AccueilCalendrierFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Passé de Fenella

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Passé de Fenella   Sam 24 Avr - 15:32

Personnellement, je n'aime pas écrire à la première personne du singulier. Je vais donc écrire cette histoire comme un journal avec des dates, mais à la troisième personne. Je tiens juste à vous prévenir !




20 juin 2006

Fenella ouvrit les yeux, s'étirant de tous son long avec un grand soupire. Le soleil commençait juste à se lever, et vu que l'été arrivait à grands pas, il devait être très tôt.
5h30 du matin exactement. La belle jeta un coup d'oeil à sa montre, posée sur sa table de chevet. Elle se leva en étirant ses muscles un après l'autre, puis elle enfila sa tenue habituelle. T-shirt, pantalon assez souple et basket. L'entrainement ne commençait que dans 1 heure, mais au moins elle aurait le temps de se préparer tranquillement, sans se presser, pour une fois !
Elle arriva dans la cuisine commune. Pas un bruit à l'horizon, tous le monde profitait de cette dernière heure de sommeil pour récupérer un maximum. La belle brune fit une reconnaissance dans les placards, cherchant une petite consolation pour son estomac. Elle opta pour des céréales, avec du lait et un jus de fruit.
Un bruit de verre cassé la fit s'immobiliser. Elle restait là, écoutant le moindre son pour essayer de savoir ce qu'il se passait. Après quelques secondes d'attente, Fenella se retourna, les yeux rivés partout à la fois pour comprendre comme ce verre avait pu tomber.
Une main habile entoura sa taille par derrière, et une autre se glissa au niveau de son cou. Elle avala péniblement sa salive, puis éclata de rire, un rire gracieux, écarlate, joyeux.


Joann !!!! Arrête de faire des bétises pareilles dès le matin ! Tu sais que tu peux faire peur quand même ?!

Joann Nerton, un autre novice dans la formation d'espion. Il avait 20 ans, deux ans de plus qu'elle à cette époque. Plutôt charmeur et mystérieux, Joann était très timide avec les personnes qu'il ne connaissait pas. Cependant, dès qu'il avait des liens avec quelqu'un, on pouvait apercevoir sa vraie personnalité. Un homme très joueur.

Tu sais bien que j'adore te faire peur ! Et là, quesque tu peux faire maintenant hein ? Tu es à ma merci ?

Fenella sourit intérieurement. Et avec une fluidité surprenante, elle se dégagea sans grands efforts. Avant que Joann ne puisse réagir, elle se glissa derrière lui, mettant une main sur sa bouche et l'autre sous ses aiselles.

Tu sais bien que tu n'arriveras jamais à m'avoir à ce jeu là... Par contre, tu es plus doué que moi avec des armes, je te laisse ce mérite ! lui murmura-t-elle à l'oreille tendrement.
Elle deserra son entreinte, et elle reprit son bol de céréale en s'asseyant devant la table de la cuisine. La brunette prit un cuillère et commença son repas en prenant le temps de bien macher, fixant Joann pour être sûre qu'il ne tente pas une autre blague.

Même pas drôle... s'exclama-t-il d'un air boudeur totalement craquant.
Il s'approcha à nouveau d'elle, discrètement, et il fit semblant de chercher une cuillère dans le tiroir qui se situait juste derrière Fenella. Dès qu'elle ne le regardait plus, trop occupée à manger, Joann se retourna et lui déposa un baiser volé dans le cou.

Joann ! On a déjà parlé de ça ! Je ne veux aucunes relations avec quelqu'un du boulot... dit-elle à contre coeur. C'était un principe pour elle, qu'elle voulait à tous prix respecter, même si ce n'était pas facile.

Joann haussa les épaules comme réponse, puis avec un sourire, quitta la pièce. Il savait qu'il avait marqué un point, ce n'était plus qu'une question de temps... De jours, d'heures, ou même de minutes.
Fenella, perdues dans ses pensées, rangea ses affaires et revint dans sa chambre, prête à bouquiner un instant pour se relaxer avant le dur entrainement de la journée.
Elle s'installa sur son lit, prenant un bouquin au passage et commença sa lecture en prenant soin d'allumer sa lampe de chevet au préalable.
Quelqu'un toqua avec force à la porte. Fenella répondit " Entrée" comme à son habitude. Elle fut surprise en voyant Joann passer le seuil de la porte. Il n'avait pas du tout l'air timide ou gêné, totalement déterminé vu l'expression de son visage. Le jeune homme s'approcha d'elle sans un mot, il s'installa sur le lit à son tour, assit juste à côté d'elle. Puis, toujours sans rien dire, il l'embrassa avec une fougue nouvelle, mettant une main derrière le dos de Fenella pour le rapprocher de lui.
Fenella ne le repoussait pas. Elle s'était trop longtemps empêchée de ne plus avoir de relation, bien trop longtemps.
Dès que le baiser se termina, Fenella se leva doucement et alla vers la porte. Joann haussa les sourcils en ouvrant la bouche pour dire quelque chose.

Quesque tu ...
Il arrêta sa phrase dès que Fenella ferma la porte à clé.
La belle tourna ensuite vers lui en lui faisant un clin d'oeil malicieux.
Cette journée commençait très bien...
[/i]



6 Décembre 2006

Fenella ne préferait pas montrer à toute l'organisation qu'ils étaient ensembles. Elle et Joann. Ce n'était pas quelque chose d'interdit, mais quelque chose de plutôt... Comment dire... Mal vu ?
Le grand ' chef' avait demandé à les voir tous les deux. Fenella espérait que ce n'était pas à cause de leur relation. Normalement personne ne les avait vu ensemble, sauf pour les entrainements ou dans les salles communes.
Fenella rentra dans le bureau du directeur de l'agence à 8 h tapente, comme il l'avait demandé. Joann se trouvait déjà là, assis sur un des fauteuils, l'air impassible. La belle ne savait pas ce qu'il se passait, et elle n'arrivait pas à le ' lire' sur le visage de son cher et tendre. T'en pis, elle devait attendre des explications du chef pour les avoir convoqué ici.[/i]

Joann, Fenella, vous arrivez chacun au bout de votre formation. Vous excellez dans des domaines bien différents, mais vous vous complètez, ce qui est parfait pour une mission. Voila pourquoi, dès demain, vous partez pour l'Amérique. Une société nommée Umbrella Corporation exerce des expériences très étranges, et vous devez vous informer et nous faire des rapports.
Joann, vu votre niveau en science qui est excellent, vous serez un des scientifiques de L'agence.
Quand à vous Fenella, vous serez Chef de la Sécurité. Je suis sûre que vous y arriverez sans problème, votre caractère vous y aidera.

Je vous donne des dossiers pour que vous connaissiez votre nouvelle identité. Sachez juste que vous ne vous connaissez pas, donc évitez de vous parler.
Un pilote vous conduira là bas. Demain à 6 h le décollage sera prévu.


Sans un mot, les deux tourtereaux sortirent du bureau du directeur. C'était l'une des premières missions qu'ils effectuaient sans leurs tuteurs, et aussi la première mission aussi importante. Ils devaient réussir, c'était comme un test pour voir si ils étaient prêts.
Fenella posa une main rassurante sur l'épaule de Joann. Il semblait stressé malgré son air naturellement serein et calme.


On est ensemble pour cette mission, c'est déjà ça... Tu es le cerveau, e tmoi les muscles ! Je trouve ça ironique !
Joann lui fit un léger sourire forcé, toujours aussi anxieu. Il déposa un léger baiser sur les lèvres de Fenella en regardant avant si personne ne les observaient, et il partit dans un mot dans sa chambre.

7 décembre 2006

L'avion décolla à l'heure, et ils allaient bientôt arriver à destination. Cette opération allait être dangereuse, c'était certain. Elle devait se faire passer pour Emilie Kewis, jeune femme de 22 ans ( 4 ans de plus que son âge, mais elle les faisait largement ), qui a déjà travaillé dans l'armée comme officier. Son profil : froide, intransigente, ordonnée, militaire, prête à mener son travail à bien en toute circonstance. Ca n'allait pas bien être très difficile de jouer ce personnage. Enfin, elle l'espérait...
Joann devait jouer le scientifique serieux, spécialiste dans les mutations génétiques. Il s'était dévoré plusieurs bouquins pendant le voyage pour être certain de tous savoir sur le sujet. Fenella lui répèta à plusieurs reprises qu'il savait déjà tous.
Ils arrivèrent enfin à destination. Des soldats les escortèrent jusqu'à l'interieur du laboratoire. Un énorme batiment sous-terrain très bien équipé avec des agents de sécurité partout et des scientifiques qui se promenaient avec des dossiers sous les bras. Fenella essaya de ne pas montrer sa stupeur. Un bâtiment aussi grand sous-terre, c'était possible ??! Il fallait croire que oui...
Ils arrivèrent dans le bureau du sous directeur. Le directeur étant ' trop occupé pour les recevoir' donna cette tache à son inférieur hiérarchique.


Très bien, je connais déjà vos profils qui sont très bien détaillés, je n'ai rien d'autre à vous dire. Monsieur Laurent Royt, un scientifique vous expliquera ce que vous devez faire comme recherche. Quand à vous Mademoiselle Emilie Kewis, vous vous occuperez d'une équipe de sécurité. Un autre chef de la securité va vous expliquer. Il y a en tous 3 dans cette organisation. Au travail !

Fenella et Joann ne dirent rien pendant tous l'entretien. Ils devaient trouver des informations le plus rapidement possible et sortir d'ici. Cependant, la belle était certaine qu'ils allaient être sous surveillances pendant un bon moment. Les couloirs étaient truffés de caméras qui fonctionnaient certainement jour et nuit... Ca n'allait pas être facile.
Fenella prit l'ascenseur pour arriver devant un homme grand, musclé, le visage carré avec une coupe au bross. Il semblait être un serial-killer, prêt à vous trucider avec une petite cuillère tellement il avait l'air sadique.
Il se nommait Jean et devait lui montrer les différents étages ainsi que leurs fonctions.


Très bien, ici tu as les salles de repos pour les gardiens de nuit. Là, toutes les caméras de cet étage. Tu auras accès à tous ça, évidemment ! Là la section ' recherche'. Personne n'a le droit d'y accèder, c'est confidentiel. Fenella n'écouta pas le reste des explications de Jean, hochant la tête quand il la regardait. Elle savait qu'elle devait forcément rentrer dans cette salle. C'était primordiale. Grâce à son nouveau job elle saura quand il y aura un roulement de garde, et c'est à ce moment précis que elle et Joann en profiteront pour passer dans ce secteur interdit.

Le soir, elle se connecta avec un ordinateur portable pour communiquer avec Joann sans se faire repérer. Des techniciens de l'organisation avaient crée ce portable pour que la sécurité soit maximale. ' Personne ne peut le pirater ' avaient-ils précisé.


Joann ?! J'ai du nouveau de mon côté. Il y a un secteur ' recherche' dans mon niveau. Je n'ai pas le droit d'y accèder, même en étant la chef de la sécurité à cet étage. Je suis certaine qu'il se passe des choses pas nettes là dedans. Et toi, de ton côté ?

Pareil, on m'a dit là où je ne pouvais pas aller, et ce secteur ' recherche' m'est aussi interdit. Faut qu'on observe bien qui peut rentrer dans ce secteur tellement surveillé.

Très bien, j'observe ça demain et je te tiens au courant. Et euh... Tu me manques...

Je donnerai tous ce que j'ai pour être avec toi en ce moment aussi chérie... Mais après la mission ça serait possible. Bon, à demain certainement.

La belle ferma l'ordinateur portable, puis elle s'emmitoufla dans ses draps. Sa chambre était assez spacieuse, et elle avait vérifié si il y avait des caméras ou des micros. Rien de tous cela n'étant détecté, elle se changea tranquillement pour enfiler une nuisette violette.
La journée de demain allait certainement être longue.
Très longue...

Fenella se réveilla en pleine nuit. Elle était pleine de sueur, les cheveux trempés. Un cauchemar, oui, ce n'était qu'un mauvais rêve. Rien de bien méchant, il ne fallait pas s'inquièter pour si peu.
Un bruit sourd et rauque la fit sursauter. Ce n'était pas un bruit normal, qu'on pouvait des fois rencontrer dans une nuit. Non, c'était quelqu'un qui était dans sa chambre... Joann ?! Non, il n'aurait jamais risqué de griller leurs couvertures, bien trop dangereux.


Y a quelqu'un ? demanda-t-elle avec une pointe d'angoisse.
Un homme surgit de l'ombre, cagoulé, agressif... Il saisit la belle à la nuque, prêt à lui mettre un linge sur le nez avec une solution pour endormir. La jeune femme réussit à riposter en mettant un coup de pied bien placé. Elle reprit sa respiration en haletant, ses poumons réclamaient de l'air.


Tu n'as aucune chance, on sait qui tu es ! s'exclama son agresseur. L'espionne devait rapidement sortir de cet enfer. Ils n'hésiteraient pas à la tuer.
Elle courra à vive allure vers la porte. Foutu pour foutu ! Elle ne réussit pas à atteindre son objectif, l'homme d'avant la plaqué au sol comme un rugbyman. Il la saisit par les cheveux et lui colla le linge sur le nez. Tous ce brouilla à ce moment même... Elle tomba dans les pommes en moins de quelques secondes.


Dernière édition par Fenella Clyde le Mer 28 Avr - 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Passé de Fenella   Sam 24 Avr - 16:23

J'éditerai toujours le premier post, donc si vous voulez lire la suite, venez régulièrement Wink
L'histoire va être triste je vous préviens ^^
Si vous avez des commentaires, des critiques constructives ou autres, n'hésitez pas !
Revenir en haut Aller en bas
 
Passé de Fenella
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Resident Evil : Echoes :: TABLEAU DE BORD :: INFORMATIONS :: JOURNAL DE BORD-
Sauter vers: