moment et les faibles ou les malades doivent autant se bouger que les autres. Il y a de plus, un regain d'activité chez les rebelles qui ont investi la meilleure base de la ville, celle que nous convoitions pour s'implanter initialement a Tokyo. Du coup, cela perturbe et ralenti les activités que nous avions projetés sur la ville. En bref, il n'y aura pas de congés avant un bon moment, vu le contexte!
Le jeune Jones s'assit ensuite en respirant avec difficulté et questionna l'UBCS:
-Il me semble vous avoir déjà vu. Qui êtes vous précisément?
Il appuya ensuite fermement sur sa blessure en espérant que la douleur parte enfin!


Noté par Gab : 51lignes pour 3exp + 2exp de qualité.
Revenir en haut Aller en bas
Zuruka Ishibi

avatar

Nombre de messages : 396
Âge Réel : 21
Localisation : paris
Date d'inscription : 28/12/2009

Feuille de personnage
Niveau: 10
Age du Personnage: 28
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Briefing   Sam 14 Mai - 14:12

Heu on était pas censé pas respecter l'ordre? Non que ça me dérange mais quant même U_u


-Capitaine Zuruka on vous demande en haut lieux!

-'Kay j'arrive dites au reste de mon équipe de me rejoindre.

Ainsi Zuruka se leva en raccrochant machinalement le phone. Ses cheveux ébouriffés et son regard tel un zombie à savoir vitreux. Il se décida à se lever et s'habiller, se saississant d'un Jean, l'enfilant vite fait prenant un T-Shirt blanc par dessus lequel il rajouta son gilet et enfin cachant son gilet par un Sweat. Il pris son masque et le mit en effet il ne sentait bien que avec ça. Prenant son USP45 et l'enfilant sous son T-Shirt et son Jean. Il s'étira et passa une main dans sa poche: ses papiers étaient toujours là. Il prit ses armes car oui il était un militaire et oui il était pour certains une brute épaisse pour d'autres un bon soldat mais pour la plupart il était surtout Zuruka Ishibi capitaine des Soul Eaters équipe spécialisé dans le défoncage de zombies et la récupération de survivants ou d'informateurs. Lorsqu'il sortit de son appart' sa team était déjà là fumant des clopes et souriant des brutes épaisses oui à cet instant ils étaient des brutes.

-Les mecs vous savez pas pourquoi on est convonqués hein?

-Question idiote réponse idiote Zuru'

Mouais il ferait avec, il ferma la porte et déposa les clefs chez le "concierge". Avancant sans doutes ils appuyèrent sur le bouton de l'ascenseur. Ils s'engoufrèrent dedans et attendirent seul Zuruka ne fumait pas. Enfin le "tidim" leurs fit comprendre qu'ils pouvaient sortirent. Deux gorilles leurs bloquèrent l'entrée vers la salle.

-On passe pas

-Je dois passer je suis convoqué Zuruka Ishibi laisse moi passer sinon!

-Sinon quoi sale métèque!

Un coup de poing plus tard et le second gorille envoyé al padre grace à un upercut ils poussèrent la porte et entrèrent dans la salle. Là une femme que Zuruka ne connaissait pas, Justin Jones le fameux ABO le frère ennemi. Surement d'autres personnes arriveraient après mais pour l'heure Zuruka se contenta de s'assoir en ne demandant rien à personne il attendait les instructions voilà tout.

Noté par Gab : 21 Lignes pour 1exp.

pareil que pour le rp au canada je refuse la notation car selons moi et ça n'engage que moi c'est pas du tout la meme chose que quant alex ou marina note donc soit tu es pas impartial soit...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Erik Eversman

avatar

Nombre de messages : 5
Âge Réel : 23
Date d'inscription : 09/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 27
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Briefing   Dim 15 Mai - 17:51

Erik venait à peine de sortir du briefing d'une mission que venait de lui donner un scientifique d'Umbrella nommé Jonathan Mason. Seulement, à peine avait-il terminé son entrevue, que son ' escorte ' lui apprit qu'une chose plus urgente recourrait ses services en premier temps. Umbrella ne savait vraiment pas où elle avait mal ! Arborant toujours la même tenue, qui était composé, rappelons le, d'un treillis urbain, d'un tee-shirt à manche courte noir ainsi que d'un gilet tactique, il emboita le pas à ses ' collègues ', qui n'étaient plus que quatre. Un casque d'intervention était accroché à son ceinture, tandis que son AK-47 pendait au bout d'une sangle passée autour de son cou. Le chargeur de l'arme était retiré, question de sécurité. Ses gardiens ne tenaient pas vraiment à ce que le Lieutenant fasse un carnage dans la base.. Quelques minutes de marche furent nécessaire pour que les militaires soient sur place. Deux des UBCS lui ouvrirent la porte de la salle de conférence, entrèrent avant lui, puis ressortirent lorsqu'il fut entré, refermant la porte derrière Erik.

D'un rapide coup d'oeil, il examina les occupants de la pièce. Une femme, et trois hommes, dont deux semblaient être de beaux produits d'Umbrella, c'est à dire, des soldats qui respectent l'expression ' tirer d'abord, réfléchir ensuite '. Étrangement, tout le monde se tenait debout, comme s'ils avaient le feu aux fesses, les empêchant de s'asseoir. Le déserteur, lui, ne se priva pas une seconde ! Il tira une chaise, et s'assit dessus, mettant ses mains sur son fusil d'assaut. Entre nous, il n'espérait qu'une chose, que cela aille vite. Lui qui venait de se taper un briefing pour rien ne souhaitait guère s'éterniser, surtout sachant qu'il allait une nouvelle fois servir les desseins de la firme pharmaceutique.

Regardant ceux qu'il se doutait être ses futurs compagnons d'infortune, un visage l'intrigua. Il fixa le jeune homme aux cheveux bruns qui lui donnait une impression de déjà vu. Du moins, son visage lui rappelait celui d'une personne qu'il avait rencontré dans le passé. Mais lequel ? Ayant servis de nombreuses organisations avant d'être repris par Umbrella, il avait rencontré des centaines et des centaines de personnes différentes.. Puis un tilt se déclencha. Le visage de cet inconnu lui rappelait celui d'Alex Jones. Un homme qu'il avait malmené et blessé durant une mission au Canada, avant de le côtoyé et de l'entrainé pour en faire une machine de guerre d'Umbrella. Cependant, les évènements en décidèrent autrement. Etait-il, tout comme Erik, un prisonnier, ou était-il un membre à part entière de la société ?

Qu'importait, il détourna son regard pour observer les autres. Les deux autres représentants du sexe masculin semblaient être le genre d'homme à se croire dans Zombie Land, et à faire des concours du plus beau meurtre. Autrement dit, le genre d'homme à mourir stupidement, et qui n'intéressait aucunement le Lieutenant. La jeune femme quant à elle semblait plus raffinée, et surtout, plus intelligente que les deux zigotos. Quelque chose de sauvage émanait d'elle. Cet impression revenait souvent lorsque l'on se trouvait en présence d'un éclaireur, voir d'un agent spécialisé dans l'espionnage, qui agissait généralement seul. Elle ressentirait peut être la même impression venant de lui, l'UBCS agissant très souvent en solo.

* Connaissant Umbrella, ils n'ont donné d'indication à personne sur les autres membres de l'équipe.. Personne ne se connait, personne ne sait rien sur les autres.. Au moins, en cas de décès d'un des membres ou de simple problème, ils ne se sentiront pas coupable de l'abandonner purement et simplement. *

3+1.5 qualité = 4.5 d'expérience
Revenir en haut Aller en bas
MJ-1

avatar

Nombre de messages : 92
Âge Réel : 87
Date d'inscription : 12/05/2011

MessageSujet: Re: Le Briefing   Dim 15 Mai - 19:50

Le commandant était resté sur sa chaise tout le long en attendant que les 4 personnes qui avaient demandé se présentent. Il était resté assit légèrement pencher vers l’arrière avec ses grosses bottes sur son bureau et naturellement, le cigare a la bouche. Bref un vrai de vrai fonctionnaire.. qui n’attendait que de donner des ordres et qu’ils soient naturellement éxécuté dans les plus bref délait. D’où la raison pourquoi il avait également fait appel a deux de ses USS que ceux qu’il avait appeler ne devait pas connaitre..

La première arriver fut Emerson qui n’avait aucune idée de ce qu’elle fessait ici. D’où sa question sur les motifs de sa demande au bureau du chef USS. Le second arriver il en avait eu vent depuis un bon moment… Justin Jones, il demeura tranquile alors que Justin s’était adresser a Eleonore? Bah tant pis.. il était encore un enfant a ses yeux. Un autre membre arriva par la suite. Ce dernier avait frapper l’un des gardes de sécurité du commandant?.. bah tant pis.. le garde devait avoir été en tord… chose certaine était que Zuruka avait démontré une certaine agressivité qui plaisait bien le commandant. Les deux autres arriver mise appart demander ce qu’ils fessaient ici n’avait pas vraiment demander quelque chose d’autre au Commandant et avait commencer a se parler entre eux… il continua donc de fumé son cigare quand finalement Erik avait fait sont entré dans la pièce et celui-ci avait simplement regarder les autres membres de sa future équipe sans rien dire, et avait prit place sur un siège.

Quant au commandant lui il resta silencieux le temps que Justin termine de parler… ah et puis non, il apprendra. Il ne se gêna aucunement pour couper le jeune garçon au milieu de sa phrase en parlant de manière général


Alors! Vous venez de voir les personnes avec qui vous aller faire équipe. Parfait, maintenant.. commençons cette rencontre question que vous commenciez votre travail au plus vite et que nous en entendons plus parler par la suite. Compris?

La voie résonnait très grave dans la pièce. Le commandant retira son cigare de sa bouche pour la faire brûler dans son cendrier et continuer par la suite a donnée les informations qu’il allait leur être utile. A commencer par.. montré les photos biensur, et maintenant, la partie information

Comme j’ai pu constaté soit vous vous connaissez déjà, soit vous n’avez pas envi de vous connaitre, mais je tient a ce que vous sachiez le nom de ceux qui vont couvrir vos arrières. Alors j’espère que vous allez vous présentez entre vous d’ici a ce que vous arriviez dans Kyoto. Compris?

Décidément le mot préférer du commandant était ‘’Compris’’ Chaque phrase qu’il disait ne pouvait pas se terminer sans le mot ‘’compris’’ Il glissa les photos des infecter d’Uroboros sur le coin de son bureau question de laisser les membres UBCS voir de quoi il s’agissait et maintenant! L’information pertinante

Jetez un œil sur les photos, et après je vais vous informer qu’il s’agit d’un virus qui a traverser les états unis, dans le temps que nous étions encore présent la-bas. L’ennuie est que nous sommes les seuls a pouvoir crée des expériences pour Umbrella, et pourtant.. nous n’avons pas d’expérience aussi giganteste que celui-ci

Montrant une photo d’NDESU

Ce qui implique donc, qu’il y a un expérimentateur a quelque part dans se monde, qui crée un virus qui surpasse le notre. Nous avons réussit à mettre la main sur quelqu’un qui connaitrerait les origines du virus appeler ‘’Uroboros’’ d’après ce qu’il a mentionner, l’ennuie est qu’il est prit a Kyoto. Donc je veux savoir tout ce qu’il sait sur ce type de créature, qui les crées, ce qu’ils sont capable de faire, combien de variante a-t-il ou pouvons nous les retrouver etc, maintenant je vous laisse le choix de le faire parler à Kyoto ou de le rapporter ici.. il s’est fait dire qu’il allait être logé et nourris s’il revient ici. Donc peut-être sera-t-il plus coopératif? Mais l’essensiel est de rapporter les informations sur ce type d’expérience, compris?

Des questions jusqu'à présent? Sinon je vous présente les deux membres USS de l’équipe Delta qui vous aiderons dans cette affaire, compris?

Dit-il en appuyant sur un bouton de son téléphone

Faite les rentrez, compris?

Quelque seconde après un homme cagouler avec un masque a gaz entra dans la pièce suivis d’une dame avec elle aussi un masque a gaz au visage mais le derrière de la tête était visible, équiper pour sortir en zone de quarantaine les deux soldats ne dit pas un mot. Le commandant les présenta a l’unité qu’il avait choisi pour aller chercher l’informateur comme étant Bertha et Vector, deux soldats Umbrella qui allaient être présent pour les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Éléonore Emerson

avatar

Nombre de messages : 148
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 11/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 4
Age du Personnage:
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Briefing   Mar 17 Mai - 8:36

Alors les voilà sortant de la salle de briefing, tout d'abords un jeune homme l'air rebelle, suivit de prêt par deux caïds de bas étages qu'étaient les hommes de l'USS, s'ensuivait un autre homme totalement effacé et enfin le jeune Justin. Éléonore se levât regardant le commandant qui ne leur avait rien appris de spécial, ils ne savaient ni ou ni quand ils devaient retrouver l'informateur, cela ressemblait plus à une mission suicide qu'une vrai mission, mais après tout Helena avait besoin d'elle, elle sentait la présence de son pilote favoris derrière elle, il avait du laisser son CH-48 sur le toit d'un building mais les forces d'Umbrella l'avait ramené dans un hangar non loin du parc afin que le départ se fasse rapidement. Tandis que les membres de sa petite expédition partaient vers les chambres Éléonore et Bryan prirent d'avance la direction du hangar, après tout leur tenues de combat étaient consignées dans ce hangar étant donné qu'ils n'étaient pas encore les bienvenus sur la nouvelle base d'Umbrella, après tout c'était tant mieux, passer plus de temps avec les chiens d'Umbrella ne lui donnait qu'une envie de vomir, les petits toutou finissent toujours par mourir comme les bêtes obéissantes qu'ils sont.

[Éléonore]- Sergent, ça sens la merde cette histoire, tu resteras aux commandes de l'hélicoptère tout le temps de l'opération pour venir nous chercher au plus vite, hors de questions de prendre le risque de t'emmener sur le terrain pour que tu sois blessé, on ne pourrait plus évacuer et ce serait relativement préjudiciable.

[Bryan] Compris Major. Faîtes attention vous en bas en tout cas.


Wolf le regardât en souriant d'un air de dire « ne t'en fais pas, de plus j'ai des affaires à régler ». Ils venaient d'arriver à l'hélicoptère et deux caisses étaient à coté de celui ci étiqueté par le nom de chacun d'eux, ces Japonnais avaient vraiment un goût certain pour la rigueur et ça changeait des Européens qui n'étaient pas capable de respecter quoi que ce soit ni l'age, ni l'expérience, ni leur supérieur... On leur indiquât deux salles différentes pour se changer, cela plût encore plus à Emerson qui pénétrât la salle directement. Enlevant son uniforme de major elle se retrouvât bien vite en sous vêtement dans la pièce à peine plus grande qu'un tiroir à chaussette, de là un des hommes d'Umbrella qui la matait allégrement lors du briefing arrivât derrière elle lui plaquant une main sur la bouche l'autre sur le bas ventre, la réaction de Wolf fût immédiate les bras derrière le dos de l'agresseur afin de se maintenir tandis qu'elle soulevait ses jambes pour prnedre appuis sur le mur elle poussât de toutes ses forces ce qui les fît partir en arrière tous les deux. L'homme se cognât violemment et le temps qu'il se relevât Éléonore s'était jeté dans la caisse contenant ses affaires il arrivât à son niveau pour tenter de la violer une deuxième fois quand elle se retournât deux flèches à la main qui vinrent se fixer directement dans la cuisse droite de l'homme posant genoux à terre il reçu un coup de coude dans le nez ce qui le mit à terre définitivement cette fois ci.

La jeune femme se changeât tranquillement le soldat UBCS se vidant de son sang à coté d'elle, quand la marre devînt trop large elle montât sur le banc pour ne pas salir ses rangers, sa tenu mi-gothique mi-sexy fût vite recouverte par son holster de cuisse sur le pantalon de cuir qu'elle portait si souvent, son katana sous le long manteau de cuir puis son arc et le carquois contenant les fléches pour la mission. Elle sortît et visiblement fût la dernière à arriver, par chance le sang arrivait à peine à la porte quand elle lâchât un :


[Éléonore]- Alors on est parti ?

3 XP (51 lignes) + 2 XP = 5 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
SHINRI Kyôteki

avatar

Nombre de messages : 272
Âge Réel : 25
Date d'inscription : 10/07/2010

Feuille de personnage
Niveau: 2
Age du Personnage:
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Briefing   Mer 18 Mai - 14:19

"P'tain, c'est bien ma veine !"

La jeune Kyôteki SHINRI marchait d'un pas (très) rapide dans le parc pour rattraper le reste de son équipe, qui devait déjà être en route pour l'hélicoptère. Il faisait plutôt bon mais marcher ainsi commençait à bien lui donner chaud. Sa veste claquait au vent, surtout à cause de sa vitesse de marche, et ses rangers coquées martelaient le pauvre sol poussiéreux. Mais elle ne pouvait pas aller moins vite. Si elle ne rattrapait pas tout ce petit monde, sa mission allait être tuée dans l’œuf, et ses espoirs de retour en mission sur sa terre chérie aussi. C'était malin, le commandant en chef l'avait appelée à peine 2 minutes après que le briefing soit terminé, pensant finalement qu'une personne de plus ne serait pas de trop pour cette mission... Il ne s'était même pas excusé pour cette info et mission de dernière minute; enfin, ça ne l'étonnait pas, en fait... Mais peu importait. Elle voulait servir la firme au parapluie du mieux qu'elle pouvait, et elle avait l'occasion de le faire. Elle ne pouvait et ne voulait pas refuser, et se prépara donc en (très grande) vitesse.
Elle zigzaguait maintenant dans les chemins, cherchant désespérément du regard sa petite troupe sur le départ.
Sa vision commençait à se troubler légèrement, et sa main gauche tapotait et grattait son holster de cuisse. Elle en tremblait presque, tant le stress était présent, et tant les expériences d'Umbrella sur elle l'avaient marquée...
Soudain, son visage s'éclaircit et elle émit quelque gloussement de joie et de soulagement, ainsi que d'excitation. Quelques hommes ensembles, un peu plus loin, à environ 100 mètres, armés et en tenue de combat, ainsi qu'un... couple ? se séparant d'eux et se dirigeant vers un hangar situé non loin de là. Elle n'avait rien à perdre et se dirigea vers eux, sans plus courir. Arrivée essoufflée et ayant couru comme une dératée n'était pas vraiment ce qui faisait partie de son sens de la dignité... Elle ralentit donc le pas, se rapprochant petit à petit du groupe, et enfin interpella les hommes, dos à elle.

"Excusez-moi...

Elle s'inclina pendant qu'ils se retournèrent vers elle, intrigués d'entendre une jeune voix féminine. Surtout qu'ils allaient partir, alors pour quelle raison leur parlait-elle ?

Pardon de vous déranger mais êtes-vous bien l'équipe envoyée à Kyôto pour une mission ?"

Elle ne voulait pas en dire trop pour ne pas tout dévoiler. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire, même si elle ne doutait pas que ce fut la bonne équipe. Les missions n'étaient pas si nombreuses que ça, et elles ne commençaient quasiment jamais au même endroit et même moment.
Un jeune homme peu taillé lui semblait-elle pour les missions sur le terrain, tiltant sur sa question, lui répondit:

"A qui avons-nous l'honneur ? Il serait judicieux que vous vous présentiiez avant d'en savoir plus sur notre présence ici.


- Hai, bien sûr.

Tout en se présentant elle s'inclina de nouveau légèrement.

- Je m'appelle SH... SHINRI Kyôteki.

Elle avait hésité à dire d'abord son nom de famille PUIS son prénom, ceci étant dans les moeurs japonaises et non pas européennes. Elle n'avait jamais eu l'automatisme de changer ça, et bloquait toujours. Mais maintenant ils étaient au Japon, alors pourquoi se gêner ?

- Je fais partie des UBCS depuis trois ans maintenant et le commandant en chef m'a téléphoné après votre briefing pour que je vienne avec vous. Il pensait qu'une personne de plus ne serait pas du luxe. Je sais que ça peut paraître étrange, mais vous pouvez vérifier.

- Nous verrons cela quand le reste de l'équipe sera là."

Répondit le jeune homme. Et justement, quel heureux hasard, les deux compères partis un peu plus tôt étaient maintenant sur le chemin du retour. Une femme (elle ne serait pas seule !) et un autre homme. Cette femme lui rappelait quelque chose... Mais sa vision était légèrement obscurcit par la nervosité et la tension qu'elle avait en elle sachant qu'elle allait repartir en mission. Elle tenta de se calmer,silencieuse, en attendant l'arrivée du reste de l'équipe.

3 XP (60 lignes) + 1,5 XP = 4,5 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
Erik Eversman

avatar

Nombre de messages : 5
Âge Réel : 23
Date d'inscription : 09/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 0
Age du Personnage: 27
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Le Briefing   Lun 23 Mai - 15:58

[Bon et bien, on m'a dit de poster avant Zuruka et Justin donc, je m'exécute.]

Une fois le briefing terminé, Erik se pressa de quitter les locaux. Il quitta même le premier la pièce, avant d'être encadré de nouveau par ses gardiens. Le petit groupe marcha rapidement, se rendant au hangar d'où partirait bientôt l'expédition. Les autres UBCS surveillant l'ancien Lieutenant jusqu'à présent, le laissèrent à coté d'un hélicoptère de transport, un Black Hawk, similaire à ceux que l'armée américaine utilisait. Il se retrouva donc là, planté comme un con, à devoir attendre le reste de l'escouade. Bon, le point positif était qu'il n'avait plus sur son dos les empaffés !

Le prisonnier regarda autour de lui. Il n'y avait pas un chat.. Le hangar était entièrement vide. Il s'agissait certainement du calme avant la tempête. Mais d'un coté, il préférait cela. Fouillant dans la poche droite de son pantalon, il en sortit une photo sur laquelle se trouvait sa fille. Une belle petite adolescente d'une douzaine d'années. Ses longs cheveux châtains ondulaient, encadrant son visage d'ange. Son regard de biche était azur, tel le ciel dans ses plus beaux jours. A son poignet droit, elle portait une gourmette en argent que lui avait offert son père, des années auparavant. Umbrella lui avait remis cette photo pour lui prouver que la société tenait sa famille.. Il aurait fait n'importe quoi pour la voir, la serrer dans ses bras.. Seulement, la firme pharmaceutique voyait les choses autrement.

Des bruits de pas l'alertèrent alors. Il redressa vivement la tête. Les membres de son équipe du jour approchaient. Il regarda une dernière fois la photo, passant son doigt sur le visage de sa fille, avant de la remettre dans sa poche. L'homme lâcha un profond soupire avant de s'asseoir sur le bord de l'hélicoptère, là où la porte coulisse en temps normal.

* Où peux tu bien être Marie..? *

Le déserteur prit son AK47 et le retourna. Il farfouilla dans son gilet tactique pour en sortir un chargeur qu'il inséra à l'emplacement prévu. Il remit son fusil d'assaut à l'endroit puis tira sur la culasse de l'arme pour enclencher une balle dans la chambre, avant de regarder si la sécurité était quant à elle, bien mise. Il ne fit pas attention à ses compagnons d'armes, et ferma les yeux, attendant que tout le monde soit réuni. Au bout de quelques minutes se fut le cas. Il pensait être sur le point de partir quand... :

" Pardon de vous déranger mais êtes-vous bien l'équipe envoyée à Kyôto pour une mission ? "

Erik tourna la tête en direction de la voix, restant bête en voyant une jeune femme à l'apparence frêle. La question était un peu idiote, étant donné qu'ils étaient seul dans le hangar.. Il ne répondit donc pas, laissant les autres le faire à sa place. Il n'était après tout ici que pour accompagner ces zigotos, il se fichait un peu du reste. Après quelques échanges, la dernière membre de l'équipe, qui n'était autre que la belle brune à l'allure solitaire, arriva..

* Je la sens pas cette mission, j'sais pas pourquoi.. *

2 XP (42 lignes) + 1,5 XP = 3,5 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Briefing   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Briefing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Briefing d’avant match [EQUIPE SERDY]
» Débriefing Grabuge
» Débriefing El Tournoué 2011
» Débriefing Mesnil en 3000
» Débriefing Orkatitude Day IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'ASIE :: TOKYO :: |Le quartier de ROPPONGI :: Le ROPPONGI HILLS-
Sauter vers: