AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 London Calling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: London Calling   Sam 7 Mai - 15:57

Cela faisait 3 semaines, 3 longues semaines que le Pentagone avait été assiégé par une armé de zombies plutôt évolués. Jack avait eût un rapport préalable par ses hommes qui étaient restés à la Banque Centrale Mondiale, mais eux aussi été tombé sous le coup de l'armé de Jonathan Villemont, ce nouveau parasite semblait bien plus ravageur que les autres, et pourtant Jack en connaissait un paquet sur les expériences de la firme au parapluie pour avoir travaillé en tant que Chef du corps des BCA. Jack n'était plus qu'un survivant normal à présent, à cela prêt qu'il connaissait les créatures par cœur ainsi que les caches d'armes de son ancienne organisation.
Il avait aidé à la défense du Pentagone et s'en était allé à la première occasion avec sa mère, il l'avait faîtes embarqué dans l'un des navires de civils que les survivants envoyaient directement au Japon, ils semblaient y avoir créer une succursale pour désemplir le Pentagone, par malchance c'est tous les habitants de ce même bâtiment qu'ils avaient du déménagés là bas.

Le « Capitaine » quand à lui avait fait le choix de rester à Washington, il lui fallût une semaine pour retrouver certain contact important qu'il avait chez Umbrella, l'hôtel Willard avait tenu, enfin presque, les défenses lasers qui faisaient la fierté d'Umbrella à Washington avaient finies par faire sauter totalement le disjoncteur du bâtiment de luxe et le peu d'UBCS qui le protégeaient avait tout simplement finis par emplir les rangs des non morts de Villemont.
Après une semaine passé là bas, il rencontrât des survivants d'Umbrella allant au Sud de l'ex capitale des États-Unis à l'aérodrome privé du parapluie rouge et blanc. Ils rejoignaient Paris, capitale Française où la firme avait encore un avant poste, Jack passât 3 jours en décontamination et interrogatoire, vu qu'il avait survécu à l'attaque sur le siège de la Banque Mondiale. Une fois ses formalités finies il se fît déposé au delà de la Manche par une équipe d'UBCS et c'est là, sur le sol Anglais qu'il déambulait tel un de ces nombreux zombies depuis plus d'une semaine.

Les vivres commençait à manquer mais il arrivait tout juste au Sud Ouest de Londres, en pleine banlieue, encore une dizaine de minutes et il atteindrait la Tamise et de là les sous terrains pour accéder à l'un des avants postes BCA en Europe. Jack marchait tranquillement entre les pavillons de la banlieue plutôt chic de Londres quand il entendît des coups de feux puis une silhouette passât au loin poursuivît par des infectés, Jack sortit son Magnum de sa main droite, maintenant fermement sa lampe torche de la main gauche il se mît à courir vers la personne qui semblait être en danger.
Une nouvelle rafale se fît entendre et une balle percutât la cuisse d'un zombie qui roulât dans la rue.


Spoiler:
 

En s'approchant de la créature il constatât qu'elle était rendu. Mais c'était sans compter sur une petite surprise, la chose se relevât d'un bond et se tournât aussi sec vers Jack tendant ses bras crochus vers lui elle se mît à courir, Jack ayant repris ses esprits sautât sur le coté et roulât jusqu'à se remettre à genoux, la créature se retournait déjà. Il armât son revolver et ne tenu pas compte de tirer dans la tête ou non de la créature, il tirât deux première fois en pleine poitrine de la chose horrible qui s'approchait de lui, cela la stoppât net quelque seconde puis elle se remît à courir et Jack lui tirât de nouveau deux fois dessus et cette fois ci le monstre s'écroulât définitivement. Il lui fallait maintenant absolument retrouver le survivant qu'il avait croisé plus tôt. Mais malheureusement pour lui de nouveau bruit de zombie se faisait entendre prêt de lui, il courut jusqu'au premier pavillon sur sa gauche. Le portail était fermer avec le verrous et maintenu par une chaine qu'un humain pouvait facilement enlever ce que fît Harkness, mais le verrous était trop rouillé pour s'ouvrir, il fallut deux tirs de revolver pour le faire exploser. Jack passât vite le portail et y remit la grosse chaine, au vu des dommages qu'il venait de causer à cette maigre protection, si les zombies venaient à vouloir le croquer cela ne tiendrais pas plus de 5 minutes.

Il entrât dans la vieille battisse, elle avait été fortifié et aucun cadavre, ce bunker de fortune avait du résister aux assauts ennemies. Il n'y avait pas grande chose à récupérer, dans le garage se trouvait deux chargeurs, un de 9mm et un autre de .308, chose plus intéressante il y avait un kit de soin encore complet et des jumelles, cette petite fuite lui aura été bénéfique en fin de compte. Un bruit qu'il connaissait bien, un bruit sourd qui fend l'air à une vitesse moyenne de 750 km/h, un hélicoptère de transport passait juste au dessus du quartier résidentiel ou se trouvait le « Capitaine » Harkness. Il sortit dans le jardin de derrière comme une furie et vît effectivement un CH-47 passer tranquillement au dessus des pavillons, il arborait le logo du BCA.

A seulement 500 mètres à l'Ouest de la position de Jack une fusée éclairante venait d'être tiré et comme un moustique est attiré par la lumière le CH-47 tournât vers cette source lumineuse, un braf « c'est un gros moustique quand même » traversât l'esprit de Jack pendant qu'il rechargeait son arme et sortait par la porte de derrière, une petite clôture le séparait du jardin d'en face et donc de la route principale qui le mènerait directement à l'hélicoptère, était il possible que la section BCA locale soit encore active ? Pourtant il en était devenu le chef et avait pu constater que seul la section de Washington comptait encore des membres actifs et valide. Il devait courir de toute manière pour le moment.


3 xp pour cinquantes lignes + 1.5 de qualité+1.5 de réalisme+ 0.4 d'XP
Total:6.4 d'xp noté par Zuruka
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Sam 7 Mai - 15:58

Le membre 'Jack Harkness' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Créatures' :


--------------------------------

#2 'Action!' : 2, 88, 63, 99, 69, 60, 49, 67, 6, 35

--------------------------------

#3 'Objets' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Dim 15 Mai - 13:16

Depuis 2009 Lilia a visitée les trois grandes capitales européennes Madrid, Paris et Berlin afin de glaner des informations sur cette épidémie. 9 mois, c'est le temps depuis lequel le bureau du MOSSAD à Tel Aviv ne donne plus de nouvelles.
Lilia dois se rendre à Londres, la dernière étape de son voyage afin de se rendre dans la succursale du MOSSAD, pour délivrer les informations qu'elle a pu trouver.

A Paris les agents du MOSSAD en place lui font le rapport des évènements qu'ils ont constatés dans la capitale française. Après un débriefing de deux heures les agents lui font affréter un hélicoptère pour la transporter à Londres.

Durant le trajet, Lilia pianotait sur son PC portable, entra toutes les informations que la branche du MOSSAD de Paris lui avait communiqué.
*Umbrella... Umbrella... le nom de ce groupe pharmaceutique revient encore et encore. Dommage que la communication avec le QG soit intérompu, j'aurais pu en apprendre plus sur cette firme. A priori ce serait elle qui serait à l'origine de ce désordre mondiale.* Le regard de Lilia se posa sur le soleil couchant *Mais qu'est ce qui a pu se passer pour en arrivé là aujourd'hui ? Comment ce monde a t'il put sombrer dans le chaos et la discorde ? El haGuibor fait en sorte que mes proches soit à l'abris du danger et de ces monstres.*

A l'approche de Londres le pilote fit signe à Lilia que le voyage était terminé. Elle renfila ses bottes de cuir, rajusta son jean's, son holster ainsi que son gilet de cuir.
*Une douche ne serait pas de refus*

Le pilote se posa sans trop d'encombre sur le terrain de la Westminster School cricket pavillon, dans le centre de Londres. Le dernier regard du pilote se posa sur la poitrine de Lilia. Celle-ci au vue de ce regard lacha au pilote en hébreux : " Pauvre type " Le pilote lui lâcha un sourie ainsi qu'un ricanement et décolla pour repartir en direction de Paris.

Depuis l’hélicoptère, dans les dernières lueurs du soleil, elle vit le Buckingham Palace, haut-lieu et grande place de la royauté dans ce pays. C'est là qu'elle doit se rendre, car d'après les agents en place à Paris, c'est dans ce haut-lieu de prestige que ce sont réfugié des survivants et les agents du MOSSAD. Mais le petit kilomètre qui la sépare du palais est bien trop dangereux pour le parcourir la nuit tombante. Elle se hâta donc de cherché un lieux sûr pour passer la nuit.
Avançant doucement mais surement elle se présenta à la première maison qui lui semblait des plus sûr, une maison typique des maisons anglaise, pignon sur rue avec deux étages, plutôt chic vu le quartier proche du palais.
Une fois devant la porte elle écouta silencieusement si elle percevait un bruit, mais rien ne parvint à ses oreilles. *Bien, aucun bruit... let's go !* Elle empoignat son pistolet de sa main gauche et sa main droite sur la poignée. Celle-ci n'étant pas fermé à clef, elle entra, les dernières lueurs du soleil éclairait l'interieur et rien ne semblait montrer signe de vie, aucun bruit, aucun mouvement.
Elle inspecta d'un coup d' oeil les objets présent sur le rez-de-chaussée. Elle ne trouva qu'une fiole d'alcool et des munitions de fusil de précision. " Génial ! Moi qui ne boit pas d'alcool et qui n'ai qu'un revolver !" par la fenêtre du salon, elle aperçu une lueur qui venait de l'autre coté de la Tamise, " Surement une fusée éclairante, bon au moins ce soir je dormirais à l'abri et en sécurité "

37 lignes pour 2 xp, 1 de qualité et 1.5 de réalisme aussi Wink
Total de:4.5 d'xp noté par Zuruka


Dernière édition par Lilia Alonso le Dim 15 Mai - 14:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Dim 15 Mai - 13:16

Le membre 'Lilia Alonso' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Objets' :


--------------------------------

#2 'Objets' :


--------------------------------

#3 'Créatures' :
Revenir en haut Aller en bas
Jack P. Washington

avatar

Nombre de messages : 73
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 24/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 2
Age du Personnage: 29
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: London Calling   Dim 15 Mai - 18:47

Jack a eu à peine le temps de dormir quelques courtes heures et de dire au-revoir à Kai-Lee Mulder que déjà il doit se précipiter à l'armurerie pour récupérer armes et munitions avent de prendre place dans l'hélicoptère qui doit le mener à Londres. Le voyage se fait sans encombre et l'UBCS se retrouve rapidement dans la capitale anglaise, a gambader dans les rues desertes où s'entasse des carcasses de voitures recouvertes d'herbes et de plantes grimpantes en tout genre. Visiblement la nature reprend ici c'est droits plus vite qu'à Paris, mais contrairement à la capitale française, les habitations semblent en bien meilleur état à Londres.
Le militaire parcour lentement mais sûrement les rues, son entrainement de tireur d'élite lui ayant appris le déplacement en toute disrétion. Pour J-Wash la mission est simple: Umbrella possède ici une cache d'armes qu'ils souhaitent vider, mais avant de se pointer avec hélicoptère et tout le bazard necessaire, la firme souhaite avoir un rapport de situation dans la capitale, histoire d'être sûr que rien ni personne ne les verrons faire le ménage. En effet, ce genre de caches sont nombreuses à travers le globe et Umbrella tiens a garder leurs existances secrète, même maintenant que le monde compte plus de zombies que d'êtres humains. Du coup le sniper a été envoyer en éclaireur.

Jack scrute le ciel et observe le soleil se coucher immérédiablement derrière les luxeux bâtiments bordant la Tamise et juxtaposés au Buckingham Palace. L'UBCS s'approche alors d'un petit commerce pour en inspecter l'interieur quand une fusée de détresse fend le ciel anglais. J-Wash observe l'endroit d'où a été tiré la fusée, et il s'agit visiblement du palais royal. Apparement il n'est pas seul dans cette ville, mais la grande question est: qui sont ces gens? Le militaire prend sa radio accrochée à la ceinture, appuie sur le boutton d'émission et dit:

"- Papa Hotel de Juliette Whisky tu me reçois?
- Papa Hotel sur écoute, quesqu'il t'arrive?
- Il y a une fusée de détresse qui a été tiré du Buckingham Palace, t'es au courant de quelque-chose?
- Non désolé, ça vient pas de chez nous. Je suis le seul hélicoptère d'Umbrella dans la zone et je peux te dire que cette fusée ne m'est pas destinée.
- Ok je te remercie, je vais aller voir ce qu'il se passe, Juliette Whisky terminé."


Des survivants? Les Anglais sont apparement plus débrouillard que les Français dans le domaine de la survie en millieu très hostile. En effet Jack n'avait croisé aucuns survivant à l'exeption de Kai-lee, et là, à peine arrivé, déjà un signe de vie! Le seul probleme réside dans le fait que cette fusée va autant attirer de possible secours que toutes les créatures du coin dont la présence et généralement des plus déplaisante. On dirais que ce petit séjour à Londres ne va pas être de tout repos. Le militaire progresse alors vers le palais royal, toujours à pas de loup et sur ses gardes.
C'est au détour d'une rue que Jack apperçois quelque-chose, plus loin. Il se plaque contre l'angle de mur, s'accroupi, passe son arme au coin de la bâtisse et jette un coup d'oeil dans la lunette de son PSG-1. C'est alors que l'UBCS voie un homme passer par dessus une cloture et courir en direction de l'endroit où a été tiré la fusée. Il remarque également le bruit d'un hélicoptère s'éloignant, sans toutefois avoir le visuel dessus. * Mais quesqu'il se trame ici? * Cette situation eveille la curiosité du sniper et décide donc de suivre en toute discrétion cette homme. Peut-être le mènerat-il à un groupe de survivant, et puis il s'agit là de l'objectif de sa mission. Et cette dernière s'anonce intéréssante!

2 xp pour quarantes lignes puis 1 xp pour la qualité littérraire et 1.5 de réalisme
Total: 4.5 xp noté par Zuruka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Mar 17 Mai - 15:56

Jack commençait à fatiguer, sa course l'avait emmené prêt de Buckimgam Palace, l'hélicoptère était non loin de lui et semblait toujours se diriger vers le Palais royal. De loin le palais ressemblait à une sorte de place forte peut être que le corps BCA de Londres s'était replié dans ce bâtiment avec d'autres survivants pour une meilleure protection ? Cela lui semblait bizarre quand même, il aurait été mit au courant d'un replis avant son départ de Washington, surtout qu'il n'était pas non plus resté longtemps sans avoir de nouvelles, cela voudrait donc dire qu'au maximum cette base à une semaine tout au plus. Où la base BCA est détruite et assainie depuis plus longtemps et d'ex militaires ont voler le matériel que Jack voulait prendre pour se ravitailler et rejoindre les forces rebelles une fois qu'il aurait découvert leur nouvelle base, il savait que la base d'Umbrella à Londres avait été détruite en 2009 lors du grand incendie de Londres, il avait eu le dossier d'Umbrella entre les mains quelque temps après l'incident du Lickers.

Tout ça lui rappelait bien des choses, son triple jeu entre chose, se servant du BCA pour rechercher son petit frère qui selon lui était toujours en vie, marchandant des financements outrageant pour toutes personnes normales avec Umbrella et grugeant les sécurités du Pentagone pour apporter de la nourriture un brin meilleure que les horribles rations de la super structure. Mais tout cela c'était écroulé il y à quelque semaine, un monde entier avait disparut un peu comme la disparition d'une étoile dans l'univers un grand drame pour tout le pourtour de cette étoile mais au final aucun écho ni rien de plus dans la terrible froideur de l'espace.

Un râle bien connu le sortit de ses pensées, une créature mi morte mi mouvante lui tournait le dos dans une ruelle, il savait qu'elle n'allait pas tarder à se retourner pour lui sauter dessus, le corps de l'ex jeune femme était nu, toute la cuisse droite était lacéré et le haut du corps était partiellement dévoré, Jack avait rarement eut l'occasion de voir un zombie si proche de lui sans avoir à le tuer aussitôt ou être soit même en danger imminent. Le soleil commençait à se coucher, et au loin à quelque 200 mètres une silhouette féline tentait de passer inaperçue jusqu'à une maison, chose que visiblement aucune créature ne repérât mis à part Jack, bien qu'étant doué de raison, il restait un animal.

Il devait absolument voir cette femme, au vu de sa démarche elle devait être une bonne combattante, surement une militaire, peut être un BCA ou une UBCS qui pourrait lui expliquer ce qui se passait dans cette maudite ville, sans ces foutues informations il pouvait repartir en Europe immédiatement par le premier train qu'il trouverait en état de marche pour se sortir de ce pétrin, la jeune femme zombie se retournât d'un coup tentât de croquer Jack, il fût surpris mais avait déjà son revolver à la main et vidât trois balles dans le corps de la créature laissant trois énorme troues dans cette même chose qui autrefois devait être une jeune femme, sortait elle surement juste de sa douche, ou déambulait elle depuis des années pour ne plus avoir de fringues sur elle. La question resterait sans réponse, Jack n'avait aucun moyen de remonter dans le passé pour en savoir plus.

Le Capitaine continuât sa route mais deux autres créatures se mirent à courir de derrière une maison et Jack vidât ses trois dernières balles sur l'une des deux créatures qui tombât à terre aussitôt, la deuxième se prit les pieds dans son compagnon ce qui permis à Jack de passer en courant il arrivait tout juste à la porte de la maison ou la femme qu'il avait vu précédemment avait pénétré qu'il repérât le Crimson Head recommencer sa course vers lui, il entrât vivement et fermant la porte d'un claquement derrière lui il s'installât devant celle ci pour la bloquer de tout visiteur impromptu.


[Jack]- Bonjour, je suis la Capitaine Jack Harkness. Je vous ai vu entrer, je ne suis pas là pour vous faire du mal, juste pour chercher quelque réponse à certaine interrogation que j'ai depuis les trois dernières semaines. Vous êtes toujours là ?

L'horrible monstre tapait déjà sur la porte de toutes ses forces, Jack savait très bien que si rien n'était mit devant cette porte la chose entrerait car les gonds de portes Anglaises n'étaient pas prévu pour contenir une invasion zombie de grande envergure, ou même de petite envergure soit dit en passant. Les coups de la créature étaient presque régulier, à tel point que Jack n'avait pas entendu les bruits de pas de la jeune femme qui se trouvait devant lui à présent, elle était plus ravissante dans son genre Israélite. Il comprit tout de suite que ce n'était pas une agent d'Umbrella ni des forces rebelles, donc soit une survivante soit une ex du corps des BCA, il espérait qu'elle était de ce dernier pour glaner des informations sur les caches d'armes de Londres. Il se relevât espérant que la porte tiendrait un peu le temps qu'il se présente.

[Jack] -Bonjour, Capitaine Jack Harkness, ex commandant des Forces BCA à Washington. Vous êtes ?

Spoiler:
 

4 XP (71 lignes) + 1.5 XP + 2x0.4 XP = 6,3 XP - Selena


Dernière édition par Jack Harkness le Mar 17 Mai - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Mar 17 Mai - 15:56

Le membre 'Jack Harkness' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Créatures' :


--------------------------------

#2 'Action!' : 53, 12, 30, 65, 45, 9, 93, 9
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Mar 17 Mai - 17:31

" En face de vous. " La pénombre inondée maintenant la pièce et la jeune femme ne pu voir la tête du jeune commandant. Etant à seulement quelques centimètres de lui, elle put sentir son odeur. Un mélange de sueur et de poudre, une odeur qu'elle reconnaîtrait entre mille, tellement son test d'entré au MOSSAD lui avait fais sentir celle-ci. *Ami ? Ennemi ? jouons la carte de la persuasion féminine, jouons la petite espagnole innocente à la recherche de sa famille partie en Angleterre à la recherche d'une situation meilleure au vu du désordre provoqué par Umbrella.*
Lilia posa sa main sur la joue du capitaine, elle pouvait sentir sa peau ruisselante de sueur et la rugosité de sa barbe de 3 jours, son haleine lui signalant qu'il n'a rien mangé depuis quelques temps. L’israélienne pouvait remarqué tout les détails, mais dans cette pénombre ce serais tout ce qu'elle pourrait tirer comme information. *Il est comme moi, sans la sueur.* Elle esquissa un sourire que Jack ne put voir. Elle retira sa main de la joue, et sorti son PC portable de sa sacoche, l'alluma et orienta l’écran en direction du nouveau venu. La luminosité de l'écran ébloui Jack qui mit sa main pour se protéger les yeux, tout en continuant à maintenir la pour que le Crimson Head ne rentre pas. " Echantée de vous rencontrer Jack, Je suis Lilia. Je ne sais pas si je dois vous remercier pour ce petit cadeau de bienvenu qui se trouve de l'autre coté de la porte ? Quoi qu'il en soit je suis ici pour passer la nuit. " Elle se mit à marcher en direction de la cuisine adjacente et ouverte sur le hall d'entré qui faisait aussi salon. Elle se mit à marcher et à chercher quelques choses dans la cuisine. " Je suis ici pour une simple et bonne raison, vous tuer un court silence s'installa je plaisante bien sur dit elle en posant son PC sur la table et en esquissant un sourire en direction de l'homme tenant toujours la porte je suis à la recherche des membres de ma famille et d'après les information que je possède, il se pourrait qu'ils soient au Buckingam Palace.
Tout en continuant de parler, elle cherchait quelque chose, qu'à parement elle ne trouva pas. " Désolé, il n'y a rien ici qui puisse bloquer la porte. Il n'y a qu'un kit de soin ainsi que, oh non encore de l'alcool ?! les anciens propriétaire de cette bicoque étaient des alcoolique ma parole." La jeune femme ne laissa pas le temps au capitaine de donner la réplique, elle enchaînait parole sur parole car pour elle ne pas laissé l'homme parler, c'est lui faire perdre ses moyens, l'obligé à ce rebeller et ainsi pouvoir le séduire plus facilement en jouant la femme blessé par ses paroles. Ce n'est pas au MOSSAD qu'elle a appris cela, ce sont ses expériences en matière d'homme qui parle. Elle retourna vers Jack en emportant son PC, qui lui servait de torche.

Dans la lueur de l’écran, elle vit un capitaine bien trop poli pour arrêter Lilia dans son monologue, alors il tendit le doigt vers un petit meuble qui se trouvais à proximité de la porte. " Good idea dear capitaine ! Cela pourra bloquer la porte. " Elle posa le PC sur le sol et commença à essayé de pousser le meuble. Mais celui-ci était bien plus lourd que dans les estimations de Lilia et elle ripa, se cogna la tête contre le rebord du meuble. " Saleté de meuble à la noix ! " un filet de sang commencait à couler sur son front et quelques goutetombèrent sur le sol. Mais ni une, ni deux, elle retenta de bougé le meuble, mais glissa sur le peu de sang tombé sur le parquet et manqua de peu à de nouveau s'éborgner. " Mais ce n'est pas possible c'est quoi ce maudit meuble ?! " Voyant le capitaine rigoler dans sa barbe elle le regarda dans un regard de colère qui en disait long sur ce qu'elle pensait. * Toi, si le monde n'était pas ce qu'il était je te ferais bouillir dans un bain-marie jusqu’à ce que tu deviennes rouge comme une écrevisse ou alors je te ferais disparaître, ni vu ni connu?* C'est lors de sa troisième tentative qu'elle réussi enfin à déplacer le meuble jusqu’à la porte. Mais une fois le meuble mis en place et l'entrée sécurisé, le Crimson Head s’arrêta de frapper contre la porte.
Elle s'assit à coté de l'ordinateur et pris sa manche pour épancher le sang qui coulait de sa plaie. Quand le capitaine s'agenouilla face à elle avec un léger sourire et la trousse de premier soins trouvé dans la cuisine.


Spoiler:
 

3 XP (64 lignes) + 1 XP + 0.5 (utilisation des dés pour l'action) XP = 4.5 XP - Selena


Dernière édition par Lilia Alonso le Mar 17 Mai - 18:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Mar 17 Mai - 17:31

Le membre 'Lilia Alonso' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Action!' : 6, 18, 74, 39, 75, 73, 81, 100, 42, 55

--------------------------------

#2 'Objets' :
Revenir en haut Aller en bas
Jack P. Washington

avatar

Nombre de messages : 73
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 24/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 2
Age du Personnage: 29
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: London Calling   Mar 17 Mai - 18:52

Jack suit depuis un bon moment maintenant l'homme qu'il a vu passer en courant. Et si le militaire peut tirer une leçon de cette filature, c'est que suivre un homme préssé en milieux hostile et sans se faire répérer n'est pas chose aisée! Toutefois il y arrive très bien jusqu'ici. Quelques zombies se dresse bien évidement sur son chemin mais ils sont tellement facile a contourner. Le soleil devient vraiment rasant et il est de plus en plus compliqué d'y voir clair. Jack monte sur le toit d'un bâtiment par une echelle de secour. Arrivé en haut de cette dernière les derniers rayon du soleil l'éblouisse, et c'est alors que l'UBCS perd de vue sa cible * He zut où est-ce qu'il est passé celui-là? Et puis il en a pas marre de courir à la fin? * Il s'accroupie sur le rebord du toit et scrute les rues adjacentes pour voir si il n'aperçois pas marathon-man. Après quelques secondes seulement, plusieurs coup de feux ce font entendre à deux rues de là. J-Wash profite alors de la proximité de certaines habitations pour ce frayer un chemin de toits en toits jusqu'a retrouver un visuel sur sa cible qui semble être poursuivi par un Crimson Head. Une rapide inspection de son environnement lui indique que l'homme a réussit un jolie carton au vue des cacasses fraichement tuées dans la ruelle au pied du bâtiment sur lequel ce trouve le sniper. Enfin, fraichement tuées... façons de parler étant donné que les victimes sont techniquement mortes depuis déjà un bon moment! Dans quelle époque vit-on, je vous le demande.

L'homme que Jack suis depuis maintenant quelques temps fini par rentrer dans une maison, une maison qu'il ne semble pas avoir choisie au hasard. Jack viens se positionner sur le toit de cette dite habitation et attend quelques minutes, histoire de réfléchir. L'attitude de cette inconnue trouble le militaire, il sait ce qu'il fait, il tire très bien, et est doté d'une condition physique assez impréssionante. Cela ne fait aucun doute: il doit s'agir d'un militaire ou d'un membre d'un quelconque autre groupe suivant un entrainement similaire. Cette homme représente donc une possible menace pour J-Wash. Le seul moyen d'en avoir le coeur net, et de se rapprocher de lui pour pouvoir observer sur ces vêtements un signe distinctif d'appartenance à un groupe armé. L'UBCS rentre alors dans la maison par le vasistas et se retrouve dans une chambre élégament décorer, dans un style purement British, sûrement une chambre d'ami. Il descent ensuite tout en douceur le petit escalier pour ce retrouver au premier étage. C'est alors que le sniper entend une voix féminine en train de parler de façons a ne laisser aucun répit à son interlocuteur qui doit logiquement être l'homme que Jack suit. A l'interieur de la maison il fait très sombre et il manque de renversser un vase placé sur une petite table décorative.

Spoiler:
 

Le militaire fini par arriver dans la chambre qui se situe juste à coté de l'escalier et dont la fenêtre donne sur l'avant de la maison. De là, Jack tente d'espioner la conversation mais rien n'y fait, la demoiselle ne parle pas assez fort pour qu'il puisse l'entendre correctement. Et c'est en partie dû à ce monstre qui tambourine sur la porte d'entrée tel un métronome sur patte! L'UBCS ne peux contenir un froncement de sourcils en guise de manifestation de son mécontentement. C'est alors qu'il entend l'une des deux personnes se trouvant au rez-de-chausée bouger un meuble, probablement pour bloquer la porte. Jack profite donc du brouhaha qu'occasionne le déplacement du meuble pour ouvrir discrètement la fenêtre, prendre son PSG-1 ainsi que le plus gros coussin qu'il trouve et le place devant le canon pour atténuer son tir à venir. Le sniper place le Crimson Head qu'il voie à la lueur de la lune dans son viseur et s'empresse de tirer avant que le vacarme du rez-de-chaussée ne cesse.

Spoiler:
 

Le coup part et le monstre s'écroule dans la même seconde avec un jolie trou dans ce qui lui reste de boite craniènne. Ni vu ni connue, Jack referme la fenêtre et se replonge dans l'écoute de la conversation. D'après ce qu'il peux en determiner, il semble que la fille se soit bléssé et que l'homme l'ai rejoint dans une pièce. Toutefois ce dernier n'a pour l'instant toujours pas décroché un mot depuis que le sniper s'est introduit dans l'habitation. A croire qu'il est dépourvue de langue, et ce, pour le plus grand malheur de Jack. En effet, peut-être que dans sa façons de parler ou dans les expressions employées il pourrait avoir une piste quand à l'identité de l'homme. Mais désormais il n'y a plus que lui qui intrigue l'UBCS, mais également la fille. Effectivement, une civil moyenne n'aurait jamais pu tenir un siège zombie dans cette maison qu'elle ne semble par ailleur pas connaitre, sinon elle aurait mis le meuble devant la porte bien avant. Et une civil moyenne ne s'aventurerais pas dans une ville infestée surtout le soir tombé, quelque soit la raison.
Jack se retrouve maintenant avec deux cas intéréssants, mais toujours aucune idée de leurs identitées. Il sait néanmoins une chose: ces personnes ne sont pas n'importe qui.

4 XP (71 lignes) + 1.5 XP + 1x0.4 XP = 5.9 XP - Selena


Dernière édition par Jack P. Washington le Mar 17 Mai - 20:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Mar 17 Mai - 18:52

Le membre 'Jack P. Washington' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Action!' : 58, 92, 57, 56, 43, 9, 95, 76, 100, 40
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Ven 20 Mai - 5:56

La jeune femme était toujours dans la pénombre jusqu'au moment ou elle sortit un ordinateur portable pour s'en servir comme lampe torche, pas très efficiente comme technique mais elle avait le mérite de fonctionner. Puis elle se mît à chercher quelque objet pour bloquer cette foutue porte qui commençait à donner un sacré mal de dos à Jack avec les coups de ce Crimson Head de malheur, par chance ce n'était pas non plus la pire créature conçu par Umbrella sinon une simple porte n'aurait pas été suffisante pour le retenir plus de 10 secondes mais après tout le Laboratoire de Londres est le premier à avoir été détruit donc il ne doit pas y avoir de très puissante créature depuis le temps. Lilia était une femme plutôt jolie, en tout cas elle plaisait indubitablement au Capitaine elle dépassait à vu de né le mètre soixante dix aisément, avec des mensurations de rêve, un bon 85/60/75 toujours à vu d'œil. Jack avait vu tellement de personnes, d'hommes et de femmes qu'il connaissait les traits et faciès qui sont l'héritage des différentes contrés du Globe, seul bémol des yeux noisettes qui se confondent trop avec sa chevelure dense et quelque peu sauvage qui devait faire envie à tout homme sensé sur cette terre.

Il finit son analyse et la jeune femme parlait toujours, il avait saisit les informations importante, elle cherchait sa famille un point commun non négligeable, et elle venait de voir le meuble qui allait leur laisser un peu de tranquillité pour la nuit, après tout la concentration en Zombies à Londres n'était pas la pire, les Anglais était après tout des gens intelligent et avaient quitté la capitale assez vite car ils savaient que rester dans une ville peuplé était bien plus dangereux que de s'enfermer à la campagne. Cette pensée en entrainât une autre, il se revît avec son équipe de choc dans la campagne Gaélique lutter contre les envahisseurs qu'étaient les Zombies, jusqu'au moment ou l'attaque fût trop importante et qu'il du partir, malheureusement lui et sa mère furent les seuls survivants avec le pilote, cette pandémie était peut être bien la fin de toute vie après tout, pourquoi lutter alors que chaque mort grossit les troupes de l'adversaire...

Le meuble était en place, mais la jeune israélienne s'était blessé à la tête en ratant sa prise la première fois qu'elle voulu déplacer l'imposant meuble. Elle sortit le kit de soin et s'assit faisant signe à Jack de venir, il s'exécutât écoutant toujours la jeune femme, elle devait avoir un peu moins que la trentaine et parlait trop pour être honnête, son Angla is était parfait, aucune marque de religion, pas de cicatrice ni de musculature outre mesure, cette femme cachait quelque chose et Jack voulait savoir quoi il allait devoir ruser pour l'apprendre, il tirât vers lui le kit de soin tout en déclarant :


[Jack]- Laissez je vais vous aider, après tout se soigner seul la tête dans le noir n'est pas des plus évidant quand on est pas vraiment habitué à la faire.

Il avait appuyé sur le terme habitué et la jeune femme ne semblait pas avoir laissé paraître plus de sentiment qu'autre chose, peut être était elle juste une survivante qui avait subit un entrainement dans des forces de polices ou bien elle cachait ses sentiments et expressions et elle devait venir d'un groupuscule sur entrainé et d'autant plus dangereux. Sortant une compresse stérile il mit quelque goutte d'eau oxygéné dessus avant de porter la main à la tempe de la jeune femme pour enlever les cheveux qui était prêt de la blessure, ce n'était rien d'autre qu'une égratignure mais le cuir chevelu saigne abondamment et le sang n'est pas la façon d'être le plus discret face aux monstres de la firmes au parapluie. Il appliquât la compresse délicatement et nettoya le contour de la blessure avant de la nettoyer elle puis mit un pansement qui se trouvait dans le kit, il était réutilisable encore une fois pour des petits soins mais il semblait avoir déjà bien servit, ils devaient se trouver dans une cache de survivants Londoniens ou autre.

Une fois la jeune femme soigné Jack se relevât tout en se mettant à fouiller les alentours et parlant calmement.


[Jack]- Dîtes moi, vous semblez être en plutôt bonne santé, vous êtes une femme magnifique et très loin de chez vous il semblerait, donc qu'est ce qui vous fait dire que vous retrouverez votre famille ici ? En ce qui me concerne je ne sais pas trop où elle à pu aller, donc je cherche des survivants qui pourraient me renseigner, ma mère était au Pentagone pendant l'attaque et ils sont parti en l'emmenant dans une nouvelle base mais impossible d'obtenir l'information de leur nouvelle position, même les gradés d'Umbrella semblent perdu et pourtant ce sont généralement de très bonne source de renseignements.

Bon il ne semble rien avoir à cet étage on devrait monter, le grenier sera le meilleur moyen d'être en sécurité si la porte cède dans la nuit, au moins nous seront hors de porté et pourrons nous échapper par la toit, je l'ai déjà fait à Washington.


Jack venait d'entendre un craquement à l'étage (Jet 96 + 5PERC : Réussite Critique) au moment ou il suggérât de monter, il devait y avoir quelqu'un, peu lui importait si la personne qui était à l'étage avait voulu les tuer ce serait déjà fait, ce devait être un autre survivant se cachant des autres personnes présente. Il lâchât la bouteille en verre vide qu'il tenait pour s'avancer vers l'escalier une fois devant il attendit Lilia tranquillement.

4 XP (73 lignes) + 2 XP = 6 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Ven 20 Mai - 5:56

Le membre 'Jack Harkness' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Action!' : 96, 70

--------------------------------

#2 'Objets' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Dim 22 Mai - 16:36

Pendant qu’elle se faisait soigner par Jack elle remarqua le pli sur le menton du jeune homme ainsi qu’un bracelet de force dans la lueur de l’écran du PC. Ce qui l’interpella aussi c’est l’accent de celui-ci, un accent qui signifiait qu’il venait de l’Est de l’Angleterre ou du Pays de Galles. Elle en arrivait à se souvenir, pendant que Jack déchirait l’emballage de la compresse stérile, d’une soirée des années 90. Une soirée de match de football où un jeune gallois, Ryan Giggs, parti du milieu de terrain, dribla tout les joueurs de l’équipe adverse et marqua d’une frappe pure. Son père supporter de Manchester United exalta sa joie et embrassa sa jeune fille sur la joue, la pris dans ses bras et commençait à danser sur place. A la fin du match, Giggs donna une courte interview et l’accent du joueur était le même que celui de l’homme en face d’elle. Ce souvenir remonta tellement vite, la prise dans ses pensées et ses souvenirs, qu’elle n’entendit pas la fin de ce que lui dit capitaine et donc son insistance sur le mot « habitué ». Elle en connaissait maintenant un peu plus sur le capitaine, il est gallois. Le pansement en place, la jeune israélienne se tira les cheveux en arrière et se les attacha en queue de cheval laissant apparaitre le pansement sur le haut de son front.
Elle se releva et regarda Jack s’approché des escaliers. Dans ses paroles un mot sauta aux oreilles de Lilia « Umbrella ». *Umbrella ? Il a l’air d’en savoir surement plus que moi sur cette firme. Je pense que l’on va continuer encore un peu ce petit jeu de la femme à la recherche de sa famille mais avec un peu de prudence. Il a l’air d’être intelligent et pour le moins charismatique, pas mon genre d’homme mais surement un leader des plus compétent. Jouons la sangsue et restons avec lui pour la nuit, essayons de lui soutirer des informations.* Elle entendit un bruit venant de l’étage, le craquement du plancher mais ne pouvant définir si cela est dû à la présence de quelqu’un ou à la vieillesse du plancher qui continu à se gonfler ou se rétracté grâce à l’humidité.
Spoiler:
 
« Et bien voyez vous mon cher capitaine, ma famille est parti d’Espagne après l’infection. Elle est allée en France. En France j’ai appris qu’ils étaient en Angleterre, plus précisément à Londres. Ici j’ai appris par des survivants qu’une grosse majorité des survivants sont cloitrés au Buckingham Palace, c’est là que je voulais me rendre avant de me faire surprendre par la nuit. Surement vous trouverez vous aussi des informations sur vos proches. Attendez une petite minute que je récupère une flasque d’alcool et le paquet de cigarette dans la cuisine.» Cela faisait sept ans qu’elle n’avait pas touché à une cigarette, mais elle n’aimait pas les personnes sûres d’elle, pouvant percer un mensonge en un regard. Elle se doutait que Jack n’en resterait pas à l’histoire de la recherche de sa petite famille et qu’il allait avoir ou avait déjà des soupçons sur sa personne. La nicotine présente dans les cigarettes peut lui permettre de décompresser et même se détendre dans une situation où elle est mal à l’aise. Quant à la flasque de whiskey, cela pourra surement l’aidé à soutirer des informations à son compagnon d’un soir s’il venait à montrer un penchant pour la boisson.
Une fois ces deux objets récupérés dans la cuisine, elle se dirigea vers les escaliers où Jack l’attendait patiemment. Il avait sorti sa lampe torche, ce qui était beaucoup plus pratique que l’écran de l’ordinateur qu’elle éteignit dans la foulé et le rangea dans sa house. Elle s’arrêta devant Jack et le regarda dans les yeux pour lui dire « Puis-je passer en premier ? » Il acquiesça avec un sourire, surement pour pouvoir regarder le postérieur de la belle. Elle commença à monter les marches dans la lumière de la lampe torche de Jack. Elle arriva sur un couloir, étroit mais assez large pour qu’une personne de forte corpulence puisse passer. Deux portes sur sa droite, trois sur sa gauche. Toutes sans exception sont fermées. Elle s’approcha de la première porte sur sa droite. Elle posa sa main sur la poigné et la tourna, la porte n’était pas verrouillé mais Jack tapota l’épaule de Lilia en lui faisant comprendre qu’il souhaitait rentrer en premier. Lilia se poussa et l’homme rentra dans la pièce suivi de Lilia. Ils arrivèrent dans une chambre d’enfant. Un papier peint rose, un coffre à jouet devant le lit ainsi que des jouets et peluches bien rangé servaient de décoration. La chambre d’une petite fille tout ce qu’il y a de plus banale, hormis un chargeur de munitions 7.62 (30), munitions pour armes de type Kalachnikov posé sur le coffre à jouet.
Ils sortirent de la chambre, toujours dans le plus grand silence et bizarrement Lilia pouvait sentir Jack un peu stressé, c’est pour cela qu’elle ne disait mots. Ils se présentèrent devant la porte en face de la chambre d’où ils sortirent. Lilia allait poser sa main sur la poignée quand elle entendit un bruit de pas venant de derrière la porte. Elle en était sûre, quelqu’un se trouvait derrière cette porte. Elle s’écarta de la porte mais pas dans la plus grande discrétion qu’il soit car elle fit tomber un cadre accroché au mur dans l’étroit couloir en reculant. Malgré le bruit du cadre s’écrasant sur le sol, elle fit un signe à Jack en direction de la porte, sortit son pistolet et le braqua en direction de la porte.
Spoiler:
 

4 XP (73 lignes) + 1.5 XP = 5.5 XP - Selena


Dernière édition par Lilia Alonso le Mar 24 Mai - 12:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Dim 22 Mai - 16:36

Le membre 'Lilia Alonso' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

#1 'Action!' : 47, 83, 26, 68, 32, 33, 81, 40, 86, 7

--------------------------------

#2 'Objets' :
Revenir en haut Aller en bas
Jack P. Washington

avatar

Nombre de messages : 73
Âge Réel : 27
Date d'inscription : 24/04/2011

Feuille de personnage
Niveau: 2
Age du Personnage: 29
Points de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: London Calling   Mar 24 Mai - 16:01

J-Wash entend les occupants du rez de chaussé vouloir monter à l'étage. Discrètement il ferme la porte de la chambre dans laquelle il se trouve et quelques secondes plus tard des rayons lumineux filtrent sous la porte et bougent. L'UBCS identifie alors une lampe torche. Il a commis une grosse erreur, effectivement, les deux individues vont vouloir inspecter chaque pièce de l'étage et Jack n'a aucun moyen de se sortir de là. Il faut réfléchir et vite, très vite! Les premières marches en bois de l'escalier craquent déjà. Le militaire inspecte la pièce dans la quelle il se trouvent et ne vois aucun endroit où se cacher convenablement mis à part le placard, que les deux autre personnes ne tarderons surement pas a ouvrir pour voir si il n'y a pas d'objet interressant à récupérer. Toute retraite jusqu'a la chambre d'amis située dans les comble est désormais impossible sans passer dans le faisseau lumineux de la lampe torche dont le détenteur continue a monter les escaliers inexorablement. * Quel situation pourrie, je vous le dit! *. Jack garde une expression faciale impertubable, neutre, mais dans sa tête sa tourne à plein régime et il echaffaude ainsi plusieurs plans à la secondes, malheureusement tous vouées à l'echec ou alors utopiste. En effet, se découvrir soudain un pouvoir pour l'occultation visuel ou alors se cacher derrière la table de nuit en espérant pour que les autres passent à coté sans le voir relèverais du miracle.

L'UBCS continue a chercher le meilleur moyen de s'en sortir sans se faire repérer. Il se dirige alors vers la fenetre qu'il ouvre et inspecte l'exterieur une nouvelle fois. Pas un seul balcon où s'agripper, pas une corniche, pas un lampadaire à proximité, juste un cadavre de Crimson Head gisant devant la porte d'entrée. Jack évalue la hauteur à laquelle il se trouve pour un éventuel saut. Avec l'équipement qu'il a sur le dos, l'attérissage risque d'être quelque peu compliqué, et si il se blesse, il ne seras rien de plus qu'un repas pour ces créatures rodant dehors. Et quand bien même il arriverait en bas sans une égratignure, il fait nuit, et il se trouve dans une ville qu'il ne connait pas, même si il a rapidement étudier les lieux avant de venir. J-Wash se retourne et jette un regard désespéré sur la porte de la chambre. Finalement se cacher derrière la table de nuit s'avère être la meilleur solution qu'il ai trouver pour le moment. He ben c'est pas gagner!

Jack observe les fluctuations de la lumière sous la porte et peux ainsi determiné que les autres sont entrés dans la pièce d'en face. Logiquement, si il se souvient bien de la configuration des lieux, la prochaine a être visiter est celle dans laquelle il se trouve. La lumière réaparrait et semble être pointer directement sur la porte. l'UBCS s'approche alors de cette dernière, et quasi instantanément il entend un objet tomber sur le sol, puis plus un bruit. Si Jack a raison à propos de l'homme qu'il suit et qu'il fait bien partie d'un groupe armer, alors il devrait entrer arme au poing d'ici peu. J-Wash vien se placer contre le mur de façons à ce que la porte une fois ouverte le cache. Il enlève son écusson sur l'épaule gauche et sort son USP45, qu'il cache en croisant les bras et s'appuis contre le mur. Il va faloir la jouer fine, heureusement que le militaire ne possede pas tout l'attiraille réglementaire d'un UBCS, il peu ainsi se faire passer pour qui il veux, à condition que son interlocuteur ne soit pas trop pointilleux quand à ses armes. A peine est-il en place que la porte s'ouvre et que les deux personnes penètrent dans la pièce. C'est alors que Jack se racle bruyament la gorge pour signaler sa présence, et les deux personnes se retourne vers lui, arme au poing.

Jack est eblouie par la lumière de la lampe torche braquée sur lui et ne peu pas distinguer les deux personnes qui lui font face, il dit alors d'un ton neutre et sans bouger:

"- Dites, je suis désolé de vous l'apprendre mais cette maison est déjà occupée par mes soins donc si vous pouviez éviter de venir me la squater ça serais sympas! Et si vous pouviez également baisser cette lampe et me faire le plaisir de vous présenter. Après c'est vous qui voyez!"

3 XP (58 lignes) + 1.5 XP = 4.5 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Mer 25 Mai - 1:32

Qu'elle était la chance pour que la jeune femme rentre dans la seule maison déjà occupé du quartier ? Réellement aucune, cet homme mentait à pleine nez, s'il vivait ici la porte serait barricadée fortement et jamais ils n'auraient pu pénétrer la maison Londonienne, maintenant il suffisait de comprendre pourquoi il mentait, et par quel miracle il était entrée. Avec les maisons mitoyenne du quartier le seul chemin d'accès était le plan de sortit de Jack, donc les toits, sur ce point il était impossible que Jack ne se trompe de beaucoup, maintenant ce survivant devait soit les espionner, soit voulait les tuer, dans un cas comme dans l'autre il pouvait être dangereux, il fallait la jouer naturelle et surtout ne pas lacher ses mains des yeux mais sans les regarder mais ça ce n'était pas un vrai problème, et puis cette situation était intéressante, la belle Lilia allait devoir se démasquer quelque peu et cela continuerait d'alimenter l'analyse du Capitaine, une fausse note, un peu d'hésitation dans la voix et Jack pourrait en tirer plusieurs bonnes conclusions.

Bon maintenant qu'il avait analysé la situation épineuse dans laquelle ils étaient, car bon doué de raison l'humain reste un animal et acculé au mur il peut devenir très dangereux. Un homme plutôt athlétique, c'était un mauvais point à part si Lilia était une tueuse sur entrainé du Mossad, Jack rit intérieurement et chassât cette idée saugrenu de son esprit, si c'était le cas lui aussi serait déjà mort, le Mossad ne laissait pas de témoin derrière lui. Une barbe de plusieurs jours, un autre mauvais signes, la plupart dans survivants tentent de garder un minimum de prestance même dans ce monde plus qu'apocalyptique, c'était un ancien soldat, sans aucun doute, mais dans quel camp ?

Jack avait attendu 50 bonnes secondes pour l'analyser avant de baisser son arme et même la ranger tout en baissant quelque peu la lampe torche, l'homme avait toujours les bras croisés l'air plutôt calme et tranquille, « le calme avant la tempête » pensât Jack brièvement mais ne fît pas plus attention à sa qu'autre chose. Il prit une air réellement détendu de ne pas tomber sur un zombie et lui tendît la main tout en se présentant.


[Jack]- Bonjour, ravis de voir que vous n'êtes pas un zombie. Je suis le Capitaine Jack Harkness ancien chef executif du BCA détruit il y a 3 semaines ainsi qu'une partie du centre de Washington. Je suis ici pour chercher des informations, ma mère était au Pentagone, je ne porte guère d'attention au reste de la population mais j'aimerai bien apprendre où ils sont parti et la branche Américaine d'Umbrella n'a pas su me renseigner. Malheureusement pour moi, la base détruite ici en 2009 n'a pas été réhabilité depuis...

Il laissa Lilia parler et draguer au besoin l'homme en face d'eux, tout en continuant d'analyser la situation, un cri de Hunter se fît entendre dans les rues, rien d'inquiétant pour eux, les Hunter étant les moins dangereuses des créatures avec les Tyrans de Type Némésis, si tant est que ce dernier n'a pas pour mission de vous éliminer ou ne soit pas totalement terminé, dans le dernier cas cela faisait une bonne vingtaine de mort BCA, 10 chez les UBCS et quelques survivants au sein de l'USS et encore, un bon Némésis est un Némésis bombardé par un Eurofighter Typhoon et on en parle plus.

Il se rappelait les rapports qu'il obtenait de façon frauduleuse d'Umbrella et du Pentagone, une bonne façon d'avoir des accès partout était de vendre des informations aux deux camps, il avait même réussit à obtenir la liste des ABO présent chez les rebelles, mais étant donné l'importance de cette liste il avait eut une demande qu'Umbrella n'avait pas eut le temps d'honorer avant la dislocation du BCA, dommage, un petit sous marin avec son équipage eût été bienvenu pour faire le tour du globe, surtout un sous marin nucléaire, les Français étaient toujours introuvables, après tout ils avaient déjà à l'époque une unité d'élite de lutte contre la contamination d'Umbrella au seins de la DGSE, enfin ils n'étaient plus que deux vivants aux dernières nouvelles, quoique le Capitaine de Lioncourt était peut être lui aussi mort au Pentagone, ce vieux bougre était pourtant tenace, un véritable Mc Guyver mais face aux zombies il n'était pas un véritable combatant.

Une fois le soliloque de la jeune Israélite terminé Jack se remit les idées en places, tous muscles relâchés pour être prêt a sauter sur l'homme en cas de problèmes vis à vis de sa prochaine intervention qui était sensé déstabiliser l'homme qui se tenait toujours calmement en face d'eux semblant pas indifférent au charme de la jeune femme proche de Jack. Le cri du Hunter retentit à nouveau, 3 coups de feux puis plus rien, et un survivant de moins et un zombie de plus, l'humain cette grande race sensé s'envoler pour les étoiles et vivre jusqu'à la fin de cet univers allait s'éteindre à cause d'une branche modifiée d'ADN... bref il était temps de bousculer notre hôte.


[Jack]- Vous comptez nous dire pourquoi vous êtes entrée dans cette maison par le toit et pas par la porte ou vous comptiez rester la les bras croisés toutes la nuit à nous écouter discuter en bas ?

5 XP (82 lignes) + 2 XP = 7 XP - Selena
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: London Calling   Dim 29 Mai - 5:19

A venir
Revenir en haut Aller en bas
MJ-2

avatar

Nombre de messages : 134
Âge Réel : 92
Date d'inscription : 11/11/2008

MessageSujet: Re: London Calling   Dim 29 Mai - 5:19

Le membre 'Lilia Alonso' a effectué l'action suivante : Lancé de dés

'Action!' : 22, 30, 79, 14, 77, 8, 98, 29, 64, 65
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: London Calling   

Revenir en haut Aller en bas
 
London Calling
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RPG :: LONDON CALLING
» LONDON CALLING TO THE FARWAY TOWNS
» London calling - So what ?
» London Calling (pv jaime)
» Devenir notre ami ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'EUROPE :: LONDRES-
Sauter vers: