AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'urbanisme de l'extreme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'urbanisme de l'extreme   Sam 30 Avr - 14:40

En plein mois de juillet , la chaleur était étouffante a Tokyo qui disposait d'un climat subtropical marqué par un hiver froid mais court, un été long et chaud et une forte pluviométrie. En ce moment même, Justin n'en pouvait plus de devoir se réhydrater toutes les deux minutes. La combinaison qu'il avait conçu avait été réfléchi pour absorber l'énergie cinétique, ce qui le protégeait davantage des morsures de créatures, des chutes éventuels tout en permettant une extrême souplesse dans ses mouvements.
La combinaison englobait l'ensemble de son corps y compris son visage et épousait les formes de son corps fin et musclé. Les yeux étaient dotés de lunettes infra-rouges, qui détectaient la moindre chaleur. Le jeune Jones avait élaboré le mécanisme de façon a détecter les créatures infectés au virus T qui émettaient une chaleur moindre a un individu sain. Enfin, le jeune Jones disposait d'armes modernes: deux katanas visés le long de son dos et une arme légère qu'il utilisait dans les situations extrêmes. Avec un tel attirail, Justin ne craignait guère les créatures. A Tokyo, il y avait moins de créatures type ABO mais nettement plus de zombies qu'a Washington.

Justin compte bien faire pression sur ses supérieurs pour dézombifier le centre de Tokyo. La ville disposait de technologies très modernes et d'un système de transports en commun très dense qui pourrait se révéler facilement réhabilitable. Enfin, contrôler les grandes villes devaient devenir la première étape de lutte contre les infectés. C'était ici que se trouvaient les ressources les plus intéressantes, ou l'espace était le plus facilement défendable et c'était également la que se trouvait majorité des survivants. Si Umbrella ne s'orientait pas cette voie alors les survivants finiraient par gagner du terrain et s'approprier les ressources essentiels, ce qui affaiblirait la firme en la menant dans des guerres stériles et inutiles.

En ce moment, Justin se promenait a Naitomachi, tout près du parc de Shinjuku, le plus beau de la ville avant la catastrophe. A présent, ce parc ressemblait davantage a une jungle impénétrable, qui devait servir de refuge et de terrain de chasse pour les ABO de la ville, qu'a un parc urbain. La végétation avait, par ailleurs, repris sa place dans la ville. Si autrefois Tokyo était critiqué par son manque de verdure et sa trop forte densité de logements, elle ressemblait aujourd'hui a un patchwork entre les couleurs froides du béton et de l'asphalte et celles du vert de la végétation. Le bleu se faisait également de plus en plus fréquent dans cette ville humide ou la moindre petite flaque devenait vite un écosystème. Parfois, un peu de rouge venant du sang des rares survivants apparaissait mais il se ternissait a une vitesse incroyablement rapide en une sorte de liquide marron, qui faisait la joie des nécrophages comme les mouches qui étaient devenus les insectes les plus courants en ville en raison de toute cette mort.

Vie et mort se côtoyaient a Tokyo dans une parfaite harmonie et Justin se demandait même si il n'était plus judicieux de laisser la situation actuelle se maintenir plutôt qu'essayer d'intervenir a tout prix. C'était si artistique, si symétrique. Oui, le jeune Jones trouvait une beauté dans la pire des horreurs, tout comme il y avait de l'horreur dans la plus parfaite des beautés. Tout cela résumait bien la mentalité de Justin. Complexe, étrange et de plus en plus incapable de discerner le bien du mal. Suivre ses instincts, voila son mot d'ordre. Il n'était pas un meurtrier ou un sociopathe, il avait juste comprit que cherchez a tout cataloguer ne servait a rien. La complexité du monde ne pouvait se résumer a cela. C'est pourquoi, Justin n'avait plus de doutes sur son appartenance a Umbrella. Elle était une évidence a présent. Grace a eux, il avait tout: la gloire, le respect, la liberté, la sécurité. Si il était resté au Pentagone, il aurait finit par tourner fou. Toujours a s'apitoyer sur leur sort, a chercher des bouc-émissaires a leur problèmes, a estimer qu'ils représentent un quelconque idéal. Tout cela, Justin ne pouvait plus le supporter. Leur échec récent avait prouvé qu'ils n'étaient plus apte a survivre dans ce monde. Peut être que leur arrivée a Tokyo allait les inciter a se remettre en cause mais le jeune Jones en doutait sévèrement.

Le jeune Justin prélevait des échantillons de tout ce qu'il trouvait intéressant. Il prenait des photos, des notes, filmait ce qu'il voyait. Il évitait soigneusement les rues en essayant de rester dans les bâtiments le plus possible. Les infectés étaient lents et ne posaient pas de problème mais son équipement était encombrant et il ne pouvait pas courir très vite en raison de ce problème.

Arrivé au plus haute gratte ciel de Shinjuku, celui de la mairie de la ville. Le jeune Jones constata une incroyable densité de zombies au premier étage. Il ne fit guère attention au danger. Il continua a filmer, prendre des photos. Il voulait tout savoir, tout capter, ne pas perdre une miette de ce spectacle. Malheureusement pour lui, les zombies étaient rarement seuls et Justin se fit rapidement tracer par un crimson head. Celui ci, lui porta un violent coup de griffe au dos que le jeune mutant ne put esquiver. Absorbé par l’adrénaline, le grand brun s'enferma dans une pièce de bureaux en déclencha sa radio afin d'alerter des secours. Il constata qu'il pissait le sang et sous le choc, il s'évanouit...
Revenir en haut Aller en bas
 
L'urbanisme de l'extreme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» L'urbanisme, version haitienne
» Extreme Rules 2011: résultats
» DE MAITRE DEZA A ROSEAU UN EXTREME A L AUTRE DE JOEL A THUNDER !
» Extreme Cube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: AILLEURS SUR LE GLOBE :: L'ASIE :: TOKYO :: |Le quartier de SHINJUKU :: Le jardin national SHINJUKU GYOEN-
Sauter vers: